Partagez
 

 I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme]   I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] EmptyLun 13 Juil 2015 - 19:06

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Empty
















{ ▶ } Ce serait bien qu'on parle. Qu'on parle de quoi ? De tout ça ? Il y a bien un moment donné où ça devait arriver, n'est-ce pas ? On ne pouvait pas faire semblant indéfiniment... faire semblant que tout allait bien dans le meilleur des mondes, parce que c'était de loin pas le cas du mien et ça, Heloise avait inévitablement fini par le comprendre. J'étais donc partagé entre joie et peur, partagé entre jalousie et envie. Je ne savais pas où on mettait les pieds et cet inconnu avait quelque chose d'angoissant à mes yeux. Le pire, c'est que ça n'avait rien à voir avec elle. C'était pas de sa faute, ni celle de Leo... c'était juste la situation générale qui me demandait des trucs que je n'avais encore jamais eu à prendre en compte jusqu'à présent et peut-être que dans un sens, je voulais les fuir le plus longtemps possible. Ca me faisait culpabiliser , évidemment... parce que je me sentais comme une sorte d'imposteur dans tout ça. Imposteur envers tout le monde, y compris moi-même. Je n'avais pas peur d'être papa, pas peur d'être le petit-ami de cette femme... mais peur de ne plus être moi-même et de devenir quelqu'un d'autre, de me perdre totalement comme certains gars que je connaissais et qui devenaient cons avec le temps, ça oui, ça me terrorisait. Qu'est-ce qui me garantissait que je deviendrais pas moi aussi un minable plus tard ? Avec un job minable et des buts minables dans la vie, parce que j'aurais vendu mon âme a d'autres personnes inconsciemment en m'oubliant au passage. Sans lâcher la main d'Heloise, je nous amenais donc jusqu'à un coin ombragé pour installer la couverture et sortir ce que nous avions acheté au marché, puis m'assis à ses côtés silencieusement, mains croisées devant moi. « Ca va, c'est bien, ici ? »


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme]   I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] EmptyLun 13 Juil 2015 - 20:08

avatar
Invité
Invité

I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Empty

 
—Helo & Teru—

I don't know, I can't see myself

I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Tumblr_nhw2453NkB1tct1o1o2_250C’est lourd entre nous aujourd’hui malgré la légèreté du moment. Le marché était vraiment mignon et voir tous ces petits animaux m’a fait un peu oublié la réalité et puis, il faut dire que j’ai une faim de louve et surtout que j’aime être en sa compagnie ; mais c’est trop tendu entre nous. Je ne sais pas ce qui se passe et à vrai dire, j’ai peur de mettre des mots sur nos maux. Peur d’ouvrir des plaies et de ne pas savoir les refermer. Peur des conséquences que ça aura si on se met à parler à cœur ouvert. Il me montre un endroit et on s’y installe rapidement. Je dépose la couverture et glisse dessus, trouvant une solution confortable avec mon bidon avant de prendre un des sandwichs qu’on s’est achetés, lui donnant le sien. Mon regard se perd sur l’horizon et je hoche simplement la tête à sa question avant de sourire un peu. Un silence s’installe pendant qu’on commence à manger et l’appétit que j’avais disparait soudainement, me laissant un nœud dans la gorge. « Teru… » C’est si dur de parler, mais je ne le fais pas que pour moi. « Il nous arrive quoi… ? » Je n’ose pas le regarder, à la place, je repose ma pitance avant de soupirer. « Je sais que ce bébé est arrivé par lui-même et qu’on assume parce qu’on en a eu envie, mais y’a un fossé qui se crée depuis qu’on l’a et encore plus depuis qu’on a emménagé ensemble. » Je joue nerveusement avec ma longue chevelure. « Je sais qu’on s’aime… Mais je crois que tu n’es pas prêt à tout ça. » Moi je le suis, j’ai assez réfléchi à tout ça. « Les vrais moments où je te vois sourire en ce moment, c’est quand tu pars pour voir tes amis… » Ce n’est pas un reproche, j’essaie juste de poser la situation, de comprendre. « Sois honnête… dis-moi… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme]   I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] EmptyLun 13 Juil 2015 - 21:04

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Empty
















{ ▶ } Non, vraiment, l'appétit n'était pas là et quoi qu'on y fasse, il y avait un problème dans l'ambiance, à tel point qu'Heloise fixait simplement l'horizon d'un air pensif, tandis que de mon côté, je me faisais des scénarios improbables au sujet de ce qui lui traversait l'esprit. Entendre mon prénom me sortis finalement de mes pensées et je me concentrais sur ce qu'elle commença à me dire, me redressant même un peu, comme pour me défendre de je ne sais trop quoi lorsque le « t'es pas prêt » résonna dans mes oreilles. Non, non j'suis pas prêt du tout, je flippe... comment faisait-elle pour être aussi zen, de son côté ? Ca me dépassait presque et ça accentuait naturellement mon impression d'être dans un tort énorme vis-à-vis de la situation. Être honnête, lui dire des choses. Par où commencer ? Il y avait tellement de trucs et rien à la fois. Après avoir posé ma main sur son genou un instant, je pris une grande inspiration, puis rassemblais mes idées pour reposer mes yeux sur les siens. « Je suis même pas sûr de ce qui se passe... » Je serrais les mains en les sentant devenir moites. « Honnêtement... voila à quoi j'peux pas m'empêcher de penser. On se connaît depuis Novembre, on est en couple depuis Janvier et t'es tombée enceinte un mois plus tard. Je commence seulement à connaître vraiment tes goûts, on n'a jamais fais de voyage ensemble en amoureux, on a à peine eu le temps de s'apprivoiser mutuellement et là... » Y'a lui qui arrive et qui a vraiment décidé de venir au monde alors que ça défiait toute logique médicale. « Est-ce qu'on peut vraiment développer notre couple alors qu'on ne va pas avoir le temps de penser à nous ? Leo aura besoin de ses parents... » Et je soupirais en secouant la tête lentement. C'est comme s'il... me l'avait volée sans que j'aie le temps d'en profiter. Je suis infect de me dire ça ? « Je veux pas juste être un parent. » Je baissais enfin les yeux. « Et si tu veux savoir, j'ai peur de disparaître en tant que petit-ami avec le temps. »


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme]   I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] EmptyLun 13 Juil 2015 - 21:19

avatar
Invité
Invité

I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Empty

 
—Helo & Teru—

I don't know, I can't see myself

I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Tumblr_nhw2453NkB1tct1o1o2_250« Je suis même pas sûr de ce qui se passe... » Et comment lui en vouloir hein ? Tout s’est passé tellement vite entre nous. La rencontre en novembre, la mise en couple en janvier, et la grossesse derrière. On a pas eu le temps de souffler, de se connaître, de savoir. « On se connaît depuis Novembre, on est en couple depuis Janvier et t'es tombée enceinte un mois plus tard. Je commence seulement à connaître vraiment tes goûts, on n'a jamais fait de voyage ensemble en amoureux, on a à peine eu le temps de s'apprivoiser mutuellement et là... » Et là, un petit être a pété tous les plans possibles qu’on aurait dû se faire comme tous les vrais couple n’est-ce pas ? Pourtant, il est là... « Est-ce qu'on peut vraiment développer notre couple alors qu'on ne va pas avoir le temps de penser à nous ? Leo aura besoin de ses parents... Comme tous les enfants au monde. C’est normal, il sera si petit, si vulnérable si… Je baisse un peu les yeux. Il a déjà été tellement mis en danger, et pourtant, il est encore là. Ma main gauche caresse mon ventre, la droite attrape celle de Teru pour lui caresser tendrement. L’amour, ça se multiplie, ça ne se divise pas. « Je veux pas juste être un parent. Et si tu veux savoir, j'ai peur de disparaître en tant que petit-ami avec le temps. » Enfin, il met des mots sur ses peurs et ses douleurs. Je ressers ma prise sur sa main, les larmes aux yeux. « Et moi, j’ai l’impression de ne plus être une femme… de n’être qu’un ventre qui porte un petit miracle. » Je ne dis pas ça que pour lui, c’est moi, mon ressenti… Mais lui, Toma, Lilo, Maggie, Liam… Tout le monde s’accroche à mon ventre et j’ai l’impression que plus personne ne regarde mes yeux ou ce que je suis. Adam l’a fait parce qu’il a rejeté mon ventre en un sens, et ça m’a fait du bien de ne pas être que ça… Mais c’est surtout cette impression de ne plus être une femme à ses yeux qui fait mal. « Je ne veux pas non plus n’être qu’un parent, mais ça ne tient qu’à nous. Regarde Toma, il a beau être seul, il a su être un père, un océanologue, un homme, un professeur… » Je veux bien que Teru le prenne en exemple pour ça, mais je sens que le nœud est profond. « Je crois… » Je détourne la tête, retenant mes larmes avec difficulté. « Je crois qu’on a besoin… » Allez, sois courageuse. « Qu’on devrait s’éloigner un peu… Se manquer, se désirer, se retrouver… » Si ça arrive. Je ne suis plus sûre de rien. « On ira bien. » Je souris. « Leo va bien, et moi aussi. » Physiquement, on ira bien. « Mais je crois que c’est nécessaire, au lieu de… s’étouffer… » Parce qu’il étouffe, il suffoque. Je caresse sa joue doucement. Je ne peux pas lui en vouloir, cette situation échapperait à n’importe qui. « J’aimerai juste garder l’appartement, pour lui… Au cas où… » Je ne sais pas combien de temps ça va durer, je veux juste mettre Leo à l’abri, Louis m’aidera.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme]   I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] EmptyMar 14 Juil 2015 - 0:29

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Empty
















{ ▶ }« Et moi, j’ai l’impression de ne plus être une femme… de n’être qu’un ventre qui porte un petit miracle. » Je serrais sa main un peu plus fort en écoutant ça, prenant conscience d'à quel point il y avait eu un gros manque de communication entre nous dernièrement... et que ça pouvait être changé. « Je ne veux pas non plus n’être qu’un parent, mais ça ne tient qu’à nous. Regarde Toma, il a beau être seul, il a su être un père, un océanologue, un homme, un professeur… » Je baissais légèrement les yeux en hochant la tête. Oh oui, il m'impressionnait pour ça. Il ne s'était pas empêché de vivre pour sa fille et j'espérais pouvoir faire pareil. Non, je voulais et je ferais pareil, parce que le contraire n'aurait pas été dans ma nature. J'allais donc répondre en me redressant, après un instant de réflexion, lorsque les mots suivants sortirent de sa bouche. Sérieusement... ? Un break pour se retrouver ? Ils iraient 'bien' ? Non, elle ne me ferait pas croire ça avec les larmes dans ses yeux. « Heloise. » « J’aimerai juste garder l’appartement, pour lui… Au cas où… » « Helo ! » J'attrapais ses mains pour déposer mes pupilles sur les siennes avec intensité. J'avais pas envie de me séparer d'elle maintenant, je ne le supporterais pas du tout et je crois que ce serait pareil de son côté. Je ne pouvais pas le lui reprocher, néanmoins... les choses s'étaient compliquées, dernièrement, c'était compréhensible. Les absences, les silences, les conversations qui restaient en surface. Mais. Il y avait un 'Mais'. « C'est pas un break qu'il faut. » J'enlaçais lentement mes doigts aux siens sans la lâcher du regard, la gorge nouée, mais la voix posée malgré tout. « C'est plus de conversations comme celle là. » Je m'approchais un peu d'elle pour m'asseoir à ses côtés. « On parle pas assez... j'ai ma part de responsabilité là-dedans... on s'est esquivés en se voilant la face et on s'est réduits a pouvoir seulement deviner ce que chacun ressent et vit de son côté au lieu d'en être certain, parce qu'on communique pas. » Je sentais que c'était vraiment pas le bon plan, de s'éloigner maintenant. « En faisant un break, on va se manquer et on aura envie de se revoir, mais ça résoudra pas le problème de base sur le long terme... » Je fronçais légèrement les sourcils en glissant ma main dans sa nuque. « Je ferais plus attention... tu veux nous laisser cette chance ? Et si ça marche pas, alors on fera le break. »


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme]   I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] EmptyMar 14 Juil 2015 - 13:42

avatar
Invité
Invité

I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Empty

 
—Helo & Teru—

I don't know, I can't see myself

I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Tumblr_nhw2453NkB1tct1o1o2_250« Helo ! » Je le regarde faire, laissant une larme s’échapper contre ma volonté. Son regard est difficile à soutenir, mais quand même, j’arrive le regarder et rester droite, cependant, je me sens trembler. « C'est pas un break qu'il faut. » Je serre ses doigts entre les miens, le cœur battant à tout rompre, Leo donne des coups de pied, il doit aussi avoir envie de participer à la conversation. Je mords ma lèvre pour ne pas pleurer plus… « C'est plus de conversations comme celle-là. On parle pas assez... j'ai ma part de responsabilité là-dedans... on s'est esquivés en se voilant la face et on s'est réduits à pouvoir seulement deviner ce que chacun ressent et vit de son côté au lieu d'en être certain, parce qu'on communique pas. » C’est vrai, on ne communique pas assez. On s’est prétendus forts tous les deux et capables d’affronter ça chacun de son côté, mais jamais ensemble. Pourtant, ce petit bébé, c’est ensemble qu’on l’a fait, alors on doit marcher côte à côte. « En faisant un break, on va se manquer et on aura envie de se revoir, mais ça résoudra pas le problème de base sur le long terme... » Je frissonne lorsqu’il glisse sa main dans ma nuque, fermant les yeux pendant quelques secondes le temps d’apprécier le moment, avant de me mettre contre lui malgré mon ventre un peu proéminant. J’ai envie d’un câlin, d’être contre lui et le voir agir en homme qui prend des décisions et qui fera en sorte qu’on aille bien, ça me fait du bien. Ça me rassure même. Stupidement, j’avais l’impression de tout porter sur mes épaules. « Je ferais plus attention... tu veux nous laisser cette chance ? Et si ça marche pas, alors on fera le break. » Je le regarde à nouveau avant de hocher positivement la tête tout en l’enlaçant avant de l’embrasser amoureusement. J’essaie de sourire malgré les larmes. « J’avais tellement besoin de t’entendre dire une chose pareille… » Je renifle comme une enfant avant d’essuyer mes yeux et mes joues, vive le maquillage waterproof. Je l’observe un moment avant de caresser sa joue. « On a encore trois mois pour se découvrir pleinement, physiquement, je vais bien. On pourrait faire un petit voyage pas loin du moment que c’est pas en avion, partir juste tous les deux… dans un coin avec des montagnes, de la verdure, un lac, des jolies choses. On pourrait faire de la randonnée équestre, l’amour dans l’eau, profiter du soleil, se balader en amoureux, se faire des actions ou vérités pour rire et découvrir des choses… » Je souris un peu. « ça nous ferait du bien je crois… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme]   I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] EmptyJeu 16 Juil 2015 - 22:00

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Empty
















{ ▶ }Visiblement et heureusement, surtout, nous étions parvenus à rétablir le contact... et sans me faire prier plus longtemps, j'accueillis donc Helo contre moi en me glissant dans son dos afin de pouvoir l'envelopper de tout mon corps durant notre baiser. Quel soulagement... et enfin un sourire de sa part. Bon sang, je me rendais compte seulement maintenant d'à quel point elle avait du se sentir... seule. Ou non. J'osais plutôt enfin assumer le fait que je l'avais laissée seule, car en réalité, je savais pertinemment ce qui se passait entre nous, même si je m'étais voilé la face. Oh oui, j'avais beau être là physiquement, à ses côtés, mais mon esprit voguait néanmoins à dix mille lieues d'ici. Partout... sauf ici. Lentement, je vins donc lui essuyer les yeux pour montrer que j'étais là avec elle aujourd'hui, vraiment là, j'entends, puis je déposais ma tête dans le creux de son cou en fixant les passants au-devant, qui nous lançaient parfois des regards un peu envieux. « On a encore trois mois pour se découvrir pleinement, physiquement, je vais bien. On pourrait faire un petit voyage pas loin du moment que c’est pas en avion, partir juste tous les deux… dans un coin avec des montagnes, de la verdure, un lac, des jolies choses. On pourrait faire de la randonnée équestre, l’amour dans l’eau, profiter du soleil, se balader en amoureux, se faire des actions ou vérités pour rire et découvrir des choses… ça nous ferait du bien je crois…» « Hai... » Je pris un peu de temps pour réfléchir a ses paroles, caressant ses cheveux par la même occasion avec douceur. J'étais peut-être bon à rien en ce moment, mais elle, c'était quand même ma reine. « Hmm... je connais un endroit pas trop loin d'ici, un ami de mes parents y possède un chalet, mais il y vient qu'en hiver... on y sera bien ! Je vais l'appeler dès qu'on rentrera à la maison. » Un petit silence, puis je soupirais longuement en embrassant sa mâchoire et en fermant les yeux. « J'ai pas été exemplaire, dernièrement... je sais pas comment toi tu fais pour gérer ce qui arrive, mais... de mon côté... depuis que j'ai décidé d'assumer le truc, j'ai pas arrêté de réfléchir à plein de choses bêtes. C'est tellement bizarre... pendant quasiment vingt-cinq ans, t'es un enfant. L'enfant de quelqu'un, avec des parents et rien d'autre comme préoccupation... et puis d'un coup, tu te dis que quelqu'un d'autre va avoir cette place là et que cette fois, ce sera toi le parent. Son parent. » Je marquais un temps de pause. « Et en même temps, tu restes le bébé de papa et maman aux yeux des tiens. Est-ce que je suis stupide de trouver que c'est... particulier ? Comment tu le vis, toi ? » Bien que sa famille et la mienne soient a des années lumières l'une de l'autre. Leur principal point en commun restait néanmoins la distance qu'ils entretenaient avec nous. « Je crois juste que comme je suis pas avec Leo H24, je me rends pas autant compte qu'il est vraiment là... c'est comme si quelque chose m'échappait à ce sujet... Toma a dit que ça changeait beaucoup de choses, psychologiquement parlant, d'avoir le bébé dans ses bras. » Je posais ma main sur son ventre délicatement pour sentir le petit s'agiter sagement. « Quoi qu'il en soit... il t'éclipsera jamais. » Je levais le regard sur les nuages. « Parce que même pendant une éclipse, la lune n'arrive pas à cacher la lumière du soleil qui brille derrière... et la première fois que je t'ai vue, c'est un peu l'effet que tu m'as fais. » Je me mis à rire. « J'arrivais même plus à parler ! J'étais sûr qu'une nana aussi canon que toi en n'aurait rien à cirer d'un mec pareil... bon sang... j'en revenais pas que tu m'aies remarqué par la suite. » Je l'enlaçais un peu mieux, avant de basculer en arrière pour me coucher sur le dos en l'entrainant contre moi. « J'aurais pas commencé à prendre confiance en moi sans toi. J'aurais pas osé faire beaucoup de choses, à vrai dire... jamais je cesserais de voir comme une femme à part entière, c'est impossible. Pis t'es trop belle pour qu'on t'ignore, de toute façon... et je compte te le rappeler pendant longtemps, encore. » C'est vrai. Elle était splendide... et quand elle dansait... oh. Voila que j'en oubliais tout. Les problèmes, le égarements, les incertitudes au sujet de Leo, de Josh, de l'avenir. Y'avait plus qu'elle, là, tout de suite, et me reconnecter à notre couple fit battre mon coeur un peu plus vite. « Je t'aime, Helo... »


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme]   I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] EmptyJeu 23 Juil 2015 - 16:31

avatar
Invité
Invité

I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Empty

 
—Helo & Teru—

I don't know, I can't see myself

I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Tumblr_nhw2453NkB1tct1o1o2_250« Hmm... je connais un endroit pas trop loin d'ici, un ami de mes parents y possède un chalet, mais il y vient qu'en hiver... on y sera bien ! Je vais l'appeler dès qu'on rentrera à la maison. » Des fois, j’ai peur de son argent. De la situation de ses parents, mais je dois aussi bien avouer que dans notre situation, c’est un vrai soulagement. Contrairement à beaucoup de jeune de nôtre âge, ça nous permet d’accueillir notre bébé sereinement et de ne pas stresser complètement avec ça. « J'ai pas été exemplaire, dernièrement... je sais pas comment toi tu fais pour gérer ce qui arrive, mais... de mon côté... depuis que j'ai décidé d'assumer le truc, j'ai pas arrêté de réfléchir à plein de choses bêtes. C'est tellement bizarre... pendant quasiment vingt-cinq ans, t'es un enfant. L'enfant de quelqu'un, avec des parents et rien d'autre comme préoccupation... et puis d'un coup, tu te dis que quelqu'un d'autre va avoir cette place là et que cette fois, ce sera toi le parent. Son parent. » Je comprends parfaitement ce qu’il dit. Je n’y étais pas préparée non plus. Je ne me voyais pas mère avant trente ans au moins à vrai dire. Mais je crois que j’ai dû grandir plus vite que lui pour ce cas précis, parce que j’ai le bébé qui grandit dans mon ventre. Même s’il est invisible, j’ai vu mon ventre changer, j’ai commencé à sentir ses mouvements internes quand lui ne pouvait pas les ressentir au contact de ma peau. « Et en même temps, tu restes le bébé de papa et maman aux yeux des tiens. Est-ce que je suis stupide de trouver que c'est... particulier ? Comment tu le vis, toi ? » Je hausse doucement les épaules. « J’ai peur. » Mais je souris malgré tout. « J’ai peur de l’accouchement, peur d’être une mauvaise mère, peur que tu te lasses de nous. » Je baisse la tête. « Mais je crois que j’ai cette chance qu’il grandisse en moi, ça m’a fait prendre conscience de son existence avec plus de force. Je crois que c’est pour ça que je semble plus posée que toi. » « Je crois juste que comme je suis pas avec Leo H24, je me rends pas autant compte qu'il est vraiment là... c'est comme si quelque chose m'échappait à ce sujet... Toma a dit que ça changeait beaucoup de choses, psychologiquement parlant, d'avoir le bébé dans ses bras. » Et entre nous, heureusement que Toma est là. Parce que même s’il ressemble à un ours bourru et un vrai… Salaud quand il s’y met, je sais qu’on peut compter sur lui de bien des façons. Il ne sait pas exprimer ses sentiments, mais quand il aime quelqu’un, il le montre d’une façon tellement plus marquante. Je suis contente que Teru l’ait dans sa vie. « Quoi qu'il en soit... il t'éclipsera jamais. » Je penche lentement ma tête sur le côté. Il a peur de ça alors ? J’aurai pu comprendre avant. « Parce que même pendant une éclipse, la lune n'arrive pas à cacher la lumière du soleil qui brille derrière... et la première fois que je t'ai vue, c'est un peu l'effet que tu m'as fais. J'arrivais même plus à parler ! J'étais sûr qu'une nana aussi canon que toi en n'aurait rien à cirer d'un mec pareil... bon sang... j'en revenais pas que tu m'aies remarqué par la suite. » Je pars avec lui dans sa chute improvisée, me collant à lui intensément, frissonnant encore à sa déclaration d’amour. C’était si romantique. « J'aurais pas commencé à prendre confiance en moi sans toi. J'aurais pas osé faire beaucoup de choses, à vrai dire... jamais je cesserais de voir comme une femme à part entière, c'est impossible. Pis t'es trop belle pour qu'on t'ignore, de toute façon... et je compte te le rappeler pendant longtemps, encore. » Je caresse sa main tout en regardant les nuages qui défilent devant mes yeux. Enfin, j’essaie parce qu’il a réussi à faire revenir les larmes de plus belles… « Je t'aime, Helo... » Je mords ma lèvre avant de me tourner un peu vers lui et de taper son torse tout en reniflant bruyamment. « Idiot ! » ça sort tout seul. « T’es vraiment jaloux de ton propre fils ? » Je retire mes lunettes de soleil pour le regarder dans les yeux. « Teru… Je t’aime tellement espèce d’andouille ! Tu te rends pas compte de notre parcours ? En peu de temps… On a surmonté tellement de choses main dans la main. Le passé qui te rongeait, Blake, le bébé… On a appris à revivre à nouveau l’un contre l’autre. Leo ne va pas nous séparer. Il est là pour qu’on soit encore plus soudé qu’avant. J’en étais venue à haïr les hommes à part Louis et Liam… et tu as débarqué dans ma vie comme un phare en pleine nuit. Mon Teru…. Si seulement tu comprenais comme je t’aime. » J’essuie difficilement mon visage. « J’ai pas de prétention, mais je ne compte pas devenir qu’une mère en octobre. Je veux être SA mère, mais rester TA copine… » Je viens l’embrasser amoureusement, laissant ma main sur sa joue, nichant ma tête dans son cou à la fin du baiser.  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme]   I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] EmptyJeu 13 Aoû 2015 - 13:30

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Empty
















{ ▶ } « Teru… Je t’aime tellement espèce d’andouille ! Tu te rends pas compte de notre parcours ? En peu de temps… On a surmonté tellement de choses main dans la main. Le passé qui te rongeait, Blake, le bébé… On a appris à revivre à nouveau l’un contre l’autre. Leo ne va pas nous séparer. Il est là pour qu’on soit encore plus soudé qu’avant. J’en étais venue à haïr les hommes à part Louis et Liam… et tu as débarqué dans ma vie comme un phare en pleine nuit. Mon Teru…. Si seulement tu comprenais comme je t’aime. » Même si elle le disait en pleurant, ça me faisait tellement de bien de pouvoir l'entendre. Je sais, j'étais complexe et il y a encore des choses que je ne voulais pas qu'Helo sache à mon sujet, mais je faisais de mon mieux pour pas être une mauvaise personne, vraiment... je faisais de mon mieux pour que ça aille, pour avancer, avec les peurs. Et elle l'avait bien souligné... nous avions fait le parcours du combattant en peu de temps, tout en ressortant vivants de là. Je craignais de lui faire trop de mal, de leur faire du mal avec mon manque de stabilité intérieure, mais ça... c'était une autre histoire.

Si seulement je comprenais. Si seulement je comprenais tout ce que tu me donnes vraiment au lieu de me renfermer... je vais faire un effort, c'est promis.

« J’ai pas de prétention, mais je ne compte pas devenir qu’une mère en octobre. Je veux être SA mère, mais rester TA copine… »


Je fermais doucement les yeux sous son baiser, puis refermais mes bras autour de son corps pour l'envelopper longuement, hochant lentement la tête contre la sienne, tout en nous berçant doucement. Encore souvent, je me sentais comme un gamin qui fuyait la rencontre de l'homme qui l'attendait de l'autre côté de la route. Mais on allait finir par se serrer la main une bonne fois pour toutes, lui et moi.

Heloise, tu sais... y'a des choses que je peux pas vraiment raconter, mon coeur... et si j'arrive pas à t'aimer assez, pas autant que je le voudrais, c'est parce que j'y arrive pas avec moi-même. Mais un jour, j'y arriverai... un jour, tu verras, on sera parfaitement bien, un jour, j'aurais plus peur d'avoir peur et alors, on sera bien... j'en ai envie, je veux y arriver, je ne retomberais pas dans le gouffre dont t'as vu que l'iceberg sur mon corps, parce que je sortais enfin d'une longue noyade à ce moment-là. Il y a encore des antidépresseurs dans un coin de la chambre, juste au cas où, et des anxiolytiques dans le miroir de la salle de bain, mais je veux ne plus en avoir besoin.

Finalement, un petit sourire se dessina sur mon visage et je relâchais un long soupir de soulagement, ceci avant de couvrir le cou et le visage de la jeune femme petits baisers et mordillements au bout desquels que finis par la faire s'allonger en me posant à quatre pattes au-dessus d'elle, attrapant ses mains et en lui souriant d'un air malicieux mais tendre, les yeux encore un peu brillants de larmes. « Hey, arrête de pleurer, belle plante... t'as vu dans quel état tu me mets ? » J'étouffais un petit rire et m'essuyais la joue contre une épaule, puis me mis enfin à rire et à tout faire pour qu'elle puisse rire aussi. Pour que ça reparte... pour qu'on aille bien.


FIN


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme]   I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Empty

Contenu sponsorisé

I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I don't know. I can't see myself [dérivé du TG ferme]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment appelle-t-on ?
» Monsieur D'Erlon, je vous attends de pieds fermes!!!!!
» Euphrasie ► ferme les yeux... les plus beaux rêves sont en toi. [Terminée]
» J'm'en tape (Ft. Curt, Hank, Leo, Léa, Kym, Aed )
» ✿ Maddy Bow/ L'histoire d'une vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: