Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
12.90 €

Partagez
 

 you got a fast car, i want a ticket to anywhere + NEIL & LENA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: you got a fast car, i want a ticket to anywhere + NEIL & LENA   you got a fast car, i want a ticket to anywhere + NEIL & LENA EmptySam 28 Fév 2015 - 0:10

avatar
Invité
Invité

you got a fast car, i want a ticket to anywhere + NEIL & LENA Empty

Lena, elle se balade ses clés en main, son t-shirt malmené par le vent. Ses pieds écrasent pas à pas la rage qui se cache sous ses airs distants. L’indifférence, c’est une forme de refus. Lena, elle refuse de laisser les gens autour d’elle l’atteindre. Elle se fait lisse pour pouvoir être pointue de l’intérieur, pour ne pas avoir à faire de compromis.

Ses pieds ont foulé la ville. Ses pieds ont foulé la limite entre l’océan et la terre. Ses pieds s’aventurent sur cette petite route qui lui appartient, à elle seule. Dans cette grande métropole de la Californie, les gens pilent sur ses pensées, s’arrachent ses idées, crachent sur ses souvenirs. Sur cette route, Lena, elle s’appartient à elle-même.

Quelques tours de la petite aiguille.
Quelques battements d’un coeur métallique.

Ses yeux, à Lena, s’accrochent à la dépouille d’une voiture. Elle semble avoir terminé son combat, là, sur cette route au nom inconnu. Cette bagnole, elle appartient à ce type, qui est caché derrière le paravent temporaire de ce capot ouvert.

Lena, elle s’en balance de lui, ce qui l’intéresse, c’est l’engin. Lena, elle ne dit pas bonjour, elle ne salue pas. Elle sors de son sac une clé à molette parfaite pour sa minuscule main de porcelaine. Dans son sac, il a bien des surprises. Dans son sac, il n'y a pas le classique rouge à lèvres qu'on attend d'une demoiselle. Elle abandonne son sac dans le gravier, et porte son attention sur la blessée.

Ses doigts caressent l’engin, pour savoir où elle a mal, pour savoir ce qui est chaud, ce qui est froid. Il y a ce type, un peu dans le chemin. « Bouges. » Qu’elle lui lance, de sa voix dure teintée d’un fort accent Allemand. Il y a de ces filles qui disent s’il-vous-plait et il y a de ces filles qui ne demandent rien à personne. Se penchant sur le moteur, Lena, elle donne de petits coups de clé à molette, là où ça devrais sonner sourd, ça résonne. La voiture lui dit tout de suite où est le mal, où elle est en manque. Accordant pour la première fois un peu d'attention au type, elle lui lance : « c’est une fille, faut que tu l’écoutes quand elle te parle. » Parce que oui, Lena sait que la voiture a probablement bourdonné avant de s’échouer sur le bord de la route. Elle pose sa main sur le capot, effleurant du bout des doigts la peinture écaillée, se prenant d’amitié pour le montre de métal. Lena, elle veut la voir rouler, elle veut la voir décoller. Comme un docteur qui annoncerait la nouvelle à la famille d'un patient, Lena se décide à expliquer. « Il manque de liquide de refroidissement, elle a surchauffé. » Les doigts de Lena sont noirs et elle se contente de les essuyer sur le rebord de son t-shirt, un peu sauvage, un peu inapte à vivre en société.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you got a fast car, i want a ticket to anywhere + NEIL & LENA   you got a fast car, i want a ticket to anywhere + NEIL & LENA EmptyDim 8 Mar 2015 - 15:05

avatar
Invité
Invité

you got a fast car, i want a ticket to anywhere + NEIL & LENA Empty

Dès que mon regard a accroché la carrosserie usée, j’ai su que je la voulais … A cet instant, je n’étais plus qu’un gamin devant le jouet de ses rêves, prêt à la plus énorme et honteuse des crises, au plus gros caprice pour l’avoir. Et je l’ai eu. Pour une poignée de dollars, comme si la rouille çà et là, le bourdonnement incessant du moteur ou son apparence de vieille carcasse faisait d’elle cet objet jetable que l’on a cessé d’admirer, que l’on a cessé d’aimer …

Mes yeux à moi continuent de la chérir pour ce qu’elle a été, pour ce qu’elle est toujours et avec un peu de travail, ce qu’elle pourrait être ... Et c’est dignement que je l’emmène se pavaner à travers la ville, que j’arpente fièrement les allées, attirant les regards curieux, un sourire béat, un sourire idiot au visage qui s’estompe à mesure que la pédale d’accélérateur refuse de m’obéir. Malgré mes ordres l’engin ralentit mètre après mètre pour s’éteindre dans un râle de fumée blanche.

« Fais chier ». Poussé par la route légèrement inclinée qui laisse glisser le véhicule jusqu’à un petit terre-plein, je serre le frein à main et ouvre le capot. La fumée me brûle les yeux et la peau puis je parviens enfin à distinguer le moteur.

Mon père était un passionné de ces voitures d’une autre époque … Il n’avait qu’à jeter un œil sur la mécanique pour en comprendre les rouages. Moi, je ne vois qu’un tas d’ossements en ferrailles imbriqués les uns dans les autres qui me laissent perplexe, paumé.

Puis une silhouette apparaît à travers la fumée. Un mirage. Fine et frêle, mais qui en impose par ce « bouge » qu’elle me lance comme un ordre que son accent germanique rend autoritaire. Penaud, je m’exécute. La regarde caresser du bout des doigts le métal encore chaud, tapoter de sa clé à molette qui sort d’on ne sait où les différents réservoirs … Je la regarde établir une connexion avec l’engin comme si un cœur alimentait ses circuits, comme si des poumons faisaient respirer son moteur … Comme si moi l’humain, je n’existe pas. « Il y’a des langages qui restent encore énigmatiques pour moi ». Celui des femmes en fait partie et des voitures de toute évidence. Je m’approche à nouveau, encouragé par un regard bien qu’il ne soit le seul qu’elle a posé sur moi. « J’ai une bouteille d’eau, ça fera l’affaire jusqu’à ce que je trouve du liquide de refroidissement. ». Je me souviens l’avoir déjà fait avec mon père. Mettre de l’eau dans la voiture m’avait particulièrement amusé étant gamin et lorsque j’attrape le contenant en plastique, les souvenirs surgissent.  

Je déverse le liquide dans le réservoir et referme le bouchon. Je retourne près du volant et tente le contact. La voiture tousse mais démarre. Et c’est un sourire triomphal qui s’installe sur mes lèvres quand je lance à la blonde : « Tu viens avec moi ? Tu mérites bien une petite balade pour voir ce qu’elle a dans le ventre ! ». C'est fou, fou de proposer une virée à une totale inconnue. Mais sur mon visage on ne lit pas le vice, les arrières pensées, sur mon visage on lit le besoin d'être avec, le besoin de se lier.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you got a fast car, i want a ticket to anywhere + NEIL & LENA   you got a fast car, i want a ticket to anywhere + NEIL & LENA EmptyVen 20 Mar 2015 - 0:09

avatar
Invité
Invité

you got a fast car, i want a ticket to anywhere + NEIL & LENA Empty

Lena, elle regarde la bagnole. Le bolide est rouillé, cabossé, sale, mais il a cette personnalité qui charme Lena. Il a ce petit quelque chose qui la fait sourire de l'intérieur, qui la fait rire dans sa tête. Les doigts scotchés au métal, l'allemande sait simplement que les choses peuvent être simples, qu'en mécanique, il y a une raison, une solution. C'est ce qui fait qu'elle préfère les machines aux gens. Les machines sont prévisibles, elles obéissent aux lois physiques. Les humains, ils la perturbent à ne faire aucun sens, à accorder trop d'importance à n'importe quoi. Lena, elle s'est fait traitée de sans coeur parce qu'elle n'aimait pas les gars avec qui elle couchait. Lena, elle s'est fait lancer des mots au visage par ces gens qui ne savent rien d'elle. Sous ses épaules frêles, il y a tant de secrets qui ne verront jamais la lumière du jour. Tant de mots qui sont brochés à ses cordes vocales. Lena, elle est biens, les doigts sales, les doigts sur cette bagnole.

« Il y’a des langages qui restent encore énigmatiques pour moi » Dit le type, résumant Lena et sa relation avec les mots peu importe la langue. Le vent joue dans ses cils alors qu'elle chasse ses inquiétudes vers l'océan. Lena, elle le voit trouver une solution, se disant qu'il ne semble pas compliqué celui là. « J’ai une bouteille d’eau, ça fera l’affaire jusqu’à ce que je trouve du liquide de refroidissement. » Lena, hoche la tête, acquiesçant que pour le moment, ça devrait être suffisant pour que le moteur ronronne de ce cliqueti qui crinque le coeur métallique de Lena. L’eau dans le réservoir. La clé dans l’ignition. Le moteur qui rugit de bonheur.

La blonde, la rose, la fille, elle sourit tendrement, oubliant l'espace d'un instant cette Amérique qui pollue sa vie. « Tu viens avec moi ? Tu mérites bien une petite balade pour voir ce qu’elle a dans le ventre ! ». Une proposition balancée dans le vent. Aucune promesse, aucun plan. Ça plait à Lena, ça coince ses doigts autour de la portière, ça pose ses fesses sur le siège passager, ça fixe enfin ses yeux sur le type. « Elle est belle, fait la ronronner. » Demande Lena, ayant accepté de ses gestes, faute de savoir dire oui. Sa main caresse le tableau de bord, comme pour l’étudier, comme pour l’apprivoiser. La grande enfant ouvre la fenêtre, pour y sortir le bout de ses bottes, pour se caler dans le cuir éraflé, pour attendre le vent et l’impression qu’il la tire par les cheveux. Lena, elle ne remarque pas le désordre ou l’état du banc arrière. son âme a apprivoisé la machine et elle ne saurait pas juger une amie. « T’es pas d’ici, toi non plus. » Constate Lena, remarquant que lui aussi, il a une action. Et le type ne le sait pas, mais c’est typiquement Lena de se dévoiler à travers les questions qu’elle pose, à demi-mot, à coup de point d’interrogation.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you got a fast car, i want a ticket to anywhere + NEIL & LENA   you got a fast car, i want a ticket to anywhere + NEIL & LENA Empty

Contenu sponsorisé

you got a fast car, i want a ticket to anywhere + NEIL & LENA Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
you got a fast car, i want a ticket to anywhere + NEIL & LENA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Firestorm [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser