Partagez
 

 Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie   Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie EmptyLun 25 Mai 2015 - 17:37

avatar
Invité
Invité

Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie Empty




20h27. J'écrase la fin de ma clope dans le cendrier. Elle était ma huitième de la journée. Un trop grand chiffre en comparaison à ma consommation habituelle. Est-ce mal d'avouer mon stress ? Doucement, oui, j'admets être préoccupée par la soirée qui s'annonce. En effet, Noah vient à la maison ce soir. Pour la première fois, il va mettre un pied dans mon superbe appartement, que j'ai nettoyé de fond en comble pendant la journée pour qu'il soit parfait.
Je me lève pour aller vider mon cendrier dans la poubelle puis me redirige vers la gazinière où j'ai fait bouillir de l'eau pour nous préparer à manger. Des pâtes au saumon. Simple et efficace. En espérant qu'il aime le poisson. J'ai hésité longtemps sur les fringues que j'allais pouvoir porter, parce que ce n'est pas parce qu'il vient à la maison que je dois me laisser aller... Cette mentalité me rappelle celle de toutes les femmes au début de leurs relation. Un mélange entre une gamine et une psychologue. C'est extrêmement perturbant, et agaçant. Je finis par opter pour une combishort légère et colorée. Ni trop strict, ni trop décontracté.
Le dernier album des Maroon 5 tourne en boucle dans mon appartement quand, enfin, j'entends toquer. Je galope vers la porte d'entrée avec une pointe d'excitation dans l'estomac, et l'ouvre sur Noah et son sourire angélique. « Salut toi ! » Dis-je en souriant. Pendant une seconde je me demande comment me comporter avec lui. Il fait un pas vers moi et je m'élance pour l'embrasser. Ce fut bref et doux, mais assez pour me faire savoir que la soirée serait géniale. C'est tout ce que je rêve de vivre avec lui depuis longtemps. Et puis, je ne peux pas nier que ce genre de soirée me détendra et me fera oublier tous ces autres soucis énormes qui me saoulent et qu'il vaut mieux qu'il ne sache pas.
J'ouvre enfin la porte d'entrée en grande et lui fais signe d'entrer dans mon salon, puis la referme derrière lui. « Et bien, bienvenue chez moi. » J'écarte doucement les bras en levant les épaules timidement. « Fais comme chez toi hein. Pose tes affaires où tu veux. »  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie   Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie EmptyMer 3 Juin 2015 - 13:38

Noah E. J. Renfield
Noah E. J. Renfield
Dieu du stade
Dieu du stade
Date d'inscription : 07/08/2014
Prénom : Emmy
Célébrité : AlexHotPettyfer
Messages : 189
Nationalité / origines : Américain
Situation : Veuf(ve)
Avec qui ? : mon CŒUR brisé
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : (4 année) Médecine vétérinaire + zoologie + basketball
Job/Métier : Bénévole dans un refuge animal
Adresse de résidence : Villa Renfield
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Heath masculin
Voir le profil de l'utilisateur

Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie Empty


Maggie&Noah❧ Ce n'était pas prévu
Ça faisait peu de temps que Maggie et moi commencions à nous fréquenter. Et c'est bien les moments passés avec elle ces derniers temps qui me rappel que la vie vaut le coup d'être vécu. Je sais pas encore si c'est sérieux ou quoi, si ce sentiment que j'éprouve à son égard est de l'amour ou je ne sais quoi. En tout cas, ce dont j'étais sur c'est qu'elle m'avais réveillée.
Je ne m'emballais pas non plus. Contrairement à ce que j'avais pu dire lors de notre rendez-vous au bowling, comme quoi les choses se passerais plus vite. Je ne ferais pas une deuxième fois la même bêtise, quoi que ce n'en fut pas une. La seule erreur que j'ai faite c'est reposer toute ma vie sur l'amour réciproque que l'on se portait Amy et moi. Parce que quand tout s'effondre... c'est horrible...
Alors non, ce n'est pas une erreur, au grand dieu non, parce que l'amour est la plus belle chose qui puisse exister dans ce monde mais, j'espère bien ne pas m'emballer et la demander en mariage au bout d'un an de relation. Ouais je sais c'est flippant ce que je dis quand ça fait peut de temps que l'on sors ensemble. On sort ensemble ? Je crois qu'on en a jamais parlé... Et je crois qu'il faudrait. Mais ça serait peut-être se précipiter ? Oh gosh, je sais pas ce que je dois faire... On dirais un vieux qui viens de divorcer après trente ans de mariage et qui sait plus comment faire pour draguer, ni comment faire pour le premier vrai rendez-vous, d'ailleurs on appel ça un rancart ou... c'est juste une entrevue... Minable... Je suis minable et complètement stressé.
L'heure avance et je dois me rendre dans son appart. Bon allez. Faut que je relativise. Tout va bien se passer. Oh mon dieu, si Lisa me voyait comme ça elle se foutrait de moi. Tient d'ailleurs, elle connaît Maggie ? Quoi qu'il en soit j'espère qu'elle en pense du bien. Ca fait tellement longtemps que l'on a pas eu de relations fraternelles comme en ce moment, et oui, elle pouvait pas blairer Amy. Lisa compte beaucoup pour moi et donc son avis aussi... Je crois que je me met une vraie pression... Mais merde. C'est juste un rendez-vous et puis tout ce fera en temps et en heure...
Je ne savais pas quoi me mettre mais après mûr réflexion et pas mal d'essayage, et oui les hommes font aussi ça.. J’optai pour un bermuda bleu marine et un tee-shirt col en v avec un chemise en jean fine qui restera ouverte. La tenue c'était bon, il ne manquait plus que les chaussures. Je sortis une paire de tennis blanche qui fera l'affaire et clôtura le tour par un tour à la salle de bain pour dompter cette tignasse blonde qui en faisait souvent des siennes. Je mouilla légèrement ma mes mains et me les passa soigneusement dans les cheveux pour essayer de leur donner une tenure convenable. C'est après une lutte acharnée de cinq minutes que je réussi à faire quelques chose de potable. Ma barbe de deux trois jour me convenait et je n'avais vraiment pas la foie à la tailler, et sans barbe ça me donnais un air trop innocent de petit garçon. Hors je devais être cet homme irrésistible et pas pommé à qui elle voudrait faire des cochonneries... Bon ok je m'emballe...
Alors que mes pensées commençaient à déraper, j’attrapai mon portable et vu qu'il était presque l'heure de frapper à sa porte. J'attrapa donc mes clés de voiture et me rendre à son appart avec mon petit bolide, une audi décapotable. Eh oui je venais de passer cinq minutes à me coiffer qui finalement servirait à rien... C'est donc après avoir ouvert le toit de la voiture et posé mes ray-ban sur le nez et mis la musique.
J'arrivais enfin chez Maggie mais avant de sortir de la voiture, je me regarda dans le rétroviseur pour me recoiffer en mode pas coiffer, allez chercher la logique... C'est alors que j'allai frapper enfin à la porte de Maggie et enleva mes lunettes pour les accrocher sur le col v de mon te shirt. J'entendis ces pas précipités derrière la porte, ce qui eu le don de me faire sourire. Alors quand elle ouvrira en lâchant son petit : « Salut toi. » je n'eus qu'une seule réaction, m'approcher d'elle, la prendre tendrement dans les bras et poser enfin mes lèvres sur les siennes pour y déposer un doux baiser en guise de salutation. J'étais plutôt fier de moi, je n'avais pas eu à cogiter et me ridiculiser en me demander ce que j'aurais dû faire. Après cette étreinte elle me fit signe d'entrer. Son appart était plutôt chaleureux et j'aimais l'ambiance. « Et bien, bienvenue chez moi. » J’esquissai un sourire en voyant son enthousiasme et sa joie de vivre. « Fais comme chez toi hein. Pose tes affaires où tu veux. » Je posa donc mes lunettes de soleil et mes clés de voiture sur un des meubles du salon et m'approcha de nouveau vers elle et la prit par la taille. « T'es magnifique. » dis-je doucement après avoir planter mon regard dans le sien. Je déposa un chaste baiser sur ses lèvres avant de lui demander : « Alors, qu'est-ce que tu nous à préparé pour ce soir ? »
©clever love.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie   Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie EmptyVen 5 Juin 2015 - 2:21

avatar
Invité
Invité

Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie Empty




Maintenant que Noah est là, je trouve ce sentiment de sécurité et de plénitude. Ses bras m'enlacent, ses lèvres m'embrassent et mon cœur s'emballe. Avec lui c'est certain, je suis bien. J'avoue angoisser encore un peu vis à vis de son ressenti à lui. Comme je l'ai dit lors de la soirée du bowling, je ne veux pas l'oppresser ou lui donner l'impression de me précipiter. Je ne suis même pas sure de moi-même alors comment pourrais-je assumer quelque chose qui me trouble ? Notre baiser s'estompe et nos regards se croisent un instant. J'y lis du bonheur, de la joie et de la sérénité. Je suis tellement ravie de le savoir heureux comme il l'est. Alors je l'invite à l'intérieur de l'appartement et lui indique d'agir comme il le fait chez lui. Je ne veux surtout pas qu'il soit gêné. Et loin de là d'ailleurs, puisqu'il s'approche presque dangereusement de moi et me prend par la taille pour me rapprocher de lui. « T'es magnifique. » Sa voix me conquiert. Je tire une moue faussement satisfaite et fière de moi avant de répondre en riant : « Mmh, je le sais, on me le dis souvent. » Je suis plutôt le genre de nana qui se prend pas au sérieux et qui aime faire des vannes idiotes. Noah le sait. Je ris doucement quand il m'embrasse encore, doucement. Au fond de moi, je frétille et si je me laissais aller, je pourrai ne plus me retenir. Mais la soirée ne fait que commencer... « Alors, qu'est-ce que tu nous à préparé pour ce soir ? » Depuis ma petite hauteur, j'attrape sa main et le guide jusque la cuisine où j'ai mis les pâtes à chauffer, et où je m'occupe à peine du saumon. « Pâtes au saumon. J'espère que tu aimes ça, je les prépare avec tout mon amour. » Quelques papiers traînent à côté du plan de travail dont ceux que je ne préfère pas qu'il voit, alors je les pousse un peu, tentant de les ranger sous d'autres feuilles, puis me tourne vers lui toute innocente. Ça m'ennuie tellement de ne devoir rien dire sur ce problème qui me pourrit de l'intérieur. J'aimerai me confier. Mais lui avouer cela reviendrait à accepter de perdre une des seules personnes qui me fait vraiment du bien. Et ça, je ne suis pas prête. J'ai déjà perdu assez de monde comme ça.
« Tu veux boire quelque chose ? J'ai de quoi faire. Eau, jus, schweppes, bière ? » Je lui adresse un large sourire avant d'aller fouiller dans le frigo. « Ça a été dur de t'attendre, je t'avoue. Je me languissais. » J'admets timidement. Peut-être qu'en m'ouvrant plus aisément comme ça à lui, et en étant un peu plus entreprenante, ça l'aidera. Ça nous aidera.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie   Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie EmptyVen 5 Juin 2015 - 12:34

Noah E. J. Renfield
Noah E. J. Renfield
Dieu du stade
Dieu du stade
Date d'inscription : 07/08/2014
Prénom : Emmy
Célébrité : AlexHotPettyfer
Messages : 189
Nationalité / origines : Américain
Situation : Veuf(ve)
Avec qui ? : mon CŒUR brisé
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : (4 année) Médecine vétérinaire + zoologie + basketball
Job/Métier : Bénévole dans un refuge animal
Adresse de résidence : Villa Renfield
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Heath masculin
Voir le profil de l'utilisateur

Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie Empty


Maggie&Noah❧ Ce n'était pas prévu
Je n'avais pas l'intention de prêter attention à mon ancienne relation comme au bowling et risquer de tout gâcher, tout semblait idyllique. Oh oui. Elle était là, souriante et aimante mais, contre moi c'était bien plus que cette ange blond aux ailes qui me semblaient pures. Au final je ne le connaissais pas tant que ça, je connaissais son côté protecteur et souriante qu'elle employait avec moi mais comment était-elle avec les autres ? Parce que si elle était si angélique avec tout le monde je me demande bien pourquoi elle n'a pas trouvé chaussure à son pied plus tôt, bien que je sois des plus ravi qu'elle m’aie attendue. C'est bien pourquoi je l'a complimenta, ce que je ferais dorénavant et jusqu'à ce que le temps nous sépare. Il ne fallait pas manquer une minute, le temps était bien trop précieux pour rester observateur de cet amour naissant. « Mmh, je le sais, on me le dis souvent. » Je me mis à lui sourire. Qu'est-ce que je pouvais aimer son petit côté sarcastique, elle était sure d'elle mais enfaîte elle se prenait tellement pas au sérieux qu'elle ne voyait pas qu'elle était exceptionnelle. Oh ça oui elle était belle, mais ce n'était que l'une de ses qualités et elle en avait tellement qui me plaisais que je ne pouvais pas détester ses défauts, bien au contraire. C'est bien pourquoi je l'embrassa de nouveau. J'aimais ce que je pouvais apercevoir d'elle et j'ai bien peur d'aimer encore plus ces facettes qu'elle me cache...
Elle m'avait prit la main, j'avais baissé les yeux sur nos deux mains entrelacées et souris. Je crois que je suis en train de tomber éperdument amoureux d'elle.. Est-ce que normale que ça aille aussi vite ? Elle l'avait compris la première mais je ne pleurerais pas comme Cecelia dans Reviens-moi, tout comme j'espère ne pas seulement avoir avec elle quelques minutes dans une bibliothèque. Histoire d'amour tragique, mais tellement belle que ces quelques minutes valent des années dans une histoire banale. Moi je voulais plus que quelques minutes, je n'irais pas jusqu'à dire une vie entière, ce serait peut-être nous porter malheur mais, je voulais assez de temps pour pouvoir savoir tout de l'autre et en apprécier chaque geste.
Alors quand elle dit : « Pâtes au saumon. J'espère que tu aimes ça, je les prépare avec tout mon amour. » « C'est celles que je préfère ça tombe bien. » Je lui déposa un baiser sur la joue pour la laisser faire ce qu'elle faisait, c'est-à-dire ranger son plan de travail. J' n'y prêta pas attention, je me posta derrière elle et entoura sa taille de mes mains. « Tu veux boire quelque chose ? J'ai de quoi faire. Eau, jus, schweppes, bière ? » « Ce que tu veux, ça me conviendra. » Je la lâcha pour qu'elle puisse rejoindre le frigo qu'elle ouvra et en sortis du schweppes et me le montra. J’acquiesçai avec un sourire et un léger hochement de tête. « Ça a été dur de t'attendre, je t'avoue. Je me languissais. » Je m'approcha d'elle, ferma la porte du frigo et vint me coller à elle contre le frigo. « A quel point ?... » dit-je avant de coller mes lèvre contre les siennes et entamer un baiser plus enflammé que les autres. « Serait-ce trop tôt pour te dire que je suis en train de tomber irrémédiablement amoureux de toi ? » Je m'éloigna légèrement d'elle, sans jamais enlever mes mains de ses hanches. Yeux dans les yeux. Mais au moment où j'allais le lui dire, un léger bruit se fit entendre. « Oh je crois que ton plat va brûler. »
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie   Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie EmptyMar 9 Juin 2015 - 14:52

avatar
Invité
Invité

Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie Empty




Etonnament, Noah est très tactile. Une fois la glace brisée, je découvre un garçon empli d'amour et près à le revendre. De temps en temps, je pense à Amy et lui, avant, et m'imagine une relation parfaite, fusionnelle et aimante. Je les jalouse presque. Mais rechercher la même chose reviendrait à lui faire vivre son passé, et c'est loin d'être ce que je veux pour lui. Les circonstances sont différentes ; je ne suis pas Amy et lui a évolué, changé. J'ai bien compris qu'il voulait avancer avec ça au lieu de chercher à le combler. Je le respecte. Aujourd'hui la seule chose dont j'ai envie c'est qu'il sache que je suis là pour lui. N'importe où, n'importe quand.
« C'est celles que je préfère ça tombe bien. » L'odeur du saumon a déjà bien imbibié la pièce et je me réjouis de savoir que c'est celles qu'il préfère. « Hum, décidément, j'ai une intuition super bien aiguisée. » Son baiser sur ma joue me chatouille doucement, mais j'adore ça. Au départ, je pensais être celle qui était là pour lui quoi qu'il arrive, et finalement je me rends compte que c'est moi qui ai de plus en plus besoin de sa présence, de sa sécurité. Voilà pourquoi j'ai tellement peur de m'ouvrir, et de me confier. Parce que s'il découvre la vérité sur RJ, je suis certaine de le perdre. Et c'est bien la dernière chose que je veux, surtout maintenant, alors que tout va mieux pour nous. Souriante, je prends le schweppes dans le frigo pour nous servir un verre, et je lui avoue m'être languie de lui. Ce n'est pas un mensonge, mais je me languis de lui depuis bien plus longtemps qu'il ne le pense. Un peu trop peut-être. Immédiatement, il vient refermer la porte du frigidaire pour venir se blottir contre moi. « A quel point ?... » Il a ce regard sulfureux et sensuelle qui me provoque des papillonnements dans le ventre, et me fais me sentir vraiment belle et désirable. Coincée entre lui et la paroi du frigo, je suis saisie d'une grande faiblesse et impuissance qui me pousse à totalement lâcher prise quand enfin il vient trouver mes lèvres. Impossible pour moi de répondre à ce semblant de question dont j'ai perdu le fil à peine eut-il posé les yeux sur moi. Le désir grimpe petit à petit en moi pendant que ce baiser enflamme nos corps. J'aurai pu dire au diable les pâtes, c'est de lui dont j'ai envie. Je m'agrippe à sa nuque et le laisse me dévorer les lèvres. « Serait-ce trop tôt pour te dire que je suis en train de tomber irrémédiablement amoureux de toi ? » Il chuchote ces mots et mon coeur loupe un battement. Je panique peut-être. Quand il parlait d'aller vite l'autre soir, je n'imaginais pas que ce serait à ce point. Je n'ose pas lui dire que oui, c'est tôt. Je ne suis pas prête, j'ai encore des choses à régler. RJ, ce mariage débile. Il ne doit pas savoir et pourtant c'est la raison pour laquelle je ne veux pas que les choses aillent trop vite. J'ai vraiment peur de le perdre. La poêle fait des siennes et un crépitement nous sort de notre élan d'intimité. « Oh je crois que ton plat va brûler. » Et je remercie ces pâtes de me faire esquiver la question du "je t'aime". J'accours jusqu'à ma casserole un peu paniquée, secouant un chiffon au dessus de la fumée pour la faire s'en aller. « Mince mince. Bon, les pâtes seront légèrement trop cuites, je suis désolée. » C'est ses lèvres qui m'ont distraite. Entre autres. « Mais avec le saumon, ça devrait bien passer quand même. » J'éteins le feu, égoutte les pâtes puis les mélange à la sauce au saumon que j'avais déjà préparé. « Tu peux ouvrir légèrement la fenêtre s'il te plait ? Pour que la fumée s'en aille. Merci. » Du coin de l’œil je le regarde agir dans ma cuisine comme chez lui. Il s'approche un peu trop près de ma pile de papiers à régler, dont ceux du divorce. J'essaie de parler pour le distraire. « J'ai mis la table dans le salon, j'espère que t'as faim. » Des mots inutiles, mais qui comble l'angoisse. Il a cette grandeur, cette prestance. Puis ces muscles lorsqu'il force pour ouvrir la fenêtre... Je me contiens mais si ça ne tenait qu'à moi, je pourrais bien faire sauter l'épisode des pâtes, malgré cette peur présente d'un attachement trop rapide.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie   Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie EmptyJeu 11 Juin 2015 - 19:08

Noah E. J. Renfield
Noah E. J. Renfield
Dieu du stade
Dieu du stade
Date d'inscription : 07/08/2014
Prénom : Emmy
Célébrité : AlexHotPettyfer
Messages : 189
Nationalité / origines : Américain
Situation : Veuf(ve)
Avec qui ? : mon CŒUR brisé
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : (4 année) Médecine vétérinaire + zoologie + basketball
Job/Métier : Bénévole dans un refuge animal
Adresse de résidence : Villa Renfield
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Heath masculin
Voir le profil de l'utilisateur

Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie Empty


Maggie&Noah❧ Ce n'était pas prévu
Je crois que j'avais été trop loin. En tout cas, elle montrait certain signe. Fallait vraiment pas que je précipite les choses. Pourtant je venais de lui dire que je l'aimais. Et elle n'avait rien dit. Je lui offrais donc une porte de sortie en affirmant que son repas allai cramer. Malgré ce que je voulais être, charmant, aimant et entreprenant. Cela dit, je crois que j'aurais juste dû être le beau timide qui hésite à croquer le bonheur à pleine dents. En tout cas, je crois que définitivement je ne sais pas m'y prendre avec les femmes. On a beau de convaincre qu'elles sont faciles à charmer et à entretenir et bah en tout cas, elles sont difficiles à décrypter. Et j'avoue que je pouvais paraître bizarre, un moment lui dire que Amy serait toujours dans mon cœur pour après lui sauter dessus et lui avouer mes sentiments. Plutôt troublant en effet. C'est bien pour ça que je ne lui en veut pas d'être perturber par tous ce qui est en train de se passer.
Je souriais quand à la possibilité que notre plat soit brûlé et le fait qu'elle se soit précipitée pour couper le feu et remarquer les dégâts. « Mince mince. Bon, les pâtes seront légèrement trop cuites, je suis désolée. Mais avec le saumon, ça devrait bien passer quand même. » Peut importe. Je crois que ce qu'il compte c'est que nous passions une agréable soirée. Et que mes mots ne la mettront pas trop dans l'embarras. Que tout se passera normalement avec. Qu'il y ai une suite logique avec le fait qu'elle ressent quelque chose pour moi et que je lui avoue tomber amoureux d'elle. Pourtant moi-même je reste tout de même perplexe. J'avais bien senti au bowling le regard qu'elle me portai et maintenant c'était à mon tour. Elle semblait gênée et quelque peu crisper. Mais je m'arrêta de suite. Je ne voulais pas trop penser pour tout tout gâcher. Je devais m’ôter toute réflexion bizarre de la tête pour pouvoir vivre ses moments magiques à ses côtés. Comme on se le devait. « Tu peux ouvrir légèrement la fenêtre s'il te plait ? Pour que la fumée s'en aille. Merci. » « Oui, bien sûr. » Je me décolla du mur contre lequel je mettais légèrement appuyé et me dirigea vers la fenêtre de la cuisine. Mais alors que je commençais à forcer sur la poignée, elle devait être gripper, elle continua : « J'ai mis la table dans le salon, j'espère que t'as faim. » Je réussi à débloquer la fenêtre après avoir enlever ma chemise qui contraignait légèrement mes mouvements. « J'ai toujours faim.. » Je me surpris en disant ça à la déshabiller du regard. Un gentleman n'insinuerait rien qui pourrait rapporter au sexe, ni ne se permettrait de reluquer une femme de ce genre, même si elle est délicieuse. « Attend, laisse, je vais porter le plat dans le salon, ne va pas te brûler les mains. » Je souris légèrement et m'empare du plat de pâte au saumon et suivis Maggie jusqu'au salon. « Oh je savais que j'avais oublié quelque chose. Mon dieu, ne m'en veut pas, je suis venue les mains vides... C'est pas mon genre. J'ai laissé la bouteille de champagne sur la table de la cuisine. Quel goujat... » Je me tapa légèrement la tête. « Et puis à cette heure là, Lisa à dû déjà la monopoliser... Comment puis-je me faire pardonner ? » Je me sentais vraiment débile. De un je m'étais pointé les mains vides et me contentais de mettre les pieds sous la table, ce qui pouvait passer pour sexiste et de deux, j'étais en train de me ridiculiser devant elle. « Un baiser suffirait peut-être pas ?.. » Je souriais légèrement un peu embêter. Mais je m'approcha tout de même d'elle et déposa un doux baiser sur ses lèvres avant de placer mes bras autour d'elle. « Je sais pas ce qu'il m'arrive... T'es entrain de me faire perdre la tête... » Je n'avais pu le contrôle de mes gestes. Je me vis laisser mes mains glisser le long de son dos pour finalement s'arrêter à mi-chemin sur ses fesses. Je me sentais honteux et bien trop entreprenant. Si ça elle ne le prenait pas mal ou ne trouvait pas que ça aille trop vite et bien je ne comprend décidément rien aux filles.
©clever love.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie   Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie EmptyMer 17 Juin 2015 - 2:19

avatar
Invité
Invité

Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie Empty



Je m'occupe du plat de pâtes en me félicitant intérieurement d'avoir bien anticipé. Jusqu'à deviner celles qu'il préfère. Lui, va ouvrir les volets pendant cet instant, affirmant avec entrain avoir faim ! Quand je l'entends dire ça, je me dis que moi aussi. J'ai faim, je meurs de faim. Faim de pâtes peut-être mais surtout faim de lui. Ce baiser contre le frigo m'a toute retourner, en plus de ses paroles. Plus les minutes passent, plus je sens que je pourrai craquer à tout instant et que la soirée pourrait se terminer dans la chambre. J'ai toujours cette appréhension vis à vis de Amy pour lui, et RJ pour moi. Ca me gêne tellement de devoir lui cacher ça ! Il n'imagine pas la période de pression intense que je vis en ce moment...
Je me retourne alors pour emmener le plat dans le salon quand il s'interpose. « Attend, laisse, je vais porter le plat dans le salon, ne va pas te brûler les mains. » Ce mec est trop attentionné. Il est au petit soin et j'aime ce sentiment d'être importante et précieuse pour lui. Je pose mes yeux sur lui et... Il a retiré sa chemise. Ne restant finalement que dans un simple tee-shirt blanc. Anodin pensez-vous ? Oh non, je peux détailler les muscles de ses bras, et sa taille. Je rêve ! Je ne suis pas très agile en matière de discrétion alors j'ai beau essayé de ne pas le dévisager, au fond je crois qu'il me pousse à bout et qu'il veut que je craque. « Merci. » Il attrape gentiment le plat puis s'écrit soudain en marchant jusque dans le salon « Oh je savais que j'avais oublié quelque chose. Mon dieu, ne m'en veut pas, je suis venue les mains vides... C'est pas mon genre. J'ai laissé la bouteille de champagne sur la table de la cuisine. Quel goujat... » Je pouffe de rire pour me moquer gentiement de lui quand il dit "goujat". Il a toujours ce petit côté drôle malgré lui que j'adore. « Pff... C'est quoi cette vieille expression ? »  « Et puis à cette heure là, Lisa à dû déjà la monopoliser... Comment puis-je me faire pardonner ? » Dans un sourire, je pose une main rassurante sur son épaule et réponds  « Non mais t'en fais pas, c'est pas grave tout ça. T'es pas obligé de ramener quelque chose... Encore moins du champagne. » On est loin de célébrer quelque chose. S'il y a quelque chose que j'aimerai consommer maintenant, ça serait bien un petit bédo. Avec ça, je serai tellement plus détendue ! Je me demande s'il fume... Puis avant même que je ne demande quoi que ce soit, il s'est déjà rapproché de moi, prêt à m'embrasser de nouveau  « Je sais pas ce qu'il m'arrive... T'es entrain de me faire perdre la tête... » Ses lèvres me rendent accro à lui. Il fait descendre ses mains vers mes fesses et là, la limite est franchie. Dans un souffle désireux, je prononce « Tu m'as déjà fait perdre la mienne. » Faible, je craque. Je m'agrippe sévèrement à sa nuque et entrouvre ma mâchoire pour aller chercher sa langue. Je me colle à lui tellement j'aimerai que nous ne fassions plus qu'un, et les papillons dans mon estomac explosent de mille et une sensations de plaisir. A cet instant, je suis prête à me donner à lui, et au diable toutes ces emmerdes qui me rendent la vie si pénible. J'ai peur d'aller trop vite mais finalement peut-être que ce que je retarde n'est plus à retarder. Je crois que j'ai clairement des sentiments pour lui, et qu'il m'aide à guérir le mal qui me ronge tant.
Un moment de raison me saisit et je stoppe ce baiser ardent. Je sais et je sens qu'il en meurt d'envie autant que moi. Que les pâtes soient froides, tant pis. L'appel du corps est plus fort que celui du ventre. « Attends moi là deux secondes, je reviens. » J'embrasse une dernière fois ses lèvres en souriant avant de m'échapper rapidement jusque dans ma salle de bain. Pourquoi faire ? Pour faire tout ce que les filles font pour être parfaite pour leur homme. Enfin, j'ai toujours l'impression de régresser dans mon âge mental. C'est pathétique mais qu'est-ce que ça fait du bien. Noah me fait du bien. Et rien que d'y penser je jubile déjà. Rapidement je me déshabille pour changer de sous-vêtements et mettre un assortiment bleu marine. En plus ce soutien gorge me fait une meilleure poitrine ; il va adorer ! Mes gestes sont rapides et brutaux parce que je m'impatiente trop de retourner dans ses bras et de re-goûter à ses lèvres. Je ferme la porte de la salle de bain et sautille jusqu'au salon où il m'attend, assis sur le canapé. Quand j'arrive, il lève les yeux vers moi et son regard est complètement différent. Froid et distant. Je demande : « Qu'est-ce qu'il y a ? » Puis je remarque les papiers dans ses mains... Ceux qu'il n'aurait pas dû voir. Ceux du divorce. Toute mon excitation me remonte à la gorge pour la saisir et la serrer durement. Oh oui j'ai mal ! Partout dans mon corps. J'ai peur ! Je sens que tout va m'échapper dans un instant et que le moment de le perdre est venu.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie   Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie EmptySam 4 Juil 2015 - 19:37

Noah E. J. Renfield
Noah E. J. Renfield
Dieu du stade
Dieu du stade
Date d'inscription : 07/08/2014
Prénom : Emmy
Célébrité : AlexHotPettyfer
Messages : 189
Nationalité / origines : Américain
Situation : Veuf(ve)
Avec qui ? : mon CŒUR brisé
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : (4 année) Médecine vétérinaire + zoologie + basketball
Job/Métier : Bénévole dans un refuge animal
Adresse de résidence : Villa Renfield
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Heath masculin
Voir le profil de l'utilisateur

Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie Empty

« Non mais t'en fais pas, c'est pas grave tout ça. T'es pas obligé de ramener quelque chose... Encore moins du champagne. » « Les prix n'ont pas d'importance, ce que je voulais c'était te prouver que je tenais à toi et que je pouvais décrocher les étoiles, et comme le dit si bien John Green dans 'Nos étoiles contraires' le champagne c'est des étoiles en bouteille. Et je voulais te les offrir... » Niais. Oh oui au possible. Mais je trouvais ça mignons et ça rimait bien. A la hauteur de mes sentiments. Mais quand tout deviendras sérieux ce sera un clin à la lune que je devrais trouver...
Elle avait le don de faire battre mon cœur à la chamade, peut-être était-ce ces cheveux blonds parfois bouclés parfois lisses qui virevoltes autour d'elle ou bien ses beaux yeux bleu où y perd facilement pied ou ce sourire qui illumine en permanence son visage fin avec ses lèvres pulpeuses ou son corps parfait sous son goût pour la mode que j'apprécie énormément. C'est ce qui me fit rompre ce pacte de chasteté depuis le baiser langoureux sur le frigo, je m'autorise à laisser glisser ma main le long de son dos jusqu'à ses fesses. « Tu m'as déjà fait perdre la mienne. » Nos lèvres se touchèrent de nouveau pour un échange envoûtant où elle c'est agrippée à moi pour que nos corps soient plaqués l'un contre l'autre. Puis elle s'arrêta. J'avais juste envie à ce moment là de lui retirer sa combinaison et ses sous-vêtements pour lui faire l'amour. Stopper cette gêne qui nous fait avoir que quelques moments de pur bonheur et d'autre de gênes, non je voulais qu'elle soit nature et pour ça on devait se connaître dans les moindres recoin et rien de mieux que d'aller plus loin. « Attends moi là deux secondes, je reviens. » Elle m'embrassa avant de partir en furie vers la salle de bain. Je souriais. A qu'est-ce qu'elle pouvait me faire rêver. Elle avait beau être petite elle savait très bien mener la danse. Je me laissa tomber sur le canapé le sourire béat aux lèvres. Puis après quelques secondes je me relève et vais voir dans une glace à quoi je ressemble. Je me passe la main dans les cheveux pour les ébouriffer correctement. Tout un coup, je suis prit d'une bouffée de chaleur du au stress et à l'envie. Je m'empresse à aller dans la cuisine prendre la boisson qu'elle avait sortie et oublié d'amener sur la table. Mais au moment d'aller remplis mon verre, je m'arrêta pour ranger un peu la cuisine, et oui je suis un peu bordélique sur les bords, on peut pas être parfait.. Je suis d'ailleurs un peu honteux de faire ça mais j'étais obligé... C'est à ce moment là que je tombé nez à nez avec des papiers, que je retourna, ce n'était pas mes affaires et je n'avais pas envie de passer encore plus pour un crétin qui ne se mêle pas de ses affaires. Mais c'est alors que j’aperçus le mot divorce et je fut pris d'une curiosité insoutenable. Je finis par retourner les papiers avec les noms de Maggie et celui d'un certain RJ Hemingway. Quoi ? Je ne compris pas tout de suite. J'avais envie de m'enfuir ici et laisser les papiers en évidence pour lui faire comprendre que je les avait lu mais je me contenta de tomber dénue sur le canapé, les yeux rivés sur les mots 'mariage' 'Maggie' 'RJ'. C'était trop beau pour être vrai. Elle est mariée...
Après quelques minutes, elle réapparu dans la pièce et je tourna ma tête décrépi vers elle. « Qu'est-ce qu'il y a ? » Puis je vis le regard qu'elle tira en remarquant les papiers dans mes mains. Je me releva du fauteuil et m'approcha d'elle. « Je comprend pas... » Je savais pas quoi penser à tout ça. « Je... je trouve rien à dire... Je suis dégoûté.... J'pensais que tu m'aimais mais c'est peut-être aussi un leur.. Qu'est-ce qu... » Je ne m'énerva pas. Je n'avais pas la force. J'étais tombé de haut, de très haut. « Je voulais pas fouiller, je réajustais juste ta cuisine et ces papiers me sont tombés sous le nez... » Mais pourquoi je cherchais à me justifier. Je les avait trouvé point. Je m'approcha d'elle et lui mis les papiers dans les mains avant de récupérer mes affaires. Mais avant de partir je refis un pas vers elle. « Explique moi ce que j'ai fais de travers, je suis perdu là... t'es mariée...non laisse tomber, j'ai compris... »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie   Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie EmptyMar 7 Juil 2015 - 20:17

avatar
Invité
Invité

Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie Empty


Le romantisme dont Noah fait preuve me scie. Personne n'avait encore jamais oser faire et dire tout ce à quoi j'ai droit aujourd'hui. Je ne suis capable de réagir que par un sourire, quelques rougeurs de timidité et un tendre baiser. Pour le remercier. Mais ce baiser nous emporte et je sens que l'on va craquer. A tout moment. Je le sais. Finalement on se fout de savoir si on est prêts, si c'est raisonnable, si c'est le moment... Ouais on s'en balance. Tout ce que je veux, c'est lui.
Rapidement, je réalise que c'est le moment qui me fait rêver depuis longtemps, et je veux que ce soit vraiment beau. Et que moi je sois belle, pour lui. Immédiatement, je pose mes doigts sur ses lèvres pour rompre notre baiser et lui souffle que je m'absente une seconde. Une petite seconde. Parce qu'au delà de ça, ce sera trop. Trop long, et je ne veux pas mettre fin à notre élan de désir. Justement, je veux le pousser jusqu'au bout. Je file dans la salle de bain en le laissant avec regret, pour tcheker ma tenue et renfiler des sous vêtements que j'ai récemment acheter. Mon idée est débile ; c'est comme si j'avais à nouveau 15 ans.
Raidement, je me rhabille et file à toute allure vers le salon, enfin prête à déguster ma soirée. Malheureusement, mes espérances sont tout de suite freinées quand je le vois, assis sur mon canapé avec les papiers de mon divorce entre les mains. Inutile de chercher midi à quatorze heure, il sait. Je ravale difficilement ma salive avec appréhension. J'avais tellement peur ce moment arrive et il a fallu que ça tombe au meilleur moment de la soirée, celui où je commençais à croire que c'était gagner. Enfin. J'ai beau me la jouer innocente en lui demandant ce qui ne va pas, mon regard le dévisage avec tellement de désolation. J'ai mal. Pour lui comme pour moi. « Je comprend pas... » Je m'approche de lui quand il se lève, tend la main vers lui pour essayer de le toucher, lui attraper le bras... « Noah, pardon... » mais il m'esquive. Son regard remplit d'incompréhension et de peine vacille entre les papiers et moi. Il essaie de comprendre, de réaliser que tout ça vient bien de moi. Et j'ai du mal à assumer et lui dire la vérité. Oui, c'est la véritable moi. Celle qu'il n'aurait jamais dû voir tellement elle est laide et ridicule. Je... je trouve rien à dire... Je suis dégoûté.... J'pensais que tu m'aimais mais c'est peut-être aussi un leur.. Qu'est-ce qu... » « Non, jamais ! » Je n'ai jamais menti sur mes sentiments et le fait qu'il doute de ça me blesse encore plus. Mais je sais que je ne peux pas me plaindre de quoi que ce soit. Sa douleur en comparaison de la mienne est surement beaucoup plus intense. Je voulais le lui dire, que je suis honnête avec lui, dans notre relation. Que quand je le regarde avec amour dans les yeux, c'est authentique. Que quand mon cœur bat la chamade quand il touche ma peau, ça aussi c'est vrai, et pure. Mais il a toutes les raisons de douter. Je sais que si je lui dis ne pas mentir, il répondra que même ça, c'est un mensonge, puisque les papiers entre ses mains prouvent le contraire. Ca me tue de l'intérieur... « Explique moi ce que j'ai fais de travers, je suis perdu là... t'es mariée... » Honteusement je baisse la tête, réajuste mes cheveux derrière mon oreille et réponds dans un souffle « Oui... Je le suis. » Mes yeux cherchent son pardon, et je me justifie « C'est pas toi le problème... J'aime pas ce mec. Il est loin de t'égaler. S'il te plait ne crois pas que- » Immédiatement il me coupe, lassé de m'entendre. Son bras balaye mes paroles comme si c'était à nouveau un mensonge. « non laisse tomber, j'ai compris... » Il attrape sa veste et tourne les talons vers la porte de mon appartement avant même que je ne puisse dire un autre mot. Le claquement de la porte frappe aussi fort que la violent gifle que je viens de me prendre. J'ai honte, et je suis écœurée. Je me retrouve face au silence risible et lourd. Inévitablement, je fonds en larme en moins d'une seconde quand je réalise ce mal immense qu'il vient de laisser en moi. Je l'ai perdu, pour de vrai. Et ça fait affreusement mal.

END.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie   Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie Empty

Contenu sponsorisé

Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce n'était pas prévu... Noah&Maggie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noah & Maggie - Let's get lost
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» "Ouais, ben c'était pas d'enfer ..."
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Et si ce n'était pas une nuit si ordinaire que ça ? [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: