-25%
Le deal à ne pas rater :
APPLE Écouteurs sans fil AirPods 2
135 € 179 €
Voir le deal

Partagez
 

 Heru • It's just a beginning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Heru • It's just a beginning   Heru • It's just a beginning EmptyDim 8 Mar 2015 - 17:05

avatar
Invité
Invité

Heru • It's just a beginning Empty

 
—Heloise & Teru—

It's just a beginning

Heru • It's just a beginning 1425829550-tumblr-nk1r9qoxby1rkwbc9o3-500Je reste quelques secondes sans bouger, une main sur le volant, l’autre sur ma bouche. Argh, fichues nausées à la noix. Je me demande pourquoi ça me prend. Si c’était régulièrement, je pourrais me croire enceinte mais… C’est tellement irrégulier et à chaque fois que je dors mal. J’ai lu une fois que la baisse de tension, ça peut entraîner de la fatigue passagère et des nausées avec. Je crois que je vais me contenter de cette explication pour aujourd’hui. De toute façon, mes petits malaises n’ont pas leur place aujourd’hui. Toma va mal, Lilo va sans doute être en panique et Teru… Mon pauvre chéri. Il aime tellement Toma. Je sais qu’ils sont amis que depuis quelques mois et pourtant, un lien fort c’est mis entre eux. Je ne pensais pas qu’il demanderait à Teru de s’occuper de Lilo à vrai dire, mais si ça arrive et qu’on est toujours ensemble, je l’aiderai du mieux qu’on peut. C’est tellement craquant d’être avec elle. Je me rappelle encore du moment où elle m’a demandé si elle pouvait m’appeler Tata aussi. Ça fait du bien de faire à nouveau parti d’une famille.

Je démarre rapidement la voiture et me mets en route pour l’hôpital, heureusement que ce n’est pas si loin de l’université, mais avec l’heure et les bouchons, ce n’est pas réellement évident de pouvoir y accéder en moins de trente minutes. C’est comme ça quand on vit dans une grande ville comme L.A. Les choses sont tellement différentes à Aberdeen. Ma ville me manque, j’aimerai y retourner avec Teru, lui montrer ma maison, ma famille, mes frères. J’aimerai tellement que mon père se réveille enfin pour que je puisse lui présenter. Il l’aimerait sans doute, il a un côté poète torturé comme il pouvait l’avoir aussi. Tu me manques papa…

Le chemin passe relativement rapidement mais je n’arrive pas sortir de la voiture directement. Repenser à tout ça m’a collé les larmes aux yeux. Quelle petite-amie pitoyable je fais. C’est triste de voir que j’ai envie de pleurer alors que je viens pour lui remonter le moral à la base. Mon dieu, il faut vraiment que je me ressaisisse. Un sourire se pose sur mon visage et s’élargit d’avantage lorsque je me dis que je vais le rejoindre. Je sors finalement et avance d’un pas décidé même si je déteste cet endroit et mon instinct me guide rapidement. Lorsque je le vois, je m’arrête quelques secondes et quand nos regards se croisent j’en frissonne. Il est tellement mal. Je trottine alors doucement vers lui pour l’enlacer tendrement. « Tout ira bien… » Je lui murmure à l’oreille. « Il est costaud, il va tenir bon. » Je n’en sais rien, mais j’ai envie de croire ça et j’ai appris que la pensée positive appelle à la positivité. Si Toma n’est plus en capacité de le faire, alors je le ferai pour lui. Pour eux. Je dépose mes lèvres sur les siennes dans un doux baiser lorsque des petits pas me perturbent. Me tournant doucement, je vois Lilo qui court pour se jeter contre les jambes de Teru et y trouver un réconfort alors que L… Levi arrive avec son chéri. « Bonjour. » Je souris doucement avant de les regarder tous. Il ne nous reste plus qu’à nous serrer les coudes et espérer des bonnes nouvelles. « Quelqu’un a faim ? Soif ? Je vais aller nous chercher du ravitaillement. » Siam se propose de m’accompagner quand tout le monde aura passé commande et je hoche la tête gentiment pour le remercier avant de regarder Teru et de lui tenir la main.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heru • It's just a beginning   Heru • It's just a beginning EmptyLun 9 Mar 2015 - 11:15

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon

Heru • It's just a beginning Empty

Je ne sais pas si c'était quelque chose de propre à toutes les personnes dans mon genre, mais que je le veuille ou non et que ce soit pour du positif ou du négatif, les informations avaient cette tendance agaçante à tourner en rond dans ma tête, sans vraiment vouloir en sortir, même avec toute ma bonne volonté, et ça avait soit tendance à me plomber le moral au plus haut point, soit à me rendre insupportablement heureux et plein de vie. À l'instant, je ressassais donc sans fin le déclin de Toma dans ma tête, notre discussion sur la terrasse ou cette branlée qu'il avait mit à mon agresseur du mois de décembre. Je pensais à lui, encore et encore, prenant conscience une bonne fois pour toutes de la place proéminente qu'il avait dans ma vie depuis plus d'une année. C'est fou... on s'était liés d'amitié très rapidement, malgré nos différences, tous les deux, et même si l'on ne connaissait pas encore tout l'un de l'autre, je me sentais bien plus proche de lui que de ma propre famille.

Jouant avec mon téléphone sans relâche depuis que j'avais coupé l'appel avec Heloise, (Dieu merci, elle m'avait rappelé rapidement.) je tentais de me concentrer sur ses paroles motivantes pour tâcher de me reprendre. C'est vrai... je m'étais toujours montré optimiste pour Toma, toujours, et j'avais également mis un point d'honneur à ne pas le traiter comme un homme malade, pour qu'il puisse se sentir le plus 'normal' possible au jour le jour... mais l'idée de le perdre au bout du compte m'insupportait. Au départ, quand j'ai accepté cette colocation, je ne pensais pas m'attacher autant aux Kang... et voila que j'en venais à presque chialer dans un couloir d'hôpital, en sachant que mon 'frangin' était aux soins intensifs pour son coeur défaillant.

Alors que mon regard faisait des aller-retour entre le passage du personnel médica et le bout du couloir, je finis par apercevoir la silhouette d'Helo au coin, ce qui me tira automatiquement sur mes deux pieds et me poussa à m'approcher d'elle pour la serrer dans mes bras plus fort que je ne l'aurais voulu. Son contact me faisait du bien, son odeur m'apaisait juste un peu plus, aussi... c'était comme cette fois, pour Madison. J'avais toujours été à l'aise dans nos étreinte, finalement... heureusement qu'on s'était rencontrés. « Tout ira bien… Il est costaud, il va tenir bon. » Je hochais lentement la tête contre son épaule, puis soupirais sous son baiser, comme s'il m'avait permit à lui-seul d'évacuer ma tension. « Merci d'être venue... » Vraiment, merci. La solitude dans ce genre de situations ne me réussissait décidément pas... et comme par hasard, il eut suffit que je pense à ça pour qu'une petite troupe ne tarde pas à débarquer.

En sentant Lilo contre moi, mon attitude changea donc du tout au tout, puis-ce que je me redressais d'un coup en me détachant de ma petite amie et que je repris ma contenance en un claquement de doigts. Je ne sais pas comment je faisais, vraiment, mais pour cette enfant, j'arrivais systématiquement à activer le mode « adulte » sans que ce soit un effort trop intense à fournir. Juste pour la protéger, juste parce qu'il lui fallait une base solide et que malgré l'image de faible que je me renvoyais à moi-même la plupart du temps, je ne l'étais pourtant jamais lorsqu'on venait à parler de cette petite. Etrange, hein ? Que voulez-vous... nous avions tous des ressources cachées. « Quelqu’un a faim ? Soif ? Je vais aller nous chercher du ravitaillement. » Je reposais mon attention sur Heloise en entendant son initiative, ce qui me décrocha un vague sourire nostalgique. C'était la même chose que la dernière fois... mais je n'allais pas l'accompagner à la machine aujourd'hui. Lilo demanda donc un chocolat, mais ni Levi, ni moi ne voulions quoi que ce soit de notre côté, alors après un baiser déposé sur la joue de la jeune femme, je la laissais partir en compagnie de Siam avant de m'asseoir sur une chaise pour prendre ma 'nièce' dans mes bras, où elle était venue se réfugier d'elle-même. « Tu as eu des nouvelles ? » Je levais mon regard sur le petit blond en face de moi. Il semblait tellement concentré sur les faits médicaux qu'il n'y avait pas la moindre once d'inquiétude dans son regard acéré, mais ça, c'était typique chez lui. Nous avions tous besoin d'une manière de nous rassurer et de tenir le coup, n'est-ce pas ? Remarquez, son côté rigide typique des Kang m'aidait moi aussi à reprendre de la contenance. 'Du nerf !', me criait son comportement. « Pas encore... » Il soupira et croisa les bras en s'adossant contre le mur, après avoir passé une main sous son épaisse mèche de cheveux. « Avec Lilo, on a commencé à faire le courses pour organiser un repas tous ensemble, une fois que Toma aura enfin décidé de se réveiller. Pas vrai ? Halala... il dort beaucoup, ton papa. » Un sourire se dessina sur son visage atypique et il glissa un clin d'oeil à l'enfant, comme si de rien n'était. Comment faisait-il ? Sérieusement... il était bien plus au courant que moi de l'état de santé de son cousin, en termes médicaux, et il devait bien se douter qu'il finirait un jour dans un hôpital, lui aussi, vu qu'on lui avait dépisté la même maladie génétique, mais ça semblait lui passer au-dessus de la tête. Je restais donc fasciné pendant quelques secondes, avant de le voir tourner la tête vers le couloir d'où Siam et Heloise revenaient, puis, enfin, déglutir en fixant intensément un point précis que je ne voyais pas de là où je me trouvais. Inutile de se demander de quoi il s'agissait, je connaissais ce regard préoccupé, on ne l'accordait qu'aux personnes sur qui on osait vraiment se reposer et ça me rassura un peu de me dire que Lee était juste très doué pour dissimuler sa propre peur. Tsss... nous étions tous dans le même bateau, finalement. Il n'y avait plus qu'à attendre la suite. J'embrassais le sommet de la tête à Lilo, doucement, puis la fis se lever lorsque le duo arriva à notre hauteur.

Heloise... ne semblait pas au meilleur de sa forme.


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heru • It's just a beginning   Heru • It's just a beginning EmptyDim 15 Mar 2015 - 16:46

avatar
Invité
Invité

Heru • It's just a beginning Empty

 
—Heloise & Teru—

It's just a beginning

Heru • It's just a beginning 1425829550-tumblr-nk1r9qoxby1rkwbc9o3-500Je sais qu’il est sincère lorsqu’il me remercie mais j’ai juste envie de lui dire qu’il n’a pas besoin de le faire. Nous sommes un couple non ? C’est normal de faire ça lorsqu’on a besoin l’un de l’autre. Après tout, il m’a bien accueillie chez lui après l’altercation avec Blake alors pourquoi est-ce qu’il doit me remercier pour aujourd’hui. C’est normal d’être là. Vraiment. Alors je souris et lui caresse tendrement la nuque sans parler pour autant parce que je ne veux pas lui dire qu’il a tort. Ses attentions me touchent toujours autant à vrai dire et j’aime tellement sa façon d’être. Mon panda à moi. Quand Lilo arrive, je me décale naturellement après tout, elle était là avant moi dans le cœur de Teru et elle est tellement attachée à son oncle de cœur. Et puis, entre nous, son regard de tueuse me fait un peu peur parfois quand elle nous voit nous enlacer ou nous embrasser et je n’ai pas envie de mourir dans l’immédiat. Je ne sais pas si c’est mon côté féminin qui prend le dessus et me fait me positionner en Maman face à ses poussins, mais j’ai envie de prendre soin d’eux, alors je propose d’aller prendre des boissons à tout le monde. Siam se propose volontairement pour m’aider et je souris face à son attention.

Je hoche la tête lorsque la petite demande un chocolat et part avec Siam en direction de la cafétéria qui est à quelques minutes de marches de là. Nous sommes silencieux au début, après tout, l’un comme l’autre nous sommes des pièces rapportés qui ne savions pas vraiment quoi dire dans des circonstances pareilles. Je m’arrête devant la vendeuse en souriant. « Un chocolat chaud, un cappuccino chocolaté, une tisane à la verveine… » Je regarde Siam et le laisse demander un thé pour lui et un latte macchiato pour Levi avant de lui sourire. « Ils sont tous pareil non ? Ils ne veulent rien et cinq minutes après, ils salivent devant les boissons des autres avec envie. » Je souris à sa remarque avant de hocher la tête. Visiblement, nous avions eu la même idée pour nos hommes respectifs. Je le laisse porter les boissons. C’est drôle de savoir que lui aussi fait de la danse, qu’il a étudié la psychologie avec… ça me donne l’impression d’avoir un effet miroir à vrai dire. Et on se retrouve par hasard dans cette petite famille reconstruite et improvisée assez improbable. Je trouve ça beau comme hasard.

La fatigue et les nausées me gagnent à nouveau alors une main sur mon ventre barbouillé en essayant de calmer tout ça. Il faut dire que je n’ai rien avalé concrètement depuis le matin, la tisane me fera sans doute du bien. J’observe Lilo qui s’était installée sur mon homme avant de lui sourire. Il aurait pu la garder sur lui la pauvre pitchoune. Malgré tout, elle va à ses côtés sans rechigner. Siam lui donne son chocolat avant de donner leur boisson respective aux deux hommes et de me donner ma tisane. « Merci… » Un sourire se met sur mes lèvres alors que je me pose aux côtés de Teru en regardant le couple de jeunes hommes face à nous. Ils sont si mignons ensemble. Le temps passe lentement même si Levi est un bout en train doublé d’une grande-gueule adorable qui sait faire en sorte que les heures puissent s’écouler. Siam n’est pas en reste non plus d’ailleurs et enfin, un médecin arrive dans notre direction.

« Vous êtes la famille de Monsieur Kang c’est ça ? » Levi se présente comme son cousin et l’homme hoche la tête avant de voir Lilo et de se mordre la lèvre. « Et bien… » Il regarde encore l’enfant, puis Lee. « C’est sérieux, son cœur est… vraiment épuisé. La greffe devient une nécessité vitale et pour le moment, on doit le garder ici, le temps d’avoir un greffon. Il est passé prioritaire sur la liste. » Je prends la main de Teru pour le rassurer comme je peux. « Nous avons réussi à le réveiller, mais il est fatigué. Il faut aller le voir un par un et les visites ne doivent pas être trop longues. » Bien entendu, nous le remercions tous avant de regarder Levi pour qu’il aille le voir en premier avec Lilo.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Heru • It's just a beginning   Heru • It's just a beginning Empty

Contenu sponsorisé

Heru • It's just a beginning Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Heru • It's just a beginning
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser