Partagez
 

 "Anything" is our word {Pygan}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptySam 20 Juin 2015 - 15:03

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty

     

LOGAN ♦ PYPER

"Anything" is our word
D
epuis combien de temps j'étais dans ce piteux hôtel ? Trois jours ? Plus. Une semaine ? Encore plus. Une semaine et demie ? Peut être. Deux semaines ? Sûrement.
J'ai pris des affaires, mes clefs, des chaussures, de l'argent et j'étais partie. Sans donner de raison valable à ma mère, je lui ai juste dit que j'allais en road trip avec des amis et qu'ensuite je partirai dans cet hôtel. Des excuses banales, mais elle m'a cru. J'aurais pu culpabiliser de lui avoir à moitié menti, mais je n'en avais même pas la force. Quelle ironie. Comme si j'étais encore capable de culpabiliser après ce que j'avais fait. Cet hôtel, c'était pas le luxe incarné, le type de l'accueil était un peu trop accueillant, les résidents un peu trop chaleureux, mais au moins ici, j'étais tranquille. Tranquille pour réfléchir et prendre du temps pour moi. J'étais très peu sortie, à part pour m'acheter de la bouffe et voir un ou deux amis l'air de rien. Je sombrais dans une déprime en demie-teinte avec mes deux bouteilles de champagne posées par terre.

Assise en tailleur sur le sol froid, je sirotais dans une coupe le peu de champagne qu'il me restait. D'une main je pris le briquet par terre pour allumer la cigarette que le voisin de pallier m'avait donné. Ca faisait longtemps que je n'avais pas fumé. D'ordinaire, je le faisais quand l'occasion s'y prêtait, c'est à dire pendant l'été, sinon je ne fumais que très rarement. Mais aujourd'hui, je n'avais envie de rien. Comme ces derniers temps. Je ne savais même pas ou était parti mon frère après notre dernière rencontre. J'avais essayé de le rappeler une bonne centaine de fois. Rien que d'y repenser mon cœur se mettait à palpiter seul. Je portai à ma bouche ma cigarette avant d'allumer l'enceinte que j'avais ramené pour y faire jouer de la musique. Habillée d'un legging noir et d'un débardeur blanc, j'enfilai un gilet pour me poster à la fenêtre et fumer tranquillement. Faire le vide. Je le faisais depuis deux semaines, mais je n'arrivais pas à effacer les images de Logan qui me répète qu'il m'aime.

J'entends du bruit à la porte, avant d'entendre quelqu'un frapper d'une main lourde. Sérieusement? A 23h? J'éteignis ma cigarette dans le cendrier avant d'ouvrir. Mon frère, devant moi. Je n'en croyais même pas mes yeux.

GleekOut!



"Anything" is our word {Pygan} 9gga
I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyLun 22 Juin 2015 - 22:35

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty

     

LOGAN ♦ PYPER

"Anything" is our word
O
ppression.
Souffrance.
Douleur.

Des mots qui veulent dire bien des choses. En ce moment, ils représentent une partie de mon état d’esprit. J’ai du mal… j’ai envie de lâcher tout jusqu’à ma propre vie. Comme lorsque j’étais là-bas, loin d’elle comme présentement.

Ce n’est pas le même endroit mais je souffre…
Parce qu’elle est loin de moi.
Je suis loin d’elle.

Parce que je l’aime sans pouvoir vivre une relation réciproque, ardente et passionnée. J’aimerais pouvoir la tenir dans mes bras, la chérir comme elle l’a toujours mérité, la protéger tout en lui laissant sa dépendance, sa vie…

Je me suis surpris à rêver d’elle, à nous. D’une relation parfaite, bien que cachée du monde, un bonheur dont on pouvait se contenter jusqu’à…

jusqu’à ce qu’il tourne mal.

Mal parce qu’aux yeux du monde, nous étions sales, nous étions des personnes qui ne devraient jamais s’aimer plus qu’un frère et une sœur, qu’on est interdit de nous éloigner des lignes qu’ont tracés la société pour l’amour et la vie à deux.

Un homme, une femme.
Deux familles différentes.
Deux sangs différents.

Mais l’amour n’a pas d’apriori que ce soit pour le sang, la couleur de peau ou même le sexe qui oppose deux personnes. La respiration haletante, mes yeux s’ouvrent sur la pénombre. JJ est partie depuis deux jours déjà. Je suis seul… seul dans une ruelle sale dans une banlieue de Los Angeles.

Mon téléphone tombe de ma poche. Je soupire et le rallume. Il se met à vibrer pendant au moins une minute quand je l’allume. Des messages, des appels. Je ne les compte plus. Ce n’est pas seulement une personne mais plusieurs personnes qui se sont inquiétés. Ma famille, mes amis, mes collègues et surtout ma sœur. Mon cœur se serre encore plus quand je vois son nom sur le téléphone.

Quand je lis tous ses messages, je ne peux m’empêcher de retenir les larmes. Elles coulent, se lâchent après tant de jours à accumuler la douleur d’un amour impossible à vivre, d’une culpabilité sans failles d’un acte criminel irréparable. J’ai du mal à respirer, j’ai envie de m’arracher les poumons pour en finir, pour me libérer.

Le téléphone tombe entre mes cuisses sur le sol, j’enfonce ma tête entre mes jambes. Je serre, j’étouffe encore plus. Ce n’est qu’une vibration qui me sauve de la mort, de l’abandon, de la lâcheté. Un message, pas forcément de la personne que j’attends depuis des jours mais j’ai pu lire… Lire la motivation qui me pousse à me relever.

Le portable est en morceau
Je m’en fou. Je cours.

Mon corps entier ne veut qu’une chose : s’arrêter. Mais mon esprit s’y refuse. Tant que cette vision angélique n’est pas sous mes yeux.

Cet ange.
Cette femme.
Cet amour.

La respiration, la sueur, les douleurs, la mal être. Tout cela n’existe plus. Les rougeurs de mon visage ne sont plus seulement des larmes mais la fatigue, l’épuisement. Il n’y a plus que cette image féminine de moi-même qui s’offre à moi, dans sa chambre d’hôtel, qui m’attendait, je le sais. Elle me regarde, surprise de me voir. Sans dire un mot, ma main droite frôle lentement la joue de Pyper sans la toucher une seule fois.

Elle est bien réelle.
Réellement triste et déprimée.

Je quitte son regard pour ne plus avoir à en supporter la douleur que ça m’inflige autant moralement que physiquement. J’abandonne l’idée de caresser sa peau. Je ne suis pas égoïste, je ne veux plus l’être. Mais je me sens si sale.

Un criminel.
Un psychopathe.
Un homme trop dangereux pour elle.

« Désolé. », j’articule.

Avant de faire un pas en arrière pour me préparer à m’en aller. Je ne peux pas rester et la faire souffrir davantage de mon amour que je sais incapable de s’arrêter. Je ne survivrais pas de cette torture, si je reste. Être à ses côtés sans l’aimer comme je le voudrais, autant me jeter d’un pont…

GleekOut!




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyMar 23 Juin 2015 - 14:04

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty

     

LOGAN ♦ PYPER

"Anything" is our word
J
e suis devant lui, debout sans rien dire. Mon cœur se compresse, au point de lâcher. La main posée sur la poignée de la porte se serre en le regardant. Mon esprit égaré ces derniers temps s'était soudainement rappelé de la route à prendre pour revenir à la raison. Je lève les yeux pour le regarder dans le plus profond de ses yeux. J'étais partagée entre pleins de sentiments qui s'entremêlaient tout au fond de mon corps. La tristesse, le soulagement, la honte, la gêne, la joie mais surtout la colère. La colère qu'il n'ait pas daigné me rappeler, celle qu'il n'ait pas osé me parler après m'avoir balancé en pleine face qu'il avait des sentiments pour moi. Et là, tout ce que je ressentais ces derniers jours était chamboulé par son arrivée à la porte de la chambre. Il est bien devant moi, c'est lui. Je suivais le mouvement de sa main qui s'approchait dangereusement de ma joue. Ses yeux quittèrent les miens qui se remplissaient peu à peu de haine. Je bloquai sa main pour la redescendre au niveau de ses hanches. Je ne voulais pas qu'il me touche, je ne voulais pas sentir ses doigts me frôler. Je fis glisser une main dans mes cheveux.
« Désolé » Mes yeux s'écarquillèrent en l'entendant. Je me répétais intérieurement ce mot, encore et encore. Je lâchai la poignée de la porte pour mettre mes deux mains sur les hanches avant de rire. Un rire plein d'ironie et de haine. Je lui lançais un grand sourire de stupéfaction en répétant ce qu'il m'avait dit. « Désolé ? » Je m'écartais de lui de quelques pas en arrière avant de baisser mon buste pour mieux me relever. « Désolé pour quoi ? Pour être parti sans raison valable ? » Je faisais les quatre cents pas dans le peu d'espace que j'avais. « Ou alors désolé de ne pas avoir rappelé ? » La colère m'envahissait à chaque mot prononcé. « Ah non ! Peut-être désolé de ne pas avoir donné de nouvelles et de m'avoir laissé comme une conne ? » Je portai un point près de ma bouche. « Désolé de m'avoir laissé dans cet état ? » Je revins devant lui. « Désolé hein ? C'est tout ce que t'as trouvé à dire, à moi ? Et tu crois que ça va tout changer hein ? Désolé ? Et tu vas faire quoi maintenant, tu vas partir comme la dernière fois ? » La rage montait à chaque pas que je faisais, à chaque geste que j'entreprenais. « Désolé Logan ?! » C'était la première fois depuis des années que j'osais hausser le ton sur mon frère. Jamais de ma vie je n'avais imaginé une seule fois ce scénario improbable, et pourtant aujourd'hui c'était bien réel. Je ne lui laissais même pas le temps d'en placer une, j'étais dans une colère noire. Cette colère qui ne pouvait être calmée que par lui d'habitude, était celle que je ressentais pour lui cette nuit. « Mais pitié, regarde ce que j'en fais de ton désolé de merde ! » Furieuse comme jamais, je pris le verre qui était par terre pour l'exploser contre le mur. Le verre se brisa dans un bruit et le éclats furent éparpillés au sol. Un morceau coupa mon bras laissant quelques gouttes de sang, mais je n'en avais rien à faire, trop aveuglée par la rage qui me dominait. Je n'avais même pas mal, c'était dire. Je me rapprochais de son torse a à peine quelques centimètres avant de fondre dans un sanglot inconsolable. J'étais comme un enfant que personne ne pouvait réconforter tellement il avait fait une grosse connerie.


GleekOut!



"Anything" is our word {Pygan} 9gga
I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyMar 23 Juin 2015 - 23:26

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty

     

LOGAN ♦ PYPER

"Anything" is our word
E
lle m’empêche de la toucher, elle m’empêche d’être proche. J’ai envie de déchirer mon corps en deux morceaux ; j’ai envie de sauter de cette passerelle derrière moi, m’abandonner car je ne supporte pas le rejet.

Même si je comprends…

Quand je vois son regard, je comprends le mal qu’elle a vécu et qui venait de m’être transmis il y a quelques minutes quand je flirtais avec le désir de mourir. Elle m’en veut plus que jamais d’être parti mais je n’arrive pas à respirer sans avoir mal…

Et c’est encore pire maintenant.

Les choses sont devenues insoutenables et j’ai le besoin de Pyper plus que jamais. Seulement elle ne comprenait pas que partir était la solution la plus raisonnable à ce stade. Digérer, grandir, changer. Et pour changer, j’ai bien écouté la chose.

J’ai agrandi la plaie.
Je ne réagis même plus pour elle.

Mon visage reste impassible devant la colère de Pyper quant à mon retour, à mon simple « désolé » qui résumait tout simplement ce que je ressentais et dont j’étais incapable de prononcer à présent. Pyper explosait et j’étais spectateur impuissant.

Et quand enfin, elle se laisse choir contre moi, je place doucement ma main sur son épaule. Elle a tellement souffert, je suis tellement endolori psychologiquement que je suis incapable de savoir quoi lui dire pour la conforter.

Lui dire tout ? Impossible.
Je ne peux pas.
Ça la détruirait.

Mon bras se resserre encore plus autour de la jeune femme pour nous pousser à l’intérieur de la chambre, je referme la porte derrière nous, à clef. Je l’ai à peine touché, simplement mon bras et je me recule pour aller dans la salle de bain pour prendre quelques couches de papier que j’imbibe d’eau froide. Je reviens et prend son bras du bout des doigts.

L’eau coule sur sa peau, éclaircit les quelques égratignures. J’impose seulement ce contact pour m’assurer que ce n’est pas trop grave. Je ne suis pas vraiment médecin il faut dire. Quand je juge sa blessure comme non préoccupante, je me glisse dans son dos. Mon torse s’y colle, ma main vient doucement se poser sur le ventre de Pyper et la garder contre moi.

Mon visage dans le creux de son cou, je peux humer son parfum dégradé par la cigarette. Je ne peux me résoudre à la regarder dans les yeux mais je m’oblige à la consoler. En silence, parce que mes mots lui font trop mal… à chaque fois.

J’entremêle nos doigts, j’enlace avec tendresse. Je savoure en fermant les yeux ce contact qui m’a tellement manqué ces derniers jours. Je me rends compte qu’elle était cette pièce qui me manquait dans mon puzzle pour tenir debout, pour être entier. Il fallait seulement qu’elle puisse me pardonner l’abandon que j’ai pu lui faire subir…

Même s’il m’avait été nécessaire.
Ou presque.

J’use de mon amour pour elle pour essayer de panser la plaie que je lui ai faite par mon absence. Un amour tendre et s’exprimant physiquement par ma présence contre elle. C’est alors qu’une phrase me vient en tête, une phrase qui serait une promesse marquée au fer rouge dans ma peau : « Je ne partirais plus, je ne t’abandonnerais plus. Je t’aime et je veux prendre soin de toi, Pyper. Toute ma vie… je veux être là pour toi, si tu l’acceptes… » Une promesse, un aveu, une déclaration. Certaines personnes pourraient trouver cela niais mais la sobriété de mes paroles pesaient sérieusement, ce n’était pas une promesse d’enfants.


GleekOut!




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyMer 24 Juin 2015 - 17:12

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty

     

LOGAN ♦ PYPER

"Anything" is our word
I
l restait impassible devant ma colère. Comme à son habitude, il restait sans mot, en encaissant silencieusement tout ce que je lui balançais à la gueule. Je me morfondais dans mes sentiments passés, ceux qui ont fait surface les jours passés. Je le rejetais autant que je pouvais. Je savais pertinemment que je n'arriverais pas à lutter encore longtemps. Après m'être approchée à quelques centimètres de son torse, j'avais relâché entièrement la pression. Je sanglotais entre mes mains pour me cacher. Je n'avais pas envie qu'il me voit comme ça, qu'il me voit pleurer à cause de lui. Même si au final, tout ça..Enfin. Il enlaça mon épaule en signe de compréhension, tout en resserrant encore plus l'étreinte en me poussant vers l'intérieur de la chambre. Il referme la porte avant de se retirer dans la salle de bain. Je regarde l'espace de quelques instants la coupure sur mon bras. Je posais mon autre main pour stopper le saignement en l'attendant, tout en ôtant mon gilet. Quand il passa le pas de la porte, je tendai mon bras pour qu'il pose le papier mouillé sur ma plaie. J'avais mal, mais je ne disais rien, je fuyais volontairement son regard pour ne pas avoir à défier ce qu'il pensait. Quand ma coupure fut nettoyée, je sentis son corps se faufiler dans mon dos. Je restais impassible devant ce qu'il faisait, alors qu'intérieurement je bouillonnais, j'avais un réel mélange d'émotions. Je frissonnais en sentant sa tête s'approcher de mon cou. J'étais totalement troublée par lui, par ce qu'il me faisait ressentir. Mon frère était devenu plus que ça. Beaucoup plus que ça. Cet amour fraternel devenait flou, les limites jusque là posées s'estompaient. Je sentais une main venir se poser sur mon ventre, sans même réfléchir je posais tendrement la mienne pour accompagner son geste. L'impassibilité que j'avais jusqu'ici conservé commençait à disparaître. Le contact de sa peau sur la mienne faisait chavirer mon coeur, je perdais la notion du temps en sa compagnie. Ses doigts s'entremêlèrent dans les miens, je les serrais un peu plus fort à chaque fois. Je prends ses mains pour former les mettre autour de mon corps. Je cale son bras droit sous mon épaule gauche et vise versa. Je me sens protégée, je me sens comme dans un autre monde, là ou il n'y a aucun problème. « Je ne partirais plus, je ne t’abandonnerais plus. Je t’aime et je veux prendre soin de toi, Pyper. Toute ma vie… je veux être là pour toi, si tu l’acceptes… » Ses mots me réchauffent, ils me font du bien, ils m'emportent. La rage que j'avais ressenti s'était entièrement estompée pour faire place à de l'amour. J'oubliais tout, les dernières minutes, les dernières heures et les derniers jours. J'oubliais les conseils que m'avait donné Danny, je ne pouvais pas lutter, c'était trop dur pour moi. Trop dur, et je n'en avais pas envie. Je me retournai pour être en face de lui. Je gardais mes doigts enlacés dans les siens, tout en me collant à lui. Je déposai un léger baiser sur son cou avant d'y faire remonter mes mains. Mon geste signifiait implicitement que j'acceptais cette promesse. Mais tout ça, c'était mal, notre relation était non seulement dangereuse mais aussi malsaine. Même si nous n'avions pas franchi le pas, c'était complètement insensé. Je pris ses mains pour les faire glisser le long de mes courbes pour les placer au creux de mes reins. Je levai mes yeux pour le regarder. La première fois depuis que je m'étais énervée. Je me sentais enfin bien même si c'était mal.


GleekOut!



"Anything" is our word {Pygan} 9gga
I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyVen 26 Juin 2015 - 0:52

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty

     

LOGAN ♦ PYPER

"Anything" is our word
M
on cœur semble s’arrêter dans la seconde où celle de Pyper rejoignait la mienne quand je tentais de la garder contre moi. Je prenais cet acte comme une réponse positive à mon approche. Pas que je pensais qu’elle acceptait mes sentiments mais du moins, ma présence à ses côtés. Ce qui me permet d’avoir plus d’assurance quand je lui confesse mes sentiments à nouveau, que je lui fais la promesse de rester à ses côtés aussi longtemps que je vivrais. Car je suis plus que sérieux, je veux être là pour elle, je veux l’aimer et que cet amour finisse par se partager… Même si je ne peux pas m’emballer à ce propos, je suis déjà bien heureux de retrouver ma sœur. Essayer de la posséder encore plus était une étape que je devais attendre avant d’essayer…

Parce que je l’aime.
Que je veux la préserver.
La respecter.
Et surtout… trouver le moyen de ne plus avoir mal.

Mes muscles se crispent quand elle bouge. J’ai peur qu’elle s’en aille. Mais non, elle reste et je me sens défaillir. Elle m’embrasse dans le cou sans mesurer l’impact que ça pouvait me faire. Ce rapprochement est juste divin, inespéré. Je plonge mon regard sombre dans le sien, ce regard à la fois si dangereux et pourtant si passionné. Je pourrais rester ainsi pendant des heures, à observer la beauté de Pyper. Cette fille n’est pas simplement ma raison de vivre, c’est la déesse Aphrodite incarnée. Une beauté si douce et agréable. Elle me subjugue et encore, je suis loin de tout ce qu’elle peut me faire vivre par sa présence. Mes mains, le long de ses courbes, mes yeux détaillant ce que je pouvais voir. Elle se rapproche de moi et je ne peux m’empêcher de subir les assauts, la tension…

« hm, ça me fait naitre des pensées pas très catholiques dans ma tête quand tu te rapproches de moi de cette façon… » dis-je avec un petit sourire, penché à son oreille. Je plaque doucement mes mains dans le bas de son dos, rageant de ne pas pouvoir les descendre ou au contraire, les remonter pour retirer les vêtements de la jeune femme. Il n’y a pas que des sentiments, il y a aussi du désir. Elle me rend tellement bien dans ma peau, elle me fait tout oublier hormis le fait que je l’aime. Oublier que je fais l’inverse de ce que je dis en rapprochant encore plus Pyper contre moi, que je dépose quelques baisers en dessous de sa mâchoire.

« Je vais aller me doucher. Ça fait quelques jours que je n’en ai pas pris. » J’hésite quelques secondes. Quand je recule mon visage, mon pouce glisse lentement sur sa lèvre inférieure. Je rêve de les embrasser, ses lèvres, de les dévorer comme le reste de son corps. Putain, je l’aime… C’est horrible de se retenir. Je me retiens parce que je la respecte trop pour essayer de la toucher. La retrouver me convient tellement mais dans un sens, ce serait tellement… agréable de prendre ma douche avec elle… ensemble… J’ai déjà les images en tête. Bon dieu…

Je pose doucement mon front contre le sien : « Je pense que j’aurais besoin de toi pour me frotter le dos… » dis-je doucement à voix basse comme si quelqu’un pouvait nous entendre… J’ai pas envie de la laisser cinq minutes à plus de vingt centimètres de moi dans un sens, ce serait mieux qu’elle vienne… même si ce n’est pas forcément la meilleure des propositions…

Ce n’est pas bien tout ça… mais maintenant, ce n’est pas vraiment la sœur que je provoque, c’est la femme que j’aime. A qui j’ai fait la promesse de la chérir et de ne jamais l’abandonner.



GleekOut!




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyDim 28 Juin 2015 - 17:32

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty

     

LOGAN ♦ PYPER

"Anything" is our word
J
e me sentais renaître quand il était là. Depuis qu'il était arrivé, mon cœur s'était emballé dans un mélange de sentiments. Je me laissais défaillir à ses côtés. Je retrouvais non seulement mon frère mais aussi un homme assuré devant moi. Pendant longtemps il avait été dans le doute, engoncé dans ses problèmes de santé. Aujourd'hui il semblait plus apaisé, beaucoup mieux, peut-être heureux qui sait. J'étais contente de le voir dans cet état d'esprit, trop de fois je l'avais vu souffrir, trop de fois il a tout gardé pour lui, trop de fois.. Je l'aimais comme personne, c'était une partie de ma vie, j'étais comme connectée à lui. Je pouvais ressentir ses peines, ses peurs et ses joies. Je le connaissais par cœur, je lisais en lui comme un livre ouvert. Je m'approchais dangereusement de lui en lui embrassant son cou plein de douceur, c'était un diabolique plaisir de sentir sa peau au contact de mes lèvres en sachant pertinemment ce qu'il ressentait à mon égard. Son amour pour moi..« Ca me fait naitre des pensées pas très catholiques dans ma tête quand tu te rapproches de moi de cette façon… » Je plongeais dans l'ivresse de ses mots en l'écoutant parler. A mon tour j'avais des pensées loin d'être saines en sa compagnie. Cette amour réciproque qui naissait et grandissait. Je sentis ses mains descendre petit à petit jusqu'en bas de mon dos sans aller plus loin. Je me sentais partir encore plus loin en subissant ce contact interdit. Il se rapprochait encore plus près de moi en m'embrassant sous ma mâchoire crispée. Je lâchais un petit rire nerveux en le sentant aussi près de moi, en sentant que je ne le laissais pas insensible. « Et ça, ça te fait quoi ? » J'approchai mes lèvres près des siennes en les frôlant, pour aller mordiller sa lèvres inférieure. Pour mon plus grand malheur il s'écarta de quelques centimètres pour aller prendre une douche. Des pensées obscènes envahissaient mon esprit en y pensant. J'avais envie de le sentir contre moi, j'avais réellement envie de lui. Un feu ardent m'animait depuis quelques minutes. « Je pense que j’aurais besoin de toi pour me frotter le dos… » Dit-il en posant son front sur le mien. Sa suggestion n'était pas tombée dans l'oreille d'une sourde. Je me perdais dans ses yeux en mimant un sourire satisfait avant de me détacher de lui. C'était tellement un amour avec moi..

J'allai dans la salle de bain pour allumer la douche avant de revenir dans le salon pour l'entraîner avec moi, mes doigts enlacés dans les siens. Je ne pouvais plus me détacher de lui. J'étais partie à peine deux secondes qu'il me manquait déjà. C'était impossible. « Viens.. » dis-je doucement. Accompagnée par le bruit de l'eau qui coulait, je posai mes mains sur ses hanches dessinées afin de m'emparer du bas de son t-shirt pour le remonter et lui ôter délicatement. Je le regardai dans les yeux avant de le pousser légèrement de la main droite près de la douche. Ce moment était sublime, je le savourais autant que possible. Je fis glisser mes mains sur son torse qui arborait ses quelques cicatrices. J'avais mal pour lui en repensant à ce qu'il avait vécu ces dernières années, notamment ses années en tant que militaire. Il avait dû combattre, peut-être tuer. Chaque cicatrice montrait une faiblesse chez lui, et cela ne faisait que renfoncer d'autant plus mes sentiments pour lui. Je me baissais pour lui embrasser ses abdominaux, avant de remonter jusqu'à ses pectoraux. A chaque fois que je remontais, je lui laissais un doux baiser sur son corps. « Est-ce que t'es heureux ? » Je voulais qu'il le soit. Il me laissait un putain d'effet sur moi, un effet qui m'empêchait de lui dire non, je succombais à la tentation. Quand j'arrivai au bas de son cou je m'arrêtai en le regardant tout en souriant. Je montai au niveau de ses lèvres après quelques secondes pour y déposer les miennes dans un tendre baiser. Je l'aimais mon dieu, je le voulais entièrement. Je m'éloignai un peu de lui pour enlever lentement mon débardeur et me retrouver en soutien-gorge en continuant de l'embrasser. Les mains libres, j'enlevais mon soutif en l'envoyant par terre pour me retrouver seins nus face à lui. Je pris ses mains pour les déposer sur ma poitrine assez généreuse et timidement dressée. Je voulais qu'il continue de m'embrasser et de me toucher, je voulais que ce moment dure toute une vie.

GleekOut!



"Anything" is our word {Pygan} 9gga
I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyDim 28 Juin 2015 - 17:43

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty





smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyDim 28 Juin 2015 - 17:44

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty




"Anything" is our word {Pygan} 9gga
I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyDim 28 Juin 2015 - 17:49

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty





smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyDim 28 Juin 2015 - 17:57

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty




"Anything" is our word {Pygan} 9gga
I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyDim 28 Juin 2015 - 18:00

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty





smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyDim 28 Juin 2015 - 18:04

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty




"Anything" is our word {Pygan} 9gga
I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyDim 28 Juin 2015 - 18:11

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty





smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyLun 29 Juin 2015 - 0:30

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty




"Anything" is our word {Pygan} 9gga
I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyLun 29 Juin 2015 - 22:26

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty

     

LOGAN ♦ PYPER

"Anything" is our word
U
n acte impossible à contrôler. Aimer. C’est un sentiment plus compliqué que ce que l’on croit. Et pour ma part, je suis déjà compliqué, je le sais parfaitement. Peut-être que c’est ce qui me séduit vraiment, la complexité d’une relation, l’anormalité. J’ai lu des choses sur internet à propos de ce qu’ils m’ont diagnostiqué mais je ne pensais pas être anormal à ce point-là. Aimer ma sœur, je suis parfaitement conscient que ça ne plairait à personne dans mon entourage, je ne pensais pas pouvoir plaire à ma sœur mais c’est un fait, je peux la séduire… sans qu’elle n’en soit vraiment rebuter…

Enfin… alors que je suis à présent allongé à ses côtés, à lui voler quelques baisers, je viens à me demander à ce que ressent Pyper en ce moment même. Je connais parfaitement la situation, elle ne digérera pas cette histoire comme moi je peux le faire étant donné que c’était ce que je désirais le plus avec elle, avoir une relation, aimer sans avoir à me cacher de la personne concernée. Je me sentais plutôt heureux que honteux d’avoir pu toucher à ma sœur, à une personne avec qui je partage une génétique plus qu’exacte…

Si seulement, elle pouvait me comprendre jusqu’au bout. Je sais que ce n’est pas le cas. Je sais que Pyper va forcément réfléchir à cette histoire, se tordre l’esprit. Et d’y penser une fraction de seconde, je me sens mal de la faire souffrir, je ne supporterais pas qu’elle souffre. Elle guide mon bras sur sa poitrine, m’arrachant un frisson étant donné que c’était une partie de son corps qui m’excitait le plus. Je me pince la lèvre alors qu’elle finit par me parler. Maintenant … Une erreur ? A vrai dire, je ne vois pas cela ainsi et je voulais lui dire ouvertement…

Pour la rassurer… « Je ne regrette pas du tout ce qu’il vient de se passer entre nous, Pyper. Je suis réellement amoureux de toi, je te l’ai dit, aucune femme ne m’a rendu ainsi de toute ma vie. Jamais… je n’ai été aussi bien que dès l’instant où j’ai pu être « plus » pour toi. Je te l’ai dit, je suis heureux parce que je suis ainsi à tes côtés… et franchement, j’espèrais que ça puisse continuer tout le reste de ma vie… » mais ce serait égoïste et tellement difficile. Un tel secret sur plusieurs années ? Une vie entière ? Je ne sais pas si Pyper me cèderait ainsi toute notre vie, si elle finira par m’aimer. Je suis peut-être malade… mais pas con pour autant.

« Ce qui m’inquiète vraiment, c’est toi… te perdre… te faire souffrir… c’est ça qui me fait le plus peur. Je sais que tu n’es pas comme moi, que tu ressens l’impact négatif d’une telle relation… je n’ai pas envie de te tirailler entre… mon amour, moi et mon état… et la normalité, être comme tout le monde, rentrer dans le moule en n’étant pas ainsi proche de moi… » Ma main glisse sur son sein en me faisant apprécier la douceur de sa peau sous mes doigts puis je remonte lentement jusqu’à sa gorge que je caresse avant de finalement poser ma main sous sa nuque. Je me redresse pour pouvoir la regarder plus facilement dans les yeux. Je voulais y lire la vérité quand elle me répondra.

« Pyper… je… je veux que tu me dises tout… je veux dire… si tu ne vas pas bien, si ça te rend mal… je veux que tu me le dises, d’accord ? Je ne veux pas que tu te sentes détruite par ce qu’il se passe, je ne veux pas détruire ton être à cause de mes sentiments. » Cela me tuerait certainement de savoir qu’elle souffre à cause de moi. Je ne sais pas si j’arriverais à me pardonner de son mal être si elle venait à être mal dans sa peau. Je connais ce sentiment, cette douleur qui ronge une personne. Encore aujourd’hui, si je n’étais pas à ses côtés, je crois que je serais mort, je me serais donné la mort parce que je ne me supporterais plus…


GleekOut!




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyJeu 2 Juil 2015 - 14:47

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty

     

LOGAN ♦ PYPER

"Anything" is our word
J
'avais été porté par cette folie, par ce désir, par cette envie sexuelle. Je m'étais écouté, je n'avais pas réfléchi, j'avais seulement foncé la tête baissée dans une relation vouée à l'échec, et par dessus tout interdite. Ca y est, j'avais mélangé le sexe à tout ça, et comme m'avait clairement dit Danny, à partir de ce stade c'était foutu. Je ne pouvais m'en prendre qu'à moi-même, après tout, c'est moi qui l'avait incité à aller plus loin, c'est moi  qui avait entamé tout ça, pas lui. J'étais pleinement consciente de ses sentiments à mon égard et j'étais encore plus consciente qu'il n'allait pas refuser mes avances.. Toute façon, maintenant, à quoi ça servait de culpabiliser? Les choses étaient faîtes, et c'était une action irréversible. Il tentait de me rassurer comme il pouvait, me disant que c'est ce qu'il avait toujours voulu, mais je l'écoutais seulement d'une oreille, trop occupée à entendre ma honte résonner. Qu'est-ce que j'allais faire quand j'allais rester seule? Me retrouver seule? Après tout, je pouvais me défaire de toutes hontes quand il était avec moi, mais forcée de constater que j'allais m'en mordre les doigts en y réfléchissant calmement.  Il tentait en vain de continuer à me rassurer comme il pouvait, j'étais touchée par ce geste sincère, touchée par sa sincérité mais également le fait qu'il s'ouvre à moi. C'était l'une des rares fois ou la discussion n'était pas trop brève, et qu'il sortait de sa solitude intérieure.  Continuer encore longtemps? C'était une perspective qui faisait plus peur qu'autre chose, derrière mon masque impassible étaient renfermés de nombreuses émotions, que je ne pourrais contenir si longtemps.

D'un côté, j'avais réellement envie qu'il se sente enfin heureux, que ça lui fasse un déclic qui lui permettrait d'aller mieux. Cette vague de sentiments que je ressentais quotidiennement comme quelqu'un de "normal", il fallait qu'il la ressente. Normal. Un mot qui voulait dire tout et rien. Je pouvais me traiter d'anormale pour avoir couché avec mon frère, et pour pleins d'autres raisons. « Pyper… je… je veux que tu me dises tout… je veux dire… si tu ne vas pas bien, si ça te rend mal… je veux que tu me le dises, d’accord ? Je ne veux pas que tu te sentes détruite par ce qu’il se passe, je ne veux pas détruire ton être à cause de mes sentiments. » J'avais de la peine pour l'inquiétude qui se lisait dans ses yeux, il s'en voulait. Terriblement même. J'étais perplexe à l'idée de l'imaginer culpabiliser de ma propre culpabilité. Certes j'étais tiraillée par..tout, mais je me devais d'avoir l'esprit assez clair pour démêler tout ça. Je décalai son bras pour me relever. « Arrête de dire n'importe quoi, jamais tu me détruiras. » Je me mis debout en allant ramasser mes affaires. « Le problème c'est pas toi Logan, c'est moi. Tout ça, c'est de ma faute pas la tienne. » J'enfilai mon bas avant de commencer à mettre mon débardeur. « J'ai foncé la tête baissée sans penser aux conséquences, j'aurais dû mettre des barrières et pas me laisser emporter. Je ne regrette pas d'avoir couché avec toi, je regrette ce qu'il va se passer après. » Fallait bien le dire, c'était maintenant un sacré bordel, comment allait évoluer notre relation, qu'est-ce qu'on va faire? On va s'éviter ou se parler? Ou même refaire l'amour. Si je restais prochainement dans une pièce seule avec lui, ce n'était pas dit que je ne retombe pas dans ses filets. Je ne pouvais pas lui résister c'est tout. Il y avait une trop grande attraction entre nous deux pour rester impassible. Je ramassai également ses affaires en lui balançant au fur et à mesure. Je vins me rasseoir près de lui en posant une main sur sa joue en le fixant. « Faut qu'on s'évite. Quelque temps. » Je le disais à contre coeur, mais c'est ce qu'il fallait faire malgré tout, même si ça devait nous faire mal

GleekOut!



"Anything" is our word {Pygan} 9gga
I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyJeu 2 Juil 2015 - 20:52

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty

     

LOGAN ♦ PYPER

"Anything" is our word
S
ituation difficile… je tentais de panser les sentiments de ma sœur face à ce qu’on venait de faire. J’espérais grandement que ça la touche. Parce que j’espérais ne plus lui faire de mal à cause de moi. Mais elle semble déconcertée par mon discours. J’observe la jeune femme alors qu’elle pousse mon bras pour se relever. Mes yeux la regardent, apprécient la vision de son corps. Même si je suis satisfait, j’ai encore du plaisir à la regarder. Mais mes oreilles l’écoutent pour transmettre la souffrance à mon cœur…

Le problème, c’est elle ? « Non… », les mots glissent entre mes lèvres. Je me redresse et me met debout. Alors qu’elle parle, je la regarde comme un idiot. Ce n’est plus un regard d’envie mais d’incompréhension. Le problème, c’est que plus je l’écoute et plus j’ai l’impression de recevoir d’énormes coups de couteaux dans la chair. « Non… Non… » Je commence à perdre la tête à l’entendre. Parce qu’inconsciemment, je devine la finalité de son discours et je n’arrive pas à l’accepter.

J’enfile rapidement mon boxer et mon jean mais je ne prends pas le temps de faire plus car elle revient à moi. Je pose mes mains sur ses hanches. Qu’on s’évite un temps ? Je refuse ! C’est totalement impossible, j’ai besoin d’elle et je ne veux pas qu’elle s’éloigne de moi. Je souffrirais sans elle. Je mourrais sans elle. Je prends ses poignets pour allonger ma sœur sur le lit et les plaque sur celui-ci, je m’assois sur ses hanches pour la retenir. « Je ne peux pas te laisser partir, Pyper… J’ai besoin de toi, s’il te plait… »

Et parce que je suis désespéré, je penche mon visage vers le sien pour capturer ses lèvres. J’espérais que mon baiser la convaincrait de rester, de ne pas partir… Je ne peux pas… je ne peux pas vivre plus d’instant loin d’elle…



GleekOut!
[/quote]




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyVen 3 Juil 2015 - 17:26

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty

     

LOGAN ♦ PYPER

"Anything" is our word
S
J'essayais de lui expliquer tant bien que mal les choses. Je me devais d'être lucide pour lui, mais aussi pour moi. Ca ne servait plus à rien de se voiler la face une seconde de plus. Mon cœur se serrait en le voyant autant souffrir en écoutant mes paroles. J'explosais intérieurement essayant de me montrer imperturbable face à sa réaction. Je serrais les poings dans mon dos pour me donner encore un peu plus de force en achevant ma dernière phrase. Celle ou je lui disais que je devait l'éviter. J'avais eu du mal à lui dire, et même en prenant toutes les précautions du monde, je n'allais changer en rien la douleur qu'il pouvait éprouver. C'était sans issue tout ça. Ses «non» me crevaient le cœur, je me sentais dégueulasse. C'était moi qui l'avait incité à sauter le pas et c'était maintenant moi qui lui disais qu'on devait s'éloigner quelques temps. Ce que pouvais vraiment être conne parfois. Souvent même, fallait que j'apprenne à garder toute ma tête avec lui. A cause de ce qu'on avait fait, il y allait y avoir de lourdes conséquences. Je voyais son expression juste en face de moi, tiraillé entre la colère et la tristesse.. Il se rapprocha de moi, posant ses mains sur mes hanches. Mon regard suivit ses mains avant de sentir une douleur à mes poignets.

Je basculai sur le lit complètement emprisonnée sous Logan. Je le regardais impuissante, devant son état second. Il devenait presque agressif sous le coup de ses émotions. Il commença à m'embrasser, mais je ne pouvais et je ne devais pas céder. Je me dégageai de son baiser en mettant une main sur son torse, lisse, tout en me délivrant mon deuxième poignet de sa main. J'avais une légère trace rouge résultant de sa forte poigne. C'est pas de la force qui lui manquait. « Tu me fais mal. » Je frottai mon front avec une main pour finalement continuer, toujours avec son poids sur les hanches. Je finis par prendre son visage entre mes deux mains en gardant mon contact visuel. « C'est pas parce qu'on s'évite quelque temps que c'est pour toujours d'accord? Même si j'ai des sentiments forts pour toi, c'est juste pour reprendre nos esprits.. » Je devais surtout MOI reprendre mes esprits. Un moment ou je ne penserais plus à rien et bim, je recoucherai avec lui. C'était sûr, et ça ne devait plus se passer, malgré nos envies, malgré mes envies. Tout était déjà trop compliqué, comme toujours entre lui et moi.. « A un moment ou un autre on devra vivre l'un sans l'autre, on ne pourra plus être aussi intime, tu comprends ? Y'a une trop grande attirance entre nous en ce moment pour se voir souvent. On doit s'éloigner un peu.. » Et pas se retrouver seuls dans la même pièce, mais je me gardais bien de le dire. « Si on le fait pas maintenant on le fera jamais et tu le sais. » J'ouvrais les yeux en voyant la situation dans sa globalité. Lui, moi, nous. Notre avenir impossible.



GleekOut!



"Anything" is our word {Pygan} 9gga
I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} EmptyVen 3 Juil 2015 - 19:49

Logan Pearson
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur

"Anything" is our word {Pygan} Empty

     

LOGAN ♦ PYPER

"Anything" is our word
E
lle se débat, me repousse. Je vis ça tellement mal quand elle veut qu’on s’éloigne. Je m’y refuse malgré qu’elle continue de me convaincre que c’est pour notre bien. Un blabla que je ne voulais surtout pas entendre. Encore moins d’elle. Mon corps entier est crispé, je me retiens plus que possible de ne pas pleurer devant elle. Et plus elle continue de parler, plus j’ai mal. Les raisons de Pyper sont plus que raisonnables mais je ne veux pas. Non… Non…

Je tourne mon visage quand elle essaie de me faire comprendre que ça ne durera pas entre nous même si nous continuons. Un jour, on devra s’éloigner l’un de l’autre parce que chacun sera en couple. Je secoue la tête pour essayer de ne pas capter la suite de ses mots. Je ne veux plus l’écouter et m’écarte soudainement d’elle. La respiration haletante, je fais les cent pas dans la chambre tel un lion qui accumule de la colère, de la rage…

Je n’en veux plus de ces discours moralisateurs. Si j’ai choisi de le faire avec Pyper, c’est parce que je ne ressens pas que de l’amour fraternel pour elle. « Tu comprends rien… » dis-je soudainement. Je continue de marcher, j’occupe mon corps à le faire pour garder mon esprit capable de réfléchir pour lui parler : « Si je l’ai fait, c’est parce que je t’aime, si je t’ai embrassé, si je t’ai fait l’amour… c’est comme si je mettais mon cœur sur un plateau… Putain… », je grogne.

Et sans vraiment prévenir le coup, je frappe violemment dans la télévision. J’ai envoyé toute cette rag dans ce coup, la télévision a traversé la chambre et s’est explosée contre le mur. La respiration toujours plus saccadée, je regarde Pyper en la pointant violemment du doigt : « Je veux vivre ça normalement avec toi ! Je ne dis pas de le montrer à tout le monde mais je veux que tu sois toute à moi pour la vie ! Putain, pourquoi tu m’as laissé faire ça pour me jeter comme une merde après ça ?! Tu es comme tous les autres ! »

A présent, c’est le meuble qui prend un coup de pied violent. Ces coups me permettent d’extérioriser toute la colère, toute la violence qui s’accumulent dans mon corps. Je ne peux pas rester là, j’ai besoin de m’en aller. Je me sens tellement mal. Elle m’a trahie, elle a humilié mes sentiments. J’attrape mon tee-shirt ainsi que le reste de mes petites affaires. « Ne me reproches pas de partir, reproches le à toi, je compte pas revenir de sitôt ! »

Furieux, je claque violemment la porte de la chambre d’hôtel pour m’en aller. Plus je m’éloigne, plus tout remonte en moi. J’ai mal ; j’ai envie de crier cette douleur qui me transperce. Ce n’est pas seulement physique où mon genou m’arrache des gémissements de douleur à force de marcher sans morphine mais aussi moralement, je repars encore plus déchirer que j’étais revenu. Pyper venait d’achever les derniers fragments de mon être.




GleekOut!




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: "Anything" is our word {Pygan}   "Anything" is our word {Pygan} Empty

Contenu sponsorisé

"Anything" is our word {Pygan} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
"Anything" is our word {Pygan}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gabriel ∂ A word before, is worth two behind.
» can you understand without a word? raïxnina
» Hope ~ Another word?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: