Le Deal du moment : -31%
Promo sur les baskets Nike React Element 55 SE pour ...
Voir le deal
90 €

Partagez
 

 good hearts don't get forgotten (dallas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: good hearts don't get forgotten (dallas)   good hearts don't get forgotten (dallas) EmptyMar 2 Juin 2015 - 18:49

Aaron Campbell
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

good hearts don't get forgotten (dallas) Empty







GOOD HEARTS
DON'T GET FORGOTTEN


dimanche 1er juin 2015, 16h23

Confortablement assis dans ce fauteuil à bascule qui a été choisi quelques mois auparavant par Shaé, Aaron tient tout contre lui ce petit être de bientôt six mois qui n’est autre que Valentina, sa fille. L’arrivée de ce bébé n’a jamais été prévu dans sa vie ni dans celle de Shaé et pourtant, elle est aujourd’hui le plus précieux trésor de ce couple, malheureusement séparé depuis quelques semaines à peine … Si les sentiments qu’ils ont l’un pour l’autre n’ont pas tellement changé depuis cette séparation, en tout cas du côté du photographe, les motifs de leur rupture ne sont pour autant pas insignifiants. Entre les heures de travail d’Aaron qu’il oublie toujours de compter et les conséquences de cette grossesse non planifiée, une flamme a dû s’éteindre, quelque part, causant de plus grands troubles qu’il n’en paraissait …

Désormais, Aaron vit à nouveau seul, dans cette villa récemment acquise du Westwood. Une demeure qui avait été prévue pour trois voire plus, tellement il voyait grand – trop grand –, mais qui finalement devra se suffire d’une seule personne. Fort heureusement, il a la chance de pouvoir avoir la garde de sa fille de façon régulière. Ce weekend, Valentina est avec son père et comme la majeure partie du temps, celle-ci se montre apaisée et adorable.

Les yeux bleus de son père sont captivés par ceux de sa fille, tout comme ceux de Valentina le sont par ceux d’Aaron, dans cet instant de pure douceur. Le biberon du milieu d’après-midi a le même goût que tous les autres, pour ce duo uni, et chaque fois, l’homme se dit qu’il a de la chance d’avoir une fille aussi tranquille et affamée à la fois. Une enfant en excellente santé, finalement, qui ne manque pas ni ne manquera jamais d’affection, à en écouter Aaron. Bientôt vient la fin du repas ; le trentenaire écarte le biberon et se lève, calant la petite contre son torse afin de lui donner une vue derrière lui. Puis il quitte la chambre colorée de jaune pour rejoindre la cuisine au rez-de-chaussée. Quand il dépose l’objet vidé de lait dans l’évier, la sonnerie retentit, annonçant l’invitée qu’il doit recevoir, précisément dans … cinq minutes. Une avance appréciable et qui prouve déjà un aspect sérieux et là-dessus, Aaron sera intransigeant. Une fois arrivé derrière la porte, il attrape la poignée avec sa main libre et ouvre son chez-lui … Quand ses yeux se posent sur la jeune fille derrière la porte, il reste un moment pantois. Ça, pour une surprise, c’en est une … « … Dallas ? » Se contente-t-il de murmurer, encore trop étonné.



Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander. Maupassant
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: good hearts don't get forgotten (dallas)   good hearts don't get forgotten (dallas) EmptyLun 8 Juin 2015 - 19:02

avatar
Invité
Invité

good hearts don't get forgotten (dallas) Empty


Aaron & Dallas
   Good hearts don't get forgotten
mise en page par .Stay Away
  Arrangeant ses cheveux une dernière fois, la blonde jette un coup d'oeil à l'horloge dans le salon familial. Elle n'est ni en avance ni en retard pour son rendez-vous de la journée. Une entrevue qu'elle n'aurait pas pensé décroché pour ce job de baby sitter. Elle n'avait pas particulièrement d'expérience mais durant ces deux dernières années, elle en avait côtoyé des enfants. On pouvait dire de la jeune femme qu'elle avait la fibre maternelle comme s'il s'agissait d'un don. Elle n'avait pas vraiment besoin de ce petit boulot pour une quelconque raison financière comme elle avait encore des parents sur qui elle pouvait compter. Tout ce qu'elle souhaitait c'est pouvoir s'occuper l'esprit. S'occuper des autres lui manquait alors elle avait trouvé dans cette petite annonce une chance de pouvoir être utile et pour une fois ce serait sans risque pour sa vie. Elle quittait le pavillon de ses parents pour se mettre en route. C'était inenvisageable pour elle d'arriver en retard. La foule était dense dans le métro, comme très souvent, ce qui ne la mettait pas vraiment à l'aise. Heureusement pour elle, la station qu'elle devait rejoindre n'était qu'à quelques arrêts et puis elle n'avait pas vraiment le choix. Elle préférait de loin ce moyen de transport au bus ou encore pire le taxi. Bien évidemment elle du finir le reste du trajet à pied. Jamais auparavant elle ne s'était rendu dans le quartier résidentiel de Westwood mais elle s'était bien renseigné sur le chemin à emprunter pour ne pas se perdre. Son bon sens de l'orientation la guida donc jusqu'à une immense village qui en ferait pâlir plus d'un. D'un coup, elle ressenti un certain stress l'envahir. Ce père de famille à la recherche d'une baby sitter pour sa fille devait sans doute être exigeant vu ses moyens. Pourtant Dallas ne reculait pas. Ce n'était pas dans ses habitudes que de faire les choses à moitié. Elle préférait faire face à un refus plutôt que d'être considérée comme quelqu'un de peu sérieux. A la porte de a demeure, elle annonçait son arrivée en sonnant. Désireuse de faire bonne impression, elle cachait par tous les moyens le quelconque signe de stress. Malgré tout son souffle fut coupée lorsqu'on lui ouvrait enfin la porte. Ce n'était pas le stress mais la surprise que de voir quelqu'un de familier se tenir devant elle. Elle avait imaginé bien des personnes derrière ce Monsieur Campbell, mais jamais elle n'avait songé à Aaron. Elle ne savait que dire pour le coup." Je ne m'attendais pas à ce que ce soit toi. " Elle qui n'aurais pas pensé le revoir un jour, et encore moins dans cette situation. Son regard se pose sur la petite dans ses bras." Alors c'est elle le petit ange ? Valentina. " Tu n'avais pas oublié le nom de sa fille qu'il t'avait communiqué lors de votre bref échange.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: good hearts don't get forgotten (dallas)   good hearts don't get forgotten (dallas) EmptyMer 10 Juin 2015 - 15:07

Aaron Campbell
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

good hearts don't get forgotten (dallas) Empty

Planté là dans l’encadrement de sa porte, avec sa petite bien installée sur son bras et contre son torse, Aaron n’en revient toujours pas de se retrouver face à Dallas. Il aurait pu tenter d’imaginer tous les visages possibles pour cette babysitter mais évidemment, jamais il n’aurait pensé à elle, à cette jeune fille rencontrée il y a trois ans, à l’étranger, durant une mission humanitaire qui lui avait serré le coeur bien des fois, au photographe. Sa jeunesse lui a pourtant permis d’obtenir un mental d’acier et une carapace solide, prête à supporter beaucoup. C’est grâce à cela qu’il avait pu aider Dallas, durant cet été-là, quand les doutes et la peur l’envahissaient. Si la blondinette était encore particulièrement jeune, lui possédait un bon nombre d’années d’expérience à son compteur pour la soutenir du mieux qu’il le pouvait. C’était ce qu’il avait fait, sans réfléchir, car son passé l’avait doté d’une personnalité particulièrement protectrice et réconfortante.

Dallas est elle aussi étonnée, à l’évidence, mais elle parvient à aligner trois mots avant qu’il ne le fasse lui-même. Quand la surprise est passée et que la jeune femme pose son regard sur la progéniture, il en fait de même et constate que Valentina, droite comme un I et avec ses mains sur lui, est captivée par la nouvelle venue. Il sourit alors. « C’est bien elle, oui. » Les prunelles bleues d’Aaron retournent sur Dallas un moment et il finit par s’écarter pour la laisser passer. « Entre, je t’en prie. Ne reste pas dehors. » Puis une fois qu’elle est entrée, il ferme la porte et se rapproche d’elle, désormais davantage intéressé par sa présence. « Je viens de la nourrir, d’ici quelques minutes elle aura certainement les paupières lourdes. » Dit-il avec un sourire, en parlant évidemment de sa fille. Puis il entraîne Dallas dans le corridor qui mène, quelques mètres plus loin, à la grande pièce à vivre. Chez Aaron, tout est agencé et décoré avec grand soin. En tant que grand passionné d’art, c’est sans surprise que l’on retrouve chez lui une multitude d’oeuvres, qu’elles soient sous la forme de peintures, de sculptures et évidemment de photographies. Le tout baignant dans une ambiance très contemporaine, à la limite du modernisme. Les murs sont peints dans des tons pour la plupart très clairs et en parlant de lumière, les grandes baies vitrées la laissent s’infiltrer dans la pièce d’une façon plutôt étincelante. « Tu veux boire quelque chose ou je te montre de suite tout ce que tu dois voir ? » Il n’aurait pas proposé de verre à une jeune fille lambda, mais Dallas change toute la donne.



Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander. Maupassant
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: good hearts don't get forgotten (dallas)   good hearts don't get forgotten (dallas) EmptyMer 1 Juil 2015 - 11:47

avatar
Invité
Invité

good hearts don't get forgotten (dallas) Empty


Aaron & Dallas
   Good hearts don't get forgotten
mise en page par .Stay Away
  Ce n'est pas dans les habitudes de la jeune femme que de se mettre en avant alors autant dire qu'un entretien était pour elle une grande épreuve. Cependant elle comptait sur son naturel et son habileté à mettre les gens en confiance pour décrocher ce poste qui lui permettrait de s'intégrer un peu mieux depuis son retour forcé à la ville des anges. Elle s'était habillé soigneusement pour faire bonne impression, mais pas dans l'excès pour ne pas tomber dans le cliché de la baby sitter vulgaire. Si elle avait fait cela, c'est parce qu'elle pensait avoir à faire à un homme qu'elle ne connaissait ce qui au bout du compte ne s'avérait pas être le cas. Elle restait interloquée quelques minutes avant qu'elle ne redescende sur terre et exprime sa surprise à voix haute. Une bonne surprise au bout du compte. Aaron n'était pas quelqu'un qu'elle pensait revoir un jour. Certaines personnes rentrent dans notre vie et finisse par en sortir. Non elle n'avait pas oublié le photographe qui avait été comme un frère lors de ses première expéditions humanitaires. Mais jamais elle n'avait soupçonné tomber de nouveau sur lui, encore moins à Los Angeles où il semblait s'être posé avec sa fille qui semblait curieuse quant à Dallas. Aaron l'invitait à entrer et d'un pas silencieux, elle franchissait le seuil de la porte, soulagée par cet entretien qui ne serait peut être pas si formel qu'elle l'aurait imaginé." Même éveillée, elle semble être aussi sage qu'une image. " De ce point de vue elle semble avoir hérité de son père que Dallas avait toujours vu comme quelqu'un de posé. Sans grandes surprises, la villa était soigneusement décorée et notamment de photographies qui attiraient ton regard. De nature curieuse, la blonde avait toujours le regard admiratif quant à ce qu'il l'entourait. La pièce principale était baignée par la lumière du soleil, s'il n'y avait pas la vue sur Los Angeles, il était difficile de croire qu'on se trouvait dans la mégalopole." Et bien avec plaisir pour le verre, ça ne t'empêchera de me dire ce qu'il y a à savoir. " Elle avait pris de l'assurance mais sa question laissait croire qu'il lui faisait suffisamment confiance pour le poste sans avoir à la connaître plus, ce qui ne s'avérait pas nécessaire vu leur passé en commun. Il avait déjà pu voir la demoiselle en action à de nombreuses reprises." Alors tu as posé tes valises à Los Angeles ? " Elle était animée par cette volonté de savoir ce qui avait mené le photographe jusqu'à la grande ville.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: good hearts don't get forgotten (dallas)   good hearts don't get forgotten (dallas) EmptyMar 7 Juil 2015 - 1:56

Aaron Campbell
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

good hearts don't get forgotten (dallas) Empty

Ce n'est pas la première fois que Valentina se voit complimentée d'être sage comme une image, bien au contraire. C'est souvent ce qu'Aaron ou Shaé entendent lorsqu'ils présentent leur fille à leurs amis ou à la famille. Pour cause, cette petite fille est effectivement tout ce qu'il y a de plus sage. Calme, éveillée, attentive à tout ce qui l'entoure... Il faut dire qu'elle évolue dans un environnement des plus sereins et confortables ; que ce soit chez son père ou chez sa mère, Valentina n'est par chance pas confrontée à l'angoisse des milieux précaires, chose dont Aaron est grandement fier. « Elle a hérité de ses deux parents. Je me serais posé des questions si elle avait été infernale. » Avoue-t-il dans une petite grimace amusée, significative de sa pensée du moment. Quand il repose ses yeux sur son invitée, celle-ci est en train de regarder autour d'elle, probablement étonnée que ce photographe qu'elle a connu jadis puisse vivre aujourd'hui dans un cadre presque luxueux. Conformément à ce qu'elle lui répond bientôt, Aaron sort du frigo une bouteille de jus de fruits grand format et sert un verre à la jeune fille, qu'il lui tend en ressortant de la cuisine. « Tiens, on va s'installer dans le salon. » Et il l'accompagne à nouveau dans la grande pièce spacieuse et lumineuse, dont les baies vitrées donnent sur un grand jardin impeccablement entretenu. Il invite Dallas à s'asseoir et en fait de même, installant tendrement Valentina sur ses deux cuisses. « En réalité je suis à Los Angeles depuis une dizaine d'années déjà. J'y suis venu pour mes études et la suite s'est faite toute seule. » En effet, les offres d'emploi ont été florissantes pour lui, un concours de circonstances sans doute chanceux mais aussi propulsé par la grande masse des médias et des stars en tout genre, peuplant les quatre coins de la ville. Il esquisse un sourire en relevant son regard sur elle, ses deux mains occupées par celles, encore minuscules, de sa fille. « Je ne savais pas non plus que tu vivais ici. C'est un détail que nous n'avons pas abordé à l'époque. » Puisqu'il n'était pas du genre à s'épancher sur sa vie privée mais aussi parce que Dallas était une fille discrète, après tout. Leur relation était restée très focalisée sur ce qui se passait là où ils se trouvaient et non sur leur vie respective, mais c'était déjà bien suffisant, compte tenu des tensions qu'ils avaient vécues, en particulier Dallas. « Tu es repartie, depuis ? »



Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander. Maupassant
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: good hearts don't get forgotten (dallas)   good hearts don't get forgotten (dallas) EmptyJeu 13 Aoû 2015 - 12:56

avatar
Invité
Invité

good hearts don't get forgotten (dallas) Empty


Aaron & Dallas
   Good hearts don't get forgotten
mise en page par .Stay Away
  Il était étonnant pour Dallas de voir le photographe dans ce cadre luxueux, elle qui l'avait connu dans des pays qui respiraient la misère. Il s'agissait là d'une véritable surprise à laquelle elle avait encore un peu de mal à croire. Pourtant tout cela était bien réel. Son regard se perdait dans l'immense demeure mais aussi sur la petite Valentina. Faire face à un Aaron père était là aussi une véritable découverte mais elle était heureuse pour lui. La paternité lui allait bien au teint." Tel père, telle fille. " Malgré la carrure impressionnante d'Aaron, la blonde avait toujours été impressionné par son calme. Le regard toujours aussi perdu, elle remerciait Aaron d'un signe de tête lorsqu'il lui tendait son verre de jus de fruits, l'invitant par la même occasion à prendre place dans l'immense salon. Cette maison en rendrait plus d'un jaloux, mais pas Dallas qui accordait peu d'importance à la valeur des choses. Ses yeux s'agrandirent lorsqu'Aaron lui confiait être installé à Los Angeles depuis quelques années déjà. On a beau dire que le monde est petit, il peut s'avérait aussi très grand." J'habite à Los Angeles depuis toujours. C'est mon chez moi. " La situation était assez drôle quand on y pense mais c'était guère étonnant que les deux ne se soient jamais croisés dans la grande mégalopole. Elle buvait une gorgée de son verre quand il lui demandait si depuis leur dernière rencontre elle était repartie en mission. Le sourire de Dallas se crispa. Elle n'appréciait pas vraiment évoquer son dernier voyage." Je n'ai fait que ça durant les deux dernières années. " Elle avalait difficilement sa salive." Lors de ma dernière mission j'étais au Népal et il y a eu le séisme. Notre camp a été touché et j'ai du être rapatrié d'urgence, donc me revoilà ici. " Une expérience douloureuse sur laquelle elle n'avait pas vraiment envie de s'étendre.

HJ: Désolé pour le retard mais j'ai pas eu beaucoup de temps pour rp ces dernières semaines fuuh
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: good hearts don't get forgotten (dallas)   good hearts don't get forgotten (dallas) EmptyLun 24 Aoû 2015 - 18:26

Aaron Campbell
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

good hearts don't get forgotten (dallas) Empty

Ne pas s’épancher sur nos vies personnelles dans un contexte dangereux où tout ce qui compte est la sécurité des autres est probablement quelque chose de normal. Mais Aaron et Dallas avaient pourtant vécu des moments d’accalmie relative pendant lesquels ils avaient pu discuter à l’époque ; comment avaient-ils pu ne pas évoquer leur lieu d’habitation qui était, dans les deux cas, la ville des anges ? Le photographe s’en étonne d’abord, avant de relativiser en songeant au cadre dans lequel ils avaient tous les deux été plongés, si intensément préoccupant. Sans doute de quoi inhiber la mention de tout autre lieu étranger… même s’il s’agissait de leur lieu de vie.

Lorsqu’il lui demande si elle a eu l’occasion – ou surtout l’envie – de repartir en mission, la réaction de Dallas ne trompe pas. Son visage s’assombrit légèrement et indique à Aaron des souvenirs malheureux, ce qui est très vite confirmé par ses mots. Le regard du photographe se fronce et il observe la jeune fille avec une expression inquiète inévitable. Au lieu de la heurter avec la question “que t’est-il arrivé ?” qu’il se demande pourtant, Aaron reste quelques secondes silencieux avant de reprendre la parole. « Je suis navré d’entendre ça. Il faut forcément que ce soit les personnes avec un grand cœur qui soient les plus touchées. » Dit-il tout bas, son cœur à lui serré et en maugréant presque contre cette triste fatalité. Parce que ce sont bien ces individus-là qui se déplacent à l’étranger pour venir en aide aux populations démunies et déchirées, jamais l’inverse. Comment cela pourrait-il changer, de toute façon ? Peu curieux de nature, le grand brun n’en rajoute pas et repose même son regard sur sa fille qui babille quelques sons auquel il est habitué. Il s’estime chanceux, à cet instant précis, d’être à sa place et de pouvoir offrir à sa fille un début de vie idéal, ce que tant d’enfants ne pourront hélas jamais avoir. Loin d’avoir un cœur de pierre, c’est assez souvent qu’il a cette prise de conscience en pouponnant sa fille.

« Donc tu as eu envie de t’occuper d’une toute petite chose. » Il sourit en retrouvant le regard bleuté de Dallas. « C’est aussi pour t’aider à financer tes études, je suppose ? … D’ailleurs, tu feras quoi à la rentrée ? » Ce sont somme toute des questions qu’il aurait posées, peu importe la personne qu’il aurait eu en face de lui.


Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander. Maupassant
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: good hearts don't get forgotten (dallas)   good hearts don't get forgotten (dallas) Empty

Contenu sponsorisé

good hearts don't get forgotten (dallas) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
good hearts don't get forgotten (dallas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oops! this is hentaï, partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser