Partagez | 
 

 I want you against me even though I stubbornly push you away pv Drake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: I want you against me even though I stubbornly push you away pv Drake   Jeu 14 Fév 2013 - 21:27

Invité
Invité



❞ I want you against me even though I stubbornly push you away ❞

Comme d'habitude, je pris place sur l'une des chaises libres qui se trouvaient le long de la trace du Starbucks Coffee. J'avais quelques bonnes vieilles habitudes avant de partir pour une journée de cours et de travail souvent intensif. Leurs chocolats chauds étaient de loin les meilleures de toute la ville. Je prenais donc souvent du bon temps sur les traces de ce café. Il m'arrivait aussi de venir travailler ici quand je jugeais que l'atmosphère de mon appartement était trop étouffante. Mes habitudes ne restaient pas bien longtemps mystérieuses.Mes amies savaient souvent où me rejoindre à croire qu'ils lisaient en moi comme dans un livre ouvert. Chose que je n'aimais pas, j'aimais mon côté mystérieux et bizarrement il semblait y avoir certaines failles.

J'étais donc tranquillement en train de lire un livre qui semblait me fasciner déjà depuis la veille. La lecture était une de mes activités favorites avec le cinéma et puis les sorties entre amies. J'étais une vraie petite étudiante. Un joli serveur que je connaissais très bien vient à moi. " Salut Brice, un chocolat chaud comme d'habitude s'il te plaît ". J'étais une cliente fidèle. Je connaissais très bien chaque personnelle de cette petite entreprise. Ils étaient d'ailleurs tous très agréable. Après que j'ai commandé mon chocolat chaud, un jeune homme vint s'asseoir en face de moi. Je relevais le regard et put voir devant moi Drake. Un homme plutôt compliqué mais qui semblait me faire pas mal d'effets. Il était impossible de résister à autant de charmes même si je l'évitais depuis quelques jours maintenant. Il est vrai que notre dernière entrevue n'avait pas été excellente. J'avais donc jugé que le recul était sans doute une bonne solution face à notre relation plutôt complexe. Il est vrai que cette période de deux jours avait été très longue. Il semblait avoir déjà une certaine emprise sur moi, chose qui me faisait assez flipper. Je le regardais donc dans les yeux et finit par afficher un sourire plutôt banale : " Hey... ça fait un moment..." J'analysais en même temps son regard et finit par froncer les yeux : " qu'est qui se passe ? "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I want you against me even though I stubbornly push you away pv Drake   Ven 15 Fév 2013 - 10:20

Invité
Invité



What's i'm supposed to do ?
When the best part of me was always you.


L’air était d’une fraicheur inconditionnelle à cette heure-ci. Pouvoir respirer un tel air le matin était un véritable bonheur, ensuite on était limité à la chaleur plus ou moins intense de Los Angeles ; et c’était sans doute pour ça que j’appréciais autant courir à l’aube. Courir alors que tant d’autres dormaient encore, courir devant le soleil levant, c’était une habitude que j’avais pris et que j’appréciais. J’avais encore pratiquement pas dormi de la nuit, plongé sur les bouquins. Et une fois que j’avais décidé d’aller piquer un somme, j’avais enchainé une insomnie. Je m’étais donc levé, impuissant face à mon sommeil pour aller courir un peu. Je devais avoir à peine 3h de sommeil dans les pattes, mais ça m’était égale. J’avais sans doute du courir dans les environs de deux heures avant de revenir chez moi prendre une bonne douche et me préparer pour les cours.
Ca me faisait toujours du bien, ça m’avait remotivé, même si je devais avoir une horrible tête. Sur le chemin, je tentais de réfléchir à des choses futiles, lorsque l’idée d’un café me tenta assez. Avoir du carburant pouvait être sympathique pour tenir toute la journée. Instinctivement, je m’étais retrouvé devant le Starbuck où elle avait l’habitude de venir. D’un regard, je parcourais l’assemblée pour tenter de l’apercevoir. Avec un peu de chance…qui sait. Un sourire se dessina lorsque je vis sa chevelure brunâtre. Cela faisait quelques jours que je ne l’avais pas vu, et quelque chose me disait qu’elle m’évitait. Je savais pas trop ce que j’avais pu faire, mais ne pas la voir avait été une vraie torture. Et plus je ressentais ça, plus j’étais perdue. C’était mauvais signe, pourtant, je ne pouvais m’empêcher d’aller vers elle, encore et encore. M’asseyant à sa table, elle releva délicatement la tête et parut surprise de me voir. Ca semblait logique, mais ça me perturbait tout autant. « Hey…ça fait un moment…Qu’est ce qui se passe ? » m’avait-elle dit. De une, elle faisait simplement semblant que ça faisait longtemps, simplement parce qu’elle l’avait décidé, pas moi. De deux, elle venait certainement d’apercevoir ma pauvre tête. Je faisais donc peur ? C’était probable. J’imaginais déjà les poches de cernes que je devais me taper. Cool. « C’est plutôt à toi que je devrais poser la question. » J’entrais directement dans le sujet, parce que j’étais fatigué, lasse de jouer à ce petit jeu. Et même si je craignais de la tournure de cette conversation ; j’aurai sans doute fui depuis longtemps ; j’étais toujours assise devant elle. Qu’est-ce que je lui avais donc fait pour qu’elle me fuie autant ? Bonne question.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I want you against me even though I stubbornly push you away pv Drake   Ven 15 Fév 2013 - 16:07

Invité
Invité



❞ I want you against me even though I stubbornly push you away ❞

Actuellement, ma vie était loin d'être un long fleuve tranquille. Je semblais perturbée par certaines choses qui me faisaient faire n'importe quoi. Drake qui se trouvait actuellement devant moi était une de ces choses qui me faisaient perdre la tête. J'avais donc jugé que le recule pouvait être la meilleure des solutions même si cette idée m'avait tout d'abord torturé l'esprit. Notre relation était assez spéciale, aucun mot ne la qualifiait. J'étais très éprise de lui, j'aimais sa présence, son odeur. En fait, j'étais comme dirait ma mère sous le charme de ce jeune homme.

Je scrutais son visage et remarquais facilement que quelques choses semblaient le contrarier même si à vrai dire j'étais certaine de savoir de quoi il s'agissait. " C'est plutôt à toi que je devrais poser la question. ". Il n'avait donc pas mis longtemps à manifester son mécontentement face à cette nouvelle situation. Je soupirais ne sachant pas vraiment quoi lui réponde. Je fermais mon livre pour ensuite le poser sur la table et reporter mon attention sur lui : " Ok... ok... c'est partie ". Je n'étais jamais très à laisse pour les discussions sérieuses même si je ne me braquais pas comme ce cher Gibbs. " Je voulais prendre un peu recul, réfléchir ". Dû recule ? il est vrai que je cherchais un peu de solitude ces temps-ci. J'avais constaté que Drake était en réalité une personne qui avait beaucoup d'impact sur moi et bizarrement ça ne me rassurait pas du tout. Une sorte d'autodéfense, j'avais peut-être un peu peur de souffrir. Je le regardais avec la même intensité sachant très bien que mon explication ne le satisferait pas. Je lui fis en chuchotant afin que personne n'entende après tout personne n'était au courant que je couchais avec Drake : " Tu me perturbes Gibbs, j'adore être avec toi. Vraiment et parfois ça me perturbe "'Perturber' était le mot exacte. Non pas qu'il avait des effets péjoratifs au contraire. Mes moments avec Drake étaient parfaits. J'aimais sa présence. Mais il m'arrivait parfois de flipper à tant d'incompréhension - comme à cet instant - après tout je restais une femme. Mon regard ne le quitta pas, j'attendais une réaction, quelques choses...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I want you against me even though I stubbornly push you away pv Drake   Dim 17 Fév 2013 - 20:24

Invité
Invité



What's i'm supposed to do ?
When the best part of me was always you.


C’était peut être la fatigue qui me rendait impatient, ou peut être ces quelques jours sans nouvelles. J’étais censé être un mec…des jours sans nouvelles c’était typique masculin, mais personnellement je n’y arrivais pas. J’avais besoin d’avoir un contact avec les personnes avec qui je me sentais bien. Et Elvina arrivait toujours à me rendre paisible. Ma question semblait la toucher assez rapidement aussi, qu’elle posa son lit à côté d’elle avant de me regarder à nouveau « Ok…ok, c’est parti. Je voulais prendre un peu de recul, réfléchir. » Réfléchir à quoi ? Qu’est ce qu’il y’avait dans notre relation ? D’accord, je me posais aussi des questions, mais je n’osais pas y répondre non plus. Ne pouvait-elle pas faire de même ? Passer outre. Ne pas définir notre relation. Ne pas chercher à comprendre. Juste…vivre le moment présent ? Elle repris en s’avançant légèrement, afin que personne d’autre n’entende : « Tu me perturbes Gibbs, j’adore être avec toi. Vraiment et parfois ça me perturbe » J’avais entendu en simples murmures. Avaient-ils été réellement réels ? J’avais un doute. On avait l’habitude de parler de tout et de rien, d’être ensemble, de coucher ensemble. On se comprenait, on se complétait, et pourtant, on avait jamais réellement parler de ce que chacun pouvait ressentir. Etait une étape qu’on franchissait ? Avais-je réellement envie de la franchir ? Après tout ce que j’avais vécu, après Alix ? Parler de sentiments, ça devenait plus sérieux, ça dépassait ce que j’avais espérait. En un sens, ces paroles me réjouissaient. De l’autre côté, ça m’effrayait. J’avais la hantise de ce qui s’était passé avec Jamie me hantait. J’avais l’habitude de prendre mes erreurs pour des acquis que je ne referai pas. Mais était-ce en train de faire la même chose ?
Je la voyais me regarder, sans réellement me quitter des yeux, attendant certainement une réaction de ma part. Je me perdis dans ces yeux clairs, avant de me rendre compte qu’il fallait que je réagisse. La fatigue m’empêchant réellement d’avoir les idées claires. Je ne savais pas quoi dire, j’avais décidé de rentrer dans le sujet clairement. Mais…j’étais déjà piégé. « Elvina…Je… » J’hésitais à mettre un terme à la conversation, mais à quoi ça servirait. A simplement la reporter ? Inutile. Je pris une inspiration comme pour montrer ma frustration sur l’incapacité de m’exprimer réellement. J'étais comme un gamin devant une montagne, incapable de parler. Pourquoi je n'arrivais pas à parler ouvertement de ce que je ressentais ? Elle me plaisait, c'était certain. Et après ? C'était toujours Alix. Peut être qu'au final, je n'avais pas encore surmonter sa mort et que mon périple au Kenya avait servi à rien ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I want you against me even though I stubbornly push you away pv Drake   Mar 19 Fév 2013 - 17:43

Invité
Invité



❞ I want you against me even though I stubbornly push you away ❞

J'étais attachée à lui, il était parfois bien difficile de ne pas penser à lui parfois. Non pas que j'étais obsédée par mon cher ami Drake mais disons que j'aimais sa présence. Il me rendait souriante et bizarrement j'en oubliais même la rancoeur que je pouvais parfois avoir avec les hommes.

Ce petit moment de distance que j'avais instaurée entre moi et Drake avait été tout à fait réfléchis. Je souhaitais me préserver de cet appolon sur patte. Je sentais que j'étais un peu trop attacher à mon gout quelques choses qui n'annonçaient rien de bon. Le voir en face de moi se révélait être assez difficile. Il m'avait manqué et je ne pouvais pas faire comme si de rien n'était. Drake n'a d'ailleurs pas attendu longtemps avant de savoir ce qu'il m'arrivait. Je lui étais assez reconnaissante qu'il commence sur ce sujet. Je pris un certain temps avant de répondre à cette question qui se révélait être très difficile. Néanmoins, je lui fis savoir que j'étais perdue et que mon attachement était bien plus gros que je ne le pensais. J'avais été complètement franche. Aucun mensonge. Une simple vérité. Après avoir lancé, cette bombe mon regard se porta sur ces traits. Des traits qui semblaient bien affaiblis. Un long silence s'installa ce qui était ne me mit pas du tout à laisse. Une soudaine peur et solitude s'emparaient de moi. Je baissais d'ailleurs les yeux à cet instant. " Elvina... Je... ". Depuis quelques minutes, j'espérais entendre le song de sa voix mais en entendant cela j'aurais préféré ne rien entendre. J'étais encore plus mal à laisse. J'eux d'ailleurs un sourire qui montrait ma culpabilité. " Ooh euh je vais aller aux toilettes, une envie pressante ". Envie pressante ? c'était bien la seule excusée que j'avais trouvé pour ne pas continuer ce semblant de discussion. Je me levais et prit mon sac au passage pour partir direction les toilettes. Je n'attendis pas une seconde plus à attendre qu'il dise quelque chose. Noon. Je ne voulais d'ailleurs plus rien entendre la peur sans doute.

Une fois dans mon terrier, je soufflais un instant. " Tu es vraiment intelligente ma fille " me dis-je à moi même.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I want you against me even though I stubbornly push you away pv Drake   Mer 20 Fév 2013 - 16:59

Invité
Invité



What's i'm supposed to do ?
When the best part of me was always you.


Idiot. Je n’étais qu’un idiot. Elle avait parlé ouvertement, et moi j’avais été incapable d’aligner trois mots. Digne d’un enfant de 4 ans. Bien jouer Drake ! Elle avait mal pris mon silence. Ca se voyait qu’à sa tête. Elle sourit mal à l’aise et ajouta : « Ooh euh j’vais aller aux toilettes, une envie pressante. » Elle s’était aussitôt levé avant de filer, me laissant comme un con assis à la table. Je passais mes mains dans les cheveux et soupira, comme pour réfléchir clairement. « Quel con ! » me murmurais-je à moi-même. C’était pas si difficile de s’exprimer, de parler de ce qu’on pouvait ressentir non ? Pour moi, c’était comme escalader le mont Everest. Une grande étape que je devais apprendre à surmonter. Et peut être c’était le moment, mais je n’en avais aucune idée. Me regardant dans la vitre du café, j’avais une tête assez horrible, ma chemise avait été mal repassé, j’étais loin d’être à mon grand avantage, c’était certain. Pourtant, que je sois beau ou pas, de bonne humeur ou pas, j’étais simplement moi avec elle et ça me plaisait. Je regardais autour de moi rapidement, les gens semblaient plus solides que moi. Une femme déterminée à sans doute garder une taille de guêpe buvait une soupe au cresson, un autre lisait un pavé de sans doute plus de milles pages, les dévorant une à une. Pourquoi je n’étais pas capable.
Je me leva aussitôt, déterminé sur la façon de réagir, ou de m’excuser. M’avançant vers les toilettes, je m’arrêta devant la porte des toilettes des filles. Je fis quelques pas devant la porte pour m’assurer que je faisais le bon choix. Prenant une grande inspiration, je rentra aussitôt dans les toilettes, en espérant qu’il n’y avait personne d’autre qu’elle. Elle était devant le miroir, à se regarder. Lorsqu’elle me vit, elle se retourna, comme stupéfaite que j’ai pu aller aussi loin. Ce n’était que des toilettes, certes de dames, mais tant pis. Je m’approcha d’un pas vers elle, et instinctivement, ma main vint se glisser sur sa joue avant que mes lèvres s’approchent des siennes. Je l’embrassais alors avec envie, passion et pour exprimer ce que je n’avais pas pu exprimer par des mots. Elle me rendait dingue et ce baiser était digne de ce que je ressentais, pourtant, je savais que ça n’allait pas suffire. Je commençait à la connaitre pour savoir qu’elle allait bientôt me repousser après avoir réaliser ce qu’on faisait réellement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I want you against me even though I stubbornly push you away pv Drake   Mer 20 Fév 2013 - 21:59

Invité
Invité



❞ I want you against me even though I stubbornly push you away ❞

Je n'étais pas vraiment le genre de fille à dire tout ce que je ressentais en réalité j'étais plus le genre de fille mystérieuse. Pourtant, Drake semblait avoir affaibli cette barrière que je m'étais mise entre moi et les hommes. Il m'était difficile d'admettre que j'étais quasiment dépendante de lui, il m'arrivait souvent de penser à lui. Ce qui n'était pas anodin, je l'aimais bien ce n'était pas une grande révélation. J'avais donc décidé de lui dire ce que je ressentais après tout il voulait parler non ? ou du moins savoir pourquoi j'étais si distante.
C'est semblant de mot m'avait plus ou moins mise mal à laisse. Je lui disais que j'aimais être avec lui et je n'avais eu le droit qu'à ces mots. J'étais très confuse tellement mal à laisse qu'il fallait que je me retrouve seul pendant quelques instants. D'où le prétexte des toilettes, je savais que c'était un lieu où je pouvais être tranquille pendant quelques instants. Enfin, c'est ce que je croyais. J'étais tranquillement posée devant le miroir et vu rapidement le reflet de Drake dedans. Je fronçais les sourcils et tournai mon visage vers lui. Ne comprenant pas vraiment ce qu'il faisait ici. Je n'eus pas vraiment le temps de dire quelque chose qu'il s'approcha de moi, plaçant une de ces douces mains sur mon visage pour déposer ensuite ses lèvres sur les miennes. Un contact qui mine de rien m'avait manqué durant cette absence. Je ne pus me retenir de prolonger, trop faible face à cette tentation. Je plaçais une de mes mains derrière la nuque du jeune homme. Je me laissais complètement allez par le désir. Le moment de lucidité ne tarda pas à arriver.

" Attends... ", je me reculais un peu enfin tout en restant assez proche de lui. Je le regardais ne sachant pas trop quoi penser. Et instinctivement, je lui fis une frappe sur l'épaule. Un geste plutôt inattendu et finit par lui dire : " Ça se fait pas... " ouaiiiiiiiiiiiiii je me sentais carrément vulnérable, il me rendait vulnérable. Et bizarrement j'adorais cette sensation. Et j'aimais aussi le faite qu'il soit venu dans les toilettes me rejoindre " Et c'était quoi ce baiser ? hein parce que tu es comme même dans les toilettes des filles "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I want you against me even though I stubbornly push you away pv Drake   Ven 1 Mar 2013 - 18:26

Invité
Invité



What's i'm supposed to do ?
When the best part of me was always you.


Je n’avais pas hésité à l’embrasser. Simplement parce que ça me paraissait juste. Peut être pas le bon moment, parce qu’elle espérait des réponses, et qu’on était dans les toilettes des filles, mais ça me paraissait retranscrire ce que je ne pouvais réellement expliquer. Simplement parce que c’était comme ça, quand je n’arrivais à parler, j’agissais, je prouvais. Ca valait parfois plus que de simples paroles ou de simples promesses. Ce contact m’enivrait, plus que je ne l’aurai espéré. Et si je n’avais pas eu l’impression de porter un boulet sur mes épaules – à cause de la fatigue – il m’aurait probablement donné des ailes. En réalité, c’était à chaque fois comme ça. Elle me faisait perdre pied. Avec sa simple allure, son simple sourire, ses yeux vivants et profond, son allure élégante et sa façon d’être si vraie. Et c’était sans doute ça qui m’effrayait un tant soit peu. Qu’est ce que tout cela voulait dire ? Qu’est ce que cette relation allait entrainer ? Je n’en savais rien. Elle se perdit elle aussi dans ce baiser, que j’aurai espéré plus long ; ca faisait plusieurs jours que je n’en avais pas eu le droit et ça m’avait manqué. Soudain, elle se recula, séparant nos lèvres. « Attends… » Elle me frappa légèrement sur l’épaule comme pour me dire que j’avais eu tord de faire ce que tous deux avaient eu envie de faire. « Ca se fait pas…Et c’est quoi ce baiser ? Hein parce que tu es comme même dans les toilettes des filles » Je me fichais où j’étais réellement. Je n’avais d’yeux que pour ses lèvres que je venais de quitter. J’avais déjà envie d’y retourner mais ça n’allait certainement plus marcher. Et si je continuais dans ce sens là, elle allait surement me donner une gifle et partir. Elle était assez spontanée pour me faire ce coup-là. « Je me fiche qu’on soit là, dans les toilettes des filles. » Je m’approchais d’elle, glissant ma main autour de sa taille pour l’attirer un peu plus vers moi. Son corps contre le mien. Je m’approchais encore un peu plus d’elle, à quelques centimètres de sa bouche, plongeant mes yeux dans les siens, avant de souffler « tant que je suis avec toi… ». Je savais qu’elle succomberait ; elle succombait toujours. Tout comme moi quand elle avait décidé d’y aller franco quand elle en avait décidé. Ce côté dominatrice quand elle s’y mettait, ça me rendait dingue. J’espérais lui prouver en agissant ainsi qu’on n’avait pas besoin de parler, de mettre les choses aux clairs entre nous, que tout ce qui était important c’était qu’on soit ensemble, tous les deux…même si on ne savait pas réellement ce qu’on était. Cette situation m’allait amplement, je n’avais pas besoin de plus. Et moins, je ne le concevais pas, simplement parce que je prenais conscience que ces derniers jours sans elle avait été une torture et que je ne souhaitais qu’être avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I want you against me even though I stubbornly push you away pv Drake   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
I want you against me even though I stubbornly push you away pv Drake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Créatures rares et nommés - Monts Brumeux
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Une bataille Fratricide dans les plaines du Riddermark
» rasta boyz (idées)
» Le cas Drew McIntyre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers: