Le Deal du moment : -19%
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
Voir le deal
129.99 €

Partagez
 

 onzième intrigue ◊ Madison & Croesus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: onzième intrigue ◊ Madison & Croesus   onzième intrigue ◊ Madison & Croesus EmptyJeu 4 Juin 2015 - 15:56

Bad Teacher
Bad Teacher
Pour pimenter le jeu
Pour pimenter le jeu
Age : 94
Date d'inscription : 02/07/2012
Prénom : Dieu.
Célébrité : Personne.
Crédit avatar : #FRAT7YL.
Messages : 1025
Nationalité / origines : Aucune et tout à la fois.
Adresse de résidence : Derrière chez toi.
Dispo pour le rp : Non

onzième intrigue ◊ Madison & Croesus Empty

L'INTRIGUE


EN PRATIQUE


FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER

Avec une enchère de 50 000$ c'est Croesus Kingsley qui remporte une soirée en compagnie de la jolie Madison Fawcett.

Cette soirée repoussée trois fois se transforme en petit déjeuner. Croesus Kingsley vous apporte des croissants tout chaud et le meilleur chocolat de Los Angeles.

CE CONTENU EST LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DE
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER. TOUTE REPRODUCTION
NON-AUTORISÉE, PARTIELLE OU TOTALE, EST PROSCRITE.

TEXTE (C) ADMIN
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: onzième intrigue ◊ Madison & Croesus   onzième intrigue ◊ Madison & Croesus EmptySam 20 Juin 2015 - 4:12

Croesus O. Kingsley
Croesus O. Kingsley
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 04/04/2015
Prénom : F.
Célébrité : Andreas Von Tempelhoff
Crédit avatar : FA
Messages : 78
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Agent immobilier, Riche propriétaire
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lisa, Yannick, Sapphire, Stephen, Oscar, Peter

onzième intrigue ◊ Madison & Croesus Empty

Un grognement s'échappa d'entre ses lèvres tandis qu'il frappa à la porte avec lassitude. Décidément, l'adage était véridique : l'on était jamais mieux servi que par soi-même. Trois fois. Cela faisait trois fois que la soirée prévue s'était retrouvée annulée ... Et si Kingsley savait une chose, c'était qu'il n'avait pas déboursé cinquante mille dollars de sa poche pour se laisser avoir aussi facilement. Aussi, il avait décidé d'emmener la bataille à sa source, directement. Accompagné d'une employée de maison armée d'un charriot en argent, au-dessus duquel reposait un riche assortiment d'une variété de comestibles matinaux parmi lesquels se trouvaient du jus de fruit fraichement pressé, du café, du chocolat chaud, une omelette au fromage encore chaude malgré le transport en voiture (il vaudrait mieux pour tout le monde que ce mystère ne soit jamais élucidé), des beignets au sucre et au chocolat, du bacon, des croissants, des bagels au fromage blanc, des muffins aux myrtilles et des pancakes à l'américaine (chaudes également, évidemment, malgré le trajet en voiture) fraîchement préparées par son chef privé de renommée internationale. Une pomme et une orange rincées méticuleusement ornaient également le charriot afin d'apporter une touche un peu plus seine à ce copieux mets. Évidemment, Croesus n'en mangerait pas une miette. Il avait déjà mangé, plus tôt, évidemment. Parce qu'il était riche et qu'il pouvait se le permettre.

Évidemment, le multi-millionnaire ne s'attendait pas à ce que la demoiselle mange tout à elle toute seule pour autant. S'il y avait des restes, cela dit, ce n'était pas bien grave. Ses employés trouveraient une façon de s'en débarrasser et cela ne le concernait pas. Ainsi, il pourrait se concentrer sur des choses bien plus importantes que le développement durable ou la préservation de l'environnement, tels que sa personne, sa fortune, l'expansion de son empire immobilier ... Et une dénommée Mademoiselle Fawcett, bien évidemment. Ironiquement, le sexagénaire ne s'était pas attendu à ce que son chemin croise celui de cette intrigante jeune femme à nouveau. C'était bien évidemment sans compter sur cette soirée de charité, à laquelle il s'était présenté avec de potentiels actionnaires. Tout pour les affaires, tel avait toujours été son crédo. Jusqu'à ce qu'il ne voie le visage de la blonde apparaître sur l'estrade et que des mises ne soient exigées. À ce moment là, son sens des affaires s'était tout sauf volatilisé et, sans hésiter, l'homme avait misé. Il lui avait semblé qu'une personne avait misé une somme de cinquante mille dollars auparavant et c'était afin de préserver sa réputation, son honneur et sa fierté qu'il s'était senti contraint d'égaler la mise.

À présent, le voici, en train de frapper à une porte qui, malgré son insistance, ne lui accordait aucune réponse. Une situation qui le contrariait plus qu'il ne désirait le montrer. Était-elle au moins chez-elle, à une heure si proche de l'aube ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: onzième intrigue ◊ Madison & Croesus   onzième intrigue ◊ Madison & Croesus EmptyMer 24 Juin 2015 - 19:15

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

onzième intrigue ◊ Madison & Croesus Empty

En bonne fille sérieuse, j’ai pris la précaution de poser mon réveil matin sur la commode. La raison est simple : éviter de le jeter pour se rendormir. Ce qui est une réussite puisqu’il continue de sonner tant que je n’ai pas appuyé dessus, me forçant à me lever pour l’éteindre. Je tends les bras longuement dans les airs pour m’étendre et m’offrir un peu d’énergie pour aller sous la douche.

Puis le temps passe.

Quand j’enfile mon sous-vêtement, j’entends frapper à la porte. Aussi… tôt ? Sans vraiment réfléchir, j’attrape mon petit peignoir en soie et le referme rapidement. Je sors de ma chambre et vient ouvrir la porte. A vrai dire, je me pose tellement de questions quant à qui ça peut être, pourquoi ?

Quand deux grands yeux marrons se plantent sur moi, que mon regard détaille la personne qui me fait face. Je suis partagée entre la surprise et la peur. Surprise de voir Croesus Kingsley devant moi. Je me demande si je n’ai pas oublié de payer le loyer ou quelque chose comme ça…

… sauf que je vois le chariot sous mes yeux, quand je décide enfin de décrocher du cinquantenaire. Des mets tout aussi gras que sûrement excellent se présentaient à moi. Je n’arrivais pas vraiment à croire ce que je voyais. Mon cerveau se met à chauffer pour comprendre : pourquoi ? dans quel but ?

Et puis je me souviens de mon « enchère »  pour l’incendie qui a eu lieu à Los Angeles. L’énorme mise faite par un mystérieux inconnu pour ma personne. Croesus Kingsley avait les fonds nécessaires pour mettre ses $50,000. Je comprends enfin… c’est lui le fameux acquéreur, celui qui a payé pour passer quelques instants avec moi.

Je secoue légèrement ma tête pour me sortir de mes torpeurs.

Je me rends compte par la même occasion que mon peignoir s’est légèrement ouvert, quand j'ai ouvert la porte, pour dévoiler mon ventre et laisser l’imagination à Croesus Kingsley de vaguer à la possible vision de ma poitrine si mon peignoir s’était encore plus écarté. « Je…euh… » Je peine à parler, preuve que je ne suis pas encore remise de ma surprise incroyable.

Mes mains serrent le peignoir pour cacher mon corps, bien que je ne puisse pas cacher la gêne qui fait rougir mes joues. « Monsieur Kingsley… je suis désolé… je… Entrez… » dis-je en me poussant de leur passage. Je l’observe un peu timide, je ne sais pas vraiment quoi lui dire, ni quoi faire…

Ce n’est pas sur le buffet sur le chariot que je me concentre mais sur lui… Il est si bien apprêté, et pour un homme de son âge, extrêmement charmant. Et je ne peux mentir, il ne me laissait pas indifférente. Mais c’est un homme trop riche, trop vieux et surtout, pris pour venir à m’imaginer des choses quant à ses intentions. Alors… je ne comprends pas pourquoi « moi » et pas une autre ?

« P… Pourquoi ? », je murmure dans l’espoir d’avoir une réponse claire et satisfaisante.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: onzième intrigue ◊ Madison & Croesus   onzième intrigue ◊ Madison & Croesus EmptySam 1 Aoû 2015 - 23:02

Croesus O. Kingsley
Croesus O. Kingsley
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 04/04/2015
Prénom : F.
Célébrité : Andreas Von Tempelhoff
Crédit avatar : FA
Messages : 78
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Agent immobilier, Riche propriétaire
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lisa, Yannick, Sapphire, Stephen, Oscar, Peter

onzième intrigue ◊ Madison & Croesus Empty

La réaction stupéfaite de la poupée de porcelaine frappe le monarque de plein fouet. Elle est terrifiée de le voir là. Il lit en ses yeux comme si elle était un livre ouvert. Et ce qu'il y lisait le heurta brutalement. Elle avait peur. Elle ne comprenait pas. Lui non plus ne comprenait pas vraiment. Il n'avait pas eu peur, mais il avait été nerveux, oui, très certainement. À présent, cependant... Son amertume revenait au galop. Il était en colère contre lui-même. Il ne comprenait pas quel était le démon qui aurait bien pu le pousser à faire une chose pareille. Il était venu jusqu'ici, ayant décidé de sacrifier autant de son temps précieux pour les beaux yeux de cette jeune femme. Des beaux yeux qui le regardaient d'une façon qui ne lui plaisait pas particulièrement.

Il s'apprêtait à s'excuser et à prendre congés de la demoiselle, laissant derrière lui un plateau rempli et ses illusions dégénérées. Il était d'ailleurs sur le point de tourner les talons et d'indiquer à sa domestique de le suivre lorsque il fut retenu par ce qui semblait être... Une réaction de la part de la jeune locataire. Il essaya de parler et s'il ne le montra pas, ses oreilles, elles, s'efforcèrent de déchiffrer ses mots avec attention. Elle s'excusa alors, l'invitant à entrer et si l'envie de sourire s'éprit naturellement de lui, il la réprima, restant aussi neutre, composé et professionnel qu'à l'accoutumée. Dégageant le passage afin de lui faciliter l'accès à la demeure qu'elle lui avait louée, il marcha solennellement à sa suite, ne se souciant ni de refermer la porte, ni même d'aider la domestique derrière lui, occupée à pousser le charriot vers l'intérieur. Elle savait ce qu'elle faisait, après tout. Le cas contraire, elle ne méritait ni son aide, ni le salaire qu'il lui verserait à la fin du mois.

Lui demandant "pourquoi?", la jeune fille met le vieillard dos au mur, métaphoriquement. Il ne sait que lui répondre. "Pourquoi quoi?" Il n'y avait pas trente six mille réponses. Mais comme le futur sexagénaire avait l'habitude de le faire, il lui envoya une réponse à la fois vague et précise – quelque chose qui devrait satisfaire sa curiosité sans pour autant trop en révéler sur ses motivations et intentions personnelles.

– Mademoiselle Fawcett, j'étais à un Gala de charité l'autre soir pour parler affaires avec un client important et votre photographie est apparue en grand sur l'écran du fond de la salle. Je vous laisse imaginer ma surprise lorsque j'ai constaté que vous aviez l'air particulièrement maigre. Je me suis donc permis d'y remédier. Je me suis dit qu'il valait mieux pour tous les partis concernés que vous restiez bien nourrie et en bonne santé. Ce n'était pas forcément la meilleure façon de parler à une femme mais ses jours de Dom Juan étaient désormais bien trop loin derrière lui pour qu'il puisse réellement se souvenir d'une ou deux de ses astuces d'antan. Ainsi, il lui parlait de la façon dont il s'exprimait à présent: tel un homme, muri et endurci par les années, dont la sensibilité n'avait pas été apprivoisée depuis bien trop longtemps. Il ne savait pas s'y prendre avec des pincettes, il ne faisait pas dans la finesse. Dans son métier, il avait appris à parler de fáçon à la fois directe et expéditive. Il n'y avait pas le temps de faire dans la dentelle lorsqu'il était question d'argent, après tout.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: onzième intrigue ◊ Madison & Croesus   onzième intrigue ◊ Madison & Croesus EmptySam 8 Aoû 2015 - 23:07

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

onzième intrigue ◊ Madison & Croesus Empty

De nombreuses questions viennent à mon esprit : comment expliquer la présence de Croesus Kingsley à sa porte ? Pourquoi vient-il avec tout cela ? Je ne comprends pas quelles sont ses intentions. A vrai dire, je m’imagine déjà jeter en dehors de mon appartement avec mes affaires avec la honte suprême. Seulement, je viens à prendre conscience que ce ne peut pas être ça. Il n’a pas le droit, je suis honnête alors quoi ? Que se passe-t-il ? Je regarde mieux autour de lui, observe plus soigneusement le chariot qui trône avec une sorte d’employée à ses côtés. C’est alors que j’aperçois que ce sont des mets… pour un petit déjeuner. C’est alors que je viens à me demander si ce n’était pas lui qui a eu la bonté de payer les $50,000 pour passer un moment avec moi.

Je serre le vêtement contre ma peau en aillant l’esprit totalement ailleurs, hors de ma peau, de mon corps encore immobile à cause de la surprise. Je viens à me demander s’il n’a pas un faible pour moi. Après tout, c’est un homme riche et puissant, il a aussi le droit d’aimer, même une femme aussi jeune que moi. Cela ne me dégoute pas du tout notre différence d’âge mais je cherche à comprendre ce qui pourrait l’attirer en moi. J’ai tellement de défauts. Je n’ai rien d’une fille de son monde, je ne suis plus une bourgeoise écossaise mais bien une jeune étudiante malade. Je l’observe alors qu’il décide de répondre poliment à ma question alors que son employée prenait place dans le petit salon.

Sa réponse me déstabilisa quelque peu. Moi ? Maigre ? Je lâche les tissus pour palper mes pauvres hanches ou tapoter mon ventre. Ils ont le volume qu’il faut, je trouve même que j’ai quelques kilogrammes en trop. Mais la vision d’un corps est plutôt suggestive selon les personnes. « Je… et bien… je vous remercie de cette prévenance… J’ai cru pendant quelques secondes que votre intérêt était tout autre… » C’est vrai, je me suis imaginée quelques instants qu’il s’intéressait à moi. A vrai dire, une partie de moi est un peu déçue. J’appréciais cette idée qu’une personne puisse faire attention à ma personne. Dans un sens, c’est ce que fait Croesus en proposant de manger mais ce n’est pas pareil que ce que je me suis imaginée. Tant pis…
« Installez-vous dans le salon, je vais… enfiler quelque chose de plus… correcte. » Je montre du bout de la main le salon puis je vais dans ma chambre pour enfiler une robe plutôt simple à la va vite. Quand je reviens, j’observe Croesus et ne me débine pas pour lui poser des questions. Ce n’est pas vraiment au propriétaire de mon appartement à qui je parle maintenant. Mais plutôt à une connaissance, c’est ça ? « Pourquoi miser une telle somme ? C’était un geste purement philanthropique ? J’ai été étonnée, je ne pense pas mériter un tel prix comparé à d’autres filles beaucoup plus… intéressantes. » L’employée dépose différents mets sur la table et j’attrape un croissant dont j’en arrache un bout pour le manger tout en ne m’arrêtant pas d’observer Croesus Kingsley.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: onzième intrigue ◊ Madison & Croesus   onzième intrigue ◊ Madison & Croesus EmptyMar 25 Aoû 2015 - 17:30

Croesus O. Kingsley
Croesus O. Kingsley
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 04/04/2015
Prénom : F.
Célébrité : Andreas Von Tempelhoff
Crédit avatar : FA
Messages : 78
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Agent immobilier, Riche propriétaire
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lisa, Yannick, Sapphire, Stephen, Oscar, Peter

onzième intrigue ◊ Madison & Croesus Empty

Elle semblait étonnée que le propriétaire puisse la trouver spécialement maigre. Ayant connu des femmes, beaucoup de femmes dans sa jeunesse, il était cependant relativement conscient de ce qu'était une corpulence dans les normes et une corpulence qui en sortait un peu trop, que ce soit dans un sens ou dans l'autre. D'après ce qu'il avait pu voir, sa locataire était bien trop mince par rapport à ce qui était accepté pour une femme de son âge. Et s'il y avait bien une chose dont le propriétaire était conscient, c'était qu'une locataire morte, ça ne rapportait pas. Pour tout ce qu'il en savait, il avait peut être affaire à une anorexique ou une boulimique, trop obsédée par son poids pour se rendre compte des répercussions que sa folie aurait sur sa santé – ayant eu affaire à de telles femmes par le passé, il était hors de question que l'homme de l'immobilier ait à se retrouver dans une situation similaire à présent. En ce qui le concernait, il avait déjà suffisamment donné.

Elle le remercia alors de sa prévenance; il hocha la tête avec humilité. Évidemment, c'était tout naturel. Il avait vu quelque chose qui l'avait interpellé et il s'était senti contraint d'agir, comme un gentleman bien éduqué, distingué et raffiné. Lorsqu'elle lui déclara qu'elle pensait que son intérêt pour elle était tout autre, la jeune femme laissa le vieillard perplexe. Quel autre intérêt aurait-il bien pu avoir pour elle, après tout? Ce n'est pas comme si cela lui ressemblerait de venir rendre une visite à sa "chère et tendre locataire" parce qu'il "passait dans le coin par le plus grand des hasards". Le hasard n'existait pas dans le vocabulaire de Kingsley. La tendresse, elle... Cela faisait trop longtemps qu'il s'en était retrouvé privé.

– Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas venu en tant que propriétaire. Je ferai donc impasse sur tout ce qui n'est pas en ordre aujourd'hui. Il s'agissait là d'une grande générosité qu'il faisait à la jeune femme. Lui même ne saurait expliquer pourquoi il se trouvait si conciliant à ce moment là, étant donné qu'habituellement, il était plutôt de ceux qui pratiquaient l'intransigeance. Probablement, l'étincelle de crainte décelée dans le regard de la jeune femme lui avait mis la puce à l'oreille. Il était venu pour faire sa bonne action, après tout, et non pour effrayer une de ses nombreuses clientes. Lorsqu'elle l'invita à s'installer afin qu'elle puisse se revêtir de façon plus correctement, c'est poliment qu'il refusa son offre.

– Ne vous dérangez pas pour moi, je ne compte pas m'attarder encore bien longtemps.

Malgré tout, la jeune femme disparut dans sa chambre afin de revenir, quelques instants plus tard, dans une robe qui témoignait à quel point son corps était en manque de calories. Il trouvait cela déplorable, la malnutrition aujourd'hui. De son temps, les jeunes femmes étaient toutes si belles et plantureuses... Aucune d'entre elles n'étaient pestiférée par une obsession de la matière grasse et des Oméga 3. La diététique, c'était plutôt un problème du présent, non du passé. Elle l'interrogea alors davantage quant à sa venue, allant jusqu'à lui demander pourquoi il avait tant misé. Un sourire espiège se traça alors sur les lèvres du futur sexagénaire.

– On peut dire les choses comme ça, oui. Vous étiez la seule qui ne m'était pas inconnue dans la sélection et je dois avouer qu'il y avait un élément de fierté dans ma mise. Les moyens, il les avait, après tout. Et lorsqu'il avait cru comprendre que quelqu'un avait pu miser jusqu'à $50,000 sur l'une des enchères, il s'était presque senti dans le devoir d'en faire autant de son côté. La jeune femme se met alors à déjeuner et après l'avoir observé un bref instant, c'est avec composition qu'il lui déclara:

– Bien, je pense que je vais vous laisser maintenant que j'ai la certitude que le charriot est bel et bien arrivé à bon port. À une prochaine fois, peut être.

Signalant alors à la domestique de le suivre d'un simple lever de la main, Kingsley salua la jeune femme d'une simple inclinaison de la tête avant de se retourner et de se diriger vers la sortie. Pour le charriot, il enverrait son chauffeur le récupérer le lendemain. Il n'y avait jamais de problèmes pour ceux qui en avaient les moyens.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: onzième intrigue ◊ Madison & Croesus   onzième intrigue ◊ Madison & Croesus EmptyDim 8 Nov 2015 - 6:00

Madison T. Fawcett
Madison T. Fawcett
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 27
Date d'inscription : 14/11/2013
Célébrité : J. Shrader Lawrence.
Crédit avatar : gorgeousmali
Messages : 4552
Nationalité / origines : Ecossaise, visa étudiant.
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Master de sexologie - Cinquième année
Job/Métier : Assistante personnelle de Saul "Ace" Cassidy
Adresse de résidence : Westwood.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Jay & Gia & Logan & Heather

onzième intrigue ◊ Madison & Croesus Empty

Je me souviens que les médecins me parlent d’un état anorexique avant ma perte de mémoire. Que la faim ne se faisait plus ressentir en moi. Chose dont je n’arrive pas à me rappeler mais qui avait justifié la présence d’une certaine drogue quand je vivais encore avec Hiroki. Mais passons, je n’ai pas envie d’essayer de ranimer des souvenirs qui ont été douloureux. Ils sont bien là où ils sont. Et Croesus participe à l’histoire de cette nouvelle vie. Pas celle que je m’imagine sur ses intentions. Après tout, c’est un homme seul. Il est un homme avant d’être un homme d’un certain âge. Et puis, il est riche et je sais parfaitement qu’ils peuvent se permettre d’espérer une histoire avec une femme plus jeune qu’eux. Croesus balaie ce préjugé d’une simple phrase. Mais je me sens un peu énervée par la phrase du propriétaire : faire l’impasse sur ce qui n’est pas en ordre. Non mais… je fais ce que je veux chez moi, non ? Je ne me montre pas froissée, après tout, peut-être que j’interprète à tort ce qu’il m’a dit… Cet homme est un mystère à lui seul. Il vient me faire sa surprise pour un repas ensemble mais pour me dire finalement qu’il ne reste pas longtemps ? D’où est l’intérêt de mettre tant d’argents s’il n’en profite pas ? Je fais quand même le nécessaire pour me montrer un peu plus présentable. Une simple robe et non pas de la dentelle qui me dénude davantage devant lui.

Je n’hésite pas à poser la fameuse question. Pour savoir. Apprendre sa motivation. J’écoute avec attention ce qu’il me dit. Je veux sentir qu’il ne me ment pas, sentir qu’il n’est pas un fou psychopathe. Et à en juger, ce n’est pas le cas. Ce qui me rend plus… à l’aise avec le personnage. Un petit sourire se dessine au fur et à mesure sur mes lèvres : « Je vois… » Je découvre un peu l’homme qui possède l’appartement que je loue. Mais je ne sais pas quoi penser de lui. Je ne sais pas décrire le jugement que je me fais du quinquagénaire. Il semble cependant que ça ne va pas durer. L’homme annonce qu’il va s’en aller alors que je termine à peine le croissant. Je suis assez déçue parce que je me sens curieuse par rapport à lui. Je ne suis pas le genre de personne à insister et Croesus Kingsley m’intimide beaucoup. « D’accord. Je vous remercie pour tout ça… » dis-je en pointant l’ensemble des mets qu’il a apporté. « Au revoir… » je finalise alors qu’il a déjà tourné le dos pour s’en aller. Je me sens un peu frustrée de ce qu’il vient de se passer ce matin. Je ne sais pas quoi penser de tout ça. Je décide d’envoyer un message à Lola pour lui en parler.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: onzième intrigue ◊ Madison & Croesus   onzième intrigue ◊ Madison & Croesus Empty

Contenu sponsorisé

onzième intrigue ◊ Madison & Croesus Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
onzième intrigue ◊ Madison & Croesus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les logements-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser