Le Deal du moment : -31%
Casque sans fil à réduction de bruit ...
Voir le deal
274.01 €

Partagez
 

 Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett.   Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. EmptySam 21 Fév 2015 - 17:20

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. Empty

Love to hear the sound you make.
Samuel & Madison.
fiche par ©century sex  

Je ferme mon téléphone et regarde mon reflet dans le miroir. Samuel est content de passer la soirée avec moi. Rien que tous les deux, dans son bureau. Je ne sais pas pourquoi mais mon cœur bats à une allure inquiétante. Je ne peux m’empêcher des messages à Teru pour lui parler même si je m’irrite quelques temps à propos de cette fameuse Klara et de sa tête que je voudrais avoir un pic. Teru me ramène à ma préoccupation de la soirée : Samuel Renner. C’est vrai que je dois me concentrer sur mon rendez-vous, il est l’homme parfait pour la situation, pour la vie que je menais. Je voulais passer un bon moment même si je savais pertinemment qu’il ne voudra pas de moi pour ce que je désire en ce moment plus que tout. Mais il est gentil, attentionné et charmant, surtout. Je passerais un bon moment et quand je fermerais la porte de son bureau, mes soucis resteront derrière. Rien que lui, moi, du vin et des plats succulents.

J’enfile une jupe moulante et un haut mettant en valeur ma poitrine. On peut dire que cette tenue est un appel à faire l’amour, je l’admets volontiers. Je ne sais pas, cependant, si je me laisserais emporter dans ce genre de moment avec Samuel. La dernière fois qu’on l’a fait remonte à une époque où ma maladie n’existait pas, maintenant, je suis contagieuse s’il ne se protège pas. Et je n’ai pas envie de prendre un risque sans le prévenir. Tout ça pour dire que j’ai envie de me contenter de sa gentillesse et me laisserais emporter là où Samuel aura envie de me mener, quoi qu’il arrive entre nous. Une fois prête, je n’allais pas tout de suite en direction de l’administration d’UCLA mais fit quelques minutes de marche vers la ville pour commander des mets chinois ainsi que du vin dans l’épicerie d’à côté. Un bon vin quand même. Deux bouteilles, au cas où.

J’arrive dans les bâtiments, le cœur qui bat fort. Ce n’est pas à cause de la marche mais voir Samuel pour une soirée en tête à tête, ça me fait bizarre. La dernière fois, ça avait été si simple, si solennel, si libérateur aussi. Là, c’est différent. Je me sens mieux mais ce n’est pas encore tout à fait ça. Pourtant, je sais que j’ai raison de venir. Quand je frappe à la porte et que j’entre, tout reste derrière la porte comme je l’avais pensé. Je me retrouve à sourire à mon Doyen tout en m’approchant de lui. « Bonsoir, Sam. » Je pose les sacs en papier sur un fauteuil en face du bureau et en fait le tour pour m’asseoir sur le bord. « Hmm ; tu as terminé à temps, alors ? Si tu veux, je peux attendre un peu, là-bas ? » proposais-je en montrant les canapés plus loin.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett.   Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. EmptySam 21 Fév 2015 - 20:32

avatar
Invité
Invité

Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. Empty

Wonder if I'll ever have it under my tongue

And trying not to need you, is tearing me apart. Can't see the silver lining, from down here on the floor. And I just keep on trying, but I don't know what for. 'Cause trying not to love you only makes me love you moreΔ Nickelback.



Assis à mon bureau, reculé contre le dossier de mon fauteuil, j’ai le regardé fixé sur l’écran et pianote nerveusement sur mon clavier. Il faut que je finisse ce dossier. Et lorsque j’aurais fini ça, il faut que je tris encore les documents des candidatures de potentiels étudiant, histoire de faire déjà un choix préalable. Je lance un rapide coup d’œil sur ma montre et soupire doucement. Il est déjà 18h30. J’avais pourtant promis à madison d’avoir fini avant qu’elle ne vienne ! Impossible, j’y arriverais pas. Soupirant doucement, je passe une main dans mes cheveux puis m’avance un peu et me concentre à nouveau. Je fini le paragraphe, met le point final, enregistre le dossier et clique sur imprimer.

Tandis que l’imprimante se met en route, j’attrape les quelques vingtaines de candidatures et tend la main vers mon verre d’eau. Trop vite. Ne contrôlant pas mon mouvement, je renverse le verre qui vient s’éclater sur le sol, rependant le contenu au sol. Jurant entre mes dos, me félicitant d’avoir au moins eu l’intelligence de ne pas le renverser sur les feuilles sur mon bureau, je lâche les dossiers et me recule. Soupirant lourdement, je pose mon regard sur ma main et fronce les sourcils. J’ai attrapé ce verre toute la journée sans problème et il est toujours à la même place. Pas un centimètre plus à droite ou à gauche, non. Toujours au millimètre près là, à côté de l’écran.

Je secoue doucement la tête et me lève de mon bureau, mettant cet acte de maladresse sur ma fatigue du moment. Je vais chercher un chiffon ainsi qu’un balai et une petite pelle et m’occupe à essuyé tout ça. Heureusement que ce n’est que de l’eau, la femme de ménage n’aura pas trop de boulot. Je fini par ranger le tout à nouveau, met le chiffon à sécher avant de m’installer à nouveau. Au moment où je prends le dossier en main, j’entend que l’on toque à la porte avant que celle-ci ne s’ouvre sur Madison.

La vue est tellement … érotique. J’ai du mal à détacher mon regard de sa poitrine tant mise en valeur grâce à ce débardeur. Elle est sexy, surtout avec cette jupe moulante. Je fini tout de même par lui sourire lorsqu’elle me salue « Bonsoir Mrs. Fawcett» souris-je en l’observant poser les sachets sur le fauteuil avant de me demander  si j’ai put finir à temps et me proposer de m’attendre sur le canapé. Je soupire doucement « Non, tout s’est étiré en longueur » je tairais le fait que mon ex femme m’a appelé pour me demander un truc qui n’en valait pas la peine et qu’on a finit par s’engueuler pendant bien 20 minutes avant que je raccroche. «  J’ai encore ces dossiers à triers enfaite» je me passe une main sur la nuque puis hausse les épaules « Mais au pire tu peux m’aider, non ? » Je pose les dossiers devant Madison « On mange et on trie ensemble, t’en penses quoi ?» ça m’arrangerais sincèrement …

© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett.   Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. EmptySam 21 Fév 2015 - 21:22

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. Empty

Love to hear the sound you make.
Samuel & Madison.
fiche par ©century sex  

Quand son regard se pose sur moi, j’ai envie de rougir. Je ne dis pas que je suis celle qui connait le mieux Samuel mais je sais reconnaitre le regard d’un homme qui apprécie la vision d’une femme. Ce regard qui dévore chaque centimètre de ce que je représente qui ne demande qu’à être l’objet de ses fantasmes. Je me sens monstrueusement enflammée depuis cette première seconde jusqu’à ce que je me retrouve à moitié assise sur le bureau de Samuel afin de connaitre l’étendue de l’avancement de son travail. J’observe Samuel d’un œil, de l’autre, je le regarde avec tendresse en attendant de savoir s’il était enfin à moi pour la soirée.

Ce qui n’est pas le cas, malheureusement. Encore du boulot. « Oh… » Je grimace et fait le tour du bureau pour me retrouver près de lui. « Je vois… Tu as du avoir une sacrée journée ! » Ce que je peux comprendre, moi-même j’ai pas mal bossé pour essayer de compenser le fait que je passerais le reste de ma soirée avec lui. Je passe lentement ma main sur son bras en observant tout ce qu’il y a sur son boulot. Il me demande alors si je veux bien l’aider dans son travail. Je ne sais pas trop si je suis utile mais… « Je peux essayer… »

Je m’écarte un peu pour regarder un dossier, histoire de voir ce qu’il y est écrit dessus. Puis réfléchis à la proposition de Samuel. « Hm, finissons ton travail avant de manger, plutôt. Tu risques de mettre du vin ou des tâches de gras sur tes dossiers… » Un mince sourire se dessine sur mes lèvres alors que je glisse mes doigts sur sa cravate. « ou sur cette bien jolie cravate… » Je me mords la lèvre alors que mes doigts se resserrent sur elle pour la desserrer de son cou puis la prendre autour de mon poignet. Je m’éloigne du Doyen pour me mettre en face de lui.

Je me penche, sans aucune gêne, vers lui afin de prendre les dossiers. Lui laissant la vue de mon décolleté plus que généreux pour l’occasion. Je les ramène devant moi en feuilletant un peu le contenu librement. « Alors dis-moi, je dois les trier comment tes dossiers ? » J’ai l’impression d’avoir un peu de pouvoir entre mes mains. L’avenir d’étudiants entre mes mains. C’est assez excitant même si je préfère largement avoir un autre pouvoir avec Samuel.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett.   Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. EmptySam 21 Fév 2015 - 23:04

avatar
Invité
Invité

Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. Empty

http://3.bp.blogspot.com/JucJmmnj8T4/U8FPkaWCkJI/AAAAAAAADLM/MKcYIw2fQXQ/s1600/cute-animals-sneak-a-kiss.gif'); background-position:center";>
Wonder if I'll ever have it under my tongue

And trying not to need you, is tearing me apart. Can't see the silver lining, from down here on the floor. And I just keep on trying, but I don't know what for. 'Cause trying not to love you o nly makes me love you moreΔ Nickelback.



Voir Madison me fait un bien fou. D’ailleurs, j’ai eu son sms juste après m’être pris la tête avec mon ex femme. Autant dire que son sms est arrivé au bon moment. Et la voir là, dans sa tenue tellement sexy et se déplacer de manière tellement érotique me fait oublier d’un coup tous les soucis. Elle est tellement belle, tellement charmante, tellement … indescriptible. Je m’efforce pourtant de garder la tête froide, ce qui n’est pas évident vu comment elle m’allume. D’abord, elle me caresse délicatement le bras, puis m’enlève sensuellement la cravate et fini par se pencher vers moi et me mettre son décoleté sous le nez. Mon regard est, évidement, directement attiré par ces seins bien formé. Je me plonge dans cette vue, tant que je n’écoute les paroles de la jeune femme que d’une oreille distraie.

Ce n’est que lorsqu’elle se recule avec le dossier en main et qu’elle me demande comment le trier, que je retourne sur la terre. Je me redresse, regarde madison, puis le dossier puis Madison et hausse les épaules « Ce sont les potentiels nouveaux étudiants » souris-je doucement « Lit les lettres de motivations et les CV et fait deux tas. Un tas avec ceux que tu trouves intéressant, et un avec ceux que tu penses ne nous servirons à rien et ne feront que ternir l’image de l’UCLA » je souris « Je te demande juste de ne pas t’attarder sur les origines ou sur le physique des gens, mais concentre toi plutôt sur les qualités, les centre d’intérêts et tout ça. Ok ? » je lui souris puis hausse les épaules « Evidement, ton choix n’est pas exaustif et je regarderais encore une fois avec mes propres critères, mais … essaie voir. Peut-être que tu as un talent caché de trieuse d’étudiant» je rigole doucement et partage les vingt dossier en deux tas de dix. Je ne vais pas non plus lui laisser tout le boulot.

© GASMASK


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett.   Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. EmptyDim 22 Fév 2015 - 0:06

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. Empty

Love to hear the sound you make.
Samuel & Madison.
fiche par ©century sex  

Je n’ai pas honte de chercher à séduire Samuel. Nous avons déjà été plus loin qu’une simple relation, Doyen-étudiante depuis quelques années. Ce ne sera pas cette fois-là qui serait de trop si on s’y perdait. Même si j’ai peur de ne pas pouvoir aller plus loin à cause de ma maladie. Je ne sais pas comment Samuel le prendrait s’il venait à savoir qu’un autre étudiant m’a contaminé il y a plusieurs mois de cela, presque deux ans après l’avoir fait céder à mes charmes. J’ai peur qu’il me fuit, qu’il ait peur de ce que je maitrise pour ne pas lui faire de mal. Cela devrait calmer mes ardeurs mais j’ai envie de me sentir bien, de m’abandonner avec quelqu’un qui n’a pas peur de le faire. S’abandonner, être bien dans sa peau. Mes yeux observent le séduisant homme qui me fait face alors qu’il m’explique la marche à suivre pour l’aider. Je passe lentement ma langue sur mes lèvres avant de faire une petite moue : « D’accord ! » Je ris. « Je suis une parfaite assistante, saches-le. Ce n’est pas pour rien que je bosse pour un présentateur célèbre. » Je tire la langue à Samuel pour le taquiner avant de prendre les dossiers. Je les pose sur mes genoux que je venais de croiser. Sagement, je feuillette ces dossiers tout en jetant parfois un petit regard à Samuel. J’aimerais tant que son bureau devienne une table, que je puisse glisser lentement mon pied le long de son mollet. Mais impossible. Je tente de rester objective en lisant les dossiers, mettant à gauche ceux qui ne me plaisaient pas ou plutôt où je ne me sentais pas convaincu par leur lettre de motivation, leur CV etc… et à droite les dossiers qui me plaisent bien. Je faisais tout cela en jouant avec sa cravate entre mes doigts. Je termine au bout d’un moment, je finis par rompre ce silence de mort : « Voilà, j’ai fini. Tu t’en sors ? » Je demande cela à Samuel alors que je me penche vers le sac contenant les provisions. Je sors les deux verres et la bouteille de vin. Je serre les deux verres mais ne le tends pas à Samuel tout de suite. Je fais le tour du bureau, et les poser à l’extrémité de celui-ci. Me mettant sur le chemin, mes fesses sur le bois. Seulement si le travail est terminé. « Tu as encore du boulot ou tu es tout à moi, maintenant ? » Je me mords la lèvre inférieure. Mille idées fusaient dans ma tête. Je prends un verre de vin pour en boire quelques gorgées.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett.   Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. EmptyDim 22 Fév 2015 - 14:36

avatar
Invité
Invité

Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. Empty

Wonder if I'll ever have it under my tongue

And trying not to need you, is tearing me apart. Can't see the silver lining, from down here on the floor. And I just keep on trying, but I don't know what for. 'Cause trying not to love you o nly makes me love you moreΔ Nickelback.



Madison me rend toute chose. Je veux dire, je l’apprécie beaucoup. Trop je crois. Nous avons eu une relation il y a quelque temps et même si nous ne sommes plus ensemble en tant que tel, je sais que je garderais toujours des sentiments pour cette jeune femme. Je ne sais pas si c’est réciproque, mais ça m’est égal aussi. Ou pas. Enfin je sais si ça m’est égale ou si ça ne l’est pas, mais … bref. Je veux son bonheur, à Madison, voilà tout. Mais si elle est venue comme ça, avec ces habits là, je sais que ce n’est pas anodin et qu’elle a quelque chose derrière la tête. Et je crois bien que nous avons tout les deux la même envie. Enfin, pas encore. Lorsqu’elle se penche vers moi, me mettant son décolleté devant le nez, je sens la température monter d’un cran mais je tente de garder la tête froide.

Me redressant, je parviens à détourner le regard et le reporte sur mes dossiers. Je lui explique ensuite ce qu’elle doit faire et ensemble nous nous mettons au boulot. « Si tu veux, tu peux essayer de postuler en tant que secrétaire personnelle du doyen»  souris-je malicieusement « La tenue te va déjà très bien, tu sais ? » je me mordille sensuellement la lèvre inférieure. Elle veut jouer au jeu de « je te chauffe » ? Eh bien, Let the game begin ! Je crois que je peux m’en sortir pas mal à ce jeu. Bref.

Ensemble, nous trions les dossiers. A plusieurs reprises, je rigole des candidats et n’hésite pas à expliquer à Madison ce qui est tellement marrant. Au final, à deux nous sommes bien rapide et j’observe du coin de l’œil, comment Madison sort deux verres de vin, les remplis de ce magnifique liquide puis passe de l’autre côté du bureau. Elle pose mon verre sur le coin du bureau, loin de moi et sirote tranquillement le sien tout en me demandant si j’ai fini. J’incline la tête sur le côté et sourit doucement « J’en ai fini avec les dossiers, oui. Mais  …» je me penche un peu, passe ma main autour de la taille de la jeune femme et l’attire vers moi « Mais pas avec toi » je tourne un peu mon fauteuil et l’attire d’avantage a moi, l’obligeant à s’assoir sur mes genoux.

Je plonge mon regard dans le sien et enlève délicatement une mèche rebelle de devant ses yeux. Je lui caresse ensuite la joue et me penche vers ses lèvres. Mais, avant qu’elles ne se touchent, je me redresse brusquement « Et j’ai faim. J’espère que tu as apporter de bonnes choses » déclarais-je.  Elle n’est pas la seule que peut chauffer et encore moins la seule qui pense avoir le dessus sur l’autre. Enfin, c’est le genre de jeu auquel nous nous sommes déjà adonné lors de notre relation y a quelques années.

© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett.   Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. EmptyDim 22 Fév 2015 - 17:20

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. Empty

Love to hear the sound you make.
Samuel & Madison.
fiche par ©century sex  

Ce n’est pas parce que je rêve de l’amour parfait, de trouver le prince charmant que je ne suis pas capable d’être aussi redoutable qu’une Alpha Bêta en terme de discussion. La perfection est notre crédo et j’aimerais pouvoir l’être aux yeux de Samuel. Pas seulement pour une nuit mais c’est beaucoup trop en demander. Je dois revoir mes espoirs à la baisse, les hommes ne désirent plus les femmes pour vivre l’amour mais surtout pour vivre un bon moment, si court soit-il. Et puis, ma relation avec Samuel a toujours eu cette tension que j’apprécie. Même quand il me dit que je peux postuler pour travailler en tant qu’assistante personnelle, je joue sensuellement avec le crayon sur ma lèvre alors que je l’écoute, me réchauffe de ses mots.

« Hm, je risque de faire des heures supplémentaires si je bosse pour toi. Ce ne serait pas très sérieux… » J’aurais trop envie de le séduire, j’aurais usé de tous ses meubles pour nous satisfaire entre deux dossiers. Je ne peux pas. Je préfère travailler pour Ace avec qui j’ai une relation totalement professionnelle. « Je porterais plus souvent ce genre de tenue pour venir te voir, promis… » Mon dieu, je ne sortirais pas indemne de cette soirée. Et cette perspective me plait presque totalement. « Presque » parce que je suis une femme responsable et si j’ai envie de coucher avec Samuel, il va falloir que je lui dise « le risque ». J’ai peur qu’il m’en repousse, je préfère mille fois qu’il s’en trouve plus protecteur avec moi ou révolter à cause du connard qui m’a fait ça.

Mais je n’y suis pas encore. Peut-être qu’il ne le désire pas. Nous verrons bien cela. Une fois que le travail est terminé, j’ai qu’une envie : lui sauter dessus, me blottir dans ses bras et pourquoi pas l’embrasser ardemment comme on le faisait avant ? Mes souvenirs de notre relation me semblent tellement plus frais qu’elles ne le devraient. Je sens mon corps frémir quand il passe son bras autour de moi, qu’il m’attire à lui. Dans ses bras, je m’y blottis, m’y sent bien. C’est tellement agréable de ressentir cette chaleur humaine. « Je compte bien devenir indispensable ce soir… » Qu’il me désire au maximum, qu’il n’a de cesse de me toucher. Et je sens que cette possibilité arrive bientôt…

Nos visages se rapprochent, ses gestes sont tendres et j’ai envie qu’il cède. Ma frustration est immense quand il me fait part de sa faim. Je pousse un petit râle : « Hmm, en effet, c’est délicieux, du vin, de la nourriture… Mais il y a l’apéritif avant… Et ce n’est pas dans ce sac qu’il est… » Je bois une gorgée de vin avant de poser le verre sur son bureau. Je prends son visage entre mes mains et plaque mes lèvres sur les siennes. Je goûte à ce souvenir si ardent, si intense. Je me plais à le retrouver et me dire que j’ai oublié à quel point j’aimais ça. Ma respiration se fait plus rapide, plus chaude. Mes mains caressent sa peau et mes doigts s’enfoncent dans sa chevelure. « Samuel… » Je maudis Jake, je maudis ce virus. Je ne peux aller sereinement à cette luxure qui me ferait du bien.

Samuel me fait déjà tellement de bien par sa présence. Comme chaque être humain sur cette Terre, j’ai envie de bien plus encore. Comme une drogue, comme la morphine qui soulage un blessé.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett.   Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. EmptyDim 1 Mar 2015 - 11:51

avatar
Invité
Invité

Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. Empty

href="http://www.aht.li/2563397/fichebazz3.css">
Wonder if I'll ever have it under my tongue

And trying not to need you, is tearing me apart. Can't see the silver lining, from down here on the floor. And I just keep on trying, but I don't know what for. 'Cause trying not to love you o nly makes me love you moreΔ Nickelback.



Madison est une joueuse. Elle l’a toujours été. Elle a toujours aimé me chauffer. Et le pire dans tout ça c’est qu’elle s’y prenait plus que très bien ! Elle a toujours sut trouver ce qui m’excitait, ne serais-je que par sa tenue. Mais aussi par sa façon d’agir et de parler. Et c’est en la voyant assise là, devant moi, que je viens à regretté d’avoir mit un terme à notre relation. Si on avait fait attention, on aurait put aller bien loin. Et j’dois avouer que c’est justement cet interdit là qui m’excitait le plus. Mais je ne suis pas n’importe qui. Je suis doyen ici, à l’UCLA et je me dois de ne faire aucune entorse au règlement.

Mais là, il est tard. Ma secrétaire est partie à 17h parce qu’elle a un rendez-vous avec son amoureux, les profs sont tous parti et il n’y a plus d’élèves dans les couloirs. Cette semaine j’ai toujours été le dernier à partir, ça ne changera donc pas aujourd’hui. Ainsi donc, je me laisse un peu aller avec Madison. Après lui avoir dit que je l’engagerais bien en tant que secrétaire, elle me sert un verre de vin et se penche vers mo de façon à ce que je sois presque obligé de plonger mon nez dans son décolleté. Et c’est à ce moment là que je ne résiste plus.

Je l’attrape par les hanches et l’installe sur mes genoux. Là, je l’observe simplement. Elle est tellement belle, tellement adorable et incroyablement sexy. Je me penche vers ses lèvres mais me désiste au dernier moment pour lui parler du repas. Je veux aussi la chauffer avant. Mais elle ne se laisse pas faire. Attrapant mon visage en coupe elle plaque ses lèvres sur les miennes. Un doux et agréable frisson traverse mon échine alors que je ferme les yeux et répond à son baiser. Ses caresses dans mes cheveux sont tellement agréables et je maudis le besoin de l’humain de devoir reprendre son souffle.

Je me recule un peu par manque d’oxygène et lui sourit doucement « L’apéritif et le dessert sont les choses les plus agréables lors d’un repas » lui susurrais-à l’oreille. Je passe ensuite une main dans ses cheveux. Je dégage ainsi son oreille et vient déposer un doux baiser derrière son oreille avant de lui mordiller légèrement le lobe « Mais tu me connais, je n’aime pas attendre. Je suis du genre impatient…»

Je passe une main sous les fesses de la jeune femme et me lève, la soulevant avec moi pour l’installer sur mon bureau. Ainsi, je l’observe quelques instants et me mordille sensuellement la lèvre inférieure en passant mains baladeuse sur l’intérieure de sa cuisse gauche sous sa jupe vers son intimité.

© GASMASK


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett.   Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. EmptyDim 1 Mar 2015 - 20:35

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. Empty

Love to hear the sound you make.
Samuel & Madison.
fiche par ©century sex  

Le désir. Quelle chose étrange pour certains, et pourtant, pour moi, c’est la chose la plus délicieuse qu’il peut y avoir entre un homme et une femme – ou même entre deux femmes. Ce soir, j’ai ce sentiment, cette envie pour Samuel. Pour moi, notre relation remonte à quelques mois, peut-être un an à tout casser mais pour lui, je sais que ça remonte plus loin et pourtant… Il se prête à ce jeu sensuel, il m’embrasse, il répond à ce tendre geste dont j’avais peut-être l’appréhension qu’il refuse, qu’il soit sérieux de s’intéresser au repas. J’avais un apéritif qui serait totalement à son goût. Mes lèvres le dévorent, mes doigts caressent sa chevelure… Mon corps ne désire que lui.

Mais… il y a un « mais » qui me torture au fond de mon esprit.

Je ne suis pas tranquille malgré le sourire que j’affiche quand il me répond. « Tu ne peux pas en être déçu… » Je croyais quoi, franchement ? Comment je pourrais ne pas coucher avec Samuel alors que je suis entrée dans son bureau avec la ferme intention de le faire céder ? Je frissonne, mes yeux se ferment quand son baiser électrise mon échine, au travers de mon top, on pouvait apercevoir la preuve de mon excitation. C’est simplement… une torture. Je dois lui dire… J’aimerais pouvoir le faire mais mon corps sur le bureau, cette situation… puis sa main.

Elle réalise le trajet le plus intense pour l’instant. Ma tête se penche légèrement en arrière quand « elle » arrive à destination. « Sam… » susurrais-je du bout de mes lèvres alors que ma main remonte sur sa chemise lentement. « Je dois te dire avant… » Avant que je perde la raison. Avant que tu me possèdes entièrement. Mes chaussures tombent sur le sol et je me retrouve à genoux sur son bureau. Je remonte mon visage au sien, pose ma main sur sa joue avec tendresse : « Il y a une chose en moi qui a changé en plus de deux ans… »

Et je ne peux l’avouer en étant nue, ce serait de la triche. Ce serait le forcer pour le désir même si nous sommes bien partis pour ça. Je pose lentement mon front contre le sien, l’embrasse chastement avant de reculer mon visage : « Il faut que tu le saches… mais à cause d’un garçon qui a abusé de ma confiance… je … je ne peux plus faire l’amour à un homme sans me protéger. » Je caresse sa lèvre avec tendresse : « Il m’a infectée du VIH. Et je ne veux pas te laisser me faire l’amour sans que tu le saches, encore moins si tu n’as pas de protection. »

Mes lèvres se tordent, je m’éloigne encore un peu. « Je comprendrais que tu ne veuilles pas me faire l’amour en sachant cela. Mais je sais que malgré tout, tu ne le diras pas à qui que ce soit, c’est pour ça… que je prends le risque de te l’avouer. J’ai envie de le faire avec toi… » Je tends ma main pour prendre la sienne, la tenir tendrement contre moi. « Et je t’avouerais que j’en ai même pas envie pour d’autres soirs encore. » Mon autre main se pose sur son cou, avec douceur. J’espère… j’espère que ça lui dit. J’ai envie d’être exclusive, je n’ai pas envie que plusieurs hommes me touchent, un seul et une personne de confiance. Ce n’est pas de l’amour que je veux, oh non, je suis bien trop déçue pour cela.

« Une relation purement charnelle et protégée… Toi qui travaille beaucoup et qui a peu de temps pour les bonnes choses, moi qui a besoin de l’attention d’un homme, tous les deux pouvons-nous offrir ce réconfort, tu ne penses pas ? » Je le regarde intensément, je me demande si ma proposition l’intéresse. Mais qu’il se dépêche de choisir : j’ai très envie de me jeter dans ses bras, dans le bonheur.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett.   Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. Empty

Contenu sponsorisé

Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Wonder if I'll ever have it under my tongue? - Rennett.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser