Partagez
 

 Aley • You're so precious

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Aley • You're so precious   Aley • You're so precious EmptyVen 3 Juil 2015 - 11:23

avatar
Invité
Invité

Aley • You're so precious Empty

Il me fiche la trouille. Il ne faut pas que je comète d’impair en allant le rejoindre. Faire un accident de voiture serait juste une boucherie inutile et me ralentirait d’autant plus pour le rejoindre. Oh Alex, qu’est-ce qui a bien pu t’arriver hein ? Je mords ma lèvre d’inquiétude, cherchant mon souffle alors que je sens les battements de mon cœur raisonner dans mes tempes. Je suis amoureux, je le sais, il n’aura fallu que quelques semaines pour tomber totalement. Il va bien hein ? Il va aller bien ? J’entre dans le port rapidement avant de garer la voiture puis de courir le long des pontons. « 33-C…. » Putain c’est où ? Je cours encore avant de finir par voir le 31 et d’arriver à me diriger vers l’endroit, puis de le trouver et de me tétaniser quelques secondes avant de venir l’aider, puis de voir sa jambe en sang et l’entaille. « Merde… » Je le regarde avant de prendre de quoi lui faire un pansement compressif. Il faudrait recoudre, mais l’emmener à l’hôpital, c’est impossible… J’y arriverai sans doute mais… « Alex, tu as de quoi recoudre une plaie chez toi ? » Je le regarde avant de poser doucement ma main sur sa joue, puis de venir l’embrasser. « Je suis là, ça va aller… » J’emballe le haut de son corps dans la couverture avant de me remettre à son pansement, bon sang, qu’est-ce qui s’est passé… ? « Faut pas rester là… » J’vais en chier, mais tant pis. Je le mets assis avant de le soulever pour le prendre sur mon dos et me redresser avec lui pour marcher vers la voiture. « ça va aller. Parle-moi, t’endors pas. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aley • You're so precious   Aley • You're so precious EmptyDim 5 Juil 2015 - 22:31

Alexander H. Moon
Alexander H. Moon
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 07/01/2015
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Ji Chang Wook
Crédit avatar : feu ardennnnt
Messages : 288
Nationalité / origines : Américain. Origines sud-coréennes (enfin, c'est un faux passeport, mais est-ce important le préciser? Ca passerait mal, quand même, "corée du nord", sur les papiers...)
Situation : C'est compliqué
Etudes/études passées : Médecine
Job/Métier : Infirmier scolaire / Espion Nord-Coréen
Adresse de résidence : Downtown, quartier de Chinatown avec sa chienne Gaïa
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Teru
Voir le profil de l'utilisateur

Aley • You're so precious Empty

Pourquoi avoir contacté Danny plutôt qu'un autre cette nuit ? C'était une question à ne pas me poser. Logiquement, j'aurais du appeler l'un de mes 'collègues' pour qu'il puisse s'assurer que je n'avais pas laissé quelque chose m'échapper, mais non J'en n'avais pas envie... je savais que tout était ok. Le corps... il faudrait juste que je m'en occupe tout à l'heure. Logiquement, personne ne passerait ici d'ici là. Après avoir raccroché, je me posais donc sur le dos en serrant tant bien que mal mon garrot a la jambe pour ne pas perdre trop de sang, mais mes idées s'embrouillaient et la seule chose qui me gardait éveillé, c'étaient les bruits que je pouvais entendre à l'autre bout du fil, jusqu'à ce que finalement, la silhouette de Dan se démarque de la pénombre et s'approche de moi. Ouf... « Alex, tu as de quoi recoudre une plaie chez toi ? » « Hn... » J'inspirais lourdement, déposant tant bien que mal mon regard sur le sien, malgré qu'il me semble flou au possible. Il était vraiment venu me chercher... et on allait rentrer à la maison pour me soigner. Il était vraiment là. Serrant les dents, je me redressais pour l'aider, puis pris appuis tant bien que mal sur ma jambe valide, malgré ma tête qui tournait, tâchant tant bien que mal de rester attentif à ce qu'il me demandait. Ne pas m'endormir... lui parler... « T'es là... » Je pensais sincèrement qu'il ne viendrait pas. C'est peut-être pour tester ça que je l'avais appelé, finalement... pour tester. Mais non, nous nous dirigions maintenant vers sa voiture, alors qu'il me portait à moitié sur son dos et que je me sentais partir malgré moi. « Tae...won... » Jusqu'à la voiture, ça allait, mais la position semi-debout accentuait le flux sanguin a ma jambe et dès que je fis posé dans la voiture, je tournais de l'oeil pour de bon.



And the heat and the shouting, and my heart is pounding, and my eyes are burning, and suddenly everything, everything is... Quiet... Like silence, but not really silent... Just that still sort of quiet






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aley • You're so precious   Aley • You're so precious EmptyDim 5 Juil 2015 - 22:49

avatar
Invité
Invité

Aley • You're so precious Empty

Je suis là. Bien entendu que je suis là. Il pensait quoi ? « Bien sûr que je suis là… » Il me fait peur, il me fait réellement peur…. Mon dieu. C’est tellement… S’il vous plait, qui que vous soyez là-haut, ne me le prenez pas maintenant. Mon prénom… ça me fait frissonner, je le sens, je le sens qui lutte mais qui n’y arrive pas. « On y est bientôt. » Mais le bientôt est déjà trop tard et lorsque je le pose dans sur la plage arrière, il s’effondre inconscient. Il a besoin d’être rempli…. Il a besoin… Je mords ma lèvre avant de le mettre au chaud en comprimant un peu mieux sa plaie saignante avant de démarrer rapidement la voiture les mains couvertes de sang, les larmes aux yeux même si je me maîtrise pour ne pas embrouiller mon regard. Je m’arrête devant l’UCLA avant de me tourner et de fouiller dans mes poches pour prendre mon pass et de regarder vers le bâtiment. Un baiser sur ses lèvres bleues et je pars en courant pour aller à l’infirmerie et reprendre des compresses, des bandes avant de courir dans la section médicale pour fouiller les salles de TP à la recherche de solutions salines en perfusions. Elles sont encore utilisables... J'attrape un garrot, des aiguilles, de quoi lui faire une transfusions avant de repartir en tenant tout dans mes bras et de longer les murs pour ne pas tomber sur un gardien. Il le vaut bien. Une fois à la voiture, je prends son pouls en ayant le cœur à l’amende avant de le voir inspirer et de soupirer de soulagement, puis de reprendre le volant jusqu’à chez nous. Une fois dans mes bras, je vais chez lui et le dépose dans son lit, profitant de son inconscience pour nettoyer la plaie, le recoudre, le perfuser en créant une potence avec un porte-manteau. Une fois le pansement de fait, mes mains de lavées, j’attends à ses côtés, fébrile et épuisé mais sans savoir fermer les yeux… Pas ce soir, pas cette fois… pitié.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aley • You're so precious   Aley • You're so precious EmptyMar 7 Juil 2015 - 1:14

Alexander H. Moon
Alexander H. Moon
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 07/01/2015
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Ji Chang Wook
Crédit avatar : feu ardennnnt
Messages : 288
Nationalité / origines : Américain. Origines sud-coréennes (enfin, c'est un faux passeport, mais est-ce important le préciser? Ca passerait mal, quand même, "corée du nord", sur les papiers...)
Situation : C'est compliqué
Etudes/études passées : Médecine
Job/Métier : Infirmier scolaire / Espion Nord-Coréen
Adresse de résidence : Downtown, quartier de Chinatown avec sa chienne Gaïa
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Teru
Voir le profil de l'utilisateur

Aley • You're so precious Empty

C'était toujours effrayant d'être au bord de la perte de connaissance... mais à vrai dire, partir dans les vapes en ayant cet homme dans mon champ de vision me mettait... quelque peu en confiance. Être en confiance en sa présence, hein...? J'avais la naïveté de croire que je pouvais me « permettre » subconsciemment de m'évanouir, parce que Dan ne me laisserait jamais me vider de mon sang sans intervenir. Il ne laisserait pas ça arriver, n'est-ce pas... ? C'était trop tard pour me poser la question, à vrai dire...

En rouvrant lentement les paupières, je ne sais combien de temps plus tard, mon regard se déposa presque immédiatement sur le plafond, pensivement, malgré toutes mes confusions. C'était la maison... et j'avais mal à la jambe, alors tout ceci n'était pas un rêve. J'étais en vie, de retour chez moi et mon chien me léchait la main en gémissant faiblement parce qu'elle m'avait entendu me réveiller. Tout cela voulait donc dire que... ?

Un frisson, puis je tournais enfin la tête pour constater qu'il était là.
Il y avait d'énormes cernes sous ses yeux, mais il veillait tout de même bravement.
Il m'avait donc vraiment sauvé la mise, cette nuit... et là, il attendait juste mon regard.

Je l'avais appelé, il était venu. Il avait agit, il veillait.

Longuement, je l'observais alors, les yeux emplis de cette même reconnaissance infinie que pouvaient avoir les animaux envers leur maître, après avoir été tirés d'affaire suite à un gros choc émotionnel, puis je tendis mon bras tout faible pour lui attraper le genou mollement. J'avais mal a la poitrine... mon coeur battait trop vite, je ne savais pas quoi en faire. Je n'osais pas lui dire ce que je pensais, à quel point il était en train de gagner mes sentiments... de me faire tomber amoureux.



And the heat and the shouting, and my heart is pounding, and my eyes are burning, and suddenly everything, everything is... Quiet... Like silence, but not really silent... Just that still sort of quiet






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aley • You're so precious   Aley • You're so precious EmptyMar 7 Juil 2015 - 1:30

avatar
Invité
Invité

Aley • You're so precious Empty

Je suis totalement perdu dans mes songes. J’espère tellement qu’il va vite se réveiller, sinon, je ne sais pas ce que je vais pouvoir faire à part l’amener à l’hôpital et justifier tout ça avec une agression vulgaire et sauvage dans la rue pour notre argent ou je ne sais quelle connerie, mais je prie un dieu auquel je ne crois pas pour que ça aille, pour qu’il se réveille malgré sa faiblesse. Je sais qu’il va être mal pendant plusieurs jours, demain matin, j’irai acheter des aliments bons en fer et protéines avec des compléments alimentaires pour l’aider à se refaire. Je ferai ce qu’il faut du moment qu’il se réveille. Un regard vers la perfusion qui coule lentement, vers son poignet pour prendre son pouls qui bat lentement, mais au moins, il cogne et je me remets dans ma position, coudes sur les cuisses, visage dans les mains.

Je songe encore et encore jusqu’à sentir une main sur mon genou et de redresser le visage pour lui sourire longuement avant de pousser un soupir de soulagement. Je n’avais jamais fait ça encore. J’ai vu des membres du gang se faire soigner à la sauvage comme on dit, mais je n’avais encore jamais rien fait de tout ça. « Bouge pas. » Je me penche pour caresser son front doucement, tendrement, puis ses cheveux, mon autre main sur la sienne. « J’ai recousu la plaie, mais je ne suis pas non plus un expert… Alors, évite de bouger… » Je ne veux pas que ça s’ouvre. « Je suis content de te voir réveillé. » Je laisse ma main glisser pour caresser sa joue, mon pouce frôle sa lèvre blanche. Oh Alex… « Gaia ne t’a pas quitté non plus. » Je souris un peu avant de rapprocher mon siège du lit pour épargner mon dos qui en a pris un coup en le portant. « Tu m’as fait une belle frayeur… »

Et rien que d’y penser, mes yeux deviennent humides, brillants… même si les larmes ne tombent pas, l’émotion, elle, est intacte. « Comment tu te sens ? » S’il a mal, je peux ajouter un antidouleur dans la perfusion.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aley • You're so precious   Aley • You're so precious EmptyMar 7 Juil 2015 - 14:40

Alexander H. Moon
Alexander H. Moon
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 07/01/2015
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Ji Chang Wook
Crédit avatar : feu ardennnnt
Messages : 288
Nationalité / origines : Américain. Origines sud-coréennes (enfin, c'est un faux passeport, mais est-ce important le préciser? Ca passerait mal, quand même, "corée du nord", sur les papiers...)
Situation : C'est compliqué
Etudes/études passées : Médecine
Job/Métier : Infirmier scolaire / Espion Nord-Coréen
Adresse de résidence : Downtown, quartier de Chinatown avec sa chienne Gaïa
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Teru
Voir le profil de l'utilisateur

Aley • You're so precious Empty

Malgré mon étourdissement, j'écoutais sagement ses indications et me tins tranquille, sans chercher à me redresser à tout prix. Recousu, hein ? Je ne bougerai donc pas... mais j'espérais que ça cicatriserait rapidement. Argh... pis avec le cadavre caché sur le pont... il fallait que je demande à une équipière de s'occuper de ça... le gros du travail avait été fait. « Merci... » Je souris malgré tout, soupirant ensuite avant de le fixer dans les yeux à nouveau. Et voila qu'il était à deux doigts de pleurer. Il avait vraiment eu peur, ça se lisait dans son regard. Cette fois-ci, plus clairement que jamais. J'étais sincèrement navré d'avoir à lui faire vivre un truc pareil... et lentement, ma main vint donc caresser sa tempe du bout des doigts alors qu'il me demandait comment je me sentais. Eh bien... j'avais mal, mais c'était uniquement physique. La tête et le coeur ne souffraient pas plus que ça, malgré ce qui s'était passé durant la nuit. « Je... » Je vais bien. T'es là, donc je vais bien. Est-ce que c'est logique, ce que je raconte ? « m... » Et je me paralysais d'un coup en relâchant mon bras et en déglutissant la boule coincée dans ma gorge, tout simplement parce que ça aussi, ça faisait peur, mais que j'allais le dire quand même. « appelle Sun Woo. » Et je te fais confiance, même si je ne devrais pas.



And the heat and the shouting, and my heart is pounding, and my eyes are burning, and suddenly everything, everything is... Quiet... Like silence, but not really silent... Just that still sort of quiet






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aley • You're so precious   Aley • You're so precious EmptyMar 7 Juil 2015 - 15:03

avatar
Invité
Invité

Aley • You're so precious Empty

Je le regarde essayer de parler, il doit être épuisé. Pourquoi je le fais parler, il devrait dormir hein ? Oui, c’est ça, je devrai le forcer à dormir et se reposer, il a besoin de récupérer et moi je ne peux pas l’aider si je le force à parler. Il a besoin d’une transfusion avec ce qu’il a perdu. Mais comment faire hein ? Même avec la meilleure volonté du monde, je pourrais pas obtenir ça sans passer pour un dingue ou quelqu’un de suspicieux, surtout que je n’ai pas spécialement de contact à l’hôpital, enfin si, quelques-uns, mais qui n’ont pas forcément accès à la banque du sang, en plus, je ne connais pas son groupe sanguin et puis, obtenir une poche relève de la prouesse… même hospitalisé, ça ne garantit rien à moins d’en avoir réellement besoin. Je ferme doucement ses yeux lorsqu’il caresse ma tempe, j’ai juste envie de l’embrasser pour qu’on puisse se prouver qu’on est vivants. Et puis… Et puis la phrase tombe et j’ai le cœur qui s’arrête avant de repartir brutalement, une boule dans la gorge, l’humidité dans mes yeux qui redoublent de force. Je sais qu’il ne ment pas. Oh non, c’est terriblement sincère. « 바보… (idiot) » Je mords ma lèvre, je sers son haut, j’ai une larme qui m’échappe. C’est stupide, venant de quelqu’un d’autre, je m’en serai foutu royalement, mais pas avec lui. « 나는... 사랑해... (et moi… je t’aime.) » Je ne sais pas si j’ai le droit de le dire, mais c’est ça. Avoir failli le perdre me fait prendre conscience d’à quel point j’ai pu tomber pour lui.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aley • You're so precious   Aley • You're so precious EmptyMer 15 Juil 2015 - 23:37

Alexander H. Moon
Alexander H. Moon
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 07/01/2015
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Ji Chang Wook
Crédit avatar : feu ardennnnt
Messages : 288
Nationalité / origines : Américain. Origines sud-coréennes (enfin, c'est un faux passeport, mais est-ce important le préciser? Ca passerait mal, quand même, "corée du nord", sur les papiers...)
Situation : C'est compliqué
Etudes/études passées : Médecine
Job/Métier : Infirmier scolaire / Espion Nord-Coréen
Adresse de résidence : Downtown, quartier de Chinatown avec sa chienne Gaïa
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Teru
Voir le profil de l'utilisateur

Aley • You're so precious Empty

Etait-il sérieusement en train de pleurer ? Pourquoi ? J'allais bien, j'étais réveillé ! Mais alors... je lui avais fais si peur que ça ? À vrai dire, j'étais tellement entré dans mon mode « survie » tout à l'heure que je ne m'étais même pas préoccupé de ce que la scène avait pu sembler aux yeux de Dan. Se concentrer sur la tâche, c'est tout ce qu'il y avait à faire. La tâche. Vivre. Ne pas mourir. Pas le place temps pour les émotions là-dedans ou pour les réflexions hors sujet, pas de place pour les larmes...

Du coup, je... ne savais pas comment répondre à sa réaction. J'aimerais qu'il cesse de pleurer, ce serait plus simple... surtout que les moments comme celui-ci risquaient de se répéter dans le futur. C'est ça la réalité, Danny. C'est ça la réalité avec moi... et c'est que le pic de l'iceberg. Parfaitement interdit et engourdi face au jeune homme, je révélais ainsi tout mon handicap social en matière de sentiments, puis-ce que les miens ne s'exprimèrent qu'au minimum. Pourtant, il avait désormais mon prénom.

Il m'aime.

Je me mis à le fixer longuement, cessant un instant de respirer, car sa phrase venait de me déstabiliser un peu plus. Je me sentais désormais comme un enfant face à un problème de mathématique que je n'avais pas appris à résoudre car c'était d'un niveau trop élevé pour moi. Qu'est-ce que je fais ? Qu'est-ce que je dis ? Qu'est-ce que c'est que ces impressions étranges dans mon corps ? Qu'est-ce qui se passe ?

« Je ne connais pas le sens de ce verbe. »
Je levais un regard confus, presque coupable, sur lui. « Mais ce que je sais... c'est que je veux pas être la personne qui te fera pleurer. Je suis désolé... » Ma main tremblante chassa donc sa larme. « Merci... » Un léger gémissement de douleur m'échappa, mais je caressais sa lèvre inférieure malgré tout, parce que je ne pouvais pas l'embrasser dans cette position. « Je voulais être sûr... que je pouvais... te faire confiance. » Et je souris faiblement avant de fermer les paupières.



And the heat and the shouting, and my heart is pounding, and my eyes are burning, and suddenly everything, everything is... Quiet... Like silence, but not really silent... Just that still sort of quiet






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aley • You're so precious   Aley • You're so precious EmptyJeu 16 Juil 2015 - 11:52

avatar
Invité
Invité

Aley • You're so precious Empty

« Je ne connais pas le sens de ce verbe. Mais ce que je sais... c'est que je veux pas être la personne qui te fera pleurer. Je suis désolé... » « Ce sont des bonnes larmes. » Mais c’est faux ce qu’il dit. Qu’il ne connait pas le sens de ce verbe. C’est faux. Il tremble, il gémit et je m’empresse d’injecter l’antidouleur dans sa perfusion. J’espère que ça le soulagement. Il a tellement morflé ce soir. Je sais que ça sera notre quotidien à vrai dire, mais je suis content qu’il m’ait appelé. Je crois que je vais devoir étudier plus sérieusement le rafistolage de corps pour être sûr de savoir l’aider à chaque fois qu’une chose pareille se produira. Il faut que je vérifie nos groupes sanguins aussi… J’arriverai peut-être trouver un moyen de le transfuser avec mon propre sang. « Je voulais être sûr... que je pouvais... te faire confiance. » « Ta chienne est folle de moi, ça te suffit pas ? » Je souris en le voyant fermer les paupières, caressant doucement sa joue avant de venir déposer un baiser tendre sur ses lèvres. « C’est tellement faux ce que tu dis. Tu n’es pas un monstre, tu fais ce métier parce que tu dois avoir quelqu’un là-haut qui compte sur toi. Les vrais monstres se fichent pas mal des sentiments des autres. Si tu étais un monstre, tu ne m’aurais pas dit ton prénom, tu ne serais pas désolé, tu ne m’aurais pas testé par peur de souffrir aussi. Tu sais aimer… Tu as juste peur de te l’autoriser. » Un nouveau baiser et je viens m’allonger à ses côtés doucement pour ne pas réveiller ses douleurs, épuisé aussi par cette nuit de fou.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aley • You're so precious   Aley • You're so precious EmptyJeu 16 Juil 2015 - 13:06

Alexander H. Moon
Alexander H. Moon
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 07/01/2015
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Ji Chang Wook
Crédit avatar : feu ardennnnt
Messages : 288
Nationalité / origines : Américain. Origines sud-coréennes (enfin, c'est un faux passeport, mais est-ce important le préciser? Ca passerait mal, quand même, "corée du nord", sur les papiers...)
Situation : C'est compliqué
Etudes/études passées : Médecine
Job/Métier : Infirmier scolaire / Espion Nord-Coréen
Adresse de résidence : Downtown, quartier de Chinatown avec sa chienne Gaïa
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Teru
Voir le profil de l'utilisateur

Aley • You're so precious Empty

J'esquissais un très léger sourire à sa petite blague concernant Gaia, puis écoutais le plus attentivement possible ses paroles en sous-pesant chaque mot. Heureusement qu'il y avait cet antidouleur, damn. Quelqu'un qui comptait sur moi... oui, effectivement, il y avait bien quelqu'un. Je me demandais si elle arriverait à se regarder dans un miroir sans détourner le regard si elle savait combien de gens étaient morts pour qu'elle puisse rester en vie. En fait, elle n'avait pas à le savoir, tout simplement, ce serait mieux. C'était ma responsabilité. Je soupirais donc doucement en tournant les yeux vers le plafond, tandis que Danny venait s'allonger à côté de moi. Une présence nocturne qui faisait du bien, à vrai dire. « Qu'est-ce qui est le pire, dans ce cas ? Ignorer les sentiments des autres et agir ou alors les prendre en compte, comprendre qu'il y a un problème moral, être désolé, mais agir quand même ? » Je glissais ma main sur sa cuisse pour la caresser du bout des doigts. « Le petit Henry s'en fiche que l'assassin de ses parents soit désolé. La famille du type qui attend encore de se faire jeter à l'eau sur le bateau de tout à l'heure s'en fiche qu'on s'excuse pour son décès. Et toi, ça va sans doute pas  t'apporter la paix d'apprendre que les gars qui ont abusé de ton ex ne voulaient pas forcément le faire, n'est-ce pas ? » J'entrouvris les yeux dans le vide. « Tout ce que je veux, c'est faire sortir ma soeur de là où elle se trouve, peu importe ce que ça nous coûte... parce que j'ai promis. Alors un jour, je devrais peut-être tuer mon propre cousin pour ça. Et je devrais te liquider toi aussi pour t'avoir dis des choses pareilles. » Je sentis ma gorge se nouer et mes yeux s'humidifier, mais aucune larme ne coula. Par contre, ma main s'agrippa a sa jambe un peu plus fermement. « Parfois... j'aimerais juste qu'on m'apprenne qu'elle est morte pour que ça s'arrête. » Parce qu'ils n'avaient pas d'autre moyen de pression sur mes épaules sans Jihan. Et... je ne voulais pas que Danny en devienne un. « Voilà mon histoire. » Et pourtant, je t'aime.



And the heat and the shouting, and my heart is pounding, and my eyes are burning, and suddenly everything, everything is... Quiet... Like silence, but not really silent... Just that still sort of quiet






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aley • You're so precious   Aley • You're so precious EmptyJeu 16 Juil 2015 - 13:23

avatar
Invité
Invité

Aley • You're so precious Empty

« Qu'est-ce qui est le pire, dans ce cas ? Ignorer les sentiments des autres et agir ou alors les prendre en compte, comprendre qu'il y a un problème moral, être désolé, mais agir quand même ? » Est-ce qu’il y a une réponse vraiment possible à ça ? Non, je ne pense pas à vrai dire. Parce que c’est comme de demander à quelqu’un de différencier le bien du mal, c’est une notion propre à chacun et aux valeurs qu’on nous a donné et à celles qu’on a bien voulu garder. Ce qui est « mieux » n’est qu’une notion propre à soi-même. Ce qui est favorable pour moi ne le sera sans doute pas pour lui et inversement. « Le petit Henry s'en fiche que l'assassin de ses parents soit désolé. La famille du type qui attend encore de se faire jeter à l'eau sur le bateau de tout à l'heure s'en fiche qu'on s'excuse pour son décès. Et toi, ça va sans doute pas t'apporter la paix d'apprendre que les gars qui ont abusé de ton ex ne voulaient pas forcément le faire, n'est-ce pas ? » C’est vrai pourtant, je les ai tous punis, mais pas que pour ça. C’est simplement à ce moment précis que j’ai compris à quel point le gang pouvait être destructeur et j’ai sauvé mon cul au dépend de tout le monde. Ma vengeance pour elle, au fond, ne venait qu’au second plan. Je suis égoïste, je l’ai toujours été mais lui, il s’est complètement oublié pour quelqu’un d’autre. « Tout ce que je veux, c'est faire sortir ma soeur de là où elle se trouve, peu importe ce que ça nous coûte... parce que j'ai promis. Alors un jour, je devrais peut-être tuer mon propre cousin pour ça. Et je devrais te liquider toi aussi pour t'avoir dit des choses pareilles. » « Si un jour on doit en venir à avoir une arme braquée sur moi alors crois-moi bien que je serai le seul à la tenir. » Parce que je ne laisserai personne me tuer, pas même lui, surtout pas lui. Il se détesterait tellement après. Est-ce que j’ai le droit de dire que je suis soulagé que ce soit pour sa sœur qu’il fasse tout ça et pas pour une autre femme ? Probablement pas, pourtant, je le pense… Je regarde sa main qui m’agrippe un peu plus et dépose la mienne par-dessus avant de tourner mon minois vers lui pour l’observer. Il souffre, mais cette fois, c’est une souffrance de l’âme, du cœur. « Parfois... j'aimerais juste qu'on m'apprenne qu'elle est morte pour que ça s'arrête. » Peut-être aussi pour se dire qu’elle ne vit plus de calvaire. Les viols, les tortures, tout doit y passer là-bas, surtout pour une femme. « Voilà mon histoire. » Je me tourne doucement pour me coller à lui avant de venir embrasser sa tête doucement. « Maintenant, on peut lancer la nôtre. » Il peut se le foutre au cul s’il croit que ça va se terminer maintenant. Je l’ai, je le garde. J’irai finir son travail, il ne doit pas être loin le bateau, j’ai encore un peu de temps. Il faut juste qu’il s’endorme mon beau brun. « Je te fuirai pas. Peu importe ce que tu dis, ce que tu fais… Je resterai une ombre derrière toi, dans le silence et l’interdit… » Je me sens pathétique à l’aimer comme ça et pourtant, je souris à cette idée. Comme quoi, l’absurdité des choses peut être magnifique parfois.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aley • You're so precious   Aley • You're so precious EmptyMer 26 Aoû 2015 - 16:12

Alexander H. Moon
Alexander H. Moon
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 07/01/2015
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Ji Chang Wook
Crédit avatar : feu ardennnnt
Messages : 288
Nationalité / origines : Américain. Origines sud-coréennes (enfin, c'est un faux passeport, mais est-ce important le préciser? Ca passerait mal, quand même, "corée du nord", sur les papiers...)
Situation : C'est compliqué
Etudes/études passées : Médecine
Job/Métier : Infirmier scolaire / Espion Nord-Coréen
Adresse de résidence : Downtown, quartier de Chinatown avec sa chienne Gaïa
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Teru
Voir le profil de l'utilisateur

Aley • You're so precious Empty

Il était dingue, son comportement en privé, quand même... j'avais vraiment l'impression qu'il était complètement aliéné lorsqu'on en venait à parler de moi et je ne savais même pas ce que j'avais fais pour qu'il s'accroche autant à une personne comme celle que j'étais. Ca n'avait pas de logique, aucune logique, tout comme ses paroles, là. Il n'avait vraiment fait ma rencontre qu'il y a quelques semaines et il parlait déjà de rester une ombre derrière moi. Bien sûr... c'était touchant, mais est-ce qu'il se rendait vraiment compte de ce qu'il disait ? Décidément... les personnes amoureuses étaient réellement un mystère pour moi et lui d'autant plus. Mais soit. Il voulait prendre le risque de mourir, il l'avait déjà pris à plusieurs reprises, alors soit. Soupirant a ses dernières paroles, je relâchais lentement sa jambe pour fermer les paupières, voyant qu'il souriait comme un crétin. « Tu es un idiot aveuglé par les émotions, doublé d'inconscience pure. » Je déglutis, puis rouvris les yeux pour les poser sur le vide. « C'est vraiment si fort que ça, Taewon ? » Bien sûr que c'était 'si fort que ça', il était sorti au milieu de la nuit pour venir me repêcher sans même réfléchir à deux fois. Je tournais donc le visage vers lui, puis tendis faiblement une main pour la déposer sur sa tête afin de caresser ses cheveux. « Je suis désolé... » J'appuyais doucement mon front contre le sien, puis l'embrassais du bout des lèvres. « Je crois que je suis le plus idiot des deux, finalement. Merci... » Merci de me donner la possibilité d'être humain aussi. Le droit à l'amour et à la Vie, aussi artificielle et fragile fusse-t-elle. Il me faisait tellement de bien, il ne devait pas en avoir conscience.



And the heat and the shouting, and my heart is pounding, and my eyes are burning, and suddenly everything, everything is... Quiet... Like silence, but not really silent... Just that still sort of quiet






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aley • You're so precious   Aley • You're so precious EmptyJeu 3 Sep 2015 - 10:55

avatar
Invité
Invité

Aley • You're so precious Empty

Un idiot aveuglé par les émotions doublé d’une inconscience pure ? Il pense vraiment ce qu’il dit ? Je le fixe longuement alors qu’il semble vraiment pris dans ses pensées. Est-ce que c’est si fort ? Je suis bien sorti au milieu de la nuit non ? Je l’ai bien fait juste pour venir le rejoindre non ? Alors est-ce que c’est si fort ? J’ai envie de dire malheureusement ET heureusement oui. Malheureusement pour moi, heureusement pour lui, sinon, il serait mort à l’heure qu’il est. Je soupire faiblement avant de croiser mes bras sous ma nuque et fixer le plafond, comme il le fait si bien. Il s’excuse, je hausse un sourcil. L’entendre dire ça, c’est vraiment troublant. Je n’ai jamais vu Alex comme le genre de type capable de s’excuser. Ce n’est pas méchamment que je dis ça, mais j’ai tendance à croire qu’il a trop de fierté pour ça. Enfin, trop d’orgueil pour ça, mais je me trompe largement. Il s’excuse, il fait un aveu, il me remercie. Et après, il se demande comment je peux l’aimer ? C’est justement à cause de moments pareils. Je me penche doucement au-dessus de lui. « J’aime bien les idiots faut croire…. » Je souris tendrement, dépose un baiser sur ses lèvres. « Dors, t’en as besoin. » Je me rallonge, attends sagement qu’il dorme avant de me changer et de retourner au port pour finir le travail et nettoyer tout son bazar avant que quelqu’un ne prévienne flics ou que ses « patrons » ne se rendent compte qu’il a merdé. Lorsque je rentre, le soleil se lève sur la ville et je suis complètement épuisé par cette nuit blanche. Il semble paisible… Tant mieux. Je vérifie sa perfusion avant de partir prendre une longue douche. Je n’ai rien oublié de mon époque de mafieux… C’est fou, j’avais réussi à me persuader que c’était loin, comme dans une autre vie, mais c’est encore terriblement présent. Une fois propre, je reviens pour pouvoir me changer, et veiller sur lui…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aley • You're so precious   Aley • You're so precious Empty

Contenu sponsorisé

Aley • You're so precious Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Aley • You're so precious
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gollum - «My precious...» [fiche validée]
» Aley Moon Kyu ♚ The world is ours
» Precious Dark ♤ Amelia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: