Le Deal du moment : -38%
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
Voir le deal
156 €

Partagez
 

 keep calm (felia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: keep calm (felia)   keep calm (felia) EmptyVen 22 Mai 2015 - 20:56

Ayden T. Wilson
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri

keep calm (felia) Empty

Il doit être deux ou trois heures du matin, quelque chose comme ça … Adam n’a pas l’habitude de surveiller sa montre. Il est de ceux qui ne s’inquiètent pas du temps qui passe, de l’heure à laquelle ils rentrent. Le bar ne désemplit pas. Les buveurs et les fêtards du vendredi soir sont présents, tous fidèles à leurs postes. Une ambiance chaleureuse et joyeuse, aidée par l’alcool que l’on déverse à flots, règne dans le bar du Westwood. Adam et Luke, son ami de longue date qu’il aime retrouver à l’occasion, enchaînent bière sur bière tout en parlant de leurs conquêtes respectives. Adam se retrouve un peu en son ami, en ce qu’ils sont deux quarantenaires décidément incapable de se ranger dans le droit chemin, d’obtenir plus qu’une simple histoire d’un soir. Mais cela n’a pas l’air de les attrister plus que ça. Ils trinquent joyeusement, ils rient bruyamment et au fil des minutent qui s’égrainent et des verres qui se vident, s’échangent de grandes accolades fraternelles et enivrées. Tout se passe bien, l'ambiance est agréable jusqu’à ce que des éclats de voix ne viennent fendre la salle. Immédiatement les regards curieux se tournent, celui d’Adam avec, vers ces deux personnes qui s’échangent des noms d’oiseaux peu sympathiques. Le quarantenaire croit comprendre au milieu du brouhaha et des insultes qu’un peu de bière renversée est à la l’origine de la querelle. Mais ce n’est pas ce qui le captive à l’instant. Adam observe cette femme dont les muscles se tendent, dont la mâchoire se crispe. Cette femme qui se bat contre elle-même pour se contenir et ne pas laisser cette colère qui lui hurle de céder à la violence, prendre le dessus. Cette sensation, Adam la connait bien, il vit avec et c’est peut-être pour ça qu’il se lève pour s’interposer entre les deux protagonistes qui ne vont de toute évidence pas tarder à en venir aux mains. D’un geste assuré et autoritaire, il place sa main sur le torse de l’homme et lui lance, un sourire narquois aux lèvres. « Tu vas quand même pas taper sur une nana ? ». Il prend sa défense, sans la connaître, sans qu’elle lui ait demandé quoi que ce soit. Il se doute qu’elle n’appréciera pas, qu’elle s’en sortait très bien toute seule mais il n’a pas pu s’empêcher d’intervenir. De s’immiscer dans cette querelle qui n’est pas la sienne. « C'est bon, je pense qu'il a compris. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: keep calm (felia)   keep calm (felia) EmptyLun 25 Mai 2015 - 17:02

Felia D. Rimenez
Felia D. Rimenez
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 33
Date d'inscription : 24/04/2015
Prénom : Estelle
Célébrité : Zoé Kravitz
Crédit avatar : stellee
Messages : 285
Nationalité / origines : Mexicaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : La rue.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : /
Job/Métier : Actuellement employée au zoo.
Adresse de résidence : Un petit appartement dans le South, depuis peu.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Zoé Barovitz.

keep calm (felia) Empty


Ce soir, la lumière des lampadaires installés à la chaîne dans les rues, me guide jusqu'à ma destination. Un vieux pub irlandais où ma nouvelle collègue de travail m'a convié pour boire un verre. Eden est une nana adorable, fraîche et emplie de joie, ça fait plaisir à voir ! Parfois tout son baratin m'exaspère et je pense au silence. Avec du recul, ça m'amuse et je la trouve rigolote, voire drôle. Elle est une super amie alors je ne me refuse pas une soirée bien arrosée pour cette nouvelle amitié. Mon récent salaire ne casse pas des briques mais il est suffisant pour me payer un verre au deux dans ce pub.
Les heures défilent en sa compagnie, les barres de rire aussi. Mon ventre a son quart d'heure sportif à chaque connerie qu'elle débite, sur sa vie, son travail ou ses amours. Je  l'écoute et ça m'amuse affreusement. Des fois, elle a des mimiques qui me rappellent Rose, ma petite sœur, et je trouve ça attendrissant. « Attend moi là, je reviens. » Me dit-elle, avant de se diriger presque titubante vers les toilettes. Je pouffe de rire intérieurement en me disant que je ne vais non plus tarder à aller faire un tour aux toilettes. Ma vessie pèse de plus en plus lourd. Je regarde le fond de bière dans ma pinte, me dit que je ne vais pas tarder à rejoindre Eden, alors, toute souriante, je me l'enfile dans le gosier. Enfin... C'était sans compter sur un maladroit ivrogne qui m'a poussé, renversant le contenu de mon verre sur mon décolté, et sa chemise. C'est froid ! Immédiatement, je le fusille du regard. S'il est assez intelligent pour ne pas me chercher, il ferait mieux de s'excuser. « Putain ! » S'écrit-il. « Vous avez pas les yeux en fache des crous ou quoi ? » Mauvaise réponse. Le pauvre est tellement refait qu'il n'arrive plus à aligner correctement trois mots dans une même phrase. Et son accent si provoquant, qui me hérissent les poils. Encore un de ces vieux connards qui préfèrent se noyer dans l'alcool avec ses potes plutôt que d'assumer sa vie de famille et ses problèmes. C'est exaspérant. « Et vous, vous auriez pu faire gaffe à où vous alliez, au lieu de mon foncer dessus. » Mon ton est glacial. « Mais tu te prends pour qui ma minette ? » Sa tronche de singe me rebute et je sens qu'il va me prendre la tête longtemps. Sa façon de parler... Je lui ferai bien bouffer sa langue. C'est quoi ces surnoms qu'il ose me donner là ? Il ne devrai pas me cherche comme ça. J'ai rien à voir avec ces putes qu'il se paie. Il continue de débiter des mots en m'associant à tous les noms d'oiseaux qui lui passe par la tête.
« Hé oh vieux con, je te conseille de la boucler, ok. » Mes points se serrent et ma mâchoire retient tout ce que je ne pourrai dire. « Je te préviens je vais pas me laisser marcher sur les pieds par une sale négresse comme toi. » WHAT ? L'injure raciste, c'est sérieux ? Son personnage me sort par tous les orifices. J'implose. Directement, je me dresse devant lui, le regard fusillant et lève le poing, prête à le balancer dans sa face de rat, pour l'envoyer voler contre l'autre bout de la salle. Mais un homme intervient rapidement. Un grand brun un peu barbu, assez costaud pour savoir qu'il sait se défendre. Il ne me fait pas peur pour autant lui non plus. Il pose une main sur le torse de l'ivrogne, lui disant sereinement  « Tu vas quand même pas taper sur une nana ? » Mais je rêve ! C'est qui lui ? J'ai pas besoin de sa pitié, sous prétexte que je suis une fille. « Tu rigoles, c'est moi qui vais l'écraser. » Je rêve de frapper ce taré, de lui remettre les idées en place. Et on verra si la négresse lui cause encore des problèmes. « C'est bon, je pense qu'il a compris. » Me dit le grand brun. Son regard me dit de me calmer, et je sais que ça n'en vaut pas la peine. Mais... sérieusement, il mérite vraiment une bonne baston. « Mais il a rien compris, regarde moi ce connard. » Je le dévisage de bas en haut, faisant un pas vers lui, prête à lui faire mon fond de bière.



CAUSE I GOT ME FOR LIFE

Oh, it's just me, myself and I, solo ride until I die, cause I got me for life. Oh, I don't need a hand to hold even when the night is cold I got the fire in my soul.©️ signature by anaëlle.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: keep calm (felia)   keep calm (felia) EmptyDim 7 Juin 2015 - 15:12

Ayden T. Wilson
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri

keep calm (felia) Empty

Les insultes ressemblent à un bourdonnement rageur dans ses oreilles dont il peine à distinguer le contenu qui n’a de toutes les façons aucune importance. Il se doute que le type devant lequel il vient de se placer n’a pas beaucoup de courage, ni de respect pour lui-même. Il faut être un sacré lâche pour s’attaquer à une femme et encore plus pour l’insulter sur sa couleur de peau. Mais ça Adam ne l’a pas entendu … parce que sa réaction aurait été complètement différente. A force de voyages et de rencontres, il sait mieux que personnes les ravages que causent encore le racisme et la ségrégation dans de nombreux pays. Adam ne comprend pas et ne comprendra jamais cette haine qui n’a aucune fondation, aucune raison d’exister si ce n’est la peur … Ouais, c’est ce qu’on dit souvent. La peur de l’autre, de ce qu’on n’est pas et de ce qu’on ne connait pas. Plutôt une infinie connerie rétorquerait-il si on lui demandait son avis. Mais il n’a pas entendu. Alors il tente de temporiser, de calmer le jeu en déposant une main ferme sur le torse de l’homme pour le dissuader d’aller plus loin dans ses paroles et dans ses gestes. Et ça marche presque trop facilement. L’homme énervé affiche devant Adam deux billes pantoises, levant les mains en l’air et s’excusant platement du trouble occasionné. Une attitude que ne partage pas la jeune femme que le quarantenaire sent trépigner, bouillir d’énervement dans son dos. Elle n’a pas dit son dernier mot et décide de laisser la colère parler en s’avançant d’un pas vers le connard comme elle le dit si bien. Adam ne devrait pas, mais c’est presque sans y réfléchir qu’il pose une main sur l’épaule de la jeune femme pour la retenir. Il sait que ce geste peut la faire flamber parce que ce geste l’aurait fait flamber lui-même. On ne retient pas la violence par des gestes, la violence on la retient par des mots en allant chercher le plus infime bout de conscience qu’il nous reste à ce moment-là. Il ne sait pas comment elle, elle va réagir. Mais il est impatient, impatient de voir si elle lui ressemble autant qu’il le pense, qu’il le croit. « Tu peux te battre ici avec lui ». Ces mots s’élèvent dans les airs surtout pour capter son attention. Lorsqu’il continue, c’est plus proche d’elle et à voix basse. « Les flics vont débarquer et ont ne t’autoriseras plus à mettre un pied ici … Les bagarres, le patron aime pas trop ça ». Comme les clients, qui ont déserté la scène dans un périmètre de deux mètres environ. Le celtic n’est pas un bar où l’on déclenche des bagarres, le patron y veille et Adam sait très bien de quoi il parle. « Allez, laisse tomber … Ce connard n’en vaut vraiment pas la peine ». Il ne mâche pas ses mots, jamais. Et son regard sombre défi le connard en question de dire quoi que ce soit, de protester. Ce que bien sûr il ne fait pas.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: keep calm (felia)   keep calm (felia) EmptyVen 12 Juin 2015 - 2:28

Felia D. Rimenez
Felia D. Rimenez
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 33
Date d'inscription : 24/04/2015
Prénom : Estelle
Célébrité : Zoé Kravitz
Crédit avatar : stellee
Messages : 285
Nationalité / origines : Mexicaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : La rue.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : /
Job/Métier : Actuellement employée au zoo.
Adresse de résidence : Un petit appartement dans le South, depuis peu.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Zoé Barovitz.

keep calm (felia) Empty


Ce con a des airs sur mon ex-beau-père ivrogne, et s'il continue de me provoquer comme il le fait, il y a de grandes chances qu'il suive le même destin que lui. Le corps sans âme enseveli par des tonnes de terres brûlantes. Non pas que je vais le tuer -bien que ça me démenge- mais je serai capable de lui refaire le portrait. Juste pour ne plus avoir à faire à sa tête de con, son halène à gerber et ses mots aussi racistes que mysogynes. Un minable par excellence. Mon regard ne le lâche plus et plus je vois ce sourire s'étendre sur ses lèvres, plus j'ai envie de le lui faire bouffer. Mais il y a ce grand brun qui est intervenu. Assez costaud pour savoir que si je m'attaque à lui, là c'est moi qui ai des chances de ne pas m'en sortir indemne. Je suis impulsive certes, mais pas conne. Il arrive et pose sa main sur mon épaule au moment où je m'avance vers l'ivrogne, pour m'empêcher d'aller plus loin, et pour me calmer aussi je suppose. Mais non, je ne vois pas ce geste d'un bon oeil. Si j'avais été un cleb's j'aurai pu méchamment grogner. Alors, immédiatement, d'un geste bref et rapide, je frappe sur son poignet pour virer sa main. Pas violemment, mais assez pour qu'il comprenne que ça ne me plait pas. « Tu peux te battre ici avec lui » Oui je peux, je le sais. Et l'envie me brûle jusque dans les tripes. L'attention des personnes aux alentours est concentrée sur nous, mais c'est comme s'il y avait cette bulle qui nous isolait d'eux. Juste tous les deux, et que le grand dadet avait réussi à y pénétrer. « Les flics vont débarquer et ont ne t’autoriseras plus à mettre un pied ici … Les bagarres, le patron aime pas trop ça » Les flics... Ouais, eux aussi je les évite. Je n'ai pas un passé glorieux, et je ne veux pas que ça se sache. Je ne suis pas venue à Los Angeles pour repartir sur une pente glissante comme celle que j'ai prise au Mexique. Cela dit ça ne veut pas dire que je vais me laisser marcher sur les pieds. Le patron n'aime pas les bagarres ? « Ah ouais ? Bah moi j'aime pas ce connard et ses insultes à la con. Mais on a pas toujours ce qu'on veut. » Il y a cette mauvaise atmosphère pesante, je le sens. La clientèle ici n'est pas habituée à ce genre de comportement je crois. Mon regard alterne entre les deux hommes, j'ai chaud et je sais que je ferai mieux de me calmer. Je commence à monter dans les tours et c'est vraiment mauvais. C'est la même sensation que celle que je vivais tous les soirs au Mexique. La même Felia qui fait son retour. « Allez, laisse tomber … Ce connard n’en vaut vraiment pas la peine » Mes yeux se plantent dans les siens et l'interrogent. « Ah ouais ? Et qu'est-ce qui en vaut la peine à tes yeux alors ? » Pas le respect d'une femme ? Je devrais me laisser insulter et rabaisser comme ça aux yeux de tous ? Oh non, ce n'est pas dans mes principes, je ne suis pas une de ces filles que l'on peut qualifier de "discrètes" ou "pudiques" sur le sujet. Tu me cherches, tu me trouves. Voilà mon motto. Le connard en face de moi ne dit finalement plus un mot. Il fixe le grand brun costaud avec un brin d'appréhension je crois. Quel trouillard ! On fait le malin devant une paire de nichons, mais quand il s'agit d'une paire de couilles et des muscles, il range les siennes. J'en rirais presque.
Du coin de l’œil, je repère Eden qui sort enfin des toilettes, un peu perdue par ce qui se passe. Je ne veux pas faire de scandale devant elle. Le reste du monde je m'en fous, mais pas quand c'est mes amis. « T'sais quoi ? Va te faire foutre. » dis-je à l'accolo titubant qui m'avait tant irrité. Puis je lui tourne le dos, prête à prendre mes affaires et à quitter cet endroit de merde. J'ai plus envie d'être ici, j'ai plus envie de voir cet enculé. Ma veste sur le dos, je m'apprête à sortir quand je m'arrête, me tourne vers le grand brun costaud puis lui demande « T'as pas une clope Superman ? » Ouais, j'en peux plus, je dois me détendre. « Je vais prendre l'air, j'étouffe. » Si je dois frapper dans quelque chose ce soir, autant me défouler sur un arbre ou un mur sur le trottoir d'en face, plutôt que d'affoler les foules ici.



CAUSE I GOT ME FOR LIFE

Oh, it's just me, myself and I, solo ride until I die, cause I got me for life. Oh, I don't need a hand to hold even when the night is cold I got the fire in my soul.©️ signature by anaëlle.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: keep calm (felia)   keep calm (felia) EmptyLun 29 Juin 2015 - 19:20

Ayden T. Wilson
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri

keep calm (felia) Empty

Dans un rictus amusé, Adam constate le répondant … mordant de la jeune femme. Il aurait presque pu en rire, si l’atmosphère autour d’eux dans cette pièce, n’était pas si tendue. Une étincelle et tout s’enflammerait, ça, Adam en est convaincu. Peut-être ne valait-il mieux pas  qu’il soit  cette étincelle, connaissant son penchant certain pour les bagarres. Mais l’homme qui avait créé le scandale ne leur laisse pas l’occasion d’aller plus loin. Il abandonne. S’écarte sans broncher, sans demander son reste pour rejoindre son groupe d’amis. Le regard du quarantenaire le suit puis revient se poser sur celui de la jeune femme. Un regard brillant et sombre à la fois dans lequel il distingue des émotions vives qu’il devine négatives et vengeresses.

Qu’est-ce qui en vaut la peine à ses yeux ? Sous ses yeux investigateurs, Adam ne laisse pas paraître son étonnement et garde ce rictus amusé. Il sait pertinemment que lui, n’a pas besoin que ça en vaille la peine pour décrocher un direct du droit dans la mâchoire de quelqu’un … C’est dans sa nature. Il est cet animal envahi de pulsions destructrices, d’une colère dont il ignore la source qu’il peine à canaliser … Même en enchaînant les heures à la salle de sport, même en sortant d’un combat illégal … Il n’a pas besoin d’un motif pour entrer en conflit et encore moins d’un motif valable. Il n’y a rien de valable, rien de raisonnable là-dedans … Le quarantenaire garde le silence et la laisse jurer, la suivant simplement du regard alors qu’elle s’éloigne.

Adam se dit que le drame est terminé. Il se met en marche pour rejoindre son ami quand la voix rauque de la demoiselle l’interpelle sous un nom qui le fait bêtement sourire. « Grille pas ma couverture princesse ! ». Il fait demi-tour et ses doigts viennent se faufiler dans sa poche pour sentir le carton de son paquet de cigarette qu’il finit par sortir de sa poche. Il glisse une première tige entre ses lèvres qu’il allume sans attendre d’avoir franchi les portes du bar. Puis il lui tend son paquet, présentant une cigarette à moitié sortie pour qu’elle s’en saisisse et lui tend la flamme allumée de son zippo. « Tu n’es pas du genre à te laisser marcher sur les pieds … ». S’adossant contre le mur, Adam la scrute du coin de l’œil.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: keep calm (felia)   keep calm (felia) EmptyVen 3 Juil 2015 - 12:23

Felia D. Rimenez
Felia D. Rimenez
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 33
Date d'inscription : 24/04/2015
Prénom : Estelle
Célébrité : Zoé Kravitz
Crédit avatar : stellee
Messages : 285
Nationalité / origines : Mexicaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : La rue.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : /
Job/Métier : Actuellement employée au zoo.
Adresse de résidence : Un petit appartement dans le South, depuis peu.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Zoé Barovitz.

keep calm (felia) Empty

Apparemment Superman a de l'humour, même dans les pires circonstances. Je vois son sourire apparaître à la commisure de ses lèvres quand je lui dégotte ce petit surnom, et il me répond « Grille pas ma couverture princesse ! » Tss. Est-ce que j'ai vraiment l'air d'un princesse ? Je pourrai sourire, ne serait-ce que par courtoisie, mais je suis bien trop énervée pour feindre un quelconque amusement. Puis j'ai encore un peu de mal à comprendre l'humour américain. De là où je viens, tout est beaucoup plus... crue.

Je pose un pied dehors et l'air me fait immédiatement frissonner. Habituée à la canicule latine, je ne suis pas encore complètement à l'aise avec ce climat. J'ai l'habitude de l'air poussiéreux et sec, assez lourd le soir. Ici c'est... léger et frais. Cependant je ne nie pas que cette fraîcheur me fait du bien. Je soupire lourdement, cherchant par tous les moyens à chasser mon agacement. J'attrape nerveusement la clope tendue dans le paquet du brun puis m'approche de la flamme qu'il me tend pour en allumer le bout. La première bouffée m'apparaît comme un soulagement, quelque chose de vraiment relaxant. Et familier. Je pense à ma mère et me dis que j'ai vraiment merdé. Je suis venue ici pour me séparer de cette Felia impulsive et violente qu'elle a détesté. Il faut croire qu'on peut finalement pas changer notre nature. « Tu n’es pas du genre à te laisser marcher sur les pieds … » dit mon interlocuteur, adossé calmement au mur. Il me regarde faire les cents pas devant lui ; je me sens observée, comme s'il m'analysait ou je ne sais pas quelle connerie. Je me stoppe dans mon élan pour planter mon regard sur lui. « J'allais quand même pas laisser couler. » Mon accent ricain est juste mauvais mais quand la colère m'emporte, j'ai tendance à renouer avec les sonorités de ma langue natale. « Cet hijo de puta ! T'as entendu ce qu'il m'a dit ? T'aurai fait quoi à ma place ? » Je lance un rapide regard vers l'intérieur du bar pour y apercevoir ce connard en train de se marrer et boire avec ses potes, tous aussi refaits les uns que les autres. Et je ne sais pas si je ressens plus de la haine ou de la pitié. Parce que cet homme est clairement irrécupérable. Ne me faites pas croire que Superman aurait gardé son sang froid pour le ramener calmement à l'extérieur du bar. Quand on le voit comme ça, il a pas non plus la gueule d'un bon saint maritain.



CAUSE I GOT ME FOR LIFE

Oh, it's just me, myself and I, solo ride until I die, cause I got me for life. Oh, I don't need a hand to hold even when the night is cold I got the fire in my soul.©️ signature by anaëlle.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: keep calm (felia)   keep calm (felia) EmptyLun 13 Juil 2015 - 10:40

Ayden T. Wilson
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri

keep calm (felia) Empty

La première latte semble la soulager, la calmer un tant soit peu. Bien que ces petites roulées soient de vrais excitants, elles ont toujours cet effet relaxant chez les plus nerveux. Adam l'observe dans un moment d'absence durant lequel elle semble aussi loin de cet ivrogne que de Los Angeles ... Le quarantenaire, pourtant dépourvu de toute curiosité se pose la question, cherche dans ses prunelles où elle s'est égarée. Mais la jeune femme élude la question en se mettant à faire les cent pas devant lui, comme un animal en cage. Et lorsqu'elle s'arrête, c'est seulement pour planter ses prunelles sombres et orageuses dans les siennes. Adam n'a pas un mouvement de surprise ou de recul, il continue de tirer lentement sur sa cigarette lâchant des nuages de fumée blanche et opaque qui les enveloppent. Il l'écoute jurer avec cet accent si particulier. Un accent qui ne laisse aucun doute sur ses origines. « J'ai entendu du bruit ... » Juste du bruit. Parce que les mots lancés dans une altercation n'ont que peu d'importance pour Adam. Parce qu'ils n'ont aucun sens, aucune valeur. Parce qu'ils sont dit pour piquer, pour heurter et qu'ils éloignent du problemer initial, du vrai problème. « Je lui en aurais sûrement collé une ... » A ses mots aussi vrais que provocant, un sourire moqueur s'étire sur les lèvres du quarantenaire. Il aurait fait exactement ce qu'il l'avait empêché de faire. Et il ne lui cache pas. Adam se demande alors comment elle va réagir face à cet affront, c'est pourquoi ses yeux rieurs ne quittent pas ceux de la jeune femme qui rage encore en observant leur joyeux luron agir comme si de rien était à l'intérieur du bar.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: keep calm (felia)   keep calm (felia) EmptySam 1 Aoû 2015 - 0:18

Felia D. Rimenez
Felia D. Rimenez
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 33
Date d'inscription : 24/04/2015
Prénom : Estelle
Célébrité : Zoé Kravitz
Crédit avatar : stellee
Messages : 285
Nationalité / origines : Mexicaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : La rue.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : /
Job/Métier : Actuellement employée au zoo.
Adresse de résidence : Un petit appartement dans le South, depuis peu.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Zoé Barovitz.

keep calm (felia) Empty

Si j'étais resté au Mexique, j'aurai frappé. Avant même qu'il me traite de négresse, mon poing aurait voler dans sa mâchoire avec toute la force de ma rage. Sans aucune hésitation. Mais ça c'est l'ancienne Felia, celle que je veux faire disparaître. Depuis que j'ai mis les pieds à L.A, j'essaie de la laisser derrière moi. C'est dur, parce qu'on ne change pas du jour au lendemain. On ne chasse pas si facilement les mauvaises manies. Peut-être que c'est ma nature et que je ne pourrai jamais la gommer, mais j'essaie de faire efforts malgré tout pour percer la société américaine. Devenir ce que les gens considère être normale et civilisée. Ce soir encore ça a été dur. Ca a été une de ces épreuves qui m'apprenne à changer. Je regarde le gand brun du coin de l'oeil en me demandant si j'aurai réussi à me freiner s'il n'avait pas été là. J'étais tellement... haineuse, à fleur de peau. Chaque haussement de sourcil du vieil ivrogne renforçait mon envie de le buter, alors je doute sur mon semblant de self-control. Je tire une nouvelle latte pour me détendre mais mon pied frappe toujours nerveusement le sol de lui-même.

En effet, il a raison, je ne suis pas du genre à me laisser marcher sur les pieds. Je déteste ça, ce genre de mec. Il me fait enrager comme jamais et pourtant j'ai de la pitié pour lui. Se noyer dans l'alcool, on l'a tous fait. Et c'est si pathétique avec un peu de recul. Tu crois que t'as des couilles mais tout ce que t'as c'est tes yeux pour pleurer quand vient la redescente. Si on les secoue pas, ça devient des fils de pute. Ce vieux con a déjà mis un pied dedans. Est-ce que je suis la seule à penser comme ça ? En face de moi, Superman semble si serein et détendu, sa clope au bec, appuyé comme un mur. Comme s'il était loin de tout ça. Qu'aurait-il fait à ma place, hein ? « Je lui en aurais sûrement collé une ... » Sans blague. Je le regarde un moment en silence, pendant qu'il rit bêtement. A mon tour je souris face à cet affront. Oui, étrangement, je souris. Faut croire que ça m'arrive des fois. La Californie a du bon, et les angelins aussi.  « T'es gonflé putain ! » je rétorque en haussant les sourcils, avant de retirer une latte. M'empêcher de faire ce qu'il aurait fait, c'est le comble. Soudainement, j'ai envie de retourner dans le bar pour coller une baigne à l'ivrogne, comme si la réponse du brun était une autorisation tardive. Que je ne suis pas débile ou impulsive, puisque lui aussi aurait réagi comme je l'ai fait. « Faut croire que Superman a fréquenté le Fight Club alors ? » Je jubile de cette cigarette qui finalement m'a bien détendu, et viens m'adosser au mur, à côté de lui. J'aimerai avoir ce calme de ricain.



CAUSE I GOT ME FOR LIFE

Oh, it's just me, myself and I, solo ride until I die, cause I got me for life. Oh, I don't need a hand to hold even when the night is cold I got the fire in my soul.©️ signature by anaëlle.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: keep calm (felia)   keep calm (felia) EmptyVen 14 Aoû 2015 - 21:11

Ayden T. Wilson
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri

keep calm (felia) Empty

Sous son regard attentif, le visage de la portoricaine se figeait. Elle eut un moment d’absence. Quelques secondes pour comprendre qu’il aurait exactement fait ce qu’il l’avait empêché de faire. Quelques secondes d’égarement pour comprendre que peut-être il se foutait d’elle. Et pourtant, c’était loin d’être l’intention du quarantenaire … Il ne se foutait pas d’elle, au contraire … Si c’était le cas, il ne serait pas intervenu, il l’aurait laissé faire en sirotant tranquillement sa bière. Mais il avait vu quelque chose en elle, quelque chose qui n’est pas physique, qui ne s’explique pas mais qui définitivement l’attirait … Alors oui. Il lui accordait, il était gonflé. Et alors qu’il s’attendait à une nouvelle vague de hargne et d’agressivité, c’était contre toute attente, un sourire qui s’affichait sur le visage fin de la demoiselle. Un sourire étrange, qui n’avait pas de raison d’être pour quelqu’un de normal et qui le confortait dans ce sentiment qu’elle lui inspirait.

Un moment, Adam la détailla, du coin de l’œil alors qu’elle s’adossait contre le mur juste à côté de lui. Quelque chose de sulfureux, quelque chose de presque animal se dégageait d’elle. Une impulsivité, une rage qu’il pouvait sentir comme si c’était la sienne et qui ne cessait de l’intriguer. « Tu crois que je suis du genre à jouer à la sortie des bars avec quatre types complètement déchirés ? » Le Fight Club, une référence qu’il avait forcément. Complètement fasciné par ces combats clandestins que se livraient des hommes dans le seul but d’extérioriser, de se sentir exister. Mais il n’avait jamais eu la chance de tomber sur ce type de combats dans la réalité, cela restait de la fiction … Seulement de la fiction. « Tu regardes trop la télé princesse. » Lui fit-il banalement remarquer. Si elle continuait à l’appeler Superman il pouvait bien se permettre ce surnom qui lui allait comme … un gant. « Tu connais les combats de l’UFC ? » Son petit doigt lui soufflait que oui. « Tu n’as qu’à venir avec moi un de ces quatre, tu auras un vrai adversaire face à toi, un vrai concurrent qui peut te foutre à terre » Son visage quittait celui de la jeune femme pour se tourner machinalement vers le bar tandis qu’il jetait d’un coup sec le mégot de sa cigarette qui éclata en dizaine de morceau incandescent contre le bitume. « Et pas un petit connard raciste qui se pisse dessus quand un mec vient lui parler … » Parce que c’était ce qu’il était. Et Adam avait une piètre opinion de cet homme prêt à frapper sur une femme après lui avoir balancé des injures racistes plus désobligeantes les unes que les autres …
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: keep calm (felia)   keep calm (felia) EmptyJeu 27 Aoû 2015 - 23:06

Felia D. Rimenez
Felia D. Rimenez
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 33
Date d'inscription : 24/04/2015
Prénom : Estelle
Célébrité : Zoé Kravitz
Crédit avatar : stellee
Messages : 285
Nationalité / origines : Mexicaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : La rue.
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : /
Job/Métier : Actuellement employée au zoo.
Adresse de résidence : Un petit appartement dans le South, depuis peu.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Zoé Barovitz.

keep calm (felia) Empty

J'essaie de comprendre ce grand brun quand je le regarde. La clope au bec, il reste totalement silencieux et m’apparaît comme une énigme. Je pensais qu'il voulait jouer les héros en mettant fin à cette presque-bagarre, qu'il voulait éviter un énième scandale. Puis j'apprends qu'il n'aurait pas hésité une seconde à cogner s'il avait été à ma place. Ironique ? Même ça c'est peu dire. Étonnamment, j'en ris légèrement. Au fond de moi, je suis un peu rassurée de savoir que je ne suis pas un cas à part, que je ne suis pas irrécupérable. « Tu crois que je suis du genre à jouer à la sortie des bars avec quatre types complètement déchirés ? » Ignorante, je hausse les épaules. C'est à lui de me le dire après tout, puisque ma première impression le concernant n'était pas la bonne. « Tu regardes trop la télé princesse. » Je baisse les yeux en esquissant un sourire bêtement, sans savoir si c'est de la gêne ou de la moquerie à mon propre égard. Il ne sait pas après tout, peu de gens le savent. Reprenant une nouvelle bouffée de nicotine, j'avoue à demi-mot. « J'en ai même pas. » De télé. Je n'ai même pas de maison non plus. Depuis que Jalil est parti, c'est retour à la rue. Mais ce n'est pas grave, je ne suis pas inquiète. Je la connais comme ma poche maintenant, la rue.

« Tu connais les combats de l’UFC ? » Mon regard vient directement se poser dans le sien quand il prononce les trois dernières lettres de sa phrase. Je connais le concept, j'ai beaucoup suivi l'UFC quand je vivais encore au Mexique. C'était brutal mais prenant. Je ne sais pas pourquoi il finit par me parler de ça, alors un peu méfiante, je hoche doucement la tête, sans savoir où il veut en venir. « Tu n’as qu’à venir avec moi un de ces quatre, tu auras un vrai adversaire face à toi, un vrai concurrent qui peut te foutre à terre... » Instinctivement je me mets à sourire d'étonnement, encore, et le défigure comme si j’apercevais enfin une bribe de son véritable visage. « Et pas un petit connard raciste qui se pisse dessus quand un mec vient lui parler … » Son regard se tourne vers l'intérieur du bar le mien le suit jusqu'à l'ivrogne cette fois avachit sur le comptoir. Ce type n'a même pas la carrure pour monter sur le ring ; je me doute bien qu'il est rare de retrouver un gars comme ça à l'UFC. « Tu combats à l'UFC toi ? » Finalement je n'avais pas tord quand je parlais de lui fréquentant un club de combat. Seulement celui-ci n'est pas secret, il est internationalement connu. Le fait d'y être invité par un inconnu me flatte presque, même si je ne vois pas ce que j'irai y faire. Je me ferai détruire en un battement de cils et c'est vraiment pas ce pourquoi je suis venue dans ce pays. Me retournant vers les lumières de la ville, je termine ma cigarette avant de jeter le mégot sur la chaussée goudronnée. « Qu'est-ce que j'irai foutre là-bas ? Ça coûte une blinde et j'ai pas d'argent. »



CAUSE I GOT ME FOR LIFE

Oh, it's just me, myself and I, solo ride until I die, cause I got me for life. Oh, I don't need a hand to hold even when the night is cold I got the fire in my soul.©️ signature by anaëlle.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: keep calm (felia)   keep calm (felia) Empty

Contenu sponsorisé

keep calm (felia) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
keep calm (felia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser