-36%
Le deal à ne pas rater :
Bose QuietComfort 20 – Écouteurs Intra-auriculaires
159 € 250 €
Voir le deal

Partagez
 

 another meeting - clarence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: another meeting - clarence   another meeting - clarence EmptyJeu 4 Juin 2015 - 22:56

avatar
Invité
Invité

another meeting - clarence Empty

Ses cheveux blonds et ébouriffés, qu’elle n’a pas pris la peine de coiffer ce matin, virevoltent dans les airs sous l’effet d’un puissant vent marin. Un souffle fort comme une promesse faite à tous les surfeurs, de belles vagues dans les eaux océaniques. Siam plisse un peu les yeux, devant le soleil qui se lève pour contempler le spot, l’horizon qui s’agite. Il y’a de quoi être impressionné. Mais elle, elle ne l’est pas. Siam, elle aime défier ses rouleaux qui menacent de vous attraper pour vous traîner dans les profondeurs. Elle, elle aime se mesurer à ses murs d’eau impénétrables … C’est grisée par cette excitation, cette douce adrénaline qui se répand dans son corps et fait trembler ses jambes et ses bras, qu’elle rejoint un petit groupe de surfeur amassé là et prévenu par la météo. Ce vent fort qui fait danser les vagues, c’est de ça dont ils ont besoin, c’est ça qu’ils attendent et recherchent. Et c’est pour ça qu’ils se lèvent aux aurores, quand le soleil est encore bas dans le ciel. Dans leurs yeux, Siam lit la même excitation, la même envie qu’elle ressent à présent de se jeter à l’eau. Mais c’est sur une paire d’yeux en particulier qu’elle s’arrête avant d’exécuter le moindre geste. Une paire d’yeux bleus qu’elle contemple, le visage légèrement incliné, qui lui paraissent étrangement familiers. Siam reconnaît le visage large d’une connaissance, d’un homme qu’elle a croisé il y’a de ça quelques années dans un lieu différent, sur un continent différent. Elle ne l’a pas oublié parce que déjà la première fois, croiser son regard lui avait laissé cette drôle de sensation. Une impression de déjà vu, de l’avoir déjà rencontré quelque part et de le connaître sans pourtant réussir à recoller les morceaux, à réunir les pièces manquantes … Siam relâche sa planche auparavant bien calée sous son bras pour venir la planter dans le sable d’un geste précis. Une planche lourde et dont la wax qui s’y est accumulée année après année recouvre la surface. Une planche fétiche, blanche, transpercée d’une ligne noire qui fait partie des rares objets auxquels elle est attachée et qu’elle a tenu à ramener d’Afrique du Sud. Une planche gagnante, puisque c’est avec elle que Siam est devenue championne il y’a presque dix ans. C’est en contournant le groupe que Siam s’approche de l’homme dont elle cherche encore le nom. Elle n’a pas une bonne mémoire des noms mais Siam n’oublie jamais un visage, ni même une rencontre. « Pas de bobos cette fois-ci, je n’ai pas amené ma trousse de soins. » Lance-t-elle discrètement, retenant difficilement un sourire moqueur en référence à leur dernière rencontre en Afrique du Sud lorsqu’elle avait dû recoudre une petite blessure qu’il s’était causé elle ne sait plus comment. Peut-être ne s’en rappellera-t-il pas et qu’elle devra honteusement rebrousser chemin. Mais Siam n’a jamais été d’un tempérament à se poser beaucoup de question. Elle fonce et assume quoi qu'il arrive les conséquences de ses actes …
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: another meeting - clarence   another meeting - clarence EmptyVen 12 Juin 2015 - 19:33

M. Clarence Burns
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 28
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster

another meeting - clarence Empty





surfin' U.S.A

Le reflet éclatant du soleil se réverbérait sur la houle agitée si bien qu’il éblouissait chaque spectateur de ce spectacle vivifiant. Les yeux plissés, Clarence se délectait de la vue, tentant de réfréner ces envies d’évasion. A l’aube de l’été, dès qu’il avait entendu que la météo offrirait un temps idéal au surf, il s’était jeté sur l’occasion. Bientôt une saison complète s’ouvrirait au zoo et il devrait redoubler d’efforts au travail. Le sport lui manquait, les moments solitaires où il ne pensait qu’à lui et qu’à l’ailleurs manquaient terriblement à son quotidien. Même si la fatigue se faisait sentir alors qu’il avait dû se lever aux aurores pour profiter des premières vagues, il ne regrettait absolument pas ce sacrifice. L’air marin le revigorait et il trépignait déjà sur place d’aller rejoindre l’océan. Après avoir garé sa grosse Range Rover qui avait fait la route, sa planche précautionneusement attachée sur le toit, il avait immédiatement enfilé sa combinaison de surf grise et bleue. Cette sensation de seconde peau sur laquelle s’écraserait les lourdes vagues et le vent violent était des plus délicieuses et déjà Clay se sentait réchauffé. Il avait alors rejoint un groupe de connaissances avec qui il aimait partager sa passion. Certains visages lui étaient familiers – et pour cause il les retrouvait au même endroit depuis des années déjà – tandis que d’autres visages étaient plus récents. De plus en plus fréquemment, de nouvelles personnes venaient se greffer et chacun était tout aussi bien accueilli que le précédent. C’était toujours une bonne ambiance qui régnait entre eux. Parfois, esprit de compétition oblige, quelques concurrences se dessinaient ça et là mais toujours dans une humeur bon enfant. Clarence planta sa planche blanche, traversée du long par une ligne rouge, dans le sable et entreprit de saluer tout le monde. Souriant, son visage était régulièrement frappé de ses mèches blondes qui s’envolaient sous la brise ambiante. Puis, l’arrivée d’une jeune femme attira tous les regards. Certains la reconnurent comme une championne sud-africaine de surf. La discipline n’était pas aussi universellement répandue et reconnue que le soccer ou le baseball si bien que la communauté demeurait au courant et finalement restreinte.

Pour Clay, ce fut un autre souvenir qui lui vint aussitôt en tête. De ces souvenirs entêtants, parfaitement clairs, mais qui dissimulaient des zones d’ombre inexplicables. Pourtant, c’était clair. Tout comme elle, il se souvenait d’avoir été soigné d’une petite blessure lors d’une séance mouvementée sur le continent africain. Il s’était déjà souvenu de cette étrange impression de la connaître alors qu’il posait les yeux sur elle la première fois. Puis ce prénom, toujours sur le bout de sa langue, mais qu’il était incapable de prononcer avant qu’elle ne le lui ait rappelé. C’était comme si sa mémoire s’amusait volontairement à lui jouer des tours, lui si physionomiste. S’appuyant sur sa planche, Clay s’exclama, enthousiaste : « Hé, qu’est-ce que tu fais là ? On recherche le frais ? » Il plaisantait sur la différence entre le climat africain et le climat californien, bien que ce dernier fut des plus chauds du continent américain. Il était heureux de la voir ici, parmi eux, sans s’expliquer pourquoi. Il n’éprouvait même pas ce besoin automatique de paraître aimable et amical puisqu’elle semblait déjà lire en lui comme dans un livre ouvert. L’homme se tourna vers elle, complètement absorbé par cette rencontre. « Promis, cette fois-ci, je suis en terrain conquis. » Il parlait bien entendu de la côte ouest des Etats-Unis sur laquelle il avait tant de fois surfé, encore et encore, durant des heures entières jusqu’à épuisement. « Cependant, je peux te dire que je sais prodiguer les premiers secours si toutefois les rouleaux sont trop forts pour toi. » Plaisanta-t-il, désirant titiller son âme de joueuse. A ce moment-là, un camarade le frappa dans le dos, signe que certains allaient d’ores et déjà se lancer. Clay empoigna sa planche sous le bras et tandis qu’il continuait de parler à Siam, il reculait déjà les pieds dans l’eau : « Celui qui reste le plus longtemps dans le plus gros rouleau de la session, championne. » Ils avaient toute la journée pour discuter entre deux sessions et Clarence avait comme l’impression qu’ils avaient beaucoup à se dire.


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: another meeting - clarence   another meeting - clarence EmptyMer 17 Juin 2015 - 14:16

avatar
Invité
Invité

another meeting - clarence Empty

En quelques secondes, les regards des membres du groupe se sont rivés sur elle sans que Siam ne soit en mesure de dire si cela dépend du fait qu'elle soit nouvelle, une femme parmi des membres majoritairement masculins ou reconnue en tant que championne, ce qu'elle n'aurait jamais eu la prétention d'induire. Siam n'en est pas moins indifférente. Sans souffrir d'une timidité maladive, elle n'aime pas être le centre De l'attention. Ce qu'il se passe pourtant dans chaque nouveau groupe qu'elle investi ; auprès de ses collègues sur son lieu de travail, auprès de ses voisins dans son quartier et même auprès des surfeurs sur cette plage. Une expérience nouvelle pour celle, qui malgré ses nombreux voyages, n'a jamais vécu ailleurs qu'en Afrique du Sud durant presque trente ans. Dans ce grand océan d'inconnu, croiser des visages familiers la rassure. C'est ça qu'elle est venue chercher auprès du blond, en ranimant des souvenirs mis en sommeil, bien plus nombreux qu'elle ne le pense. Des souvenirs fragiles, dépassés par son enthousiasme et par cette sensation de pouvoir franchir les barrières cérémonieuses imposées implicitement et socialement dans toutes nouvelles rencontres. Parce que, pour des raisons qui leurs sont encore inconnues, ils n'ont pas besoin de ça. De cérémonie, de protocole ou d'artifices. « Je n'ai pas voulu prendre trop de risque ... » Plaisante la jeune femme en référence à la différence de climat notable mais pas extravagante, quand son coeur se serre jusqu'à l'écoeurement dans sa poitrine. Elle ne recherche pas le frais. Siam, elle ne recherche rien. Elle fuit. Elle fuit les douleurs sur ce terrain qu'elle espère elle aussi conquérir un jour. L'écoeurement passe. Siam a l'habitude de camoufler et d'effacer à la vue des autres ses sentiments négatifs. Une tâche qui s'avère presque facile face au sourire et à la bonne humeur du surfeur ...

Le groupe se disperse autour d'eux. Siam voit des ombres danser sur le sable jusqu'à l'océan mais son attention est dirigée toute entière sur son ancien ami, planche sous le bras et pieds dans l'eau, qui, par une simple phrase fait naître un sourire malicieux sur son visage.« C'est ça ! Tu n'auras qu'à me regarder du fond de l'eau ! » Il taquine son âme de gagnante et Siam ne se fait pas prier pour entrer dans son jeu. Vraie compétitrice lorsqu'il s'agit de sa discipline favorite.

D'un geste rapide et routinier, elle rassemble ses longs cheveux blonds en une queue de cheval serrée puis remonte la fermeture d'une combinaison jaune et verte dans son dos, qui épouse parfaitement chacune de ses formes. A son tour, elle empoigne sa planche, habituée à son poids et se met à trotinner, dépassant le grand surfeur et son imposante planche. « Le premier à l'eau devra sa tournée ! » Siam se dit qu'on pouvait rendre les choses plus intéressantes.

Sans réfléchir une seconde de plus, Siam se jette à l'eau. Elle adore cette sensation du vent et de l'eau froide qui se heurtent à sa combinaison, elle adore sentir son coeur s'emballer sous l'effort et l'adrénaline quand ses partenaires disparaissent dans les vagues lui donnant le sentiment de posséder à elle seule, l'océan.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: another meeting - clarence   another meeting - clarence EmptyVen 10 Juil 2015 - 21:44

M. Clarence Burns
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 28
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster

another meeting - clarence Empty





surfin' U.S.A

Clarence s’étonna de déceler l’ombre d’une nostalgie dans les prunelles claires de son amie. Il n’était pas devin – certains étaient très bons pour dissimuler leurs émotions. Cependant, Siam semblait vouloir se protéger de tout, excepté du grand blond. C’était comme si son regard disait le contraire de ses mots, comme si elle lui accordait une vérité autre que celle qu’elle voulait laisser paraître. La jeune femme était très secrète, d’ailleurs il n’était pas en mesure de se souvenir quoi que ce soit à propos d’elle sinon ce talent pour le surf. Lui ne se montrait pas envahissant. Les choses venaient avec le temps et cette journée était parfaite pour simplement s’oublier. D’abord s’oublier soi-même tandis qu’ils vogueraient sur les vagues avec leur planche, puis s’oublier auprès des autres en partageant cette passion commune. Il taquinait son âme de compétitrice, sans réellement savoir s’il avait suffisamment de pratique ou même de capacité pour espérer la battre. Le surf faisait parties de ces hobbies tandis qu’il avait fait une pratique plus sérieuse du basket-ball ou de la natation, à l’époque où il étudiait encore à l’université de L.A. Désormais, avec les responsabilités personnelles et professionnelles, les activités sportives étaient devenus échappatoires plus qu’un réel investissement de la part du trentenaire. Parfois, il le regrettait. Parfois, il se demandait si une carrière dans le sport n’aurait pas été plus reposante qu’une vie dédiée aux animaux sauvages. Une interrogation à laquelle il n’accordait aucun crédit, intimement persuadé qu’il avait trouvé sa voie depuis longtemps. Alors qu’il lança un défi à Siam, celle-ci riposta avec un autre challenge qu’elle s’empressa de remporter. Avant qu’il n’ait eu le temps de faire démarrer son corps musclé mais lourd, Siam avait déjà rejoint les flots, prête à en découdre avec ces rouleaux tentateurs. Tant pis, il paierait sa tournée. Et ça n’était pas un gage incommodant puisqu’il ressentait de plus en plus l’envie de passer du temps auprès d’elle afin de déchiffrer cette complicité naturelle dont il ignorait l’origine.

Sitôt qu’il s’allongea à plat ventre pour s’éloigner du rivage, il sentit l’adrénaline de l’impatience faire accélérer son cœur. L’ivresse du courant s’emparait déjà de lui tandis que sa planche était de plus en plus ballottée par l’océan. Ses cheveux étaient déjà éclaboussés d’eau et le vent frappait déjà son visage. Tant de rituels exaltants gorgeaient son esprit d’une sensation de liberté imminente. Celle-ci s’accentua brutalement quand il se redressa vivement sur ses pieds pour appréhender la première vague. Son équilibre ne flancha pas une seule seconde et il savait que c’était la même pour ses comparses expérimentés auxquels il ne jeta pas un coup d’œil. Un premier rouleau, clément celui-ci comme une annonce des prochains plus violents. Clarence, à la fois concentré et décontracté, affrontait les maîtresses des océans. Parfois, d’un geste rapide mais calculé, il s’autorisait à remettre ses cheveux en arrière pour dégager sa vue. L’odeur salé de ce royaume envahissait ses narines et le laissait imaginer tellement de scénarios aventuriers. S’en aller loin, faire disparaître la côte de l’horizon. Ne faire qu’un avec les éléments et celui-ci, plus déchainé que jamais, continuait d’essayer de le déstabiliser. Alors qu’un nouveau rouleur, plus impressionnant que tous les autres, s’apprêtait à se confronter aux surfeurs, Clay chercha brièvement Siam du regard. Il aperçut au loin sa silhouette tonique, plus prête que jamais à pénétrer la vague. Un sourire aux lèvres, il la suivit et réussit tout autant qu’elle à surfer sur l’immense mur d’eau. Il savait que certains s’échoueraient sur celle-ci, repoussés jusqu’au rivage. Au bout d’une session d’une dizaine de minutes, le soigneur se décida enfin à retrouver terre ferme à son tour, après un dernier aerial. Chaque session s’achevait par cette hésitation, partagée entre ce sentiment d’épuisement et ce besoin d’y retourner.

Alors qu’il reprenait calmement sa respiration, il remarqua Siam qui sortait de l’eau à son tour. Merde, à cinq minutes près, il remportait le premier défi. « Superbe ! » Dit-il, l’applaudissant comme un spectateur qui l’avait observé des heures. « Alors, les vagues américaines ? » Etrangement, Clay était curieux de connaître son ressenti sur le sol qui était presque sa terre natale.


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: another meeting - clarence   another meeting - clarence Empty

Contenu sponsorisé

another meeting - clarence Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
another meeting - clarence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser