-84%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
23.95 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Thomas • A new time to create

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Thomas • A new time to create   Thomas • A new time to create EmptyVen 3 Avr 2015 - 2:19

avatar
Invité
Invité

Thomas • A new time to create Empty

 
—Billy & You—

A new time to create

Thomas • A new time to create 1428018550-e53c425352-100253119-o2« Tiens, ton prochain article sera sur ça ! » J’attrape le papier qu’on me tend avant de le lire bêtement tout en haussant un sourcil sans comprendre le réel intérêt de me rendre dans une galerie d’art. Il ne faut pas croire que je n’aime pas la peinture ou les œuvres peintes, non, au contraire. Après tout, ma femme est bien dans ce domaine, mais justement, ce n’est pas totalement le mien. Levant mon regard sur le boss, je me gratte la joue en hésitant à poser la question fatidique du pourquoi… Lorsque j’ouvre la bouche cependant, il me plaque directement la main sur les lèvres pour m’empêcher de sortir le moindre son. « Tu comprendras en allant là-bas ! » Fronçant les sourcils, je déglutis finalement lorsqu’il se retire plus loin avant de pousser un long soupir. Je n’aime pas vraiment ce genre de travail imposé et plein de mystère. C’est vrai, je ne sais même pas quoi préparer après tout. Enregistreur et appareil photo en main, je pars finalement pour la galerie après avoir revérifié l’adresse au moins quatre fois. C’est assez… détonnant de la voir comme ça dans South Central au milieu des sexshops, boites de strip’ et autres jolis endroits dans lequel je n’ai jamais mis un orteil. A part le loyer moins cher, je ne vois pas pourquoi quelque chose d’aussi raffiné serait venu ici. Poussant l’entrée de la galerie, je commence à fouler son sol lorsqu’un sourire se pose sur mon visage. « Alors c’était ça ? » La tête sur le côté, je secoue doucement le visage pour dégager un peu ma nouvelle mèche de mon regard tout en balayant la pièce. Les toiles sont superbes et beaucoup de grands moments mondiaux et historiques du sport y sont représentés. C’est une super idée à vrai dire. Sagement, j’avance en prenant des photos, montrant mon pass’ à un des employés qui s’avance prêt à me stopper avant de pouvoir continuer mon exploration. Et puis finalement, mes pas se stoppent devant une toile représentant la victoire d’Usain Bolt et un doux sourire se dessine sur mon visage. Lorsque je me tourne pour continuer mon chemin, je me cogne contre quelque chose et tombe en avant, me rattrapant de justesse à un fauteuil roulant, penché vers son propriétaire dans qui je me cogne. « Oh pardon… Je suis désolé. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thomas • A new time to create   Thomas • A new time to create EmptyVen 3 Avr 2015 - 14:15

avatar
Invité
Invité

Thomas • A new time to create Empty

J'ai besoin de sortir. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai besoin de voir autre chose que mon appartement. J'ai eu vent d'une exposition de photographie dans South Central, un quartier peu rénommé il faut dire, et c'est justement là que je compte aller. Ce n'est peut-être pas la meilleure des idées je dois dire, mais je crois bien avoir assez de courage pour aller m'y perdre. Je gare ma voiture sur une place de parking normale, pestant un peu en voyant une jolie berline êtres garé sur les deux seul place pour handicapé. Tant bien que mal, je parviens à m'extirper de ma voiture et à me hisser dans mon fauteuil roulant. Je contourne ma voiture, monte sur le trottoir et la ferme à clef.

Arrêté là, je regarde un peu autour de moi et me demande ce que je fous là. Enfin. Tenant la roue gauche, je pousse sur la droite et roule tranquillement vers le bâtiment dans lequel est sensé se trouver l'exposition. Je passe devant de nombreux sex shop et d'autres magasins plus ou moins douteux. Je me fais même abordé par ce que je pense être une prostitué. En plein jour quoi … . Enfin. Je reste polie dans mon refus mais pousse un peu plus fortement sur les roues en me disant qu'il faudrait que je parte d'ici avant la tombé de la nuit si je ne veut pas qu'on retrouve mon corps sans vie dans une ruelle.

Arrivé devant la galleri Mckenzie, je m'immobilise. C'est l'étonnement qui se propage en moi. Devant moi se trouve un petit bâtiment, mais sans doute le plus beau au milieu de cette dépravation. Et en plus il est totalement accessible pour les personnes en situations d'handicap comme moi. C'est génial ça. Avec un sourire, je pousse sur mes roues et monte l'accès. Arrivé à l'intérieur, remerciant la dame qui me tient la porte, je me détend finalement. L'extérieur n'est vraiment pas rassurant je dois dire. Mais peu importe.

Je paye l'entré et commence à rouler à travers la gallerie. Ce n'est pas bien grand, je crois qu'en 30 minutes j'aurais fait le tour, mais ça vaut clairement le coup ! Les photos qui y sont exposées sont magnifiques et représentent tous les grands sportif des temps ancien tout comme les temps ainsi que les grands moments historique du monde du sport. Je m'arrête devant un cliché de Lou Gehrig, le joueur de baseball des Yankees mort en 1941 à cause de cette horrible maladie dégénérative qu'est la sclérose lattéral amyotrophique. Je sens mon cœur se serrer un peu en voyant les deux clichés de cet homme, concentré et souriant et me dit, qu'au final, j'ai tellement de chance. Il existe bien plus de cas grave sur cette planète contre lesquels le fait de ne plus pouvoir sentir ses jambes est un rêve.

Je soupire un peu puis me tourne, tout en ayant encore le regar rivé sur le visage représenté dans ce cliché. Erreur. Si j'avais regardé où j'allais, j'aurais sans aucun doute pu éviter cette rencontre frontale avec un homme. Mais non. Je me retrouve donc avec un asiatique sur moi. Fort heureusement, il s'est rattrapé de justesse sur les accoudoirs. J'ai moi-même, par réflex, posé mes mains sur ses épaules pour le retenir un peu. Ainsi, je me protège moi-même mais aussi lui, parce que ce n'est pas agréable de se cogner tête contre tête. Il finit par s'excuser en se redressant. Je secoue la tête en souriant doucement.

 « Pas grave ! C'est plutôt à moi de m'excuser » j'attrape mes roues et me recule un petit peu  « Vous ne vous êtes pas fait trop mal ? Désolé, j'étais beaucoup trop captivé par les clichés de Lou Gehrig que je n'ai pas fait attention où je roulais » expliquais-je en désignant les photos avec mon pouce avant d'hausser les épaules, le regardant désolé.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thomas • A new time to create   Thomas • A new time to create EmptyVen 3 Avr 2015 - 15:41

avatar
Invité
Invité

Thomas • A new time to create Empty

 
—Billy & You—

A new time to create

Thomas • A new time to create 1428018550-e53c425352-100253119-o2Je regarde un moment le jeune homme en fauteuil roulant avant de faire une petite moue désolée. Vraiment, j’aurai dû regarder où je mets les pieds. C’est déjà embarrassant lorsqu’on se cogne après quelqu’un sans souci de santé, mais quand c’est après quelqu’un d’handicapé, je trouve ça encore plus couillon. En fait, ça me donne encore plus l’impression de… Je ne sais pas, de ne pas faire attention aux autres je crois alors que ce n’est qu’un accident. Je regarde ses mains posées sur mes épaules. Heureusement qu’il a de bons réflexes, autrement, nos fronts seraient vite entrés en collision. Je me remets alors enfin droit lorsque je reprends un peu mieux conscience de la chose, tout en m’aidant grâce à ses accoudoirs. Au moins, nous n’avons pas atterrit au sol. « Pas grave ! C'est plutôt à moi de m'excuser » Je fronce doucement mes sourcils tout en l’observant, pourquoi devrait-il s’excuser ? « Vous ne vous êtes pas fait trop mal ? Désolé, j'étais beaucoup trop captivé par les clichés de Lou Gehrig que je n'ai pas fait attention où je roulais » Mon visage se redresse alors pour que mon regard puisse se perdre sur les photographies et un sourire étire longuement mon visage en repensant à tout ça. Finalement, je le regarde à nouveau et montre la photo d’Usain Bolt. « J’étais aussi pris dans ma contemplation… On va dire que c’est la faute à l’univers parce qu’il voulait que j’atterrisse devant vous. » Je rougis sous mes paroles, comme un idiot avant de secouer bêtement la tête, puis de regarder encore les clichés et la pièce en elle-même. Mais je me concentre bien rapidement sur le jeune homme avant de lui tendre la main. « Billy Monroe. » Je lui souris, poliment, gentiment. « Je suis journaliste sportif au Times, je viens pour faire un papier sur l’exposition… ça vous direz de me donner vos impressions, comme ça je peux les ajouter à mon article ? » Avoir un feedback de personnes ayant assistées aux évènements, c’est toujours meilleur. En général, ce sont des bons échos et ça permet de faire au lieu une bonne publicité et de rendre les articles, beaucoup plus vivant. Je ne sais pas vraiment s’il a envie d’y participer, mais proposer ne me coûte rien. « Je comprendrais si jamais vous refusez. » Je préfère ne pas le mettre mal à l’aise le temps qu’il prenne sa décision et me tourne légèrement vers une des photos pour l’admirer un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thomas • A new time to create   Thomas • A new time to create EmptyVen 3 Avr 2015 - 16:07

avatar
Invité
Invité

Thomas • A new time to create Empty

Je sais qu'il faut que je fasse plus attention que quiconque où je vais. Je veux dire, en fauteuil roulant je n'ai pas assez de réflex pour réussir à esquiver correctement une telle colision. Ou du moins ne suis-je pas assez rapide pour ce faire. Alors certes, je gère relativement bien mon nouveau fauteuil qui est bien plus léger et donc plus maniable que celui que j'avais avant, mais ce n'est tout de même pas la même chose. Je pense que les bipêdes dignes de ce nom doivent aussi faire attention, mais je crois bien que, dans ce cas là, c'est moi le fautif. M'enfin. Lorsqu'il s'excuse, je secoue la tête, disant que ce n'est pas grave, que j'ai moi même pas part de responsabilité. Il me répond, en se redressant, que de toute manière il était lui-même en pleine contemplation d'un cliché que nous mettrons cette rencontre sur le dos de l'univers qui voulait que l'asiatique tombe à mes pieds. Je rigole de bon cœur hoche la tête  « Voilà, c'est exactement ça. La faute au destin » souriais-je en attrapant sa main  « Thomas Winchester» me présentais-je à mon tour.

Celui qui s'est présenté sous le nom de Billy Monroe me dit ensuite être reporter sportif pour le Times. J'arque un sourcil puis hoche la tête lorsqu'il me demande si je veux bien lui donner ses imporession. Je n'ai pas besoin de réfléchir bien longtemps, bien qu'il me laisserait le temps. De toute manière, ce n'est pas comme si j'avais un truc à cacher et que je ne veux absolument pas que mon nom apparaisse dans un journal. Au pire je pourrais toujours lui demander de changer et mettre un autre prénom à la place. Mais ce n'est pas le cas.  « Avec plaisir » répondais-je avec un sourire alors que je m'approche de nouveau de lui  « Si ça peut vous aider ça ne me dérange aucunement  » je pose mes mains sur mes cuisses et lève mon regard vers Billy  « T'as des questions spécifiques ? Ou est-ce que je dois simplement dire ce que je pense de tel et tel clichés ?» je laisse mon regard glisser sur les différents toiles. Ce n'est pas que je n'ai jamais passé d'interview, même pour un journal … mais un peu quand même. Je sais pas comment ça fonctionne.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thomas • A new time to create   Thomas • A new time to create EmptyVen 3 Avr 2015 - 20:52

avatar
Invité
Invité

Thomas • A new time to create Empty

 
—Billy & You—

A new time to create

Thomas • A new time to create 1428018550-e53c425352-100253119-o2Winchester. Etrangement, ça me fait penser à une série que ma femme aime bien regarder… Argh, je n’aime pas faire ce genre de me référence, j’ai l’impression d’être superficiel du coup. Je soupire doucement avant de me reprendre pour lui expliquer qui je suis, ce que je fais ici et mon métier en gros, espérant qu’il veuille bien participer à l’article et l’avantage avec des gens qui semblent avoir un bon fond, c’est qu’ils sont souvent coopérants. « Avec plaisir » Oh really ? C’est une bonne chose ça, mon instinct a encore fait mouche visiblement. Mon sourire s’élargit de plus belle. « Si ça peut vous aider ça ne me dérange aucunement. » [color=#cc9933]« Ça m’aide beaucoup d’ailleurs. Ça permet de rendre les articles beaucoup plus vivants. »[/color] J’attrape ma sacoche pour fouiller à l’intérieur et trouver mon dictaphone. Ça fait un peu moyen-âgeux comme moyen d’enregistrement là où la plupart des collègues utilisent leur smartphone, mais anyway. J’aime encore mes anciennes méthodes. « T'as des questions spécifiques ? Ou est-ce que je dois simplement dire ce que je pense de tel et tel clichés ?» Oh, ah, on sent qu’il n’est pas habitué à tout ça. J’affiche alors un sourire assez doux sur ma tête avant de hocher la tête. C’est plus facile d’être dirigé quand on n’y connait rien. « Attends, je vais déjà prendre une photo. » Je le prends avec les photos qu’il admirait plutôt, puis range mon appareil avant de mettre le dictaphone en route. « On va déjà commencer par trois questions plutôt simples. » Mais je m’arrête et cherche un siège du regard avant de voir un petit banc carré au milieu de la salle, je le montre à Thomas, histoire que l’on soit en face à face, c’est plus agréable. Une fois assis, je remets l’appareil en route avant de me concentrer et d’essayer de rester sérieux. Je ne peux m’empêcher de regarder son fauteuil par moment en me demandant s’il était un athlète cloué là-dedans ou si c’était de naissance. En tout cas, j’ai l’impression qu’il s’en sort bien et c’est admirable. Pour ma part, je ne sais pas comment je réagirai si je finissais là-dedans du jour au lentement. « Donc je disais, on va commencer par du basique : Pourquoi être venu ici ? Qu’est-ce que l’exposition à d’attirant en soi ? Et… qu’est-ce que tu penses sincèrement de tout ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thomas • A new time to create   Thomas • A new time to create EmptyVen 3 Avr 2015 - 22:34

avatar
Invité
Invité

Thomas • A new time to create Empty

J'aime bien les expositions de ce genre. Etant un grand fan de sport qui suis toute sorte de championnat, j'ai vu pas mal de moment historique même live. Si je le pouvais, je toucherais à tout. J'aurais adoré faire du baseball ou même du hockey. Malheureusement je n'en ai jamais eu l'occasion. A l'époque, je n'étais pas féru de sport, si ce n'est le tir à l'arc. Enfin, beaucoup ne le concidère pas comme un sport et c'est vrai si on pense qu'il faut absolument être hors d'haleine quand on fait du sport. Et bizarrement, ce n'est qu'une fois que je me suis retrouvé en fauteuil roulant que je me suis découvert une passion pour le sport en tout genre. Et c'est surement pour cette raison que je regrette ce qui est arrivé ce jour de juillet. Mais peu importe, je ne suis pas là pour avoir des remords mais plutôt pour me changer les idées.

Et quoi de mieux pour ce faire que de foncé dans un jeune homme ? Rien. C'est donc ce que je fais, sans faire exprès, évidement. J'ai assez de réflex pour le rattraper par les épaules pour pas qu'on ne se cogne. Je lui souris doucement lorsqu'il s'excuse et lui dit que ce n'est pas grave, que ce serait plutôt à moi de m'excuser. En se redressant, il se présente et j'en fait de même, l'écoutant plus attentivement lorsqu'il dit pourquoi il est ici : il est reporter le L.A times et souhaite me poser quelques questions ce qui lui facliterais la tache.

J'accepte volontiers, mon côté serviable ressortant encore et toujours. Je lui demande comment nous allons procéder, n'ayant aucunement l'habitude des interview. Il me répond qu'il va me poser quelques questions basique avant de se taire et se redresser, parcourant la pièce du regard. Je fronce les sourcils puis remarque ce qu'il cherchait. Souriant, j'accepte et le suit vers le sorte de fauteuil. C'est effectivement bien plus agréable surtout pour moi qui suis obligé de lever la tête.

Je guide donc mon fauteuil jusqu'au centre de la pièce et m'immobilise en face du jeune homme. Les mains posées sur mes cuisses, j'attend patiemment qu'il ait sorti son dictaphone avant de me redresser et l'écouter avec attention poser ses questions. Je me prend le temps de réfléchir en faisant une petite moue avant de répondre  « Je suis venu ici parce que j'avais envie de sortir » commençais-je en reportant mon attention sur le reporter  « Et quand j'ai entendu parlé de cette exposition là, je me suis dit que ça pourrait être un bon moyen de se changer un peu les idées» je suis sincère. Trop sincère. Bref.  « L'exposition est attirante en soit parce que …. j'ai vu en live quelques un de ces moments représensté sur ces photos » je souris et regarde autour de moi  «Ou au moins ais-je suivi chez moi, devant ma télé ces moments. Genre la victoire d'Usain Bolt était juste grandiose » je reporte mon regard sur Billy et sourit  «  De tout ça ? Genre … l'exposition où le sport en général ? » je me crispe légèrement lorsque je remarque que son regard se pose à nouveau pour la cinquième sur mon fauteuil, mais ne dit rien.  « Je … même si on pourrait penser le contraire, j'aime beaucoup le sport. Je fais moi-même du tir à l'arc et du basket dans une équipe d'handi basket » je souris un peu et hausse les épaules  « Et en général je trouve que faire une telle exposition est bonne chose. Ça ravive des souvenirs tout particuliers » je désigne une photo de Kobe Briant  «J'ai eu l'occasion de voir son dernier match à lui. Il était grandiose »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Thomas • A new time to create   Thomas • A new time to create Empty

Contenu sponsorisé

Thomas • A new time to create Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Thomas • A new time to create
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser