Partagez
 

 She destroys all my defenses. - Pygan.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: She destroys all my defenses. - Pygan.   She destroys all my defenses. - Pygan. EmptyDim 14 Juin 2015 - 13:25

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 26
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

Sorry, love, I'm crazy.

Pyper & Logan.
fiche par ©century sex  

Trois semaines ? Trois semaines de vacances où j’ai pu éviter d’aller à ces maudits rendez-vous. Au début, je pensais qu’il ne s’occuperait pas de mon cas. Qu’il me laisserait pourrir dans mon coin et dans ma folie. Comme le faisait la plupart des personnes que je connaissais, tous avaient presque abandonnés. Sauf ma famille, surtout « sauf » ma sœur.

Tant que les femmes de la maison n’ont pas connaissance de mes absences, j’étais bien tranquille. Comme cette journée de calme à la maison que je profitais largement pour jouer sur l’ordinateur comme à ma grande habitude. Je n’ai pas envie de sortir, le sport ça sera pour plus tard. J’ai lancé ma partie de League of Legends, j’en ai pour quarante minutes de jeu, de quoi faire oublier ma présence dans la maison Pearson.

C’était sans compter cet appel téléphonique. Je n’y ai pas prêté attention car ce n’est rien d’anormal dans une maison. Mais des voix vinrent à s’élever, mon prénom siffle à mon oreille. Lointain mais pas con pour autant, j’ai l’impression que c’est moi dont on parle. Ma non attention me fait perdre la partie alors je me concentre sur les mots, trop imperceptible pour comprendre.

Et ce n’est pas comme si j’allais descendre pour savoir.

Je pousse un soupir, et m’éloigne de mon pc pour m’allonger sur mon lit. Je feuillette les quelques pages de cours que j’ai sous le nez. Je pourrais espérer ne plus entendre les voix à l’extérieure de ma chambre. Mais une voix grandit, se rapproche. Une voix que je connais parfaitement bien. Elle est toujours la bienvenue dans ma chambre. Mon cœur espère qu’elle s’arrêtera dans ma chambre.

Chose qui arrive car la porte s’ouvre en grand. Je vois le visage de ma mère qui finit par disparaitre et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle à en juger l’expression déconfite que je lisais sur son visage. Toute mon attention se porte sur la plus belle, ma sœur, elle pourrait être radieuse si elle n’avait pas la même expression que ma mère.

Je ne sais pas encore quoi, pourquoi mais je sens que je vais en prendre pour mon grade. Je peux retourner en mission pour échapper à tout cela ?
Non ?
Tant pis… J’observe ma sœur sans broncher…




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She destroys all my defenses. - Pygan.   She destroys all my defenses. - Pygan. EmptyDim 14 Juin 2015 - 14:15

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

She destroys all my defenses.

Pyper & Logan.
fiche par ©century sex  

C'était une journée qui avait pourtant bien commencé. Il faisait un beau et grand soleil, tout le monde était content et chacun vaquait à ses occupations. Assise dans le canapé, je passais en revue toutes les photos que j'avais prise à ma dernière session. La plupart me plaisait, mais d'autres manquaient de vie et de couleurs. Au final, j'avais presque effacé un quart de tout ce que j'avais shooté. Une éternelle insatisfaite, voilà ce que j'étais. Rien ne me convenait, parce que rien n'était parfait alors que tout devait l'être. Je soufflai dans mon gilet gris avant de finalement poser l'appareil sur la table. Je regardai l'heure et écarquillai les yeux : déjà une heure et demie que j'avais commencé mon tri. Je levai les yeux avant de finalement ouvrir le frigidaire. Pendant ce temps j'entendais le téléphone de la maison vibrer dans tout le salon, puis la voix de ma mère répondre nonchalamment. Un gâteau dans la main j'entendais la voix de ma mère devenir tendue, presque énervée. Machinalement je me rendis au salon près du téléphone en arquant les sourcils. Je croisai le regard furieux de ma mère qui répondait seulement par des "oui je comprends", "d'accord", et autres phrases tout aussi banales. Une fois qu'elle eu raccroché le téléphone, elle m'expliqua la situation. Encore une fois c'était Logan. A vrai dire, depuis qu'il était revenu, il revenait souvent au centre de la discussion. Tous autant que nous sommes chez les Pearson, nous avons essayé de l'aider mais en vain, j'étais bientôt la seule à tenir bon. Jamais je n'allais le lâcher, pour aucune raison, et même si ça prend du temps je serai toujours présente. Cependant ma mère comptait débarquer en furie dans sa chambre, alors que je savais pertinemment que ce n'était pas la solution. J'étais anxieuse de base, mais avec Logan je l'étais encore plus. Si quelqu'un devait aller lui parler c'était bien moi.

J'étais énervée fallait bien le dire, et ça devait sûrement se lire sur mon visage. Je poussai la porte de sa chambre doucement avant d'y entrer. Il était allongé sur son lit, surement prêt à entendre un sermon de ma part. Pourtant, j'avais décidé d'adopter la technique douce. Je m'avançai vers lui avant de venir m'asseoir sur son lit en tailleur en face de lui. Mes yeux étaient à la fois pleins de reproches mais aussi d'incompréhension. « Logan.. » commençai-je en hésitant « On vient de recevoir l'appel de ton thérapeute. Il nous a dit que ça faisait trois semaines que tu t'étais pas pointé à ses rendez-vous, et autant dire que maman était furax! » j'essayais d'ironiser la situation comme je pouvais, mais tout ça, c'était grave. Je jouai avec ses doigts avant de poursuivre « Pourquoi tu veux pas y aller? »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She destroys all my defenses. - Pygan.   She destroys all my defenses. - Pygan. EmptyDim 14 Juin 2015 - 14:50

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 26
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

Sorry, love, I'm crazy.

Pyper & Logan.
fiche par ©century sex  

Je n’ai pas besoin de parler, je n’ai pas besoin d’attente pour lire les regards de ma sœur. On se comprend sans même se parler. Et je sais pourquoi elle est là, j’ai fait le rapprochement avec l’appel. Je ne sais pas ce qu’il annonce mais c’est mauvais pour moi.

Pardonnes-moi, de ne pas être à la hauteur, de te faire du mal alors que je rêverais de soulager tous les maux du monde pour te rendre heureuse. Son regard me désarme et la culpabilité grandit en chaque partie de mon cœur. Je m’en veux…

Je veux savoir quoi.
Pourquoi.
Me faire pardonner.
Recoller les morceaux.

Et mes questions sont vite répondues par la jeune femme. Ah, les thérapies. Logan s’agace finalement. Il n’aime pas y aller, il a l’impression d’enfoncer le couteau dans une grande plaie tellement grande que c’en est presque devenu normal de souffrir.

Car la douleur disparait automatiquement quand elle est là.

Ses doigts se fraient un chemin jusqu’aux miens, se glisse sur ma peau et manque d’arracher mon cœur à cet instant précis. Sans me rendre compte, mes yeux se refermaient de ce contact pur et doux.

Désir.
Passion.
Sensations.

Mais aussi…

Injustice.
Anormalité.
Martyr.

Sa voix me ramène à la dure réalité. Mes yeux se posent sur cette beauté, je grimace légèrement quand elle me demande pourquoi. Pourquoi ne plus continuer ce qui devrait me sauver ? J’ai besoin d’elle, de son contact. Aussi mal soit-il. Aussi mauvaises soient mes pensées quand elle est proche de moi. Je sais que je m’en frapperais l’âme après son départ.

Mais quand elle est là… Je me sens tellement revivre. Depuis mon retour, elle est celle qui me fait tenir encore debout, encore fort pour le reste du monde qui ne m’offre pas cette force.

« Ca ne change rien pour moi d’y aller, c’est une perte de temps. Je préfère me reposer plus le matin que de supporter de le voir ou même ses thérapies de groupe. J’ai bien assez de ma vie pour supporter les délires des autres. »

Mes doigts glissent le long des siens pour resserrer l’emprise de la jeune femme sur moi. Mon âme bénissait ce contact par le bien-être qu’elle me procurait mais me reprochait de « bien trop » l’apprécier.

Ce n’est pas bien…

Mais c’est si bon.

« Tu m’en veux ? » lui dis-je en la regardant fixement pour y lire l’espoir qu’elle m’aime toujours comme avant. Qu’elle continue comme à son habitude de me pardonner, qu’elle ne se lasse pas de ce que je suis devenue.






smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She destroys all my defenses. - Pygan.   She destroys all my defenses. - Pygan. EmptyDim 14 Juin 2015 - 16:43

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

She destroys all my defenses.

Pyper & Logan.
fiche par ©century sex  

Je restais là, attendant une réponse, toujours en jouant avec sa main. Tout ça me terrifiait, sa situation me terrifiait. Je ne supportais pas l'idée qu'il manque des rendez-vous qui étaient censés l'aider. Trois semaines. Trois semaines sans y aller. Il avait réussi à tout esquiver et le pire dans tout ça, c'était que je n'avais rien vu venir. J'étais trop occupée à pourrir la vie à ceux qui le méritaient et à m'occuper de mes photos. Je m'étais plus occupée de moi que de lui. Il ferma les yeux le temps de quelques instants avant de les rouvrir pour me dire que les thérapies n'avaient aucun effet sur lui. Aucun? Vraiment? Je mordillais ma lèvre inférieure en l'écoutant parler. Même les spécialistes ne pouvaient donc rien faire pour lui? Et moi? Est-ce que j'allais réussir à le faire "revenir"? Je me sentais débile. Débile de n'avoir rien vu, débile de n'avoir pas vu qu'il n'y allait pas et débile de voir qu'il  n'allait pas mieux. J'étais comme inutile et impuissante face à cette situation.

« Tu m’en veux ? » Bien sur que non je ne lui en voulais pas, j'en voulais plus à moi d'avoir été aveugle pendant tout ce temps. « Evidemment que non Logan, je serai toujours là pour toi quoiqu'il advienne, tu le sais très bien, jamais je ne t'en voudrais! » Je posai alors ma tête sur son épaule pour accompagner mes paroles. Il devait déjà le savoir, mais pourtant il ne m'avait rien dit. Il avait préféré garder ce secret. Quelle ironie quand on sait que j'en garde des milliards! De toute façon ce qui est fait, est fait, ça ne servait à rien de se lamenter sur le passé. Il n'était pas allé à ses séances, très bien, mais il fallait que e trouve un moyen de lui changer les idées. Il ne pouvait pas rester confiné dans sa chambre à attendre je ne sais quoi ou pire. Je n'allais pas le laisser comme ça.

Je finis par relever ma tête avant de sourire. J'enlaçais ses mains dans les miennes avant de me lever et de l'entraîner avec moi. La solution était simple, il fallait qu'il sorte de ce trou à rat et qu'il profite de l'extérieur. « Je t'emmène quelque part. » Je lâchai ses mains pour aller me poster devant son armoire et lui confectionner une tenue simple pour qu'on sorte. Je me retournai, toujours sourire aux lèvres, avant de lui balancer ce que j'avais choisi pour lui. « Tiens prends donc ça, je reviens je vais me changer! » Comme un éclair je partis dans ma chambre enfiler un jean et une chemise blanche avant de mettre mes baskets. De ma porte je criai assez fort pour qu'il m'entende. « Logan t'es prêt?! »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She destroys all my defenses. - Pygan.   She destroys all my defenses. - Pygan. EmptyDim 14 Juin 2015 - 17:55

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 26
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

Sorry, love, I'm crazy.

Pyper & Logan.
fiche par ©century sex  

« Evidemment que non Logan, je serai toujours là pour toi quoiqu'il advienne, tu le sais très bien, jamais je ne t'en voudrais! »

Mon cœur se repose d’un coup.
Tout se relâche.

Plus aucune tension ne traverse mon corps. Je suis tellement soulagé des mots qu’elle peut avoir pour moi. Une sœur qui pardonne, chérit et prend soin de moi. Malgré ce que je suis devenu, malgré l’homme différent du passé.

Cependant, mon âme ne trouve pas le repos qu’il souhaite. Pyper se rapproche de moi, vient contre moi pour poser sa tête sur mon épaule. L’accélération de mon rythme cardiaque est conséquente. La folie est déjà présente en mon corps mais ce contact ne fait qu’amplifier cet état d’esprit.

Alors que ma main se pose « innocemment » sur son épaule, une part de moi s’enflamme autant qu’elle s’apaise. Le bien-être de l’avoir contre soi mais la culpabilité d’apprécier ce contact bien plus que je ne le devrais. Dur combat. Mon âme est déchirée en deux.

Et comment m’en vouloir quand ce regard aussi magnifique, aussi doux se tourne vers moi ? Ce serait narcissique de penser cela étant donné qu’elle était ma jumelle mais le temps a créé quelques différences.

Elle m’arrache des frissons, la vision de son cou dénudé sous mes yeux achève totalement cette vision de Pyper. Mes lèvres ont eu envie… Une envie malsaine et pourtant qui pourrait s’avérer libératrice. Juste un baiser, sur cette peau. Un simple baiser pour démontrer la tendresse et la protection que je voulais offrir à ma sœur.

Mais je n’en fais rien.
Je ne bouge pas.
Je me laisse faire telle une marionnette.

Ce contact si doux ne dure qu’un temps. Ma sœur m’arrache de mon lit. « Je t'emmène quelque part. » Où ça ? Je ne parle pas mais j’aimerais avoir des réponses. Je ne sais même pas si elle me répondrait, Pyper est bien décidée dans ce qu’elle veut faire. Je ne saisis qu’à peine son ordre mais en voyant les vêtements, je comprends que je dois me changer.

Toujours en silence, je me change et prends mon portefeuille au passage. Je l’entends m’appeler mais je ne réponds pas de suite. Je sors de ma chambre et me poste devant sa porte : « C’est OK. Mais… tu veux aller où ? » Je questionne pour ne pas me retrouver comme un con dans un endroit qui ne me plairait pas. Et je tiens à me méfier avec Pyper, je ne sais pas de quoi elle est capable…

Elle ne fera jamais de choses plus folles que moi pour le bien-être de l’autre. J’en suis absolument certain. Même si elle ne le sait pas…

Je me rends compte que je viens à peine de me remettre de mes émotions. Elles sont cachées et pourtant, elles ont été malmenées par une sœur bien trop chérie par son frère. Des frissons, des sensations pour le simple contact de nos mains, de sa tête contre mon épaule.

Je me prépare mentalement à la suite des évènements…






smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She destroys all my defenses. - Pygan.   She destroys all my defenses. - Pygan. EmptyDim 14 Juin 2015 - 19:48

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

She destroys all my defenses.

Pyper & Logan.
fiche par ©century sex  

Depuis que j'avais passé le pas de cette porte je n'avais pas décroché de l'idée d'aider Logan. J'étais dans une optique de venir en aide à mon frère, pour le meilleur et pour le pire. Depuis le début je n'avais pas insisté sur le fait qu'il devait retourner chez le thérapeute. Chaque chose en son temps comme on dit. Je percevais dans son regard une sorte de soulagement. Oui, il semblait soulagé de voir que je n'allais pas le laisser tomber comme les autres. Même s'il ne le montrait pas je le lisais dans son regard. C'était comme ça lui et moi, on n'avait pas besoin de s'expliquer de parlementer pendant des heures, notre relation passait tout d'abord par le regard. Ca paraît insensé pour certains mais ce n'était que la vérité : nous étions connectés. En même temps en étant jumeaux il n'y a rien de très étonnant, quand on liait comme nous le sommes, on ressent forcément des choses que les autres ne peut distinguer. Après l'avoir pressé pour s'habiller, il se présente finalement devant ma porte sans rien dire. « C’est OK. Mais… tu veux aller où ? » Je ne sais pas si c'est utile de lui expliquer en détail ou on va, mais je lui répondis à travers la porte en terminant de boutonner ma chemise. « Tu verras! » Après réflexion, je ne lâchais pas le morceau. Je comptais juste l'amener à un endroit qui m'est cher et dont j'avais gardé secrète l'existence. Un coup de parfum puis j'ouvris la porte en trombe pour y découvrir le visage de Logan à la limite de l'inquiétude. J'esquissai alors un regard chaleureux avant de lui prendre la joue pour lui déposer un baiser amical « Arrêtes de stresser tu vas adorer, allez viens. » Je lui pris la main pour l'emporter dans ma course. Je fis un signe d'au revoir à ma mère avant de fermer la porte de la maison.

Il faisait assez bon dehors, le soleil n'était ni trop chaud ni trop frais. Toujours main dans la main je l'amenais petit à petit vers notre destination finale. Après être passé par un minuscule sous-bois, nous arrivâmes vers un petit lac bordé par les rayons de soleil. Il n'y avait strictement personne et c'était tant mieux. Je tournai ma tête vers Logan pour lui faire un grand sourire. « Quand papa est..» une boule s'était formée au fond de ma gore. J'avais toujours eu du mal à dire cette phrase, même après des années. Après tout c'était à partir de ce moment là que les problèmes avaient commencé. « mort, je suis souvent venue ici. C'est calme, on pense à rien..on fait le vide tu vois? » Cet endroit m'avais toujours apaisé, mais je ne savais pas s'il ferait pareil à Logan. Je me sentais à la limite du pitoyable. Je ne pouvais pas faire plus pour lui, alors que j'en rêvais. Je voulais qu'il se sente à nouveau bien et qu'il ne ressente pas cette putain de douleur au fond de lui. Je voulais, et je veux qu'il soit heureux. Ca n'allait pas fonctionner. Je baissai les yeux. « Je sais plus quoi faire Logan, je sais plus sur quel pied danser avec toi, je suis pas une spécialiste, j'suis juste..ta soeur jumelle.» Je me pinçai les lèvres en m'entendant parler. Ca venait du plus profond de mon coeur. Pour la première fois, je me rendais compte que je n'étais pas si exceptionnelle que ça avec lui.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She destroys all my defenses. - Pygan.   She destroys all my defenses. - Pygan. EmptyDim 14 Juin 2015 - 22:13

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 26
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

Sorry, love, I'm crazy.

Pyper & Logan.
fiche par ©century sex  

Que de mystère. Je brûle de savoir ce que ma sœur a en tête. Je me demande vraiment ce qu’elle peut bien vouloir me montrer. Mais je la respecte, bien plus qu’elle ne le pense, pour la forcer à me dire où, pour lui crier pour savoir où l’on va. Et puis aussi… j’ai confiance en elle. Bien plus qu’en quiconque sur cette planète. Je n’ai pas besoin de réconfort de sa part pour savoir que je peux lui faire entièrement confiance. C’est depuis toujours qu’on le sait tous les deux.

Elle me tue le temps d’un baiser, mon esprit quitte mon corps alors qu’elle l’emmenait en dehors de la maison. Sa main garde mon âme présente, celle-ci se réchauffe par sa présence. Ce n’est pas tous les jours que je peux profiter de ce contact. Quand je me rends compte, cependant, que je l’apprécie, j’ai envie de m’arracher la main, de me frapper à nouveau… car à nouveau je la désirais.

C’est mal… malsain.
Je me déteste…

Je ne comprends pas où elle nous emmène. Le chemin dure, je voudrais fuir mais en même temps, mon corps refuse de répondre. Il suit sagement Pyper au travers … d’une forêt, puis d’un lac… Je l’avais oublié celui-là, tellement concentré sur la ville qui nous entoure. Quand elle m’avoue la raison de notre présence ici, mon cœur se serre sans qu’il n’y paraisse.

Papa… Putain, parles pas de lui, je t’en supplie…

Je ne quitte pas la jeune femme des yeux, serrant à présent sa main dans la mienne. Je ne dis pas un homme, incapable de répondre à ma sœur. Mes yeux ne la quittent pas, mon cœur souffre pour elle, pour nous, pour la vie. « Juste ma sœur jumelle » ? Je crois mourir. Non, elle n’est plus simplement ma sœur. Pas simplement une jumelle qui partage mon ADN. Elle est bien plus que ça à mes yeux.

« Si tu ouvrirais les yeux, tu verrais que tu es bien plus que cela à mes yeux. Tu es … »

Je n’arrive pas à le dire, je n’ose pas. Car lui dire ce qu’elle était pour moi, c’était lui avouer le tourment que je vivais depuis quelques temps. Lui avouer que je ne venais à ressentir, à vivre pour elle. Je ne peux pas lui infliger mon « anormalité ». J’espérais seulement que ça me passe mais plus le temps avance, plus je me sens pris au piège de ce que je ressens pour elle.

Impossible de me la sortir de ma tête.

Doucement, je tire sur sa main pour la rapprocher de moi. Je passe mon autre bras autour de ses épaules, je rapproche mon visage du sien. Je comprends directement l’erreur de mon geste car ce rapprochement me rend fou. A mon habitude depuis des semaines, je me retiens de déposer mes lèvres sur les siennes.

La seule chose pour y parvenir, c’est de plaquer ma joue contre la sienne pour la câliner. Cette sensation est si bonne. J’en oublie le mal. J’engouffre mon visage dans le creux de son cou et je la tiens contre moi. Humer son parfum est un vrai délice. La douceur de sa peau contre la mienne me fait brûler sur place.

« Tu m’aimes ? », je demande innocemment. La question est plus vicieuse que ne donne à prêter le ton de ma voix. Je veux que sa réponse soit celle à la hauteur de ce que je ressentais et pas ce qu’elle pense que je ressente…






smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She destroys all my defenses. - Pygan.   She destroys all my defenses. - Pygan. EmptyDim 14 Juin 2015 - 23:59

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

She destroys all my defenses.

Pyper & Logan.
fiche par ©century sex  

Je parle. Je parle de notre père, de sa mort, de mon hésitation, du fait que je sois perdue, du fait que je sois impuissante face à la situation. Et lui, il écoute toutes mes plaintes sans même détourner le regard. Pas une seule fois il ne semble ennuyé, si ce n'est au moment ou j'ai évoqué papa. Le temps s'était suspendu pendant quelques secondes pour finalement redémarrer comme s'il ne s'était rien passé. Personne n'avait surmonté cette épreuve. Chacun 'était voilé la face en prétendant qu'il allait bien, alors que non. Moi, je suis venue ici pour aller mieux, mais Dieu sait ce qu'on fait mes frères et soeurs pour aller à leurs tours mieux également.  Pourtant, Logan enchaîna directement après mes dernières paroles. Sans hésitation. « Si tu ouvrais les yeux, tu verrais que tu es bien plus que cela à mes yeux. Tu es … » Mes yeux se levèrent directement en l'entendant parler. Une chaleur enveloppait de nouveau mon coeur, je me sentais à nouveau mieux. Ses paroles me faisaient le plus grand bien, elles me réconfortaient. Ces derniers temps j'avais quasiment perdu la totalité de mon entrain à lui venir en aide, j'avais perdu l'espoir de le ramener. Mais je n'étais pas à plaindre, j'étais la seule pour qui il s'ouvrait, la seule à qui il exprimait ses sentiments. J'avais ce privilège là, moi.  « Je suis..? » demandai-je curieusement.

Je détournais finalement le regard vers le lac avant de sentir une force m'attirer vers lui. Il m'avait doucement rapproché de lui en tirant ma main qui se trouvait dans la sienne. Je me rapprochais de lui pendant qu'il posait un bras autour de mes épaules, voir presque mon cou. Je me sentais de nouveau protégée, en symbiose avec mon frère. Un léger sourire se dessina malgré moi et je fermais les yeux en profitant de ce moment. Soudainement, je sentis sa joue toucher la mienne, avant de sentir comme des chatouilles dans mon cou. Je me laissais aller dans ce moment privilégié en entourant Logan de mes deux bras autour de son ventre. Il déposa sa tête sur mon épaule, et je remontai mes deux bras pour enlacer son cou, tout en collant ma poitrine à la sienne. J'en oubliais tout, mes tourments, mes problèmes, notre discussion. J'étais tout d'un coup plus légère. « Tu m’aimes ? » Sa voix me tira de mon semi rêve dans lequel je m'étais engoncée sans le vouloir. J'avais entendu, mais pas écouté. Le temps que je me remémore la phrase, seulement quelques secondes étaient passées. C'était une évidence, je l'aimais. Je l'aimais plus que tout sur cette planète. Mais ne le savait-il pas? Cette question m'intriguait, pour le coup je fus même troublée. Mais je décidai de passer outre mon interrogation pour lui répondre. Je reculai ma tête pour le regarder dans les yeux et poursuivre. « Logan je t'aime. Je t'aime, je t'aime, je t'aime. » Je lui avais dis ces quelques mots à l'oreille, comme si c'était un secret. Ni plus, ni moins. Bien sur que c'était évident, personne ne pouvait contester un tel fait. Il n'y avait pas de Pyper sans Logan. C'était bien réel mon amour fraternel pour lui. « Et toi, tu m'aimes? » demandai-je tout en posant ma joue contre son torse, étant plus légèrement plus petite. Je fis glisser mes bras sous sa veste pour l'entourer de nouveau. Je voulais prolonger ce doux moment que nous partagions ensemble. Tout était pour une fois parfait, je retrouvais mon jumeau, celui que j'adorais par dessus tout.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She destroys all my defenses. - Pygan.   She destroys all my defenses. - Pygan. EmptyLun 15 Juin 2015 - 20:38

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 26
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

Sorry, love, I'm crazy.

Pyper & Logan.
fiche par ©century sex  

Tu es… celle qui fait battre mon cœur, ma raison de vivre…

Mais je ne peux pas. Non…

Ces mots ont à mes yeux une consonance trop forte. Je les ravale automatiquement. Impossible de les dire, de les avouer. C’est déjà bien trop mal de les penser. J’en ai conscience mais c’est toujours plus fort que ma volonté. Pyper fait naitre en moi depuis toujours le bonheur, le bien-être mais à présent, c’est encore plus fort.

Inlassablement fort.
Inlassablement bon.

La tenir contre moi était bon, et la seule chose dont je devais me contenter. Même quand nos yeux se rencontrent, je tente de cacher tout ce que je ressens comme je le fais avec tout le monde. Personne ne lit vraiment en moi. Mais ma sœur a toujours cette capacité à me deviner malgré tout. Malgré les années passées loin d’elle.

J’en profite maintenant. Blottie contre moi, je lui offre ma chaleur. Je n’ose pas lui montrer plus de tendresse, je n’aime pas montrer mes sentiments. Je n’aime pas cela, ça fait bien trop souffrir, bien trop mal un jour ou l’autre. Et pourtant, j’ai envie de me faire mal quand il s’agit de Pyper. J’ai envie de souffrir. Me frapper mentalement de l’apprécier au-delà des limites de toutes conventions, de lui demander de me torturer…

« Logan je t'aime. Je t'aime, je t'aime, je t'aime. » me dit-elle. Une litanie que mon corps absorbe avec un bonheur malsain et délicieux. Chaque muscle de mon corps réagit à ses mots, se crispent et se tendent à la fois. Mon dieu, elle m’a tué sans le savoir…

Pendant quelques secondes, on pourrait lire l’expression, le trouble qu’elle fait naitre en moi. Heureusement, elle n’a pas vu. Elle revient contre ma peau après m’avoir demandé si « MOI » je l’aimais.

Si elle savait…

Je resserre mon étreinte sur elle. « Tu connais la réponse… » dis-je en glissant ma main sur sa joue. C’est l’évidence même, je n’ai pas besoin de le dire. Et j’ai horreur de le dire. De parler sentiments après tout ce que j’ai vécu… Mais je suis là, c’est la preuve que je l’aime.

Pour ne pas dire, preuve de mon amour pour elle.

« Viens… » je murmure doucement à son oreille puis m’écarte d’elle. Doucement, je l’attire près du bord sans me glisser dans l’eau, juste profité de la frontière Terre-Eau. Je m’assois doucement sur le gazon et tire sur les mains de la jeune femme pour qu’elle vienne s’asseoir entre mes jambes, dans mes bras.

L’erreur.

Je m’en rends compte quand je pose ma main sur sa tête pour qu’elle se blottisse contre moi. Sa peau… j’en suis encore plus réceptif. Son visage, je l’aperçois. Ses lèvres… C’est encore plus dur. Doucement, je laisse tomber ma main, elle frôle son chemisier…

Moi qui n’avais pas eu d’idées… … « d’idées », quoi, je suis emprunt à ses halos qui enflamment le corps entier. Je ferme les yeux, inspire lentement tout en posant ma joue contre sa tête. Logan, calmes-toi, calmes-toi…

Ma main caresse lentement le bras de Pyper alors que je murmure à nouveau : « Et toi.. dans tout ça… ça va ? » En espérant pouvoir chasser ses idées impures de mon esprit en apportant un sujet qui ne l’empoisonne pas. Je ne veux pas qu’elle me fuit à cause de ça…

Je ne supporterais pas de la perdre…







smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She destroys all my defenses. - Pygan.   She destroys all my defenses. - Pygan. EmptyLun 15 Juin 2015 - 22:34

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

She destroys all my defenses.

Pyper & Logan.
fiche par ©century sex  

« Tu connais la réponse… »
Oui, je la connaissais, mais je fus sur le coup une pointe déçue de ne pas l'entendre le dire à son tour. J'avais une pointe de jalousie de lui avoir dit mais de ne pas l'avoir entendu en retour. C'était complètement stupide, et totalement inutile puisque je savais pertinemment qu'il m'aimait tout autant que moi. Pourtant pour ma satisfaction personnelle et sûrement pour flatter mon égo j'aurais souhaité qu'il me dise ces quelques mots. Je passais outre, à vrai dire je m'en fichais complètement, je préférais profiter pleinement de ce moment plutôt que de chipoter sur des détails aussi insignifiants. Nous étions serrés l'un contre l'autre, serrés au point de se serrer encore plus, pour empêcher l'autre de se détacher de cette étreinte sans fin, agréablement douce, dangereusement profitable. Mes yeux croisaient les siens, et j'y lisais ce que je n'aurais jamais dû y lire : le désir. Bien plus que du désir même. Dangereux. C'était bien le mot qui décrivait le spectacle qui se déroulait. Cette étreinte, ces mots, tout. Des mots qui devraient être anodins avaient pris un tout autre sens. Et plus j'y pensais, plus toute la situation me troublait, me dépassait. J'étais dans une impasse, je ne trouvais plus aucune réponse. Tout ça. « Tu m'aimes ? » Est-ce qu'il m'avait posé cette question de façon innocente, sans aucun sous-entendus ? Plus j'y pensais, plus les derniers mois passés prenaient une tout autre ampleur. Les câlins, les belles paroles, les déclarations..

Mon cœur se mit à palpiter. Avais-je tort d'évoquer la possibilité que mon frère me voit comme autre chose, comme bien plus qu'une simple sœur ? Je m'en mordais les lèvres rien qu'à y penser. Rien qu'à oser y penser. Je devais me tromper, ça ne pouvait pas être possible. Enfin, techniquement ça pourrait l'être, Logan n'a plus la notion de la normalité, des limites entre le conventionnel et l'original. Il me murmura à l'oreille de venir. Je me laissais guider par sa main qui m'emmenait doucement près de l'eau. Je m'assis en même temps que lui puis me faufilai entre ses jambes, entourée de ses bras. Je regardai le lac, songeuse à mes dernières pensées. Des pensées qui me terrifiaient. J'avais envie de lui demander, j'avais envie d'avoir le cœur net, mais était-ce vraiment une bonne idée. Il me caressa le bras du bout de ses doigts. Je frémis après le premier contact. Qu'allait-il penser si j'osais lui poser la question. Et si je ne m'étais fait que des idées sur ce qu'il ressentait à mon égard. Le prendrait-il mal ? Sûrement. J'étais sa sœur après tout, et ça ne doit pas passer par l'esprit de tout le monde de penser qu'un frère puisse aimer sa propre sœur. Quoi que je fasse, j'y pensais. « Et toi.. dans tout ça… ça va ? » Ca allait bien, jusqu'à ce que je me tourmente seule avec ces honteuses pensées. Il était près de moi, je sentais sa douce respiration venir dans mon cou. Je ne répondais pas à sa question, je me contentais de fermer les yeux avant de prendre mon courage à deux mains. Je devais le faire. Je devais lui demander. Je me tournai complètement pour être face à lui. Je commençai par baisser les yeux avant de finalement le regarder dans le plus profond de ses yeux avec un air à demi sérieux. Je posai une main sur sa joue en signe de compassion, pour qu'il comprenne que ce n'était en rien agressif. Mon rythme cardiaque s'accéléra. « Est-ce que tu m'aimes comme..plus qu'une sœur ? » Et si la réponse devait être positive, la nouvelle question était : est-ce que tout cela me dérange réellement ?




She destroys all my defenses. - Pygan. 9gga
I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She destroys all my defenses. - Pygan.   She destroys all my defenses. - Pygan. EmptyMar 16 Juin 2015 - 0:06

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 26
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

Sorry, love, I'm crazy.

Pyper & Logan.
fiche par ©century sex  

Je n’ai pas le choix…
Si…
Non…
Je ne sais plus.

Je pourrais lui dire, voir ce qu’elle pense. Peut-être même elle me prendra pour un fou et me fera enfermer. Ou par chance, elle acceptera mes sentiments, acceptera sans forcément y offrir une réciprocité. Simplement, qu’elle en est conscience pour se protéger… se protéger de l’avenir à mes côtés.

Je voulais la protéger de moi. J’ai conscience du mal être que je vis, de la dangerosité de ce que je suis, de la dangerosité de mes sentiments pour elle. Il fallait absolument que j’évite de lui montrer le négatif de ma personnalité, faire semblant d’aller mieux pour qu’elle soit heureuse…

Je m’inquiète pour elle.
Je ne supporte pas que tout tourne autour de ma maladie.
De ce que je suis devenu.
Car pour moi, c’est un état d’esprit, pas une anormalité.

Je tiens debout pour deux raisons :
- Pyper.
- Mon tempérament me permet d’encaisser.

Cependant, la situation se révèle autrement. Je ne pensais pas… Non, je ne m’attendais pas à ce Pyper lise en moi comme dans un livre ouvert malgré mon comportement. Elle a su lire en moi et j’en ai le cœur au bord des lèvres.

Si je l’aime ?
Plus qu’une sœur ?

Plus que tout au monde.

Ma main se serre sur son bras, fortement. Le corps de Pyper se retrouve allongé sur l’herbe, moi aussi dessus. Nos corps se frôlent, se caressent au travers de vêtements. Le désir… Mon désir amoureux pour ma sœur se transforme en quelque seconde en un désir charnel, non, il s’ajoute… Mon corps vibre à la proximité du sien.

Cela faisait si longtemps…
Si longtemps que mon cœur n’avait pas battu ainsi.
Avait-il battu ainsi pour une femme ?

Je n’en sais rien.
Je ne sais plus.
Avec Pyper, ainsi, je ne sais plus rien.

Un bras sous sa nuque, l’autre retirant la mèche qui barre son visage, mon regard lui laisse toute compréhension de mon intention. De toute manière, elle a su détruire sans que je m’en aperçoive les protections de mon âme, de mon esprit. Pourtant, mes lèvres décident de frôler seulement les lèvres de Pyper.

Elles frôlent, elle s’approchent mais ne commet jamais l’irréparable. La tentation est forte alors que mon visage se déplace. Le menton. La gorge. La naissance de son buste. Je sens son chemiser titiller mon menton.

Pyper est encore plus belle que dans mes rêves.
Que dans mes pensées.
Elle est encore plus désirable.

Mes lèvres sont à quelques centimètres de son cœur. Je peux ressentir le mouvement de son buste au rythme de sa respiration : « Tu es… mon unique de raison de vivre. Sans toi, je ne serais plus… sans toi, je mourrais. » Je m’avoue. « Et je me déteste de te faire souffrir ainsi. Je me déteste et j’espère qu’un jour, tu auras la force de me pardonner. »

Froid. C’est ce qui s’impose finalement autour de mon corps. Je m’éloigne de ma sœur, je recule de quelques pas, sans m’en aller. Pas tout de suite. Je veux pouvoir lire la réaction de mes aveux sur elle. Mais ce qui est sûr, c’est que je suis prêt à m’enfuir.

Je suis sale.
Je suis fou.
Je ne mérite pas la vie que Dieu m’a offerte.




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She destroys all my defenses. - Pygan.   She destroys all my defenses. - Pygan. EmptyMar 16 Juin 2015 - 13:09

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

She destroys all my defenses.

Pyper & Logan.
fiche par ©century sex  

J'ai finalement osé lui poser cette question qui m'angoissait depuis quelques minutes maintenant. Après avoir hésité, après avoir eu mon esprit tiraillé, je me suis libérée d'un poids. J'ai fait le plus grand des sauts, celui qu'on fait quand on a le vertige. On plonge dans le vide malgré la peur, malgré notre bon sens et notre raison qui nous murmure à l'oreille « Non, ne le fais pas, tu es stupide. » Mais de l'autre côté, notre cœur nous dit de le faire. Et le cœur est toujours plus fort que la raison, surtout quand il s'agit d'amour. Après avoir laissé échapper cette honteuse question, mon cœur était sur le point de s'arracher de ma poitrine. Il ne palpitait plus, il tambourinait dans ma cage thoracique, prêt à se libérer. Le stress, l'angoisse de sa réponse et de sa réaction. Ce dont j'avais le plus peur, c'était qu'il me traite de folle et qu'il se renferme. J'étais la seule pour qui il arrivait à dévoiler ses sentiments. Me perdre signifiait le perdre également. Qui c'est quelles seront les conséquences de mes paroles. Je m'en voulais à un point inimaginable. Sur une échelle de honte, je devais me trouver au maximum. J'attendais qu'il me réponde, car même lui semblait stupéfié. Etait-il déçu ? En colère ? Agacé ? Je ne voyais rien, je ne décelais aucune émotion en le regardant. La seule chose que je sentais c'était sa poigne se refermer sur mon bras, encore, et toujours plus fort. Je fermai les yeux en espérant qu'il oublie, qu'il passe outre.

Je sentis mon corps tomber sur l'herbe. Mon dos était sur le sol, tandis que le corps de Logan était au dessus du mien. Je ne bougeais pas, je me laissais faire. Aucune lutte, rien. Il est à la fois si près de moi, mais tellement loin. Loin jusqu'à ce que je sente peu à peu ses membres se rapprocher de moi. Il retira une de mes mèches rebelles qui s'était glissée sur mon visage. Ma respiration était tellement rapide. Et rien ne s'arrangea quand ses lèvres frôlèrent les miennes dans un geste. Ce n'était plus des centimètres qui nous séparaient, c'était bien moins. Une chaleur enveloppait tout mon corps, de ma tête jusqu'au bas de mon ventre. Je n'arrivais même pas à savoir si tout cela me dérangeait ou si au contraire, j'aimais. Etrangement je me sentais bien. Vulnérable, mais bien. Il descendait doucement, et au fond de mon âme, j'avais envie de sentir ses baisers sur ma peau, mais je continuais de me taire. Je ne croisais même pas son regard, je ne voulais pas qu'il voit mon trouble. Il s'arrêta.

« Tu es… mon unique de raison de vivre. Sans toi, je ne serais plus… sans toi, je mourrais. » Je brûlais intérieurement en l'écoutant parler. Je perdais le peu de moyens qu'il me restait pour rester stoïque. Je commençai à gigoter malgré moi. « Et je me déteste de te faire souffrir ainsi. Je me déteste et j’espère qu’un jour, tu auras la force de me pardonner. » Je ne savais même pas quoi lui répondre. Est-ce que je lui en voulais réellement ? Aucune idée. La seule chose que je savais, c'était que je souhaitait que l'on reste comme ça encore un peu. Je ne me sentais pas moi même. Soudainement, il se leva. Brusquement. Il se recula comme pour remettre une distance entre nous. Remettre cette barrière que l'on aurait dû conserver. Je ne me relevai pas tout de suite, bien trop occupée à me remettre des événements passés. Après quelques minutes, je finis par oser me lever pour me mettre face à lui. L'ambiance était pesante, et je ne savais pas quoi dire. C'était inconcevable que je lui balance « tes lèvres près des miennes ça m'a plu ». Je posai une main devant ma bouche avant d'enfin recroiser son regard. Qu'allions nous faire maintenant ? C'était à moi de répondre, et je ne trouvais même pas les mots. « Logan je.. » Aïe, ça commençait mal. Je n'arrivais pas à tourner ma phrase, cherchant le peu de mot que mon vocabulaire contenait à ce moment-là. Je m'approchai de lui, puis lui pris le poignet. « On est.. » Jumeau. Je voulais le serrer dans mes bras, mais comment interpréterait-il ça ? Je ne lui en voulais même pas, on avait toujours été très tactile, ses sentiments étaient peut-être justifiés. « Je suis désolée, je ne savais que tu ressentais ça. Ne t'en veux pas s'il te plait. » C'était débile, mais je n'avais absolument rien d'autres à dire, malgré toute la bonne volonté du monde. C'était déjà un exploit que j'arrive à lui parler.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She destroys all my defenses. - Pygan.   She destroys all my defenses. - Pygan. EmptyMer 17 Juin 2015 - 23:16

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 26
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

Sorry, love, I'm crazy.

Pyper & Logan.
fiche par ©century sex  

Je ressentais la tension dans son corps quand je parlais, quand j’agissais. Et franchement, je me sentais bouffer de l’intérieur par l’angoisse que ça me procurait. Je prenais un risque… depuis longtemps, je n’en avais pas pris. Ce soir, je le fais… pour elle, pour moi, pour « mon bien » à ce que je crois. Même si je sais parfaitement que l’on peut me trouver encore plus fou, je veux m’apaiser de ce poids que sont les sentiments.

Je veux pouvoir être bien…

Mais je me suis trompé. C’est pire encore. Je me rends compte de l’horreur de mon discours, du dégout que ça peut apporter pour quelqu’un qui ne comprend pas ce que je ressens pour Pyper. C’est anormal pour le reste du monde, pour moi, c’est simplement l’Amour. Celui assez fort pour dire « Je t’aime » au-delà des conventions et de ce que les gens puissent penser.

Mais impossible…
Je suis un paria…
Un fou…
Un psychopathe…

Je regarde Pyper avec une certaine appréhension. Maintenant que je suis loin d’elle, loin de son corps mais toujours aussi proche de son cœur, j’espérais que ses mots puissent m’apaiser. Mais quand elle retrouve enfin ses esprits, et retrouve la possibilité de faire des phrases : ce n’est pas vraiment à cela que je m’attendais. Non, j’ai l’impression de me retrouver face à ma mère ou à mon psychiatre.

Directement, je ne dois pas m’en vouloir.
Je me braque tout de suite.
Je ne voulais pas entendre ça.

Bien entendu que c’est mal, bien entendu que je le sais. Je comprends ce sous-entendu entre les lignes. Je comprends alors qu’elle pense comme tout le monde, que ça l’a répugne. Dans un sens, je la comprends mais je me sens blessé de cette conclusion.

La culpabilité me prend.
La douleur renverse mon cœur.

J’ai besoin de crier, de me déchainer. Impossible de le faire devant Pyper, je ne veux pas l’effrayer davantage.

« Je ne me déteste pas de t’aimer, Pyper. T’aimer me fait du bien et dans le silence, j’étais bien. Je me déteste seulement de te le dire alors que je te perds. Je perds ma sœur car elle a su lire en moi… Je sais que ça te dégoute mais je n’arriverais jamais à faire autrement… Les sentiments ne se contrôlent pas… même si c’est envers ma sœur… » J’expire et finalement, je préfère prendre une décision… radicale.

Pour digérer l’évènement plus qu’inattendu. Je décampe sans ajouter quoi que ce soit à la conversation. Je me mets à courir, je m’éloigne de ma sœur au travers de cette petite forêt pour regagner la maison. Je n’y entre pas longtemps, je prends juste mes clefs de voiture pour m’en aller. Je ne prends aucun change, rien, seulement mon portefeuille et je suis parti.





smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: She destroys all my defenses. - Pygan.   She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

Contenu sponsorisé

She destroys all my defenses. - Pygan. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
She destroys all my defenses. - Pygan.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pour peindre un mumak
» Genesis ♣ Destroy what destroys you.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: