Partagez
 

 luke ◊ have you ever done something so wrong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: luke ◊ have you ever done something so wrong   luke ◊ have you ever done something so wrong EmptyMer 11 Fév 2015 - 23:52

avatar
Invité
Invité

luke ◊ have you ever done something so wrong Empty

LUKE C. WALKER


34 ANS (17/11)
AMÉRICAIN
AGENT DE SÉCURITÉ / PROPRIO D'UN BAR
HÉTÉROSEXUEL
CÉLIBATAIRE (VEUF)


FEAT. ERIC BALFOUR



PARTIE I - LE CORPS SAIN ...
INFORMATION #1 ♦ Ma garde robe.
Luke n'a jamais vraiment été un admirateur de la mode ; il ne s'est jamais posé la question de savoir si son tee-shirt était assorti avec le reste de sa tenue, ça le dépasse juste totalement ~ il se lève le matin, enfile un jean, un tee-shirt ou une chemise, et l'histoire est réglée. Il se fout même des marques, il fut un temps où il aimait dévaliser les boutiques avec Winston & s'acheter tous les vêtements fancy qui lui tomberaient sous la main... plus maintenant. Oh, et il porte la majorité du temps des Timberland - et une veste en cuir, même si celle-ci ne se retrouve sur son dos que lorsqu'il doit monter sur sa moto.

INFORMATION #2 ♦ Mon hygiène.
Luke n'est pas particulièrement pointilleux sur son hygiène, à part peut-être spn hygiène dentaire, il s'est toujours lavé les dents 2 à 3 fois par jour & c'est resté un réflexe, il trouve dégueu de rester 40 ans avec le même goût dans la bouche (sauf si c'est un bon burger bien sûr ~), parce qu'il a toujours été marqué par l'état des dents de son père, qui n'en prenait pas soin. Pour ce qui est des douches, il en prend généralement une le matin pour se réveiller, mais il n'aura aucun problème à passer outre et à se foutre un peu de déo sous les bras "ni vu ni connu" si il a eu une panne de réveil ~

INFORMATION #3 ♦ Mes études//Mon emploi.
Luke n'a jamais voulu poursuivre d'études, et on ne l'y a jamais encouragé. À l'école, au collège & au lycée, il était turbulent, il a jamais cherché à avoir de bonnes notes. Aujourd'hui, il tient un bar à Santa Monica qu'il a acheté avec l'argent de ses casses ; il a choisi cette reconversion parce qu'il avait quelques notions sur comment gérer ce genre d'établissement, vu qu'il a travaillé dans un bar pendant quelques années, après la mort de son père. Celui-ci étant dans le déclin, il a aussi réussi à obtenir un job d'agent de sécurité à l'université de Los Angeles, il a même impressionné son supérieur pendant sa formation, étant donné qu'il connaissait déjà quelques techniques de désarmement.

INFORMATION #4 ♦ Mon opinion sur le sexe.
Le sexe, c'est la vie. D'autant plus que Luke a tendance à devenir nerveux, rien de tel qu'une petite partie de jambes en l'air pour se détendre un bon coup. Pour ce qui est des filles, il ne leur accorde pas beaucoup d'importance, dans le sens où il est évident à ses yeux que les femmes qui passent dans son lit sont des femmes de passage. Il a été marié une fois, même si presque tout le monde l'ignore, et il ne s'est jamais vraiment pardonné pour ce qui était arrivé à Gaby, du coup il se condamne un peu tout seul à une existence solitaire, parce qu'il refuse de s'attacher de nouveau comme ça avait été le cas avec sa femme. Du coup, il enchaîne les one night, peut être avec la même femme plusieurs fois (plusieurs jours de suite même) mais son attitude au lit le vend tout de suite (et d'ailleurs il a toujours été sincère avec les femmes dans la mesure où il leur dit clairement qu'il leur donnera rien de plus que la nuit de leur vie), il n'est pas tendre, ou câlin, certaines se disent qu'elles peuvent le changer mais se lassent au bout de quelques semaines et passent à autre chose ~ Il lui est aussi arrivé de coucher avec plusieurs filles en même temps (pas en même temps ~ TOGETHER, mais, dans la même semaine quoi ~) mais il essaie de limiter un peu cette situation, il sait qu'il est libre mais il veut pas non plus être totalement bâtard avec les filles avec qui il est.



PARTIE II - L'ESPRIT, MALSAIN ...
INFORMATION #5 ♦ Mon sens de la spiritualité.
BULLSHIT. Luke n'a jamais été croyant, sa famille n'est pas d'une tradition croyante, et la religion n'a jamais vraiment été une question qui s'est posée pour Luke. Ces dernières années, néanmoins, il s'est tourné vers la spiritualité, parce que de voir la femme qu'il aimait mourir lui a vraiment donné un électrochoc, qu'il voulait se rassurer en se disant qu'elle était toujours "auprès de lui". Il ne sait pas trop en quoi il croit, en définitive ; c'est pas le genre de dilemme qui l'empêche de dormir la nuit, mais il a plutôt tendance à ne pas y croire.

INFORMATION #6 ♦ Mon code moral.
Haha, haha, ha, ha. Luke est loin d'être un mec bien dans les faits, même si finalement, il essaie juste de se faire sa place comme il peut, avec les capacités qu'il a acquises quand il était plus jeune. De ses 20 à 26 ans environ, il a parcouru les routes avec son meilleur ami d'enfance Winston, Gaby qui est devenu sa femme, & deux autres "amis" de Winston avec qui il a fait des cambriolages & des braquages, toujours plus gros, toujours plus risqués. Luke n'en avait absolument rien à foutre de voler de l'argent aux riches, surtout que ça lui a permis de vivre la belle vie pendant quelques années, à coups d'hôtels hors de prix et de voitures indécemment accessoirisées. Seulement, depuis que Gaby est mort, Luke essaie juste... d'être discret. Il a réalisé, avec la maturité et les conséquences de ses actes, à quel point il avait pu être con en se pensant plus fort que tout le monde, alors disons qu'il est... en repentance.

INFORMATION #7 ♦ Moi et Los Angeles.
Luke est arrivé à Los Angeles début 2006, tout droit d'une forêt du Colorado où il venait d'enterrer sa femme. Il y est arrivé sans réel objectif, sans même savoir combien de temps il allait passer dans cette ville, et il a passé presque 2 ans & demi à aller & venir entre Los Angeles et d'autres villes de la côte ouest, jusqu'à ce qu'il se décide à racheter un bar à Santa Monica ; depuis, il a permis à Luke's de connaître un véritable âge d'or, où le bar était vraiment un lieu de rendez-vous. Seulement, la concurrence a fait chuter sa fréquentation. Il habite au-dessus du bar. Il s'est fait quelques amis ici, pas des masses, mais quelques-uns, et ça lui suffit amplement, lui qui est plutôt solitaire. Pour ce qui est de sa famille, ses deux parents sont morts à Miami & il n'a plus de contact avec personne de là-bas, alors le tour est vite fait.

INFORMATION #8 ♦ Mes loisirs et passe-temps.
Luke est solitaire, il aime passer du temps à l'extérieur, seul, et quand il est avec les autres, il ne veut pas se prendre la tête, une bonne bière et un match de foot & il est content. Il a une moto depuis son arrivée à Los Angeles, une Kawasaki Ninja ZX-14 qu'il a acheté au prix fort dès sa sortie et qu'il a gardé depuis, il a également un pick-up carrément obsolète qu'il a acheté avec le bar & qu'il utilise pour aller chercher ses provisions, etc... Il aime surfer, il se rend souvent un peu plus au sud pour aller surfer. Il lui arrive aussi de faire un peu de guitare, c'est un bon moyen pour lui de se calmer quand il est énervé.



PARTIE III - LE MASQUE ...
PRÉNOM : Sally. PSEUDO : Jokebox. ÂGE : 23 ans. ANNIVERSAIRE : Toujours le 2 juillet :') GROUPE : "Wuthering Heights", Les Marginaux PRÉSENCE : Souvent. NIVEAU DE RP : Mais j'ai déjà expliqué, ça dépeeend ;-;. OÙ AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? Fff, je sais même pas. COMMENT LE TROUVEZ-VOUS ? FAIT-PAR. ANCIEN MEMBRE DE FRAT ? SI OUI, QUI (nom + avatar) ? Nop. POSTE VACANT OU PERSONNAGE INVENTÉ ? : Personnage Inventé SOUHAITEZ-VOUS VOUS INSCRIRE AU MP DE MASSE ? [i](Facultatif uniquement pour les doubles, triples comptes ou plus) Non [x] VOTRE PLUS GRANDE PEUR VIS-À-VIS DE #FRAT7YL : Euh je sais plus ce que j'avais dit x) UN DERNIER MOT ♥ ? Bon bah c'était pas si dur finalement ~.
Code:
<span class="bottinpris">❧ ERIC BALFOUR</span> • Luke C. Walker


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: luke ◊ have you ever done something so wrong   luke ◊ have you ever done something so wrong EmptyMer 11 Fév 2015 - 23:54

avatar
Invité
Invité

luke ◊ have you ever done something so wrong Empty

VOICI MA VIE


Paroles, Paroles, Paroles


PARTIE IV - REVENONS AU COMMENCEMENT ...
AOÛT 1995, MIAMI (FLORIDE).
Les vacances d'été touchaient à leur fin et pourtant, le chaleur ne semblait pas vouloir s'estomper à Miami, où Luke vivait depuis sa naissance. Cette ville, elle la connaissait comme sa poche, et pour preuve, il avait passé la majorité de son enfance dehors. Pas aujourd'hui, cependant ; son père avait encore trouvé une excuse débile pour passer sa rage sur lui et le laisser pourrir dans la petite chambre qu'il lui laissait occuper sous ce toit qui n'avait jamais vraiment été accueillant, du moins pas de Luke s'en souvienne. Apparemment, et il ne le savait que de son père qui, rarement mais parfois, laissait un discours assez calme l'envahir, il y avait eu un temps plus heureux ici, à l'époque où sa mère était encore en vie. Les choses n'étaient pas parfaites, l'addiction à la bouteille de son père remontait à bien avant, mais à partir du moment où une voiture avait fauché la mère de Luke, alors que celui-ci avait à peine deux ans, la vie des Walker avait été complètement transformée. Au début – quand il était plus jeune – Luke défendait son père, il lui trouvait des excuses pour son comportement, pour la violence dont il pouvait faire preuve envers lui, mais plus il grandissait, plus il réalisait que des excuses, il n'en avait aucune de vraiment valable. Alors, parce qu'il préférait être en paix que de provoquer les foudres de son père, Luke avait attendu que celui-ci quitte le foyer familial vers dix-neuf heures pour aller prendre son service comme agent de sécurité dans des entrepôts à la limite de la ville. Et dès qu'il sut qu'il ne pourrait pas être chopé, l'adolescent sortit sans être inquiété, pour aller prendre le premier bus vers la plage. Son père... Ils n'avaient jamais eu de bonne relation, ils se toléraient surtout mutuellement ; Luke non plus n'était pas vraiment un modèle. À l'école, il avait toujours été turbulent, et aussi bagarreur que son père. Celui-ci avait bien sûr répondu aux avertissements de l'école par encore plus de violence, résultat... résultat, il n'y avait pas beaucoup de dialogue. Et Luke ne s'arrangeait pas avec le temps : il lui arrivait de voler, pas beaucoup, juste assez pour se faire de l'argent de poche. En arrivant près de la plage, Luke avait continué son chemin comme un automate jusqu'à un hôtel dont il squatta l'entrée pendant dix minutes avant qu'un petit blond ne sorte pour le rejoindre. Dès qu'il vit le visage légèrement tuméfié de Luke, il fronça du nez. « Putain, ton père craint trop, gars. » lâcha Wilson avant de commencer à marcher le long du trottoir, suivi par son ami qui resta silencieux un long moment. « Pf, je m'en fous, il me reste quoi, trois ans ? Après ça, je le reverrais plus jamais. » Wilson était son ami depuis qu'ils étaient gosses ; la mère du petit blond travaillait à la maintenance dans un grand hôtel, et son fils avait pris l'habitude de passer son temps dans son bureau, la situation chez lui n'étant pas non plus particulièrement envieuse. « Tu sais que tu peux compter sur moi, hein ? Tu verras,on s'prendra un appartement, on bossera un peu, & on aura la belle vie ! » assura Wilson.

AVRIL 2001. MIAMI (FLORIDE).
« Luke, chéri ! Tu peux sortir la poubelle avant de partir ? » La voix de Lina interrompit Luke alors qu'il mettait son menton mais le jeune homme hocha la tête avant de s'exécuter. « Oh et, tiens. Je sais, on a un jour d'avance, mais... enfin, pendant qu'on peut... » Le bar était en train de couler, tout le monde le savait, les patrons le premier. Le brun prit tout de même son chèque sans faire de commentaire, adressa même un léger sourire désolé à sa patronne. « On se voit demain ? » La blonde hocha la tête avant de laisser le jeune homme partir. Lina & son mari, Ian, avaient été d'un support inconditionnel pour Luke lors de son adolescence : à l'aube de ses seize ans, il avait perdu son père, décédé d'un AVC ; après ça, il avait brièvement enchaîné les foyers, jusqu'à tomber sur celui de Ian & Lina, spécialisé dans les cas « difficiles », parce qu'il fallait avouer que Luke n'était pas l'ado le plus discipliné du comté. Ian, cependant, avait réussi à canaliser cette colère en Luke, en lui faisant prendre des cours de musique et de sports de combat, allant même jusqu'à lui offrir un job dans son bar lorsqu'il en eut le droit : il nettoyait l'endroit, organisait la remise, rien de bien intéressant et pas particulièrement bien payé, carrément pas la vie dont avait rêvé Luke à l'époque où son meilleur ami était toujours dans le coin, mais c'était mieux que rien. Wilson était parti trois ans plus tôt, il avait suivi sa mère qui avait obtenu une promotion et depuis, ils entendaient peu parler l'un de l'autre, même si ils prenaient parfois le temps de s'envoyer un mail, Luke n'était pas le genre de gars à avoir un ordinateur chez lui. Lorsqu'il arriva devant son appartement, quelques rues plus loin, il eut d'ailleurs la surprise de trouver la porte entrouverte. Aussitôt en alerte, le jeune homme sortit un couteau qui ne le quittait presque jamais avant d'entrer silencieusement dans l'appartement et... faire face à un Wilson tout à fait détendu, qui mangeait des chips sur le canapé. « Putain, tu pourrais prévenir ! Et fermer la porte ! » jura-t-il dans sa direction avant de retourner dans l'entrée pour claquer la dite porte. « Qu'est-ce que tu fous là ? » avait-il repris, passablement échauffé par la frayeur que son ami venait de lui faire. Wilson, lui, ne sembla pas s'en formaliser, et il se leva, tout sourire. « Meh, j'passais dans l'coin... » éluda-t-il d'abord avec un sourire. Et puis, deuxième frayeur : Luke perçut un mouvement sur le côté et sentit de nouveau son cœur manquer un battement, avant qu'une silhouette de femme ne sorte du couloir pour venir se poster près de Wilson. Grande & brune, elle adressa un sourire amusé dans la direction du locataire des lieux. « Wow, déstresse gars. J'te présente Gaby. » ricana Wilson. « Avant que tu nous fasses une crise cardiaque, sache que y'a encore un pote dans ta cuisine... » Luke leva les yeux au ciel. « Non mais viens, viens... Comment ça va, depuis tout ce temps ? Je voulais justement te parler d'un truc. » le rassura-t-il avant de l'entraîner à sa suite... pour une aventure dont Luke, à l'époque, ne mesurait pas du tout l'étendue des conséquences.

AVRIL 2004. LAS VEGAS (NEVADA).
Il avait beau faire nuit, Las Vegas était tellement éclairé qu'on avait l'impression d'être en plein jour. « Ok, toi, toi, je veux pas revoir vos gueules à moins que ce soit entre les seins de strip-teaseuses. » entendit-il Wilson scander à John & Marco. « Et puis vous, bah... Pf, je sais même pas quoi vous dire, c'est pas comme si vous m'écoutiez de toute façon. » continua le blond en direction de Luke & de Gaby, qui s'adressèrent un regard entendu. Depuis que Wilson était venu le chercher... Beaucoup de choses avaient changé dans la vie de Luke. D'abord, il avait quitté Miami, Ian, son boulot, son appart, il avait tout plaqué du jour au lendemain. Pour la super idée de Wilson ? Oui, en partie. Pour Gaby, aussi – surtout. Dès qu'elle avait ouvert la bouche, Luke était tombé amoureux – lui qui avait toujours traité les femmes comme des trous à la cervelle trop remplie de conneries n'avait jamais été aussi heureux d'avoir eu tort. Elle était tout ce qu'il voulait, tout ce qu'il voudrait jamais. Et avec elle... il vivait la grande & belle vie. Enfin, avec eux. Depuis presque trois ans, les cinq acolytes étaient devenus des cambrioleurs de haut vol, chacun avec sa spécialité. C'était Wilson qui en avait eu l'idée, lui qui avait passé sa vie dans les hôtels chics & qui avait vu défiler les richesses les plus folles. Alors, il avait réuni un génie de la tactique, un gros bras, et une tête pensante : Marco, John & Gaby. Luke, lui, était surtout le meilleur ami de Wilson, mais aussi un voleur ; sa petite habitude ne l'avait jamais vraiment quitté, il savait comment se débarrasser des objets qu'il volait & il était passe-partout. Alors qu'ils passaient devant une réplique de la Tour Eiffel, Wilson attrapa le cou de Luke. « Mec, j'ai eu une idée. » « Et merde... » Luke leva les yeux au ciel avant d'éjecter son ami de sa personne ; Wilson était... enthousiaste. Il aimait l'argent, il aimait ce train de vie qu'ils menaient depuis quelques années, Luke le voyait très bien. « Non, sérieux ! Écoute moi, ok ? » Le brun soupira mais adressa un regard entendu à Wilson – qu'il procède. « Ok... Tourne la tête. Tu vois la voiture, là ? Tu voudrais pas pouvoir te l'offrir ? » La Lamborghini qui était garée sur le bas-côté brillait de mille feux. « Où est-ce que tu veux en venir ? » « Je veux en venir au fait qu'on doit passer à la phase suivante. Louer une Jaguar pour faire le tour de Las Vegas, défoncer une chambre d'hôtel, balancer quatre jetons sur une table, ça va bien deux minutes... Je veux la Jaguar, je veux l'hôtel tout entier, je veux acheter le casino. » « T'as pas l'impression que tu vises un peu haut ? On joue déjà avec le feu... » Luke en était parfaitement conscient ; voler les riches, sincèrement, il n'en avait rien à foutre, mais il ne voyait pas l'intérêt de taper un trop gros coup, au risque de tout perdre. « Avec cette équipe, je vois pas ce qu'on risque. Allez... On préparera ça bien. On prendra le temps, on a tout le temps ! » De toute évidence, il comprit qu'il n'arrivait pas à convaincre son meilleur ami. Il arrêta de marcher et força Luke à lui faire face, avant de soupirer.  « Écoute, j'te vois venir à 10 kilomètres, je sais exactement ce que tu veux. La Gaby, t'en es accro, on a tous compris... Et elle, elle aime ça, elle aime le fric, elle aime cette vie ! Offre-lui ça... Offre-lui un coup tellement gros qu'on aura plus jamais besoin de rien ; et là, vous pourrez aller où vous voulez, mener la vie de Pacha. »

JANVIER 2006. FORÊT NATIONALE D'ARAPAHO (COLORADO).
Évidemment, il fallait que ça aille trop loin... que ça dépasse les limites. Qu'est-ce qu'il en avait à foutre, maintenant, de tout ce putain de fric ? Qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir faire avec ? « Mec... » « Ta gueule. » Un lourd silence retomba dans la forêt, et le brun serra la mâchoire. Le regard perdu dans le vide, Luke ne rouvrit pas la bouche pendant plusieurs minutes. Et dire qu'il pensait qu'après ça, il allait passer le reste de sa vie à se la couler douce sur une île exotique, avec Gaby... Ça tombait à l'eau. Pourtant, tout était tellement bien préparé ! Un an plus tôt, ils avaient même réussi à subtiliser une livraison de billets presque sans heurts, et ils auraient pu s'arrêter là. Mais non, il fallait un autre coup, un dernier, un gros... et Gaby était partante. De toute façon, sans elle, tout tombait à l'eau, alors... alors, parce qu'il l'aimait, qu'elle était sa femme, il l'avait suivie, en échange de la promesse d'une vie plus calme après ça. Si les flics avaient eu... dix secondes de moins, ils n'auraient pas pu les voir, ils n'auraient pas eu le temps de tirer dans le tas, de toucher Gaby et... « Prend tout le fric si tu veux. J'en ai rien à foutre. » lâcha-t-il finalement en direction de Wilson avant de tourner les talons. Il venait d'enterrer la femme qu'il aimait dans une forêt sur les flancs d'une montagne au milieu de nulle part, et il n'avait sincèrement plus de plan, ni pour demain, encore moins pour sa vie.

NOVEMBRE 2013. LOS ANGELES (CALIFORNIE).
Le soleil se couchait doucement sur Los Angeles et Luke, lui, changeait d'uniforme. Il laissa de côté son costume d'agent de sécurité – oh papa, si tu me voyais – pour filer sous la douche ; pas qu'il fasse un boulot particulièrement épuisant à la fac, mais on n'était jamais à l'abri d'une nouvelle tuerie... Et en dix minutes, il avait revêtu des vêtements plus habituels, et avait descendue les escaliers de son appartement pour se rendre au rez-de-chaussée, où l'agitation était déjà présente. Luke's, ce bar au nom à l'originalité surprenante, marchait doucement, mais il voyait de nouveau clients affluer depuis qu'il avait pris son poste à la fac, quelques semaines plus tôt : c'était tout gagnant, il se faisait de l'argent & passait le mot sur son bar pour le repeupler. Et puis, les étudiantes... ça attirait d'autres gens, qui en attiraient d'autre... Il était sûr d'être sur quelque chose, ça allait forcément finir par payer. De toute façon, il n'en demandait pas beaucoup : juste de quoi subvenir à ses besoins, c'était déjà bien assez. Il avait ouvert ce bar un an après être arrivé à Los Angeles, l'âme en peine et un petit bout de son pactole qu'il avait consenti à prendre, lucide sur sa situation : plus que jamais, il allait avoir besoin d'argent, maintenant qu'il était seul. L'idée du bar était venue comme une évidence, il avait assez observé Ian & Lina, et puis à l'époque il avait encore assez d'argent pour s'offrir le luxe de tester des décos & des thèmes. Maintenant, l'endroit était... plutôt sobre, mais il y faisait bon vivre, Luke y était... ouais, assez bien. Aussi bien que possible, en tout cas. Hors de question pour lui de retourner à Miami, ou de tremper de nouveau dans de sales affaires : tout ça, c'est du passé, & d'ailleurs tout le monde à Los Angeles ignore tout cet épisode de sa vie, ignore même qui est Gaby.

ICONS (C) THANATOS, GIFS (C) TUMBLR

FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: luke ◊ have you ever done something so wrong   luke ◊ have you ever done something so wrong EmptyJeu 12 Fév 2015 - 0:10

Aaron Campbell
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

luke ◊ have you ever done something so wrong Empty

Rebienvenue ici Luke pervers
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: luke ◊ have you ever done something so wrong   luke ◊ have you ever done something so wrong EmptyJeu 12 Fév 2015 - 0:21

avatar
Invité
Invité

luke ◊ have you ever done something so wrong Empty

J'ai cru à une impression de déjà vue, mais non ! Héhé Wink
REBIENVENUE ICI. love
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: luke ◊ have you ever done something so wrong   luke ◊ have you ever done something so wrong EmptyJeu 12 Fév 2015 - 0:38

avatar
Invité
Invité

luke ◊ have you ever done something so wrong Empty

Merci vous deux excited
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: luke ◊ have you ever done something so wrong   luke ◊ have you ever done something so wrong EmptyJeu 12 Fév 2015 - 10:54

Solomon Collins
Solomon Collins
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Date d'inscription : 14/06/2013
Prénom : maya/animals.
Célébrité : chachatte.
Crédit avatar : whiskey lullaby.
Messages : 11929
Nationalité / origines : américaine.
Etudes/études passées : diplômé en littérature.
Job/Métier : prof de philosophie et combattant actif dans les tournois clandestins des bas fonds de l.a.
Adresse de résidence : south central.
Autres comptes : rj, oz.
Voir le profil de l'utilisateur

luke ◊ have you ever done something so wrong Empty

Cette merveille de perso bave



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: luke ◊ have you ever done something so wrong   luke ◊ have you ever done something so wrong EmptyJeu 12 Fév 2015 - 13:20

avatar
Invité
Invité

luke ◊ have you ever done something so wrong Empty

Han, merciiii inlove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: luke ◊ have you ever done something so wrong   luke ◊ have you ever done something so wrong EmptyJeu 12 Fév 2015 - 13:51

Lola C. Sandstrøm
Lola C. Sandstrøm
À votre service
À votre service
Age : 33
Date d'inscription : 20/11/2013
Prénom : Marie
Célébrité : Ebba Zingmark
Crédit avatar : Feu ardent
Messages : 2535
Nationalité / origines : Finlandaise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma solitude
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Stylisme
Job/Métier : fait le ménage chez Charly / travaille dans une boutique de marque
Adresse de résidence : Downtown - En coloc avec Alice et Grace
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : non
Voir le profil de l'utilisateur

luke ◊ have you ever done something so wrong Empty

FICHE VALIDÉE


FÉLICITATIONS, TU AS RÉUSSI


JE M’APPELLE ... LOLA C. SANDSTRØM
Etude de cas. Marie. 28 ans, 28 dents. Cheveux soyeux, oeil brillant. Préfère écrire, lire et dessiner à bouger. Mord en CB en signe d'affection. Gifle en rp. Aime la bière belge. Voudrait élever des lamas, être un springbok et ré-équilibrer le cosmos en cultivant le désordre. Vous mordille bien (et fort) dans le cou.




FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER


Et oui What a Face c'est encore moi!

Un personnage attachant, malgré une morale assez... grise. On a presque envie de le câliner et de lui dire que oui, son bar va marcher. Et de le réveiller le matin assez tôt pour qu'il doive pas sauter sa douche *out*

Validé! Very Happy

→ prendre ses repères ←
Félicitations, petit Padawan ! Te voilà maintenant validé, et prêt à intégrer la communauté de Fraternities, Seven Years Later ! Fini, la solitude, bonjour, le flood, le rp, les amis, les liens, la chatbox ! (Enfin, vous l'aviez déjà, avant, celle-là ) Fini les longues fiches à remplir et à rédiger, bonjour les fiches de liens et les coins détente ! Dorénavant, vous êtes l'un des nôtres. N'oubliez donc pas, en conséquence, de bien recenser votre avatar, de bien (re)lire les règles pour vous assurer que vous les avez toutes en tête, et surtout, de vous amuser sur le forum !

Vous trouverez ici un petit message dont le seul but est de vous guider à travers le forum donc n'hésitez pas à vous en servir pendant l'intégralité de votre séjour !

Encore une fois, félicitations, et bienvenue, un ou une réceptionniste viendra sous peu vous prendre sous son aile. En attendant, n'hésitez pas à commencer à vous familiariser avec vos pairs et à débuter le jeu sur Frat (ceci commence d'ailleurs de suite par une visite sur notre page Facebook et une adhésion à notre groupe Facebook !)

L'équipe administrative à son grand complet.


CE CONTENU EST LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DE
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER. TOUTE REPRODUCTION
NON AUTORISÉE, PARTIELLE OU TOTALE, EST PROSCRITE.

TEXTE © ALOU
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: luke ◊ have you ever done something so wrong   luke ◊ have you ever done something so wrong EmptyJeu 12 Fév 2015 - 18:49

avatar
Invité
Invité

luke ◊ have you ever done something so wrong Empty

C'est ça ouais, tu veux surtout le réveiller tôt pour pouvoir admirer ce corps de rêve smirk
Merci encore Lola kneel
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: luke ◊ have you ever done something so wrong   luke ◊ have you ever done something so wrong Empty

Contenu sponsorisé

luke ◊ have you ever done something so wrong Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
luke ◊ have you ever done something so wrong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1616] Right way to do Wrong.
» Relation compliquée ▪▪ Chris Wheeler ▪▪ Feat Luke Evans
» presentation de lucky luke
» (m/pris) LUKE EVANS
» Luke Evans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les dossiers archivés-
Sauter vers: