-50%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur un arbre à chat géant – 154cm de hauteur
68.99 € 138.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Fire meet gasoline (+) Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Fire meet gasoline (+) Alice   Fire meet gasoline (+) Alice EmptyVen 30 Jan 2015 - 10:08

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.

Fire meet gasoline (+) Alice Empty

Bon, t’es dans la merde là pour le coup. C’est ça de prendre la première jolie fille que tu croises dans un bar et de la ramener chez toi. Ouais, t’as encore oublié ta règle qui est de ne pas ramener de nanas à la maison, mais bon, dans le feu de l’action et ton appart étant le plus proche du lieu où vous vous êtes rencontrés, tu t’es dit, qu’il n’y avait pas de problèmes. Vous ferez votre petite affaire et elle se cassera. Ouais, c’était ça le plan, mais bon, là voici dans ta salle de bain entrain de prendre un bain empli de mousse et de t’inviter à la rejoindre. C’est ta faute, ouais, quand elle s’est levée et a commencer à te faire le petit-déjeuner, tu l’as pas arrêté, tu lui as pas dit de se casser, tu t’es dit que t’allais profiter un peu, c’est pas tous les jours que t’as des pancakes, du bacon et une bonne omelette le matin, toi. T’aurais peut-être du être alarmée quand elle est allée acheter tout ça à l’épicerie d’en bas, bon, c’est vrai, tu dormais encore, c’est dimanche et dimanche rythme avec grasse-matinée. Bref après t’être empiffré, tu te demandes bien comment t’en débarrasser, elle a pas vraiment l’air décidé à s’en aller et toi t’es pas décidé à la garder chez toi, faut pas déconner non plus. Bon éventuellement en femme de ménage car ta cuisine n’a jamais été aussi propre en fait. « Tu aurais un sèche-cheveux ? » qu’elle te demande depuis la salle de bain et là tu te dis que t’es vraiment dans la merde. « Non, désolé » pourquoi tu t’excuses sérieux ? Tu sais même pas, c’est sorti comme ça. « Pas grave, j’ai plus qu’à le rapporter la prochaine fois » Et merde, là c’est foutu. Tu sors ton téléphone et envoie un message à la seule personne capable de te sortir de ce pétrin. Alice. Tu sais que ça va te coûter cher, en moqueries et en services, mais comme on dit aux grands maux, les grands moyens, non ?



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (+) Alice   Fire meet gasoline (+) Alice EmptyLun 9 Fév 2015 - 22:33

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

Fire meet gasoline (+) Alice Empty

Les grasses matinées ce n'est pas trop mon truc, vous voyez. Je pars du principe que les journées sont bien trop courtes pour les gâcher en continuant à pioncer alors que le soleil est levé depuis déjà plusieurs heures. Bon, je reconnais que quand on manque cruellement d'heures de sommeil, après quelques nuits un peu trop actives, ça peut faire du bien, mais de là à en abuser … Je ne dois pas être tout à fait normale, il faut le dire. Cinq heures à dormir m'ont toujours suffit à être énergique pour toute une journée étrangement, et cela sans même carburer au café. Certains me disent que c'est une chance, oui bon un peu … mais pas tant que ça, ça a aussi ses inconvénients de ne pas réussir à tenir en place, j'vous le dis moi. Bref, j'étais dans le salon en pleine discussion avec mes colocataires quand mon portable a affiché le prénom de mon frangin. Le message n'était pas bien long, juste un mot en réalité, un SOS significatif que je connais trop bien malheureusement. Il me fait rire malgré tout à chaque fois que je le reçois, étant annonciateur d'une comédie bien connue, mais toujours aussi bonne. J'ai à peine pris le temps d'enfiler une veste, de mettre mes chaussures et me voici partie de l'appartement en direction de celui de Solomon. Une fois la voiture garée, je monte jusqu'à chez lui et ouvre la porte sans même daigner frapper. Après tout, ça fait partie du plan.  « Soleil de ma vie, où es-tu ?! » Je file vers la pièce principale et Sol est là, dans son canapé face à la télé, le regard dépité. Pauvre fou. J'entends derrière moi la porte de la salle de bain se refermer et je devine que la fille va arriver d'une seconde à l'autre, c'est pourquoi je me rapproche de Solomon et vais l'embrasser sur la bouche en prenant bien soin de glisser mon pouce entre nos lèvres. Je dois le surprendre lui aussi, d'ordinaire j'y vais un peu plus doucement, mais l'entrainement ça nous rend davantage excellent, que voulez-vous. Suite à cette étreinte faussement passionnée, je me retourne et, oh magie, une rouquine se tient à quelques mètres de moi, complètement ahurie par la situation. Je ris intérieurement … juste intérieurement. Ce que je lui montre à elle, c'est une mine quelque peu étonnée. « Chéri, je croyais t'avoir dit que je n'étais pas très branchée par les rousses … » Demandé-je à mon frère, sans la quitter elle du regard. Puis c'est à elle que je m'adresse ensuite. « Je t'explique, on est un couple assez libres tu vois, et il a l'habitude de prendre la température avant moi. Il faut dire que c'est un petit gourmand hein. » Coquine, j'envoie un petit regard malicieux et plein d'humour au brun à côté de moi pour jouer à fond le jeu. « Mais vraiment, pour moi ça ne le fera pas. Tes cheveux … et ta tête, elle ne me revient pas. Tu ferais mieux de partir, j'aimerais bien profiter de lui à mon tour, j'ai eu une rude nuit là. » Face à nous, elle réalise l'ampleur de la situation qui s'offre à elle et ne perd pas une seconde pour attraper ses chaussures, non sans une grimace de dégoût. Je crois entendre un “pauvre con” au passage quand elle attrape la poignée et s'enfuit enfin. Je referme derrière elle et me colle à la porte, retrouvant le regard de Sol. « Alors, c'était comment ? Une note, vas-y donne une note pour que je sache à quel point c'était génial. » Un sourire s'étire sur mes lèvres. « Gros malin. Elle était plutôt bonne en fait. »


Avec une insupportable vanité, elle s'était imaginé pouvoir sonder le cœur de tout le monde. Les évènements avaient montré qu'elle s'était complètement trompée. Austen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (+) Alice   Fire meet gasoline (+) Alice EmptyMar 10 Fév 2015 - 16:52

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.

Fire meet gasoline (+) Alice Empty

T’attends, pour faire passer le temps plus vite tu te mets devant des cartoons auxquels tu piges pas grand-chose. C’est dingue ce que les dessins animés de cette génération sont bizarres, on dirait que les créateurs étaient sous acide ou autre substances du même genre et t’en connais un rayon dans le domaine. Un œil à ton portable te confirme qu’à peine deux minutes viennent de s’écouler, et entendre la douche te rassure, Alice a encore du temps pour venir te sortir de là, enfin t’espères parce que t’as la flemme de plancher sur un moyen de la sortir de chez toi, la comédie n’a jamais été ton truc, plutôt de ta petite-sœur, d’où l’appel au secours. Sans t’en rendre compte, tu laisses piéger par les images, c’est pas aussi nul que ça finalement que tu te dis en observant le petit manège des deux animaux. Alors que t’es à fond dans le truc, que tu te demandes comme un gosse de cinq ans prisonnier d’un corps d’un être lubrique et bizarre de trente-quatre ans, que la voix d’Alice résonne dans ton appart et comme un con tu sursautes. Une sourire nait sur tes lèvres dès que tu comprends le sens de ses paroles et tu te retiens difficilement d’éclater de rire, de telles niaiseries ne lui vont tellement pas au teint que ça en est ridicule, pour toi du moins. La suite ? Tu l’as pas tellement vue venir, Alice qui s’approche de toi, beaucoup trop pour les conventions de cette société, poussant même le vice jusqu’à poser ses lèvres sur les tiennes, pouce ou non, le contact a eu son effet sur ton invité forcée. Tout se passe ensuite comme convenu, la rouquine qui s’en va voyant que dans votre couple c’est Alice qui a les couilles, qu’elle mène la danse et toi tu fais que suivre, toi ça te va, elle peut bien penser ce qu’elle veut de toi, une tapette soumise à sa meuf, ça te passe au-dessus de la tête, t’as passé l’âge de prouver quoique ce soit à qui que ce soit et puis t’as eu ce que tu voulais, alors. « Attends, attends ! » que tu lances quand la porte se referme en éclatant de rire « C’était quoi ce soleil de ma vie ? » que tu te moques ouvertement d’elle, ton rire emplissant rapidement ton petit salon « Soleil de ma vie… » que tu dis en essayant de prendre une voix féminine niaise avant de pouffer comme une dinde dans une basse-cours. Tu prends quelques secondes pour essayer de te calmer parce qu’en grand fumeur que t’es, ce serait con que tu viennes crever en t’étouffant de rire, quoique. « Une notre, sérieusement ? Je croyais que tu étais contre tout ce système stupide et complètement gamin faisant étalage du manque de maturité des garçons sur cette planète ? Ou un truc du genre ? » Ton regard est railleur, de même que ton petit rictus. Tu te souviens qu’elle avait sorti ce genre de discours ou peut-être pas, tu la connais suffisamment pour savoir ce qu’elle pense de ce genre de pratique. « Bon…si j’étais un con immature et complètement stupide, je dirais qu’elle vaut un petit six sur dix, elle m’a fait le petit-déjeuner ça apporté un bonus à sa note ! »  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (+) Alice   Fire meet gasoline (+) Alice EmptyMar 17 Fév 2015 - 19:25

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

Fire meet gasoline (+) Alice Empty

La porte claque en se refermant et j'oublie aussitôt cette fille, tout du moins après avoir vanté son apparence plutôt satisfaisante. Mon frère n'a pas toujours eu aussi bon goût, j'estime qu'il est de mon devoir de le lui signaler les fois où il s'améliore dans ses choix. Mais il s'attarde sur l'une de mes expressions, la première qui m'est venue à l'esprit et, OK j'avoue, j'aurais pu trouver mieux. Plus convaincant tout du moins. Allez, c'était un peu cul cul, passons. Mais non il en rajoute une couche. Je rigole à moitié avec lui pour faire passer le ridicule, c'est toujours une bonne méthode vous savez, et je ne suis plus à ça près. « Oh ça va, promis je trouverai mieux pour ta prochaine conquête pot-de-colle. » Mon poing va se cogner sur l'épaule de mon frère pour le chahuter, en réponse à son ton plus que moqueur. Scène tout à fait normale entre lui et moi, je ne compte plus les coups qu'il s'est reçus par ma faute. Heureusement qu'il n'est pas du genre à être rancunier ou à pleurnicher, et surtout, heureusement pour moi qu'il n'est pas d'une nature impulsive parce que j'aurais pu souffrir par vengeance s'il l'avait vraiment voulu. Bref, je lui tourne autour, attendant qu'il daigne donner une note à cette prestation. Il marque un point avec sa remarque mais cela ne sert qu'à me faire râler et à m'impatienter. « Allez, ça tombe bien que tu sois mon frangin, tu es par conséquence épargné de toute critique, profites-en ! » Et sa réponse ne tarde pas finalement, m'arrachant un rire spontané quand il mentionne le petit déjeuner. « Donc si on ne compte pas la bouffe, cette rousse obtient à peine la moyenne ? Elle devait être nulle … Enfin je ne veux pas savoir, tout compte fait. » Dis-je en brassant l'air face à moi. Je me rends jusqu'à la cuisine pour piocher parmi ce qui a été généreusement préparé ; une tartine un peu beurrée que je recouvre d'une confiture rouge au hasard ainsi qu'un verre de jus de fruits déjà entamé par je ne sais qui, chose dont je me fiche totalement.  Quand je retrouve Solomon, c'est avec ma tartine à la bouche et malgré tout, un sourire sur le visage. Je savoure le bon goût de mon en-cas et m'approche de mon frère pour déposer un baiser sur sa joue, laissant au passage une trace de confiture qui m'arrache un sourire. « Bonjour frangin, et merci à la rousse pour ça. » Que je dis en levant ma tartine en l'air. Faisant comme si j'étais chez moi, je vais m'installer à mon aise dans le canapé du salon et regarde ce qu'il y a à l'écran.« Merde, t'es sûr que tu ne me caches pas un marmot aussi dans cet appart ? C'est pas possible que ce soit toi qui mates ce genre de trucs. » Et une petite grimace vient s'afficher sur mon visage tandis que les images du dessin animé défilent.


Avec une insupportable vanité, elle s'était imaginé pouvoir sonder le cœur de tout le monde. Les évènements avaient montré qu'elle s'était complètement trompée. Austen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (+) Alice   Fire meet gasoline (+) Alice EmptySam 14 Mar 2015 - 10:20

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.

Fire meet gasoline (+) Alice Empty

« Je compte sur toi » tu dis en riant grassement pour conclure ce point. Tu sais qu’elle te décevra pas, bien au contraire et puis ce genre d’activité vous rapproche, il en faut bien pour entretenir autant de complicité n’est-ce pas ? « Oh, tu sais, quand tu es vieux comme moi, tu n’attends plus grand-chose » tu hausses les épaules nonchalamment avant d’éclater de rire. Trente-cinq ans bientôt, ça te foutait un coup au moral et le pire dans le fait de vieillir ? C’est que tu sais parfaitement comme tu te sentais à dix-sept ans et c’est pas parti, c’est toujours là et ça te tue qu’on te dise que non, cette époque est révolue, tu ne peux plus te comporter comme un petit con immature qui a toute la vie devant lui. A bien y penser, le pire, c’est le corps qui n’arrive plus à suivre, qui te fait bien savoir que t’es bel et bien vieux, que tu devrais te poser dans un coin à avoir des activités de gens matures et laisser l’éclate aux plus jeunes. Et comme un gosse qui ferait un caprice, tu te couches sur le sol et te roule de gauche à droite en hurlant que tu ne veux pas grandir, que tu ne veux pas de cette évolution mais trop tard, le temps t’as déjà baisé, ça doit faire cet effet de se faire sodomiser que tu te dis avec le plus grand des sérieux, t’es vraiment drôle comme mec, y a pas à dire. « J’aurais peut-être dû attendre avant de t’appeler et elle aurait fait ma lessive avec » tu t’exclames finalement, comme si une révélation venait de te frapper, ouais, t’aurais pu prendre ton mal en patience quand même ! Surtout quand on sait à quel point tu détestes faire le linge, parfois tu te dis que si t’étais riche, soit tu ne porterais pas le même vêtement deux fois, soit, t’aurais plein de femmes de ménages, voire même des hommes, ne soyons pas sexistes, même si des femmes en tenue des soubrettes c’est tout de suite bon pour le regard. « Tu aimerais bien qu’une petite blonde de quatre ans sort de la chambre en criant tata Alice calin en se jetant sur toi hein ? » Tu fais remarquer en lui donnant un petit coup de coude, pas de quoi lui faire mal bien sûr. « Arrête d’imaginer, c’est ton grand-frère adoré qui adore ce genre de profondeurs intellectuelles, un truc de prof de philo, tu ne peux pas comprendre » Et tu ris comme un con, de toute les profs de philo sont assez bizarres pour que ce genre d’excuses passent avec un inconnu mais pas avec ta sœur, puis, soudain, tu penses à un truc qui t’as longtemps préoccupé. « Au fait, tu sors avec Madison Fawcett ? Je vous ai vus vous embrasser au concert de Joshua je crois, on aurait dit le début d’un porno lesbien » Tu t’étais promis de prendre des pincettes, mais à bien y réfléchir, ça te ressemble pas, autant être nature.



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (+) Alice   Fire meet gasoline (+) Alice EmptyLun 16 Mar 2015 - 14:37

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

Fire meet gasoline (+) Alice Empty

« Vieux comme moi … » Que je commence à répéter, au bord du fou rire. « Non mais je rêve. Et quand t'auras cinquante ans il faudra que je vienne t'aider à te coucher à cause de tes rhumatismes c'est ça ? » Solomon restera un éternel gosse, je le sais bien. Prendre un an de plus chaque année dans sa tronche alors que dans sa tête pas grand chose ne change, ça doit être étrange … Compatissons ensemble, enfin, d'abord j'ai une tranche de pain à tartiner et mon ventre n'attend pas. « Si elle avait commencé la lessive j'aurais lancé le code rouge et je serais venue avec du renfort ! T'es fou, ne laisse jamais une nana toucher à ta machine à laver, même si c'est ultra tentant, parce qu'elle ne voudrait plus la quitter après. » Ou pas loin ! Tout ça pour dire qu'à ce niveau-là, c'est cuit, c'est foutu, la femme commence à faire son nid, et je ne souhaite pas que ça arrive à mon frère avant que je ne lui ai donné ma bénédiction. Un instant plus tard, je suis installée dans le canapé fort à mon aise et hallucine devant le dessin animé bidon qui passe à l'écran. La répartie de Solomon me hérisse le poil, et pourtant … « Si … Enfin, je ne sais pas, c'est une bonne question en fait. » A laquelle je commence à réfléchir sincèrement pour la première fois de ma vie, tout en dévorant la tartine. Et Solomon me stoppe net avec son coup de coude, ce qui n'est pas une mauvaise chose finalement. Mes yeux vont à la recherche des siens pour en décoder ce qui pourrait s'y passer, mais je n'y trouve rien de bien sérieux, non absolument rien. Il me justifie le choix de cette chaîne d'une façon qui me fait rire, moi aussi. « Il n'y a rien à comprendre, c'est de ton âge de toute façon. » Je le tacle gentiment tandis qu'il se rapproche, et soudain sans prévenir il m'interroge sur Madison. La comparaison au porno lesbien aurait pu dégoûter mais enfin, à moi il m'en faut plus. J'adresse seulement un regard espiègle à mon frangin, afin de faire durer le mystère. « Sortir avec genre, sortir avec ? » Tout cela m'amuse plus que ça ne satisfait sa curiosité, au pauvre vieux Collins. Alors finalement je décide d'éclairer un peu sa lanterne. « On est proches mais on ne sort pas ensemble. Enfin, tu me connais non ? Ce n'est pas parce que j'embrasse quelqu'un que je lui fais signer un contrat dans la minute d'après. » Et après un petit haussement d'épaules, je conclus avec malice. « Est-ce que ma réponse te convient ou je dois développer davantage ? » Parce que je n'ai pas fait que l'embrasser, entre nous, et je ne serais pas gênée de lui en dire plus mais est-ce que ça le tente vraiment le bougre ? « T'as pas viré homophobe, hein ? » Lancé-je à la fin en lui rendant son coup de coude.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (+) Alice   Fire meet gasoline (+) Alice EmptyLun 16 Mar 2015 - 21:41

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.

Fire meet gasoline (+) Alice Empty

« Tu devras changer mes couches aussi quand je serai encore plus vieux, en tant que bonne petite sœur » tu souris de toutes tes dents. C’est juste une blague, tu te vois pas vivre aussi longtemps, vu ton rythme de vie, ce sera vite fait ouais. Et puis, soyons sérieux, à quoi ça sert de rester sur terre si on est plus capable d’aller aux toilettes tout seul ? A un moment, faut bien arrêter de déconner et se rendre service, car c’est bien de ça qu’il s’agit. « Tu veux faire ma lessive alors ? Après tout ca fait vingt-six ans que tu as fait ton nid dans ma vie » Sourire innocent et amusé, si ça peut t’éviter de te farcir tes propres vêtements, tu lui seras éternellement reconnaissant. C’est pas la pire chose qui existe sur terre mais ça l’est pour toi, t’attends encore l’habit qui ne se tâchera pas ou bien qu’il se nettoiera tout seul comme un grand, là, tu reconnaitrais enfin la magie de la science, en attendant, tu t’en fous un peu, comme de beaucoup de choses qui semblent essentiels à la plupart des gens. « Un jour je te ferai aimer la philo et ce jour là, ta vie changera et tu me vénèreras enfin ! » tu dis de manière solennelle, faussement sérieux quoiqu’avec un fond de passion. La philosophie, une matière qui a toujours su te fasciner, un puits sans fond de découvertes, l’un des rares sujets qui ne t’a pas encore lassé, mieux, qui réussit encore à te surprendre malgré toutes ces années. « Je suis un hippie allons, on encourage la nature, même s’il te vient l’idée de te tourner vers la zoophilie, je ne te jugerai pas, même si ce serait clairement dommage » tu t’installes face à elle avec ton air le plus attentif pour la suite de cette histoire, qui tu le sens, sauras te plaire. T’exagères un peu le geste parce que c’est ton genre et que ça t’amuse, mais au fond t’es curieux d’en savoir plus sur la vie de ta sœur et ses conquêtes, elle en sait pas mal sur les tiennes, c’est un juste retour des choses non ? « Et…puisqu’on en est là, développe donc toute l’histoire, avec des détails je te prie » Tu récupères le reste de sa tartine et la mets en bouche, t’avais pas vraiment faim en fait, juste que c’était là et t’en avais envie. « Pour ne pas m’en avoir fait aussi ».
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (+) Alice   Fire meet gasoline (+) Alice EmptyMer 18 Mar 2015 - 14:37

Alice Collins
Alice Collins
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Emily Didonato
Crédit avatar : .cranberry
Messages : 6421
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Sa bonne humeur ;)
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Danse & théâtre (8ème année).
Job/Métier : Professeur de danse pour les adultes débutants le mercredi soir.
Adresse de résidence : Colocation avec Lola dans le Downtown.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

Fire meet gasoline (+) Alice Empty

Quand il plaisante sur les couches, je regrette de ne pas l'avoir à portée de mains pour le secouer et lui dire en riant qu'il doit se réveiller, que ce n'est qu'un mauvais rêve qu'il est en train de faire. Au lieu de ça je soupire, amusée surtout par le “bonne petite sœur” qui ne signifie pas grand chose finalement. Et il enchaîne sur la même lancée avec la lessive, ce qui commence à faire beaucoup quand même. « Oui bah un nid ça se défait plus vite que ça ne se construit alors méfie-toi ! » Et puis, c'est surtout que j'en ai assez de mes propres lessives mais ça il doit le savoir que trop bien. Il sait que j'ai trop de fringues, que je me change pour la moindre occasion, que j'ai mieux à faire dans ma vie que de laver ses slips de vieux. Mes yeux braqués sur l'écran de télévision face à moi, je souris bientôt en écoutant la remarque de Solomon, lui le passionné de philo, chose que je n'ai pas toujours compris. Et encore aujourd'hui, je m'étonne parfois de le voir si épanoui entre ses vieux bouquins mais comme quoi, il faut de tout pour faire un monde. Même chez les Collins, les penseurs ça existe. « Tu n'as jamais eu besoin de la philo pour te faire encenser par ta petite soeur. Tes cheveux ont toujours suffit. » Un grand sourire vient étirer mes lèvres quand je tourne ma tête vers lui. Il s'installe face à moi et je manque m'étouffer quand il parle de zoophilie. C'est du n'importe quoi, un peu à son image d’anticonformiste d'ailleurs, mais comme souvent je prends ça avec le rire. « T'es dégueulasse. » C'était important de le rappeler. Et même si je ne m'attendais pas à ce qu'il me demande de développer pour Madison et moi, je m'en contente volontiers. Cela serait passé crème s'il ne m'avait pas piqué ma tartine de la main. « Espèce de vautour ! Ta rousse t'a déjà nourri toi ! » Mais il m'empêche de rattraper la tranche de pain, évidemment. Alors je m'enfonce à nouveau dans le canapé, prête à raconter ma vie. « Ça a commencé il y a quelques années, on était dans le même groupe de potes, je la trouvais attirante, je l'ai un peu cherchée et elle a craqué, c'était sa première fois avec une fille. » Il y a eu ensuite toute cette histoire avec Jake, le VIH … des trucs que je vais évidemment garder pour moi. « Après elle est sortie avec un mec, ils ont rompu, elle m'a détestée parce que je suis restée plus proche de lui que d'elle, enfin personnellement ce n'est pas vraiment comme ça que je l'ai vécu mais passons. On a fini par se rabibocher avec le temps et il y a toujours eu ce petit truc en plus … On a couché une autre fois ensemble l'année dernière. Mais c'est une amie proche, rien de plus, tu peux me croire. T'as eu assez de détails ou tu veux que je te raconte ce que je lui fais sous la couette aussi ? » Je demande cela sur un air sérieux en relevant le regard vers lui. Un mince sourire se dessine au bout de quelques secondes malgré tout. « Enfin la seconde fois ce n'était pas sous une couette, cela dit. » Et ça, l'ascenseur de RJ doit s'en souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fire meet gasoline (+) Alice   Fire meet gasoline (+) Alice Empty

Contenu sponsorisé

Fire meet gasoline (+) Alice Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Fire meet gasoline (+) Alice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser