Partagez | 
 

 The game is it really over ? - Adelaïde&Zoé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: The game is it really over ? - Adelaïde&Zoé   Mar 24 Fév 2015 - 20:52

avatar
Zoé Barovitch
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2014
Prénom : Estelle
Célébrité : Cora Keegan
Crédit avatar : SHIYA
Messages : 2208
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en Danse à l'UCLA. (5e)
Job/Métier : Actrice reconnue.
Adresse de résidence : Petit appartement, Northeast.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Felia D. Rimenez.
Voir le profil de l'utilisateur



The game is it really over ?


 

Le dernier tube de Bruno Mars fait son effet sur la piste. Le monde se bouscule et se trémousse avec entrain. Moi y compris. Les basses résonnent sous mes pieds et je les laisse me guider dans une danse sans queue ni tête. Simplement, le rythme. A droite, à gauche, je sens quelques paires d'yeux me dévisager. Je suis Zoé Barovitch après tout. Ça doit leur faire bizarre me direz-vous. Croisez une célébrité qui, en plus, incarne la perfection. Je ne peux nier ce brin de fierté qui vient chatouiller le coin de mes lèvres.
Je me retourne un instant pour repérer où se sont assises les filles avec qui je suis sortie ce soir. Une soirée que j'ai longuement attendue après le tournage du deuxième volet de ce film d'horreur, qui a un peu contribué à mon succès. Sapphire se fait refaire le nez cette semaine, alors elle n'a pas pu sortir avec nous ce soir. Cette blonde, je crois que je lui en veux un peu. Il n'y a qu'avec elle que j'aurai aimé fêté ça ! C'aurait été mémorable. Les autres sont plutôt des... distractions. Pas très futées voire même niaises, mais bon, elles sont drôles des fois et savent comment s'amuser. Alors j'en profite également, avec l'espoir de faire quelques rencontres fructueuses par la même occasion.
Je scrute les alentours à la recherche d'un visage à ma hauteur lorsque j'en croise un. Connu. Pendant un moment, je le fixe, tentant de me refamiliariser avec ces traits que je n'avais pas vu depuis longtemps. Un sourire se dresse de lui même à la commissure de mes lèvres. Jane Sullivan. Ou mon mentor sexuel -si je puis le dire comme ça. Repenser une seconde à nos parties de jambes en l'air torrides me réjouit. Cela dit, ça fait bien des mois entiers que je n'ai pas eu de ses nouvelles. Ce soir me semble être l'occasion pour de parfaites retrouvailles. Je me fraie un chemin dans la foule jusqu'au bar où elle est accoudée, pousse un petit peu les déchets vivants qui zonent aux alentours et m'assieds enfin à côté d'elle. « Hey, darling. » Je lui adresse un large sourire jusqu'aux oreilles quand elle tourne enfin la tête vers moi. « Dis-donc, t'as perdu mon numéro non ? » Avant même qu'elle ne réponde, je lève le bras et hèle le barman pour me commander un mojito bien dosé. Je ne lui dirai pas qu'elle m'a manqué, je ne suis pas comme ça. Mais je ne pourrai le nier si elle le demande.





La passion de Louise aura raison de moi, autant que celle de Molière a eu raison de lui. J'ai vu ces flammes danser sur ma peau jusqu'à entrer dans mes chairs et les brûler. Mon corps paralysé, j'ai senti la douleur crisper chacun des membres de mon corps. Et mon cri s'élevait dans la salle, transperçant le toit pour flotter jusqu'à la lune. Car c'est là-bas que j'ai abandonné ma fierté et mon amour propre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The game is it really over ? - Adelaïde&Zoé   Lun 16 Mar 2015 - 5:53

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur



The game is it really over ?


 

Sortir, se changer les idées, voir du monde même des inconnus, ça faisait du bien! Elle était venue avec une bande d'amis aussi bien des filles que des mecs mais l'ambiance n'était pas forcément au rendez-vous pour elle. Ces gens de la haute société, ces petits connards de riches et ces petites pouffiasses de riches. Elle n'arrivait plus à se reconnaitre dans ce schéma désormais. Avant oui, se bourrer pour se bourrer la gueule, claquer du fric qui est plus celui de papa et maman que le sien dans des bouteilles hors de prix, tâchés ses fringues qui coûtent un bras également et en rire. Tout ça, avant, elle y avait adhéré, elle avait consommé mais elle savait désormais que le comportement qu'elle adoptait avant c'était pour mieux se cacher de la réalité, celle qui vous frappe à la tronche dans la rue, celle qu'elle a vécu après s'être tiré de l'hôpital où elle était soignée avant de finalement vivre chez Andy tout en suivant son traitement. Tous ces gamins, finalement, ils étaient juste perdu dans la masse et ne faisait que se donner un genre. Adélaïde voulait fréquenter du vrai, le genre de personne qui s'assume totalement en ayant rien à foutre du regard des gens et par chance, elle en croisait une: Zoé Barovitch, actrice connue et reconnue qui n'avait pas froid aux yeux, elle le savait et ça lui faisait grandement plaisir de la revoir et qu'elle vienne ainsi l'aborder d'elle-même. « Salut Sweetie. » Un surnom qu'elle avait toujours utilisé avec elle depuis qu'elles se connaissaient et c'était vrai, un surnom lié directement à leurs parties de jambes en l'air, notamment du début lorsque Zoé n'avait aucune expérience: elle était sweetie, la douceur, le bonbon doux là où Adélaïde (Jane notamment) était l'explosif, l'acidulé. Un surnom qu'elle devinait probablement plus d'actualité mais tant pis. « Je pourrais te retourner la question je te ferais remarquer. » Disait-elle avec un sourire malicieux. Si Adélaïde ne l'avait pas appelé, Zoé ne l'avait pas fait non plus. « Si on joue au chat et à la souris mais qu'on est deux chats ou deux souris, ça peut pas fonctionner. » Un rire passait le seuil de ses lèvres tandis qu'elle payait généreusement la boisson de son amie. « Qu'est-ce que tu deviens depuis tout ce temps? Toujours à passer de plateau en plateau télé? »




- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The game is it really over ? - Adelaïde&Zoé   Lun 20 Avr 2015 - 19:13

avatar
Zoé Barovitch
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2014
Prénom : Estelle
Célébrité : Cora Keegan
Crédit avatar : SHIYA
Messages : 2208
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en Danse à l'UCLA. (5e)
Job/Métier : Actrice reconnue.
Adresse de résidence : Petit appartement, Northeast.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Felia D. Rimenez.
Voir le profil de l'utilisateur



The game is it really over ?


 

« Salut Sweetie. » Immanquablement, je ne peux que sourire. Seule elle me surnomme comme cela, depuis notre première entrevue, relation intime. Je me remémore ces parties de jambes en l'air que nous avons eu. Instructives, et intenses. Jane m'a beaucoup appris, c'est indéniables, et autant dire que j'ai vite pris goût à cette folie tentatrice à laquelle j'aime céder. C'était juste... simple, spontamnée et vraie. Mais étrangement, ce jeu s'est essoufflé jusqu'à ce que nous n'ayons plus de nouvelles de l'autre. M'asseyant à côté d'elle, je lui demande si elle n'a pas perdu mon numéro. Elle me retourne la question, et forcément, je souris, amusée de constater que le jeu persiste malgré lui. « Si on joue au chat et à la souris mais qu'on est deux chats ou deux souris, ça peut pas fonctionner. » Elle n'a pas tord. Dans ce moment de vérité, je la dévisage un instant en silence. Elle a toujours ce regard de braise et ces lèvres souriantes, égayé par tout ce qui l'entoure. L'alcool, la musique, l'atmosphère. Malgré cette absence, je retrouve ces traits et suis heureuse de constater qu'elle n'a pas changé. Enfin... Si ? « Disons que je n'aime pas vraiment avoir le rôle du chat. Tu sais bien... » Dis-je avec des millions de sous entendus. Nos nuits torrides en sont la preuve. Bien souvent j'ai été la petite souris amatrice, guidée par l'expérience du chat, et ce n'était pas pour me déplaire, au contraire. Mon verre arrive enfin, et je l'attrappe pendant qu'elle paie ma commande. Avec surprise, je la dévisage et lance « Merci pour le verre. Mais j'aurai pu me le payer, ne t'inquiète pas. » Je taquine, je joue et lui fais un clin d'oeil. « Je te paierai le prochain, forcément. » Elle ignore ma remarque et continue comme si tout ça n'avait pas eu lieu d'exister. « Qu'est-ce que tu deviens depuis tout ce temps ? Toujours à passer de plateau en plateau télé ? » Je baisse la tête en riant niaisement. Les plateaux télé ne sont pas vraiment ma principale activité professionnelle à vrai dire. Mais je suis ravie et flattée de constater qu'elle soit au courant de ma notoriété. Après tout, qui ne le sait pas ? On ne passe à côté de Barovitch sans un minimum d'intérêt. « Oui, j'en ai fait deux trois. Mais là je viens de conclure un tournage. J'espère que... tu viendras me voir au cinéma. » Je bois une gorgée de ce mojito, franchement moyen. J'en ai connu des meilleurs. Le détaillant pour voir s'il ne manque pas un ingrédient, j'arbore une petite moue déçue avant de reporter mon attention sur Jane. « Et toi alors ? Quoi de neuf à me raconter darling ? Tu es toute en beauté ce soir dis donc ! » Oh oui je flatte. Je me réjouis vraiment de la croiser ce soir, et espère bien que ces retrouvailles ne sont pas annodines.





La passion de Louise aura raison de moi, autant que celle de Molière a eu raison de lui. J'ai vu ces flammes danser sur ma peau jusqu'à entrer dans mes chairs et les brûler. Mon corps paralysé, j'ai senti la douleur crisper chacun des membres de mon corps. Et mon cri s'élevait dans la salle, transperçant le toit pour flotter jusqu'à la lune. Car c'est là-bas que j'ai abandonné ma fierté et mon amour propre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The game is it really over ? - Adelaïde&Zoé   Lun 8 Juin 2015 - 1:42

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur



The game is it really over ?


 

Aucun faux semblant, que de la sincérité, c'était comme cela entre Zoé et Adélaïde, du moins Jane, avant qu'elles ne perdent contact. En la voyant ce soir, elle espérait que cette relation simple, de confiance et spontanée ne se soit pas évaporée. Entre elles, il n'y avait jamais eu de chichi, jamais un mot de travers. Elles ne cherchaient pas à s'impressionner l'une et l'autre, c'était une relation charnelle, certes, mais vraie et avant tout basée sur une réelle entente, de vraies copines en sommes. C'était une chose qu'Adélaïde aimait beaucoup et qu'elle regretterait d'avoir perdu, sincèrement. Un léger rire passait le seuil de ses lèvres tandis que son regard se posait sur Zoé. Comment aurait-elle pu oublier qu'elle préférait être la jeune souris? Impossible. Chaque souvenir lui revenait en tête, chaque soupir, chaque caresses et baisers. Elle avait aimé être le chat de son côté, elle ne pouvait pas non plus l'ignorer. « Oh oui, pour le savoir, je le sais. » Elle le sait pour l'avoir mangée de nombreuses fois, elle le sait pour l'avoir dévorée jusqu'à plus faim. Mais cette époque, si on pouvait la nommer ainsi, était révolue. Jane avait changée, elle s'était retrouvée, et peut-être même que cela ne serait plus du goût de Zoé mais tant pis. Elle préférait être Adélaïde, la vraie, la blessée, la sensible, la joueuse que Jane, la peste, l'enviée, la détestée, la délurée. Au fond elle resterait toujours un peu Jane, seulement en moins exagérée, en plus maitrisée. Adélaïde n'était autre qu'une Jane atténuée, une personnalité équilibrée et non plus dérangée et malade. Elle espérait, dans le fond, que Zoé puisse l'accepter telle qu'elle était à présent. « Évidemment que je viendrais. J'irais même à la première du film, tu peux compter sur moi. » Au moins pour ça. « Regardes-toi avant de dire que je suis en beauté, j'ai de la sérieuse concurrence. » Disait-elle avec un sourire malin sur les lèvres. Il est vrai que Zoé était belle, elle n'avait pas changé. Contrairement à Adélaïde et forcément, lorsque la blonde lui retournait la question, elle ne savait pas vraiment par quel bout attraper la réponse. « Trop de choses pour qu'elles soient toutes énoncées. » Sa crise, sa guérison, son squat chez Andy... elle préférait mettre un point plus important sur un autre aspect. « Je me suis décidée à arrêter l'école à domicile. Je te rejoins à UCLA... si tu y est toujours. » Une affirmation qui prenait en même temps des nouvelles de Zoé. Elle avait besoin d'être entourée d'un monde normal et quoi de plus normal que l'université, hein?

Spoiler:
 




- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The game is it really over ? - Adelaïde&Zoé   Mar 16 Juin 2015 - 22:58

avatar
Zoé Barovitch
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2014
Prénom : Estelle
Célébrité : Cora Keegan
Crédit avatar : SHIYA
Messages : 2208
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en Danse à l'UCLA. (5e)
Job/Métier : Actrice reconnue.
Adresse de résidence : Petit appartement, Northeast.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Felia D. Rimenez.
Voir le profil de l'utilisateur



The game is it really over ?


 

« Oh oui, pour le savoir, je le sais. » Et le sourire qui s'en suit sur ses lèvres me laisse parfaitement savoir qu'elle a les mêmes images que moi en tête. Les images de ces nuits torides ensemble. Celles où j'ai su ce qu'était la véritable douceur féminine, et son plaisir. Je me souviens de tout, jusqu'à la sensation divine de ses baisers sur ma peau brûlante. Elle est la seule à m'avoir fait vivre ça et je ne peux nier que j'ai aimé, au point que ça me manque vraiment aujourd'hui. Je suis assez heureuse de savoir qu'elle n'a rien oublié de tout ça, selon ce que je peux lire dans son regard. Celui-ci qui d'ailleurs ne me quitte pas. J'adore ça !
Je continue à lui raconter l'émergeance de ma carrière avec le nouveau film dans lequel je joue, et lui fais part de mon désir sincère de la savoir dans la salle de cinéma. « Évidemment que je viendrais. J'irais même à la première du film, tu peux compter sur moi. » Mon sourire est instantamné. Cette soirée approche à grand pas et je ne me lasse pas de me penser que toutes les personnes qui comptent pour moi y seront. J'ai hâte d'y être. « Regardes-toi avant de dire que je suis en beauté, j'ai de la sérieuse concurrence. » Je baisse la tête vers ma tenue en souriant, presque gênée. Barovitch est toujours ne beauté, mais j'aime vraiment quand on me le dit ; parce que je sais que je ne me suis pas trompée. Et en l'occurence, d'après les circonstances, je devine alors que je lui plais toujours. Je ne peux qu'aimer entendre ça. « Il n'a pas de concurrence qui tienne. » Puisque tu es à moi. Après tous ces mois sans nouvelles d'elle, j'espère bien en profiter ce soir pour ces retrouvailles si elle le veut bien. Je suis prête à retrouver ce rôle de souris qui me colle si bien à la peau. Un sourire enjouée pendue aux lèvres, je lui demande des nouvelles. Parce que, oui, je m'intéresse quand même à elle. N'allez pas croire que je suis simplement une garce qui ne pense qu'au plaisir charnel ! Son corps m'a manqué, mais nos longues conversations aussi. Elle survole ces derniers mois en concluant par une nouvelle surprenante « Je me suis décidée à arrêter l'école à domicile. Je te rejoins à UCLA... si tu y est toujours. » Je la regarde avec étonnement. C'est une excellente nouvelle, ça nous donnera l'occasion de se voir plus souvent ! « C'est pas vrai ! C'est génial ça ! Dans quel domaine ? » Si elle répond la danse, je fonds. L'avoir dans la même classe serait... étrange peut-être ? Ou extraordinaire ? Je bois une gorgée de mon verre avant de reposer mes yeux sur elle. « Bien sûr que j'y suis toujours. C'est super, on pourra se voir plus souvent alors... Et peut-être continuer la suite de... tout ça. » Je fais un vague geste de la main entre elle et moi, histoire de signifier notre relation. « Nous. » Elle n'a pas grand chose à dire pour que je lui cède, et je pense qu'elle le sait.





La passion de Louise aura raison de moi, autant que celle de Molière a eu raison de lui. J'ai vu ces flammes danser sur ma peau jusqu'à entrer dans mes chairs et les brûler. Mon corps paralysé, j'ai senti la douleur crisper chacun des membres de mon corps. Et mon cri s'élevait dans la salle, transperçant le toit pour flotter jusqu'à la lune. Car c'est là-bas que j'ai abandonné ma fierté et mon amour propre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The game is it really over ? - Adelaïde&Zoé   Mar 23 Juin 2015 - 0:22

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur



The game is it really over ?


 

Un sourire aux lèvres, Adélaïde accueillait sa remarque sans crainte. Aucune concurrence entre elles. Cela voulait tout dire et bien que la jeune femme avait changé, elle ne craignait absolument rien de son amie, parce que oui, Zoé était avant tout une amie et ce malgré les mois sans nouvelles. Elles avaient cette capacité à reprendre une conversation comme si elles s'étaient quittées la vieille ou presque en tout cas. Certes, Adélaïde craignait que la blonde ne soit surprise par ce changement, peut-être même qu'elle lui poserait des questions dont les réponses seraient certainement évasives voire inexistantes, peut-être même que Zoé ne comprendrait pas le pourquoi et lui en voudrait au final. Mais l'Argentino-Américaine savait d'avance que la jeune souris ne forcerait pas le vieux chat à revenir à ses démons. Elle n'avait donc rien à craindre de la jeune femme et pouvait donc rester détendue, du moins le plus qu'elle le peut.

Un rire passait alors le seuil de ses lèvres lorsque Zoé lui demandait des nouvelles et qu'Adélaïde lâchait la bombe concernant U.C.L.A. La tête de surprise qu'elle avait faite ne pouvait que la faire rire. « Et si, c'est vrai et très sérieux. Tu connais mon père, il a réussi à convaincre l'administration de me mettre directement en troisième année. » Etant donné son âge, l'argent mis par papa sur le bureau et puis il fallait dire que son niveau était tout de même bon puisque après tout, elle avait des cours à domicile, elle n'arrivait pas comme une fleur sans aucun bagage en main. « Tu vas être déçue. J'ai hésité longtemps entre la danse et le dessin. » Parce qu'elle dansait aussi depuis l'âge de six ans après tout et qu'elle adorait ça. « Mais j'ai pris le dessin. » Lui donnant un petit coup d'épaule amical, elle ne pouvait s'empêcher de rajouter quelques mots. « Mais t'inquiètes pas. On pourra quand même danser ensemble. Le dessin m'empêchera pas d'avoir du temps de libre pour venir t'embêter au gymnase. »

Bien que la rigolade s'était installée entre elles, un léger malaise signifié par un court silence venait de se glisser dans la conversation. Se voir plus souvent pour continuer tout ça, Nous, comme Zoé disait si bien... en réalité c'était bien plus compliqué que cela et l'admettre l'était tout autant. Finissant son verre d'une traite, Adélaïde prenait son courage à deux mains. « Il faut que je te parle de tout ça justement. » Mais dans un endroit aussi peuplé de monde, exposées à toutes les oreilles, ça ne lui plaisait pas. C'était pour cette raison qu'elle saisissait gentiment la main de son amie pour l’entraîner avec elle à l'extérieur de la boite de nuit, au calme. Zoé devait probablement avoir gardé son ticket d'entrée de toute façon pour pouvoir y retourner. « Tu vas trouver ça brutal et franchement ça m'embête de te le dire comme ça mais j'ai pas d'autres mots pour le dire. Tout ça comme tu dis, nous, la relation qu'on a en dehors de notre amitié, c'est fini, ça peut pas continuer, plus maintenant. » Cet aspect sexuel sans aucun interdit, sans aucune limite surtout, elle ne pouvait plus se le permettre, elle ne devait surtout pas le faire. « Je veux qu'on reste amies, ça c'est certain si tu le veux aussi mais si j'ai disparu pendant plusieurs mois c'est parce que je me battais contre moi-même. » Soupirant légèrement, elle prenait en revanche une grande inspiration, faisant face à une réalité qui ne lui plaisait pas mais qui se devait d'être exprimée pour que Zoé puisse comprendre. « Je suis allée dans un centre spécialisé pour contrôler ma bipolarité et soigner ma nymphomanie. Si je recommence la même frénésie qu'avant, ça serait comme un alcoolique qui recommence à boire et je veux plus de cette addiction. » Maintenant elle espérait simplement que son amie comprenne, juste ça.




- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The game is it really over ? - Adelaïde&Zoé   Jeu 2 Juil 2015 - 22:21

avatar
Zoé Barovitch
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2014
Prénom : Estelle
Célébrité : Cora Keegan
Crédit avatar : SHIYA
Messages : 2208
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en Danse à l'UCLA. (5e)
Job/Métier : Actrice reconnue.
Adresse de résidence : Petit appartement, Northeast.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Felia D. Rimenez.
Voir le profil de l'utilisateur



The game is it really over ?


 

Accoudée au bar, je sirote et termine mon cocktail en écoutant Jane parler. Autant dire que son retour à la fac retient toute mon attention, et me donne quelques idées coquines. « Tu vas être déçue. J'ai hésité longtemps entre la danse et le dessin. » Je tire une moue attristée quand elle avoue enfin « Mais j'ai pris le dessin. » En réalité, je n'ai jamais vu aucun dessin qu'elle ait fait. Je ne doute pas de son talent mais suis quand même intriguée. J'aimerai bien voir ce qu'elle a dans le ventre. « Mais t'inquiètes pas. On pourra quand même danser ensemble. Le dessin m'empêchera pas d'avoir du temps de libre pour venir t'embêter au gymnase. » Immanquablement, ses propos font naître un sourire sur mes lèvres, et je pose mon verre enfin vide sur le contoir. Danser avec moi ? On est pas obligées d'attendre la rentrée prochaine pour ça. On a une piste à disposition quelques mètres plus loin après tout. « Ah ben j'espère bien oui. J'aimerai pas que tu m'esquives... »
Je suis loin d'être le genre de nana qui tourne autour du pot. Encore moins avec Adelaïde, quand il s'agit de nos petites habitudes. Ca faisait vraiment longtemps qu'on ne s'était pas vu et que je n'avais pas eu l'occasion de retrouver notre plaisir charnel. Depuis, j'ai grandi, j'ai évolué et appris, et si ce soir -ou prochainement- elle accepterai de remettre ça, ce serati l'occasion pour moi de peut-être l'impression et lui prouver que Zoé Barovitch n'est plus la même. Alors je lance le sujet directement, le sujet Nous. Elle ne répond pas de suite, préférant finir son verre d'une traite. Je commence à croire qu'elle est impatiente et va vouloir m'emmener quelque part. Maintenant. De suite. Quand elle attrape ensuite ma main pour me mener ailleurs, je me réjouis. Je souris malicieusement jusqu'à arriver à l'extérieur de la boite de nuit. Mais quand Jane se retourne vers moi, je ne trouve aucune trace de cette excitation qui m'habite. Elle non plus ne tourne pas autour du pot. Son regard trouve le mien et elle déballe directement  « Tu vas trouver ça brutal et franchement ça m'embête de te le dire comme ça mais j'ai pas d'autres mots pour le dire. Tout ça comme tu dis, nous, la relation qu'on a en dehors de notre amitié, c'est fini, ça peut pas continuer, plus maintenant. » « Pardon ? » Ca doit être l'alcool, je crois que j'ai mal compris. « Je veux qu'on reste amies, ça c'est certain si tu le veux aussi mais si j'ai disparu pendant plusieurs mois c'est parce que je me battais contre moi-même. » Je l'écoute m'expliquer son séjour dans son centre spécialisé et son travail sur elle-même... J'avoue que je ne comprends pas trop, que je suis perdue. Et moi dans tout ça ? Je sais pas quoi répondre. Mes doigts se triturent d'eux-même sans même que je ne le remarque, et mes yeux cherchent à comprendre. « Attend... Je te plais plus ? C'est ça ? » Elle va peut-être penser que je suis débile, mais... je comprends pas. « Me fais pas croire que le sexe c'est fini pour toi, j'en crois pas un mot. » Quand on connait Jane et son passé, on a du mal à croire qu'elle puisse mettre fin à ça. Puis quel gachis...





La passion de Louise aura raison de moi, autant que celle de Molière a eu raison de lui. J'ai vu ces flammes danser sur ma peau jusqu'à entrer dans mes chairs et les brûler. Mon corps paralysé, j'ai senti la douleur crisper chacun des membres de mon corps. Et mon cri s'élevait dans la salle, transperçant le toit pour flotter jusqu'à la lune. Car c'est là-bas que j'ai abandonné ma fierté et mon amour propre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The game is it really over ? - Adelaïde&Zoé   Mar 7 Juil 2015 - 16:46

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur



The game is it really over ?


 

« J'ai aucune raison de le faire. » De l'esquiver. C'est tout ce qu'elle lui avait répondu avec un sourire emprunt de tendresse. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Zoé était une amie avant d'être une amante et Adélaïde ressentait de la tendresse pour elle, tout simplement. Ce n'était pas que du sexe entre elles, ça ne l'avait jamais été, même si cela faisait partie intégrante de leur relation passée. Passée, oui, parce qu'elle venait de lâcher la bombe de la soirée. Elle avait été en centre spécialisé pendant plusieurs mois pour stabiliser sa bipolarité et soigner sa nymphomanie. Ça avait été difficile, ça l'avait bouffée de l'intérieur, elle en avait chialé toutes les larmes de son corps, elle s'était même disputée avec Andy et avait ressentie de la haine comme jamais pour lui sous le coup de la colère et de la trahison. Elle avait été enfermée plusieurs mois, elle avait vécu dans la rue, elle s'était battue contre elle-même. La blonde ne comprendrait peut-être pas mais Adélaïde n'avait pas envie de gâcher des mois d'effort juste pour baiser et c'était le bon mot. Elles n'avaient pas besoin de cela pour entretenir leur amitié, elle en était intimement convaincue.

Si perdre Zoé était le prix à payer pour se sentir mieux, elle était prête à l'accepter, mais pas sans se battre de nouveau, pas sans partir sans s'expliquer. « Non, non, ça n'a rien à voir. Regardes-toi, tu es magnifique. » Et ses yeux parlaient pour elle depuis le début de la soirée. Elle n'aurait même pas eu besoin de le dire si cette conversation n'avait pas été lancée pour la simple et bonne raison que si Adélaïde refusait le sexe cela n'empêchait pas ses yeux de dévorer Zoé sur place. « Ne te remets pas en cause, ça n'a rien à voir avec toi. J'aurais eu les mêmes paroles avec n'importe qui. » Elle n'avait pas envie de lui dire ces fameux mots ce n'est pas toi, c'est moi et pourtant c'était bien le cas. « Essaie une seconde de te mettre à ma place. J'étais accro à ça, droguée, totalement dépendante et j'ai pas envie de retomber là-dedans. Alors non le sexe c'est pas fini pour moi, je vais pas rester vieille fille toute ma vie mais je veux plus de sexe pour du sexe, je veux plus que ça, c'est tout. Je te demande même pas de me comprendre, juste de prendre en compte mon choix, ça me suffira. » Que pouvait-elle rajouter de plus à cela? Elle n'avait pas d'autres explications à lui donner bien qu'elle ignorait si cela serait suffisant. « Je t'aime beaucoup Zoé, en tant qu'amie, sincèrement. Mais physiquement parlant, ça n'ira pas plus loin pour l'instant. » Parce qu'elle ne rejetait pas l'idée qu'un jour, peut-être, elles puissent se rapprocher plus que des amies et que la suite viendrait naturellement mais pour le moment, ce n'était pas le cas.




- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The game is it really over ? - Adelaïde&Zoé   Jeu 13 Aoû 2015 - 19:35

avatar
Zoé Barovitch
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2014
Prénom : Estelle
Célébrité : Cora Keegan
Crédit avatar : SHIYA
Messages : 2208
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en Danse à l'UCLA. (5e)
Job/Métier : Actrice reconnue.
Adresse de résidence : Petit appartement, Northeast.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Felia D. Rimenez.
Voir le profil de l'utilisateur



The game is it really over ?


 

Putain, j'aime pas ces situations. Ce moment de malaise où je préfère croire au malentendu plutôt que d'accepter les propos que je reçois. J'essaie de me mettre à sa place, mais je comprends pas. Il n'y avait rien de compliqué entre nous, rien qui puisse l'incommoder. Aucun engagement, aucun devoir, simplement du plaisir de temps en temps, en tout consentement. Quel est le mal ! J'aime prendre mon pied avec elle et je sais qu'elle aussi. Alors où est le hic ? « Non, non, ça n'a rien à voir. Regardes-toi, tu es magnifique. » « Ben alors ? » dis-je en écartant les bras, comme une évidence que je ne comprends pas son raisonnement. Venant d'elle, cette flatterie a beaucoup plus d'importance. Car Adélaïde est sublime, autant que l'est une sirène pour un marin. Ses cheveux soyeux, son corps magnifiquement galbé, sa poitrine délicieuse, ses yeux envoutants et sa bouche... Quand mes yeux s'y posent, j'ai envie de l'embrasser. J'aime l'idée qu'elle puise changer d'avis si je tente. Je suis sérieusement pas prête à laisser tomber tout ça. « Ne te remets pas en cause, ça n'a rien à voir avec toi. J'aurais eu les mêmes paroles avec n'importe qui. »
Je relâche mes bras contre le long de mon corps et les fait claquer contre mes cuisses dans un soupir. Je passe ma main sur mon front pour reprendre mon sang froid. C'est n'importe quoi cette soirée ! J'ai l'impression de me prendre une claque monumentale, et de devoir accepter ça sans rien dire. Parce que ce n'est pas mon choix. Pourtant, ça me va pas tout ça. « Mais dis moi où il est problème, hein ? J'veux dire, ... si c'est nos entrevues qui ne te conviennent plus, dis moi ce que tu n'aimes pas. Je suis prête à prendre plus d'initiatives si c'est ce que tu veux. Je suis pas chiante Jane, je suis ouverte d'esprit à ce niveau là, tu le sais je crois. » C'est mon putain d'orgueil qui en prend un coup. « Je croyais que ça te plaisait tout ça. » J'ai peur qu'elle me dise clairement qu'elle n'a pas ressenti la même frénésie que moi, ou qu'elle s'est lassé. Elle m'affirme que non, justement. Le sexe était une drogue pour elle et elle veut se sevrer. « Essaie une seconde de te mettre à ma place. J'étais accro à ça, droguée, totalement dépendante et j'ai pas envie de retomber là-dedans. Alors non le sexe c'est pas fini pour moi, je vais pas rester vieille fille toute ma vie mais je veux plus de sexe pour du sexe, je veux plus que ça, c'est tout. Je te demande même pas de me comprendre, juste de prendre en compte mon choix, ça me suffira. » C'est un choix raisonnable et je pourrai surement le comprendre si je n'étais pas si... désireuse d'elle. Et peut-être un peu égoïste, je l'avoue. Mais j'ai tellement de mal à accepter les choses quand il s'agit de mettre fin à quelque chose. Il y a comme un arrière goût de rejet. Alors je cède à cette envie qui me brûle de l'intérieur depuis tout à l'heure, et j'avance vers elle pour tenter de l'embrasser. Passant ma main dans sa nuque et saisissant son poignet de l'autre. Si au moins elle ne veut pas de moi, j'espère qu'elle acceptera tout de même ça.





La passion de Louise aura raison de moi, autant que celle de Molière a eu raison de lui. J'ai vu ces flammes danser sur ma peau jusqu'à entrer dans mes chairs et les brûler. Mon corps paralysé, j'ai senti la douleur crisper chacun des membres de mon corps. Et mon cri s'élevait dans la salle, transperçant le toit pour flotter jusqu'à la lune. Car c'est là-bas que j'ai abandonné ma fierté et mon amour propre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The game is it really over ? - Adelaïde&Zoé   Mer 19 Aoû 2015 - 2:36

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur



The game is it really over ?


 

La difficulté pour se faire comprendre était grande. Adélaïde comprenait le mal qu'avait Zoé à accepter chacune de ses paroles. Il est vrai qu'elle non plus n'aurait pas compris une telle réaction dès le départ, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle n'en voulait pas à son amie. L'incompréhension se lisait dans ses yeux mais la jeune femme était bien incapable de lui trouver d'autres mots pour lui expliquer ce qu'elle ressentait vraiment. Elle était fragile, elle le savait. Elle commençait à peine à se remettre. Si elle cédait maintenant à un appel sexuel, à ce nous comme le disait si bien la blonde qui lui faisait face, tout serait fichu en l'air, elle le savait d'avance. Elle retomberait dans ses travers, en demanderait toujours plus sexuellement parlant et les mois loin de tout ne serviraient alors à rien. Adélaïde n'avait pas envie de ça, elle ne voulait pas retourner en arrière, bien au contraire, elle comptait avancer et ce, à grands pas et pour ça, ses rendez-vous sexuels réguliers avec Zoé devaient cesser, au moins pour quelque temps. Elle devait absolument se heurter au monde extérieur sans se mettre des bâtons dans les roues toute seule. Si la jeune femme appréciait l'actrice de toutes ses forces et en toute amitié, elle n'en restait pas moins une source de risque pour elle.

« Ça me plaisait oui, clairement. Ça me plairait sûrement tout autant physiquement parlant. Tu me plais toujours autant, Zoé. Mais j'ai évolué, j'ai grandi, j'ai plus envie de ça. Jane a disparue, elle s'est envolée et je compte pas la faire revenir. Pour ça, j'ai besoin que toi et moi, sexuellement, ça s'arrête, c'est indispensable. Laisse une chance à Adélaïde, à celle que je suis maintenant. Laisse-moi être ton amie et seulement ton amie, s'il te plait. » Elle ne voulait que ça, elle n'avait que ça en tête: être son amie, se rendre à sa première de film comme amie, passer du temps avec elle en tant qu'amie. C'est tout ce qu'elle demandait, c'est tout ce qu'elle souhaitait même si elle avait parfaitement conscience que dit comme ça, d'un coup, de but en blanc, ça pouvait mettre du temps à être assimilé et compris. Elle voulait avant tout que Zoé comprenne que ce n'était pas elle qu'elle rejetait, seulement l'aspect sexuel de leur relation. Elle ne voulait pas que tout cela se complique entre elles, c'était bien son dernier souhait.

Mais son acolyte ne rendait pas les choses plus faciles dès l'instant où elle s'était approchée pour saisir les lèvres d'Adélaïde. Elle ne savait pas vraiment comment le prendre mais elle lui cédait malgré tout. Un baiser pour la convaincre de ne rien arrêter, un dernier baiser tout court pour mettre fin à leur relation sexuelle? Elle n'en savait rien, elle se contentait simplement d'y répondre, posant sa main sur la joue de Zoé tandis que dans sa tête, tout restait clair et limpide. Un baiser doux, un baiser simple. Pas de ceux que Jane aurait donné. Aujourd'hui, ce soir, c'était bien Adélaïde que Zoé avait embrassée. La même jeune femme qui y mettait fin quelques instant plus tard, détachant ses lèvres des siennes, dans un sourire tendre et compréhensif. « Alors tu veux bien être mon amie? » Disait-elle avec un sourire, tout aussi simple mais sincère. Elle ne voulait que ça, Zoé n'avait qu'à choisir: amies ou rien.




- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The game is it really over ? - Adelaïde&Zoé   Mer 9 Sep 2015 - 21:15

avatar
Zoé Barovitch
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 25
Date d'inscription : 29/01/2014
Prénom : Estelle
Célébrité : Cora Keegan
Crédit avatar : SHIYA
Messages : 2208
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etude en Danse à l'UCLA. (5e)
Job/Métier : Actrice reconnue.
Adresse de résidence : Petit appartement, Northeast.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Felia D. Rimenez.
Voir le profil de l'utilisateur



The game is it really over ?


 

« Ça me plaisait oui, clairement. Ça me plairait sûrement tout autant physiquement parlant. Tu me plais toujours autant, Zoé. Mais j'ai évolué, j'ai grandi, j'ai plus envie de ça. Jane a disparue, elle s'est envolée et je compte pas la faire revenir. Pour ça, j'ai besoin que toi et moi, sexuellement, ça s'arrête, c'est indispensable. » En quelques phrases, elle vient de dire ce que je voulais entendre et à la fois ce que je preferais ne pas savoir. Malherueusement, les choses sont dites, les faits sont là. Ca fait mal un peu. A l'égo comme au coeur. D'une certaine manière, je prends ça comme si je venais de me faire larguer, sans même que la notion de couple ait été posé sur la table. J'essaie de comprendre, de concevoir comment on peut être accro au sexe autant que les drogués le sont avec de la cocaïne ou de l'héroïne. C'est... compliqué comme concept. Mais je ne peux qu'accepter son choix, peu importe mon opinion. Je ne peux pas la forcer à continuer comme ça. Et puis si elle m'assure que c'est le mieux pour elle, alors dans ce cas, je me résouds à mettre fin ces parties de jambes en l'air qui me faisait me sentir si bien. « Laisse une chance à Adélaïde, à celle que je suis maintenant. Laisse-moi être ton amie et seulement ton amie, s'il te plait. » Ses yeux me supplient presque, et je sais que c'est ce qu'elle souhaite. Sincèrement. Ca se voit, ça se sent. Je le sais. Moi qui étais si heureuse de la retrouver après tout ce temps. Je jubilais presque à l'idée de reprendre nos petites folies ensemble... Ca ne sera pas forcément évident au début, mais il le faut bien.
Mais avant que cette fin soit définive, je m'accorde le droit à un dernier baiser en venant capturer ses lèvres. Je ne nie pas qu'au fond de moi, j'espère que ce baiser lui fera revenir sur sa décision. Cela dit, je connais Ja... Adélaïde. Elle est têtue, elle fait rarement des retours en arrière. Mon espoir est trop grand pour si peu. Alors je me résigne, et profite de ce dernier contact comme d'un aurevoir. Je sais maintenant que tout sera différent. Ce baiser l'est déjà. Loin de la sauvagerie et de la hâte que nous avons pu connaitre jadis. Ses yeux captivent les miens quand nos visages s'éloignent. « Alors tu veux bien être mon amie? » Son sourire m'arrache presque la réponse des lèvres. Comment renoncer à cela ? Si c'est pour son bien. Alors dans un sourire incertain mais vrai, à mon tour je lui murmure doucement « D'accord. Soyons amies. »



END.__________





La passion de Louise aura raison de moi, autant que celle de Molière a eu raison de lui. J'ai vu ces flammes danser sur ma peau jusqu'à entrer dans mes chairs et les brûler. Mon corps paralysé, j'ai senti la douleur crisper chacun des membres de mon corps. Et mon cri s'élevait dans la salle, transperçant le toit pour flotter jusqu'à la lune. Car c'est là-bas que j'ai abandonné ma fierté et mon amour propre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The game is it really over ? - Adelaïde&Zoé   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
The game is it really over ? - Adelaïde&Zoé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» A Game of Thrones : The Red Keep

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: