Le Deal du moment : -42%
Aspirateur robot iRobot Roomba 981
Voir le deal
579 €

Partagez
 

 But it flew away from his reach. - Jane & Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: But it flew away from his reach. - Jane & Liam   But it flew away from his reach. - Jane & Liam EmptySam 31 Jan 2015 - 18:34

Jay Collins
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H

But it flew away from his reach. - Jane & Liam Empty

I know the sun must set to rise
Jane & Liam
fiche par ©century sex  


 
Quand mes parents me demandent pourquoi je ne vais pas au concert où j’avais acheté les places, je leur dis tout simplement que je vais tenir compagnie à une demoiselle auquel je tiens beaucoup. Oh, vous imaginez bien leur tête quand je parle d’  « une fille ». Ils ne sont pas habitués. Ils pensent à bien plus d’elle que je ne vois en Jane. En d’autres termes, ils se font des idées. Elle est une amie, tout simplement. Fort heureusement, mon père m’offre juste quelques billets en plus pour payer le repas.

Quant à ma mère, elle me conseille un film romantique. J’ai envie de m’enfuir. Je prends le DVD mais le laisse dans ma chambre, je préfère prendre le disque dur qui contenait une tonne de films que j’ai téléchargé. Il y a bien plus de choix et Jane pourra choisir le film qu’elle voudra. Je quitte la maison en toute discrétion, prenant quand même ma voiture au lieu de la moto pour pouvoir emmener le tout.

J’avais commandé de quoi faire un festin pour beaucoup de monde mais je ne connaissais pas vraiment les goûts de Jane en termes de nourriture. Je payais alors le traiteur, le remerciant pour l’énorme sac qu’il me tend puis je mets celui-ci sur le siège passager. Le trajet n’est pas forcément long jusqu’à l’adresse que Jane m’a donné. A vrai dire, je ne savais pas trop où j’allais.

Puis finalement… je trouve le bâtiment qu’elle m’a indiqué.  Je me gare non loin, puis je franchis les derniers mètres qui me séparent de l’appartement. Je regarde l’heure, cinq minutes d’avance. Pfiou, j’ai géré ! Je frappe à la porte en espérant que je ne me suis pas trompé d’endroit. Chose qui se confirme au bout de quelques secondes quand la porte s’ouvre sur une grande femme aux cheveux châtains qui caressaient ses épaules et le regard vert-gris aillant perdu de son lumineux.

« Salut Jane… On pourrait presque croire que tu es en forme ! » Je sors ça pour la taquiner alors que je la salue (à nouveau) en déposant un baiser sur sa joue. Lorsqu’elle me laisse entrer, je regarde l’appartement, sentant bien que ce n’était pas chez elle, la décoration ne lui correspond pas tant que ça. Je me tourne vers elle : « ça ne va pas mieux ? » Parce que oui, j’ai pas envie que ça empire pour elle.
 



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: But it flew away from his reach. - Jane & Liam   But it flew away from his reach. - Jane & Liam EmptySam 21 Fév 2015 - 3:01

Adélaïde J. Sullivan
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello

But it flew away from his reach. - Jane & Liam Empty

Friendly Diner

fiche par ©century sex  


 
Envoyé. Adélaïde lâchait son téléphone en reniflant un peu, rien de glamour c'est vrai... m'enfin, si seulement elle arrivait à renifler, avec ce fichu nez bouché, elle ne pouvait que se moucher et espérer pouvoir respirer autrement que par la bouche. Allongée sur le clic clac déplié du bureau d'Andreas, elle n'avait plus qu'à attendre... mais impatiente comme elle est, elle ne pouvait pas rester les bras croisé. A défaut d'avoir une quelconque envie de s'habiller correctement, elle passait néanmoins par la salle de bain pour se faire un chignon haut avant de filer à la cuisine afin de mettre une casserole sur le feu. Elle savait que Liam allait mettre un peu de temps avant d'arriver, après tout il devait commander et faire la route... quel dingue il était quand même... gentil mais dingue. Bref. Elle se souvenait d'une recette de grand-mère efficace pour se déboucher le nez ou en tout cas aider à cela. Depuis qu'elle était malade, elle était repassée chez son père prendre quelques affaires ainsi que des médicaments naturels. Elle n'était pas le genre de fille à abuser des médicaments, à vrai dire moins elle en prenait, mieux elle avait l'impression de se porter. Elle avait donc pris avec elle ses huiles essentielles dont les propriétés sont différentes et il se trouvait que le niaouli était efficace. Fouillant ainsi dans sa valise, elle prit une serviette propre ainsi que l'huile essentielle en question. En revenant dans la cuisine, elle retirait l'eau frémissante du feu pour la mettre dans un bol et ajouter quelques gouttes de niaouli dedans. Ni une, ni deux, après s'être assurée qu'elle n'allait pas se brûler, elle mit la serviette sur sa tête et se penchait alors au dessus du bol, prenant des grandes inspirations de vapeur. Non seulement le niaouli allait faire du bien à son nez, mais en plus, la vapeur d'eau ferait du bien à sa peau et lui redonnerait quelques couleurs histoire de ne pas ressembler à un zombie lorsque le jeune homme viendrait sonner à la porte.

Ce n'est que 10 minutes plus tard qu'elle relevait la tête et tapotait son visage avec la serviette. « Mon dieu ce que ça fait du bien. » Le nez libéré, elle prenait une grande inspiration, une réelle bouffée d'air frais. Elle savait qu'il ne serait pas déboucher très longtemps mais au moins, elle était tranquille pour un temps. Jetant son eau dans l'évier, elle filait ensuite à sa pseudo chambre - qui était en fait le bureau d'Andy - pour aller y poser sa serviette ainsi que son huile essentielle. Le moment qu'avait choisi Liam pour frapper à la porte. Un petit coup d'oeil dans le miroir, histoire d'être présentable malgré sa tenue qui se limitait à un jogging gris, des converses et un pull noir piqué à son meilleur ami et elle filait alors ouvrir la porte. Un léger sourire aux lèvres, elle lui ouvrait totalement la porte pour qu'il puisse entrer. « Presque. En t'attendant j'ai opté pour une méthode dite de grand-mère, à croire que ça m'a redonné un peu de couleurs mais c'est sûr que c'est pas en une demie-heure que je vais me sentir en super forme. » Sous-entendu que ça allait mieux, un peu, mais que ceci n'était probablement que temporaire. Comme tout malade, Adélaïde avait des période avec et des périodes sans. « Je vois que tu as les bras chargés, tu plaisantes pas quand tu ramènes à manger dis-moi. » D'un petit coup de tête, elle l'invitait à le suivre à la cuisine, après tout peut-être que certains des plats avaient besoin d'être réchauffés ou même carrément cuit en quelques minutes au micro-ondes ou bain-marie, allez savoir. Posant ses fesses sur une chaise du mini-bar, elle l'invitait à en faire de même avec un regard, tandis qu'un sourire reconnaissant naissait sur ses lèvres. « C'est vraiment gentil d'être venu et d'avoir annulé ton concert pour moi, t'étais vraiment pas obligé tu sais. » C'est qu'elle se sentait presque coupable dit donc. « Tu vas trouver ça planplan au possible, voire carrément gniangnian mais je tenais à te le dire. Merci. » Le pointant immédiatement du doigt, elle riait doucement. « Je te revaudrais ça, t'es prévenu! » Parce que tout le monde savait qu'Adélaïde n'aimait pas se sentir redevable.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: But it flew away from his reach. - Jane & Liam   But it flew away from his reach. - Jane & Liam EmptySam 21 Fév 2015 - 23:34

Jay Collins
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H

But it flew away from his reach. - Jane & Liam Empty

I know the sun must set to rise
Jane & Liam
fiche par ©century sex  


 
J’observe Jane, j’ai beau rire en la voyant pour la taquiner, elle est bien trop livide pour être en forme. Je le sais bien. Même si je sens qu’il y a du mieux comparé à l’image que je m’étais faite dans ma tête de Jane en mode malade comme un chien. D’ailleurs, je trouvais qu’elle gardait de sa beauté malgré tout, belle et malade, équation plus qu’intéressante. Je ne m’attarde pas vraiment sur ça, je ne vois pas seulement une belle femme en Jane mais plus une amie que j’aimerais connaitre un peu plus que de rester sur le souvenir d’elle et moi dans une boite de nuit alors qu’elle tente de me décoincer. Pas de ma faute si je ne suis pas le genre d’homme qui fait facilement le premier pas avec une femme. J’ai besoin de connaitre les gens depuis un moment avant de me lancer. Ou alors, le coup de foudre ! Mais Jane, ce n’est pas un coup de foudre de ce genre. Plus … amical ? Car oui, je suis sensible à sa personnalité d’une femme qui est aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur. Je souris à Jane quand elle me rassure sur son état en cours de guérison : « D’accord, fais attention à toi, c’est tout ce qui compte. » Je ramène les paquets contre moi tout en continuant de faire mon petit coup d’œil. Ce n’est pas seulement pour la décoration mais d’un sens, je m’assure qu’elle soit bien ici. Je m’en voudrais qu’elle vive dans un taudis, fort heureusement, ce n’est pas le cas. Je l’observe finalement elle alors qu’elle semble impressionner par la quantité de nourriture que j’apporte : « Oh tu sais… dedans, il y a du vin, du jus de fruit sans parler des boites. Mais je t’avouerais que j’ai aussi pris de la soupe pour toi. C’est bon une soupe quand on est malades. » Je raconte cela à Jane alors que je la suis sagement jusqu’à la cuisine. Pas mal, pas mal ! Je pose les petits sacs sur la table et sors les multiples boites, bouteilles ou thermos. La jeune femme est reconnaissante du geste que j’ai envers elle, pour ma part, je trouve que c’est plus que normal. Haussant les épaules alors qu’elle me promettait de me renvoyer l’ascenseur : « C’est gentil de me remercier mais tu es au courant que je fais comme la plupart des personnes qui se considèrent être des amis ? Puis toute façon, je n’y allais que parce que le chanteur est mon ancien chef de confrérie. Je pourrais toujours aller dans une autre grande ville pour aller le voir. Ce n’est pas ça qui me dérange ! Mais plus le fait de ne pas pouvoir avoir profité d’un peu de toi si j’étais allé à ce concert. » Je pousse le thermos de soupe vers elle. Je prends une des boites qui contenaient un bon plat de viande avec des pommes de terre. Je lui tends le bol en carton et la cuillère en plastique pour qu’elle puisse boire sa soupe. J’y tenais ! Pour ma part, je prenais mon couteau de poche et une fourchette en plastique. « D’ailleurs, tu ne comptes disparaitre hein ? La prochaine fois, j’appelle la police ! » J’annonce ça presque sur le ton de l’ordre tout simplement parce que je me suis inquiété pour elle. Je prends une pomme de terre que je mange d’une bouchée tout en regardant Jane d’un air faussement sévère.
 



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: But it flew away from his reach. - Jane & Liam   But it flew away from his reach. - Jane & Liam EmptyLun 16 Mar 2015 - 5:50

Adélaïde J. Sullivan
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello

But it flew away from his reach. - Jane & Liam Empty

Friendly Diner

fiche par ©century sex  


Adélaïde ne pouvait pas s'empêcher de rire à la réflexion qu'il venait de faire. De la soupe. Ce mec était attentionné jusque dans le choix de nourriture, il fallait le faire quand même. La plupart des hommes auraient certes apporté à dîner mais beaucoup auraient pris ce qu'ils aiment, ce qu'elle aime éventuellement mais pas forcément en se souciant de ce qu'elle pourrait ou non avaler vis-à-vis de sa maladie. C'était un geste simple et pourtant elle l'appréciait, elle l'espérait, à sa juste valeur. Il prenait soin d'elle et il fallait avouer que cela était relativement plaisant et agréable. Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensaient, Adélaïde n'était pas une gamine capricieuse et qui cherchait absolument à avoir des choses de luxe, les plus chères possible. Elle savait apprécier les choses simples de la vie même lorsque ces dernières ne sont pas des objets ou du matériel mais simplement des gestes d'affection. « De la soupe... C'est bon quand on est malade certes, mais ça fait petite vieille. J'ai plus qu'à aller chercher un plaid et des lunettes de vue et la panoplie est complète. » Disait-elle en riant un peu. Après tout avec son rhume, elle se sent patraque et cassée de partout comme une personne âgée. La seule différence était que son état résultait d'une maladie et non d'un âge avancé et que du coup son physique est très loin d'une personne ayant dépassé les soixante-dix ans. « C'est gentil quand même. Même des personnes qui aiment leur famille et leurs amis peuvent parfois mettre leurs envies en avant et c'est normal je pense, et humain d'être un égoïste de temps en temps. » Parce que tout le monde a besoin d'un peu de temps pour soi, que ce soit pour aller à un concert ou non. « Ça va alors si tu auras d'autres occasions d'y aller, ça me permettra de moins me culpabiliser d'avoir pris de ton temps et de ton argent. » Parce qu'après tout il avait dépensé pour un concert pour ne finalement pas y aller, sans compter le dîner et la route faite pour venir la voir. Avec un sourire pour le remercier, elle attrapait le thermos qu'elle ouvrait, laissant un peu de chaleur de la soupe s'évaporer, ne tenant pas spécialement à se brûler avec.

« Je compte plus disparaitre, promis. » Devait-elle lui expliquer le pourquoi, le comment? Devait-elle parler de ce qui ce qui c'était passé dans sa vie? Avec de l'hésitation, elle prenait une petite inspiration teintée de stress et de gêne. Son regard, lui, semblait concentré sur la soupe qu'elle versait dans le bol, ou plutôt semblait-il éviter celui de Liam. « La police était déjà au courant, je n'étais juste pas leur priorité. » Parce qu'elle était adulte, malade certes, mais surtout adulte et sa fuite concernait alors plus sa famille que la police. « Je crois que je suis moi-même depuis seulement quelques semaines. » Le petit rire qui passait le seuil de ses lèvres trahissait ses pensées, comme si elle réalisait à quel point elle avait été ridicule pendant des années. « Jane c'était moi sans être moi. Disons que c'était qu'une partie de moi exacerbée par la maladie. La vraie moi, si je peux dire ça comme ça, la Jane mais pas que. La personne que je suis aujourd'hui préfère qu'on l'appelle Adélaïde, mon prénom de naissance. » Et non Jane, celui qu'on lui avait demandé de choisir en étant reconnue et adoptée par son père, en étant arrachée à sa mère et propulsée sur le territoire américain lorsqu'elle avait six ans. « Disons que tu as fait partie des dommages collatéraux et j'en suis désolé, sincèrement. »



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: But it flew away from his reach. - Jane & Liam   But it flew away from his reach. - Jane & Liam EmptyJeu 19 Mar 2015 - 1:54

Jay Collins
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 27
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H

But it flew away from his reach. - Jane & Liam Empty

I know the sun must set to rise
Jane & Liam
fiche par ©century sex  


 
Mes lèvres s’étirent d’amusement. C’est vrai que c’est digne d’une « grand-mère » comme repas mais justement, nos mamies nous donnent ça quand on est malade et ça ira mieux après. Ça aide à se sentir bien même si je n’en ai jamais vraiment compris la raison. Et bien évidemment, je ne peux m’empêcher de continuer l’idée amusante : « Je suis sûre que tu serais toujours aussi séduisante en tenue de grand-mère ! » Je la préfère cent fois en grand-mère qu’en loup, ou plutôt, croqueuse d’hommes comme elle l’a été il y a longtemps. Mais le changement est réel, je le sens depuis que je l’ai revu à Noël. Jane a quelque chose de changer… et j’aime ça.

Je ne peux contredire Jane à ce propos. Même si on a de la famille, des amis, on a toujours envie d’être un peu égoïste mais franchement, j’ai assez pour ne pas l’être. Jane semble s’en vouloir que je n’aille pas à ce concert, que ce soit pour des soucis d’argents ou autres, je m’en moque. « Hm, tu es au courant que tu ne gâches pas mon « temps », comme tu le dis ? J’aime bien passer du temps avec toi ! » Surtout maintenant !

Bref, je suis confortablement installé et prêt à manger. Je pique dans mon plat tout en lui rappelant cette histoire, rien de méchant mais juste une piqûre de rappel. Jane ne sait pas mais j’étais inquiet sans pouvoir rien faire. Je ne la connaissais pas assez Jane pour dire « c’est mon amie » etc… On ne se voyait pas tant que ça et aucun lien de sang (heureusement vu la teneur de notre rendez-vous avant qu’elle ne donne plus signe d’elle). Elle promet et finit par m’expliquer que la police était déjà au courant : « ah … okay. » Et vu que je n’étais rien pour elle officiellement, je ne pouvais pas savoir plus.

Quand elle parle, je lève les yeux sur elle. Elle-même depuis plusieurs semaines ? Je l’ai remarqué mais c’est difficile de le souligner parce que je ne sais pas comment interpréter les choses. Je ne sais pas tout et c’est bien ça qui est perturbant. Je me suis arrêté de manger pour écouter la jeune femme. Je grimace, je comprends qu’elle avait un « souci » mais au fond, je ne l’ai jamais regardé ainsi. Je ne l’ai même pas jugé sur le comportement qu’elle avait eu avec moi. Je me félicite cependant de ne pas en avoir profité. « Dis-pas ça, Ja… Adélaïde… » Je manque de m’étouffer tout en aillant eu un léger sourire. C’est assez nerveux de ma part.

Je pose mes couverts et pose ma main sur son poignet. « Même Jane était une fille agréable. Juste un peu … coquine, je dirais ? » J’essaie de minimiser la situation. On pourrait dire pire mais ce n’est pas à moi de dire ça. Notre relation est restée correcte malgré tout. « Et j’aime bien encore plus la fille que j’ai devant moi. Tu es une fille géniale, que ce soit Jane ou Adélaïde. Tu n’as pas à t’excuser pour ce qu’il s’est passé, je ne vois pas pourquoi d’ailleurs ! » Avouons-le, il n’y a eu qu’un baiser et même si je n’ai jamais été très adroit avec les femmes par manque d’expérience, je dois avouer que c’était agréable même si entre nous, il n’y avait pas de sentiments.

Finalement, je prends la bouteille de vin et m’en serre un fond de verre. M’interdisant de lui en offrir pour sa santé, je prends un peu d’eau froide au robinet dans un verre et le pose devant elle. Je lève finalement mon verre. « Je lève mon verre à… Adélaïde, c’est ça ? » Des fois que je doive continuer à l’appeler Jane. J’aime bien les privilèges. « La fille la plus belle et délicieuse que j’ai pu embrasser. Et crois-moi, y’en a pas tant que ça ! » Pas de maladie, pas de mauvais comportements. Juste Adélaïde et Liam. Je bois une gorgée de vin avant de lancer à la jeune femme : « Maintenant, manges avant que ce soit froid ! Il faut que tu reprennes des forces ! » lui dis-je tout en me concentrant sur mon propre plat. Il semblait si bon…

 



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: But it flew away from his reach. - Jane & Liam   But it flew away from his reach. - Jane & Liam Empty

Contenu sponsorisé

But it flew away from his reach. - Jane & Liam Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
But it flew away from his reach. - Jane & Liam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser