Le Deal du moment : -19%
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
Voir le deal
129.99 €
-29%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur PC Ultra-Portable HP 14
199.99 € 279.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 « Takes me home. » Adam et Violet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: « Takes me home. » Adam et Violet.   « Takes me home. » Adam et Violet. EmptySam 13 Juin 2015 - 17:53

avatar
Invité
Invité

« Takes me home. » Adam et Violet. Empty

« Takes me home. » Adam et Violet. Tumblr_np2v8etN7s1tynarfo1_400

Et soudainement je sors de cette torpeur dans laquelle je me trouvais depuis le début de l’heure, voguant sur des rivages où je me trouve naufragée, incapable de parvenir à respirer. Une feuille tombe devant mes yeux et j’en lis les aveux. A l’intérieur de ma cage thoracique ça se compresse, et je suis presque certaine d’être capable d’affirmer que pour le coup, ma maladie progresse. Mes yeux restent figés sur cette lettre qui de rouge est entourée. Comme si j’étais au lycée, comme s’il m’avait jugé, je le descends de son piédestal, le place au même niveau que les imbéciles de l’hôpital. Je mets quelques secondes de plus à l’observer, cette lettre, comme si elle allait changer simplement par la force de mes pensées. Si pour toutes les autres matières, je n’en ai rien à faire, pour celle-là, c’est différent, et je ne saurai dire pour quoi. Peut-être parce qu’il n’a jamais eu la prétention de me mettre une note aussi basse que ça. Parce que ça me tient en vie d’avoir cet endroit, celui où malgré le sujet, on me laisse faire ce dont j’ai envie, on garde mes secrets, sans jamais venir m’en parler. Sans jamais oser dire clairement que je vais mourir et que ça me plait. « F » Et ça résonne encore en moi, de la part des autres ça ne me dérange pas, de la sienne, ça me fait sombrer. Tout le monde a toujours dit que pour les lettres j’étais douée. Il faut croire qu’il a dû en avoir marre de me voir partir dans tous les sens, oublier l’intitulé de ses sujets, et de laisser libre cours à mes propres pensées. Mes délires entre mort et réalité.

J’ai passé le laps de temps restant dans cet amphithéâtre a regarder notre cher professeur corriger à haute voix et en plusieurs théories les copies, ruminant en silence la déception que j’ai eu en son nom. L’heure se finit, une des filles qui se prétend être mon amie m’appelle et m’attends. « J’ai un truc à faire. » prononce ma voix lorsque je descends les marches quatre à quatre afin d’atteindre la scène où se déroule le spectacle ridicule de leçons qui aujourd’hui ne comptent plus à mes yeux. Ça m’apprendra à donner de l’importance à tout et n’importe quoi. Quand la salle est enfin vide, nos prunelles se croisent et c’est sans perdre une once de mon assurance que je lui dis en l’affirmant « Vous êtes devenu dingue dans la nuit ? » Ou alors peut-être qu’il n’a pas ce qu’il faut dans son lit, mais pour le coup, j’empêche à ma langue de se délier, lui laissant le bénéfice du doute afin qu’il puisse se justifier. « Vous osez mettre un F à une fille qui va crever ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Takes me home. » Adam et Violet.   « Takes me home. » Adam et Violet. EmptyDim 28 Juin 2015 - 18:06

Ayden T. Wilson
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri

« Takes me home. » Adam et Violet. Empty

Une à une, Adam rend les copies noircies par des heures de réflexion, à leurs auteurs. Un devoir réussi pour la majorité des étudiants, qui gonfle la fierté du professeur. Pourtant un goût amer lui reste dans le fond de la gorge, un goût amer qui prend des allures brunes et élancées … Adam la regarde attendre sereinement ce A qu’elle obtient toujours, grâce à ses écrits qui lui foutent le frisson et l’emportent dans un monde duquel il ne ressort jamais indemne. Elle est loin de se douter que cette fois-ci les choses ne vont pas tourner en sa faveur. Pauvre animal qui ne se rend pas compte que le piège se referme sur lui … Adam décide de ne pas la ménager. Il laisse tomber le couperet décoré d’un F rouge vif qui annonce la sentence. Adam se rebelle à défaut de savoir faire autrement avec celle qui est de loin le meilleur écrivain de sa promotion, mais qui est loin d’être sa meilleure étudiante … Adam ne veut pas la faire plier, vivant lui-même en dehors des règles, pour ne pas dire en contradiction avec celles-ci. Mais il n’a pas le choix, pour elle, pour ce diplôme qu’elle est censée convoiter. C’est en passant une main nerveuse dans sa barbe taillée qu’il rejoint l’estrade afin de commencer la correction. Adam n’est pas nerveux en réalité. Ce que laisse entrevoir ce geste se rapporte plus à un mélange de colère et de frustration. A de trop nombreuses reprises, il avait essayé de lui expliquer qu’il ne pouvait être le complice de son évasion absolue, qu’il fallait qu’elle rentre dans le moule le temps de quelques heures. Mais elle n’en faisait qu’à sa tête. Et voilà qu’ils sont obligés de se jauger dans un silence animé.

Durant la correction, Adam prend soin de ne pas croiser son regard expressif.  Il sait que sa réaction peut-être aussi impulsive que ses mots le sont parfois sur le papier … Mais lorsque la salle se vide à la fin du cours, elle ne lui laisse plus le choix. Adam qui a l’habitude de se balader dans la salle revient prêt de son bureau. Les mains posées à plat sur le bois, le regard dans le vide, il se demande s’il est devenu fou. Peut-être. Et elle y aurait foutrement contribué. Adam dépose un regard las sur la brune, déjà fatigué de lui devoir des explications.

Mais elle l’assomme. Avant même qu’il ne puisse répondre. Elle l’assomme.

C’est dans une rare colère que le professeur sombre. Le regard noir et rivé sur elle, il lui arrache le papier des mains dans un geste vif et colérique afin de transformer le F selon ses désirs. Avec dédain, il jette cette feuille en sa direction accompagnée de mots haineux : « C’est ça que tu veux ? De la pitié ? ». Alors il la lui crachera sa pitié, il la dégueulera si c’est tout ce qu’elle attend de lui. Adam est abasourdi, parce qu’il n’aurait jamais pensé qu’elle userait d’une arme aussi vicieuse. Il est abasourdi, parce que lui regarde son frère crever, jour après jour sur un putain de lit d’hôpital. « Sors d’ici ». Murmure-t-il, la mâchoire si serrée qu’il ne peut articuler, incapable de tenir son regard et tentant désespérément de calmer ce feu qui ronge chaque partie de son âme.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Takes me home. » Adam et Violet.   « Takes me home. » Adam et Violet. EmptyDim 12 Juil 2015 - 22:42

avatar
Invité
Invité

« Takes me home. » Adam et Violet. Empty

Dans ma poitrine se trouve une cage qui bloque peu à peu les battements, à mesure que je m’énerve et que je devrais les voir s’accélérer mais c’est comme ça avec moi, toujours à contre sens, à contre-courant. Quand je m’entends lui dire que je vais mourir, je réalise que ça a le pouvoir de me détruire. Le dire à haute voix, faire comme si c’était simple alors que c’est le bordel, en intérieur, et me reviennent mes envies d’ailleurs. Le bordel, en intérieur, professeur.

Il prend la feuille, me l’arrache des mains, et je lui en veux, de ne pas avec celle-ci, réussi à me tailler la main, les doigts, fais-moi mal, mords-moi. Et je défaille et je déraille, quand il transforme le F, quand il me donne ce que je veux, quand je réalise l’impact de ma maladie à ses yeux, ainsi qu’à ceux de dieu. « C’est ça que tu veux ? De la pitié ? » Vipère, je me sais en train de sourire, parce que je le pensais au courant, parce qu’ils ont mon dossier, peu importe ce que je veux, je vais finir par crever. Je suis cette bombe, qui explosera au visage de tout mon entourage, et finalement un F ni changera rien, je suis presque à deux doigts, de lui demander de revenir sur son premier choix. Il a raison, peu importe la pitié. Je vais mourir et rien ne peut me sauver.

« Sors d’ici » « Non ! » Pauvre con. Hurle ma voix et je ne saurai expliquer pourquoi. Je pourrai blâmer mon cœur et ses déviances, synonyme de tant d’années de méfiance. De bipolarité démesurée, d’une fille de vingt-quatre années qui ne sait plus bien comment fonctionner. Hors du temps et des réalités. Et comme on ne me le demande jamais, je décide aujourd’hui de faire ce qu’il me plait, d’essayer de vouloir quelque chose, plutôt que de la subir, une chose qui pour une fois ne me fera pas plus souffrir. J’ai abimé ma peau, provoqué mes maux, parce que je l’ai voulu, ma fin, je voulais me dire que j’étais maitresse de mon destin. Et puis toujours rien … « Je veux une explication. » Ce que moi je veux, ce que moi j'attends. Pourquoi aujourd’hui. Pourquoi maintenant. Alors qu’il sait que pour m’apprendre, il manque de temps.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Takes me home. » Adam et Violet.   « Takes me home. » Adam et Violet. Empty

Contenu sponsorisé

« Takes me home. » Adam et Violet. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
« Takes me home. » Adam et Violet.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser