Le Deal du moment : -23%
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
Voir le deal
999 €

Partagez
 

 BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde   BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde EmptyDim 7 Juin 2015 - 2:35

Adélaïde J. Sullivan
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello

BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

Lever son cul, faire quelques pas... c'était presque le bout du monde pour Adélaïde cette soirée-là. Elle avait eu une rude journée mais elle devait le faire, après tout elle venait de lui dire par sms qu'elle arrivait, si d'ici 5 minutes elle n'était pas là-bas - même deux minutes - il allait pousser une gueulante pour qu'elle se bouge, elle le connaissait trop bien le moineau. Fermant son ordinateur portable, elle prenait donc son courage à deux mains et levait son derrière du clic-clac déjà converti en lit. Sortant de sa pseudo-chambre, elle trainait un peu des pieds, les têtes de licornes de ses chaussons bougeant au même rythme. Si elle avait envie de lui parler en direct live? Évidemment, mais c'était surtout ses gambettes douloureuses qui la réfrénaient en chemin, quelle idée elle avait eu de se vider la tête en dansant plusieurs heures? M'enfin, ça allait finir par se détendre, d'ici là elle était plus d'humeur à faire des bêtises. Arrivée à la chambre d'Andy, ni une ni deux, elle retirait ses chaussons licornes qu'elle gardait dans les mains avant d'ouvrir brusquement la porte et de les lancer sur Andreas, peu importe ce qu'il faisait à cet instant d'ailleurs. « ATTAQUE DE LICOOOOOOOOOOOOOORNES. » Et pas que, puisqu'elle se mettait à courir pour se jeter sur le lit près d'Andy et attraper son téléphone. « Oh tiens Lola, mon petit singe... » Disait-elle pour plaisanter, bien entendu.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde   BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde EmptyDim 7 Juin 2015 - 2:58

Andreas Klein
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/

BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

Je lis les derniers mots du texto d’Adélaïde et aussitôt un sourire de vainqueur s’affiche sur mon visage. C’est comme si j’avais gagné un énorme prix au loto sauf qu’au lieu de ça, j’ai juste réussi à la faire bouger de son pieu au beau milieu de la nuit. Ça mérite respect, quand même, parce que j’ai eu rapidement gain de cause ce soir. Autant vous dire que c’est pas toujours la même histoire, avec elle …

Allongé dans mon lit, je me redresse légèrement et remonte le coussin sous mon dos pour une meilleure assise. Puis je repose mon attention sur mon téléphone, composant un dernier message pour Lola. Un qui m’amuse, c’est vrai, mais qui je l’espère surtout, la fera un tant soit peu sourire. Je suis peut-être un handicapé des relations humaines, mais je crois avoir fait tout mon possible pour la rassurer à propos de son rendez-vous avec Adé … Si ça se passe mal, ça ne sera pas de ma faute, ni celle de Lola d’ailleurs, non ça sera uniquement la faute à …

… Pas le temps de terminer ma réflexion, la porte s’ouvre et je me reçois deux machins poilus et brillants en pleine tronche. Mes mains lâchent le portable et attrapent ces … choses, ses chaussons en fait. « J’ai commandé une bouse, pas deux licornes touffues à paillettes. » Que je ronchonne à moitié quand elle s’écrase à côté de moi, telle une … bouse, ouais. Adé attrape ensuite mon portable et commence à lire le message que je viens d’envoyer à Lola. « Rends-moi ça, curieuse. Ça t’regarde pas. » Et je tente de lui reprendre des mains, loin d’avoir envie de négocier là-dessus … « Je lui disais combien t’es une meuf insupportable et qu’il fallait qu’elle se prépare mentalement. L'expérience qui parle … » Je suis un gros malin, je sais !



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde   BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde EmptyDim 7 Juin 2015 - 3:17

Adélaïde J. Sullivan
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello

BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

Maintenant qu'elle s'était déplacée et surtout qu'elle s'était installée et étalée, elle n'était plus très sûre de revoir sa chambre ce soir. Adélaïde était ici comme chez elle, elle le savait, et si par malheur elle venait à gêner Andy, il se ferait un plaisir de la pousser du lit pour qu'elle retourne dans sa chambre, sans aucun doute possible, alors oui, forcément, elle envisageait de rester là sans même poser la question. Toujours le téléphone dans les mains, elle ne le regardait cependant plus, tournant son visage vers Andy. « Mouais, bien sûr. Je peux regarder si tu lui as vraiment dit ça alors. » Disait-elle avec un sourire court mais rempli de malice. Ce n'est qu'après un léger rire qu'elle lui rendait son téléphone sans même y jeter un coup d’œil. A vrai dire ça ne l'intéressait pas plus que ça de savoir ce qu'ils pouvaient se dire, même si ça pouvait hypothétiquement la concerner. « De toute façon je sais que si j'ai pas le droit de regarder c'est tout simplement parce que tu lui as confirmé ses premières impressions, comme quoi je suis trop géniale, craquante comme une biscotte, fraiche comme une glace à la menthe et bombasse comme un kinder. » Un soupire de fausse lassitude la prenait soudainement. « Je sais qu'elle m'aime déjà sans me connaitre, ça fait toujours ça au début et puis après ils se rendent compte que tu fais parti de mon entourage et ils sont déçus. » Elle éclatait de rire de sa connerie, se couchant tout de même correctement, le dos plaqué au matelas, le regard vers le plafond et les mains sur son bidou. « Bon, tu voulais qu'on refasse le monde. Il y a tout à refaire, ça va mettre du temps parce que franchement ça part en couille en ce moment, tu veux commencer par quoi? »



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde   BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde EmptyMar 9 Juin 2015 - 14:33

Andreas Klein
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/

BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

Peut-être que j’aurais dû dire à Lola que la nana qu’elle s’apprête à rencontrer est véritablement insupportable, à ses heures perdues … mais ma petite intuition me dit qu’elle adore surtout l’être avec moi, moi qui adore tout autant l’emmerder à mes heures perdues. Lola aura certainement un atout, voire deux ; celui d’avoir été choisie parmi des dizaines d’autres et celui d’avoir l’air inoffensive aux yeux du monde … Enfin, je sais intimement qu’elle ne l’est pas tant que ça, la rouquine, mais Adélaïde n’a pas besoin de le savoir. Pas si je veux laisser une chance à Lola de s’en sortir sans angoisser plus qu’elle ne le fera déjà.

Quand Adé se la joue malicieuse avec mon portable, je lui jette un regard noir et use de ma force pour bloquer l’un de ses bras et attraper mon portable au bout de l’autre. Que l’on ressemble à deux ados ou non, peu importe, nous ne sommes plus à ça près … J’éteins ensuite le cellulaire et le planque sous mon oreiller tandis qu’elle se lance dans un portrait mélioratif de sa personne. Un qui me fait quand même rire. « T’es pas toujours fraîche, grosse menteuse. » Et je m’esclaffe davantage, attendant une nouvelle attaque de licornes enragées. Au lieu de ça c’est l’effet boomerang qui s’écrase sur moi, quand elle ajoute ma réputation à l’équation. Comme si elle pouvait être mauvaise, celle-là … « N’importe quoi. Ils réalisent juste qu’ils n’ont aucune chance de t’impressionner à côté de moi. Nuance. » J’ai le droit d’y croire.

Puis elle s’allonge à côté de moi, ayant définitivement adopté mon lit pour la soirée – que dis-je, la nuit. A sa question, je laisse mes prunelles fixées sur elle un moment. « Et si on commençait par ton style ? J’sais bien que t’as abandonné l’idée de me séduire depuis belle lurette maintenant mais tu pourrais quand même faire un effort, parce que c’est clair que ça part en couille là. » Je me moque ouvertement, sans avoir la moindre peur de ses représailles. De toute façon … c’est bon enfant, comme d’habitude.



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde   BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde EmptyMar 9 Juin 2015 - 21:51

Adélaïde J. Sullivan
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello

BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

Un éclat de rire se faisait entendre dans toute la chambre. Quel salaud d'utiliser sa force contre la crevette qu'elle peut être à ce niveau-là. « Tu triches Klein, je te ferais payer cet affront un jour. » Un jour où elle sera plus apte à le maitriser, sûrement un moment où elle pourra l'avoir par surprise parce qu'il fallait avouer qu'à part la surprise et la musculation, elle ne voyait pas d'autres moyens et clairement, elle n'avait pas envie de se muscler plus qu'elle ne l'était déjà n'ayant pas envie de ressembler à un déménageur. Riant doucement, elle le poussait gentiment à sa prochaine réflexion. C'était vraiment un enfoiré, fort heureusement cela faisait partie de son charme et de leur amitié solide depuis 14 ans déjà. « Pour le coup je peux pas dire grande chose, t'as raison, ça m'arrive d'être carrément bourrée et pas fraiche du tout. Le matin je ressemble pas à la rosée mais à la bouteille de rosé de la veille. » Disait-elle en se marrant de sa propre connerie. Quant au fait d'être incapable de l'impressionner à côté de lui, elle ne disait rien de plus, préférant s'installer pour refaire le monde à ses côtés.

Bien qu'elle attendait une réponse plus ou moins sérieuse, Andreas revenait à la charge en critiquant son pyjama galaxy, son t-shirt nounours "hug me" un peu débraillé par la vieillesse et ses chaussons licornes. Une moue sur le visage, elle s'enfonçait un peu plus dans ses fringues. « Maiiiiis, je suis bien dedans, j'ai le droit d'être habillée comme un sac si je veux, tant que personne vient me visiter, ça me va. » Un sourire malicieux sur les lèvres, elle tournait son regard vers lui. « Mais t'as raison, vu que j'ai abandonné l'idée de te séduire depuis longtemps, ça devrait pas être gênant que je me mette en "pyjama" pour dormir. » Et sans attendre sa réponse, elle s’exécutait, se mettant debout sur le lit pour balancer ses chaussons licornes dans la chambre et pour retirer son jogging galaxy, se retrouvant ainsi simplement en t-shirt et en shorty. S'allongeant de nouveau, elle se faufilait même dans les draps. « T'as de la chance que j'ai du respect pour ta relation avec Grace sinon je serais à poil et t'aurais pas eu l'occasion de me critiquer. » Parce que tous deux savaient qu'elle avait un physique impeccable de toute façon, bien qu'elle savait qu'Andy serait capable de lui dire qu'elle avait bourrelet par ci par là pour l'embêter.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde   BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde EmptySam 13 Juin 2015 - 22:18

Andreas Klein
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/

BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

J’adore le répondant d’Adélaïde. A vrai dire, je crois que je lui ai toujours voué une affection toute particulière, tant il s’accorde si bien avec mes taquineries. Nos rires résonnent dans ma chambre et quand je pose mes yeux sur elle, je me trouve chanceux d’avoir une meilleure amie aussi amusante et libérée qu’elle. Une fille décomplexée qui rigole de tout sans jamais se gêner, ça n’a pas de prix à mes yeux, et par chance c’est ma petite Sully.

Elle s’offusque un peu de ma remarque sur sa tenue et je n’en attendais pas moins d’elle, c’est ce qui m’arrache un nouveau rire spontané d’ailleurs. Elle a raison, elle a le droit de s’habiller comme un sac, ce n’est pas moi que ça dérangerait vraiment … Mais il faut croire que j’adore vraiment l’emmerder. Lui faire comprendre pendant l’espace d’une minute qu’avoir une fille en beauté chez moi, ça ne serait pas non plus de refus, quoi. Et contre toute attente, elle rentre à fond dans le jeu et se redresse pour se débarrasser de son jogging. J’observe le tout sans le moindre embarras, jusqu’à ce qu’elle se rallonge et vienne se faufiler sous le drap à côté de moi. Silencieux un moment, je finis par reposer mon regard sur elle, un sourire en coin sur les lèvres.  « Ce n’était peut-être pas le jogging le pire, tu sais. » Et je me retiens de rire pour ne pas aggraver mon cas, bien conscient que cela me vaudrait un nouveau regard noir de sa part. Je ne suis d’ailleurs pas sûr d’y échapper avec ces mots.

Quand elle parle de respect et d’elle à poil, là, je ne me retiens pas de rire. « Je ne vois pas de quoi tu parles. Que tu sois à poil ou non, ça ne me fait ni chaud ni froid. » Quel menteur je fais, moi … Allez, avouez je suis un bon, non ? C’est déjà pas mal d’essayer d’y croire, j’ai envie de vous dire. Je sais qu’elle a un corps parfait, pour ne pas dire excitant. J’ai déjà dû tomber dans le piège plusieurs fois quand j’étais plus jeune et qu’on se cherchait à moitié, et puis … évidemment, cette fois-là, il y a quelques mois. Même si je voulais oublier, je crois que je ne le pourrais pas. Après un moment silencieux, je ramène mes prunelles sur elle et l’observe, avec un petit air rancunier. « … Tu crains, de me faire repenser à ça. » Mais peut-être faudrait-il que j’en rigole juste. Ouais allez, essayons.



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde   BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde EmptyDim 14 Juin 2015 - 2:09

Adélaïde J. Sullivan
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello

BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

Quel bâtard... mais c'était son bâtard et c'était cela le plus important pour la jeune femme. Andreas faisait partie intégrante de sa vie et il était hors de question de le perdre en cours de route. Alors forcément, elle encaissait ses petits piques lancés en toute amitié bien entendu, ses remarques qui pourraient être mal venues et vexantes si ce n'était pas lui. C'était ça leur amitié, de l'amour vache et ils assumaient totalement. Décontractés, décomplexés, ils ne se cachaient rien, pas même leurs courbes corporelles. Elle pouvait le surprendre à poil sous la douche qu'elle ne s'excuserait même pas se contentant de tourner les talons après avoir pris ce dont elle avait besoin. Ils étaient comme ça, vrais, tout simplement donc elle ne se gênait pas pour retirer son jogging sous la remarque de monsieur sur sa façon de s'habiller avant de se faufiler sous les draps. Elle le pensait satisfait, au moins sur le fait qu'elle s'était débarrassé du jogging... mais ça n'aurait pas été Andreas si c'était le cas. Ni une, ni deux, il attaquait de nouveau et comme seule répartie, elle plaquait sa main gentiment contre son visage pour le détourner d'elle. « C'est vrai, je devrais me débarrasser de toi, ça serait plus efficace et moins hideux. » Disait-elle en plaisantant, retrouvant sa place.

Lui tirant la langue, elle ne pouvait s'empêcher de sourire en secouant un peu la tête. « Mais je m'en fou de toi. Il y aurait que toi je serais déjà toute nue sans craindre quoi que ce soit, mais tu crois que j'ai pas remarqué que ta copine est jalouse? Elle s'excite comme un acarien au salon de la moquette, je préfère pas tenter le diable tu vois. Le respect de votre relation, c'est surtout envers elle. Ça me plairait pas non plus qu'une fille, meilleure amie ou non, dorme nue avec mon mec. » Clairement et simplement. Puis le silence tombait dans la pièce. Il n'était pas pesant, encore moins gênant. Juste une trêve, de quelques secondes, rien de plus. Un sourire aux lèvres, elle tournait son regard vers lui, rempli de malice. « Fallait pas critiquer mon jogging, tu l'as cherché. » Le retour de la médaille comme on dit. Son regard de nouveau vers le plafond, cela serait mentir de dire qu'elle n'y repensait pas. C'était... bizarre. Comme si ce soir-là avait été une parenthèse dans le temps, une illusion, un mirage qui avait pourtant eu des répercutions sur sa vie. Certainement que la question qui passait le seuil de ses lèvres découlait de sa nouvelle façon de voir les choses d'ailleurs. « Tu vas trouver ça totalement stupide comme question mais maintenant que j'y pense, il me faut une réponse sinon ça va me bouffer et me bloquer. » Elle hésitait presque. Putain il allait se foutre de sa gueule... tant pis. « Comment je fais pour savoir si mes envies de sexe sont normales et pas dictées par la maladie? Enfin... c'est con comme question sérieux mais à un moment donné c'est humain d'avoir des envies, je vais pas me priver toute ma vie quand même. C'est normal à quelle fréquence? » Ouais, elle lui demandait clairement comment distinguer sa maladie des réelles envies humaines à satisfaire et du coup, combien de fois par jour, par semaine, par mois peut-être cela restait normal et ne relevait plus de la nymphomanie. Peut-être que dans un sens, elle lui demandait aussi parce que ça commençait sérieusement à la chatouiller depuis quelques jours après plusieurs mois d'abstinence forcée par son enfermement, sa stabilisation et en grande partie par sa peur de retomber dedans.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde   BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde EmptyMer 17 Juin 2015 - 21:43

Andreas Klein
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/

BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

Je fais semblant d’être choqué quand elle mentionne la jalousie de Grace qui, avouons-le, n’est pas minime. Autant qu’une fille sorte un peu ses crocs quand son mec approche une autre, je pourrais trouver ça mignon, mais de là à ce que les engueulades s’enchaînent comme cela a pu arriver entre Grace et moi, c’est pas tant que ça une satisfaction, au contraire. Adé sait ce que j’en pense et elle m’a suffisamment entendu lui parler de Grace pour la connaître un minimum. Le revers de la médaille, pour avoir accepté de lui communiquer plein d’infos privées … « T’es moins drôle d’un seul coup. » Je lève les yeux au plafond, face à cette espèce de promesse envers Grace qu’elle ne ferait plus rien d’un tant soit peu coquin en ma présence. Mon regard retourne sur elle après être venu se poser un moment sur mes mains. « Faut bien que ça serve d’avoir une meilleure amie colocataire. Je fais souvent à manger, le ménage aussi, et il m’arrive même de repasser tes fringues. Tu pourrais lâcher du leste avec moi et te mettre à l’aise quand même. » Te mettre à poil si t’en as envie, autrement dit. Je devine que j’abuse légèrement. Très légèrement, quoi. Mais au moins, elle ne pourra pas m’en vouloir de ne pas avoir été honnête. J’ai toujours aimé ma relation avec Adélaïde et je ne veux pas que ça change d’un poil, pas même pour une relation amoureuse annexe, aussi sérieuse soit-elle. Et puis, ce n’est pas comme si on commettait un crime.

La légèreté de la situation ne tarde pas à s’alourdir d’un poids, une question qu’elle aurait à me poser apparemment, et qui la fait devenir on ne peut plus sérieuse. Je crains le pire, car je la sais capable de lâcher des bombes à n’importe quel moment de la journée, elle. Elle est tellement spontanée et naturelle d’ordinaire, que de la sentir hésiter me fait véritablement redouter une question dingue. Et quand les mots sortent, quand ils s’alignent pour faire sens et finalement se ponctuer à la façon d’une question, je laisse mon regard fixé sur elle, sérieusement un moment, puis avec plus de décontraction. Je ris même un peu, pas tant que ça, juste pour marquer le drôle de la situation, quand même. Adélaïde qui me questionne sur le sexe. Le genre de truc que je n’aurais jamais imaginé arriver ; on en discute, on en rit, souvent, mais de là à ce qu’elle me pose des questions, c’est une première. Néanmoins, j’ai bien conscience que cela n’a rien d’une blague pour elle. Pour l’avoir entraînée de force au centre hospitalier, je le sais à vrai dire plus que n’importe qui. Alors je réfléchis à ce qu’elle vient de me demander, les sourcils froncés, trouvant quand même cela difficile. « Euh … » Très difficile, en fait. « Si je me base sur moi, souvent. » Que j’admets en riant à moitié, avant de retrouver mon sérieux, puisqu’il le faut … « Franchement je ne sais pas trop, ça doit dépendre des gens … Certaines nanas couchent facilement, d’autres moins, de ce que j’en sais. Mais j’imagine que ça ne sert à rien de te retenir. » Je hausse vaguement l’épaule et laisse retomber ma tête en arrière contre le mur, essayant alors de me servir de mon expérience. « … Quelques fois par semaine, parfois plus, parfois moins. » Parce que c’est lié à tellement de trucs, surtout chez les femmes apparemment. Mais je me rends compte que ces stats sont stupides, dans le sens où ça ne lui servira à rien de savoir ça. Surtout que je me base sur mon propre vécu. Je penche légèrement mon visage, dans l’attente de croiser à nouveau son regard. « Pourquoi tu as si peur ? Tu dois bien le sentir en toi, si t’as encore ça en toi ou non. » Ça, pour parler de cette saloperie de maladie qui lui donnait envie de se taper n’importe qui, sous prétexte qu’elle allait pouvoir prendre son pied. Et pour finalement être rarement satisfaite … Je l’ai assez entendue me parler de ça, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde   BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde EmptyMer 24 Juin 2015 - 4:40

Adélaïde J. Sullivan
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello

BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

« D'accord, j'essaierai, mais pas ce soir. » Disait-elle non sans cette once de malice et un léger clin d’œil. Elle n'ajoutait rien de plus non seulement parce qu'elle était très bien installée et n'avait pas envie de se relever pour se mettre à nu mais aussi parce que si cela ne pouvait pas de problème à Andy, ça lui en posait un à elle. Non, leur relation ne changerait pas parce qu'Andy était en couple, s'il devait la voir nue, il la verrait nue. Elle ne se cacherait pas, ne ferait pas de scandale mais de là à pousser le bouchon en le faisant volontairement, peut-être pas non plus. Elle n'avait pas envie de provoquer la possible colère de Grace si elle était amenée par hasard à savoir qu'Adélaïde dormait volontairement et de son plein gré nue dans le même lit que son petit-ami. Etre l'objet d'une hypothétique dispute n'était absolument pas son but et sincèrement, pour ce qu'elle en savait, ils s'engueulaient bien assez sans qu'elle n'ait à en rajouter.

Elle préférait partir sur une autre conversation qui gardait tout de même plus ou moins un rapport: la normalité sexuelle. Si Adélaïde n'avait aucun mal à se mettre nue pour la simple raison qu'elle trouvait cela naturel et n'avait aucun a priori là-dessus, elle avait en revanche du mal à se lâcher sexuellement depuis sa sortie du centre hospitalier et ce, même en solitaire. Six mois maintenant qu'elle se sentait bloquée, frustrée dans un sens mais surtout emprisonnée dans sa peur. Et si en ayant des rapports, elle retombait dans sa frénésie? A quel moment elle pouvait considérer cela comme de la frénésie d'ailleurs? Si les médecins la considéraient guérie sur le papier et relativement stable et normale concernant ses envies, elle n'en restait pas moins consciente de ses faiblesses et la pratique était une autre paire de manches. Et si elle ne résistait pas? Et si des envies excessives se faisaient de nouveau ressentir, serait-elle assez forte pour les refuser? Adélaïde était une jeune femme à défi, elle les relevait sans difficulté, mais celui-ci, elle avait bien du mal à sauter le pas. Elle avait peur, oui, clairement, alors naturellement elle avait demandé l'avis d'Andreas. Et naturellement, il avait ri cet enfoiré. Pas à gorge déployée mais cela suffisait pour qu'Adélaïde le pousse un peu. « Te moques pas, je suis sérieuse, ça me stresse. » Et pourtant même elle n'avait pas su retenir un petit rire lorsqu'il avouait le faire souvent. Naturellement son regard avait été chercher le sien avec un sourire pour le moins expressif. Grace et lui étaient donc des petits lapins. Néanmoins sa concentration revenait naturellement lui happée son sourire malicieux. Elle était attentive à ce qu'il disait. Quelques fois par semaine, parfois plus, parfois moins. Si c'était de sa propre expérience, si chaque individu était différent, cela n'en restait pas moins un exemple pour Adélaïde qui pourrait lui servir de base. Bien entendu, elle ne s'en voudrait pas si elle couchait un peu plus que la moyenne, à partir du moment où elle ressentait cela comme une envie réelle et non un besoin.

Se retournant sur le ventre pour mieux attraper son oreiller et le glisser dans ses bras pour y poser la tête, son regard fixait la cuisse d'Andreas qu'elle devinait aisément. « Je sais pas trop. Je me sens différente c'est sûr, mais j'ai jamais connu ça, le sexe normal, c'est plus compliqué que je l'aurais pensé de sauter le pas. Au centre, ils comparaient souvent ça à l'alcoolisme, sauf que l'alcool on peut l'éviter, les relations humaines beaucoup moins. Tout est une question de contrôle qu'ils disaient et je crois que j'ai peur de le perdre. » Haussant doucement les épaules, elle affichait un faible sourire tandis que son regard se décidait enfin à croiser celui de son meilleur ami. « M'enfin je pense que c'est le cas pour tous les anciens addict d'avoir peur de perdre le contrôle de la modération. » Riant de sa propre situation, elle ne pouvait s'empêcher de rajouter. « J'aurais un petit-ami, ça aurait été plus simple pour être rassurée. Faut que je trouve quelqu'un de confiance je pense, même si c'est que pour un soir admettons. » Un sourire malicieux sur les lèvres, elle retrouvait peu à peu sa bêtise naturelle. « En dehors de toi, bien entendu. »



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde   BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde EmptyVen 26 Juin 2015 - 1:46

Andreas Klein
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/

BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

Je me serais moqué de n’importe qui d’autre sur ce sujet mais je me retiens avec elle, quand bien même sa question puisse être risible. C’est vrai, dans le fond, quelle fille de son âge pourrait se demander quelle est la fréquence “normale” pour coucher avec quelqu’un ? Ce n’est pas habituel, mais Adélaïde est passée par tout un tas d’étapes qui doivent, j’imagine, justifier ce soir la venue de cette question. Si j’avais été à sa place … C’est peut-être aussi vers mon meilleur ami que je me serais tourné, celui qui comprendrait un tant soit peu ce que j’ai traversé, alors non vraiment, il y a mieux à faire pour moi que de me moquer d’elle.

Adé me raconte un pan de sa vie au centre, chose qu’elle n’a que très rarement fait et qui capte donc naturellement mon intérêt. Je l’écoute sans rien dire, tentant de prendre en compte chaque paramètre mentionné. Elle nuance sa comparaison et pourtant, je ne peux qu’être d’accord avec sa remarque sur la similarité entre tous les dépendants. Toutes les dépendances, plus largement. On peut tenter autant que l’on veut d’alourdir et d’alléger chacune d’elles, cela reste un fonctionnement identique à chaque fois. Une dépendance reste une dépendance, quelle qu’elle soit. Vient ce moment où elle parle de se trouver un petit-ami. Je n’ai jamais été habitué à la voir en couple sérieusement, alors ça me trouble toujours un peu, quand bien même je me retienne de m’épancher à ce sujet. Je veux ce qui est le mieux pour elle, et à l’évidence, cela devra passer par une relation sérieuse. Avec ses derniers propos elle me fait rire, au moins. « C’est clair que j’aurais été parfait pour toi. » Mais notre amitié est trop belle, et je sais qu’elle est d’accord avec ça. Ravalant cette pincée d’humour qu’elle-même a lancé, je me glisse un peu plus sous les draps et me tourne vers elle, mon visage posé contre la paume de ma main. Je réfléchis un instant et relève mes prunelles vers elle au bout d’un moment. « Je ne sais pas si on peut parler de modération pour ça … J’veux dire, quand t’as envie, si tu le peux, pourquoi te retenir ? Ne pas retomber dans l’excès et la maladie ouais, mais te mettre des barrières, je ne vois pas l’intérêt. C’est pas humain. » Dis-je en haussant l’épaule. « Ça m’arrive d’en avoir envie trois fois par jour et après pendant une semaine ça ne me démange pas du tout. A mon avis c’est un peu pareil pour tout le monde, enfin il n’y a pas vraiment de fréquence, quoi. Mais si tu te trouves quelqu’un de sérieux avec qui tu as envie de sauter le pas … bah fonce, sors le turbo. » Et je ris à moitié sur ces derniers mots, pour l’aspect drôle de la situation. Qu’on se le dise, ça me fait bizarre de lui dire de foncer et de se faire plaisir, mais de toute façon, c’est de sa faute, c’est elle qui a commencé à me poser une question étrange.

Puis un peu plus tard, je redeviens sérieux, pour ce que je m’apprête à dire. « Tu me racontais que t’étais rarement satisfaite, avant. Maintenant ça devrait être différent. Quand le mec aura fait son boulot, tu t'étaleras comme ça sur le matelas … » Je me laisse retomber en arrière, les yeux fermés, comme si je venais de me prendre un choc en pleine tronche, à la limite d'être assommé. Puis je reprends, en murmurant. « Et tu seras tellement zen que tu pourras t'endormir en moins de deux, comme une pathétique larve. » Je me retiens évidemment de rire dans cette petite comédie qui est pourtant pas mal représentative de la réalité.



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde   BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde EmptyDim 28 Juin 2015 - 18:40

Adélaïde J. Sullivan
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello

BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

Un sourire aux lèvres, elle rajoutait quelques mots à sa remarque. « T'es déjà un meilleur ami parfait pour moi, tu fais parfaitement ton boulot et ça me va très bien comme ça. » Sous-entendu qu'elle voulait que rien ne change entre eux, que leur amitié perdure telle était et ce pendant encore de nombreuses années. Lorsqu'elle y pensait, elle avait bien du mal a réaliser que cela faisait plus de dix ans qu'ils traînaient ensemble et que doucement mais sûrement, ils approchaient même de la vingtième année de leur amitié. Qui aurait cru qu'un jeune Allemand perdu se serait lié d'amitié avec une Argentine tout aussi paumée que lui? C'était définitivement dans les épreuves que leur amitié s'était construite et c'est probablement ce qui la rendait importante et indestructible aujourd'hui. C'est du moins ce qu'Adélaïde espérait au plus profond d'elle. Une vie sans Andy, ce n'était même pas envisageable pour elle. Ils partageaient tellement tout qu'il était probablement le seul homme de sa vie à qui elle se confiait aussi facilement, sans avoir peur d'être jugée pour la simple raison qu'il la connaissait déjà par cœur.

Alors oui, forcément, c'est à lui qu'elle posait des questions, même les plus étranges pour les personnes qui ne connaissaient pas l'histoire de la jeune femme. Il fallait dire qu'Andy était la seule personne adéquate pour l'écouter parler de cela. Premièrement parce qu'elle lui parlait souvent de ses expériences sexuelles lorsque Jane était encore omniprésente, il pouvait donc constater le changement, l'apprécier sûrement et comprendre qu'en dehors de cela, elle n'y connaissait rien et avait besoin de comprendre. Et deuxièmement, parce qu'elle ne se voyait pas du tout parler de sexe avec son père, cela serait trop bizarre et encore moins avec sa presque belle-mère qui était bien trop pipelette avec Emrys. Alors elle se confiait à lui, naturellement, et écoutait ses conseils avec grand intérêt. « Je sais pas trop. Je me dis que les barrières et la retenue c'est plus humain que la maladie après tout. Mais t'as raison, je peux pas me retenir toute ma vie juste parce que ça me fait peur. Je sauterais le pas que je me sentirais prête à le faire, je pense que je le ressentirais à ce moment-là. » Avec un homme d'une nuit ou un homme d'une vie comme on dit, peu importe. Elle se disait qu'au moment venu, la peur s'envolerait si elle était assez confiance pour ça. Peut-être qu'au fond, elle se posait tout simplement trop de questions et qu'elle devrait juste laisser faire les choses, tout simplement, les prendre comme elles viennent.

Cela dit, elle était vite coupée dans ses pensées dès l'instant où Andreas alignaient de nouveau quelques mots. Des mots qui captaient l'attention de la jeune femme pendant quelques instants avant qu'elle n'éclate de rire. Oh le con! Pour le coup elle ne s'attendait absolument pas à ça et elle n'avait pas su retenir son rire franc. « Je suis pas sûre de vouloir le faire finalement si c'est pour finir aussi pitoyablement. » Parce qu'il fallait avouer que la tronche d'Andreas à ce moment-là n'encourageait pas des masses, loin d'être glamour le pauvre. « De toute façon je sais que je m'endormirais pas de suite. C'est les hommes les mauviettes qui s'endorment de suite. » Oh que oui son regard était insistant sur lui, comme si elle disait qu'il faisait parti des mauviettes. Après tout, lorsqu'ils ont osés, c'est bien lui qui commençait à s'endormir avant elle ce soir-là bien que de base elle disait surtout cela parce qu'elle savait que dans un endroit approprié et équipé d'une douche, elle avait tendance à en prendre une. M'enfin cela, c'était une autre histoire. Se redressant un peu, elle attrapait le bras de son ami pour le tirer un peu vers elle afin qu'il se repositionne correctement. Cela fait, ni une, ni deux, elle se posait dans ses bras pour lui offrir un véritable câlin de bisounours, de ceux qu'elle ne faisait qu'avec lui. « J'espère que tu as raison. » Quant au fait de finir comme une larve. Cela lui confirmerait qu'elle n'aurait pas besoin de plus et qu'elle s'en était fait pour rien.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde   BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde EmptyMer 1 Juil 2015 - 18:28

Andreas Klein
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/

BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

Elle me dit que je suis un meilleur ami parfait et moi, je souris comme un con benêt, satisfait de ces paroles qui pourtant résonnent dans mon esprit. Je vante mon amitié avec Adélaïde à qui veut l’entendre mais je sais pertinemment qu’elle est plus que ça. Plus qu’une simple amie, ou qu’une simple “meilleure amie” comme on pourrait le dire de façon si commune. Adélaïde, c’est une espèce de sœur, un peu comme si nous avions été fait dans le même moule. Deux gamins perdus dans l’immensité de Los Angeles, deux âmes troublées par l’éloignement d’un père ou d’une mère. Tout un tas de secrets qui n’en ont en fait jamais été entre nous. Et le comble, c’est que je me pose bien moins de questions avec elle qu’avec ma propre sœur, dont je ne comprends pas toujours les pensées ou la façon d’agir. C’est ça, qui est fort. C’est ce qui fait que j’aime autant être avec elle. Parfaite ou non, elle me convient et j’ai besoin d’elle. Ça fait des années que ça dure et je ne supporterais pas que ça s’arrête. Alors au bout du compte, je ne trouve qu’une chose à rétorquer, si mince comparée à mes pensées, mais qui je le sais sera interprétée à sa juste valeur. « OK cool alors. De toute façon c’est pas comme si t’avais le choix. » Parce que je n’ai jamais cherché à être “parfait” avec elle, finalement. Tout s’est fait naturellement.

Au sujet du sexe, je n’ai de la même façon, aucune prétention. J’essaye de lui parler avec sincérité, et c’est déjà pas mal. Sa maladie, je pense qu’elle l’a plutôt bien vaincue. Elle a changé en quelques mois, elle est plus calme et sereine à ce niveau-là, plus autant surexcitée qu’avant bien qu’elle reste néanmoins cette fille pleine de vie et d’entrain au quotidien. Mais je sais reconnaître les débordements, et à mon avis, elle a tourné cette page. « Faut bien que tu te lances un jour. Tu ne vas pas te risquer à finir vieille fille sous prétexte que tu as peur. Il ne s’agit que d’une partie de jambes en l’air, pas de sauter d’une falaise. » Que je dis en me moquant un peu. Pourtant il y a du vrai là-dedans. Si elle se prive maintenant de profiter de ça, elle le fera quand ?

Non sans faire preuve de comédie, je lui montre à quoi ça ressemble, l’après-sexe quand on est repu. Je ne crois pas être une exception, ça donne un peu envie de dormir ou en tout cas, ça apaise. Bref, une sensation qui doit différer grandement de ce qu’elle avait l’habitude de ressentir avant. Et elle se marre en me voyant m’affaler comme une loque, évidemment. Je ne rouvre les yeux que quand elle enchaîne en prétendant que les hommes qui s’endorment sont des mauviettes. « Ah ouais ? » Je la pousse un peu vers l’arrière, à moitié vexé mais en gardant malgré tout le sourire. « Saloperie, on en reparlera quand ça t’arrivera. » Et si ça ne lui arrive pas d’avoir envie de dormir, c’est que c’est juste une menteuse, ou alors qu’elle n’a pas trouvé de mec suffisamment doué… Enfin bref, Adélaïde m’attire vers elle et je la prends dans mes bras pour un de ces câlins auxquels nous sommes habitués. Mes lèvres se collent à son front et je l’écoute me faire part de son souhait, à petite voix. Un instant, je garde le silence, songeant à ses mots, à tout ce qu’ils signifient. Si l’imaginer avec un homme dans une relation sérieuse me trouble toujours autant, je sais cependant que cela finira par arriver et qu’elle y trouvera du bonheur, car si ça ne lui arrive pas à elle, ça ne devrait arriver à personne. « J’ai toujours raison. » Murmuré-je alors, ce qui me décroche un petit sourire. « Tu vas tomber amoureuse, tu auras une vie sexuelle qui rendra jalouse toutes tes copines et tu feras plein de beaux bébés aux yeux verts, parce que tu le mérites. » J’ai l’impression d’avoir dix ans à nouveau mais au fond, j’ai un peu envie d’y croire, à tout ça. Qu’un jour on puisse avoir elle et moi, chacun de notre côté, une vie à en faire crever de jalousie tous nos voisins. Sur ces pensées, je tends mon bras vers l’interrupteur de la lampe de chevet afin d’éteindre la lumière et me replace à mon aise, sur le dos, mon bras autour de ses épaules.  Mon visage se tourne vers le sien et je finis par chuchoter. « Bonne nuit... et essaye de ne pas trop rêver de Lola. » Ouais, parce qu’on parle de mecs depuis tout à l’heure mais bon, accessoirement ce n’est pas sur un homme qu’elle a dépensé tout son fric.



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde   BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde EmptyVen 3 Juil 2015 - 4:12

Adélaïde J. Sullivan
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello

BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

Ce n'était qu'une partie de jambes en l'air, pas sauter d'une falaise. Et pourtant, la sensation qu'en avait Adélaïde était presque la même. La peur, l'adrénaline, devoir se laisser aller sans chercher à maîtriser la situation. Sauter d'une falaise, pour la plupart des gens, est bien flippant que le sexe. Adélaïde n'avait pas la prétention d'être une exception, elle aurait probablement aussi plus peur de sauter d'une falaise que de passer la nuit avec une personne, mais sincèrement, elle ne sentait pas prête pour le moment. Pas sans une personne de confiance en tout cas. Elle n'avait pas envie de coucher pour simplement satisfaire ses besoins animaux qui se faisaient de plus en plus ressentir, elle n'avait pas envie de baise pure et dure. Evidemment, elle ne demandait pas non plus de faire l'amour comme un couple le ferait, simplement de la tendresse lui suffirait, de la douceur dont elle n'avait pas l'habitude ni le besoin jusque-là. Elle voulait être plus qu'un objet sexuel, plus qu'un simple passage. Finalement, elle voulait quelque chose de plus humain, tout simplement. Un sourire aux lèvres, c'est néanmoins avec bonne humeur et entrain qu'elle accueillait sa remarque suivante. « A vrai dire ça m'est déjà arrivée si tu te souviens bien, deux fois même. » Une fois avec lui, où même s'ils ne s'étaient pas endormi de suite, c'est bien elle qui l'avait entraînée sous les draps pour dormir et la seconde avec un certain Campbell, une fois de retour à leurs places et avant le second round. La première l'avait épuisée en terme d'émotions fortes tandis que la seconde avait eu raison d'elle par la bestialité et la sauvagerie de la partie.

Installée dans ses bras, elle ne pouvait s'empêcher de sourire. Il avait toujours raison... ouais, no comment qu'elle se disait bien qu'elle ne l'exprimait pas. C'était tout lui ça, même si tous les deux savaient qu'il plaisantait, bien entendu. C'est pourtant avec conviction qu'elle espérait qu'il ait raison pour le coup. Seul le temps le lui dirait. « On va éviter les bébés dans l'immédiat hein. C'est pas trop mon délire pour l'instant. » Elle ne repoussait pas l'idée d'être maman un jour mais sincèrement, elle était trop jeune pour le moment, bien trop occupée et elle ne se voyait pas du tout pouponner. « T'es bien engagé sur ce chemin toi aussi mine de rien. » Pas le chemin des bébés, elle doutait fortement qu'il en veuille pour le moment, elle le savait tout court même, mais il était bien engagé dans un couple solide, dans le fait d'être amoureux probablement et d'avoir une vie sexuelle plus que satisfaisante. Une constatation qui mettait du baume au cœur d'Adélaïde, mine de rien, bien heureuse de le voir heureux de cette façon. Si elle le méritait, il le méritait tout autant, même plus au regard de la blonde. Un sourire, et voilà qu'elle fermait les yeux dès l'instant où la lumière s'éteignait. « Bonne nuit Klein. Rêve pas trop de ta meuf, je serais gênée de le constater au réveil. » Une dernière bêtise, les derniers mots pour la nuit et Adélaïde n'aurait le plaisir de le retrouver que demain matin.

FIN DU SUJET



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde   BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

Contenu sponsorisé

BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
BOUSE L'ECLAIR ! → Andelaïde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] L'éclair noir [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser