Partagez
 

 She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless    She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless  EmptyMer 14 Jan 2015 - 20:28

avatar
Invité
Invité

She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless  Empty

Dans le taxi qui la conduit au casino, elle se remet un coup de rouge sur les lèvres. Elles ont toujours été le centre atout de son visage tant elles sont pulpeuses. Ses yeux sont simplement maquillés. Du mascara, un trait de crayon noir, rien de trop chargé en somme. Elle ne veut pas ressembler à une catin non plus. Tranquillement, elle passe ses mains sur sa robe dentelée de rouge, elle l’a vu par hasard dans une boutique et quand elle est passée devant la vitrine, elle s’est directement dit qu’elle se devait de la posséder. Sensuellement, elle croise ses jambes, laissant ses jambes dénuder se dévoiler aux lumières de la ville pendant que son regard se perd à travers la vitre. Tant de choses à voir, à vivre. Elle a l’impression qu’elle n’aura jamais assez d’une vie pour tout faire. Un petit soupir dépasse le galbe rouge de sa bouche damnée.

Elle remarque le regard du chauffeur qui glisse plus souvent sur sa silhouette que sur la route à surveiller, elle s’en détourne dans un battement de cils pour ne pas avoir à l’affronter. Elle n’aime pas les hommes d’une cinquantaine d’années, elle ne les supporte plus et autant l’ignorer que de devenir mauvaise et finir le reste du chemin à pieds. Elle attrape son chanel « Mademoiselle » qu’elle vaporise autour d’elle. Les essences restantes des gens qui sont passés avant elle lui agressent les narines. Enivrée par la soirée qui s’annonce, elle ferme ses paupières avant de glisser sa main dans sa chevelure ébène, l’arrière de son crâne tombe alors lourdement contre l’appui-tête. Une main s’échappe, hasardeuse et baladeuse, sur son genou. Sa main vient la rejoindre impulsivement dans une claque résonnante alors que ces yeux fusillent l’homme qui remet ses deux mimines sur le volant.

Tous des porcs.
Tous de vrais pervers.
Ils n’auront pas mon corps.


Le cortège s’arrête enfin, elle sort et lui lance les billets à travers la vitre tout en le fixant durement avant de s’en aller pour passer les portes du casino. Un endroit luxueux comme on en trouve un peu partout sur la planète, il n’a rien d’exceptionnel pour le moment. Elle avance d’un pas décidé dans ses magnifiques talons louboutin blancs. Le bar n’est pas trop perdu, à son plus grand bonheur et elle avance, divine et sublime parmi la gente masculine. Des regards se perdent déjà sur elle alors qu’elle offre des sourires dispersés à quelques bonnes âmes fortunées. Leurs costards parlent pour eux, tout comme sa montre Rolex avait parlé pour le propriétaire de ses lieux. Elle s’installe enfin à une table qu’elle estime bien placée, et puis au bout de quelques minutes, une silhouette se dessine dans son champ de vision. Un sourire satisfait s’attarde alors à l’oraison de sa bouche sublime, son regard pénètre le sien sans ménagement et lorsqu’il est face à elle, elle croise ses bras dans un air triomphant. « Moon Han-Seung… » Elle le dit sans une once d’accent, merci à son père pour une fois et à ses origines japonaises. Elle sourit encore. « Personne ne doit vous appeler ainsi ici. Pardonnez ce pays d’ignorants. » Elle considère encore (bien qu’elle ait grandie ici toute sa vie), que les américains sont bien inférieurs en bien des points comparés aux asiatiques. Elle observe le serveur qui amène une bouteille de champagne avec deux verres.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless    She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless  EmptyLun 19 Jan 2015 - 11:57

Alexander H. Moon
Alexander H. Moon
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 07/01/2015
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Ji Chang Wook
Crédit avatar : feu ardennnnt
Messages : 288
Nationalité / origines : Américain. Origines sud-coréennes (enfin, c'est un faux passeport, mais est-ce important le préciser? Ca passerait mal, quand même, "corée du nord", sur les papiers...)
Situation : C'est compliqué
Etudes/études passées : Médecine
Job/Métier : Infirmier scolaire / Espion Nord-Coréen
Adresse de résidence : Downtown, quartier de Chinatown avec sa chienne Gaïa
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Teru
Voir le profil de l'utilisateur

She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless  Empty

Behind every great man there's a great woman.
Hondô-Hamilton & Moon

Suppose there is an evil that justice cannot bring down.What would you do? Would you taint your hands with evil to destroy evil? Or would you carry out your own justice and succumb to that evil?


Je jouais avec ma petite pile de cartes tout en observant la vidéo que l'équipe de surveillance m'avait fait parvenir concernant le comportement soi-disant étrange d'un client. Ce n'était pas la première fois qu'il gagnait si gros au blackjack et bien que théoriquement, compter les cartes n'était pas illégal, nous n'aimions pas trop voir des gens rendre un tel jeu de hasard... moins hasardeux. Après avoir retenu un grognement mécontent, je décrochais mon téléphone et reposais ma pile de petits rectangles rouges sur la table. « Bon, Steve... raccompagnez ce type dehors avec son fric et faites lui comprendre que c'est son seul et unique avertissement avant que je m'énerve. » Parce que s'il me prenait pour un con encore une fois, j'allais effectivement être un peu exaspéré. Je n'aimais pas qu'on me vole... ni mon argent, ni mon autorité. À vrai dire, j'accordais plus d'attention au pouvoir qu'à l'oseille, car comme qui dirait, l'argent était comparable à une maison en contreplaqué qui tombera en ruine d'ici dix ans, alors que le pouvoir, lui, se rapprochait plus de ces bâtiments construits dans la pierre et qui tiennent debout depuis plusieurs siècles. Je pensais à mon confort immédiat, certes, j'aimais mon luxe, mais je tenais surtout à inscrire mon nom dans l'histoire d'une manière ou d'une autre. J'aurais trente ans au compteur, cette année... ça me laissait encore le temps d'exister à grande échelle, ne serait-ce que dans mon milieu. Enfin bref.

Cette fois, ce fut mon téléphone privé qui sonna pour me prévenir d'un message de Tess Hondô. Curieux, je pris le temps de le lire et eus du mal a réprimer un petite sourire presque immédiatement face au ton assertif du texte. Ah, elle venait ici, je n'avais « pas le choix », alors, il aurait été mal poli de la laisser en plan. Le caractère de cette femme rivalisait avec celui d'une star de cinéma capricieuse, et peut-être était-ce du à son physique, mais je me surprenais quand même à l'apprécier, même si elle m'énervait à chaque fois. Il faut savoir que nous étions au moins aussi matérialistes et imbus de notre petite personne l'un que l'autre, mais c'est peut-être grâce à ça que nous pouvions aussi nous supporter. Il y avait toujours un moment donné où elle me rendait dingue pour une raison ou pour une autre, mais je crois que je le lui rendais bien... et puis nous savions comment rétablir l'équilibre lorsque la seule envie qui nous trottait dans la tête, c'était de nous étrangler mutuellement, donc tout allait bien dans le meilleur des mondes.

Je quittais donc le bureau pour remonter dans mes appartements et ainsi me changer en vitesse, puis m'assurais de ne rien avoir laissé trainer de trop louche (genre ce flingue, sur ma table de chevet) a portée de vue. Ceci fait, je pus ainsi descendre jusqu'au rez l'esprit tranquille, pour faire un tour à la réception de l’hôtel afin de vérifier que tout était en ordre. Mes pas me dirigèrent ensuite jusqu'au casino que je traversais avec la même assurance qu'un gagnant du jackpot du mois précédent, puis j'atteignis enfin le bar. Elle était déjà là, merveilleusement bien apprêtée... je crois que allions passer une bonne fin de soirée, tous les deux. Sans plus attendre, je fis ainsi un signe discret de la tête au barman, puis m'approchais de la table où se trouvait la jeune femme. « Moon Han-Seung…  personne ne doit vous appeler ainsi ici. Pardonnez ce pays d’ignorants. » Mon sourire s'étira légèrement. Oui, j'appréciais d'entendre mon prénom original « Des ignorants qu'on peut néanmoins remercier de venir bien sagement jeter leur argent par la fenêtre pour remplir mes caisses... je leur en suis reconnaissant. » J'attendis qu'elle décroise les bras pour lui faire un baise-main poli, puis m'assis en face d'elle. C'est dingue, tous les regards qu'elle pouvait attirer de par sa simple présence... et surtout de la part des vieux à la recherche d'une jeunette a acheter pour qu'elle se promène a leur bras. « C'est la première fois que vous venez... peut-être qu'une visite s'impose. » Et par visite, j'entendais bien sûr « guidée »... avec tous les commentaires cyniques en extra. Je lui tendis sa coupe d'alcool avant de prendre la mienne pour trinquer.



And the heat and the shouting, and my heart is pounding, and my eyes are burning, and suddenly everything, everything is... Quiet... Like silence, but not really silent... Just that still sort of quiet






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless    She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless  EmptyJeu 22 Jan 2015 - 1:13

avatar
Invité
Invité

She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless  Empty

—Tess & Alex—

She's makin' me crazy, I'm so into you

She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless  1421661220-tumblr-nhk336hfax1resbx2o2-500« Des ignorants qu'on peut néanmoins remercier de venir bien sagement jeter leur argent par la fenêtre pour remplir mes caisses... je leur en suis reconnaissant. » Touché. Elle aime sa façon de voir les choses et de les prendre en main surtout. Oh oui, pour ça, il est doué mais elle n’ira pas lui dire, pas comme ça, ni de la sorte du moins. Les mots doux seront à ne mettre en avant que durant des murmures bien placés entre deux parties de jambes en l’air. Elle joue, elle minaude, elle regarde d’autres hommes pour attiser celui du jeune homme et elle voit les regards dégoulinants qu’on peut lui offrir par moment. Elle les méprise tellement ceux qui pensent à tort qu’elle n’est qu’un corps. Qu’un bel emballage ou simplement une poupée bonne à faire tout et rien au lit. Il rêve. Elle est une femme de luxe, une Reine, une Muse. Elle est inaccessible pour les trois quarts de ces gros abrutis même s’ils ont de l’argent, et pourquoi ? Parce qu’elle n’est pas une soubrette ou une gentille petite femelle qui se met à quatre pattes pour simplement ouvrir la bouche quand ils veulent et elle ne sera JAMAIS ça ! Ce qui change avec Moon-sshi, c’est qu’il ne la regarde par ainsi et il a l’air d’avoir compris le poison qu’elle peut facilement devenir si on la méprise ou la sous-estime. Elle le veut et elle l’aura. Il a du pouvoir, de la richesse, une belle gueule, il est bon au lit, il est SON parti idéal et quand elle veut quelque chose, elle l’obtient. Peu importe si elle doit se montrer encore plus vipère avec les autres pour y arriver. Elle sera à la foi la maîtresse qu’il aimerait avoir mais aussi la femme fatale qu’elle veut être. Elle sera tout à la fois et elle sera à lui. Amour ou pas, elle s’en contre balance complètement. Les sentiments sont pour les faibles. Elle a appris ça depuis des années malheureusement. Plus elle souffre et moins elle y arrive. Alors elle fiche tout de côté. Elle se plait à être une mante religieuse. Elle sera redoutée comme une veuve noire. Prenez garde bande de porcs, un jour, elle vous aura. « C'est la première fois que vous venez... peut-être qu'une visite s'impose. » « Voilà une proposition fort intéressante. » Elle sait qu’il viendra avec elle, elle n’en doute pas. « Jusqu’à vos appartements privés ? » Elle a un regard mélangeant défi et envie. Sa coupe cogne contre celle du beau brun avant que sa bouche ne vienne se saisir du bord délicatement pour en boire une gorgée, ni trop grande, ni trop petite. Elle sait comment se comporter en haute société. A vrai dire, Tess est un véritable caméléon qui ferait sans doute une très bonne actrice tant elle peut se « déguisée » naturellement et à volonté. Elle garde son verre à la main avant de décroiser ses jambes et de se redresser. « Je vous suis ! » Elle observe les mâles qui continuent de la dévisager avant d’attraper délicatement le bras de HanSeung avec sa main. « Votre empire s’étant-il en Corée aussi… ? » Curieuse ? Bien-sûr. Elle a fouillé les sites avant de venir ici mais il y a très peu d’information sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless    She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless  Empty

Contenu sponsorisé

She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
She's makin' me crazy, I'm so into you • Aless
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?
» She's crazy but I like it...
» Lord Crazy rouvre ses portes
» Rapport de bataille Nécron (Cypher) V.S GI (Crazy Boby) 3000pts
» LOUIS C. DE VALMONT ✖ i'm going crazy, in this big white room

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers: