-53%
Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
24.94 € 52.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Girl, you'll be a woman soon (+) VIO.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Girl, you'll be a woman soon (+) VIO.   Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. EmptyLun 9 Fév 2015 - 20:26

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.

Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. Empty

Tu ne sais pas ce que tu foutais ici, sincèrement. Tu évitais soigneusement cet endroit chaque jour que Dieu faisait mais te voici, à te faufiler dans les couloirs afin que personne ne te voie. T’es fou Solomon, fou et sous marijuana. T’es arrivé ici un peu par hasard, tu errais sans but, cherchant un moyen de t’occuper sans en revenir encore et toujours au même point, mais faut croire que tu y as pas mis l’effort nécessaire. Ton myocarde saigne abondamment alors que tu empruntes les marches qui mènent jusqu’au toit. Ton acte n’a aucune logique, sûr que tu serais incapable d’expliquer les raisons de ton geste si jamais quelqu’un venait à t’interroger. De toute façon, il est rare que tu aies des motivations valables pour ce monde, pour cette société qui te rend chaque fois claustrophobe quand tu essaies d’y retourner. Tu as la trouille et tu ne sais même pas de quoi, ça te bouffe. Ton cœur s’affole, ses battements se font violents que la douleur en est physique. Ils t’alertent, ils te connaissent assez pour savoir ce que tu pourrais faire, au hasard ; t’approcher un peu trop près de la rambarde et une nouvelle fois par hasard, faire le saut de l’ange pour souiller le trottoir en contrebas de ta cervelle en miettes. Elle a sûrement dû en voir pire que tu te dis en haussant mentalement les épaules. Tu ouvres doucement la porte avant de sortir et de refermer derrière toi. Le vent te fouette le visage et un sourire vient se perdre sur ta bouche, la légèreté te possède. Tu mets ton autre joint à la bouche et avance jusqu’au bord, pas encore décidé de si tu allais ou non t’arrêter, ça semble si aisé de simplement continuer ton chemin, sans t’arrêter, te délester du poids écrasant des responsabilités et voler, comme superman. Pourtant tu t’immobilises à mi-chemin, comprenant que tu n’es pas tout seul ici. Une brune se tient non loin de toi de façon à ce que tu ne puisses voir son visage. « Belle nuit n’est-ce pas ? » que tu fais remarquer en levant la tête vers le ciel, les étoiles étaient de ce sortie ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Girl, you'll be a woman soon (+) VIO.   Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. EmptySam 9 Mai 2015 - 12:00

avatar
Invité
Invité

Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. Empty

Ils ont abimés ma peau, prétextant pouvoir sauver ou apaiser mes maux. Ils ont voulu croire que s’ils me branchaient un peu plus, de ma vie, je ne retiendrais que le bon, oubliant le mal que je ressens depuis des années. Ils ont essayé, et plusieurs, je le sais, dans le coma, mon cœur a été choqué. J’entends leur voix, eux qui disent qu’une fois endormi on est plus conscients de quoi que ce soit. J’entends mes peurs, lorsqu’elles émanaient de moi et qu’ils n’ont voulu rien entendre. Et je me sais m’être réveillé, et avoir supplié l’infirmier de me débrancher. « Violet, c’est trop risqué. » Mais mes yeux l’ont convaincu, je le sais, mon visage de poupée a su lui dire, lui conter, que de ma mort je n’en ai plus peur, et que seule mes volontés comptent puisque mon cœur va bientôt s’arrêter. Il a soupiré et a dit « Tu veux aller où, à l’hôpital, il n’y a rien. » Je lui ai répondu qu’il avait raison, mais que je préférai lui donner tort. Que de toutes les façons, j’ai encore la prétention de pouvoir contrôler ma propre mort. Et quand il a cédé, j’ai couru dans les couloirs à moitié éclairés. En robe de malade j’ai fuis, jusqu’aux escaliers de service qui pourraient me permettre de voguer un peu plus vers une liberté illusoire qui quelques minutes pourrait m’aider. J’ai couru vers ma vie, tout en sachant que depuis toujours c’est la mort qui me poursuit.

Ma poitrine a du mal a se remettre de cette course effrénée que je viens de lui imposer, et quand mes yeux se laissent le choix de se perdre dans le ciel, j’entends une voix, presque irréelle.  « Belle nuit n’est-ce pas ? » Mes mains arrachent à moitié le tissu que je porte afin d’essayer de cacher mes jambes qui a ses prunelles sont dévoilées. Je ne suis pas de celles qui sont pudiques, mais je hais l’idée de savoir que malgré le noir, c’est une malade sur qui il va tomber. Je vais mourir et personne en dehors d’ici ne le sait. Ou presque, qu’est-ce que j’en sais ? Parfois je me dis que le monde entier a deviner. Et mes yeux lâchent les siens, regardent finalement mes pieds se tortillant sur le sol que je ne remarque froid que maintenant. Puis se redressent, mes iris le détaillent, et à l’intérieur, j’avoue que ça me travaille. Je me demande ce qu’il fait ici, si lui aussi, s’évertue comme moi, à fuir quelque chose qu’il ne désire pas. « Pour mourir, tu crois ? » Demande ma voix, aussi innocente que je ne sais quoi. Chante moi le monde et dis-moi, qu’un jour j’aurai ce que je désire, qu’un jour je n’aurai plus besoin de courir. Que la vie me prendra, comme les hommes violent les femmes au fin fond de leurs draps.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Girl, you'll be a woman soon (+) VIO.   Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. EmptySam 13 Juin 2015 - 1:03

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.

Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. Empty

Le silence se fait, pesant. Tes entrailles hurlent ce vide lancinant dans lequel ils se noient chaque seconde qui passe. Ils hurlent à la mort ta destruction planifiée. Pourtant, tes lèvres tirent lentement sur ta cigarette féerique, imperturbables. Le silence, encore et toujours. La peur, aussi. Quelque chose cloche. Le vois-tu ? Quelque chose manque et tu te sens perdre pied, doucement. Peut-être depuis des années. L’abandon t’a à la peau et l’être docile que tu as appris à être a abandonné le combat. Ta lâcheté te guide et te mènera sûrement à ta perte, tu l’acceptes, tu t’y plies, ô être docile ! Le désespoir a ça de grisant qu’il fortifie ton organisme, le rendant insensible à toutes particules d’espoir. En quête de répit, tu laisses tes prunelles caresser doucement la belle inconnue dont les traits que tu crois deviner régalent ta vue et tes sens. Son corps ne semble qu’être qu’une carcasse abandonnée en l’attente des rapaces, tu le ressens au plus profond de ton être, cette immobilité résonne en une cacophonie assourdissante dans  ta boîte crânienne. Ton regard s’accroche à elle, comme un touriste face à l’immensité d’une des sept merveilles du monde, la fascination se fraye un chemin jusqu’à ton hémisphère gauche, actionnant tes membres inférieurs qui te portent à quelques centimètres d’elle, s’approcher sans envahir. Et tu attends, tu attends qu’elle te donne l’autorisation de pénétrer dans cette bulle dont elle s’est recouverte.  « Une belle nuit pour renaitre » voilà ce que laisse échapper ta bouche, timidement, sur le ton de la confidence. Tu fais danser le tube cylindrique entre tes doigts, songeur. Suspendu sur cette croyance qui veut la mort ne soit en rien une fin mais la genèse de toute chose comme un acrobate sur son fil, tu avances à tâtons, convaincu que le moindre zeste d’empressement te renverrait à cette époque où le nihilisme réussît à te faire succomber à son charme. La simplicité de ce temps passé t’ôte un petit sourire nostalgique, les déceptions étaient fait rare. Tu te délestes de ta veste pour la tendre à ton comparse d’infortune puis tu te laisses glisser au sol, toujours plongé dans un mutisme pensif. « Racontez-moi une histoire, la vôtre ou celle de quelqu’un d’autre, qu’importe, les étoiles nous observent ce soir, tenons-nous donc tous compagnie »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Girl, you'll be a woman soon (+) VIO.   Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. EmptyMer 1 Juil 2015 - 14:02

avatar
Invité
Invité

Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. Empty

Et si c’est une belle nuit pour mourir, le fait est que je suis en retard. En retard pour le faire, pour me laisser plonger dans le noir. Provoquer pour mes parents leur désespoir. Beaucoup, beaucoup trop de temps a passé depuis qu’on m’a dit que j’allais mourir, crever, que rien si ce n’est un miracle pourrait me sauver. « Dis papa, pourquoi tu ne m’as pas tué, toi ? »
Mes pensées s’étiolent comme des vapeurs d’alcool qu’on essaie de contrer avec une vague d’eau glacée. Quand il s’approche de moi, je loupe un de mes battements de mon cœur, alors je lui en veux un peu, parce qu’il ne sait surement pas à quel point ils peuvent être précieux. Comptés, et presque donnés par les dieux. Mes yeux se posent sur moi, sur les pansements de nombreuses perfusions, sur mon côté cobaye, face à lui, au ciel, je défaille. « Une belle nuit pour renaitre » Naïf, disent tous les pores de ce corps mourant que je traine depuis bien trop longtemps. Carcasse. Souhaitant qu’enfin elle trépasse.

Un sourire traverse mes lèvres, tandis qu’il s’approche pour me tendre sa veste, et comme un animal perdu et sans défense devant la perte totale de toute mon enfance, j’incline le visage sur le côté. J’attrape le tissu pour le passer lentement sur mes épaules. Et mes prunelles le regarde s’assoir sur le sol, je me demande pourquoi il est ici, ce qu’il vient chercher, ce qu’il attend, si comme moi, il voulait simplement oublier le temps. « Racontez-moi une histoire, la vôtre ou celle de quelqu’un d’autre, qu’importe, les étoiles nous observent ce soir, tenons-nous donc tous compagnie » Un peu mutine je le regarde encore en gardant le silence, mes yeux se dirigent alors finalement sur les étoiles qu’il vient de citer, je les appelle à témoigner du fait que ce soir encore je suis en vie, malgré ce que le monde a dit.
Un soupir s’échappe de mes lèvres entrouvertes, quand je me décide à prononcer au grès du vent. « Mon histoire est des plus banales, vous risqueriez de vous ennuyer. » Cependant, cela ne m’empêche pas de m’assoir à ses côtés. Sans gêne je me permets « Je peux ? » demande ma voix par pure politesse puisque déjà mes doigts attrapent le cylindre qu’il tenait. J’en connais la courbe et tous ses effets. Je ne le porte cependant pas à mes lèvres, sachant que ça pourrait fausser toutes les analyses que demain ils vont effectuer, pourtant je l’avoue, je suis tentée. « Je ne suis pas douée pour les histoires, bien que mon professeur de littérature vous dira surement le contraire. » Je hausse les épaules et scrute son visage, ses cheveux, le trouve beau, un brin divin, lui invente dans ma tête plusieurs milliers d’idéaux. « J’ai l’impression de vous avoir déjà vu quelque part. » Les étoiles finissent toujours par s’éteindre et fini par venir le noir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Girl, you'll be a woman soon (+) VIO.   Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. EmptyMer 1 Juil 2015 - 17:59

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.

Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. Empty

« Saviez-vous que les histoires banales sont les plus intéressantes ? »

Ta question s’envole dans les airs, vous couvant de sa curiosité et sa pertinence empirique. Les contes n’ont jamais eu tes faveurs, ce qui se reflète dans ton choix de romans qui sont plus de l’ordre de l’observation humaine que du récit chevaleresque. L’humain a ton intérêt le plus sincère, Balzac et Zola, ta vénération. Un travail si fin et détaillé que tu peines à retrouver dans la littérature américaine, peut-être est-ce cette passion ardente que tu portes aux plumes françaises qui te déleste de ton objectivité. Et puis, tes entrailles sont bouleversées par cette pointe de désespoir hystérique qui parvient à tes oreilles à chaque fois qu’elle ouvre la bouche.

Elle s’empare de ta cigarette magique et tes yeux l’accompagnent dans chacun de ses gestes, s’accrochant avec force à ces doigts qui manient l'objet avec un mélange de dextérité et d’hésitation, peut-être, tu ne sais trop. Elle semblait pourtant sûre de son choix au moment de t’en débarrasser, la curiosité te taquine, te nargue pour finalement te happer.

« Vous n’en voulez pas ? Je peux vous assurer que je n’ai rien de transmissible ni de très dangereux »

Un léger sourire sépare tes lèvres l’une de l’autre, une manière de souligner la légèreté de ta remarque. Humour d’un goût douteux, tu le reconnais volontiers, à force tu es parvenu à t’en accommoder, ta nature étant ainsi faite.

« Je donne souvent cette impression »

Tu tais l’intitulé de ta profession pour une raison trouble. Sans doute vos pas se sont-ils déjà croisés dans l’immensité du campus universitaire, or, ce soir tu aspires à la simplicité de n’être que Solomon, une âme en peine parmi tant d’autres, un esprit brisé dans cette traite mondiale. Ton regard se lève vers le ciel, en quête de réponses aux questions métaphysiques que tu peines à réduire au silence.

« Pensez-vous que notre existence soit faite dans un but précis ou bien sommes-nous condamner à errer jusqu'à la fin des temps ? »

Les mots se perdent avant que tu aies eu le temps de les retenir, la spontanéité est trop ancrée dans tes synapses pour que tu songes à l'endroit où vous vous trouvez.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Girl, you'll be a woman soon (+) VIO.   Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. EmptyMar 14 Juil 2015 - 17:44

avatar
Invité
Invité

Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. Empty

Mes pensées se font lâches lorsqu’elles papillonnent vers le monde d’une enfance que j’ai vu être gâchée le jour où mon cœur de battre s’est arrêté, le jour où ils l’ont choqué, choqué, plusieurs fois. Ils se sont acharnés à ne me rendre qu’un simple pantin de moi. Je cherche à cause de cet homme qui se trouve tout à côté quand a bien pu sur dérouler le début de mon histoire teintée de banalité, quand, quand bon dieu tout cela à commencer ? Les fleurs s’épanouissent et fanent, sans fin, et je me dis que ma mère se doutait que sa Violet aurait un mal de chien à crever. Alors mon histoire commence le jour où je suis morte, le jour où je suis née. Je n’ai jamais su comment départager le rêve de la réalité. « Saviez-vous que les histoires banales sont les plus intéressantes ? » Je ne saurai le dire puisque dans mon monde tout déchante.

Et j’attrape le joint, le regarde d’un air serein, me sais capable de le fumer entièrement, mais ça fausserait les résultats, éloignerait un peu plus ma maman, les vivants. « Vous n’en voulez pas ? Je peux vous assurer que je n’ai rien de transmissible ni de très dangereux » Un sourire fin vient se placer sur mes lèvres de malade en convalescence, j’aurai dit oui, en temps normal, je le jure, mais ils ont trouvé d’autres drogues qui m’ont … a l’usure. Mon visage se secoue négativement, non, je n’en veux pas, parce que je n’ai aucune limite et que ça ne vient pas de mon cœur ça.

Je lui murmure ensuite qu’il me donne cette impression de déjà vu, qui donne de l’espoir de connaitre une personne finalement inconnue. « Je donne souvent cette impression » Peut-être, mais pour le coup, je désire surtout son prénom. Pourtant je tais mes questions, en patientant qu’il nous dicte une nouvelle discussion, parfaite poupée. Désarticulée. Abimée et bafouée. « Pensez-vous que notre existence soit faite dans un but précis ou bien sommes-nous condamner à errer jusqu'à la fin des temps ? » Et mes rêves s’accrochent à son regard, mes prunelles lui supplient de taire le noir. D’oublier le hasard qui m’a conduite jusqu’ici, d’arrêter de porter ce genre de réflexions à mon égard.

Je m’entends soupirer, chercher du courage où il ne reste qu’un paquet de nuage. Je me détourne de lui pour regarder ma peau, mes jambes, et cherche tant bien que mal à ramasser chaque morceau de moi. Chaque infime partie qui n’a pas encore été touché ou piqué. Aucune n’est indemne, aucune ne semble sereine. La fin des temps ? Je ne saurai pas les définir quand depuis des années on me dit que je vais mourir. Depuis des années j’erre sans savoir où je vais, trainer une carcasse que la vie rend futile et fugace. Mes poumons pleurent, mon cœur apprivoise sans arrêt un semblant de liberté, je prie la vie chaque matin, pour qu’elle arrive ma fin. Alors celle des temps ? Je la cherche, en vain. « Je crois … » J’ose, je n’ose pas, je me torture, je respire, pour toi. « Je crois qu’il n’y a aucun but, que les étoiles ne définissent rien, et qu’on sera tous forcés de vivre jusqu’à demain. » Et tous les autres qui suivront, sans arrêt, impossible d’arrêter avant que le destin ne le fasse. La fin. Fin. « A part si mon cœur se décide enfin. » A exploser, me libérer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Girl, you'll be a woman soon (+) VIO.   Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. EmptyMar 14 Juil 2015 - 18:09

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.

Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. Empty

« Ah oui ? »

Ce sera ta seule ta réponse et bientôt, le silence t’enferme. Tu tires sur ton joint, cloué dans un mutisme surprenant. Tes prunelles se baladent, au hasard, au gré des lumières qu’elles captent et tu t’y plies bien volontiers. La voix de l’inconnue résonne en un tonnerre tonitruant dans ta tête, se heurtant aux parois de ta boîte crânienne. Tu ne sais pas ce que tu ressens exactement, tu sais juste que ceci est hautement familier, plus que tu ne l’aurais voulu. Ses paroles font écho à ce que tu as été, jadis…ce que tu es encore aujourd’hui, à condition de faire une introspection psychologique.

« Si tel était vraiment le cas, ce serait bien déprimant… »

Ses paroles manquaient de conviction, peut-être, ou quelque chose sur lequel il ne parvenait pas à mettre le doigt dessus. Un truc, un vide, un cri, un appel, un besoin. Les questions se suivent, se bousculent, s’écrasent les unes les autres et tu attends, tu attends que la formulation idéale apparaisse comme par enchantement. Seulement le néant te répond et au même moment, ta cigarette magique se meurt et dans un silence religieux tu l’écrases à tes pieds.

« Vous semblez avoir peur de vivre…je fais erreur ? »

Ton interrogation brise tout par son aspect inattendu, et soudain tes yeux ne parviennent plus à se défaire d’elle, ils animent plus encore cette curiosité qui fait trembler tes tripes. Tu essaies de percer à jour le mystère que l’inconnue représente, comprendre les motivations de cette résignation froide et un nouveau sentiment vient s’ajouter au reste.

De la peine. Et de la compréhension, sûrement.




I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Girl, you'll be a woman soon (+) VIO.   Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. Empty

Contenu sponsorisé

Girl, you'll be a woman soon (+) VIO. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Girl, you'll be a woman soon (+) VIO.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] The Woman [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser