Le Deal du moment : -41%
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
Voir le deal
219 €

Partagez
 

  Dream maker, life taker ♠ Woodstock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Dream maker, life taker ♠ Woodstock     Dream maker, life taker ♠ Woodstock  EmptyVen 20 Fév 2015 - 19:56

avatar
Invité
Invité

 Dream maker, life taker ♠ Woodstock  Empty

Dream maker, life taker

This is my word, Heartbreaker, gatekeeper. I’m feeling far away, I’m feeling right there. Deep in my heart, deep in my mind take me away. This is my word, Dream maker, life taker. Open up my mind Δ Imagine Dragons.



Le rendez-vous avec Yuann m’a fait beaucoup de bien je dois dire. Depuis, je me suis, pendant plusieurs semaines, senti super bien, comme libéré d’un poids qui ne cessait de grandir. Mais avec les derniers évènements, mon baiser avec Madison, l’agression d’Alexander, les paroles désobligeantes de cet enfoiré de Kai, je me suis laissé un peu aller. Et les problèmes reviennent toujours plus fort sous le stresse.

Ça fait quelques jours que mes jambes sont plus raides que d’habitude. Je me demanderais toujours comment des articulations qui n’ont plus aucun muscles ni aucun maintient peuvent être aussi raide. Mais fait est que mes déplacements tels que sortir du lit dans mon fauteuil ou du fauteuil dans ma voiture me sont de plus en plus difficile a exécuté. Et ça m’énerve. J’ai besoin d’être aussi mobile que possible pour pouvoir être indépendant comme il faut. Et c’est pour cela que j’ai décidé de prendre rendez-vous avec un kiné. J’avoue avoir des doutes sur le fait que Yuann puisse faire quoique ce soit concernant cette raideur. Non pas que je ne lui fasse pas confiance, mais je sens qu’en ce jour j’ai besoin de voir un spécialiste. Et je fais aveuglement confiance à mon kiné.

Ainsi donc, je me retrouve dans la salle d’attente après m’être battu avec  mes pieds qui ne voulaient pas suivre le mouvement et m’être presque rétamer au sol en voulant me transférer de mon siège de voiture dans mon fauteuil. Fort heureusement, j’ai eu droit à l’excellent reflex d’un homme qui passait juste à côté. Malheureusement, il m’a fait plus mal qu’autre chose au à l’épaule. Mais ça partait d’une bonne intention alors je l’ai remercié chaleureusement. De toute manière, la douleur va passer … je crois. Mais bref.

Lorsqu’on appelle mon nom,  je réponds présent et suit la voix d’un jeune homme. En entrant dans un des box de thérapie, je lance un coup d’œil à celui qui me tient la porte. Je ne le connais pas et il m’a l’air vraiment jeune. Mais il a un sourire adorable et un regard confiant. « salut » lui sourit-il en bloquant une roue afin de me tourner et lui faire face. « Il n’est pas là Michael ? » demandais-je ensuite en remettant mes lunettes en place sur mon nez et en inclinant légèrement la tête sur le côté. Que ce soit Michael ou lui qui fait la thérapie aujourd’hui m’importe peu, je dois dire. Je suis juste un éternel curieux insatisfait. Voilà tout.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dream maker, life taker ♠ Woodstock     Dream maker, life taker ♠ Woodstock  EmptyDim 1 Mar 2015 - 7:20

avatar
Invité
Invité

 Dream maker, life taker ♠ Woodstock  Empty


Dream maker, life taker
J'ai eu la chance de trouver un cabinet qui veut bien me filer une chance de commencer. Si ce n'est pas beau ça et à mi-temps en plus de ça. Je n'ai pas voulu arrêter mes études tout de suite, mais j'avais besoin de passer à la pratique, parce que bon, la théorie c'est bien gentil cinq minutes, mais à la longue c'est lassant. Alors, j'ai cherché un travaille, pour mettre en pratique tout ce que j'ai appris et franchement, j'adore ça. Bon, j'avoue que des fois on tombe sur des gens un peu bizarre, mais ça pimente la journée. De plus, j'ai le droit à une certaine liberté, moi qui pensait que j'allais toujours avoir quelqu'un derrière moi pour surveiller, je me suis carrément foutu le doigts dans l'œil.

Aujourd'hui, je remplace l'un des titulaires, un certain Michael, apparemment il est souffrant et il faut bien quelqu'un pour assurer les consultations qu'il était incapable d'assurer lui-même. Depuis ce matin, j'ai eu le droit de soigner une entorse ainsi qu'un problème de cervicales. Rien de bien énormes, mais j'aime ce que je fais, alors au final je ne me plains pas. L'exploit c'est que j'ai réussi à tenir toute une journée sans me ramasser lamentablement, à cause de ma maladresse maladive. Comme quoi, je m'améliore avec le temps.  

Maintenant, je dois m'occuper de quelqu'un d'autre. Je n'ai pas encore eu l'occasion de le croiser, c'est donc une première. On m'a rapidement briefé sur son cas et j'ai plutôt intérêt à assurer sur le coup. Je passe me laver les mains et m'en vais le chercher dans la salle d'attente. « Mr Winchester, suivez-moi s'il vous plait » dis-je simplement avant de rejoindre le box où je suis sensé travailler. Je prend mon air le plus sérieux - ce que je fais à chaque fois que je rencontre un nouveau patient, juste au cas où - je reste près de la porte, la bloquant pour que ce Thomas puisse entrer facilement. Un sourire amical est accroché à mes lèvres. Je n'ai jamais su être austère, je crois que je ne dois pas avoir ce gêne-là en stock. «    Bonjour » mon ton est enjoué, comme souvent. Une fois à l'intérieur il me demande où est Michael. Logique, moi aussi je me poserai la question à sa place. « Il est souffrant, alors si vous êtes d'accord, c'est moi qui vais m'occuper de vous aujourd'hui. » je lui souris « Vous êtes d'accord ? » j'en serais presque anxieux et s'il me met un vent, j'fais comment moi ?

© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dream maker, life taker ♠ Woodstock     Dream maker, life taker ♠ Woodstock  EmptyDim 1 Mar 2015 - 11:05

avatar
Invité
Invité

 Dream maker, life taker ♠ Woodstock  Empty

Dream maker, life taker

This is my word, Heartbreaker, gatekeeper. I’m feeling far away, I’m feeling right there. Deep in my heart, deep in my mind take me away. This is my word, Dream maker, life taker. Open up my mind Δ Imagine Dragons.



Je n’aime pas changer de thérapeute. C’est bien plus troublant pour moi mais aussi pour son remplaçant. Je dois, bien souvent, lui raconter à nouveau toute mon histoire et je n’aime pas ça. Mais ce n’est pas pour autant que je fais tout un foin. Au contraire. Les kinés ne sont pas des mutants qui ne sont jamais malade et un humain n’est pas constamment en bonne santé. Ils ont, d’ailleurs, aussi droit à des vacances ce que je comprends totalement et ce que je respect aussi. Et pourtant ma surprise est assez grande en voyant ce petit jeune me tenir la porte. Bon nombre de patient se demanderont s’il sera assez compétent pour eux et j’avoue m’être aussi furtivement poser la question … avant de voir son sourire confiant.

Je ne crois pas qu’il ait beaucoup d’expérience dans le domaine –du moins, pas autant que Michael qui à déjà 45 ans et donc près de 23 ans d’expérience. Mais je suis sûr que ce petit nouveau va sans problème pouvoir m’aider. Du moins, dois-je lui faire confiance. J’entre donc dans le box, le gratifiant d’un sourire lorsqu’il me tient la porte puis, me retournant, le salut en bonne et due frome avant de lui demander où est Michael. Je suis simplement curieux et j’espère sincèrement que le jeune thérapeute ne le prendre pas mal. Ce qui est le cas. Il me répond simplement que mon kiné est souffrant aujourd’hui puis me demande si je suis d’accord que ce soit lui qui s’occupe de moi.

Je lui souris et hoche vivement la tête « Oui, oui bien sur. Je suis content d’avoir eu un rendez-vous aussi rapidement et je ne suis pas difficile. Loin de là » souriais-je à son attention puis hausse les épaules « Si vous voyez Michael s’est prochains jours vous lui passerez le bonjour, s’il vous plait, ok ? de toute manière, tel que je le connais, il voudrait sans doute savoir comme ça s’est passé aujourd’hui » Loin de moi l’envie de lui mettre la pression à ce jeune, mais je suis sincère. Voilà, c’est comme ça. Bref. « Bon … » je pose mes mains sur mes cuisses et regarde vers le banc « Je … enfin je suppose que vous voulez savoir plus ou moins en détail ce qui m’est arrivé… ? » mon ton se fait bien plus hésitant.

Je déteste parler de mon accident, d’autant que je ne me rappelle seulement de la panique à mon réveil et des mois et années de calvaires qui ont suivis. L’accident, lui-même, ne m’a qu’été raconté et c’est pour ça que je sais ce qui s’est passé. Tout ça pour dire que si je peux éviter d’en parler je m’en porterais bien mieux. Mais je sais aussi, qu’un kiné à besoin d’avoir toutes les informations nécessaire pour pouvoir faire une bonne thérapie.

© GASMASK

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dream maker, life taker ♠ Woodstock     Dream maker, life taker ♠ Woodstock  EmptyLun 2 Mar 2015 - 19:06

avatar
Invité
Invité

 Dream maker, life taker ♠ Woodstock  Empty


Dream maker, life taker
Être nouveau dans quelque part, c'est toujours assez intimidant, surtout quand on fait un travail où les gens comptent sur vous. J'ai pas vraiment le droit à l'erreur et même moi qui suis quelqu'un de plutôt détendu, j'ai un peu la pression. Surtout aujourd'hui, où je suis sensé prendre la place de Michael, qui a beaucoup, beaucoup d'expériences contrairement à moi. Alors, les gens que je vois attendent de moi un certain niveau. Il faut que je donne tout ce que j'ai.

Maintenant, je dois m'occuper de quelqu'un en fauteuil, c'est du lourd,d mais il en faut plus pour m'intimider. Au premier abord, ce Thomas à l'air plutôt froid, c'est bien ma veine, mais avec un peu de chance, il finira par se radoucir. Du moins je l'espère. Il accepte que je m'occupe de lui, ça m'arrange plutôt, parce que je ne sais pas trop ce que j'aurai fait s'il avait refusé. J'aurai eu l'air bien idiot. « Vous m'en voyez ravi » je lui répond ça avec un joli sourire, parce que je suis content qu'il accepte et aussi parce qu'il m'enlève une épine du pied. J'acquiesce quand il me demande de saluer Michael la prochaine fois que je le verrais « Je n'y manquerai pas, vous pouvez compter sur moi. » il n'y a pas de raison pour refuser ce genre de demande. Puis il n'a pas tord, quand il reviendra je devrais lui faire un rapport complet sur tout ce que j'ai fais, alors je pourrais bien lui placer un bonjour à un moment où un autre.

Il me surprend légèrement en me demandant si je voulais savoir ce qui lui était arrivé. Forcément, le petit curieux en moi ne demande qu'à savoir, mais le professionnel à un tout autre avis. Ce n'est pas très compliqué de comprendre que Thomas n'a pas envie d'en parler et je peux le comprendre. Les accidents sont douloureux, autant au moment où ils se produisent, qu'après. Il faut pouvoir vivre avec. J'hoche négativement la tête. « Ne vous en sentez pas obligé, tout ce que j'ai besoin de savoir est dans votre dossier. Toutefois, si vous pensez que connaître les circonstances peut m'aider à mieux vous soigner, je suis tout ouïe. » un sourire bienveillant se dessine sur mon visage, comme ça il a le choix et je ne le force à rien. Puis soudain, je me souviens que j'ai oublié quelque chose. « Cruche que je suis. Je ne me suis pas présenté. Moi c'est Woody » comment j'ai pu oublier de me présenter, je dois vraiment être perturbé.
J'espère qu'il ne m'en tiendra pas rigueur.
© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dream maker, life taker ♠ Woodstock     Dream maker, life taker ♠ Woodstock  EmptyLun 2 Mar 2015 - 21:37

avatar
Invité
Invité

 Dream maker, life taker ♠ Woodstock  Empty

Dream maker, life taker

This is my word, Heartbreaker, gatekeeper. I’m feeling far away, I’m feeling right there. Deep in my heart, deep in my mind take me away. This is my word, Dream maker, life taker. Open up my mind Δ Imagine Dragons.



A première vu, je suis réellement étonné que ce ne soit pas Michael qui s’occupe de moi. Mais j’ai arrêté d’être difficile en ce qui concerne les différents thérapeutes. J’ai déjà eu beaucoup de surprise je dois dire. Mais je dois avouer que mon kiné favori était une jeune femme qui ne faisait qu’un stage dans le centre dans lequel mes parents m’ont placé suite à mon accident. C’est en partie grâce à elle qui je suis sorti la première fois du lit. Et elle en a réellement bavé avec moi, d’autant plus que c’était son premier stage. Et pourtant, a force de patience et de gentillesse, elle a réussi là où beaucoup de professionnels ont échoués. Donc je ne juge pas les jeunes, qui sont au début de leur carrière. De toute manière, il faut bien commencer quelque part, non ? Soit.

De plus, ce jeune là, semble réellement être quelqu’un de confiance. Il dégage quelque chose de tout à fait adorable, si bien que je veux bien croire qu’il saura tout à fait s’occuper de moi. Il manque peut-être un peu de confiance en lui, étant donné qu’il semble un peu hésitant lorsqu’il me demande si je veux bien qu’il s’occupe de moi. Je lui réponds qu’il n’y a pas de souci et il m’a l’air directement plus serein ce qui est quelque peu amusant. Je lui demande ensuite si je suis réellement obligé de lui raconter ce qui s’est passé pour que je me retrouve en fauteuil roulant et sa réponse ne m’étonne guère.

C’est le genre de demande détourné : il me dit que je ne suis pas obligé de lui raconter mon histoire, mais en même temps, connaître mon histoire l’aiderait à pouvoir mieux me soigner. Je lui adresse un sourire en coin, mi ennuyé mi amusé. Je sais très bien que dans le fond, il ne souhaite qu’une seule chose : savoir ce qui s’est passé. Je m’apprête à lui répondre, lorsqu’il se présente. Woody ? C’est trop adorable ! Mon sourire se fait plus large et je me penche un peu pour lui serrer la main « Thomas » me présentais-je à mon tour « Mais tu peux m’appeler Tom, ça me convient aussi » ajoutais-je en me redressant.

Je prends ensuite une profonde inspiration et laisse passer quelques instants avant de reprendre la parole « Sinon, je vais faire court » disais-je sur un ton plus bas en déviant le regard « J’avais 15 ans quand une voiture m’a fauché. Pour faire simple : 2 mois de coma, jambes explosées et fracture de la deuxième et troisième lombaires qui ont sectionnées ma moelle épinière. Pour les blessures les plus importantes» je vais taire les multiples lésion à la hanche, aux côtes et à l’épaule du côté droit –le côté où le capot de la voiture m’a percuté- ainsi que la rate éclaté et le léger traumatisme crânien. Tout ça c’est du passé et ces blessures là ne posent plus du tout de souci. Bref. Je relève ensuite mon regard vers Woody « ça fait donc presque 10 ans que je n’ai plus aucune sensation là, du bassin jusqu’aux doigts de pieds » je lui souris amèrement avant d’hausser les épaules « Mais ce pourquoi je suis venu c’est simplement parce que ça fait presque 1 semaine -5 jours pour être précis- que j’ai l’impression que mes jambes sont plus raides que d’habitudes. Et …» je grimace un peu «Les douleurs fantômes sont de plus en plus fréquentes, surtout la nuit. Ce … ça doit faire 3 nuits que j’ai plus dormi correctement »

D’ailleurs, c’est pour ça que je ne suis pas allé en cours hier. J’étais tout simple éreinté à cause d’une deuxième nuit blanche. Cette nuit dernière s’est plus ou moins bien passée, mais juste parce que j’ai pris un somnifère la veille qui m’a directement fait dormir lorsque j’étais couché.
© GASMASK


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dream maker, life taker ♠ Woodstock     Dream maker, life taker ♠ Woodstock  EmptyVen 6 Mar 2015 - 4:14

avatar
Invité
Invité

 Dream maker, life taker ♠ Woodstock  Empty


Dream maker, life taker
Se présenter, il faut toujours penser à se présenter. C'est quand mêle la base de toutes conversations, non ? Finalement, il n'a pas l'air d'être si méchant que ça et puis même si c'était le cas, il reste un patient et je me dois de les traiter tous à la même enseigne, c'est mon job, même que c'est moi qui l'ai choisi. Je lui sers la main, ravi qu'il prenne tout ça aussi bien. Il se présente à son tour. Thomas. Faut pas que j'oublie comment il s'appel, ça le fou toujours mal quand je cherche pendant plusieurs minutes le prénom des gens que j'ai déjà croisé.  J'y peux rien moi si ça ne veut pas rentrer. J'ai du mal à associer les visages aux noms. J'dois avoir deux neurones qui ne veulent pas se connecter normalement. « Enchanté »  répondis-je simplement. Mes parents ont beau être des hippies, adepte de communauté libérée et autres délires du genre, ce n'est pas pour autant qu'ils ne m'ont pas appris les bonnes manières. À croire que tout les parents ont un minimum syndical à apprendre à leurs mioches, quoique qu'il arrive. Je ne peux m'empêcher de l'observer quelques instants pendant le silence qui suit. La curiosité, que voulez-vous. Puis jusqu'à maintenant, je n'avais pas pris le temps de voir à qui j'avais affaire. Trop concentré sur ce que j'étais sensé faire.

Finalement, il décide de briser le silence pour m'expliquer ce qui lui est arrivé. Accident, le cas classique. Moi aussi j'en ai été victime, mais heureusement pour moi, ça n'a pas été aussi grave. Parfois, quand je croise certains patients, je me demande comment je ferais si je me retrouvais à leurs places et je pense bien que je deviendrais barge si seulement on m'annonçait que je devrais passer toute ma vie dans un fauteuil roulant. La galère. Il faut que je me reconcentre. Mes yeux s'arrêtent à nouveau sur Thomas et j'acquiesce. « Merci d'avoir accepté de partager votre histoire avec moi. » c'est toujours un moment un peu délicat, parce que forcément, les gens n'ont pas envie de revivre ces lourds souvenirs et pourtant, c'est plutôt important pour la thérapie. Il m'explique la raison pour laquelle il est venu. Le cas n'est pas des plus faciles, mais j'aime les challenges. « En général, que faites vous avec Michael ? » je préfère demander, pour ne pas faire n'importe quoi, s'il a déjà commencé quelque chose avec Michael, je ne voudrais pas tout briser. Je m'approche de lui pour observer ses jambes. Je ne peux pas le laisser souffrir comme ça.  « J'ai besoin de savoir avant de commencer quoique ce soit, histoire de ne pas interférer avec ses trucs à lui, v'voyez ? »  
© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dream maker, life taker ♠ Woodstock     Dream maker, life taker ♠ Woodstock  EmptyMer 11 Mar 2015 - 14:45

avatar
Invité
Invité

 Dream maker, life taker ♠ Woodstock  Empty

Dream maker, life taker

This is my word, Heartbreaker, gatekeeper. I’m feeling far away, I’m feeling right there. Deep in my heart, deep in my mind take me away. This is my word, Dream maker, life taker. Open up my mind Δ Imagine Dragons.



Que Woody oublie de se présenter n’est pas bien grave. Tôt ou tard il l’aurait fait … ou alors je lui aurais demandé. Quoique je sais que ça met toujours assez mal à l’aise … mais peu importe. Je me présente à mon tour, donnant aussi mon surnom étant donné que je pense bien que Woody soit un surnom. J’instaure un petit temps de répit, pendant lequel je me prends le temps de bien réfléchir à la suite de mes paroles, mais aussi pendant lequel je me surprends à observer le jeune kiné d’un peu plus près.

Il ne m’a pas l’air bien grand. Quoique, je ne peux qu’assez difficilement juger ce côté de son physique. Soit. En soit, Woody a un physique assez banal, le genre de jeune passe partout et surement pas celui sur qui on se retournerait. Mais peu importe, je le trouve tout de même sincèrement adorable. Son petit nez, ses yeux en amande d’un brun de biche, ses cheveux un peu plus longs. Bref, un jeune homme très mignon. Bref.

Je fini par reprendre la parole, lui parlant à cœur ouvert de mon accident. Enfin, à cœur ouvert … c’est un grand mot. Je ne vais pas dans les détails, bien que je sache que ça ne peu qu’être bénéfique pour lui. Le kiné a l’air enchanté par le fait que je me confie à lui et me remercie. De mon côté, je n’hoche que la tête et lui offre un petit sourire. Un sourire plutôt triste, pas le genre que j’ai l’habitude de faire. Mais ça me fait ça toujours quand je raconte ce qui m’est arrivé. Soit. Woody me demande ensuite ce qui je fais généralement avec Michael. « Beaucoup de choses » souriais-je en me redressant. Je détourne un instant le regard lorsqu’il s’approche de moi et observe mes jambes d’un peu plus près. « Je … enfin il commençait, la plupart du temps, par bouger mes jambes, faire en sorte que les articulations soient moins raides. Il me disait souvent même que les muscles étaient très tendu » je relève mon regard sur Woody « Ce qui m’a toujours semble invraisemblable parce que je n’ai, justement plus de muscles à ce niveau … enfin, pas de muscles en tant que tel, évidement » je souris légèrement puis désigne la table de massage « ensuite, il me massait un peu, surtout les épaules et le bas du dos. Tout ça pendant 20 minutes» j’hausse les épaules « Les 20 minutes d’après, il m’emmenait dans la salle de musculation que vous avez et me donnait des exercices de musculations à faire pour les bras, les épaules. Mais aussi pour les abdo et les dorsaux. »

J’attrape les roues de mon fauteuil et pousse un peu dessus pour me garer à côté de la table de massage. J’enclenche ensuite les freins, prend appuie sur la table et me hisse dessus d’un geste rapide. J’attrape ensuite mes jambes et les descends du repose-pied « Voilà ce qu’il faisait. Mais je suis ouvert à tout moi. Et ne vous inquiétez pas, je connais mes limites et si jamais je sens que quelque chose ne va pas ou si je ne peux pas faire un exercice spécifique, je vous le dirais déjà» je lui souris doucement « Vous pouvez faire ce que vous voulez … sauf peut-être essayé de remettre mes vertèbres en place. Le dernier remplaçant de Mike l’a fait une fois et … ouais enfin, les conséquences n’étaient vraiment, mais alors vraiment pas agréables. Mais ne vous étonnez pas si ça craque un peu quand vous massez » j’hausse les épaules « Mon corps est tout simplement un chantier » je rigole doucement. Et je n’ai pas tort de ce côté-là. Bien au contraire.

© GASMASK


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dream maker, life taker ♠ Woodstock     Dream maker, life taker ♠ Woodstock  EmptyMer 6 Mai 2015 - 23:09

avatar
Invité
Invité

 Dream maker, life taker ♠ Woodstock  Empty


Dream maker, life taker
Un peu de concentration ça ne peut pas faire de mal. Faut que j'arrête de m'éparpiller partout, tout le temps comme ça. Ce n'est pas une bonne chose et puis ça à plutôt tendance à me faire passer pour un idiot qu'autre chose. Et qui a envie de passer pour un idiot, franchement ? Non, parce que bon, on peut se dire que j'ai une longue expérience derrière moi. OK. Mais c'pas pour autant que j'ai envie de la prolonger. C'est ça le truc. Alors faut que je me concentre. Au moins un minimum. Je reporte mon attention sur le patient, écoutant ce qu'il me raconte sur ses séances passées. Ouais, on est d'accord. C'est bien ce que j'avais l'intention de faire. J'suis pas si naze dans mon taff en fin de compte. Un mince sourire se dessine sur mes lèvres à cette idée.

Je m'approche de lui, une fois qu'il s'est installé sur la table. « On va suivre plus ou moins le même programme. On ne change pas une équipe qui gagne. » je me mets à rire. Ouais, bon pour le fait de ne pas passer pour un idiot, on repassera. Merci. « J'vais bouger un peu vos articulations, voir si elles sont toutes bien comme il faut et puis après, vous aurez le droit de goûter aux talents de mes mains » je me remet à rire, cette fois-ci plus pour me moquer de moi-même. J'essaye de détendre l'atmosphère, mais je ne suis pas sûr que ça fonctionne vraiment. J'ai juste l'air d'un gros crétin. Mes mains se posent sur l'une de ses jambes, venant l'étendre puis la replier vers lui, histoire de faire aller sa hanche et son genou. Je fais pareil avec l'autre avant de m'attaquer aux autres articulations « Ca va ? » finis-je tout de même par demander après quelques manipulations. « Vous pouvez vous détendre, promis je ne toucherais pas à vos vertèbres. »

 
© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dream maker, life taker ♠ Woodstock     Dream maker, life taker ♠ Woodstock  EmptyDim 17 Mai 2015 - 10:52

avatar
Invité
Invité

 Dream maker, life taker ♠ Woodstock  Empty

Dream maker, life taker

This is my word, Heartbreaker, gatekeeper. I’m feeling far away, I’m feeling right there. Deep in my heart, deep in my mind take me away. This is my word, Dream maker, life taker. Open up my mind Δ Imagine Dragons.



J'avoue que je ne suis pas totalement rassurer en voyant ce petit nouveau. Non pas que je ne fasse pas confiance à ses capacités -je pense bien que michael l'ait formé un minimum sur ma situation, j'ai d'ailleurs une confiance aveugle en Mike- mais bon, voilà. Ce n'est jamais facil de changer de thérapeute quand on a l'habitude d'un seul homme. Mais je ne montre aucune appréhension, ne voulant pas le mettre mal à l'aise. D'autant qu'il ne semble déjà pas très à l'aise à la base. Enfin, peu importe. Je fini par lui expliquer plus ou moins en détail ce qui s'est passé et ce que Mike faisait toujours lorsque je venais.

Woody me répond que nous feront plus ou moins le même programme étant donné qu'on ne change pas une équipe qui gagne. Je souris, amusé et hoche la tête.  « ça me va, très bien même » disais-je en hochant la tête. Je me gare ensuite à côté de la table puis me hisse dessus. Une fois installé, je me tourne en levant mes jambes manuellement sur la table et me couche. Woody m'explique ensuite ce qu'il va faire, comment il va s'y prendre et j'hoche la tête.  « Vas-y, je reste allongé ici  » répondis-je avec un petit rire.

Je ferme les yeux. Je ne remarque rien de ce que Woody fait. Je ne ressens que très, très faiblement les mouvements qu'il fait faire à mes jambes mais je ne saurais pas dire dans quelle direction il les bouge. Et je ne saurais même pas dire comment il fait pour les bouger. Je pense bien qu'il les a prit en main, mais je n'ai vraiment nulle sensation à ce niveau. Bien que je me sois habitué à cela, ça me fait toujours un peu bizarre de me dire ça. Mais bon, bref.

Je fini par rouvrir les yeux et relever le regard vers le kiné lorsqu'il me demande si ça va. J'hoche la tête  « Oui oui, ne t'inquiète pas » lui assurais-je avec un sourire avant de reposer la tête sur le coussin qu'il m'a généreusement donné avant de commencer la thérapie.  « Oui je pense bien, je te fait confiance … Woody » je souris doucement et rouvre les yeux  « d'ailleurs, ça vient d'où Woody ? J'aime beaucoup le réalisateur Woody Allen, mais … tes parents se sont inspirer de lui ?» je baisse les yeux vers le jeune kiné et l'interroge du regard.

© GASMASK

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dream maker, life taker ♠ Woodstock     Dream maker, life taker ♠ Woodstock  Empty

Contenu sponsorisé

 Dream maker, life taker ♠ Woodstock  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dream maker, life taker ♠ Woodstock
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]
» [UPTOBOX] The Veteran [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser