Partagez
 

 Don't you feel alone too • Aley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyMar 26 Mai 2015 - 22:21

avatar
Invité
Invité

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
Encore une soirée sans Conner. Il est sans doute parti réviser avec des gars de sa promo. Pourquoi je m’inquiète hein ? De toute façon, il fait bien ce qu’il veut. C’est juste que je déteste complètement être seul. Je suis égoïste, je sais et puis le gros sont là non ? Pourtant, ça ne me suffit pas du tout. Allongé sur le canapé, je regarde le plafond sans vraiment prêter attention au film qui passe en fond. Je ne sais même plus le titre à vrai dire tellement je m’en fous. Ça n’a rien d’important. Conner, Alex… Mon esprit n’arrête pas de balancer entre ces deux connards. Pourquoi ils me parasitent autant hein ? Je pousse un grognement de frustration assez fort pour faire fuir Atlas plus loin, ce qui me décroche malgré moi, un petit rire. Ce chien est tellement con, que quoi qu’il fasse, ça donne le sourire. Je crois qu’il arrive même dépiter Prada la gueuse insensible. J’aime mes chiens. On a une vie cool mine de rien tous les trois. Dommage que les émotions humaines ne viennent parasiter tout ça. Allez, un bol de ramens, ça fera du bien à mon estomac et mes nerfs. Assis à table, je regarde fixement le micro-onde tourner avec ma pitance dans son ventre lorsque ça toque à la porte. Même pas un geste de la tête venant de la part des gros pour montrer un minimum d’intérêt. Nada… Merci de votre sollicitude, bande de larves. Je soupire et avance pour aller ouvrir avant de planter mon regard dans celui d’Alex qui tient mon plat de lasagnes. Je ne pensais pas qu’il viendrait ainsi. « Entre. » Lentement, je me décale et referme la porte avant d’attraper le plat. « Merci. C’était bon au moins ? » J’avance vers la cuisine l’air de rien pour aller vers le frigo et sortir deux bières.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyMar 26 Mai 2015 - 23:40

Alexander H. Moon
Alexander H. Moon
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 07/01/2015
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Ji Chang Wook
Crédit avatar : feu ardennnnt
Messages : 288
Nationalité / origines : Américain. Origines sud-coréennes (enfin, c'est un faux passeport, mais est-ce important le préciser? Ca passerait mal, quand même, "corée du nord", sur les papiers...)
Situation : C'est compliqué
Etudes/études passées : Médecine
Job/Métier : Infirmier scolaire / Espion Nord-Coréen
Adresse de résidence : Downtown, quartier de Chinatown avec sa chienne Gaïa
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Teru
Voir le profil de l'utilisateur

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
Je sortis de la douche en m'étirant, un peu fatigué par cette longue journée. À vrai dire, cela faisait quelques temps que les heures passaient lentement. Je trouvais un goût fade à tout et plus que jamais, le vide sans consistance qu'était mon existence m'arrivait à la figure à chaque fois que je me voyais dans un miroir. J'étais un nom, un numéro sur une fiche, avec sans doute une date d'expiration à laquelle on allait me coller une balle dans la tête. C'était comme ça. Je ne sais pas ce que Danny avait cassé après son intervention à la maison, mais il avait bel et bien brisé un truc. Argh, je le détestais pour son comportement osé, vraiment... je ne voulais pas m'autoriser à réfléchir par moi-même pour éviter de trop en souffrir par la suite et maintenant, alors que ça ne devrait pas être, voila que je me posais des questions sur ma liberté. Qu'est-ce qu'il en savait, après tout... hein ? Qu'est-ce qu'il pouvait bien comprendre ? C'était facile de balancer des trucs en l'air lorsqu'on ne connaissait pas les contraintes de l'autre personne. Urgh... je lui en voulais tellement de me faire ça, de me faire tourner en rond dans mes réflexions. Mes yeux se déposèrent sur le plat en verre qui trônait au milieu du plan de travail de la cuisine et je soupirais. Il fallait le lui rapporter... quand même. Humpf... « Sois sage, je reviens vite. » Je lançais un coup d'oeil a mon chien, puis attrapais le récipient, avant de sortir dans le couloir pour aller toquer à la porte d'à côté. Espérons qu'il n'y ait personne... eh ben non, raté. Ca s'ouvrit et c'était Dan qui me disait d'entrer, ce que je fis après une longue hésitation. « C'était très bon, merci... » Je lui tendis son plat et affichais un sourire sans émotions, puis le suivis jusqu'à la cuisine. « Je faisais que passer, ne t'embête pas. Il fallait quand même que je te rende ça... »
code by Silver Lungs



And the heat and the shouting, and my heart is pounding, and my eyes are burning, and suddenly everything, everything is... Quiet... Like silence, but not really silent... Just that still sort of quiet






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyMar 26 Mai 2015 - 23:58

avatar
Invité
Invité

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
E« C'était très bon, merci... » Au moins, j’ai la certitude que je ne suis pas siiiii nul que ça en cuisine malgré tous mes ratés dans la vie. C’est déjà ça non ? Et puis, les lasagnes, c’est bon et on pourrait s’en empiffrer tous les jours de ça en changeant la garniture dedans non ? Je sais, c’est un peu abusé, mais je suis juste content de moi. Il est froid, il est distant. C’est stupide d’en être arrivé là pour un jeu de séduction. « Je faisais que passer, ne t'embête pas. Il fallait quand même que je te rende ça... » Oui, totalement stupide. Dos à lui, je regarde les bouteilles en soupirant faiblement avant de me tourner en souriant et de venir lui en mettre une dans la main. « Bois-la chez toi si tu veux, mais je te l’offre quand même. » Un regarde intense vers lui et je m’éloigne pour me poser contre le dossier du canapé. J’ai tellement de chose à lui dire, mais je ne sais pas par quoi commencer et surtout, je ne sais pas si ça sera bien utile à vrai dire. On ne guérit que quand on le veut vraiment. « Je suis désolé pour l’autre jour. » Fondamentalement, non. Je n’ai rien fait de mal. « J’ai trop joué. J’ai du mal à savoir quand m’arrêter. » Ce qui n’est pas faux du tout. Je hausse les épaules lentement avant d’ouvrir ma bière et de me la prendre à la gueule. « Putain ! » Atlas part rapidement dans un coin, passant sa grosse tête sous un meuble trop petit pour lui. Le con. Je soupire. « J’arrive… » Je passe à ses côtés, laissant ma main traîner dans mes cheveux humidifiés involontairement avant de retirer mon haut en cours de route pour bifurquer dans la salle de bain.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyMer 27 Mai 2015 - 0:47

Alexander H. Moon
Alexander H. Moon
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 07/01/2015
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Ji Chang Wook
Crédit avatar : feu ardennnnt
Messages : 288
Nationalité / origines : Américain. Origines sud-coréennes (enfin, c'est un faux passeport, mais est-ce important le préciser? Ca passerait mal, quand même, "corée du nord", sur les papiers...)
Situation : C'est compliqué
Etudes/études passées : Médecine
Job/Métier : Infirmier scolaire / Espion Nord-Coréen
Adresse de résidence : Downtown, quartier de Chinatown avec sa chienne Gaïa
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Teru
Voir le profil de l'utilisateur

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
Sa façon de me faire accepter sa bière me força a sourire malgré tout et je le remerciais en me sentant à nouveau un peu mal face à ses yeux noisettes trop intenses a mon goût... puis le suivis du regard jusqu'au salon, avant de l'entendre s'excuser. Ah, il s'excusait quand même, alors... c'était appréciable et je hochais lentement la tête pour y répondre et signaler que j'acceptais tout ça. « Désolé pour ton poignet, j'ai parfois des réactions brusques quand je me braque... je réagis pas comme ça, généralement... » Je ne pensais pas l'avoir trop blessé, mais sait-on jamais. Enfin bref, tant qu'on est là, autant boire la bière. Naïf comme je l'étais, je me disais qu'on était désormais quittes et que tout était réglé, si bien que j'ouvris joyeusement ma bouteille en même temps qu Danny... qui eut moins de chance que moi. Et puis son abruti de chien qui avait pris peur en l'entendant ! Oh, damn ! Ces dogues étaient désespérants, mais vraiment très drôles, si bien que je lâchais un rire malgré moi face à la réaction très courageuse d'Atlas. « No soucy ! » Je souris a mon voisin et m'approchais du grand chien alors que son propriétaire me passait à côté pour aller à la salle de bain, puis m'accroupis a ses côtés pour lui gratter le cou, jusqu'à ce qu'il réagisse enfin et sorte de sa cachette. « J'ai jamais vu de peureux comme lui, c'est dingue... » Je levais tranquillement la tête pour la tourner vers la salle de bain et m'arrêtais un instant pour observer ce qui s'y passait en clignant bêtement des yeux.
code by Silver Lungs



And the heat and the shouting, and my heart is pounding, and my eyes are burning, and suddenly everything, everything is... Quiet... Like silence, but not really silent... Just that still sort of quiet






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyMer 27 Mai 2015 - 1:14

avatar
Invité
Invité

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
Qu’est-ce qui se passe avec moi hein ? Normalement, j’aurai profité d’un moment pareil pour m’exhiber, fier comme un paon et le chauffer un peu plus. Mais l’autre fois, j’ai senti son envie et sa détresse dans tout ça. Cette confusion de sentiments enfouis en lui. Comment ne pas l’avoir senti hein ? « Mianhae Hyung. » Je reste agrippé au lavabo avant de nettoyé ma peau dégoulinante et mes cheveux en quatrième vitesse histoire de ne pas l’abandonner trop longtemps, mais assez pour l’entendre parler d’Atlas. Ce chien est épique dans son genre. « J'ai jamais vu de peureux comme lui, c'est dingue... » « Je me demande ce qu’ils ont vécu avant que je les récupère pour être comme ça. » Parce que parfois, vraiment, c’est juste incroyable à voir. Je passe rapidement dans le couloir pour aller dans ma chambre et reprendre un t-shirt un peu plus ample, juste par habitude et le passer sur mon corps pour revenir dans le salon et nettoyer le reste de bière au sol. Une fois fait, je laisse la bouteille quasiment vide de côté et en ouvre une autre avec des précautions ultimes avant de sortir de quoi manger et déposer le tout sur la table basse. Il semble décidé à rester. Une bière, deux, une troisième et je fixe le vide. On a pas vraiment parlé, ou seulement des banalités. Mes cours, les cas qu’il a eu d’intéressant. « T’en as pas marre des fois de te sentir seul ici ? » Parce que tu l’es hein Alex ? Bien sûr que tu l’es. Moi je le suis, alors pourquoi pas toi ? « Et savoir que personne ne peut réellement te comprendre et te connaître, ça pèse hein ? » Je joue avec ma bouteille de bière comme si elle était un objet rare et précieux. « Rester seul avec notre passé pour cacher le monstre qu’on est. » Je pose la bouteille doucement avant de me tourner vers lui pour le scruter intensément de mes yeux en amande… Puis sans prévenir, mes gestes arrivent sur sa personne et l’on se retrouve entre la table basse et le canapé, lui coincé en-dessous de moi. Assis sur lui, je serre fermement son bassin et ses jambes avec les miennes tandis que mes mains tiennent ses bras. « Finalement… on se ressemble peut-être plus que ce que tu veux voir Alexander…. » Et je me penche vers lui, balayant son visage, puis son cou, pour revenir sur ses lèvres et rester à quelques millimètres de sa peau, le souffle court et rapide par l’adrénaline de la situation. « Tu n’es plus dans ce pays de retardés des sentiments et des libertés de soi. Peu importe les chaînes qui t’y retiennent, pour ce moment… Casse-les. »
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyMer 27 Mai 2015 - 1:50

Alexander H. Moon
Alexander H. Moon
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 07/01/2015
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Ji Chang Wook
Crédit avatar : feu ardennnnt
Messages : 288
Nationalité / origines : Américain. Origines sud-coréennes (enfin, c'est un faux passeport, mais est-ce important le préciser? Ca passerait mal, quand même, "corée du nord", sur les papiers...)
Situation : C'est compliqué
Etudes/études passées : Médecine
Job/Métier : Infirmier scolaire / Espion Nord-Coréen
Adresse de résidence : Downtown, quartier de Chinatown avec sa chienne Gaïa
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Teru
Voir le profil de l'utilisateur

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
Finalement, tout allait bien, les choses semblaient être revenues à la normale et je me permis ainsi de me détendre en acceptant de vider plusieurs bouteilles de bière avec lui, tout en parlant de tout et de rien. C'était quand même mieux de passer du temps ici que de rester seul à l'appartement, même s'il faudrait quand même que je rentre avant qu'il se fasse tard. Tout se passait donc bien, oui, tout, sauf à partir du moment où la conversation dévia sur quelque chose de dérangeant qui me braqua un peu. Rester seul avec le passé pour cacher le monstre... seul avec le passé. Cacher le monstre. Je fronçais les sourcils sans m'en rendre compte face à ces paroles qui me percutèrent bien plus profondément qu'il ne devait l'imaginer, même si je ne le laissais pas transparaître. Danny Chang.

Danny Chang, qui es-tu vraiment ? Quel est ton nom ?

C'était la première fois que je rencontrais cette facette de lui et elle n'était pas particulièrement joyeuse... ni rassurante. Dans l'immédiat, mon instinct de survie se mit en route pour m'alerter contre tout danger potentiel, mais rien ne vint. Rien, si ce n'est un geste soudain de sa part qui me colla sur le sol et fis brutalement accélérer mon rythme cardiaque. Je devrais le virer de là. Je devrais vite le virer de là et me casser, pour ne plus rien avoir à faire avec lui. Etait-ce un agent ? Corée du sud ? Ami ou ennemi ? Est-ce qu'il savait quelque chose en trop à mon sujet ? Je déposais mes yeux sur les siens, sans bouger, jusqu'à le sentir beaucoup trop près de mon visage pour que ce soit politiquement correct entre deux hommes. Il ne fallait pas répondre. Pas répondre. Ne pas donner d'informations, ne pas rentrer dans son jeu. Je le savais assez manipulateur pour tirer les vers du nez à qui que ce soit.

Oh, il a de grands yeux...

« Te sens-tu moins seul ? »


Se sent-il moins seul en ma présence? Je frissonnais un bon coup et engageais un léger mouvement vers l'arrière pour me libérer de son emprise, mais renonçais malgré tout rapidement, dans un petit soupir de dépit. J'étais fatigué de lutter contre tout ça... et puis il avait dit des choses que j'entendais pour la première fois, c'était réconfortant, quelque part. J'avais envie de l'écouter, encore. « Casser les chaînes... dois-je le prendre comme une demande personnelle de ta part ? »
code by Silver Lungs



And the heat and the shouting, and my heart is pounding, and my eyes are burning, and suddenly everything, everything is... Quiet... Like silence, but not really silent... Just that still sort of quiet






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyMer 27 Mai 2015 - 2:01

avatar
Invité
Invité

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
Je suis stupide.... pourtant... « Te sens-tu moins seul ? » « Étrangement, oui. » Oui, je me sens moins seul depuis que j’ai ce fort sentiment intérieur à son encontre. Celui de me dire qu’il n’est pas qu’un gentil infirmier. Celui de me dire que je ne suis pas le seul au passé trouble ici qui doit se cacher derrière un faux nom. Je m’en fous de qui il est, ce qu’il a fait, ce qu’il doit faire. Je ne suis plus là pour ça. Je n’ai jamais voulu être là pour ça. J’étais l’analyste de la bande parce que je comprenais trop bien les gens et que j’arrivais détecter les menteurs. C’est sans doute pour ça que la psychologie n’a pas été une perte de temps pour moi. Au contraire, elle a développé mes sens même si je me suis intéressé à quelque chose de bien plus intense encore que le comportement de mes semblables. Mais lui, il avait réveillé tout ce que j’avais enfui derrière le gentil dragueur de service, derrière Danny Chang. Il lutte mais s’arrête rapidement. Il cesse ? Il n’a plus envie ? Il saurait pourtant. Malgré ma force et mon agilité, je sais, je me souviens que nous devions nous attarder à plusieurs sur un seul espion. Alors oui, il pourrait. « Casser les chaînes... dois-je le prendre comme une demande personnelle de ta part ? » « Très personnelle. » Je le regarde dans les yeux. Qu’est-ce que tu caches ? Je me fiche de ce pourquoi tu es là, ce que je veux connaître, c’est ton vrai toi, pas celui qu’on t’a formaté à avoir. « Kim Tae-Won. » Si tu savais Alex… Le nombre de fois que j’ai eu envie de le dire à quelqu’un. Si seulement tu pouvais comprendre et ne plus me repousser. Si seulement…. J’ai un soupir en regardant ses lèvres, puis ses yeux et mon instinct me pousse à lui donner ce qui doit être pour lui, un premier baiser homosexuel. Déteste-moi, frappe-moi après si tu en as envie. Fais ce que tu veux. Mais au moins, pendant ce cours instant, je serai de nouveau Kim Tae-Won et tu seras ton vrai toi, et non Alexander Moon.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyMer 27 Mai 2015 - 9:36

Alexander H. Moon
Alexander H. Moon
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 07/01/2015
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Ji Chang Wook
Crédit avatar : feu ardennnnt
Messages : 288
Nationalité / origines : Américain. Origines sud-coréennes (enfin, c'est un faux passeport, mais est-ce important le préciser? Ca passerait mal, quand même, "corée du nord", sur les papiers...)
Situation : C'est compliqué
Etudes/études passées : Médecine
Job/Métier : Infirmier scolaire / Espion Nord-Coréen
Adresse de résidence : Downtown, quartier de Chinatown avec sa chienne Gaïa
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Teru
Voir le profil de l'utilisateur

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
Kim Tae-Won... alors c'est ça. Enfin, c'est peut-être ça. Je ne peux être sûr de rien, je ne dois être sûr de rien. Ce n'est pas personnel, Danny, mais sans être assuré de ton identité à 100%, prendre des risques m'est interdit. Je me doutais bien qu'il voulait connaître mon prénom, peut-être d'où je venais, aussi, mais ça n'allait pas arriver parce que même s'il avait attiré mon attention au plus haut point en changeant ainsi de comportement ces derniers jours, ça ne faisait que me prouver qu'il pouvait être n'importe qui derrière son visage souriant. Ami, ennemi, distracteur. Si on l'avait envoyé pour tester ma loyauté auprès des supérieurs, alors je devais me montrer deux fois plus prudent et ne pas perdre le nord malgré toute la perturbation qu'il créait dans ma tête depuis notre dernière rencontre. Je fixais donc ses yeux, longuement, déglutissant fortement jusqu'au moment où... mais pourquoi est-ce que je le laisse faire ? Mon corps se raidit très brusquement sous ses lèvres et j'en fermais les paupières pour ne pas voir, puis détournais aussitôt la tête sur le côté en me plaquant le revers d'une main devant la bouche, l'autre restant agrippée fermement au canapé à côté de nous. Qu'est-ce que je viens de... ? Je ne peux pas le laisser faire ça, je ne peux pas être... « ça ». Il m'avait demandé de laisser tomber les chaînes, mais il y en avait toujours des invisibles quelques part... et cet homme, je ne savais toujours pas quel genre de monstre il était en réalité. J'en avais envie, mais je ne le lui demanderais pas. Non... parce que même s'il me le disait, j'aurais du mal à le croire. « Seo Jung-Hoo. » Mes yeux se déportèrent a nouveau sur les siens pour l'observer un peu, puis je déglutis, avant de soupirer. Je n'étais pas à l'aise, mais ça, il ne fallait pas être magicien pour le deviner. En même temps, comment l'être dans une situation pareille ? « On devrait s'arrêter là... » Alors c'était ça que ça faisait, de prendre de la drogue ? C'est dégueulasse sur le moment, mais on en veut encore après coup.
code by Silver Lungs



And the heat and the shouting, and my heart is pounding, and my eyes are burning, and suddenly everything, everything is... Quiet... Like silence, but not really silent... Just that still sort of quiet






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyMer 27 Mai 2015 - 10:00

avatar
Invité
Invité

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
Je le regarde déposer sa main sur sa bouche attractive, comme une pucelle effarouchée qui vient de recevoir un baiser contre sa volonté. Il est beau, il est terriblement beau et sensuel et je crois qu’il ne s’en rend même pas compte. Simplement assis sur son bassin, je l’observe alors faire en mordant doucement ma lèvre. Il me donne de ses envies l’idiot, mais je sais me contenir, n’allons pas trop vite. Il reviendra dans mes bras. « Seo Jung-Hoo. » Menteur. Je sais que je n’ai pas de preuves, mais je sais que mon instinct se trompe rarement. Tu es le plus effrayé de nous deux, et tu vas me dire ton nom comme ça ? Oh non chaton, pas avant d’avoir vérifié le mien, et c’est à ce moment-là que tu reviendras vers moi. J’observe son allure, son charisme, son mal-être. « On devrait s'arrêter là... » « On devrait… » Je joue négligemment du bout des doigts sur son haut avant de le regarder à nouveau. « Je t’ai libéré, tu pourrais m’envoyer valser plus loin, et pourtant, tu ne le fais pas. » Je le force à se mettre assis en le regardant fixement sans bouger de son bassin. J’aime son corps contre le mien. « Il n’y a rien de mal dans un baiser joliment donné. » Surtout que là, il n’a pas vraiment participé, ni même goûté au réel plaisir. Je continue de le regarder intensément avant de glisser une de mes mains dans sa nuque, puis ses cheveux pour lui arracher des frissons. Libère-toi aller, au moins pour un baiser. J’effleure ses lèvres en souriant doucement avant de recommencer, plus doucement, plus tendrement, en espérant que cette fois, il y participe pour avoir le droit à du plaisir aussi. Ne t’en fais pas bel étalon, je ne te forcerai pas à aller plus loin. Je ne veux rien brusquer, je veux être désiré. Je veux que tu me désires.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyMer 27 Mai 2015 - 11:17

Alexander H. Moon
Alexander H. Moon
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 07/01/2015
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Ji Chang Wook
Crédit avatar : feu ardennnnt
Messages : 288
Nationalité / origines : Américain. Origines sud-coréennes (enfin, c'est un faux passeport, mais est-ce important le préciser? Ca passerait mal, quand même, "corée du nord", sur les papiers...)
Situation : C'est compliqué
Etudes/études passées : Médecine
Job/Métier : Infirmier scolaire / Espion Nord-Coréen
Adresse de résidence : Downtown, quartier de Chinatown avec sa chienne Gaïa
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Teru
Voir le profil de l'utilisateur

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
Libéré ? Je te semble libéré, à l'instant ? Non, mes sens n'ont fait que s'embrouiller comme jamais depuis que tu es là, on me tire de tous les côtés et pour l'instant, il me faut de l'espace pour faire la part des choses. Restant en position d'observateur, je me laissais redresser en position assise avec une certaine docilité, fixant attentivement ses moindres faits et gestes, ma respiration devenant un peu plus profonde au fur et à mesure des secondes qui s'écoulaient. « Il n’y a rien de mal dans un baiser joliment donné. » Faux. Ce n'était pas juste un baiser et il le savait sans doute mieux que moi, puis-ce qu'il était celui qui me parlait de libération. La liberté était un mot que je ne voulais plus avoir à entendre, car il me faisait mal aux oreilles. Il n'était pas pour moi... mais était-il pour lui ? Voila. Voila que je commençais à m'intéresser à son point de vue, maintenant... ce n'était pas bon.

Sa main. Une petite caresse et je frissonne. Ca m'électrifie, c'est de la drogue... et voila qu'il revient à la charge. À nouveau, je n'eus pas le moindre geste dans sa direction, restant sagement de mon côté de la barrière invisible, jusqu'à ce qu'il se retire. Tae-Won, que cherches-tu, hein ? Que feras tu si tu n'obtiens rien ? Je redressais lentement mes yeux sur les siens pour les observer longtemps, sans cligner des paupières une seule fois pendant une bonne vingtaine de secondes, puis me redressais un peu face à lui. Remettons tous les éléments en place, voulez-vous ? Qu'avait-il commencé par me dire ? Que la solitude était difficile a porter, que devoir se montrer anonyme était une charge à long terme, qu'être obligé de cacher ce qu'il y avait à l'intérieur, c'était une forme de fardeau en soi. J'interprétais ses paroles et son comportement ainsi... il jouait pour m'attirer à lui, mais c'était une façade pour cacher le miroir qui se trouvait derrière son voile. Là, tout de suite, je ne me sentais pas seul dans la position de celui qui, tout au fond de son coeur, osait espérer que la personne d'en face arriverait à diminuer le sentiment d'isolement... au moins un peu. Au moins quelques minutes. Je restais sur la défensive, évidemment... mais pourquoi ne pas prendre un risque contrôlé, pour une fois ? Je finis donc, lentement, par lâcher ses yeux, puis passais ma main dans sa nuque à mon tour pour l'attirer dans ma direction, penchant juste un peu la tête sur le côté afin de pouvoir l'embrasser correctement, malgré ma gorge et mon estomac noués. Un soupir m'échappa finalement, après quelques instants, puis je tirais son visage sur la droite afin de pouvoir avancer mes lèvres jusqu'à son oreille. « Peu importe le nombre de masques que tu utilises, chacune de ces personnalités est la vraie aux yeux de quelqu'un. » J'esquissais un très léger sourire, douloureux, caressant sa nuque, comme pour le réconforter... et réconforter le Moi que je retrouvais en Lui. « Ce que tu donnes à Conner... c'est peut-être partiel, à tes yeux, mais pour lui il s'agit de ton tout. Danny est réel, il a des amis... il n'est pas seul. »
code by Silver Lungs



And the heat and the shouting, and my heart is pounding, and my eyes are burning, and suddenly everything, everything is... Quiet... Like silence, but not really silent... Just that still sort of quiet






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyMer 27 Mai 2015 - 13:20

avatar
Invité
Invité

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
C’est vraiment frustrant de voir qu’il n’y répond pas. Mon égo est sérieusement touché et je me demande du coup, comment les gens qui violent les autres peuvent y prendre du plaisir. Okay, c’est glauque de songer à ça d’un coup, mais face à son air si froid et ses lèvres pincées, j’ai presque la sensation là. Tu ne me désires même pas un peu ? Rien qu’une étincelle ? Pourtant, je la lis, cette envie, dans tes yeux. Pourtant, je l’ai ressenti ton frisson lorsque j’ai posé ma main dans ta nuque. Pourquoi Alex ? Pourquoi tu me refuses le moindre geste ? Tu vas me rendre fou. Et puis finalement, j’ai le cœur qui se décroche en sentant ses doigts sur ma peau, et je me laisse traîner contre lui sans aucune résistance pour participer à ce baiser si longuement attendu. Alors j’ai bien fait d’insister pour une fois ? Je sers son haut entre mes phalanges et je frissonne longuement sous notre échange bien trop court à mes yeux. Encore, fais-le encore s’il te plait. Je laisse mon corps suivre les mouvements que le beau brun lui incline, obéissant mielleusement à chacune des positions qu’il m’impose d’une certaine façon avant de frémir en mordant ma lèvre en sentant ses lèvres contre mon oreille. Mords-là, tu verras comme c’est bon… J’en ai des frissons, de l’envie naissante dans mon bas-ventre. « Peu importe le nombre de masques que tu utilises, chacune de ces personnalités est la vraie aux yeux de quelqu'un. » Je sais, je le sais parfaitement. Je crois qu’on a eu le même entraînement, mais pas pour les mêmes raisons. J’avais promis de ne jamais, jamais révéler ma réelle identité, de fuir, de l’oublier, de m’oublier et de devenir quelqu’un de nouveau, d’être un Phoenix, mais il ne faut pas se leurrer, nous sommes comme le génie dans Aladdin, rattaché par les poignets à un monde invisible. « Ce que tu donnes à Conner... c'est peut-être partiel, à tes yeux, mais pour lui il s'agit de ton tout. Danny est réel, il a des amis... il n'est pas seul. » « Danny ne peut pas exister entièrement, comme Alexander, il y aura un moment où l’on ne pourra plus jouer par peur de blesser les autres. » Je le regarde dans les yeux en tournant légèrement ma tête. « Mais lorsqu’on est deux dans la même souffrance, la culpabilité et les chaînes deviennent plus légères. » Et tu me l’avoues aussi d’une certaine façon, tu ne m’aurais pas embrassé autrement. Je lâche ses cheveux pour enlacer son cou de mes deux bras et remettre ma tête droite face à la sienne avant de déposer mon front contre le sien. « J’ai bien compris que je suis une drogue interdite pour toi. Personne ne saura… » Je frôle ses lèvres, je les caresse avec les miennes, j’embrasse sa mâchoire jusqu’à son oreille que je suce lentement. « Juste nous deux. » Rien que nous deux. Ne nous refuse pas ça. « Je m’en fiche de pourquoi tu es là, ce que tu dois y faire. Je sais que tu ne me le diras jamais et je m’en fous. C’est pas ça qui compte. » Parce que je sais que ça peut le mettre en danger. Je ne suis pas fou, j’ai grandi dans un monde de barbare. « Jebal... (je t'en prie...) » Je bouge lentement contre lui en déposant mes lèvres contre sa joue, puis au bord de sa bouche.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyMer 27 Mai 2015 - 19:50

Alexander H. Moon
Alexander H. Moon
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 07/01/2015
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Ji Chang Wook
Crédit avatar : feu ardennnnt
Messages : 288
Nationalité / origines : Américain. Origines sud-coréennes (enfin, c'est un faux passeport, mais est-ce important le préciser? Ca passerait mal, quand même, "corée du nord", sur les papiers...)
Situation : C'est compliqué
Etudes/études passées : Médecine
Job/Métier : Infirmier scolaire / Espion Nord-Coréen
Adresse de résidence : Downtown, quartier de Chinatown avec sa chienne Gaïa
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Teru
Voir le profil de l'utilisateur

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
C'est impossible. Ca ne peut pas être vrai. Est-ce que cet homme était bel et bien mon voisin ? Ca semblait surréaliste qu'on mette une telle chance de reposer mon esprit sur ma route. Et puis surtout... il est du sexe masculin. Je ne veux pas ça. Je veux que ça s'arrête. Mes yeux se fermèrent néanmoins dans un frisson lorsqu'il remonta jusqu'à mon oreille et je m'obligeais à mordre ma langue pour tenir mon soupir en place. Je refuse de prendre du plaisir à ça et encore moins lui faire croire que je cède a ses avances. Pars... allez, Sun-Woo, casse-toi d'ici, il va te faire tomber avec lui dans sa chute, sinon. Tu es arrivé si loin, ne gâche pas tout maintenant, pense à ta soeur. Ces gens ne doivent pas être morts pour rien. Ne sois pas fou ! « Jebal... » Et finalement, je parvins à reprendre mes esprits et à plaquer ma paume contre sa bouche pour arrêter son geste, puis le repousser en arrière, tout en secouant ma tête pour me remettre les idées en place. Je suis cruel et sans pitié pour lui? Le monde est cruel et sans pitié pour nous, ça n'avait rien d'insurmontable... « Joesonghamnida... (Je suis désolé...) » Je suis désolé, mais j'ai des priorités. Il ne devait pas y avoir de 'juste nous deux', il n'y aurait jamais de 'juste nous deux'. Je sentais sa détresse qui pointait le bout de son nez pour la première fois depuis que je le connaissais, hélas.... hélas. Je me relevais rapidement avant de reposer les yeux sur lui. « 'Il y aura un moment où l’on ne pourra plus jouer par peur de blesser les autres.' » Je l'observais un instant, puis me retournais vers la porte pour me diriger vers cette dernière, le cœur tremblant. L'espace de quelques minutes, il m'avait fait me sentir... moins seul.
code by Silver Lungs



And the heat and the shouting, and my heart is pounding, and my eyes are burning, and suddenly everything, everything is... Quiet... Like silence, but not really silent... Just that still sort of quiet






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyMer 27 Mai 2015 - 20:41

avatar
Invité
Invité

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
J’ai envie de mordre sa main… De la mordre violemment quand il me la plaque comme ça sur la bouche pour me faire taire et m’empêcher de pouvoir lui voler un autre baiser et je grogne. Oh oui, je grogne de frustration et de peur aussi. Je n’ai pas peur de lui, non pas du tout. J’ai peur qu’il me laisse en plan comme ça d’un coup. Pas après tous mes efforts. Garde le pour toi ton je suis désolé. J’en ai rien à foutre pour le moment. Comment tu peux être désolé hein ? Comment tu peux les laisser gagner comme ça ? Je dégage finalement ma tête et me tiens sur mes bras, haletant, en colère d’un côté et à la fois…. Déçu de ne pas avoir réussi. « 'Il y aura un moment où l’on ne pourra plus jouer par peur de blesser les autres.' » Ta gueule, tais-toi, je t’interdis d’utiliser ma propre phrase contre moi pour justifier de ta lâcheté. Je sers les poings et la mâchoire alors qu’il se lève. Et je dois faire quoi hein ? « Saekki… » Je le siffle entre mes dents comme une vipère et mon corps réagit à ma place. Finalement, je grimpe sur le canapé et passe au-dessus pour rejoindre la porte rapidement afin de plaquer violemment ma main contre le bois et lui bloquer le passage avec mon bras tout en le regardant avec une extrême intensité. Je ne remarque pas vraiment Prada et Atlas qui partent se planquer à la salle de bain sous mon assaut brutal. Mais non. Je refuse. Tu me veux, tout ton corps me désires, alors désire-moi maintenant et fais-le bien ! MERDE !
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyJeu 28 Mai 2015 - 9:55

Alexander H. Moon
Alexander H. Moon
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 07/01/2015
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Ji Chang Wook
Crédit avatar : feu ardennnnt
Messages : 288
Nationalité / origines : Américain. Origines sud-coréennes (enfin, c'est un faux passeport, mais est-ce important le préciser? Ca passerait mal, quand même, "corée du nord", sur les papiers...)
Situation : C'est compliqué
Etudes/études passées : Médecine
Job/Métier : Infirmier scolaire / Espion Nord-Coréen
Adresse de résidence : Downtown, quartier de Chinatown avec sa chienne Gaïa
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Teru
Voir le profil de l'utilisateur

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
C'est ça, traite moi d'enfoiré... mais est-ce que je t'ai garanti quoi que ce soit ? Non, on n'a pas signé de contrat et ce ne sont pas non plus les frissons qu'il m'a fait ressentir qui lui donnent le droit d'exiger quoi que ce soit de ma part. Je pars si je veux, je coupe la relation si j'en ressens la nécessité. Après tout, il... n'est qu'une personne parmi les autres, concrètement, n'est-ce pas ? C'est donc avec une expression neutre sur le visage que je m'approchais de la porte pour sortir, légèrement pressé de partir pour ne pas laisser mes pensées perturber ce que je m'étais mis en tête. Sortir de là... ne pas rester en sa présence, sinon, à ce rythme, il allait me retourner le cerveau. Arrivant vite à hauteur de la poignée, je tendis le bras avec l'intention de l'actionner, mais un son particulièrement brusque m'arrêta dans mon mouvement. Mais. Qu'est-ce. Qu'il. Fiche ? Enflure... tu recommences comme l'autre jour ? Tu ne vois pas que j'ai décidé que ça suffirait pour ce soir ? « Laisse-moi passer, Danny... » Je levais les yeux sur lui pour constater qu'il me fixait encore avec une détermination particulière, à laquelle je répondis par un regard assez sombre. Allez, laisse-moi passer, qu'on en finisse avec ça. Je restais dans ma position actuelle encore quelques instants, puis me dressais finalement devant lui en soupirant, sourcils froncés. Je crois que c'est à partir de ce moment là que j'ai vraiment compris qu'il ne me testait pas comme je le pensais... mais que son intérêt pour moi était bel et bien réel. Lentement, je me décollais donc du mur, puis l'attrapais aux épaules pour le pousser contre la porte et l'y tenir fermement, mâchoire serrée, les dents légèrement découvertes sous mon grognement muet. Je le déteste. Encore un qui joue avec moi, naïf que je suis. Mes mains glissèrent a son col pour l'empoigner. Je le hais. Je le hais, mais pourtant, après un long échange visuel très hostile de mon côté, je vins tout de même me coller à son corps, ma respiration se faisant de plus en plus forte jusqu'à ce que finalement, mes lèvres se déposent dans son cou pour l'embrasser. Dans un même temps, je relâchais son vêtement d'une main, puis vins agripper ses cheveux et... et pour le reste, j'ai complètement perdu le fil et mes connaissances de moi-même. Je lui en voulais tellement... il n'aurait jamais du me réveiller, jamais.
code by Silver Lungs



And the heat and the shouting, and my heart is pounding, and my eyes are burning, and suddenly everything, everything is... Quiet... Like silence, but not really silent... Just that still sort of quiet






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley EmptyJeu 28 Mai 2015 - 11:01

avatar
Invité
Invité

Don't you feel alone too • Aley Empty

Alex ∞ Danny
Don't you feel alone too ?
Le laisser partir ? Non, hors de question, je n’en ai pas envie et j’y arriverai. Il va bien finir par comprendre non ? Et quand je suis déterminé, je ne lâche rien. J’ai mis un gang à terre non ? Alors j’arriverai finir avec lui dans mon lit. Et entre nous, j’ai vraiment le sentiment que ça va au-delà du sexe ! Je n’ai jamais désiré l’interdit aussi fortement. Je ne veux pas QUE son corps, c’est lui que je veux, même si c’est pour une nuit. Sa façon bestiale de me regarder comme s’il allait m’achever me fait tellement frissonner. Il s’en rend compte au moins ? C’est tellement fort. Je déglutis lorsqu’il me colle contre la porte, j’ai l’impression que c’est à double tranchant, que je vais recevoir une gifle et un baiser en même temps, mais à la place, se sont ses lèvres qui attaquent mon cou et je soupire lourdement sous le plaisir que ça me procure. D’ordinaire, je suis celui qui attaque un peu, qui joue la fausse brute, et là, d’avoir la situation inverse, c’est terriblement excitant. Je crois que c’est une des meilleures nuits de ma vie. Novice ou pas dans le domaine, il a réussi à comprendre rapidement comment je fonctionnais et malgré ses hésitations, il a été un amant incroyable. J’aimerai le garder, là de suite. Lui dire de dormir avec moi, le retenir, mais je crois que je l’ai déjà trop fait. Quand il se lève et se rhabille, je lui tourne le dos pour ne pas avoir l’impression de n’être qu’une catin et quand la porte se referme, je retombe sur le lit en poussant un long soupir. Gosh Alex…. Qu’est-ce que j’ai fait de nous. Je regarde vers le mur et pose ma main dessus, je sais qu’il dort de l’autre côté. « Tu reviendras hein… » Oui. Tu reviendras.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't you feel alone too • Aley   Don't you feel alone too • Aley Empty

Contenu sponsorisé

Don't you feel alone too • Aley Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't you feel alone too • Aley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]
» If I ever feel better ๑ 24/05 | 15h40
» Lys & Lloyd ஜ Feel the love
» Feel like I'm walking on a line ♫ 01/01 à 14h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: