Partagez
 

 CLARENCE △ we are the warriors that built this town

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: CLARENCE △ we are the warriors that built this town   CLARENCE △ we are the warriors that built this town EmptyLun 9 Fév 2015 - 14:12

M. Clarence Burns
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster
Voir le profil de l'utilisateur

CLARENCE △ we are the warriors that built this town Empty

M. CLARENCE BURNS


31 ANS
AMÉRICAINE
SOIGNEUR AU ZOO
HÉTÉROSEXUEL
EN COUPLE


   
FEAT. CHRIS HEMSWORTH

   

   

   
PARTIE I - LE CORPS SAIN ...
INFORMATION #1 ♦️ Ma garde robe.
   Il y a deux facettes de sa personnalité vestimentaire: soigneur au zoo, Clay est contraint à un pantalon de travail souvent boueux, à des tee-shirts aux couleurs du zoo (tantôt kaki tantôt orange) qui ne résistent pas souvent à son labeur physique et ses allers-retours répétés. Il aime être à l'aise dans ce qu'il porte lorsqu'il est en train de travailler ou de faire du sport, ce qui évoque souvent des pantalons de jogging larges ou tout simplement des shorts amples. En revanche, dans sa vie citadine, Clarence aime faire attention à son apparence - héritage de Maman Burns qui a toujours répété combien c'est important de faire bonne impression. Il a une préférence pour les chemises ou tee-shirts cintrés qui mettent en valeur sa musculature impressionnante. En matière de pantalon, il préfèrera toujours des jeans aux pantalons à pinces dans lesquels il a tendance à se sentir à l'étroit mais il sait sortir le costume trois pièces lorsque la situation l'exige. Il a horreur des cravates tout autant des nœuds papillon, il aime que le premier bouton soit toujours déboutonné.
Il porte toujours une montre hors de prix que son père lui a offert pour sa majorité, ainsi que la plaque militaire qu'il lui a léguée il y a quelques années. Sa couleur préférée est inévitablement le bleu dans toutes ses nuances. Il voue un culte à ses hoodies UCLA qui ont plus d'une décennie pour la plupart.

   INFORMATION #2 ♦️ Mon hygiène.
Clarence est très à cheval sur son hygiène puisque son travail quotidien au zoo le fait souvent revenir à la maison, crasseux et en sueur. Il tourne environ à deux voire trois douches la journée puisqu'il ne résiste que rarement à un footing en fin de journée. C'est un homme très actif, qui doit donc s'entretenir. Il ne porte jamais de parfum, estimant que ça perturbe l'essence d'un être. Les deux choses les plus évocatrices de son rapport à la salle de bain sont certainement sa barbe et ses cheveux. Sa barbe a souvent le temps de pousser quelques jours seulement, un épais duvet dru tapissant rapidement sa mâchoire et sa moustache. Vu l'allure à laquelle elle pousse, il la rase régulièrement pour ne pas avoir l'air de l'homme wild qu'il est. Ses cheveux sont souvent mi-longs. Il ne les entretient pas au-delà d'un shampooing quotidien et pourtant il a toujours eu cette nuance de blé qui renvoie parfaitement la lumière à la manière des surfeurs qui passent des journées entières dans le sel de la mer.
Il ne va pas souvent chez le médecin. Il a tout d'abord une hygiène de vie irréprochable et il a un système immunitaire assez résistant. Cependant au moindre rhume, il est au bord du gouffre, il déteste cette sensation de faiblesse et d'impuissance.

   INFORMATION #3 ♦️ Mes études//Mon emploi.
Depuis sa plus tendre enfance, Clarence a toujours été motivé par le besoin d'aider les autres. Il a toujours eu une sensibilité toute particulière envers les animaux, très touché par leur sort. C'est un grand amoureux de la faune, en particulier des félins (hormis son Golden Retriever Thor qui est la prunelle canine de ses yeux). Tout au long de ses études en zoologie, il a toujours défendu la cause animale quitte à enfreindre les lois. Il n'a jamais craint d'être stoppé dans ses revendications et a toujours compté faire de cet engagement un véritable but dans sa vie. Après la fusillade à UCLA, il y a presque dix ans, Clarence a stoppé net ses études et a entamé un job en tant que soigneur. Ca n'a fait que confirmer sa passion et il a attendu de pouvoir reprendre ses études il y a deux ans afin de valider un diplôme. Aujourd'hui il s'occupe toujours des félidés du zoo de L.A, mais il est désormais également responsable de leur réintroduction dans la nature. Clarence a trouvé sa voie et compte bien élargir son influence et son savoir par-delà les frontières (notamment avec l'Afrique avec qui il a toujours eu un feeling particulier).

   INFORMATION #4 ♦️ Mon opinion sur le sexe.
Clarence est passé par toutes les phases. Jeune homme très sûr de lui, confiant et surtout impulsif, il n'a jamais cherché à se poser de question quant à ses relations avec la gente féminine. Il fonctionne au feeling, à l'instinct et jusqu'ici ça lui avait à peu près réussi. Il est très libéré à ce sujet et n'a aucun tabou lorsqu'il s'agit d'en parler - surtout quand on a deux sœurs et un frère cadets. De grand séducteur, il s'est ensuite posé avec une femme durant plusieurs années. Clay a alors compris qu'il a besoin d'une complicité, d'une confiance parce qu'il est sans concession partout en particulier lors du sexe. C'est un amant à l'image de son physique: fougueux, toujours à chercher le meilleur, endurant et surtout à l'écoute de sa partenaire. Il trouve son plaisir en voyant les yeux d'une femme s'illuminer, sa bouche s'entrouvrir, ses bras se hérisser de plaisir. Il en demande beaucoup mais il en donne beaucoup également. Il a tendance à préférer dominer avec un petit penchant pour les positions à la verticale pour pouvoir porter sa partenaire. Il a toujours été attiré par les beautés méditerranéennes, les brunes sulfureuses qui savent ce qu'ils veulent. Et pourtant sa petite amie est d'une blondeur candide tout en gardant cette touche de folie qu'il aime tant. Il a toujours été très sexuel dans ses relations amoureuses mais désormais c'est Leavensexuel qu'il se revendique.


   

   
PARTIE II - L'ESPRIT, MALSAIN ...
INFORMATION #5 ♦️ Mon sens de la spiritualité.
Clarence est né dans une famille traditionnelle aux origines irlandaises. Ainsi sa mère est croyante. Elle pratiquait peu mais comme tout le monde, Clay a reçu une éducation religieuse de base très usuelle en Angleterre puis aux USA. Il ne sait pas trop s'il croit en quelque chose, il ne s'est jamais vraiment posé la question. Au fur et à mesure qu'il a grandi, il a laissé place à la croyance en l'être humain et en ce qu'il était possible d'expérimenter. Il pense qu'il doit y avoir une entité supérieure sur laquelle se reposer mais il reste persuadé que chacun des actes que l'on commet est responsable de son destin. Il n'est pas superstitieux pour un sou et très entouré par la technologie, il compte peu sur les recettes de grand-mère. En revanche il est très débrouillard et serait tout à fait capable de survivre dans un environnement hostile avec rien. Clarence préfère croire au potentiel de la race humaine et sur la prospérité de l'être animal plutôt que de s'en remettre à des allégations spirituelles qui ne feront qu'égarer les personnes dans leur but.

   INFORMATION #6 ♦️ Mon code moral.
Clarence a été élevé dans des valeurs traditionnelles et familiales. Son éducation a toujours été stricte et vouée à la réussite - en même temps avec un père militaire et une mère chirurgienne de renommée aux USA. Il a beau ne pas être du genre à juger les gens, il a une vision très arrêté du monde. Il a des opinions fortes qu'il assume et dont on le débarrasse très difficilement, suscitant ainsi quelques traits de caractère parfois agaçants. Surprotecteur envers sa fraternité et ses proches, intransigeant dans le travail qui lui tient à cœur, tendance moralisatrice... Il n'a pas une vision manichéenne du monde mais il estime savoir ce qui est bien et mal, selon ses propres critères. Il est très autoritaire parce qu'il croit au bien-fondé de sa personnalité et de son éducation. Clarence n'a jamais été ce qu'on peut qualifier de mauvais garçon: les rares fois où il a enfreint la loi c'était dans la turbulence de la jeunesse parce qu'il défendait ce en quoi il croyait. Ainé modèle, on lui a souvent reproché cette illusion irréprochable de son caractère alors qu'il est, comme tous les hommes, emprunts aux mêmes doutes et aux mêmes noirceurs d'esprit.

   INFORMATION #7 ♦️ Moi et Los Angeles.
Clarence a déménagé d'Angleterre avec toute sa famille après la naissance de sa dernière sœur. Il devait avoir 8 ou 9 ans si bien que la plupart de son enfance s'est faite à Los Angeles. Pour lui c'est une ville où il se sent bien, où il s'épanouit en tant qu'étudiant puis en tant qu'homme. Il est parfois nostalgique de l'Angleterre ou des histoires irlandaises qu'il peut bien entendre parce que l'Europe est si différente qu'ici. Mais il ne regrette pas d'habiter ici, il considère que ça fait partie de son chemin. Il ne sait pas où il sera dans dix ans, peut-être bien qu'il pourrait rester à L.A jusqu'à la fin de ses jours. Il ne pense jamais aux lendemain, du moins sur quelle terre il pourrait construire son futur. Il se moque bien des aires géographiques parce qu'il a toujours su s'adapter à son environnement. Los Angeles accueille ses parents, sa fratrie au complet, ses plus proches amis et surtout sa petite amie. Il habite un grand appartement à Downtown qu'il s'est payé lui-même. Il aime vivre indépendamment et pourtant rien ne l'empêche de rendre visite à la villa familiale de temps en temps. Ses études à UCLA ont été limpides bien qu'interrompues à cause d'une tragédie. C'est peut-être le seul instant où Clay a songé quitter l'Amérique mais depuis qu'il a son job au zoo, il ne ressent plus le besoin de vivre ailleurs. Pourquoi aurait-il envie de quitter la terre sainte ?

   INFORMATION #8 ♦️ Mes loisirs et passe-temps.
Clarence est très éclectique dans ses passe-temps, il s'intéresse un peu à tout. Bien entendu il a des préférences et autant dire que c'est plutôt le type sportif. Capitaine de basketball de l'équipe universitaire, grand coureur, bon nageur, parfois quelques pistes d'athlétisme, surfeur passionné, il touche un peu à tout du moment que ça lui permet de se défouler. En revanche, c'est un piètre danseur. L'autre passion de Clay, ce sont les voyages. Il a déjà parcouru tous les continents (ses contrées préférées seraient l'Italie, l'Australie, le Brésil...) bien que sa favorite à son cœur reste l'incroyable et mystérieuse Afrique. Il s'y rend souvent pour des périples dédiées à la cause animale ou comme simples vacances. Il éprouve souvent le besoin de se ressourcer et de raconter ses aventures. Partir un sac sur le dos, c'est son dada. Concernant l'art, il n'est pas le plus inspiré des hommes, bien plus doué de ses mains que de son sens de l'art. Il aime la photographie mais la peinture le laisse de glace. Il est plutôt mécano, il voue un amour inconditionnel à sa grosse voiture chère. Il lit parfois mais il préfère l'action.


   

   
PARTIE III - LE MASQUE ...
PRÉNOM : Sonia. PSEUDO : Dandan. ÂGE : bientôt 22 ans. ANNIVERSAIRE : 21 février.  siffle GROUPE : GONE WITH THE WIND. PRÉSENCE : Je passe tous les jours, j'essaie de RP plusieurs fois par semaine. NIVEAU DE RP : divin, wesh. OÙ AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? Dans ma barre de favoris, je sais pas trop ce qu'il foutait là d'habitude y'a que des liens en rapport avec mes devoirs... COMMENT LE TROUVEZ-VOUS ? Jaune. ANCIEN MEMBRE DE FRAT ? SI OUI, QUI (nom + avatar) ? AZY JE SUIS LE VETERAN D'HONNEUR DE QUOI TU ME PARLES D'ANCIEN ?  fuckyou  POSTE VACANT OU PERSONNAGE INVENTÉ ? : Personnage inventé, le pauvre. SOUHAITEZ-VOUS VOUS INSCRIRE AU MP DE MASSE ? Oui [x]   Non [ ] VOTRE PLUS GRANDE PEUR VIS-À-VIS DE #FRAT7YL : Que je n'ai toujours pas mon autel personnifié mais bon je peux pardonner avec le temps. UN DERNIER MOT ♥️ ? Swag et volupté, je vous aime de toute mon âme.  lovu
   
Code:
<span class="bottinpris">❧ CHRIS HEMSWORTH</span> • M. Clarence Burns
   


   


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CLARENCE △ we are the warriors that built this town   CLARENCE △ we are the warriors that built this town EmptyLun 9 Fév 2015 - 14:13

M. Clarence Burns
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster
Voir le profil de l'utilisateur

CLARENCE △ we are the warriors that built this town Empty

CIRCLE OF LIFE


   
Till we find our place on the path unwinding

   

   
PARTIE IV - REVENONS AU COMMENCEMENT ...
When he was young,

« Quand je serai grand, je combattrai pour le bien de la terre Papa, comme toi. » L'ainé de la fratrie Burns avait animé de cette volonté de se battre depuis sa plus tendre enfance. Chaque fois qu'il enfilait la veste kaki de son père, si grande que ses bras disparaissaient dans ces manches trop longues, le gamin frôlait du bout des doigts les galons qui occupaient les épaulettes avec une fierté. A croire que c'était lui qui les avait méritées ! A l'instar de ses petits frères et sœurs, Maddox Clarence avait toujours été bercé des récits héroïques d'un père courageux et des attentions aimantes d'une mère aux origines gaéliques. On ne peut jamais se plaindre d'une enfance aussi parfaite et pourtant aussi commune. Il était le premier bébé, le premier homme. Il recevait donc les égards qui lui étaient dus et le seul caprice que Maddox ne se soit jamais permis ce fut de préférer son second prénom au premier qu'on lui avait donné à sa naissance. C'était un garçon qui courrait partout, qui préférait souvent jouer avec les bêtes qu'il trouvait sur son chemin plutôt que ses camarades de classe. Il s'intéressait à tout, même ce qui ne le concernait pas. La curiosité et sa soif de tout savoir avaient le dessus sur tout : la propreté de ses vêtements, les jeux vidéos, et malheureusement son obéissance. Il buvait les paroles de ses géniteurs, riait à gorge déployée, aimait taper dans la balle. Il était l'allégresse d'un aîné, le cobaye de l'éducation de nouveaux parents. L'alliance de la sérénité britannique et de la fougue celtique. L'aube d'une grande fratrie à venir. « Clarence, nous partons pour les États-Unis. » A cette époque, ils étaient déjà 5 enfants. Nulle jalousie, nulle frustration, juste une responsabilité de plus sur les épaules du grand frère. Les parents Burns voyaient toujours plus grand et ce fut sur la belle Californie qu'ils avaient jeté leur dévolu. Dans l'avion, Clarence balançait ses pieds dans ses petites baskets rouges toutes neuves. On lui avait promis un panier pour pouvoir marquer quelques points dans leur nouveau jardin. On lui avait promis une nouvelle niche pour le chien familial et même qu'il pourrait participer à sa construction. Le nez collé à la vitre, il observait les nuages en-dessous de lui, éclairés par la pâle lueur du crépuscule. Les Burns et leurs idées débarquaient à Los Angeles. Les Burns et leurs objectifs farfelus, leurs fermes convictions. Et les rêves farfelus et gigantesques d'un petit garçon dans leurs valises.

he used to dream a lot,

« Absolem, je suis parti dans trente secondes ! Le taxi est las ! » Cria Clarence à travers les escaliers de la maisonnée. L'avantage d'avoir 20 ans c'est qu'on s'émancipe de l'autorité parentale. Le désavantage, c'est que les cadets devenaient dépendants du permis de conduire qu'il venait d'obtenir. Un chauffeur sans frais et plus sympathique que le daron, que réclamer de mieux ? Après avoir traversé ses années lycée sans la moindre encombre – si tant est que les quelques écarts de conduite que Clay s'était permis pour la bonne cause animale n'entrait pas dans les ''encombres'' -, le jeune homme avait fraîchement intégré le grand UCLA. L'été avait été en conséquence plutôt éprouvant : des entretiens, des angoisses, des sueurs à pour ouvrir quelques enveloppes et finalement l'explosion de joie : il était accepté pour faire son diplôme de biologie. Ce n'était que le commencement d'une longue période d'études, de longues années passées dans les bouquins mais la porte de son rêve s'illuminait juste au bout de son chemin semé d'embûches. Excellent dans les matières scientifiques, la voie professionnelle de Clarence était toute tracée. Il se fichait des quelques railleries qu'il avait reçus de la part de quelques seniors qui appartenaient d'ailleurs à des confréries tout aussi stupides les unes que les autres. Il n'avait pas besoin de s'intégrer dans de telles communautés, il était parvenu de lui-même à se créer un cercle d'amis plutôt éclectique. Tandis qu'il poireautait encore, son cellulaire vibra dans sa poche. Il lui suffisait d'extirper le mobile et sans même regarder l'écran, il devinait déjà quel minois s'affichait tout sourire. Candice, sa meilleure amie. Leurs débuts n'avaient pas été des plus naturels. Elle grande timide, lui grand fêtard qui aimait l'ouvrir pour un rien, ça n'était pas tellement le genre de lien auquel on pouvait s'attendre. Et pourtant, elle avait su voir au-delà du mec baraqué qui dévouait sa personne aux créatures menacées et il avait su comprendre que sa discrétion ne dissimulait qu'une jeune fille des plus intéressantes. Il y avait October aussi, dont la personnalité contrastait tout autant avec la leur. Un trio d'enfer qui s'accompagnait parfois d'autres têtes familières. Il préférait pourtant la présence des autres garçons. Il se sentait mis en valeur, toujours obligé de prouver qu'il avait un orgueil. Il faisait partie de l'équipe de basket, un échappatoire indispensable à la pression scolaire qu'il se mettait lui-même. Ses années universitaires étaient définitivement ses meilleures années. Une tête blonde finit par descendre les escaliers. Absolem, l'enfant du milieu comme il aimait parfois l'appeler, était à l'époque une adolescente mal dans sa peau. Un peu ronde, elle subissait les quolibets des autres lycéens ; Clay pouvait le remarquer chaque fois qu'elle rentrait à la maison. Il savait que son retard était volontaire : peut-être appréhendait-elle d'aller les affronter chaque jour ? Malgré ses questions demeurées sans réponses, l’aîné s'était mis en tête de la soutenir. Il la conduisait chaque matin au lycée, laissant quelques camarades de classe papillonner sur ses muscles et une barbe qu'elles connaissaient que dans leurs rêves. Au moins les pestes étaient distraites de leur proie. Quand il déposa un baiser sur son front, arrivés devant les énormes grilles du lycée privé, il lui adressa un sourire avant de clamer d'une voix rieuse : « N'oublie pas de suivre la règle : les hyènes fuient quand elles ne trouvent pas l'attention qu'elles recherchent. » Un clin d’œil puis la voilà disparue dans les méandres de l'établissement. Son cellulaire sonna une nouvelle fois. Clay le porta à son oreille, tout en conduisant un peu trop vite. « Candice, pour m'appeler autant de fois en 10 minutes, j'espère que c'est pour m'annoncer l'interdiction de la chasse ! J'arrive. »

but life shot him down,

« Je ne comprends pas pourquoi elle est partie comme ça, j'ai rien vu venir. » Le visage inquiet de Clarence ne laissait même pas transparaître un faible sourire lorsqu'un étudiant daignait attraper un des flyers qu'il distribuait devant l'entrée. Ces feuillets avaient été créés la veille même puis imprimés au matin. Il appelait à une petite manifestation en faveur de la protection d'une espèce aquatique, qui devait avoir lieu plus tard au cœur de Los Angeles. Certaines jeunes filles s'arrêtaient autour de lui pour considérer quelques secondes le message mais il doutait qu'elles ne soient plus intéressées par la cause qu'il défendait que par ses muscles qu'il avait exposés spécialement pour l'occasion. Il savait se servir de ses atouts quand ça devenait nécessaire et à de nombreuses reprises, Clay n'avait pas hésité à jouer de son charme pour obtenir ce qu'il voulait. C'était en 2005, il se souvenait de cette matinée comme si c'était hier. October était derrière lui, appuyée contre l'énorme grille où convergeaient tous les matins des milliers d'étudiants de l'UCLA. Tous les deux étaient bien plus concernés par la disparition soudaine de leur amie Candice qui n'avait laissé que trop peu de nouvelles. C'était une journée plutôt calme. Le 19 mars. Il se souvenait de la légère brise qui soulevait parfois quelques mèches blondes sur son front. Du fou rire peu commun des jumeaux ce matin qui étaient fiers de leur toute nouvelle crasse. Du texto un peu bref qui figurait encore dans ses derniers messages reçus. La semaine précédente, leur équipe de basket-ball avait gagné une importante rencontre avec une université réputée du coin et quelques badauds tapaient amicalement sur son épaule avant de s'éloigner dans son dos. Tout aurait du être normal, cette journée-là. Deux coups de feu brisa la sérénité du campus. Des hurlements de terreur suivirent et une panique soudaine envahit le parc, ne laissant qu'un tableau dramatique d'âmes effrayées qui fuyaient dans tous les sens. De nouveaux coups de feu et il se souvint avoir laissé tomber son paquet de feuilles. Quelques-uns avaient volé quelques mètres plus loin avant de s'échouer lamentablement sur le sol goudronné. Il intercepta un acolyte de son cours de biologie qui ne sut que bégayer un « Rosebuerry... Harris... » avant de déguerpir. Il ne trouva pas October qui se tenait près de lui il y a encore un seul instant. Il se souvint de plusieurs émotions survenir dans son esprit, créant un nœud de malaise au creux de son ventre : l'incompréhension, la peur, la colère, l'impuissance. Alors qu'il s'avançait dans le parc de l'UCLA, se faisant bousculer de toute part, il aperçut enfin un des auteurs de ce vent de panique, un énorme fusil de chasse à la main : « Harris... ? » Ce ne fut que lorsqu'il aperçut le canon se diriger droit sur lui qu'il réalisa alors l'ampleur de son erreur. C'était une fusillade. Harris à la fois si remarqué et si ignoré avait décidé de se retourner contre cette communauté oppressante et oppressive. Le coup partit tout seul, sans même qu'on ne vise, peut-être sans même qu'on veuille l'atteindre lui-même. La balle se logea au bout de son épaule, près de la clavicule. Il se souvint de la douleur lancinante qui irradiait tout son corps, sa conscience s'évanouissant déjà dans les abysses de la souffrance. C'était le 19 mars 2005, une horrible fusillade et il venait d'en être une victime.

then he started to dream bigger.

« Je voulais juste m'assurer que tout va bien, Liv'. » Dissimulé dans la réserve à nourriture pour passer cet appel incongru, Clarence essayait tant bien que mal d'écouter la conversation. A l'entrée, son collègue lui faisait des gestes obscènes pour le distraire et lui faire comprendre qu'il valait mieux rapidement raccrocher. Le zoo allait ouvrir ses portes d'ici une poignée de minutes et on ne pouvait pas se permettre de laisser les auges des animaux vides pour cette journée qui s'annonçait plutôt productive. Déjà presque une décennie qu'il travaillait ici et pourtant cette routine quotidienne l'excitait toujours autant. Il faisait partie de ces rares américains qui se levaient chaque matin, heureux d'aller bosser. Désormais, il savait que c'était sa voie: immergé comme ça chaque jour parmi des espèces tout aussi rares et intéressantes les unes que les autres c'était simplement de l'épanouissement à l'état pur. « Je dois y aller. Je t'aime. Si tu as le moindre souci, tu m'appelles ok ? » Le cellulaire disparut dans sa poche aussi furtivement qu'il en était sorti. Clay était un travailleur acharné, efficace et qui cherchait toujours à en apprendre davantage. Soigneur au secteur des félins mais également responsable du secteur de recherche, il allait assister à une réunion organisée dans les locaux du parc pour écouter les nouvelles recommandations. De nouvelles recherches avaient développé davantage la connaissance du félin, entrainant ainsi des consignes plus aiguillées pour le bien-être des bêtes en captivité. Les partenaires se montraient rudes et implacables, n'hésitant pas à remettre en place Clarence sitôt qu'ils estimaient que son travail comportait quelques lacunes. Plus déterminé que jamais, il ravalait amèrement sa fierté pour accumuler l'expérience et les conseils. Il sortit finalement à l'air frais qui laissait deviner la fin de l'hiver. Quelques flocons de neige avaient élu domicile dans le zoo quelques jours auparavant, provoquant un branlebas de combat pour préserver les espèces sensibles au froid. Aidé par son collègue qui recommençait à bavarder sitôt que Clay fut libéré du coup de fil de sa petite amie, il saisit un énorme sac fermé qu'il bascula sur son épaule. Une furtive douleur musculaire lui arracha une éphémère grimace, réminiscence de ce passé éprouvant. Chaque jour elle était là, refaisant son apparition pour un court instant. Mais il n'en perdit pas son principal objectif et après avoir chargé la camionnette, tous deux se mirent en route vers les enclos. Ils traversaient le zoo encore désert, le regard clair de Clarence absorbé par chaque bête qu'il pouvait apercevoir de son siège. « Alors ça fait quoi d'avoir une vie stable ? Tu t'ennuies pas de voir toujours la même personne en rentrant le soir ? » De toute évidence, ce dernier n'avait pas hérité des meilleures qualités de l'homme en matière d'affect. Mais le blond haussa les épaules pour marquer son indifférence. « Figure-toi que oui. Je mène une vie remplie et épanouie, mec. T'as beau n'avoir que 22 ans, j'en fais certainement plus que toi. » Il n'avait pu réprimer cette dernière phrase moralisatrice. Ces derniers mois avaient été riches en doutes et en questionnement. Clarence avait passé le cap de la trentaine et il se sentait dorénavant prêt à avancer et à construire. Il était loin le temps où il passait des nuits blanches à faire la fête, où il trouvait le culot de manifester pour les causes qui lui tenaient tant à cœur qu'importe les représailles, ou il pouvait tout plaquer quelques semaines le temps d'un voyage... Mais ces plaisirs avaient laissé placé à d'autres projets - toujours plus excitants. Le conducteur laissa échapper un ricanement plutôt désagréable à entendre. « Mec, je te comprendrai jamais. Une seule femme, des lynx. Il t'en faut peu pour te satisfaire. » Alors que la voiturette se garait à l'arrière de l'enclos de ces félidés, Clay bondit sur le sol avant de se mettre à décharger le coffre. Il haussa un sourcil envers le crétin qui lui donnait un coup de main pour la journée avant de répliquer d'une voix à la fois tellement sereine et méprisante. « Un jour, tu comprendras t'inquiète pas. Et ce sont des ocelots, pas des lynx. »

   
IMAGE 1 (C) CRÉATEUR
   IMAGE 2 (C) CRÉATEUR, IMAGE 3 (C) CRÉATEUR
   IMAGE 4 (C) CRÉATEUR, ETC.

   FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CLARENCE △ we are the warriors that built this town   CLARENCE △ we are the warriors that built this town EmptyLun 9 Fév 2015 - 14:14

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

CLARENCE △ we are the warriors that built this town Empty

Jamahl t'envoie plein de love de là où il est. Il dit que tu devrais boire en son honneur. :tyty:



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CLARENCE △ we are the warriors that built this town   CLARENCE △ we are the warriors that built this town EmptyLun 9 Fév 2015 - 14:20

Aaron Campbell
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

CLARENCE △ we are the warriors that built this town Empty

:tyty: :tyty: :tyty:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CLARENCE △ we are the warriors that built this town   CLARENCE △ we are the warriors that built this town EmptyLun 9 Fév 2015 - 14:38

Leaven S. Campbell
Leaven S. Campbell
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 16/02/2013
Prénom : Aurore
Célébrité : Bar Refaeli
Crédit avatar : cranberry
Messages : 3149
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Depuis deux ans avec M. Clarence Burns
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en communication
Job/Métier : ANIMATRICE RADIO CONNUE SOUS LE PSEUDONYME DE SWAD
Adresse de résidence : Chez son frère Aaron (Westwood)
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Adélaïde J. Sullivan ; Emma B. Castello & June A. Callaghan
Voir le profil de l'utilisateur

CLARENCE △ we are the warriors that built this town Empty

Houlalala, c'est sexy par iciiii. love mdr


Spoiler:
 


   
SHE IS ANIMAL
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CLARENCE △ we are the warriors that built this town   CLARENCE △ we are the warriors that built this town EmptyLun 9 Fév 2015 - 16:24

avatar
Invité
Invité

CLARENCE △ we are the warriors that built this town Empty

Dis mon Clayounet, c'est quoi le plus difficile ? Entrer dans la cage aux lions ou dans la cage aux Campbell ? *sort loin*
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CLARENCE △ we are the warriors that built this town   CLARENCE △ we are the warriors that built this town EmptyLun 9 Fév 2015 - 22:34

Leaven S. Campbell
Leaven S. Campbell
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 16/02/2013
Prénom : Aurore
Célébrité : Bar Refaeli
Crédit avatar : cranberry
Messages : 3149
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Depuis deux ans avec M. Clarence Burns
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en communication
Job/Métier : ANIMATRICE RADIO CONNUE SOUS LE PSEUDONYME DE SWAD
Adresse de résidence : Chez son frère Aaron (Westwood)
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Adélaïde J. Sullivan ; Emma B. Castello & June A. Callaghan
Voir le profil de l'utilisateur

CLARENCE △ we are the warriors that built this town Empty

FICHE VALIDÉE


   
FÉLICITATIONS, TU AS RÉUSSI


   
JE M’APPELLE ... LEAVEN S. CAMPBELL
   Baisse ta culotte, c'est moi qui pilote ! En simple et plus soft : suivez le guide. Prénommée Aurore ou Cocaïne, j'ai vingt-trois étés et pour moi, Fraternities, c'est mon ohana. « Ohana signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié. » Vous êtes ma seconde famille et j'en suis fière, je ne vous oublie pas.


   


   
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER


 
Cher Monsieur vous êtes bien sexy, il en va de soi que je vous attend dans mon lit dans les plus brefs délais, sinon je boude. mdr Tant de perfection dans une seule fiche, c'est à peine croyable, je prend et la première qui approche, je la frappe, je sais pas comment, mais je la frappe *va apprendre à Oréo à viser pour elle mdr * Rebienvenue chez toi ma poulette, le vétéran est de nouveau dans la place, poussez-vous !

   → prendre ses repères ←
Félicitations, petit Padawan ! ** Te voilà maintenant validé, et prêt à intégrer la communauté de Fraternities, Seven Years Later ! Fini, la solitude, bonjour, le flood, le rp, les amis, les liens, la chatbox ! (Enfin, vous l'aviez déjà, avant, celle-là Arrow ) Fini les longues fiches à remplir et à rédiger, bonjour les fiches de liens et les coins détente ! Dorénavant, vous êtes l'un des nôtres. N'oubliez donc pas, en conséquence, de bien recenser votre avatar, de bien (re)lire les règles pour vous assurer que vous les avez toutes en tête, et surtout, de vous amuser sur le forum !

Vous trouverez ici un petit message dont le seul but est de vous guider à travers le forum donc n'hésitez pas à vous en servir pendant l'intégralité de votre séjour !

Encore une fois, félicitations, et bienvenue, un ou une réceptionniste viendra sous peu vous prendre sous son aile. En attendant, n'hésitez pas à commencer à vous familiariser avec vos pairs et à débuter le jeu sur Frat (ceci commence d'ailleurs de suite par une visite sur notre page Facebook et une adhésion à notre groupe Facebook !)

L'équipe administrative à son grand complet.


CE CONTENU EST LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DE
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER. TOUTE REPRODUCTION
NON AUTORISÉE, PARTIELLE OU TOTALE, EST PROSCRITE.

   TEXTE © COCAINE


   
SHE IS ANIMAL
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CLARENCE △ we are the warriors that built this town   CLARENCE △ we are the warriors that built this town EmptyLun 9 Fév 2015 - 22:44

M. Clarence Burns
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster
Voir le profil de l'utilisateur

CLARENCE △ we are the warriors that built this town Empty

Solomon, il le fera. *big up* J'ai déjà envie de pleurer en repensant à Jamahl. bouh bouh
Aaron, bonsoir monsieur, ça vous dit de devenir.... mon meilleur ami ? sex
Leaven, bonsoir mademoiselle, ça vous dit de devenir... ma femme ? *PAN*
Shaé, tu serais étonnée de la réponse. siffle Les lions au moins on sait qu'ils sont imprévisibles. devil

MERCI MON AMOUR. *tatoue Leaven's sur les fesses de Clay* (a) (a) calin1 love love


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CLARENCE △ we are the warriors that built this town   CLARENCE △ we are the warriors that built this town EmptyLun 9 Fév 2015 - 22:47

Leaven S. Campbell
Leaven S. Campbell
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 27
Date d'inscription : 16/02/2013
Prénom : Aurore
Célébrité : Bar Refaeli
Crédit avatar : cranberry
Messages : 3149
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Depuis deux ans avec M. Clarence Burns
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en communication
Job/Métier : ANIMATRICE RADIO CONNUE SOUS LE PSEUDONYME DE SWAD
Adresse de résidence : Chez son frère Aaron (Westwood)
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Adélaïde J. Sullivan ; Emma B. Castello & June A. Callaghan
Voir le profil de l'utilisateur

CLARENCE △ we are the warriors that built this town Empty

Fais gaffe, je vais te prendre aux mots. smirk


   
SHE IS ANIMAL
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CLARENCE △ we are the warriors that built this town   CLARENCE △ we are the warriors that built this town EmptyMar 10 Fév 2015 - 21:08

Lola C. Sandstrøm
Lola C. Sandstrøm
À votre service
À votre service
Age : 33
Date d'inscription : 20/11/2013
Prénom : Marie
Célébrité : Ebba Zingmark
Crédit avatar : Feu ardent
Messages : 2535
Nationalité / origines : Finlandaise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma solitude
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Stylisme
Job/Métier : fait le ménage chez Charly / travaille dans une boutique de marque
Adresse de résidence : Downtown - En coloc avec Alice et Grace
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : non
Voir le profil de l'utilisateur

CLARENCE △ we are the warriors that built this town Empty

J'aime tellement quand on crée des personnages qui n'ont pas peur du travail physique ni de se salir *_*
En plus, chef de fraterie!

- voilà, j'avoue, je n'avais encore jamais lu ta fiche et c'était dommage! XD -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: CLARENCE △ we are the warriors that built this town   CLARENCE △ we are the warriors that built this town Empty

Contenu sponsorisé

CLARENCE △ we are the warriors that built this town Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CLARENCE △ we are the warriors that built this town
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Warriors of Crom (WoC)
» [Partenariat] Warriors Cats Adventure
» Dragon's Warriors
» LGDC Warriors.
» Le souffle de la guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les dossiers acceptés-
Sauter vers: