Partagez | 
 

 DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Dim 26 Juil 2015 - 15:52

avatar
Leonor I. Wayland
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 01/03/2015
Prénom : sarah
Célébrité : sophie cookson
Crédit avatar : eugénie la plus parfaite ♥
Messages : 277
Nationalité / origines : mi américaine, mi danoise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : son ego. relation exclusive.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en littérature française et mineure en grec et latin, huitième année
Adresse de résidence : campus
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ex aurore i. carstairs
Voir le profil de l'utilisateur


Il y avait plusieurs causes qu'elle soutenaient sans hésiter. Les sauveteurs en mer. L'éducation. Les pompiers. Elle avait trop souvent le sentiment que les gens ne réalisaient pas vraiment ce que c'était,comme métier - du sacrifice, du courage, et encore du sacrifice. De vrais héros, à ses yeux. Alors, quand elle avait entendu parler du bal qui était organisé à la caserne, elle n'avait pas hésité longtemps. Elle avait posé sa soirée, avait mis une robe rouge légère - de la couleur des flammes, bien sûr - et des spartiates, et s'était rendue à Eastside. Elle avait toujours aimé les bals populaires, et celui des pompiers n'avais jamais fait défaut; du moins, celui où elle s'était rendue chaque année, près de Princeton, et elle espérait que celui de Los Angeles serait à la hauteur. Elle ne fut pas déçue; à peine eut-elle fait quelques pas dans la caserne qu'elle fut saisie par l'ambiance, et eut envie de rire et de s'amuser avec les lances à eau et les casques. Une vraie gamine. Cependant, elle repéra le bar, complètement bondé, et uniquement desservi par une fille et un garçon (Tacia & Wilhelm), qui semblaient totalement débordés. Après tout, elle aurait toute la soirée pour profiter de la caserne, alors autant donner un coup de main. Elle s'approcha d'eux, et atteignit le bar juste à temps pour entendre le barman (Wilhelm) s'adresser à une tête qu'elle connaissait bien (Enzo): "Il vous fallait autre chose ? A part le numéro de Tacia j’entends." Alors elle donna une bourrade à son ami, et lâcha un léger rire en secouant la tête. "Bien sûr que non voyons, il va être bien sage." Puis elle se retourna vers la fille - Tacia, d'après ce qu'elle avait compris - et lui adressa un sourire amical. "Besoin d'aide, peut-être?" Sans attendre leur réponse, elle se glissa auprès d'eux, derrière le bar et détailla tout ce qui se trouvait face à elle - parce que si elle était nulle en cuisine, pour ce qui était des cocktails, elle assurait.


invictus
beyond this place of wrath and tears, looms but the horror of the shade, and yet the menace of the years finds, and shall find, me unafraid. it matters not how strait the gate, how charged with punishments the scroll. i am the master of my fate: i am the captain of my soul. ©️ pathos
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Dim 26 Juil 2015 - 18:43

avatar
Lola C. Sandstrøm
À votre service
À votre service
Age : 32
Date d'inscription : 20/11/2013
Prénom : Marie
Célébrité : Ebba Zingmark
Crédit avatar : Feu ardent
Messages : 2535
Nationalité / origines : Finlandaise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec ma solitude
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Stylisme
Job/Métier : fait le ménage chez Charly / travaille dans une boutique de marque
Adresse de résidence : Downtown - En coloc avec Alice et Grace
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : non
Voir le profil de l'utilisateur


BAL + POMPIERS = ?


+ Deltas, Phis et drague ?


JE M’APPELLE ... LOLA C. SANDSTRØM
Etude de cas. Marie. 28 ans, 28 dents. Cheveux soyeux, oeil brillant. Préfère écrire, lire et dessiner à bouger. Mord en CB en signe d'affection. Gifle en rp. Aime la bière belge. Voudrait élever des lamas, être un springbok et ré-équilibrer le cosmos en cultivant le désordre. Vous mordille bien (et fort) dans le cou.




FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER


Cela fait à présent 30 minutes que le bal a été lancé… Et 12 de nos membres se sont laissé tenter par cette belle occasion de se détendre et/ou de draguer et/ou de soutenir une cause intéressante.

L’ambiance commençait doucement à s’installer… Mais ces très chers Deltas ont décidés de se mêler de l’organisation… Qu’ils sont prévenants !

Comment ignorer la présence de Kai et Timothy sur scène ? Ils sont bien décidés à se faire remarquer, à se plaindre et à pourrir la soirée de nos deux volontaires, Tacia et Wilhelm

Tout ça parce que la généreuse Tacia n’a guère apprécié d’être draguée puis délaissée comme une vieille chaussette… Il se pourrait bien que la politesse des Phis, Lachlan et Teru, ait fait gagner un point à leur confrérie à ses yeux… Même la tenue de plage de Teru, et sa distraction, semblent trouver grâce à ses yeux, à présent. Dommage qu’il se soit si vite éclipsé…

Mais il est écrit que le bar sera, ce soir, le lieu de toutes les rencontres : nos volontaires ne restent pas longtemps seuls, Lorenzo et Aurore viennent en effet s’y ravitailler.

Et, pendant ce temps, nous avons quelques fêtards encre sages : Eden, Liam, Adélaïde et Andréas s’intéressent de près aux camions des pompiers… Après tout, qui n’a jamais rêvé de s’y asseoir ?


CE CONTENU EST LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DE
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER. TOUTE REPRODUCTION
NON AUTORISÉE, PARTIELLE OU TOTALE, EST PROSCRITE.

TEXTE © ALOU






Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Dim 26 Juil 2015 - 21:46

avatar
Eden H. Snow
Sage comme une image
Sage comme une image
Date d'inscription : 21/02/2015
Prénom : Anaïs
Célébrité : Erin Heatherton
Crédit avatar : Sweet Disaster
Messages : 330
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : 3e année en Zoologie
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Kai Norton
Voir le profil de l'utilisateur



Je suis une pompière, une vraie ! J’ai envie de danser, de me la péter avec mon casque et ma veste. Je sourie comme une gamine, prête à voir tout ce qu’il me soit possible d’apprendre ce soir avec ce pompier. Alors je le suis en direction du camion sans faire attention au reste. Que ce soit à l’embrouille près des boissons, malgré le fait que j’aurai bien bu un coup. Ni même le scandale sur scène et les deux guignols qui tentent d’animer la soirée, deux Delta qui préfèrent attirer l’attention plutôt que de s’amuser dans son coin ou même de profiter de la présence des pompiers lors de cette soirée. Cela pourrait pourtant attiser certaines passions, qui sait. Ben, en tout cas, pas ces deux-là, loin de là ! Je me fais surprendre par un compliment tout droit sorti de la bouche d’un homme que je ne connais pas. Enfin, sa tête me dit quelque chose, j’ai du le croiser quelque part. En ville. A l’université. Aucune idée, alors je me dis que je ne le connais pas, c’est plus simple ainsi. « Oh merci … » Lui répondis-je simplement à son compliment. Cela fait toujours plaisir. Malgré que ce soit un mec qui me le dise, je ne peux nier que cela soit gentil de sa part. Pas intéressant. Mais gentil.

En me retournant vers lui, le poids du casque tend sur ma nuque et je me retrouve la tête penchée sur le côté sans même le vouloir. De mes deux mains je remets ma tête droite et rigole doucement à ma propre bêtise. « Mais c’est lourd vos machins. » Dis-je en rigolant à l’attention du pompier. Le camion est immense, je lève la tête pour le voir de toute sa hauteur en tenant bien fermement le casque entre mes mains sur ma tête. Je serai capable de tomber en arrière avec. Je m’apprête à monter dedans en souriant au pompier qui vient de m’ouvrir la porte, je me tourne alors vers l’inconnu au compliment. Il a l’air gentil. Enfin pas méchant quoi. « Vous venez ? C’est cool d’être pompier au moins pour une fois. » Et sans l’attendre, je monte dans l’immense camion en prenant place sur la banquette, en plein milieu. Sentant le cuir sur mes jambes non couvertes par le short et amusée de la situation. Je suis donc dans un camion de pompier avec le casque qu’il faut et même la veste. Ça déchire !



Soyons un Eden

« Sois la terre promise que je recherche, sois le pardon que je souhaite, sois le tout que mérite et l'atout qui me déchiffre. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Dim 26 Juil 2015 - 21:54

Invité
Invité



La jeune serveuse semblait débordée et ça pouvait se comprendre puisqu'elle était seule à tenir le bar, endroit phare d'une soirée comme celle-ci. D'ailleurs, c'était assez étonnant, vu le monde qu'il y avait déjà, qu'elle ne soit pas accompagnée par au moins un ou deux collègues. Mais elle pouvait bien se rassurer : Lorenzo n'était pas pressé. En réalité, c'était tout le contraire, il venait à peine d'arriver alors il pouvait bien patienter avant d'avoir son verre. Même si pour cette fois, il n'aurait pas à attendre bien longtemps puisqu'un homme (Wilhelm) venait de le rejoindre, un autre serveur. L'italien confirma sa commande auprès du nouvel arrivant d'un signe de tête accompagné d'un léger sourire. On peut dire qu'il arrivait pile au bon moment. Parce que le monde continuait à affluer, encore et encore. Attrapant le cocktail qu'il lui tendait, un sourire amusé apparut sur son visage à la remarque du serveur. Mais il eut à peine le temps de lâcher un "Merci..." qu'Aurore, qu'il n'avait d'ailleurs pas vu arriver, répondit à sa place, ce qui le fit sourire de plus belle. Sage ? Comme s'il ne le serait pas... Que son verre en témoigne. Pas d'alcool.  "Comme toujours, Aurore." dit-il avec une certaine assurance dans sa voix, en lui lançant un regard qui se voulait insistant. "On dirait que madame a décidé pour moi..." lança-t-il à l'adresse du serveur, toujours avec ce même sourire amusé qui ne le quittait pas. Puis son regard se posa à nouveau sur Aurore qui s'était placée derrière le bar, s'improvisant barmaid. "Encore un de tes talents cachés ?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Mar 28 Juil 2015 - 10:45

Invité
Invité


Une jeune fille toute pimpante (Aurore) venait de  débarquer, tout sourire, les yeux charmeurs et le menton haut, juste derrière le magnifique garçon (Lorenzo) qui attendait toujours son cocktail. Leur dialogue s'engagea et Will détourna son attention vers un autre client, ce n'était pas non plus ses affaires que de s'occuper de celles des autres et les problèmes de couple n'étaient clairement pas son point fort. Aurore se décida à venir les aider et une paire de mains supplémentaires était plus que la bienvenue au fur et à mesure que la soirée avançait. L'organisation n'était pas des plus réussies mais heureusement, certaines personnes semblaient encore avoir le cœur sur la main plutôt que d'aller essayer des casques de pompiers comme la pimbêche blonde à côté de camion de pompiers. « Besoin d'aide, peut-être? » Effectivement, ils avaient besoin d'aide. Aide salvatrice et venue à point. Will lui indiqua des doigts les gobelets en plastique qui traînaient dans un coin et reporta son attention sur la file de personnes qui continuaient de s'accumuler devant le bar. Là, devant lui, le garçon au teint bronzé se tenait encore, un sourire aux lèvres. Le sourire lui était-il destiné ou était-ce simplement une réminiscence de la blague de son amie ? Il fallait avouer que voir les fossettes de Lorenzo se creuser de la sorte était un spectacle magnifique et il pourrait rester encore des heures à l'admirer, lui et son physique de mannequin ou de surfeur. Il faisait sans doute du surf. Il en faisait même sûrement. Ce teint hâlé et ses cheveux bruns sentaient presque encore l'eau salée et le sable fin et chaud. Will se décida finalement à lui sourire en retour, ajoutant à cela un clin d'œil malicieux. « Si Madame a décidé pour vous alors ... » Will se mordit la lèvre et décida de reporter son attention sur son travail. Il n'avait pas le temps d'être frivole en ce moment. Un autre client semblait réclamer toute son attention et il ne comptait pas le faire attendre. « Qu'est-ce que je vous sers ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Mer 29 Juil 2015 - 11:18

avatar
Leonor I. Wayland
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 01/03/2015
Prénom : sarah
Célébrité : sophie cookson
Crédit avatar : eugénie la plus parfaite ♥
Messages : 277
Nationalité / origines : mi américaine, mi danoise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : son ego. relation exclusive.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en littérature française et mineure en grec et latin, huitième année
Adresse de résidence : campus
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ex aurore i. carstairs
Voir le profil de l'utilisateur


On accepta son aide, et cela la réjouit au plus haut point - elle aimait toujours pouvoir filer un coup de main de temps à autres. Surtout si, en plus, ça lui permettait de se payer la tête d'Enzo.  Gentiment, bien sûr. Elle l'appréciait trop pour ça, et ce n'était pas dans sa nature, de toute façon. Et puis il était Saint Parfait, il ne faisait jamais rien de répréhensible. "Comme toujours, Aurore." En effet. Elle lui décocha un clin d'oeil, et se remit à l'étude des différentes bouteilles qui se présentaient face à elle. Ce qui ne l'empêcha pas d'arborer un sourire largement amusé lorsqu'Enzo et l'autre barman (Wilhelm) se mirent à lui donner du "Madame a choisi". Plaisant. Attrapant le shaker pour s'échauffer les poignets, elle haussa un sourcil en entendant la question d'Enzo, qui paraissait vaguement surpris. "Tu ignores tout de mes talents, très cher." Et ponctua sa phrase d'un regard éloquent. Après tout, elle avait fait partie d'un comité d'organisation de fêtes, à Princeton. Le bar, elle gérait. Mais elle préférait quand même le calme du salon de thé où elle était employée. Puis elle nota qu'elle ignorait le nom du garçon à qui elle donnait un coup de main, et ne se voyait pas l'interpeller "Hé, toi!" toute la soirée. Alors elle reposa son shaker et attendit qu'il ait terminé avec son client. "Au fait, moi c'est Aurore. Et tu es...?"


invictus
beyond this place of wrath and tears, looms but the horror of the shade, and yet the menace of the years finds, and shall find, me unafraid. it matters not how strait the gate, how charged with punishments the scroll. i am the master of my fate: i am the captain of my soul. ©️ pathos
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Ven 31 Juil 2015 - 2:22

avatar
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 26
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H
Voir le profil de l'utilisateur


Je laisse un sourire dessiné sur mon visage. J’espérais que ce premier pas avait un peu brisé la glace afin que je puisse profiter moi aussi des explications du pompier. La demoiselle est plutôt amusante avec le casque, j’ai l’impression de voir un Hamster avec des cheveux blonds. Je ne dis rien, cependant, mais je souris en la regardant échanger avec le pompier. Pour ma part, je décide de porter mon regard sur le gros camion rouge. Je m’imagine rouler avec à travers la ville. Un autre pompier s’ajoute à la discussion et me tend son casque en voyant la demoiselle avec le sien. Je le remercie en l’essayant. Contrairement à la demoiselle, je ne nageais pas vraiment dedans. Mais ce n’est pas non plus mon tripe de porter ça à longueur de journée. Je plains les pompiers !

La jeune femme monte dans le camion et quand elle me fait signe de la suivre, je n’hésite pas une seconde. Après avoir bu entièrement mon verre, je le pose là où je le peux et je monte dans le camion de pompier à sa suite. Je m’assois à côté d’elle en observant un peu l’habitacle et je regarde la petite blonde : « Au fait, tu peux me tutoyer hein… On ne doit pas beaucoup de différence d’âge. Et je m’appelle Liam… » dis-je naturellement pour me présenter. D’où nous étions, je vois finalement Adélaïde en compagnie d’Andreas. Je souris tout de suite mais reporte mon attention sur la petite blonde à côté de moi. « Tu n’as pas trop chaud avec cette tenue ? » Le climat californien n’a rien de très froid en temps normal alors en plein été avec une tenue de pompier, je n’imagine pas le calvaire…



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Ven 31 Juil 2015 - 18:03

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 25
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



Chez les Delta, quand on fait une connerie ou qu’on met le feu à une soirée, on ne le garde pas que pour soit, on fait partager à ses frères ! Et Tim’, ouais, c’est un de mes frères ! Alors je lui tends le micro tout naturellement pour qu’il puisse participer à ce moment de gloire qui nous es offert afin de faire bouger cette soirée. Je n’ai pas envie de m’endormir, lui non plus d’après ce que j’avais vu.  Allez, c’est partit pour s’amuser et j’ai la fine impression qu’on va pouvoir s’éclater ce soir. Prêts à boire. En pensant à la boisson, une idée me vient pour la suite. Tim’ va être un sacré allié pour la soirée, je le sens bien de cette façon. Je croise les bras et regarde mon pote amusé, le sourire en coin, n’hésitant pas à secouer les bras de temps en temps pour chauffer la salle. Je rie franchement en le voyant draguer sans aucune retenue même sur scène. On ne pourra pas le changer celui- là. Toujours à faire le beau quand il croise une nana qui lui plait. Un phénomène ! Mais je suis bien ravi de l’avoir fait participer, finalement, je n’avais absolument pas pensé à la nourriture. Shame on me ! Et qu’est-ce que j’ai faim ! Le pire, c’est qu’à peine sa phrase terminée que je voie du mouvement prêt du bar. Oh, les pompiers auraient-ils prévus quelque chose pour nos estomacs ? Je me le demande en espérant que ce soit le cas.

Je descends de la scène  quand la musique reprend son rythme en augmentant le volume, je fais alors signe à Tim’ de me suivre. « Allons-nous amuser ! » Lui dis-je en lui tapant dans la main, faisant claquer nos paumes entre elles. C’est partit pour l’éclate ! Je retourne près du bar et arrive à choper une bouteille pleine de vodka sans passer par la serveuse (Tacia) désagréable de tout à l’heure. Une fois, pas deux, merci au revoir. Deux shooters qui vont avec. « Un concours de shoots mec ? » En vérité, je ne lui laissais pas tant que ça le choix en lui tendant un des deux verres et ouvrant la bouteille dans un même temps. On va se bourrer la gueule ce soir ! C’est décidé ! Avec déjà quelques verres ingurgités précédemment, les choses vont aller vite, trop vite peut être même !



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Ven 31 Juil 2015 - 18:31

avatar
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur


Visiblement, la mistinguette du bar (Tacia) semblait d'accord avec nous concernant l'attitude de lourdingues des Delta et rien que ça, ça me fit sourire intérieurement, tandis que je donnais son verre à Luke en gardant le mien dans la main. D'ailleurs, je ne sais pas si c'était parce que le fait de se prendre un vent de la part de jeune serveuse les avait refroidi, mais je fus bien amusé de voir sammy et scoubi s'éloigner pour aller jouer ailleurs sans demander leur reste. Allez, c'est ça, bon vent, bande de ploucs en polo. /o/ Pour le coup, je ne pus m'empêcher de les suivre du regard en jouissant de satisfaction dans ma tête jusqu'à ce que mon attention revienne sur mes interlocuteurs. «  Luke: Je bosse comme photographe, chez le chef des Delta, un vrai petit péteux qui se croit meilleur que tout le monde. J’te jure une tête à claque, et le pire ça l'énerve de me voir aussi calme. » « Urgh... tu mérites une médaille. » J'étouffais un rire. « Tacia: Au passage, jolies tongs, y a pas que mieux de se sentir à l’aise » «Luke: C'est vrai que t'aurai pu mettre ton t-shirt à l'endroit, apprends à t'habiller correctement avant de devoir l'apprendre à un mini-humain » « M... mais ! » Pour la peine, je pris l'un de mes strings de pied pour le secouer devant le visage de Luke. « C'est une valeur sûre, au cas où j'ai besoin de lancer ça sur quelqu'un ! » Je me joignis au nouveau rire, puis laissais notre barmaid tranquille après l'avoir saluée encore, en m'éloignant un peu avec mon ami pour continuer la conversation. « Luke: Enfaite alors, ça va comment la grossesse ? Tu te prépares mentalement à ce que ta vie change ? » La question a 10'000$. C'était pas plutôt à la maman qu'il faudrait la poser, en fait ? N'empêche, ça me faisait quand même du bien que quelqu'un me demande ça... et alors que j'allais répondre, ce vil monsieur pris néanmoins une photo au moment où je devais tirer ma tête la plus bizarre de la soirée, décrochant une « Hey ! » réprobateur de mon côté. « Luke: Tu comptes me bourrer et ensuite profiter de moi ? » Et à nouveau, j'éclatais de rire. Okay, maintenant je sais pourquoi je suis quand même descendu pour la fête... avec Luke, on s'éclate à chaque fois. « C'est pas de l'abus, vu que tu seras consentant! » Tout ceci dit un peu plus fort à chaque fois et c'était même pas à cause de l'alcool, je crois. Bref, il m'avait quand même posé une question juste avant. Question à laquelle j'allais encore une fois m'apprêter à répondre, sauf que PUTAIN, MAIS C'EST QUI LE DEBILE PROFOND QUI PARLE AVEC LE MICRO DANS LA BOUCHE ?! Mon oreille de musicien étant agressée par les sons stridents des hauts-parleurs qui relâchaient des « ssssscccriiiiiiiiiiiiiiiih » aigus entre deux phrases des Delta, je sentis mes yeux perdre des larmes de sang l'espace d'un instant, mais ne fis rien, si ce n'est de boire ce verre d'alcool dans ma main, puis un autre qui passait sur un plateau proche de nous. Eh bien voila, en fait... c'était peut-être ça, l'apocalypse annoncée par la bible... « Okaaaay... » Je clignais des yeux à la fin du scandale de NOOOOOORTOOOOOON (nb: c'est pour la chatbox, excusez ce dérappage) et Weather, puis me reconcentrais sur Luke. Est-ce que j'allais réussir à lui répondre, oui on merde à la fin ? Pas tout de suite. Ma blague me revenait en tête. « Ah, donc, je te disais ! Quelle est la Capitale de Tamalou ? » Une seconde, deux secondes. « Jémala ! » J'ai mal, là... c'est... c'est drôle, non ? Luke avait l'air amusé, mais je crois que c'était peut-être pas parce que mon humour était réussi. Tant pis. « Moui... euh, bref... la grossesse... » Avec tout ça, j'avais l'impression de faire comme si ça passait après le reste, alors que c'était pas du tout le cas. Bien au contraire. « Ben écoute, ça se passe vachement bien pour le moment, on a hâte d'être en Octobre ! Je crois que la grosse crise existentielle est passée à ce sujet là... » À la place, j'en avais d'autres qui se bousculaient concernant une personne en particulier. D'ailleurs... c'était pas la Aurore donc Josh m'avait parlé, là-bas ? La nana dont il s'était rapproché dernièrement et que je n'avais pas pu m'empêcher de jalouser un peu, sans le vouloir. J'avais pas à me montrer possessif, on n'était pas en couple, la rockstar et moi... c'était juste un de mes amis les plus proches. Ouais... un ami, c'est ça... si on mettait de côté le fait qu'il s'était collé dans mon dos pour me prendre dans ses bras sans que ça n'ait rien d'amical il y a quelques semaines de ça. Je penchais donc la tête sur le côté en observant la fille qui était de dos à l'autre bout de la salle en compagne de Liam (Eden), puis me rendis tout à coup compte que j'avais de la merde dans les yeux, parce que non, elle ne ressemblait en rien à la photo d'Aurore que Joshua m'avait montré l'autre jour, en fait. Oh, la gourde... elles ont même pas la même couleur de cheveux, en plus.. j'suis vraiment blonde, en fait. « Et toi, ça va la vie ? » Je reposais toute mon attention sur Luke après ce court moment d'égarement. « Bon, tu sais quoi ? Puis-ce qu'on est là, autant se saouler la gueule, on verra bien où on fini demain matin ! Après, j'arrête de boire jusqu'à l'arrivée du gamin! » Mer oui, c'est une bonne idée, ça /o/


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Ven 31 Juil 2015 - 21:09

Invité
Invité


Continuant de servir les clients et de jeter des coups d’œil furtif au beau brun qui semblait décidemment vouloir rester près du bar. Près de son amie. Ou peut-être même tout simplement auprès de lui. Madame semblait manier avec une habilité certaine l’art de faire des cocktails et Will se nota quelque part dans son esprit qu’il devrait sans doute l’inviter à boire un café ou un verre dans les jours qui venaient pour la remercier de sa précieuse aide. Et s’il s’avérait que dans la conversation qui s’en suivrait qu’elle lui donne le numéro de téléphone du beau jeune homme accoudé au bar, ce ne serait certainement qu’un plus. « Au fait, moi c’est Aurore. Et tu es … ? » C’était vrai qu’ils n’avaient pas pris la peine de se présenter. Et il se voyait mal – même si cela pouvait être relativement drôle – lui parler toute la soirée en lui donnant du Madame. Les clients se pressaient moins au bar et cela leur permettait donc de souffler un peu plus, laissant Tacia s’occuper des quelques bières ou cocktails que ses prétendants pouvaient lui demander. Tout sourire, il reposa les verres qu’il venait de laver rapidement, « Moi, c’est … » En tournant la tête, il venait de voir un garçon (Kai) s’emparer d’une bouteille de vodka, directement par le bar, sans passer par la case politesse et billets. Ce qui avait le don de l’énerver au plus haut point. Sans vergogne le mec. Il s’est cru où exactement ? Tacia semblait totalement perdue dans ses pensées, et, étant le seul homme derrière le bar, c’était à lui de prendre les choses en main. « Eh, tocard ! Tu t’es cru chez ta grand-mère ? » Il reprit la bouteille de vodka et les deux shots au passage. Qu’ils aillent vomir sur le trottoir s’ils le voulaient mais ce ne serait pas sous sa surveillance en tout cas. « Si tu veux boire, tu demandes. Ta mère t’a très mal élevé. » Ce comportement de petit riche arrogant était pathétique. Les gens qui se croient tout permis étaient les plus insupportables. Et Ken semblait en faire partie avec son physique qui attirait l’œil mais qui était de fait gâché par une attitude plus que limite. Se retournant de nouveau vers Aurore, il reprit son souffle « Will. Tu peux m’appeler Will. » La soirée n’était pas encore finie et cela n’allait pas aller en s’améliorant de toute évidence. Heureusement qu’il était en bonne compagnie derrière ce bar.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Sam 1 Aoû 2015 - 16:01

Invité
Invité


Notre petit scandale façon Delta fini, je suivais Kai qui descendait de la scène alors que le volume de la musique augmentait crescendo, ce qui étouffait le son de mon ventre qui gargouillait. J’avais franchement faim, c’était pas une blague quand je réclamais au staff de la bouffe. Puis je ne tiens pas à être mort dans une demie-heure seulement parce que j’aurais bu en ayant l’estomac vide. La loose sinon ! « Allons-nous amuser ! » High five parfait à ces mots. Et apparemment, Kai avait la même notion que moi concernant « l’amusement ». Je connaissais cette lueur qu’il avait dans le regard. J’avais la même à chaque fois que je pensais à célébrer comme il se doit. D’ailleurs, j’avais la bonne déduction puisqu’on se dirigeait maintenant vers le bar d’où il chopait une bouteille de vodka accompagnée de deux verre à shots. « Un concours de shoots mec ? » Sourire en coin sur mon visage qui prouvait bien que j’étais de la partie avec plaisir, et pour réponse il me tendait un petit verre que je recueillais entre mes doigts. Kai est vraiment un bon pote — et pas seulement un pote de beuverie. Je l’apprécie bien, c’est toujours cool de passer du temps avec lui. Bon, faut que j’arrête là, sinon je finirais par une déclaration d’amour après quelques verres. Mais à croire que Kai n’avait pas été si discret que ça… « Eh, tocard ! Tu t’es cru chez ta grand-mère ? » C’est qui lui? (Wilhem) Je me tournais vers la voix qui venait de s’élever, alors que le gaillard reprenait notre matériel. « Si tu veux boire, tu demandes. Ta mère t’a très mal élevé. » Ok, celui là avait un problème apparement. Faut pas s’attaquer aux Deltas, y’en a qui le savent toujours pas? « C’est pas très poli non plus de s’acharner sur la famille tu sais… La grand-mère, la mère… Qu’est-ce qu’elles t’ont fait? » Je gardais mon calme, parlais d’une voix très reposée. Souvent, c’est l’indifférence qui énervait justement le plus. C’était un Phi lui ou quoi? « Écoute, c’est simple, tu prends ça et tu fais pas chier. » J’accompagnais mes mots d’un billet de cinquante dollars glissé dans la poche arrière de son jean et d’un beau sourire. Vu comment il bavait sur le mec d’à côté, il devait avoir un penchant pour les mecs. Ça ferait l’affaire. Je lui reprenais la bouteille et les verres des mains avant de lui lancer un clin d’oeil, puis de passer devant Kai. « Viens. » lui adressais-je, m’enfonçant dans la foule pour la traverser et me retrouver dans un coin plus calme — enfin, tout est relatif — du côté des camions et matériel des fameux pompiers, dont j’en avais un peu rien à foutre. Je remplissais les shooters à ras bord, et tendais le sien à Kai. « À… » cherchant une raison pour trinquer. « Ouais, ‘fin, on n’est pas obligé d’avoir une raison pour boire pas vrai? Allez, cheers ! » Et j’avalais le contenu de mon verre cul sec.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Dim 2 Aoû 2015 - 11:53

avatar
Leonor I. Wayland
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 01/03/2015
Prénom : sarah
Célébrité : sophie cookson
Crédit avatar : eugénie la plus parfaite ♥
Messages : 277
Nationalité / origines : mi américaine, mi danoise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : son ego. relation exclusive.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en littérature française et mineure en grec et latin, huitième année
Adresse de résidence : campus
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ex aurore i. carstairs
Voir le profil de l'utilisateur


Elle enchaînait les préparations sans trop se poser de questions; on commandait, elle s'exécutait. Elle aimait bien cette tâche. Ca lui évitait d'avoir à trop réfléchir, et elle pouvait tranquillement se vider la tête, pendant ce temps-là. Quoique le bar était déjà moins assailli, et que ça lui laissait un peu de temps pour souffler. Alors que celui qu'elle était venu aider (Wilhelm) s'apprêtait à lui dire comment il s'appelait, il fut visiblement interrompu par une vision qui lui était désagréable.  Et elle haussa un sourcil en suivant son regard. Deux jeunes hommes (Tim & Kai) - Deltas, évidemment; qu'auraient-ils pu être d'autre? - avaient tenté d'embarquer discrètement une bouteille de vodka. Pour la discrétion, on repasserait.  Elle laissa Barman intervenir, croisant les bras sur sa poitrine en posant un regard totalement désapprobateur sur les deux Deltas. Puis Barman se présenta, et elle hocha la tête, en signe de compréhension: "Will. Tu peux m’appeler Will.". Avant d'offrir un regard carrément noir aux Deltas lorsque l'un des deux (Tim) répondit à Barman: "C’est pas très poli non plus de s’acharner sur la famille tu sais… La grand-mère, la mère… Qu’est-ce qu’elles t’ont fait?" Alors elle lui adressa un demi-sourire moqueur, celui qu'elle réservait à ceux qui aboyaient beaucoup mais ne mordaient pas. "Hmmm... Laisse-moi réfléchir. Elles t'ont mis au monde?" C'était contre ses principes que d'impliquer des personnes extérieures. Mais il commençait sérieusement à l'agacer. Puis elle serra les dents en voyant comment il se comportait avec Barman: Écoute, c’est simple, tu prends ça et tu fais pas chier.  Et se contenta de grommeler. "Crétins." Elle fut soulagée de les voir s'éloigner, et se mit à essuyer furieusement un verre pour passer sa rage. Avant d'adresser un sourire désolé à Will: "Ca va aller? Tu veux boire un truc pour te remettre, ou...?"


invictus
beyond this place of wrath and tears, looms but the horror of the shade, and yet the menace of the years finds, and shall find, me unafraid. it matters not how strait the gate, how charged with punishments the scroll. i am the master of my fate: i am the captain of my soul. ©️ pathos
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Mar 4 Aoû 2015 - 15:33

Invité
Invité



Le bar était redevenu calme à leur départ et au départ de Mr Tong et de son ami. Ma mère m’avait promis que je ne serais pas seule à tenir le bar que j’aurais même droit d’aller danser si je le souhaitais. Bon ça à l’occurrence je m’en fou, mais ça commençais à franchement me pomper l’air d’être ici. J’étais perdu dans mes pensées lorsque tic et tac se décidèrent à faire leur numéro, je ne les connais pas ces deux-là mais ce n’est pas comme ça que t’ambiancera la populace. Le pote de Tim avait escaladé l’estrade pour accéder à la scène, il prit au passage le micro. Le mec avait du mal à tenir sur ses deux jambes, y en a qui savent pas tenir l’alcool ici.

-« Pff amateur » dis-je en détournant le regard de la scène pour laver les quelques verres qui revenaient intact. Lorsqu’il se mit à brailler comme une chèvre « Allez, tout le monde, musique à fond, on bouge son body sur ce son et on va demander toutes les boissons gratuites au bar à la femme là-bas, go go go go ! »

Attend what ?!! Qui est ce qu’il fout lui, il n’a pas le droit de faire ça ! Au même moment ma mère se dirigea  en marche rapide vers le bar à moitié paniqué, à moitié j’ai la situation en mains.

-«Tu offres les 20 premiers verres, ensuite tu fais payer, si c’est ingérable on ferme une dizaine de minute okay ? »

-« Et il est où le barman que j’étais censé à la base seconder… »

Au même moment un jeune homme se dirigea vers le bar et se faufila pour me rejoindre juste derrière le comptoir.

- « Salut Tacia, je suis venu te donner un coup de main ! »

- «Ahhh salut! Wilhelm c'est ça?» lui dis je en le prenant dans mes bras «Tu me sauve la vie, la nuit risque d'être longue, par chance toi t'es payée pas moi» dis je en rigolant.

Au même moment une fille se joignait à nous et nous proposa de nous aider.

- «T'es sur que tu veux nous aider? »

Soit elle était sadique, soit c'était mon jour de chance et j'allais enfin avoir à faire avec des gens sympathique. Pendant ce temps Wilhelm s'occupait d'une commande pour un Red Light.

- «Je te laisse découvrir le bar, il viens d'être ravitaillé, et s.. » Je n'avais pas finis ma phrase qu'elle s'était emparé d'un shaker.
- «Je vois aussi que tu t'y connais donc je vais te laisser de te débrouiller, tu t'appel?...»

- «Bon tous le monde, les verres gratos c'est finis!! Bah ouais c'est pas Noël... On ressors ses porte monnaie»

Au même moment Timocaca revint pour piquer une bouteille de vodka. Mais il est sérieux lui, je commençais à me diriger vers lui lorsque Wil énervé se dirigea vers lui pour récupérer la bouteille

« Eh, tocard ! Tu t’es cru chez ta grand-mère ? » « Si tu veux boire, tu demandes. Ta mère t’a très mal élevé. » « C’est pas très poli non plus de s’acharner sur la famille tu sais… La grand-mère, la mère… Qu’est-ce qu’elles t’ont fait? » « Écoute, c’est simple, tu prends ça et tu fais pas chier. » «Hmmm... Laisse-moi réfléchir. Elles t'ont mis au monde?» «Crétins! »

Est ce que je vous ai déjà dis que j'étais du genre nerveuse, facilement irritable et que quand on me fait chier ça peut facilement dégénérer, j'ai un peu été en centre détention pour avoir cassé le nez à une fille à papa, bref longue histoire on est pas dans un jour une histoire. Mais pour faire cours il m'a bien pompé l'air ce merdeux et je compte bien lui faire comprendre. Je récupérais les 50 dollars qu'il lui avait refilé et je décidais de les suivre. Ils allèrent vers les camions où il y avait personnes ou du moins très peu de passage.

- «Heyyy vous deux...»

Ces deux mongole avaient déjà commencé à entamer la bouteille, et avait trinqué pour je ne sais quoi. Je récupérer la bouteille qu'il venait de piquer et la vidais devant eux avant de la jeter au sol, la bouteille se brisa en mille morceaux.

- «T'as cru que t'allais nous imposer le respect avec tes 50$? Tiens j't'en offre 60, va t'acheter de la classe et des bonnes manières enfoiré!» Lui dis je de manière hautaine et de manière calme, j'étais certes énervé mais je ne suis pas une folle furieuse.  

Ouais j'avais l'habitude de réagir comme ça lorsque j'étais énervé, et j'avais tendance à ne pas évaluer les risques, comment est ce qu'ils allaient réagir, ça je n'en savais rien et j'en avais un peu rien à foutre, on était dans une caserne de pompier qu'est ce qui pourrait bien m'arriver...  
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Mer 5 Aoû 2015 - 14:09

Invité
Invité


Si Isay n’était en rien emballé par pareille soirée, il ne pouvait se dérober au dernier moment. Quelques jours plus tôt, le chef des pompiers en personne s’était présenté à son domicile afin de lui offrir une invitation quant à se joindre à la fameuse soirée du bal des pompiers. Évidemment, en tant que médecin réputé en ville, il n’avait pu décliner cette proposition, mais sa sœur, ou plutôt sa femme, elle, avait eu une bonne excuse de dernière minute : un patient arrivé aux urgences qu’elle allait devoir opérer sur-le-champ. Isay s’admira une dernière fois dans le miroir, et cela faisait déjà la dix huitième fois en à peine une demie heure, afin de s’assurer qu’il avait dépassé son seuil de perfection. C’est donc vêtu d’une chemise bleue, d’un jean et d’une paire de chaussures en cuir noir que le trentenaire arriva à la caserne. Il eut à peine le temps de serrer la main de quelques pompiers que son portable, coincé dans la poche arrière de son pantalon se mit à sonner et rapidement, il alla trouver un coin tranquille afin de répondre à sa supposée compagne. « Oh non, crois-moi que tu ne loupes absolument rien. Et nous sommes bien loin du bal de pompiers… » En cinq minutes à peine, Isay en avait déjà assez vu, et même entendu. « On dirait plutôt une sorte de dérivée à une fête d’étudiants en chaleur. Le monde a bien du souci à se faire avec une bande d’incapables dans leur genre. », soupira-t-il à l’encontre de sa cadette. C’est à cet instant qu’il vint à envier la jeune femme : lui aussi aurait tant aimé avoir une bonne excuse pour ne pas venir au vu du désastre actuel d’une soirée qui avait commencé depuis un peu moins d’une heure maintenant. Oui, si Monsieur était si en retard, c’était uniquement parce qu’il avait une fois encore passé trop de temps dans la salle de bains à admirer un physique que n’importe qui pourrait lui envier. « Allez, courage pour cette nuit, on se verra demain matin. », soupira-t-il finalement avant de raccrocher. « Seigneur, je pleure pour le devenir de l’humanité. » Isay s’enfichait pas mal que qui que se soit puisse l’entendre, la moitié de la foule présente n’avait aucun respect vis-à-vis de l’environnement dans lequel ils se trouvaient et il trouvait ça clairement pitoyable. Mais il n’était pas maître des lieux et n’allait pas mettre ces personnes à la porte à coups de pied dans le derrière, non, ses chaussures étaient trop impeccables pour botter l’arrière-train du bas peuple qui grouillait. Aussi, lorsqu’il passa à proximité des camions et matériaux des pompiers, il perçut les paroles hystériques d’une jeune femme (Tacia) précédées d’un bruit strident de verre brisé. Ah, voilà donc les deux jeunes (Timothy & Kai) qu’il avait vu filer avec une bouteille un peu plus tôt. Dorénavant, place au faiseur de leçons qui enfonce ses mains dans les poches de son jean. « Messieurs, si vous comptiez vous mettre la tête à l’envers, vous avez choisi le mauvais endroit. Ici, ce n’est pas le club de débauche que vous avez l’habitude de fréquenter. » Et dire que les jeunes sont censés représenter l’avenir… pitié, à un autre. Isay posa finalement son regard vers la demoiselle également présente. Demoiselle ou furie, allez savoir. « Quant à vous, vous devriez apprendre à contrôler vos sauts d’humeur si vous voulez prouver que vous valez mieux que ces énergumènes. » Et tout ça, les enfants, c’est cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Mer 5 Aoû 2015 - 16:42

Invité
Invité



En plus de faire des bons cocktails - enfin c'était son métier après tout mais bon... - le serveur dont il ne connaissait pas le nom d'ailleurs semblait vraiment sympa. Lorenzo n'était pas du genre à juger comme ça au premier abord mais à la tête qu'il affichait, ça se voyait qu'il n'était pas méchant. D'ailleurs, avec ce clin d’œil et cette manière qu'il avait de le regarder, le Bowen-Rhodes ne savait pas quoi penser. Il n'était pas aveugle, non bien sûr que non, pas stupide non plus, mais disons que du côté des hommes, il était loin d'être le plus à l'aise, ni un expert en la matière. Puis avec Aurore juste à côté de toute manière, ça n'était vraiment pas le moment... Alors il se contenta de garder le même air amusé qui trônait sur son visage. De toute manière avec son amie, il ne pouvait pas en être autrement. Ça le faisait rire de la voir derrière le bar, à s'improviser barmaid, mais d'un autre côté, il en découvrait tous les jours et ça c'était ce qu'il y avait de mieux. "Tu ignores tout de mes talents, très cher." Elle n'avait pas tort en même temps, il ne connaissait d'elle que ce qu'elle voulait bien lui montrer et la brune était assez mystérieuse donc... "Je suis curieux maintenant..." dit-il en lui lançant un regard avant de boire le cocktail qu'il tenait dans sa main. Et après tout s'enchaîna relativement vite. Kai venait de faire son apparition pour s'emparer d'une bouteille aussi posément que s'il était chez lui, ce qui ne plut évidemment pas aux serveurs. Ça ne plaisait pas non plus à Lorenzo qui, s'il connaissait bien le Delta, était tout de même étonné de son comportement. Y avait des trucs à ne pas faire mais visiblement tout le monde n'avait pas les mêmes limites... M'enfin, entre le Norton et l'autre qui venait de se pointer lui aussi, difficile de savoir qui était le pire des deux pour le coup... L'italien n'eut même pas le temps d'intervenir que le barman s'en était chargé, suivi par Aurore puis Tacia, qui était partie sans qu'il n'ait l'occasion de la rattraper ou même de l'accompagner. Haussant les sourcils, le Bowen-Rhodes tourna à nouveau la tête vers Aurore et Will, pour s'empresser de répondre à la remarque de son amie :  "Bonne idée ! Je paye la tournée !" il posa son verre sur le comptoir, comme pour accompagner ses paroles. Pas question qu'ils refusent, un verre ce n'était rien après tout. Et ils le méritaient bien, s'ils étaient bloqués au bar toute la soirée. Surtout quand on voyait à qui ils pouvaient avoir à faire...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Mer 5 Aoû 2015 - 20:41

Invité
Invité


Les petits arrogants du genre des Deltas étaient plus qu’exécrables et il tentait en règle générale de les éviter eux et leurs parties dans le campus. A choisir, les Phis étaient sûrement moins bêtes, plus conciliants et surtout plus beau. Croire qu’ils pourraient boire à l’œil et s’en sortir sans une égratignure était une pure hérésie et il avait bien fait d’y mettre fin. Timothy n’avait pas l’air plus aimable que son jeune camarade. « Écoute, c’est simple, tu prends ça et tu fais pas chier. » Il s’apprêtait à lui répondre par une autre pique bien sentie lorsque le contact de la main du jeune homme contre ses fesses lui fit brusquement changer d’avis. Une main sur les fesses. Une main sur ses fesses. Les siennes. A lui. Il était en train de lui toucher les fesses. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas eu un tel contact et il fallait bien avouer que cela le ravissait au plus haut point. Il ne tint même pas compte de la remarque de la jeune et jolie Aurore qui occupait une place centrale derrière le bar, par la lumineuse grâce qu’elle dégageait. Mais voilà qu’ils s’éloignaient, grommelant dans leurs barbes quelques insultes ou malédictions dirigées à leur encontre. Une autre main contre ses fesses ! Était-ce Timothy qui revenait à la charge ? Il savait que son derrière pouvait avoir certains effets indésirables sur les beaux mâles mais il n’avait jamais connu quelqu’un accro à ce point. En se retournant, il constant – avec une déception à peine dissimulée qu’il ne s’agissait que de la douche Tacia qui reprenait l’argent dans sa poche. Quel dommage de voir filer ainsi un peu d’argent gratuit. Les gens n’étaient pas du genre à laisser des pourboires et il ne gagnerait sans doute pas beaucoup ce soir. Même la seule pensée du contact avec Timothy ne suffisait pour le réconforter de cette perte subite d’argent. Il suivit l’espace de quelques instants Tacia courir à travers la caserne derrière les deux Deltas avant que son regard ne s’agrippe sur une belle chemise bleue et surtout son heureux propriétaire (Isay) qui passait dans le coin. La voix de Lorenzo le fit sortir de sa torpeur amourachée. « Bonne idée ! Je paye la tournée ! » Ce n’était sans doute pas la meilleure des idées que de boire derrière le bar mais s’il pouvait faire plaisir au jeune homme, il n’y voyait pas d’inconvénient – surtout qu’il n’y avait plus grand monde autour du bar. Sortant le rhum et la menthe, il commença à se faire un mojito avant de se rappeler de la politesse élémentaire. « Je te sers quelque chose Aurore ? Et pour le beau brun, toujours quelque chose sans alcool ? » dit-il accompagnant ses propos d’un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Jeu 6 Aoû 2015 - 4:08

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur


Suspecter le contenu d'un verre était chose simple pendant les fêtes, encore plus lorsqu'il ne s'agit pas du notre de verre. C'était le cas du gobelet que tenait en main Andreas et dont il avait sifflé la moitié du contenu. Franchement, ce type n'avait peur de rien et encore moins d'Adélaïde visiblement vu la blague graveleuse qu'il venait de lui sortir. « Si je suis enceinte dans trois semaines, on saura de qui. » Disait-elle avec un sourire emprunt à la connerie. Elle enceinte? Lui Papa? Blague de l'année. Elle ne souhaitait pas être maman, elle n'en ressentait pas l'envie ni le besoin à son âge en tout cas et quant à Andreas, elle savait parfaitement qu'il bloquait sur les bébés. Au delà de cela, de toute façon, le jeune homme savait qu'elle n'abuserait pas de lui d'une façon ou d'une autre, quoi qu'il arrive, aussi bien parce qu'elle n'en était pas apte ces temps-ci mais surtout parce qu'au lieu de profiter de lui, elle le traînerait probablement jusqu'à sa voiture comme un âne mort puis jusque chez lui - qui devenait chez eux - pour qu'il se repose.

Puis finalement, c'est par le discours de Kai et Timothy que les deux compères furent coupés et tournaient leurs intentions. En fait, c'était à croire que les deux avaient pas mal déjà bu mais Andreas lui affirmait que c'était aussi une grande part de personnalité. A vrai dire, Adélaïde n'en était qu'à moitié étonnée. Ces deux-là avaient des têtes à conneries, pour sûr. Enfin Adélaïde ne s'attardait pas sur eux. La bière c'était bien beau, mais elle voulait s'amuser et autant avouer qu'elle voulait se retourner le cerveau, ça lui changerait un peu des fêtes qu'elle faisait en ce moment mais où elle était relativement raisonnable tout de même. Arrivée au bar, elle lui parlait de ses projets futurs très proche, notamment des camions de pompier qu'elle voulait aller voir de plus près et cet abruti n'avait rien d'autre à faire que de lui peloter les seins. Il ne manquait plus que le pouet pouet et on se croirait en maternelle. Enfin, heureusement que c'était lui, un autre type qui lui faisait cette blague s'en prendrait sûrement une. « Des fois je me demande l'âge que tu as. » Et c'était pas vraiment une critique au fond, parce qu'elle en riait et qu'elle l'aimait ainsi. Attrapant le verre, elle trinquait vite avec lui avant de le boire. Autant dire qu'elle venait de se désinfecter l’œsophage pour la soirée. Bordel, ça arrachait sur le moment mais après coup, ça faisait un bien fou. « Oh ça va hein, je fais ce que je veux. » Disait-elle en souriant avant de boire une gorgée. C'était plus doux... sûrement plus trompeur aussi.

« Ils sont sûrement par là-bas. Faut que je te montre un truc. » Son verre en main, elle lui pinçait les fesses, prenant les devants. Elle voulait les voir ces foutus camions. S'éloignant un peu de la fête, du bar et de la piste de danse avec Andreas, c'est bien dans la caserne, un peu plus loin et un peu plus au calme que se trouvait les camion. Attrapant un casque de pompier dans sa main libre, elle lançait quelques mots. « J'adore ces casques, je trouve ça trop sexy. » Une remarque qui faisait sourire un pompier qui passait par là et qui s'éloignait pour retourner vers la fête. « Je suis sûre que j'ai gonflé son ego. » Se marrait-elle. N'empêche, ils n'avaient pas peur de laisser des camions comme ceux-là à disposition. Contrairement à la plupart des mortels qui auraient rêvés de monter dans le camion citerne ou celui de la grande échelle, Adélaïde optait pour le moins visité, l'abandonné presque. Le camion "ambulance", celui souvent envoyé pour assistance aux personnes. Ouvrant les portes de derrière en grand, elle montait dedans avant de se poser sur le banc camion. Posant son verre sur le plancher, elle fouillait dans son sac. « Tadaaam. » Un bouteille de vodka prête à être ouverte et consommée. « J'ai pas envie de faire des aller et retours au bar. Sauf de temps en temps pour changer un peu mais bon, au moins là on est tranquille pour un moment. » Et sincèrement, elle sentait qu'elle n'aurait pas besoin de beaucoup de verres pour être joyeuse voire carrément bourrée.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Ven 7 Aoû 2015 - 8:10

Invité
Invité


Teru et Luke, Luke et Teru, depuis qu'il était arrivé chez les Phi, ils étaient devenus quasiment inséparables, toujours à s'envoyer des liens de vidéos, des blagues idiotes par sms. C'était Luke qui avait demandé à Teru de venir ce soir. Ils étaient allés au bar, ils ont commandés des boissons, ils avaient observé ces idiots de Delta, être idiot comme à leur habitude.
Lachlan avait essayé de le faire parler sur sa vie future, encore quelques mois de liberté avant de devoir s'occuper d'un autre petit humain, comme Luke les appels. A la place ils sont allés au bar, et puis Luke a mentionner qu'il voulait abuser de lui, mais bien sûr Teru, avait les mêmes réfections que Lachlan « Tu sais que c'est exactement ce que je réponds quand on me dit ça ?! SORS DE MA TETE ! » dit-il avec un grand sourire. La blague de Teru n'était pas ce qu'il y avait de plus drôle mais Luk, en bon ami sourit légèrement, pour lui faire plaisir. «  J'en ai une aussi.... Tu connais la blague de la chaise ? » dit -il simplement, il haussa les épaules  « c'est dommage, parce qu'elle est pliante. » un petit sourire se dessina sur ses lèvres, blague nulle, mais au moins ça fait rire. Entre eux deux c'était une compétition de celui qui fera la pire blague, et ce jeu n'était pas exclu de la soirée on dirait bien. Mais c'était aussi un bon moyen de contourner la question que Luke venait de lui poser à propos de la grossesse d'Héloise, de sa vie futur.
Quelques temps après il avait fini par répondre à sa question, ils avaient hâte, Luke savait que Teru serait un bon père, il est adorable, gentil, et intelligent, en plus de l'avoir eu en Parrain Phi, il savait ses qualités malgré le fait qu'ils se taquinent H24 « tant mieux, hâte de voir ça, tu vas être un papa gâteau. » dit-il en souriant. Comment allait la vie de Luke, il haussa les épaules encore une fois «  ça va, j'ai trois jobs en même temps, là… J'ai même pas le temps de voir trop ma copine… hmm.. MEILLEURE AMIE. » OUPS… Lapsus révélateur peut être ? D'un côté la relation bizarre qu'il avait avec Dollie, n'aidait pas à rendre les choses simples dans sa tête. Teru était déjà au courant que jamais n'est simple quand on s'appelle Lachlan.
SE SOULER ? Bien sûr que Luke était d'accord, mais contrairement à Teru ce ne serait certainement pas la dernière fois qu'il le ferait. Il hocha simplement la tête.
Luke prit d'un élan de folie, décida de revenir vers le bar, cette fois-ci vers son amie, la belle et douce Aurore « , quelques choses de fort, love. » dit-il avec un petit sourire, une fois servit il en donna un à Teru avant de dire «  à nos blagues de merde ! » il avait une idée derrière la tête mais il avait besoin de plus d'alcool pour ça, et il le but cul sec carrément, avant de se diriger vers la scène, tirant Teru avec lui. « tu vas découvrir une autre facette de moi » dit-il avant de s'installer au piano « trouvez tous un ou une partenaire, et on va ralentir l'atmosphère. Cette chanson est pour la personne sans qui je ne peux plus vivre, une personne formidablement génial... my love... teru. » et les premières notes se sont fit retentir dans toute la caserne, il s'agissait de ALL OF ME de John Legend une chanson d'amour qu'il chantait en regardant Teru comme une preuve d'amour mais aussi une bonne grosse blague. Tout le monde venait de découvrir que Luke savait jouer du piano et pas qu'un peu. Il en a fait de l’âge de 3 à 10 ans, c'était un petit prodige à l'époque mais il se retrouva contraint à arrêter après la mort de sa mère, ce n'était pas assez physiquement et masculin pour son père. Cela ne fait que quelques mois qu'il à recommencer à faire du piano. Il était trop concentré sur ce qu'il jouait, et ce qu'il chantait pour voir que les gens étaient tous plus ou moins en train de danser doucement.  Il n'était pas un mauvais chanteur, il a une voix assez banale, mais au moins il ne chante pas faux, et ça c'est une bonne chose pour toute l'audience. Une fois terminé, il descendit de scène avant de dire « Tu savais pas hein. » avec un petit sourire, mais c’est en descendant de la scène qu’il trébucha comme d’habitude. « MAIS ! CEST QUI, L’INTELLIGENT, A AVOIR MIT UNE PUTAIN DE MARCHE AU MAUVAIS ENDROIT ! LA SÉCURITÉ LES POMPIERS CEST VOTRE JOB ! FUCK. » un petit scandale, comme ça avant de retourner au bar encore une fois, il avait besoin de plus d’alcool.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Ven 7 Aoû 2015 - 16:30

avatar
Leonor I. Wayland
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 01/03/2015
Prénom : sarah
Célébrité : sophie cookson
Crédit avatar : eugénie la plus parfaite ♥
Messages : 277
Nationalité / origines : mi américaine, mi danoise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : son ego. relation exclusive.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en littérature française et mineure en grec et latin, huitième année
Adresse de résidence : campus
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ex aurore i. carstairs
Voir le profil de l'utilisateur


On lui avait toujours dit qu'elle avait un don lorsqu'il s'agissait de détendre l'atmosphère ou de changer de sujet. Elle en avait fait la démonstration, une fois de plus, et esquissa un sourire largement amusé lorsqu'Enzo offrit de payer sa tournée. Pas qu'elle avait l'intention de boire beaucoup, non, mais plutôt parce qu'elle trouvait ça absolument adorable qu'il la soutienne dans sa grande opération de changement d'idées. Elle lui était tellement reconnaissante qu'elle se promit de lui offrir un café pour le remercier. Puis Wilhelm entra dans le jeu, lui aussi. "Je te sers quelque chose Aurore ? Et pour le beau brun, toujours quelque chose sans alcool ?" Beau brun, Enzo? Même si c'était objectivement vrai, elle haussa un sourcil. Et dissimula un sourire. Elle devenait bien trop douée à ce jeu, c'était inquiétant. Mensonges et apparences. Sa vie était devenue tellement sympathique. Mais elle se força à revenir dans l'instant présent et réfléchit un bref instant. "Aujourd'hui... Aliments verts. Un Mojito, ce sera parfait." Puis elle plissa les yeux avec un sourire. Après tout, la menthe, c'était vert, donc ça entrait totalement dans son régime. Puis elle nota Luke, qui s'approchait du bar, et lui décocha un sourire affectueux. Aaaah, Luke. Un tel concentré de talent n'aurait jamais dû exister, d'après elle. Surtout s'il était aussi adorable. "Quelques choses de fort, love." Et elle répondit d'un clin d'oeil, tout en s'activant avec les bouteilles. "Tout de suite, honey." Elle lui fit ensuite passer les verres, et se retourna vers Enzo. "Je ne savais pas que tu avais l'intention de venir, L."


invictus
beyond this place of wrath and tears, looms but the horror of the shade, and yet the menace of the years finds, and shall find, me unafraid. it matters not how strait the gate, how charged with punishments the scroll. i am the master of my fate: i am the captain of my soul. ©️ pathos
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Dim 9 Aoû 2015 - 19:00

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 25
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



Non, mais, j’y croie pas ! On essaye d’aider les gens, de leur faciliter la tâche, de se servir d’une bouteille et de deux verres pour ne pas embêter les serveurs (Wilhem) et voilà ce qui arrive. … Ils viennent m’agresser ! Non, mais je n’y croie pas ! J’écarquille les yeux. Ne répond pas. Fermant même les yeux un instant en sentant l’alcool un peu trop présent dans mes veines en me rendant plus faible et incapable de répondre à cette attaque. Pourtant, ce n’est pas l’envie qui manque, surtout quand on me parle de cette façon et utilise ce genre d’arguments. Enfin, arguments, si on peut appeler cela ainsi. Je n’ai qu’une seule envie, l’envoyer chier ou lui foutre mon poing dans la gueule. Mais là, je ne pense pas y arriver. Au mieux, je pourrai me frapper moi-même, au pire, me vautrer sur la table, aucune des deux solutions me semblent acceptables, autant ne rien faire plutôt que de se ridiculiser ainsi. Je tente cependant de comprendre tout ce qui ai dit, pourtant, le moment où les verres et la bouteille se firent posséder de ma propre emprise, je ne compris plus rien. Comme si tout cela venait de s’envoler comme par magie, mais comment est-ce possible ? Un regard vers le serveur et je compris qu’il venait de me reprendre mon bien. Oui, je l’ai mérité après un tel discours, alors on me redonne tout de suite ce qui m’appartient ! Je ne le dis pas. Ne fais que le penser. Et genre après le gars il fait comme si on n’existait pas, heureusement que Timothy est avec moi.

Merci mon pote. Je n’arrive toujours pas à le dire, mais vu la façon dont Tim’ répond au gars (Wilhem) je me sens heureux de cette victoire. Car oui, voir son ennemi se faire écraser de la sorte, il s’agit d’une victoire. Le Delta dicte exactement les mots que j’aurai souhaité dire par moi-même si l’alcool ne s’était pas incruster pour m’arrêter dans mon élan. Je n’aurai pas dû boire en arrivant tout de suite à la soirée. Au bout d’un moment, le corps ne se sent pas si bien que ça. Surtout la tête, elle se met à tourner de façon assez dangereuse. Et puis, je ne comprends rien. A partir du billet, je suis à l’ouest, jusqu’à ce que Tim’ m’entraîne avec lui. Alors je le suis, ne comprenant toujours rien à tout ça. Tout ce que j’arrive enfin à voir de façon claire et nette, c’est le verre rempli à ras bord que je lève pour trinquer avec mon pote. « Aux Deltas ! » Et je bois cul sec en tirant la grimace. Beurk, c’est dégueulasse. Tout en étant délicieux. Oui, l’alcool a un effet très étrange sur l’être humain. « J’aimai bien cette idée de trinquer pour nous même. » Dis-je comme à moi-même mais suffisamment intelligible pour faire partager l’information. « Sers-moi en un autre mec ! » Dis-je à Tim’ avec l’envie de me foutre une caisse. Mais bien sûr, il fallait bien que quelqu’un d’autre vienne nous emmerder. Mais c’est que c’est notre soirée ou pas ? On dirait quand même. Je lève les yeux au ciel en laissant parler le nouveau venu. Finalement, il me lassa bien vite et je tendis de nouveau mon verre à Tim’ pour qu’il me resserve « J’ai soif. » Glissais-je doucement avec un clin d’œil pour lui faire comprendre qu’il est temps de me resservir à boire. Je croie que je suis ivre moi ...



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Lun 10 Aoû 2015 - 17:21

Invité
Invité


Kai est bourré. Je le vois à ses réactions lentes et son incompréhension du monde qui l’entoure. Je vois son regard perdu quand je remballe — de façon pas très délicate je l’avoue — le barman (Wilhem). Du coup, quand je m’éloigne pour aller boire dans un coin plus tranquille, je suis obligé de le tirer par le bras. Dans l’autre main, j’ai la bouteille de vodka et les verres à shots. Tout pour passer une bonne soirée ! Je nous isole du côté des camions de pompier, et le rouge pétant me fait mal aux yeux, que je cligne deux trois fois. Je remplis les verres à ras bord, cherche une excuse pour trinquer avec mon acolyte, en vain, abandonne. « Aux Deltas ! » Ah bah oui, c’est bien aussi ça, comment j’ai pu ne pas y penser? Il boit cul sec, et je l’imite rapidement. Ça brûle. « Waouuuh ! » Je toussote légèrement. « Ça arrache pas mal. » L’alcool fait que mes sens sont décuplés. Ou pas, en fait. Parce qu’une fois la gorgée passée, je n’ai qu’une envie, c’est d’en reprendre une autre, le goût affreux aux oubliettes. « J’aimai bien cette idée de trinquer pour nous même. » J’hoche la tête. « T’as eu raison ! On mérite bien ça quand même. En plus, on leur offre boissons et bouffe gratuites et ils se plaignent encore… Aucune reconnaissance… » Puis j’hausse les épaules, comme si au final, de cette manière ou d’une autre, ça ne changeait rien. On avait eu droit à notre petit show sur scène, et nos âmes de Deltas étaient comblées. « Sers-moi en un autre mec ! » « Avec plaisir ! » lançais-je, lui répondant au tac au tac et levant la bouteille en l’air en signe d’approbation. Sauf que la serveuse du début de soirée (Tacia) revenait au galop. Elle était décidée à pourrir notre soirée elle ou quoi ? A croire que oui, puisque qu’elle renversa le contenu de la bouteille et la brisa en milles morceaux. « T'as cru que t'allais nous imposer le respect avec tes 50$? Tiens j't'en offre 60, va t'acheter de la classe et des bonnes manières enfoiré! » « T’as pas franchement le sens des affaires toi… Je crois pas que ton patron de ce soir va être content… Mais merci ! » Et je rangeais les 60$ gratuit que je venais de remporter. « Messieurs, si vous comptiez vous mettre la tête à l’envers, vous avez choisi le mauvais endroit. Ici, ce n’est pas le club de débauche que vous avez l’habitude de fréquenter. » What? C’est qui lui? (Isay) Il débarque d’où? « Retourne gentiment là bas s’il te plait… Maintenant que tu as fait ton petit scandale tu peux nous laisser en paix? » adressais-je à Tacia en ignorant l’autre vieux rabat-joie. Je reportais mon regard sur Kai, qui me tendait son verre de shot à nouveau. « J’ai soif. » réclame-t-il avec un clin d’oeil. Oulala… « On n’a plus de bouteille mec. » Lui, il est complètement déchiré. Sauf que je commence à l’être aussi, alors je ne pense même pas à jouer le responsable et ne pas le resservir. « Viens. » Je laissais Tacia là et emmenais Kai plus loin, bras dessus bras dessous. Au bout de la caserne, là où il faisait presque noir complet, je le fis s’assoir par terre contre le mur avant de faire de même. Silence de quelques longues secondes. « Tu sais que j’t’aime bien toi. » Maintenant que j’y pensais. « Mais genre, vraiment hein ! Pas de l’hypocrisie, tu sais bien que les Deltas sont loyaux. » Clin d’oeil et coup de coude complice. « J’veux dire… t’es un bon pote… genre vraiment bon ! Je m’éclate avec toi ! » Ça sent le discours d’ivrogne, vous trouvez pas? « Puis je m’en fous que toi et Charly vous vous entendez pas. » C’était bien connu, Charly était un de mes meilleurs potes. Et là, j’étais avec son ennemi. « Moi j’vous aime bien tous les deux ! Pas de camp, regarde, drapeau blanc. » Je fouille dans ma poche à la recherche d’un mouchoir en papier. Or, je n’avais jamais de mouchoirs sur moi. J’haussais les épaules. « Ah bah tant pis. Pas de mouchoir. » Et je fis une petite moue déçue. « J’t’aime Kai ! » Et je lui offris un gros câlin — un peu bancal. Merde, j’étais complètement déchiré moi aussi. Vive la vodka ! « Enfin, en toute amitié bien sûr hein. » précisais-je quand même en me reculant. Longues secondes de silence à nouveau. Ah bah non, fallait pas qu’il s’endorme ! « Chiche on monte dans un camion? Toi au volant, et moi je fais le mourant ! » Bah oui, il fallait bien que je le mette au défi ce petit, sinon je l’entendrais bientôt ronfler en bavant sur mon épaule. Et ça, hors de question ! La soirée n’est pas finie… Loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Mar 11 Aoû 2015 - 13:19

avatar
Natacha Collins
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 20
Date d'inscription : 27/07/2015
Prénom : Sadja
Célébrité : Taylor Marie Hill
Crédit avatar : Sadja
Messages : 568
Nationalité / origines : Franco-Anglaise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Moi-même
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Journalisme (2eme année) était avant en Cinéma (3 ans)
Job/Métier : Mannequin
Adresse de résidence : Campus
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Zus Alexander Iger
Voir le profil de l'utilisateur


C’était le bal des pompiers ce soir. Moi qui devais être magnifique dans ma robe, je me retrouvais en top à bretelle mauve, un survêtement vert et des talons haut rouge. Et tout ça à cause d’une erreur dans le dosage de la machine à laver du campus qui avait rétrécit tous mes habits. Je ne voulais pas sortir mais Maxine m’y avait forcé, disant que ça allait être sympa, et qu’il y aurait des garçons sexy.  Mais qui voudrait se retourner à mon passage habillée de manière aussi ridicule, pour un bal des pompiers en plus. Étant au summum de ma forme, je ne m’étais même pas coiffée, sauf si une natte l’est pour vous… Ça n’était pas dans mes habitudes de sortir mal habillée, mal coiffée. Il fallait que j’oublie mon accoutrement qui me mettait mal à l’aise au milieu de tout ce beau monde. Je me dirigeai donc vers le bar. Je commandai un cocktail au charmant barman habillé d’une chemise blanche, d’un pantalon de costard noir et un petit veston noir également. Dans d’autres accoutrements qui m'auraient mis en plus valeur, j'aurais sûrement  flirté avec lui, alors je partis le plus vite possible après qu’il m’ait servit. La piste de danse semblait pleine. Beaucoup de couple mais aussi de nombreux célibataires s’y déhanchés au rythme de la musique qui émanait et se répandait sur le lieu magnifiquement décoré pour l’occasion. Ma tenue ne me mettait vraiment pas à l’aise. Ce devait être la première fois que cela m’arrivait...


Natacha Collins

 

It's not my fault if frogs don't have wings.
© Kaiji
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Jeu 13 Aoû 2015 - 15:23

Invité
Invité


Le bal des pompiers, c'est sans doute le seul événements où je n'hésite pas à aller. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'on danse, on rencontre des nouvelles personnes et surtout, surtout on peu draguer et ça j'adore. Autant vous dire que pour ce genre d’événements, je ne vais pas non plus y aller en pantalon, non, non je n'ai pas fait les chose à moitié, j'ai passé près d'une demi heure rien qu'à me coiffé et me maquiller après avoir pris ma douche. La tenue je n'ai pas réellement mis longtemps à la choisir, c'était une jolie robe avec des escarpins assorti. J'aime être bien habillé, êre à mon avantage quand je sors pour danser, draguer ou autre, de toute manière il y a très peu de jean dans ma garde robe. J'ai proposé à Natacha de venir, mais j'ai du y mettre de très bon arguments, car mon amie n'avait pas l'air très motivée. Donc je n'ai pas voulu trop la faire attendre. Il ne m'a pas fallu longtemps pour me rendre sur les lieux et trouver une place où me garer. Mais une fois sur les lieux, je me suis aperçu du monde qu'il pouvait y avoir et je me suis dit tout de suite que ça serait compliqué de trouver mon amie. Je me suis dirigé vers le bar pour commander une vodka et en attendant d'être servi, j'ai parcouru la salle du regard pour trouver Natacha, ma boisson arriva et quelques secondes plus tard, après qu'une personne soit parti, j'ai trouvé Nat' alors je me suis dirigé vers elle. Une fois à sa hauteur, je lui fit la bise. « Comment tu vas ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Ven 14 Aoû 2015 - 17:50

avatar
Eden H. Snow
Sage comme une image
Sage comme une image
Date d'inscription : 21/02/2015
Prénom : Anaïs
Célébrité : Erin Heatherton
Crédit avatar : Sweet Disaster
Messages : 330
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : 3e année en Zoologie
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Kai Norton
Voir le profil de l'utilisateur



Je lui sourie. Liam. Pas terrible comme prénom, en plus d’être un mec, il n’a pas grand-chose pour lui. Il n’a pas l’air de mordre … Quoi que, je le verrais bien un peu pervers à suivre les canons de la ville pour tenter quelque chose. Euh, j’espère que ce n’est pas ce qu’il fait avec moi, je ne compte rien lui donner à ce gars. Pas de l’argent, ni même autre chose. « Okay, tutoyons nous … ça se dis ça ? » Demandais-je en riant. Des fois j’invente des mots alors pas sûre que tout ce que je dis soit compréhensible. « Il faut toujours dire vous au début, on ne sait jamais qui c’est, attends, t’es peut-être le président déguisé … Enfin, avec la couleur en moins. » Tentative d’humour, pas terrible. Je le laisse s’asseoir près de moi, pas trop non plus ! On se calme ! « Moi c’est Eden comme, ben, comme Eden en fait. » Pas de références, la honte. Je sourie. Faisant genre de rien. Non, je ne viens pas de me ridiculiser.

Je regarde un peu partout dans l’habitacle, à droite, à gauche. C’est grand. C’est beau. C’est tout neuf. Ça sent bon, ou presque, une petite odeur de cramé dans le coin on dirait. Pas bien les gars, c’est votre métier d’éteindre le feu. Et si je prenais le volant pour être une vraie de vraie ? Bonne idée, je commence à me faire glisser sur la banquette tout en entendant Liam reprendre la parole pendant que je me cogne lourdement sur le plafond. Et bam ! « Aïe. » Je tombe à la renverse et m’étale sur le mec, enfin sur Liam, vous voyez, le petit puceau là. Je papillonne des yeux, le regarde et me relève doucement. « J’ai eu chaud pour ma tête surtout. » Je me masse la tête, ah non, je me masse le casque plutôt. Bon, définitivement, je vais rester sur cette banquette, sans bouger, bien sagement. « A défaut de pouvoir prendre le volant, j’aimerai bien savoir ce que je fais ce bouton là … » Je cherche avant d’en trouver un sympa, pas trop moche, et puis j’appuie dessus, juste histoire de voir ce que ça fait. La connerie, la sirène retentit alors tout un vacarme monumental ! « Oups. » J’hausse les épaules en regardant Liam d’un air totalement innocent avant de me jeter sur le bouton pour appuyer de nouveau dessus et faire taire ce bruit ignoble. « Caches toi ! Vite ! » Je lui fais signe de se baisser, ce que je fais en me planquant au pied de la banquette, l’air de rien.



Soyons un Eden

« Sois la terre promise que je recherche, sois le pardon que je souhaite, sois le tout que mérite et l'atout qui me déchiffre. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    Jeu 20 Aoû 2015 - 23:01

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 25
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



Je croie qu’on est saouls. Mais genre, vraiment quoi. Bourrés si vous préférez. Je ne vois plus très clair. C’est tout trouble. Ça va pas du tout là haut. Ça tourne tout seul. Mais je m’en fiche, je prends mon shoot et bois à nouveau.  C’est bon ça ! Je ne comprends rien à ce qui m’entoure, tout ce que je vois, c’est rien justement. Je ne vois pas la serveuse venir nous emmerder. Je ne vois pas non plus quand on nous prend notre bouteille et nous laisse ainsi, sans moyen pour nous désaltérer. Et si on meurt de soif ? On fait comment hein ? On nous laisse crever ainsi ? En nous regardant la bouche ouverte ? Quels rapiats vous êtes ! Je ne vois même pas quand Timothy me prend par le bras pour m’emmener à l’écart, je me laisse juste faire quand je sens qu’on me tire. Ça pouvait être n’importe qui d’autre, je ne ferais même pas attention. Suivant une main sauveuse qui en réalité, pas tellement. « Merci. » Je souffle péniblement ce mot quand il me fait m’asseoir sur le sol, dos contre le mur. Bordel ce que ça fait du bien ! Ma tête tourne encore, mais de façon moins rapide et j’arrive à percevoir un peu ce qu’il se passe autour de moi. Un minimum quoi. Disons, pas comme tout à l’heure. J’arrive même à comprendre ce que me dis mon pote, enfin, je comprends ce qui est compréhensible on va dire. Pas tout. Si je suis bourré. Lui aussi je vous assure !

« Mec, t’es bourré. » Dis-je simplement quand il me fait sa déclaration d’amour. Je le regarde, sans rien dire, et éclate de rire d’un coup d’un seul. Me foutant de sa gueule alors que je ne suis pas tellement mieux. Alors je pose une main sur son épaule et toujours hilare, je lui balance en tentant de parler sérieusement … Sans succès d’ailleurs. « Moi aussi je te kiffe mon pote ! » Enfin, ami ami hein, rien d’autre, on se calme ! Pas de kekette en l’air, merci. Je repose la tête contre le mur et lâche Tim’, ou au moins, le bout de son bras pour passer une main sur mon visage et espérer dissiper l’alcool, en vain. Je suis foutu pour ce soir je croie. « J’ai faim … Un McDo … J’en rêve. » ça fait un mois que j’essaye de ne pas manger au fast food, comment vous dire que je fantasme sur un big mac … Non, je ne dois pas y penser. Calmes toi Kai, oublies ce steak tout de suite ! « Bordel… » Je m’exclame en croyant voir passer un steak haché vivant, genre, sur pattes. Non, mais là, faut absolument que j’arrête la vodka finalement. Et que je reprenne le fast food t’en qu’à faire. Ah non … C’est un chien. Je regarde Timothy avec un grand sourire, comme si une idée lumineuse venait de percer mon cerveau pour éclairer ma boîte crânienne. « Et si on chopait le chien et qu’on l’emmenait avec nous dans le camion ? » Je n’attends pas sa réponse et me lève pour suivre le petit toutou blanc qui se met à marcher  tranquillement comme si de rien n’était. Je le suis, les bras tendus en avant, suivant la boule de poils doucement, comme si j’étais un ninja ne voulant pas se faire repérer avant de me jeter dessus et de le choper dans mes bras. Le caressant doucement pour enfin, après une minute de confiance, me faire lécher le visage avec insistance. « Ce sera notre mascotte ! » Dis-je en le soulevant et en me lançant en direction des camions. Il pensait vraiment que je n’allais pas relever son défi de petite b*te ? C’est mal me connaître Monsieur ! Et accompagné de mon nouveau compagnon de route, le chien !



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)    

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
DOUZIEME INTRIGUE ⚑ Le bal des pompiers (2e TG)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Résumé de l'intrigue
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les anciennes intrigues et animations :: Les archives d'intrigues-
Sauter vers: