-15%
Le deal à ne pas rater :
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
849 € 999 €
Voir le deal

Partagez
 

 Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel   Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel EmptyMer 18 Fév 2015 - 21:45

avatar
Invité
Invité

Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel Empty

Raise the cup when the sun goes down

I, I did it all I owned every second hat this world could give. I saw so many places, the things that I did. Yeah, with every broken bone I swear I lived ♠ One republic



Bien que j’aie le statut de supériorité par rapport aux étudiants et que souvent ce statut m’est bénéfique, j’aime bien aussi me dire proches des jeunes. Ainsi donc, il y a par exemple ce jeune étudiant en Zoologie et Sport études. A l’université, nous avons une relation basant sur le respect. Mais en dehors de l’université, nous nous voyons régulièrement. Que ce soit pour simplement boire un coup ensemble en soirée après une journée de boulot ou, comme aujourd’hui, pour faire du sport. Etant sportif tous les deux, nous aimons bien nous lancer des défis sportifs. La dernière fois par exemple c’était à celui qui escaladait le mur le plus rapidement possible, ou encore celui qui fait le meilleur temps sur le parcours de cross country. Au final, les défit sont le plus souvent ringard et nous finissons toujours ex aequo.

Aujourd’hui, en ce samedi après midi, nous avons décidé de commencer par un simple jogging sur la plage et nous sommes donc donner rendez-vous à Santa Monica, dans un quartier un peu reculé, n’étant pas très fan de toute la foule que nous risquons de rencontrer. Debout donc, à côté de ma voiture sur le parking, je fais quelques étirements en attendant qu’Adriel arrive. Bien que nous ne sommes pas à l’université et que l’étudiant ne doit surement pas aimer les discussions administratives pendant son week-end, je crois que je vais tout de même évoquer, à un moment, ses choix de cursus qui ne sont plus franchement compatible…

© GASMASK


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel   Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel EmptyMar 24 Fév 2015 - 16:16

avatar
Invité
Invité

Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel Empty


La semaine avait été difficile, j'avais du faire face à pas mal de choses... C'était ma première semaine à dormir chez les Delta, et j'avoue, je pensais m'y sentir mieux. Bon après, je n'étais pas mal non plus, loin de là. Les mecs étaient pour la plupart cool et mis à part quelques plaisanteries vaseuses, je m'y amusais plutôt bien. Mais la nuit, j'avais l'impression d'être extrêmement seul. Mais pas le choix, de toute façon, je n'avais plus d'argent pour garder mon appartement en ville. J'avais fait croire à ma famille que c'était un choix, que je voulais vivre parmi les « miens », et si ma mère a avalé la pilule, je ne pense pas pour les autres. Ils savent que j'ai besoin de ma liberté, et que j'aime avoir des moments seuls, pour moi. Mais je n'ai pas insisté, et ait coupé net la discussion.

Je m'étais levé tôt ce matin, ou plutôt, cette nuit, pour tout dire. J'avais un dossier à rendre pour mon cours de zoologie, et ça m’empêchait de dormir. J'avais tellement de choses de prévus ce week end... Un entraînement intensif avec le reste de l'équipe, en vue de notre match prochain... Je ne pouvais pas dire non vu mon poste... et puis je n'en avais pas envie, je désirais cette victoire. Et cet après midi, j'avais prévu une séance de sport avec le doyen Renner. Enfin, Samuel. J'avais encore un peu de mal avec le fait qu'il devenait un autre homme en dehors de L'UCLA. Du coup, j'avais travaillé toute la nuit pour boucler un devoir totalement médiocre. Mais au moins, ce serait un devoir que je rendrais, pour une fois.

Arrivé en début d'après midi, je monte donc au volant de ma Chêêêê-vrolet, et roule jusqu'à Santa Monica où Samuel devait déjà sûrement m'attendre... Mais bon, il comprendrait sûrement pourquoi j'étais en retard... et puis ce n'était pas comme si il m'attendait depuis des heures. Je sors de la voiture, habillé d'un short et d'un t-shirt de sport, ainsi que des runnings. Je le vois qui m'attend, et me rend devant lui, lui serrant la main pour le saluer.

« - Excuse moi pour mon retard, j'ai pas arrêté ! J'ai essayé de te prevenir mais j'ai supposé que tu n'avais pas emmené ton téléphone pour aller courir »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel   Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel EmptyDim 1 Mar 2015 - 11:51

avatar
Invité
Invité

Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel Empty

Raise the cup when the sun goes down

I, I did it all I owned every second hat this world could give. I saw so many places, the things that I did. Yeah, with every broken bone I swear I lived ♠ One republic



J’ai bien hâte de commencer ce footing. D’autant plus que c’est Adriel, mon partenaire de sport favoris, qui vient me rejoindre. Malgré la sacré différence d’âge mais aussi le fait que je sois le doyen de l’université dans laquelle il étudie, nous nous entendons très bien. Enfaite, je pourrais carrément dire qu’Adriel fasse parti de mes proches amis, tant nous passons du temps ensemble en dehors de l’école. Lors de mes débuts à l’UCLA j’ai toujours aspiré être le plus proche possible de mes élèves et j’essaie de l’être encore aujourd’hui, mais ce n’est pas toujours possible. J’ai appris à garder mes distances. Mais bref.

Lorsque j’entends le moteur d’une voiture, je me redresse et me tourne. Souriant, je m’appuie sur le capot de ma petite Clio et souris en voyant Adriel sortir de sa voiture. Je m’avance vers lui alors que celui-ci s’excuse pour son retard, précisant u’il a essayé de me prévenir. « J’ai surtout changé de numéro depuis une semaine » souriais-je en le prenant dans mes bras et en le serrant furtivement dans mes bras en une accolade amicale. Je lui tapote légèrement l’épaule en me reculant et lui sourit « tu vas bien ? T’as l’air crevé quand même » lui faisais-je remarquer avant de le relâcher complètement « Mais allez vient, on va commencer à courir et ta fatigue sera du passé »

Je lui offre un large sourire puis me met en route. Un coup d’œil au dessus de mon épaule me montre qu’il est entrain de me suivre. Je ralenti un peu pour me mettre à sa hauteur et commence à courir tranquillement. « ça va sinon ?» je profite de ce début de jogging pour parler parce que je sais que plus tard l’effort sera trop intense pour pouvoir parler convenablement.

© GASMASK


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel   Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel EmptyLun 2 Mar 2015 - 10:14

avatar
Invité
Invité

Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel Empty


Lorsque je lui serre la main, il me tire vers lui, afin de me prendre dans ses bras, passant un bras autour de moi tout en frappant mon dos, pour me saluer. Il est vrai que c'est ce que nous faisons parfois, mais j'avoue que là... J'en sais rien, c'est quand même le doyen ! Alors ouais, je l'adore, c'est un vrai ami, mais j'en sais rien, j'ai parfois du mal à faire la distinction entre le doyen et l'ami. Peut-être est-ce parce que j'ai bossé toute cette nuit et ce matin... Du coup je dois encore avoir le cerveau dans le scolaire. Mais je partage son étreinte, la trouvant même réconfortante. J'en sais rien, c'est pas un geste qui vient souvent en ce moment. Je me laisse même aller à fermer les yeux un instant, avant de m'éloigner.

« Ouais, je suis crevé... j'ai pas beaucoup dormi, et j'ai pas arrêté de bosser pour un devoir pour lundi. Je l'ai fini juste avant de partir... bon et du coup, tu me donneras ton nouveau numéro tout à l'heure ! »

Il lance l'entrainement, et j'espère vraiment que justement, le fait de courir allait me reveiller un peu. On commence, et personnellement, je fais extrèmement doucement. J'ai toujours ma cheville un peu faible, alors même si je fais tout pour la renforcer depuis mon entorse, il est hors de question pour moi d'arrêter le sport. Mais du coup, Samuel passe devant, et j'avoue que ne tente même pas de le rattraper aujourd'hui. Pourtant, d'habitude, l'un comme l'autre on se porte, et on se met au meilleur niveau ensemble. Mais là, je n'y arrivais pas. Je n'étais pas vraiment motivé. Il ralenti, et se met à mon niveau, ce qui me fait sourire. Je continue ma course, le regardant quand il me parle.

« - Ca va ! Bon, je t'avoue que je suis assez stressé... J'ai hâte que le match de l'UCLA soit passé... L'entreineur est ultra stressé et du coup, nous aussi ! Et j'ai bientôt les exams de zoologie... Donc en gros, je risque pas de dormir beaucoup ! »


C'était vraiment infernal en ce moment, mais bon... c'était ça, d'avoir deux cursus, et d'essayer d'être dans un haut niveau dans les deux. Bon, j'avoue, je l'étais plus dans l'un que dans l'autre... Je continue de courir, et me tourne vers lui.

« - Et toi, tout va bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel   Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel EmptySam 14 Mar 2015 - 14:02

avatar
Invité
Invité

Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel Empty

Raise the cup when the sun goes down

I, I did it all I owned every second hat this world could give. I saw so many places, the things that I did. Yeah, with every broken bone I swear I lived ♠ One republic



Je le savais. Je le savais qu’Adriel est crevé. Avant même qu’il ne me le dise lui-même je l’avais deviné. Et effectivement, il me dit qu’il a bossé sur un devoir à rendre lundi qu’il a finit juste avant. J’hoche la tête et décélère légèrement afin de me mettre à sa hauteur. Je me rappelle qu’il était blessé il n’y a pas longtemps donc il ne devrait pas trop forcer. Puis, je pose la question de circonstance banale : s’il va bien. Il me répond que oui, bien qu’il soit stressé.

Il a un match de l’UCLA et donc toute la pression de l’entraineur et de plus les examens de zoologies qui arrivent bien rapidement. Il sait donc à l’avance qu’il ne va pas dormir beaucoup. J’hoche la tête et laisse passé un moment, le temps de prendre à droite et virer sur un chemin afin de descendre sur la plage. « Je ne voulais pas t’en parler à la base, parce que je sais que tu dois en avaoir marre de l’adlministration en week-end mais …» je lui lance un coup d’œil « Je crois que tu en fais trop. Ne le prends pas mal surtout, ok ? Mais je pense que tu devrais voir à faire un choix entre la Zoologie et le sport. Tu es très bon dans les deux choses, mais tu ne peux pas être parfait dans les deux » je souris un peu « T’es du genre perfectionniste, j’me trompe ? Tu veux toujours exceller dans tout. Mais Adriel … dois-je te rappeler que tu n’es qu’humain ?» lui demandais-je sur un sérieux avant de sourire doucement « Tu devrais lâcher un peu. Enlever une ou deux options des celles que tu t’es ajoutées cette année. Ça te permettras de souffler et ne pas trop te surmener» j’hausse les épaules « Tu te détruis la santé plus qu’autre chose là, crois-moi, je sais de quoi je parle » j’hausse les épaules « J’étais comme toi quand j’étais plus jeune. Je voulais toujours réussir, je me donnais toujours à deux cent pour cent. Au bout d’un moment j’étais constamment fatigué, je n’arrivais plus à me concentrer, je saturais. Et c’est à ce moment là que j’ai décidé de prendre une année à l’étranger et que je suis parti en Islande» je le regarde « je en te demande pas de partir en Islande hein » je rigole doucement « Mais de faire en sorte pour ne plus te foutre trop de pression, tu vois ?»


© GASMASK

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel   Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel EmptyJeu 26 Mar 2015 - 11:42

avatar
Invité
Invité

Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel Empty


C'est la première fois que j'ai autant de mal à courir avec Samuel. Habituellement, je reste relativement proche de lui, mais là... il me distance, et il ralenti. J'ai honte, putain. Mais bon, du coup, je ne peux pas vraiment dire que je suis un adversaire à sa taille. Et puis avec ma blessure, je ne pouvais pas trop essayer de le rattraper, ça pourrait me coûter ma saison. Et merde. Déjà, on arrive sur la plage, donc courir sur le sable, ça va être plus compliqué que sur la route, et en plus de ça, il veut me parler. En mode Doyen, et pas en tant qu'ami. Je soupire, et l'écoute me dire ce que je sais déjà, finalement. Je sais que c'est trop pour moi, mais je ne sais pas quoi choisir ! Mon cœur d'un côté, ma vie logique de l'autre.

« - Je ne le prend pas mal. Par contre, je ne suis pas encore prêt à choisir. Et je peux faire les deux, la preuve, je le fais. »

Et je n'y arrive pas. Mais il fallait que je réussisse. J'y mettais tout ! Mon cœur, mon âme, mes tripes... Je devais y arriver, et prouver à mon père que j'y arriverai. Qu'il peut continuer de payer mes études, je ne le décevrai pas. Je devais montrer à mon frère que je n'allais pas faire le con, et que je méritais la place qu'il convoite tant. Il ne se trompe pas, je suis perfectionniste. Et ça me tue de ne pas pouvoir donner le meilleur de moi même partout.

« - Si je renonce à des options, j'aurai échoué. Je refuse d'échouer. »

Sur ses mots, je m'arrête face à la mer, et je finis par m’asseoir au sol. Je ne peux plus courir. Et puis, on ne court pas lorsqu'on est en rendez vous avec le doyen. Je regarde l'horizon, l'écoutant quand même quand il me parle. Oui, il me ressemble, je l'avais déjà compris. Nous avons pas mal de points communs, mais je ne savais pas pour son histoire d'année à l'étranger. Oh non, je ne partirais pas. Quoi que, ça peut me faire du bien...

« - Je ne peux pas me permettre de tout lacher et de partir de toute façon. Et puis je n'en ai même pas envie. Je veux juste... Vivre ma vie, faire ce que j'aime, et ne décevoir personne. »

Je le regarde, sérieux, et le visage fermé.

« - J'ai toujours vécu avec la pression, c'est une sorte de moteur. Et je crois que c'est ce qui m'aide à tenir... Ne me demande pas de choisir entre les deux... Les options, j'en ai déjà virer, celles là j'en ai besoin... Et puis hors période de match, je peux y arriver. Il ne faut juste pas que j'ai des plans avec les Delta et le club des bénévoles trop souvent... mais je ne m'en séparerais pas, c'est tout ce qui me donne la pêche de continuer... »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel   Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel Empty

Contenu sponsorisé

Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Raise your cup when the sun goes down ♠ Adriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser