Le Deal du moment : -17%
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
Voir le deal
305.99 €

Partagez
 

 Mado Kara Mieru ft. Hiroki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Mado Kara Mieru ft. Hiroki   Mado Kara Mieru ft. Hiroki EmptyMer 28 Jan 2015 - 23:44

avatar
Invité
Invité

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Empty

 
—HIROKI & YUANN—

through the window, I see
cold snow all around the house
in bed I think only of this

Mado Kara Mieru ft. Hiroki 1422482642-tumblr-mmd1wsyhzz1r25z18o4-250Réveille-toi... Réveille-toi... ne dors pas, que fais-tu avec les yeux fermés ? Nous n'avons pas le temps d'attendre.

Mes paupières s'ouvrirent presque aussi brusquement que mon corps s'était propulsé hors de mon lit pour rouler hors du futon. Encore une fois, j'avais les mains qui tremblaient de façon totalement incontrôlable et je sentais que tout mon corps était moite de sueur, ceci malgré les températures hivernales. Nouveau cauchemar... ils ne me lâchaient plus, ceux-là, depuis qu'on était rentrés de cette île de malheur. Ce qui s'y était passé... ne me semblait pas réel. C'était inconcevable... je ne pouvais pas accepter le fait que des choses pareilles puissent réellement exister dans ce monde. Où était Gia ? Où était Hiro ? Et surtout... où avais-je rangé ma tête, pour commencer ?

Après avoir pris le temps de m'asseoir et de respirer pour reprendre mon calme, je me levais en remettant une manche de mon t-shirt trop grand sur mon épaule, puis sortis de la chambre pour traverser le couloir principal. En chemin, je fis également légèrement glisser la porte de la chambre de mon frère pour vérifier qu'il dormait, puis terminais ma route à la cuisine où je me passais de l'eau sur le visage avant de boire un peu. Mes doigts s'agrippèrent au rebord de l'évier. Qu'est-ce qui m'arrivait, dernièrement ? Pourquoi maintenant ? Ca me faisait peur... je ne savais pas dans quoi je mettais les pieds en m'ouvrant à cette voie.

Retourne-toi, retourne-toi...

Mes paumes se plaquèrent sur mes oreilles avant que je pivote lentement sur mes talons pour déposer mes grands yeux fatigués vers le coin droit du salon sur lequel donnait la pièce dans laquelle je me trouvais. « Hottoite kure...* » Qu'est-ce qu'ils me voulaient, à la fin ? Pourquoi est-ce qu'ils me regardaient comme ça ?! Je ne voulais pas ouvrir les portes de cet univers-là... j'avais déjà suffisamment de mal a gérer le monde des vivants en ce moment. Et je ne savais même pas ce qu'on attendait de moi. Laissez-moi... dormir. Vous me faites peur. « Hotto... Hottoite kure yo ! »


* Laissez-moi tranquille
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mado Kara Mieru ft. Hiroki   Mado Kara Mieru ft. Hiroki EmptyJeu 29 Jan 2015 - 0:18

avatar
Invité
Invité

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Empty

 
—HIROKI & YUANN—

through the window, I see
cold snow all around the house
in bed I think only of this

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Tumblr_mlctdgkB6q1qbf8kso4_250Mauvaise nuit ? Oui, on peut le dire. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai passé mon temps à me retourner encore et encore sur mon lit en comptant les moutons avant de pouvoir trouver le sommeil. J’avais le cœur lourd. Il battait lentement, mais je l’entendais si fortement dans mes tempes que c’était angoissant. Je me suis relevé plusieurs fois dans la nuit pour vérifier que Yosuke dormait bien à vrai dire et le voir simplement allongé dans son lit était rassurant mais pas assez visiblement. Je n’ai pu trouver le sommeil qu’après avoir passé du temps dans la petite chambre noire qu’il m’a aidé à aménager et pendant que je regardais des photos de Klara, je me souvenais de l’horreur à laquelle nous avions participé. C’est peut-être ça qui me hante en fait…

Me rappeler ce que l’on a fait là-bas, pourquoi nous y sommes allés et constater avec horreur de quoi le monde peut être capable lorsqu’il est malsain. Gia et Yosuke sont les plus touchés, je ne peux pas prétendre le contraire, mais ça nous a tous changé, qu’on le veuille ou non. Finalement, je retourne m’écraser sur mon matelas avant de pousser un long soupir de désolation. Et dormir avec lui ? Hmm non, ça doit être étrange de le rejoindre comme ça en pleine nuit. J’affiche une moue boudeuse avant de fermer à nouveau mes yeux histoire de me rendormir et malgré tout, ça semble fonctionner. Heureusement…

Et le doux pays des rêves est à lui.
Il ne pense plus vraiment à rien une fois là-bas.
C’est comme de flotter sur un nuage et d’observer le monde.


« Hottoite kure... » Je sursaute et manque de tomber avant de masser doucement mon front, puis d’attraper mon téléphone portable… 3h48… « Hotto... Hottoite kure yo ! » La voix de mon frère me fait me redresser promptement même si je n’ai qu’un bas de pyjama sur le dos et je le cherche dans sa chambre avant de le trouver au salon, tétanisé… « Mata… » Alors je viens l’enlacer dans le dos en le serrant contre moi. « Yosuke…. Yamete (arrête) ! » Je le tiens contre moi. « Ni-San… Yamete ! Daijobu (ça va) ! » Je l’éloigne de là doucement en le traînant avec moi vers ma chambre. Je ne les vois pas, mais je les ressens. Je ressens cette présence lourde et angoissante. Je ressens sa peur, ses frissons, sa terreur même. Je sais qu’il ne ment pas lorsqu’il dit qu’il les voit. Je le sais parfaitement mais je ne peux pas le protéger de ça. J’aimerai pourtant. Alors, je l’assois sur mon lit avant de le fixer. « Regarde-moi… C’est moi ! Concentre-toi sur moi ! »


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mado Kara Mieru ft. Hiroki   Mado Kara Mieru ft. Hiroki EmptyJeu 29 Jan 2015 - 10:49

avatar
Invité
Invité

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Empty

 
—HIROKI & YUANN—

through the window, I see
cold snow all around the house
in bed I think only of this

Mado Kara Mieru ft. Hiroki 1422482642-tumblr-mmd1wsyhzz1r25z18o4-250Bien que j'entendais plus ou moins la voix d'Hiro me parler, dans l'immédiat, il m'était impossible de me concentrer sur autre chose que sur ces gens à l'autre bout de la pièce... un peu comme si le fait de les garder dans mon champ de vision allait les empêcher de bouger. « Ni-San… Yamete ! Daijobu ! » Et puis voila, avec l'intervention du grand brun, les silhouettes disparurent en s'estompant par la porte-fenêtre tandis que je retirais lentement mes mains de mes oreilles en papillonnant des paupières. Je me laissais finalement trainer jusqu'à la chambre de mon frère, raide comme une pierre, ce qui me rendit un peu difficile a faire asseoir. Mon regard, quand à lui, s'était à nouveau fixé sur la porte coulissante délimitant la séparation entre le couloir et la pièce où nous nous trouvions, comme pour surveiller qu'il n'y avait personne qui n'apparaîtrait... et si Hiro n'avait pas insisté en me tirant le menton face à lui, je crois que je serais resté bloqué dans cette position-là, à frissonner dans le vide. « Regarde-moi… C’est moi ! Concentre-toi sur moi ! » Ce que je fis. Il me fallut approximativement cinq secondes pour que mon regard lointain revienne à la réalité, ce qui me décrocha un grand soupir teinté d'une peur qui me prenait jusqu'à la gorge. « Hiro, est-ce que je suis fou ? » C'est vrai, ça. Est-ce que j'étais pas juste complètement cinglé, à voir des trucs que je ne devrais pas voir ? Il n'y avait déjà rien de marrant dans le fait de remarquer l'aura des gens au premier coup d'oeil, c'était même hyper handicapant pour avoir des relations normales avec les autres... mais si en plus maintenant, je voyais les fantômes, j'étais censé faire quoi pour pas perdre la tête d'ici quelques temps ? Ca expliquait peut-être mieux pourquoi j'aimais pas être entouré de trop de personnes en même temps...

Je déglutis, puis basculais un peu en avant pour poser mon front contre l'épaule de mon frère en cherchant a me calmer. S'il fallait nous recoucher maintenant... je n'avais pas tellement envie d'être seul. « Tu dors mal, toi aussi... ? »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mado Kara Mieru ft. Hiroki   Mado Kara Mieru ft. Hiroki EmptyJeu 29 Jan 2015 - 13:26

avatar
Invité
Invité

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Empty

 
—HIROKI & YUANN—

through the window, I see
cold snow all around the house
in bed I think only of this

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Tumblr_mlctdgkB6q1qbf8kso4_250Il m’inquiète. Oh oui, il m’inquiète. J’ai envie de le secouer quand je le vois si stoïque face à moi. J’ai peur de ce qu’ils sont capables de lui faire s’il ne devient pas assez fort contre ça. Peur qu’il se laisse submerger par ses terreurs… Je ne peux pas combattre ce qui est invisible à mes yeux. S’il fallait encore se battre comme pour Gia, je le ferai sans hésiter, mais contre ça, j’ai aucune arme avec moi. « Hiro, est-ce que je suis fou ? » Mon regard se perd dans le sien quelques secondes. J’hésite. Oui, j’hésite parce que pour beaucoup, il serait bon à interner… Mais pas pour moi. Alors je souris doucement avant de secouer ma tête farouchement devant lui. « Iie… » Non, bien sûr que non… Et je ne le laisserai jamais penser ça d’ailleurs… Je ne veux pas qu’il se croit dingue juste parce qu’il est extraordinaire. Tellement de gens voudraient avoir un don. C’est un cadeau. Empoisonné certes, mais un cadeau quand même. Il pose doucement son front contre mon épaule, alors ma main vient se mettre contre sa nuque chaude pour lui gratouiller doucement la base des cheveux. Je pose ma joue contre sa chevelure tout en regardant la fenêtre face à moi et la lune qui nous éclaire tendrement. « Tu dors mal, toi aussi... ? » « Hn ? Oh… Hai… » Je resserre un peu plus mon étreinte sur lui avant de finalement me détacher pour m’installer à ses côtés. Cependant, mon bras vient rapidement l’enlacer dans le dos et s’agripper sur son bras. Je veux qu’il comprenne qu’il peut compter sur moi et que grâce à lui, je suis redevenu un pilier et que je le serai toujours. « Dès que je ferme l’œil, j’ai l’impression de tomber dans le vide… » Alors je me réveille encore et encore. « Heureusement qu’on est solide. » Je lui souris un peu avant de regarder mon futon, puis lui. « Yosuke… Tu veux dormir avec moi ? » C’est la première fois que je dormirai avec un « homme » à vrai dire, mais je ne trouve pas ça étrange parce que c’est lui. Parce qu’on a été conçu ensemble et que pendant 9 mois, nous avons partagé le même ventre, le même sang… Je lui souris avant de le pousser sur le matelas, puis de m’allonger rapidement à ses côtés et de nous couvrir. « A la première heure, je vais chercher quelque chose pour t’aider. Et crois-moi, je trouverai comment. » Je le regarde tendrement avant de le recoiffer un peu. « Tu vas devoir vivre avec ça toute ta vie… Alors autant trouver comment faire pour pas que ça te fasse souffrir comme ça ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mado Kara Mieru ft. Hiroki   Mado Kara Mieru ft. Hiroki EmptyJeu 29 Jan 2015 - 21:01

avatar
Invité
Invité

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Empty

 
—HIROKI & YUANN—

through the window, I see
cold snow all around the house
in bed I think only of this

Mado Kara Mieru ft. Hiroki 1422482642-tumblr-mmd1wsyhzz1r25z18o4-250Malgré nos caractères assez rudes, Hiro et moi étions parvenus à nous apprivoiser assez vite, ce que je n'aurais pourtant jamais cru possible, car nous étions deux petits sauvageons de premier ordre et qu'on n'était pas si simples d'accès, normalement. Lorsque je le voyais en présence d'autres personnes, son comportement le montrait d'ailleurs bien : nous n'étions pas tout à fait formés pour tenir dans le même moule que le reste de notre entourage, ni lui, ni moi... pourtant, ensemble, ça allait. J'étais d'ailleurs content de remarquer qu'il allait mieux et qu'il avait repris des forces depuis qu'il était chez moi, ça me faisait un bien fou de vivre à son contact au jour le jour... et en parlant de contact, sa main derrière mes épaules fut un immense réconfort qui me poussa enfin à relever la tête pour l'observer attentivement tandis qu'il me parlait de ses propres troubles du sommeil. « Heureusement qu’on est solide. » La remarque qui ne pouvait que me faire sourire à moitié, car c'était criant de vérité. « Hai. » Et juste après, voila qu'il me demandait si je voulais dormir avec lui (chose que je n'aurais pas osé demander même si j'en mourrais d'envie, ça me rassurait d'apprendre que je n'étais pas le seul à vouloir sa présence à mes côtés) sans vraiment que ce soit une question, puis-ce qu'il ne tarda pas à me pousser contre le matelas pour que je m'allonge. Par principe, je fis une petite moue boudeuse, mais ne tardais néanmoins pas à ramper au bout du futon pour prendre place du côté de la fenêtre en attendant qu'Hiroki vienne s'installer a son tour. « A la première heure, je vais chercher quelque chose pour t’aider. Et crois-moi, je trouverai comment. Tu vas devoir vivre avec ça toute ta vie… Alors autant trouver comment faire pour pas que ça te fasse souffrir comme ça ! » Ses mots me faisaient tout autant de mal que de bien, parce que je n'étais pas certain de vouloir continuer a vivre avec toutes ces choses qui s'accumulaient, de peur de trop m'éloigner des autres gens jusqu'à ce qu'on ne puisse plus se comprendre les uns les autres, mais la conviction dans sa voix me donnait envie de lui faire confiance. Je soupirais donc contre sa main tendre et fermais à moitié les yeux tout en commençant à me détendre. « J'espère que tu as raison... j'aimerais... juste pouvoir continuer à aider les gens. » Et quand on a un prénom qui veut en plus dire dire 'apporter de l'aide', ça ne donne pas tellement de place au hasard concernant ce qu'on fiche sur terre. Quand à Hiroki... je vous laisserais faire vos recherches, mais rien qu'à y penser, j'avais le sourire aux lèvres malgré mon état de stress. Doucement, je m'autorisais d'ailleurs à venir me blottir contre lui pour profiter de sa chaleur, contact qui m'apaisa automatiquement. «Arigatô, Hiro. » Je fermais les paupières, puis les rouvris un instant. « Ano... Hiro ? Watashi no namae wa... ano... Yôsuke janai. (mon prénom n'est pas Yosuke) » Je n'avais jamais fais que lire ce prénom sur un coin de ma fiche d'adoption et jamais personne ne l'avait prononcé. Ni moi, ni mes parents. Ce garçon n'avait tout simplement pas existé jusqu'à aujourd'hui. « Watashi wa... Sora...ta desu. (je m'appelle Sorata) »

Une Grande étincelle dans le Ciel nuageux. Le Soleil, la Lune, les étoiles pour dissiper la brume... un tableau lacunaire qui pouvait désormais être complet, à présent, j'imagine. Mais Hiro me permettait déjà d'y voir plus clair depuis un moment, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mado Kara Mieru ft. Hiroki   Mado Kara Mieru ft. Hiroki EmptyJeu 29 Jan 2015 - 21:59

avatar
Invité
Invité

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Empty

 
—HIROKI & YUANN—

through the window, I see
cold snow all around the house
in bed I think only of this

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Tumblr_mlctdgkB6q1qbf8kso4_250« J'espère que tu as raison... j'aimerais... juste pouvoir continuer à aider les gens. » Je lui souris lorsqu’il se pose un peu contre ma main et je presse ma paume sur sa peau doucement pour lui montrer que je suis bien là avec lui. Je ne les vois peut-être pas tous ces fantômes, mais j’ai l’envie de le protéger et je me dis que peut-être, mon aura peut les éloigner et le rassurer si on reste ensemble. De toute façon, quoi qu’on dise, à deux, nous sommes vraiment plus forts. « Tu m’as sauvé Yosuke… » Et je plante doucement mon regard dans le sien. « Je crois que sans toi, j’aurai fait une connerie depuis longtemps… Mais tu m’as sauvé et tu as sauvé Gia. Tu aideras encore bien des gens, je n’ai aucun doute pour ça… » Parce que c’est ce qu’il est et c’est ce qu’il sera jusqu’au bout. Moi je capture les moments de vie pour rendre les instants immortels et lui, il aide ceux qui ont besoin d’une main tendue. Je le sais. Je le sais parfaitement, sans lui, je me serais tué. J’aurai au moins tenté de le faire parce que le poids de cette pesante vie serait devenu bien trop difficile à traîner. Mais il a tout alléger en m’aidant à avoir une réelle famille. C’est vrai, en un sens, nous sommes toujours des orphelins parce qu’on a jamais pu connaître nos vrais parents et j’ai perdu Grace, mais malgré ça, nous sommes une famille. Je veux sincèrement penser qu’on l’est. « Arigatô, Hiro. » Et je me tourne instinctivement vers lui pour le tenir un peu mieux contre moi. Je n’arrive même pas à me dire que c’est peut-être bizarre parce que ça me fait un bien fou en réalité. « Ano... Hiro ? » « Nani… » Je ferme mes yeux en posant mon menton contre sa tête. « Watashi no namae wa... ano... Yôsuke janai. » « Hn ? » Je fronce légèrement mes sourcils sans rouvrir mes paupières pour autant et me contente de poser une de mes jambes sur la sienne en le sentant trembler doucement. « Watashi wa... Sora...ta desu. » « Sorata.. ? » Je le murmure doucement. Alors c’est comme ça qu’ils l’avaient appelé au départ ? Je sais qu’on m’a toujours donné le prénom de Hiroki et que c’est l’orphelinat qui l’avait choisi parce que j’étais plutôt grand et apparemment généreux dès ma naissance, mais je n’avais jamais compris pourquoi jusqu’à présent. Mais je souris comme un abruti. Depuis le début, je suis incapable de l’appeler Yuann parce que ça ne lui va pas et je m’étais fait à notre Yosuke. C’est vrai que c’est un peu perturbant dans le sens où je me demande comment je dois l’appeler maintenant… « Yota… » Et je souris à nouveau. « Anata wa Yota desu. » C’est un petit surnom débile quand on y pense mais il mélange les deux parties de lui. Celle de l’enfant venu au monde et celle de l’enfant chéri par d’autres parents. « Thick sunshine (épais soleil)… » Et cette fois, j’ouvre mes yeux pour poser mon regard sur lui. « Parce que tu l’es au fond… » Oh oui, il l’est. « T’as été le soleil dans mon brouillard… » Et je ne le remercierai jamais assez pour ça, mon Frère.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mado Kara Mieru ft. Hiroki   Mado Kara Mieru ft. Hiroki EmptySam 31 Jan 2015 - 16:34

avatar
Invité
Invité

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Empty

 
—HIROKI & YUANN—

through the window, I see
cold snow all around the house
in bed I think only of this

Mado Kara Mieru ft. Hiroki 1422482642-tumblr-mmd1wsyhzz1r25z18o4-250Eh bien... il faut reconnaître que malgré le domaine dans lequel j'évoluais et même si j'avais une grande gueule la plupart du temps, je n'avais jamais été très bavard en ce qui me concernait, moi ou mes sentiments. Cette conversation avec Hiroki me semblait donc un peu étrange, même si le surnom qu'il décida de me donner me fit rire, tellement ça sonnait faux à mes oreilles. À force, j'allais finir par plus trop savoir quelle était ma vraie identité, ahaha... ouais... c'était pas si drôle, en fait... je me perdais déjà assez, dernièrement.

« T’as été le soleil dans mon brouillard… » Je rouvrais les yeux pour l'observer pendant qu'il me disait ça. Je voyais bien qu'il allait beaucoup mieux que la première fois que l'on s'était rencontré... beaucoup mieux que depuis qu'il avait quitté sa colocation, aussi, et c'était plaisant. Cette nuit, c'était désormais à mon tour d'être dans la détresse... mais je ne me sentais pas seul face à tout ça. Si j'avais bien une certitude, c'est que lorsqu'il s'agissait de nous entraider, Hiroki et moi ne nous posions pas tellement de question, ni l'un ni l'autre. Ca semblait juste normal de faire quelque chose pour nous remettre d'aplomb mutuellement afin de pouvoir continuer à avancer. Doucement, j'affichais donc un petit sourire, puis haussais un sourcil. « C'est affreusement gay ce que tu raconte. »Mais j'étais content qu'il me le dise quand même. J'étouffais donc un nouveau rire, puis me passais les mains sur le visage pour me détendre un peu plus avant de me replacer sur le futon pour nous permettre de plus ou moins nous rendormir afin de terminer cette affreuse nuit.

Et qu'on se le dise... je n'avais pas aussi bien roupillé depuis longtemps. Tout l'épuisement accumulé au fil des dernières journées houleuses et stressantes semblait avoir été récupéré d'un seul coup par mon corps et mon esprit, à tel point qu'en rouvrant les yeux je fus complètement déboussolé. Il faisais jour, certes, on était dimanche, normalement... mais je n'avais absolument pas conscience de l'heure qu'il était. Alors, je me redressais un peu sur le matelas, puis tournais ma tête complètement décoiffée à gauche et à droite en cherchant où pouvait bien se trouver Hiroki. Peut-être dans sa chambre noire, a développer d'autres photos de sa « mystérieuse rousse », hm ? « Niiiii-san ? » Je m'arrêtais dans le couloir, puis attendis une réponse pour savoir où me diriger.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mado Kara Mieru ft. Hiroki   Mado Kara Mieru ft. Hiroki EmptyMer 18 Fév 2015 - 10:03

avatar
Invité
Invité

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Empty

 
—HIROKI & YUANN—

through the window, I see
cold snow all around the house
in bed I think only of this

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Tumblr_mlctdgkB6q1qbf8kso4_250« C'est affreusement gay ce que tu racontes. » « Baka… » Je hausse ma lèvre pour évoquer un grognement sourd tout en le fixant avant de sourire doucement. Malgré ce qu’il raconte, je sais qu’il est content de notre relation. Elle nous fait du bien. Elle m’a permise de me retrouver, je lui ai permis de s’ouvrir un peu plus aux autres. Finalement, nous avions vraiment besoin de nous retrouver afin de créer un équilibre dans nos vies respectives. Je le vois bien ce soir. Maintenant qu’il est là, j’ai envie de me reposer, je sens le sommeil qui m’appelle pour me dire que tout ira bien. C’est sans doute stupide non ? Je ne sais plus trop où se trouve la réalité et l’imaginaire par moment quand je suis à ses côtés, c’est un peu comme si je perdais ma tête et ma raison, moi qui ait toujours été d’une logique à toute épreuve et d’une grande intuition, c’est comme si tout se remettait en question. Le sommeil me frappe rapidement, c’est rapide, c’est léger. Je sombre dans les bras de Morphée comme rarement depuis plusieurs mois et je suis paisible, vraiment.

Un rayon de soleil vient piquer mes yeux et je grimace légèrement avant de m’étirer et d’ouvrir mes paupières. Yosuke est toujours là, visiblement plongé dans un sommeil profond. Autant ne pas déranger. Après une douche rapide, un thé d’avalé et quelques gourmandises vegan, je prends le chemin d’une boutique un peu occulte à Chinatown. Une heure de trajet pour les beaux yeux de mon jumeau et juste pour l’aller, il va falloir compter le retour, tout ça pour trouver quelques livres. Je sais que j’en fais trop par moment, mais ça rattrape les fois où je n’en ai pas fait assez. Enfin, je crois. Arrivé là-bas, le vieil homme, sûrement propriétaire des lieux, m’aide à trouver ce qu’il me faut, me faisait repartir aussi avec deux talismans et de l’encens ainsi que la tête pleine d’une conversation vraiment troublante.

Une fois chez nous, je m’aperçois qu’il dort encore alors qu’il est presque midi. « Marmotte. » Mais je souris doucement avant d’aller à la cuisine pour préparer le repas. Peut-être que l’odeur le sortira de sa torpeur. « Niiiii-san ? » Je lève mon menton pour observer l’heure, déjà 12h30. Heureusement, tout es déjà en cuisson. « Daidokoro (cuisine). » Je l’observe arriver en souriant et lui montre d’un signe de tête ce que j’ai trouvé. « Y’a un talisman pour toi ! » Je pointe alors le mien, déjà à mon cou. « C’est censé te protéger des esprits néfastes et te rendre plus fort, le mien doit augmenter mon aura pour te protéger. » Je hausse alors mes épaules. « On verra si ça marche. » Je quitte le feu pour venir vers lui et me pose contre un mur avant de croiser mes bras. « Tu es un intermédiaire. Une sorte de messager entre les défunts et nous, mais surtout, une source d’énergie pour ceux qui ne savent pas qui sont morts et qui pompent autant qu’ils peuvent pour se sentir en vie. C’est pour ça que ça va mal. » Je masse doucement ma nuque avant de l’observer. « Kodama-san pense que tu es très puissant, mais encore trop vulnérable. » Je lui montre le repas d’un signe de tête. « Tu as faim ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mado Kara Mieru ft. Hiroki   Mado Kara Mieru ft. Hiroki EmptyVen 27 Mar 2015 - 12:41

avatar
Invité
Invité

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Empty

 
—HIROKI & YUANN—

through the window, I see
cold snow all around the house
in bed I think only of this

Mado Kara Mieru ft. Hiroki 1422482642-tumblr-mmd1wsyhzz1r25z18o4-250Cuisine. Ah, ne me dites pas qu'Hiro avait commencé à préparer le repas, si ? En me fiant à l'odeur, je dirais pourtant que si... et rien que ce fait-là, il me décrocha un grand sourire satisfait, alors que je me dirigeais tranquillement dans le couloir pour le rejoindre. C'était tellement plaisant de l'avoir ici avec moi, tellement naturel alors que l'on ne se connaissait pas depuis si longtemps que ça... dans le fond, j'hésitais presque à lui proposer de rester vivre au Ryokan, d'en faire officiellement son adresse de résidence officielle, le temps qu'il se trouve autre chose. Franchement, de toute façon, c'était tellement grand, ici, qu'il pourrait même ramener sa future copine ou que sais-je. Est-ce que je me projette trop loin ? « Bonjour... » Je lève mes yeux sur lui, puis tique un peu en l'entendant me parler de talisman. Wut ? Mais quand est-ce qu'il avait acheté ça ? « C’est censé te protéger des esprits néfastes et te rendre plus fort, le mien doit augmenter mon aura pour te protéger. On verra si ça marche. » Ne sachant pas trop quoi dire, je me contentais de me passer une main sur le visage pour aller voir à quoi ressemblait ce pendentif que je pris rapidement entre mes doigts pour l'inspecter. « Oh... c'est très chargé en lumière. » Je m'extasiais un moment face à cette pierre avant de passer le collier autour de mon cou, écoutant par la même occasion les explications de mon frère qui me laissèrent un peu pantois. « Tu es un intermédiaire. Une sorte de messager entre les défunts et nous, mais surtout, une source d’énergie pour ceux qui ne savent pas qu'ils sont morts et qui pompent autant qu’ils peuvent pour se sentir en vie. C’est pour ça que ça va mal. Kodama-san pense que tu es très puissant, mais encore trop vulnérable. » Pour le coup, je me surpris à fixer Hiroki d'un air tout aussi surpris que suppliant. Il avait trouvé une explication a ma fatigue quasi chronique et du coup, si c'était vraiment ça, je me demandais si j'étais vraiment capable de m'en sortir. C'était tellement... envahissant. Je voulais juste qu'on me fiche la paix, moi, mais j'avais plus l'impression d'attirer ces fantômes qu'autre chose en leur donnant de l'importance. « Tu as faim ? » Je tournais la tête vers le wok, puis la hochais un peu pour signifier que j'étais plus qu'affamé, en fait. Après un soupir, je finis donc par prendre les services nécessaires pour préparer la table, puis par m'asseoir en tailleur devant cette dernière. « Pourquoi ça me tombe dessus, hein ? J'ai rien demandé. J'en veux pas, de ces conneries d'intermédiaire. Y'a pas un moyen de faire marche-arrière et de redevenir normal comme tout le monde ? » Bien sûr, Hiro n'avait pas ces réponses. « Tu es allé en ville ce matin juste pour moi... ? » Je relevais mes pupilles sur lui, touché par son attention. Peut-être qu'il me faudrait aller voir ce type aussi... il devait connaître des gens qui pourraient m'aider à apprendre à maîtriser ce fléau. Plus les années défilaient et moins je me sentais comme un humain parmi les siens, ici... et si on n'y faisait rien, j'allais vraiment finir par péter les plombs et me faire interner avec des doses de calmant pour calmer mes visions. Ce serait peut-être plus simple, remarquez, mais je ne comptais pas baisser les bras maintenant, j'étais pas une victime. Et si ce qu'Hiro disait était vrai, alors j'avais le potentiel pour aider plein de gens, si je m'y mettais vraiment. « Merci, frangin... » Je lui offris un petit sourire, encore plus réconforté par la nourriture qu'il apporté. Rester triste longtemps, c'était pas mon truc, surtout pas alors que j'étais en présence de mon jumeau. « Alors, ça te plaît, ici ? Tu veux rester avec moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mado Kara Mieru ft. Hiroki   Mado Kara Mieru ft. Hiroki EmptyDim 29 Mar 2015 - 21:38

avatar
Invité
Invité

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Empty

 
—HIROKI & YUANN—

through the window, I see
cold snow all around the house
in bed I think only of this

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Tumblr_mlctdgkB6q1qbf8kso4_250« Oh... c'est très chargé en lumière. » Je hoche la tête en souriant. Bon d’accord, je ne vois pas les mêmes choses que lui, mais au moins, je le ressens et j’ai un bon feeling sur les objets-là. Même si ça ne fait que nous rassurer mentalement, c’pas si mal parfois. Finalement, je me décide à lui balancer de but en blanc tout ce que j’ai appris ce matin. Ça ne sert à rien de tourner autour du pot et encore moins de lui cacher trop longtemps ce qui est en train d’arriver. Je suis là pour l’aider, alors autant le faire pleinement non ? J’espère juste que ça ne le fera pas fuir totalement le pauvre, ça ne doit vraiment pas être facile à vivre. Je me doute que tout ce qui lui tombe sur le museau quand ça touche à ça, ce n’est pas évident à gérer. Et puis, comment bien l’aider ? Le vieux fou m’a dit que ma présence à elle seule est suffisante pour le moment, mais quand même… Je ne les vois pas moi. Je le laisse installer la table pendant que je termine de faire cuire notre repas avec appétit. « Pourquoi ça me tombe dessus, hein ? J'ai rien demandé. J'en veux pas, de ces conneries d'intermédiaire. Y'a pas un moyen de faire marche-arrière et de redevenir normal comme tout le monde ? » Je tourne ma tête vers lui, désolé avant de secouer la tête. Bien entendu, il le sait déjà, peut-être qu’il a juste besoin d’une simple confirmation, je ne sais pas. Haussant les épaules, je fixe le vide avant de sourire. « Pourquoi toi ? Parce que tu es génial ! » Que dire d’autre ? Je ne vois pas pourquoi ça aurait choisi un être comme lui autrement. « Tu es allé en ville ce matin juste pour moi... ? » Je hoche la tête en souriant. « Pour ça et pour des courses. » Haussant les épaules, j’éteins le gaz avant de commencer à servir les bols et les assiettes. Un vrai repas japonais qui nous attend au moins. Du tofu pour moi, du poulet pour lui, des légumes, des champignons, du riz, tellement de bonnes choses que j’en salive d’avance et repousse son merci d’une main légère avant de lui sourire. Il n’a pas besoin de le faire, au contraire. « Alors, ça te plaît, ici ? » « Bien sûr que ça me plait. » Je m’installe et commence à manger avec appétit. « Tu veux rester avec moi ? » Je m’arrête de bouger, baguette en bouche, morceau de tofu entre les dents, regard surpris. Il a vraiment dit ça ? Finalement, je me redresse doucement tout en mastiquant avant de hocher doucement la tête. « Oui… » Comment dire… Comment lui avouer plutôt que je n’osais pas demander ça. « « Merci. » Je baisse la tête avant de me remettre dans mon repas. « On fait quoi cette aprem ? » Je lui souris enfin, le regardant comme si tout était juste normal entre nous. Après tout, en fait, c’est vraiment normal.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mado Kara Mieru ft. Hiroki   Mado Kara Mieru ft. Hiroki EmptyMar 28 Avr 2015 - 13:53

avatar
Invité
Invité

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Empty

 
—HIROKI & YUANN—

through the window, I see
cold snow all around the house
in bed I think only of this

Mado Kara Mieru ft. Hiroki 1422482642-tumblr-mmd1wsyhzz1r25z18o4-250« Pourquoi toi ? Parce que tu es génial ! » Un temps, et puis j'éclatais finalement de rire. Il venait de couper court a mes questionnements et comme je n'aimais pas trop me prendre la tête avec les choses qui me rendaient triste, je préférais saisir l'occasion de rebondir sur autre chose avec son aide. Il avait fait un gros effort pour moi ce matin, non ? C'était normal que je lui rende la monnaie de sa pièce. Une fois installés, bols dans les mains, j'avais définitivement retrouvé le sourire et le fait d'avoir à manger sublimait le tout, c'est donc sans plus attendre que je fondis en même temps que lui sur la nourriture, le remerciant et faisant bien comprendre au passage que j'appréciais ce qu'il avait cuisiné. Vraiment délicieux, pour le coup... franchement, en plus de ça, sa présence au jour le jour me faisait le plus grand bien tout autant que je sentais que ses blessures se refermaient aussi peu à peu grâce à la mienne. Quand à ma proposition... sa réaction était priceless et me poussa à lui offrir mon plus beau sourire de lapin alors que je hochais activement la tête. « Excellent ! C'était trop grand pour une personne seule, de toute façon... » Je mâchouillais encore un peu de poulet tout en l'écoutant me demander ce qu'on ferait cet après-midi, puis me redressais en pointant mes baguettes vers lui. « On va chercher tes affaires et remplir les papiers pour ton déménagement, pardi ! Ensuite, je te montrerai le coin, on trouve Kyoshi et tu te diras que c'est tellement joli à Santa Monica que tu prendras plein de photos. » Je haussais les épaules, nonchalant, ne me rendant même pas tout à fait compte de l'incohérence dans ce que je venais de lui dire. « Tu vois, je lis aussi l'avenir. » Je crois que mon débit de bêtise à la minute signifiait clairement qu'il avait remonté mon moral. J'étais pas difficile, dans le fond... il m'en fallait peu pour être satisfait et retrouver de la joie.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mado Kara Mieru ft. Hiroki   Mado Kara Mieru ft. Hiroki EmptyLun 11 Mai 2015 - 15:18

avatar
Invité
Invité

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Empty

 
—HIROKI & YUANN—

through the window, I see
cold snow all around the house
in bed I think only of this

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Tumblr_mlctdgkB6q1qbf8kso4_250« Excellent ! C'était trop grand pour une personne seule, de toute façon... » C’est vrai que c’est immense pour quelqu’un de seul. On peut aisément y caser une famille à vrai dire et je me sens vraiment bien ici. Et être tous les deux après autant d’années de séparation, je crois que ça nous ferait du bien. Vraiment beaucoup de bien. On est faits pour être ensemble non ? C’est comme ça pour les jumeaux. Si seulement j’avais su avant qu’il existait, je l’aurai cherché ardemment. Je recule ma tête par réflexe lorsqu’il me pointe avec les baguettes tout en continuant de manger avec appétit. « On va chercher tes affaires et remplir les papiers pour ton déménagement, pardi ! Ensuite, je te montrerai le coin, on trouve Kyoshi et tu te diras que c'est tellement joli à Santa Monica que tu prendras plein de photos. » « Kyoshi ? » Je crois que c’est le principal mot que j’ai retenu de son discours. C’était tellement étrange de le voir parler de quelqu’un comme ça dont je n’avais aucune connaissance. « Tu vois, je lis aussi l'avenir. » « Ano… » Je papillonne des yeux en le fixant avant de rire un peu. « D’accord. D’accord, on va prendre le reste de mes affaires et tout installer ici rapidement ! » Je lui offre un beau sourire. 2015 est vraiment une année de grands changements et j’ai la chance de l’avoir à mes côtés. J’ai toujours voulu un frère avec qui tout partager, là, c’est comme d’avoir trouvé une moitié, une vraie. Je termine le repas avec lui, puis le laisse se préparer avant d’aller tout chercher à l’appartement pour le quitter et tourner la page. Les frères Nakama entre dans l’arène !

The End.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mado Kara Mieru ft. Hiroki   Mado Kara Mieru ft. Hiroki Empty

Contenu sponsorisé

Mado Kara Mieru ft. Hiroki Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mado Kara Mieru ft. Hiroki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser