-22%
Le deal à ne pas rater :
Nouveaux écouteurs sans-fil Huawei FreeBuds 3 (via ODR 30€)
106.95 € 136.95 €
Voir le deal

Partagez
 

 que Dieu ai pitié d'eux (w/ teru)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: que Dieu ai pitié d'eux (w/ teru)   que Dieu ai pitié d'eux (w/ teru) EmptySam 11 Juil 2015 - 18:13

avatar
Invité
Invité

que Dieu ai pitié d'eux (w/ teru) Empty

bordel de merde, dans quel pétrin tu t'étais encore fourré hein? ta bande de potes là, elle t'embarque toujours dans des histoires incroyables, dans des situations qui te mettent tellement mal à l'aise! ce soir, ils t'embarquaient dans une boite de strip-tease dans central, lieu où tu n'avais pas vraiment l'habitude d'elle en fait. leur raison: ta déprission, ou du moins la baisse de moral qui a commencé à la mort de betty, ton ex-femme. depuis, tu te morfonds un peu sur toi-même et puis ta poitrine qui te fait souffrir n'arrange pas du tout les choses. mais têtu comme tu es, tu refuses de te faire soigner. peut-être veux-tu la rejoindre à betty?
comme tous les soirs où vous sortez, vous vous donnez un lieu de rendez-vous sauf que là, tu ignorais le nom de la boite. arrivé dans central, tu entres dans la première boite que tu vois, le ladies' night, sous le drôle de regard du videur. bizarrement, tu ne retrouves personne à l'intérieur. la soirée commence bien pour toi, tu viens de payer l'entrée une petite fortune pour te rendre compte que les employés sont tous des hommes et dans le public, presque que des femmes. tu soupires, il est trop tard pour faire marche arrière, tant pis. tu préviens tes amis que tu t'es trompé et tu commences à la soirée tout seul, regardant vaguement les strip-teaseurs. plutôt intrigué que émerveillé.
le soirée continue et tu enfiles verre sur verre. quelques femmes sont venus te voir, te draguer mais rien de bien attirant. maintenant, t'es quasiment saoul et lorsqu'une de tes chansons 'préférées' pénètre tes oreilles, tu deviens fou. tu commences une marche virile vers une des barres, t'accroches à celle-ci et commence à danser, bougeant du bassin, ouvrant ta chemise.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: que Dieu ai pitié d'eux (w/ teru)   que Dieu ai pitié d'eux (w/ teru) EmptyJeu 16 Juil 2015 - 13:45

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon

que Dieu ai pitié d'eux (w/ teru) Empty

NAN, SERIEUSEMENT LES GARS, LE FANGTASIA ?! Ca m'apprendra à être encore trop naïf... j'aurais du le sentir venir, le coup fourré, lorsque Siam et Levi, alias tic et tac étaient venus vers moi avec leurs grands sourires pour me proposer innocemment d'aller boire un verre en ville avec eux, histoire de « pas rester seul alors qu'Heloise passait la nuit chez Maggie pour lui remonter le moral ». En même temps, je ne pouvais pas en attendre moins d'un couple gay qui s'était rencontré en boîte de nuit... aisch... bon bref, maintenant qu'on y était, autant en profiter. Je m'étais néanmoins promis de ne plus boire d'alcool pendant quelques temps après la dernière soirée arrosée avec Gia, alors je me contenterais de faire le baby sitter ce soir, je crois. À l'intérieur, plein de filles, quelques garçons ( Etonnant pour un club homo... mais j'imagine que c'était une soirée spéciale strip tease... tschhh quelle bande de petits pervers ! Me faire venir pour une soirée streap tease... sérieusement... ils pouvaient pas juste s'envoyer en l'air chez eux au lieu de venir baver sur les autres ? u_u), je me sentais pas tellement à ma place. Très bien... je ferais donc une exception pour ce soir sur l'alcool, mais juste parce que sinon, j'allais être mal à l'aise toute la nuit.

Je les détessssteeeeee.

Quoi qu'il en soit, la soirée battait son plein au rythme des gogo dancers qui défilaient, des dollars qui volaient dans leurs slips et finalement, je me mis aussi à observer un peu plus attentivement se qui se passait sur scène, d'un oeil critique. C'était tout un art, de se déshabiller, en fait... {Levi: allez, c'est la scène libre ! Je parie 100$ chacun que vous oserez pas vous lever et y aller.} Ce sur quoi les yeux de Siam semblèrent s'allumer aussitôt. Wohwohwohwohwoh ! D'habitude, c'était le mec calme, qui souriait toujours poliment pour cacher ce qu'il pensait vraiment et du coup, je le pensais sage... mais en fait, il semblerait bien qu'il cachait son jeu. Voila qu'il filait droit au milieu des gens en me laissant parfaitement choqué à ma place pendant que ses vêtements tombaient un à un de manière fluide. « HEIN ?! » Levi se mit à rire aussitôt à côté de moi d'un air défiant, puis tendis une main ouverte dans ma direction, bien que son regard ne se détachait ni de son mec, ni des garçons dans la salle, comme pour surveiller que personne n'allait aborder son chéri. {Levi : Tu me dois 100$.} Il était sérieux ? J'avais même pas accepté son pari, d'abord ! Quelques minutes plus tard, Siam revins finalement se rasseoir à la table comme une fleur, en redevenant le petit ange habituel qu'il était. {Siam : je crois que tu peux augmenter la somme du pari... il va perdre de toute manière.} Mais ! Mais quelle bande de pétasses... « Non mais vous êtes vraiment des... ! » Ben si c'était comme ça, j'allais leur faire manger leur pari ! « Sors ton portefeuille, princesse, ce soir, tu passe a la caisse... » Et je faisais même des rimes, c'était beau. Bien décidé, je me levais donc à mon tour, puis retirais ma montre pour la leur laisser, avant de me diriger moi-même jusqu'au centre de la piste pour essayer de prendre exemple sur ce que j'avais pu observer chez les autres personnes durant la soirée en matière d'effeuillage. Se faire siffler comme ça par des nanas... et des mecs... c'était bizarre et gênant... mais je gardais le défi en tête et je m'y tiendrais. Après quelques minutes qui m'avaient poussé à finir shirtless et la ceinture de pantalon ouverte, je remarquais néanmoins qu'un gars qui ondulait contre une barre sous les regards intéressés des demoiselles semblait n'aller pas si bien que ça. Y'avait... un truc étrange dans ses yeux. Il était visiblement saoul, mais ne semblait pas plus joyeux de vivre que ça et pour le coup, après être allé récupérer l'argent de mon pari comme il se doit, je pris congé de mes ami(e)s pour aller attendre le danseur improvisé au bord de la piste. Je ne le connaissais pas, mais je crois qu'il valait mieux ne pas le laisser seul... « Hey, sexy boy! » Ma main se posa sur son épaule. « Ca va ? T'as pas l'air en forme...»


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
 
que Dieu ai pitié d'eux (w/ teru)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [upotobox ] Windtalkers, les messagers du vent [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser