-31%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike React Element 55 SE pour homme
90 € 130 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le Personnel [3/4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Le Personnel [3/4]   Le Personnel [3/4] EmptySam 16 Mai 2015 - 19:17

Bad Teacher
Bad Teacher
Pour pimenter le jeu
Pour pimenter le jeu
Age : 94
Date d'inscription : 02/07/2012
Prénom : Dieu.
Célébrité : Personne.
Crédit avatar : #FRAT7YL.
Messages : 1025
Nationalité / origines : Aucune et tout à la fois.
Adresse de résidence : Derrière chez toi.
Dispo pour le rp : Non

Le Personnel [3/4] Empty

LE PERSONNEL


ENRICHIT NOTRE UNIVERSITE


FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER
Légende

poste vacant ou scénario libre.
personnage ou avatar réservé.
personnage ou avatar pris.


❧ MICHAEL FASSBENDERTristan S. Renner
❧ JESSICA CHASTAINKatherine O. Brown
❧ EDDIE REDMAYNEEthan Christopher Dunn
❧ CHANNING TATUMAddison Brennan Thompson



Les avatars des postes vacants ne sont pas systématiquement réservés. Songez à en vérifier la disponibilité dans notre liste des avatars pris

Une université ce n’est pas qu’un regroupement d’étudiants venus des quatre coins du monde. À UCLA, même si les étudiants représentent une grande part de la population, il ne faut pas non plus oublier ceux qui agissent dans l’ombre pour la bonne marche de cet établissement. Qu’ils enseignent, nettoient, administrent ou exécutent maintes et maintes tâches essentielles au bon fonctionnement de l’université, ils sont les piliers de la faculté lorsque les étudiants en sont les pierres angulaires. Méprisés ou adulés, rappelez-vous seulement que sans eux, vous n’êtes rien. Certains sont issus d'un enseignement à cette université même, si tendre et chère à leurs yeux que l'idée de la quitter ne leur est jamais venue à l'esprit, tandis que d'autres, attirés par le soleil Californien et la gloire d'Hollywood, sont arrivés d'ailleurs dans l'espoir de vivre un rêve au delà de toutes leurs plus folles espérances. Austères ou doux, sérieux ou excentriques, il vous sera cependant impossible de les voir en dehors d'un cadre "professionnel" ... Et pourtant ! N'oubliez pas qu'avant de faire partie du corps enseignant et administratif de l'université, ce sont, tout comme vous, des êtres humains.

CE CONTENU EST LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DE
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER. TOUTE REPRODUCTION
NON-AUTORISÉE, PARTIELLE OU TOTALE, EST PROSCRITE.

TEXTE (C) ADMIN
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Personnel [3/4]   Le Personnel [3/4] EmptySam 16 Mai 2015 - 19:18

Bad Teacher
Bad Teacher
Pour pimenter le jeu
Pour pimenter le jeu
Age : 94
Date d'inscription : 02/07/2012
Prénom : Dieu.
Célébrité : Personne.
Crédit avatar : #FRAT7YL.
Messages : 1025
Nationalité / origines : Aucune et tout à la fois.
Adresse de résidence : Derrière chez toi.
Dispo pour le rp : Non

Le Personnel [3/4] Empty

LE PRESTIGE


41 ANS
AMÉRICAIN
DOYEN D'U.C.L.A.
HÉTÉROSEXUEL
DIVORCÉ


TRISTAN SAMUEL RENNER





QUALITÉS
&DÉFAUTS

CALME

IMPASSIBLE

GÉNÉREUX

MÉFIANT

AUTORITAIRE

FIER

RAISONNABLE

INSENSIBLE

MATURE

DISTANT

RÉFLÉCHI

RÉSERVÉ


L'HISTOIRE DE MA VIE
Une vie passée à observer n'a pas de mérite. Cela m'a pris plusieurs années pour m'en rendre compte, mais lorsque ce jour vint ... Ce fut comme une épiphanie. Nous sommes ici pour une raison. Laquelle ? Celle de se surpasser, et surtout, de surpasser les autres. L'excellence est le seul mérite, le prestige, la seule récompense, et c'est ainsi que malgré ma famille aux moyens relativement faibles, j'ai su gravir les échelons et m'élever au même niveau que les plus illustres étudiants de la Californie. Il fallut pour cela que j'enchaine succès académique sur succès académique ... Mais ça en valait le coup. Dire que mon entrée à UCLA à mes dix-sept ans fut la plus grande fierté de mes parents serait un euphémisme. Tout cela pour vous dire qu'à mes yeux, il est important de croire en soi, de connaitre ses propres limites et d'avoir envie de les dépasser, encore et toujours. Je ne cacherais pas que ma vie ne fut pas toujours facile. Enfant, j'effrayais les autres de par mon vaste savoir, et cela dura bon nombre d'années. Puis, je m'attirai les foudres des autres étudiants dans mon cursus, jaloux de mes brillants résultats. Rien que l'année dernière, mon adjointe concevait les plans les plus machiavéliques pour me remplacer. (Fort heureusement, un évènement inattendu a suffi à la faire fuir. Mais ça, c'est une autre histoire ...) Et l'amour, dans tout ça ? Je l'ai trouvé et je l'ai laissé repartir. Aujourd'hui, nous sommes divorcés ... Mais c'est de l'histoire ancienne et nous sommes tous les deux d'accord sur le fait que les choses sont mieux ainsi. Je ne pourrais probablement jamais me consacrer à un mariage ou à une famille car il n'y a rien que je puisse aimer autant que ma profession. Il n'y a qu'elle qui me donne cette sensation d'être épanoui. De mon bureau, je surveille tout, à l'attente du prochain conflit ... Faites attention. Je vous attendrai au moindre dérapage.


PARCE QU'UNE VIE SANS LIENS, C'EST UNE VIE SANS AMIS
LES MOUTONS-CASTORS ET LES LAMAS SONT PARMI NOUS


KATHERINE O. BROWNTensions réciproques.
Quelque chose me froisse lorsque nos chemins se croisent. J'ai du mal à supporter Katherine, et, ce, malgré tous mes efforts. Je ne sais pas s'il s'agit de son sourire un brin trop chaleureux ou de son insistance à ce qu'on l'appelle Kate, mais une chose est sure et certaine : ses efforts pour se rendre plus abordable me poussent à me renfermer davantage. Incapable d'esquisser ne serait-ce que le moindre sourire à son égard, je me sens contraint d'abord une pseudo-cordialité destinée à tenter de lui rappeler que nous sommes avant tout, ici, dans un lieu de travail, et non au club med.


JESSICA CHASTAIN, ICÔNE © FEU ARDENT


BRADLEY CONNORSNeveu.
Lui ? Ne lui accordez pas trop d'importance : il ne s'agit que de mon neveu. D'ailleurs, il s'apprêtait à sortir. N'est-ce pas, Bradley ? De quoi ? Un garnement ? Non ... Il est respectable, Bradley. Il a du sang de Renner, dans les veines, même si on peut difficilement le dire, comme ça, au premier abord. Si je le vois souvent ? Non, pas vraiment. Juste assez pour qu'il puisse m'amuser sans pour autant m'agacer. Néanmoins, je me demande si j'arriverais à le fréquenter de façon quotidienne sans jamais perdre mon calme ni ma patience ... J'en doute fortement. Fort heureusement, je n'aurais probablement jamais à tester l'hypothèse et vérifier la théorie.


BOYD HOLBROOK, ICÔNE © FEU ARDENT


G. T. « GIA » LEONETTIUne mécène très... souple.

Je voudrais pouvoir dire que je suis irréprochable en toutes circonstances, que je ne mélange pas travail et plaisir.. Mais,s i c'était vrai, je n'aurais pas cédé aux charmes de Melle Leonetti. Sa famille est, depuis de nombreuses années, l'une des sources de financement de notre université. Nous nous rencontrons donc régulièrement aux soirées de récolte de fonds,nous discutons, nuos flirtons... Les choses habituelles, attendues, mille fois jouées.

Mais il y a deux ans... la soirée s'est terminée bien plus chaudement que prévu.


JAMIE CHUNG, ICÔNE © FEU ARDENT



TOUTES LES IMAGES
ONT ÉTÉ FAITES PAR
FEU ARDENT

FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Personnel [3/4]   Le Personnel [3/4] EmptySam 16 Mai 2015 - 19:18

Bad Teacher
Bad Teacher
Pour pimenter le jeu
Pour pimenter le jeu
Age : 94
Date d'inscription : 02/07/2012
Prénom : Dieu.
Célébrité : Personne.
Crédit avatar : #FRAT7YL.
Messages : 1025
Nationalité / origines : Aucune et tout à la fois.
Adresse de résidence : Derrière chez toi.
Dispo pour le rp : Non

Le Personnel [3/4] Empty

LA CONSEILLÈRE


35 ANS
CANADIENNE
CONSEILLERE D'ORIENTATION
BICURIEUSE
DIVORCEE


KATHERINE OLIVIA BROWN





QUALITÉS
&DÉFAUTS

LIBRE

SOUCIEUSE

ATTENTIONNÉE

SÉRIEUSE

INVESTIE

PARANO

CHALEUREUSE

MYSTÉRIEUSE

A L'ECOUTE

IMPULSIVE

FIDÈLE

STRESSÉE


L'HISTOIRE DE MA VIE
Ma première année à l’UCLA a sûrement été la plus marquante de toute ma carrière et de ma vie entière. Je venais à peine de sortir d’un divorce, Los Angeles était pour moi l’occasion de repartir sur de nouvelles bases, de reconstruire ma vie.

Ce que je n’avais pas prévu, c’était de rencontrer ce garçon qui allait tout détruire. Je commençais à me faire à mon nouvel emploi, donner des rendez-vous, découvrir les ambitions des élèves, leurs projets, leurs incertitudes. Les orienter, les accompagner, tout faire pour qu’ils puissent atteindre leurs rêves. Mais avec lui tout était différent. Nos entretiens ne menaient à rien, nos conversations étaient troublantes et me mettaient toujours mal à l’aise.

J’ai bien senti que quelque chose n’allait pas mais je venais d’arriver dans cette ville, j’avais déjà mes propres problèmes à gérer … Je n’ai pas prévenu le doyen et la fusillade est arrivée. Ce garçon que j’avais suivi pendant des mois venait de faire un carnage dans l’université. Et si j’avais dit quelque chose ? Si j’avais été plus réactive ? Plus vigilante ? Peut-être que rien de tout ça ne se serait passé.

Aujourd’hui je dois vivre avec ce poids, avec cette culpabilité. Voir et revoir des professeurs, des élèves qui ont vécu cette fusillade, qui ont perdu un proche et garder le secret. C’est sûrement pour cela que je suis très impliquée dans mon travail à présent. Je ne veux plus qu’une telle chose se reproduise.

Alors je fais tout, vraiment tout ce que je peux pour aider mes élèves, quitte à trop m’investir, quitte à aller trop loin, à tomber parfois dans l’excès ou la parano. J’en délaisse ma vie sociale et cela fait bien longtemps que je n’ai laissé personne entrer dans ma vie. Mais je ne suis pas prête à changer, neuf ans après le drame, moi je n’ai pas oublié.


PARCE QU'UNE VIE SANS LIENS, C'EST UNE VIE SANS AMIS
LES MOUTONS-CASTORS ET LES LAMAS SONT PARMI NOUS


TRISTAN S. RENNER Tensions réciproques.
Il est bien joli, monsieur le doyen, mais il n'est pas très commode, ah, ça, c'est moi qui vous le dit ! Je me demande s'il sait ce qu'est sourire, car dès que nos chemins se croisent, les grimaces qu'il me fait n'y ressemblent que vaguement ... J'essaie pourtant d'être sympathique à ses yeux, mais rien n'y fait. Lui, il est né de la dernière pluie, ça, j'en suis persuadée. J'ai baissé les bras, depuis, et je me contente de lui sourire poliment, sans réellement savoir pourquoi nous sommes en "mauvais" termes. On verra bien ce qui découle de cette histoire avec du temps, du recul, beaucoup de patience et davantage d'efforts de ma part pour tenter de lui faire comprendre que je ne suis pas son ennemie.


MICHAEL FASSBENDER, ICÔNE © FEU ARDENT


MAXIM J. WHITECompréhension silencieuse.
Lorsque je croise ce jeune homme dans les couloirs, c'est plus fort que moi : je ne peux pas m'empêcher de lui sourire poliment, de tenter d'être chaleureuse face à lui. Voyez-vous, il ne le sait pas, je ne lui ai jamais dit, mais on m'a mis au courant de son histoire, et j'éprouve peut être un peu trop de sympathie à son égard ; plus qu'il ne le souhaiterait, en tous les cas, je le réalise.

Mais tout ce que je peux faire, c'est sourire, être compatissante envers lui. Un jour, peut être que l'opportunité d'apprendre à se connaître davantage fera surface, mais ce jour n'est pas arrivé, et nous le savons pertinemment tous deux.


PAUL WESLEY, ICÔNE © REDPIX


ADDISON BRENNAN THOMPSON Insistant collègue
Pourquoi? Pourquoi faut-il qu'il s'intéresse à moi? Avec la réputation qu'il se traine, en plus? Non pas que je crois les "on dit" mais...

J'ai mieux à faire que succomber aux charmes d'un dragueur invétéré. Le peu de temps que je garde pour moi, je ne souhaite pas le perdre  avec lui... Au départ, j'étais contre son arrivée ici, mais je n'ai entendu aucun écho négatif des étudiants depuis son arrivée. Il me semble que c'est plutôt lui qui repousse les assauts de certaines élèves que le contraire.

Parfois je me dis qu'il a dû souffrir des rumeurs qui ont couru à son sujet, si elles ne sont pas fondées. Mais ma compassion, je la réserve aux élèves!


CHANNING TATUM, ICÔNE © FEU ARDENT



TOUTES LES IMAGES
ONT ÉTÉ FAITES PAR
FEU ARDENT

FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Personnel [3/4]   Le Personnel [3/4] EmptyDim 12 Juil 2015 - 22:33

Bad Teacher
Bad Teacher
Pour pimenter le jeu
Pour pimenter le jeu
Age : 94
Date d'inscription : 02/07/2012
Prénom : Dieu.
Célébrité : Personne.
Crédit avatar : #FRAT7YL.
Messages : 1025
Nationalité / origines : Aucune et tout à la fois.
Adresse de résidence : Derrière chez toi.
Dispo pour le rp : Non

Le Personnel [3/4] Empty

LE PASSIONNÉ


27 ANS
AMERICAIN
PROF EN CRIMINOLOGIE
HETEROSEXUEL
CELIBATAIRE


ETHAN CHRISTOPHER DUNN





QUALITÉS
&DÉFAUTS

PERSÉVÉRANT

SOLITAIRE

INTELLIGENT

MANIAQUE

ENTHOUSIASTE

TIMIDE

ATTENTIF

NAIF

CURIEUX

INFLUENCABLE

ÉLÉGANT

SUCEPTIBLE


L'HISTOIRE DE MA VIE
Ma mère a toujours répété à qui voulait bien l’entendre que je serais toute ma vie handicapé par ma timidité, que ce soit professionnellement ou amicalement parlant. J’ai longtemps été habitué à ce qu’elle me remue et je dois dire qu’à l’époque je le méritais sûrement.

La timidité a toujours été un trait de caractère spécifique à la famille de mon père. En effet, ce dernier a été obligé d’attendre que ma mère fasse le premier pas puisqu’il n’a jamais vraiment eu la poigne masculine que l’on peut attendre chez un homme et c’est donc ma mère qui a toujours porté la culotte dans leur couple. J’aurais probablement suivi les traces de mon paternel si je n’avais pas décidé de réagir.

Los Angeles, nouveau lieu, nouveaux visages. Je savais que ce poste en criminologie dans la plus grande université de la ville était synonyme de nouveau départ. Très vite, j’ai souhaité m’inscrire dans un club de lecture de romans policiers dans le but de communiquer avec les autres. C’était aussi une occasion pour moi de m’ouvrir et de commencer à créer des liens dans ce nouveau lieu de vie qui était désormais le mien. Le crime, c’est un thème pour lequel je suis, sans vouloir paraître prétentieux, un véritable expert. Des questions sur Jack L’Eventreur ? Je suis incollable et c’est sans doute ce qui explique pourquoi je suis aussi passionné par mon métier.

Aujourd’hui, ma timidité a diminué et je suis fier de dire que les prévisions de ma mère pour ma vie future n’étaient que des foutaises. Néanmoins, je reste quelqu’un qui a besoin de solitude pour se retrouver et je dois avouer que mes relations avec les femmes restent toujours compliquées puisque je suis loin d’entre un boute-en-train. Ma plus grande qualité ? La persévérance. Sans elle, je ne saurais probablement pas devenu celui que je suis aujourd’hui. C’est à dire un homme à l’aise en société et enthousiaste à l’idée de faire de nouvelles rencontres.


PARCE QU'UNE VIE SANS LIENS, C'EST UNE VIE SANS AMIS
LES MOUTONS-CASTORS ET LES LAMAS SONT PARMI NOUS


EVELYN I. KENNEDYAmie du net.

Je me souviens, j'avais 19 ans et ma mère, terrifiée à l'idée que je finisse célibataire, m'avait inscrit, sans demander mon avis, sur un site de rencontres. Evelyn avait subi un sort semblable... Ses parents, inquiets de la voir fréquenter un homme plus âgé, avaient décidé de la pousser à s'inscrire sur un site en ligne...

Nous avons rapidement supprimés nos comptes sur ce site, mais nous avions eu le temps d'échanger quelques mots en ligne, sous les regards approbateurs de nos familles, et nous avons sympathisé. J'ai, de loin en loin, suivi l'histoire de son mariage, puis de son divorce; elle m'a soutenu dans mes études. Depuis que je suis à L.A., nous nous voyons de temps à autres


KEIRA KNIGHTLEY, ICÔNE © FEU ARDENT


MADISON T. FAWCETTAncienne étudiante.
Elle est gentille, Madison, et touchante. Cela se voit aux sourires qu'elle adresse à ses connaissances, dans les couloirs, et à l'attention qu'elle porte à ses amis. Moi, depuis un verre de fin d'année pris avec quelques étudiants, j'ai droit à ses sourires.

Mais il y a aussi de la tristesse dans ses yeux, des recoins de solitude qui me parlent, sans un mot. Elle est étudiante, nous ne pouvons pas vraiment fraterniser, mais, souvent, je me demande la raison de sa mélancolie. Un jour, peut-être, je lui poserai la question.


JENNIFER LAWRENCE, ICÔNE © FEU ARDENT



IMAGE 1 (C) CRÉATEUR
IMAGE 2 (C) CRÉATEUR, IMAGE 3 (C) CRÉATEUR
IMAGE 4 (C) CRÉATEUR

FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Personnel [3/4]   Le Personnel [3/4] EmptyDim 12 Juil 2015 - 22:51

Bad Teacher
Bad Teacher
Pour pimenter le jeu
Pour pimenter le jeu
Age : 94
Date d'inscription : 02/07/2012
Prénom : Dieu.
Célébrité : Personne.
Crédit avatar : #FRAT7YL.
Messages : 1025
Nationalité / origines : Aucune et tout à la fois.
Adresse de résidence : Derrière chez toi.
Dispo pour le rp : Non

Le Personnel [3/4] Empty

L'athlète


36 ANS
AMÉRICAIN
PROFESSEUR DE SPORT
BISEXUEL
CÉLIBATAIRE


ADDISON BRENNAN THOMPSON





QUALITÉS
&DÉFAUTS

JOYEUX

SECRET

SÉDUCTEUR

ÉGOCENTRIQUE

COMPRÉHENSIF

LUNATIQUE

APPLIQUÉ

HAUTAIN

TRAVAILLEUR

INFIDÈLE

OUVERT

DÉMESURÉ


L'HISTOIRE DE MA VIE
Je n’ai jamais vécu à Los Angeles et je ne prévoyais pas d’emménager ici un jour à vrai dire. Je n’ai pas vraiment eu le choix cependant. Enseigner dans le Texas était devenu très difficile, surtout avec la réputation de professeur qui couchait avec ses élèves qui me collait à la peau. Le pire dans tout cela, c’est que je n’ai jamais eu la moindre relation sexuelle avec l’un de mes étudiants.

Avec une force de conviction un peu moins importante, peut-être que j’aurais effectivement sauté le pas. Certaines de mes étudiantes ont essayé à plusieurs reprises de me mettre dans leur lit, je n’ai jamais répondu à leurs avances. Les rumeurs ont été de plus en plus intensives, je me demande d’ailleurs si certains de mes étudiants avaient quelque chose contre moi puisqu’ils ont témoigné en ma défaveur. Pourquoi mentir lorsque la vie d’un professeur est en jeu ? Je me pose encore la question.

J’ai donc été obligé de quitter le Texas, aucune université n’aurait osé m’engager après toutes ces histoires. Forcé de déménager, d’abandonner mes amis et ma famille pour obtenir un nouveau poste à UCLA, je n’ai jamais visité la côte ouest, l’occasion rêvée pour changer d’air et recommencer à zéro. Le bénéfice du doute m’a été accordé ici, à UCLA, j’ai néanmoins conscience que je vais être surveillé de près, au moins au tout début.

Difficile d’accepter un tel sort lorsque vous êtes un homme qui apprécie grandement les charmes féminins et masculins. Car oui, si je me suis toujours arrangé pour réfréner mes pulsions face à mes étudiants, je n’en suis pas moins un réel séducteur en dehors du travail. A présent mon seul souhait est le suivant, m’intégrer au mieux et oublier toutes ces affreuses histoires qui auraient pu mettre un terme à ma carrière.


PARCE QU'UNE VIE SANS LIENS, C'EST UNE VIE SANS AMIS
LES MOUTONS-CASTORS ET LES LAMAS SONT PARMI NOUS


KATHERINE O. BROWN Enigmatique glacier.
Avec une telle chevelure, je pensais que ma collègue serait... de feu. Facile à conquérir et... incendiaire. Ce sont ses regards qui sont incendiaires... Pour le reste elle est plutôt glaciale. Il n'y a qu'avec ses étudiants qu'elle semble humaine et chaleureuse. Si je n'avais pas eu à subir des rumeurs affreuses, je serais tentée de la soupçonner d'être trop proches de certains d'entre eux...

Je ne sais pas pourquoi elle est si distante. Il n'y a pas qu'envers moi qu'elle se comporte ainsi. Si vous voulez mon avis, elle gâche son existence, cette femme, à ne penser qu'à son boulot. Dommage...


JESSICA CHASTAIN, ICÔNE © FEU ARDENT



ADELAIDE J. SULLIVANErreur monumentale.
Un été presque comme les autres, avec diverses conquêtes d’une nuit. Rien d’anormal… Jusqu’à ce que je croise la demoiselle dans les couloirs de l’UCLA, quelques mois plus tard. Panique à bord ! Après les rumeurs qui ont couru sur moi l’an passé, voilà que, dans cette nouvelle ville, je croise, parmi les élèves, une ancienne conquête ?

Adélaïde a promis de ne rien dire… et n’a toujours rien dit. Bon point pour elle… Il faut bien cela pour contrebalancer les idées qui, au cours de nos discussions amicales, s’infiltrent parfois en moi… Note à moi-même : ne plus me lier d’amitié avec des filles qui ont partagé mon lit. Les souvenirs, parfois, ça vous colle à la peau.


NINA AGDAL, ICÔNE © FEU ARDENT


TOUTES LES IMAGES
ONT ÉTÉ RÉALISÉES
PAR FEU ARDENT

FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Personnel [3/4]   Le Personnel [3/4] Empty

Contenu sponsorisé

Le Personnel [3/4] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Personnel [3/4]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Postes Vacants-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser