Partagez
 

 I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptyVen 17 Juil 2015 - 23:13

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty



Je m'étirais de tout mon long sur mon siège d'avion, alors que l'on nous annonçait l'arrivée à San Francisco. Ah, ben enfin ! J'étais trop impatient d'arriver, moi... ça allait être un sacré week-end. Une fois sorti de l'appareil, je rallumais en premier lieu mon téléphone pour prévenir Josh que je venais de mettre pied à terre, puis je me dirigeais ensuite sagement jusqu'au retrait des bagages de soute qui ne consistaient qu'en une seule et unique chose pour moi... ma guitare. J'avais mis le reste dans mon sac a dos, ça suffirait largement pour quelques jours... et j'étais du genre minimaliste, de toute manière. Bon... allez... elle est où ? Guiiiiiitaaaare ? Rah, c'est long... ils ne l'avaient pas perdu en route, hein ? J'y tenais, à celle-là ! Les scandales en public, c'était pas mon truc, mais là, j'aurais été capable de vraiment m'énerver si on m'apprenait que l'instrument était perdu. Tournant donc un peu en rond pendant plusieurs minutes, je vis enfin le bout de mon calvaire lorsque je reconnus l'étui de mon bébé sur le tapis roulant, un peu plus loin. Et voila, ni une, ni deux, je trottinais donc pour attraper la poignée du boîtier, avant de m'empresser de sortir de la zone voyageur pour rejoindre le type qui m'attendait dans le hall et qui m'emmena rapidement jusqu'au parking, vers un mini van aux vitres teintées. Dans un autre scénario, on aurait pu croire que j'étais une mule et que j'allais leur refiler leur drogue une fois là-dedans, mais non...

La portière du véhicule coulissa enfin et instinctivement, un beau sourire se dessina sur mon visage rieur. « Rockstar ! »


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptySam 18 Juil 2015 - 11:56

avatar
Invité
Invité

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty



Enfin, enfin, il venait pour me rejoindre pour deux jours de concerts et trois jours ici. J’étais furieusement heureux que ça arrive. Cette tournée-ci avait été tellement intense avec les dates en Angleterre que j’avais vraiment eu le sentiment d’être coupé de tout le monde et voir Teru qui se pointe pour qu’on soit ensemble, c’est comme une échappée vers L.A. Ma ville, je la revois bientôt, dans deux semaines exactement, j’ai encore quelques concerts à faire. Je ne tiens pas en place depuis toute à l’heure et encore, on est arrivés en pleine nuit, j’ai fait mon sport, on a été voir la salle du concert. Enfin, je croyais que c’était une salle, mais comme il fait beau, c’est une scène en pleine air dans un parc absolument magnifique avec l’océan pas loin, on va kiffer notre race. Sa chambre d’hôtel est face à la mienne, que demander de plus hein ? Qu’il arrive. J’en viendrai presque à me ronger les ongles. Perdu dans mes pensées, je sursaute à moitié en entendant la porte du van s’ouvrir. Le voir me fait immédiatement sourire et je le choppe contre moi pour l’enlacer en ronronnant intérieurement. « Mozart ! » Je ris doucement avant de me décider à le relâcher. Le temps a passé, son fils est né, mais ça n’a change en rien ce que je ressens pour lui. J’ai juste réussi à l’enterrer sous une couche d’amitié. « On y va ! » Je souris avant de le regarder encore et de sautiller sur mon siège comme une souris épileptique. « Je suis tellement content ! » Vraiment. « On va à l’hôtel, on se détend un peu. A 17h, on va faire les répèt’ pour le concert, les balances et tout ça ! A 19h30, on bouffe et on s’fait beau et à 21h on envoie la sauce. Ça te va ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptySam 18 Juil 2015 - 13:37

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty



Sa remarque me fit éclater de rire alors que je m'approchais pour le prendre dans mes bras, fermant les yeux un instant avec un immense sourire sur le visage. Il m'avait manqué ce chacal... c'était long de le savoir éloigné la moitié de l'année. J'avais certes d'autres amis sur L.A., dont Andreas avec qui je partageais les responsabilités au Jody's, mais on ne pouvait pas comparer tout ça à ma relation avec Josh. Du coup, lorsque ce dernier m'avait proposé de jouer avec son groupe ce week-end, je n'avais pas hésité une seule seconde avant d'accepter. On avait eu le temps de répéter son programme ensemble en printemps, je connaissais les accords et les harmoniques, tout se passerait donc bien.

Après avoir déposé mon sac et ma guitare à l'arrière, je vins donc me poser sur un siège, puis écoutais attentivement le planning de la journée, hochant la tête pour confirmer que j'enregistrais les infos. « Ca marche ! » Il devait être crevé, à force d'avoir un rythme aussi soutenu tous les jours... m'enfin, venant de monsieur 200 à l'heure, ça ne m'étonnait pas.

Et ainsi, pendant tout le trajet, ça causa activement de tout et de rien, je le questionnais sur son ressenti vis-à-vis de l'europe et lui donnais des nouvelles de Leo, autrement dit le gamin le plus facile à vivre au monde, même s'il faisait ses dents en ce moment et qu'il ne dormait donc pas si bien que ça. Finalement, j'avais stressé pour rien... c'était pas si compliqué à gérer, un bébé, j'adorais le voir rigoler pour rien et je crois que j'en voulais un autre. D'après notre entourage, on avait été chanceux à la loterie... soit. En attendant, c'était juste trop génial avec ce petit bonhomme et je crois qu'Heloise pensait comme moi.

Quoi qu'il en soit, après avoir rejoint les autres musiciens, répété une première fois et mangé, je suivis le mouvement jusqu'aux vestiaires pour l'habillement et compagnie. Et boom, le stress qui montait... Y'aurait combien de personnes dans ce parc ? Les concerts vu d'en bas, c'était une chose, mais depuis la scène, tout seul face à une foule, c'était carrément différent... j'étais pas tellement habitué à ça. Les récitals de piano, c'était une autre ambiance, même si on avait bien la pression aussi parce que y'avait plein de vieux avec un balais dans le cul qui vous fixaient et attendaient la moindre faute pour vous noter, mais... mais voila ! Du coup, j'étais nerveux et ça faisait au moins trois minutes que je faisais tourner ma chaise sur elle-même en attendant que quelque chose se passe.


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptySam 18 Juil 2015 - 14:15

avatar
Invité
Invité

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty



Ça passe vite. Trop vite même pour être honnête et après avoir mangé, je file prendre une douche pour aller au coin coiffure et maquillage pour avoir bonne mine. Ça me dérange toujours autant cette connerie, mais faut bien y passer. Je vois la styliste, on choisit ensemble les vêtements, la coiffeuse râle parce que j’aurai dû le faire avant et je hausse les épaules dans un sourire charmant, la faisant taire par la même occasion. J’enfile les vêtements avant de pousser un bâillement de lion. Vivement un peu de repos. La fin de la tournée, c’est toujours la même chose, je suis rétamé comme un lardon rôti. « Josh, on y va dans 30 minutes ! » Je hoche la tête avant d’aller dans les coulisses, mains dans les poches, puis d’aller à la recherche de Teru et de le trouver dans une des loges/caravanes. Un sourire s’affiche sur mon visage et je referme discrètement la porte avant de baisser le seul store ouvert et d’aller vers lui, arrêtant sa chaise de mon pied pour venir me mettre dans le dos du siège et me pencher au-dessus de lui. Menton sur sa tête, mains sur son torse bien fait, je ferme les yeux quelques instants avant de sourire. Je ne stresse plus avant de monter sur scène maintenant, c’est devenu une routine, je sais que les choses iront bien et qu’on aura au final 200% de plaisir. Je tapote faiblement ses muscles avant d’étouffer un rire dans ses cheveux. « Tout ira bien… » Mieux que bien même et je sais que pour celui de demain, il sautera partout d’impatience après avoir vécu celui-ci. Je me redresse en laissant mes mains sur ses épaules. Je me déporte finalement pour venir m’asseoir pas trop loin de lui sur le bord de la coiffeuse. « Com’on buddy, t’as encore 25 minutes à stresser si tu continues, souris-moi à la place, tu verras, on va s’éclater comme des fous ! » Et ça sera tellement bon que tu ne voudras plus jamais me quitter… *BAFFEMENTALE* Okay, j’ai rien dit.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptySam 18 Juil 2015 - 16:34

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty



J'étais tellement parti dans mes pensées qu'il fallut que la chaise finisse par s'arrêter pour que je revienne au moment présent... en me rendant par la même occasion compte que j'avais un Josh à moitié penché sur moi, les bras enroulés autour de mes épaules. Ca ne me dérangeait plus tellement, je crois... et même si je me demandais encore souvent où lui en était depuis l'an passé, vis-à-vis de cette période trouble qu'on avait traversée durant l'été et qui m'avait amené à le repousser doucement mais fermement, j'avais confiance en lui. Son amitié m'était précieuse et peut-être que c'était juste passager, finalement, cette manière qu'il avait de me fixer comme un chiot abandonné quand j'avais le dos tourné. Peut-être que c'était terminé. Je l'espérais pour lui, honnêtement... ça me dérangeait d'être une source de souffrance pour un type pour qui j'avais autant de considération. Quand à moi... j'avais fermé les portes aux envies, tout simplement, et je ne voulais pas les ouvrir. C'était pas une possibilité, ça ne devait pas en devenir une, tout devait rester bien sagement enfermé dans un coffre fermé à double clé jusqu'à... plus tard, peut-être, puis-ce qu'on ne savait pas de quoi le futur était composé et que pour le moment, j'étais bien dans mon couple. « Tout ira bien… » Je soupirais lourdement en cessant de taper du pied, puis esquissais une légère grimace. « Tu crois ? » Je me sentais comme un gamin a son premier spectacle scolaire, mais lorsque Josh finit par se détacher pour partir s'asseoir plus loin, mon corps se redressa tout seul d'un seul coup, comme déçu de son éloignement. Ca avait au moins l'avantage de me laisser voir sa tenue et son bel apprêtement général pour le concert. « Com’on buddy, t’as encore 25 minutes à stresser si tu continues, souris-moi à la place, tu verras, on va s’éclater comme des fous ! » Ca faisait du bien de ne pas être seul dans cette loge, en fait... et voila, je lui sortis donc un sourire de lutin qui creusa mes fossettes naturellement. Avant de le perdre à nouveau. « Tu crois ? » Ouais, j'avais que ça aux lèvres en ce moment, mais c'était plus fort que moi. u_u Après un nouveau soupir durant lequel je frottais mes mains moites sur mes cuisses, mes yeux se déposèrent sur ceux de mon ami pour les détailler un peu. Sa carrière avait vraiment décollé, ça rajoutait un truc à son charisme... et même si San Francisco était une ville plutôt tranquille pour les célébrités, il n'avait pas pu venir m'attendre lui-même à l'aéroport, parce qu'il se serait sans doute fait aborder par des gens... c'était complètement dingue comme vie. On devait avoir l'impression de ne plus être tout à fait un être humain, parfois, à cause de la célébrité... c'ptetre pour cette raison là que certains n'avaient plus les pieds sur terre ou développaient un syndrome de Dieu avec le temps. « Je suis pas tellement habitué à faire la fête comme toi sur scène, disons. » Et j'étouffais un rire nerveux, bien qu'amusé et auto-dérisoire, puis-ce qu'en effet, y'avait une différence entre un concert de rock et un orchestre symphonique. Sa présence me rassurait néanmoins à elle seule.


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptySam 18 Juil 2015 - 16:48

avatar
Invité
Invité

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty



Deux fois : tu crois, en moins de cinq minutes, oula, il est stressé mon grand benêt et ça me fait sourire honnêtement. J’ai envie de lui demander s’il s’est vraiment pas évanoui à l’accouchement du bébé parce que déjà là, il est nerveux comme tout, alors quand sa femme a dû mettre au monde leur fils, j’imagine même pas à vrai dire. Je penche la tête sur le côté tout en l’observant, sourire fin aux lèvres, rien de spécial dans le regard. J’évite, je ne veux plus qu’il voit ce qui se cache au fond, tout au fond. C’est dérisoire de toute façon, ils vont si bien ensemble tous les trois. « Je suis pas tellement habitué à faire la fête comme toi sur scène, disons. » Je pose ma tête contre le miroir de la coiffeuse, songeur. « Une scène, c’est une scène. » Finalement, je croise mes bras et observe la pièce, puis le plafond.

« Tu te souviens du karaoké ? » Celui où je suis tombé pour toi. « On avait rien calculé vraiment et on se connaissait à peine à vrai dire, pourtant, on s’est amusés et beurrés comme des abrutis le soir-là. » Je ris doucement en y songeant, accrochant mon regard sur le plafonnier pour qu’il ne comprenne pas ce qui se passe dedans. Autant faire croire que cet objet est la 8ème merveille du monde, et pas lui. « C’était une des meilleures nuits de ma vie. » Et je crois que je vais le faire chier avec Barbie Girl ce soir sur scène. « On s’est juste amusés, fais pareil ce soir. »

Je me lève finalement, passe à ses côtés et tapote son épaule pour aller vers la porte, j’ai envie de marcher un peu, même si je suis un grand habitué, il y a toujours cette petite pointe d’angoisse qu’un truc arrive de travers. Pourtant, j’ai envie qu’il me retienne, mais il ne le fera pas, pas maintenant en tout cas. « Dans 10 minutes, on se rejoint sur l’arrière de la scène, en attendant, appelle un peu Helo pour l’entendre et entendre ton bonhomme, ça te fera du bien. » Je lui souris et sors finalement, observant la foule au loin en souriant faiblement, mains dans les poches, jetant un dernier regard de chien malheureux à la caravane avant de marcher et de me préparer un peu. Micro enfilé, guitare sur le dos, j’ai hâte de donner le coup d’envoi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptySam 18 Juil 2015 - 21:28

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty






Mi guapo, mi guapito, mi muchachito,
Mi guapo, mi guapito, que no eres mío
.


Ah, il avait trouvé les bons mots pour me remettre dans les rails. Le karaoké... une soirée franchement inoubliable où l'on avait déconné comme des abrutis, comme les meilleurs amis du monde alors qu'on ne se connaissait finalement pas tant que ça en réalité. C'est peut-être cette simplicité qui nous avait rapprochés, au final. Un peu pensif et rêveur, je levais alors la tête au plafond aussi en fermant les paupières, riant doucement en me remémorant notre état. Une des meilleurs nuits de sa vie, hein ? « Aah, je l'oublierai pas non plus... » Je le remerciais finalement en voyant qu'il avait besoin de marcher un peu seul, hochant doucement la tête tout en le regardant s'en aller. Bon... allez, concentration.

Une fois l'heure de monter sur scène arrivée, je me levais pour rejoindre tout le monde et me laisser tripoter par un membre du staff qui n'arrivait décidément pas à fixer mon micro, puis rejoignis tout le monde pour les encouragements finaux avant de me sentir mourir sur place lorsque les lumières sur la scène changèrent, annonçant le début du concert. Allez... ça se passerait bien, n'est-ce pas ? Les autres partaient déjà devant, il n'y avait plus qu'à suivre et... à apprécier les deux heures à venir. Honnêtement... je n'aurais pas pensé que ça serait aussi... génialissime. Je comprenais mieux pourquoi Josh aimait la scène, ça lui ressemblait tellement ! T'avais le droit de te la péter ouvertement avec ta guitare sans passer pour un prétentieux, parce que c'était le jeu dans le monde du rock, d'interagir avec les autres musiciens et de causer avec le public qui réagissait vachement bien, sans oublier que courir partout, soit un réflexe qui finissait par s'intégrer rapidement. Par contre... je comprenais mieux pourquoi mon ami travaillait autant son cardio, maintenant. Vers la fin, d'ailleurs, je l'aurais quand même fui s'il avait voulu me faire un câlin, parce que même si je l'adorais du fin fond de mon coeur, il était complètement détrempé de sueur. C'était sexy a voir, c'est sûr, mais pas à toucher dans ma tête. Je me contredisais ? Hum, quoi qu'il en soit, la dernière chanson finit par arriver et pour celle-ci, Josh serait en solo pendant qu'on restait en retrait, si bien qu'après avoir posé mon instrument, j'allais me poser sur l'une des grandes marche qui découpaient l'avant de la scène avec l'arrière, profitant simplement de reprendre un peu mon souffle, tout en appréciant le final.



+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptySam 18 Juil 2015 - 22:01

avatar
Invité
Invité

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty



Ah que c’est bon d’être sur scène. J’aime mes musiciens, j’aime mon public et j’aime le fait que Teru soit là avec nous, les sons sont totalement différents pour le coup grâce à son côté symphonique. C’était vraiment un super concert et savoir qu’on recommence demain m’emplit déjà d’une joie profonde. Vous ne pouvez pas vous imaginer ce qu’on ressent ici. J’ai mal au dos, aux jambes, aux poignets, mais tout ce que je reçois en échange de ces petites douleurs, c’est juste indescriptible. Pour le solo, je colle mon cul au piano avant d’entendre quelqu’un gueuler un : soooooo sexyyyyy, et de rire comme un couillon en arrêtant de jouer. « Aigo, vous allez me faire rougir. Qui a crié ça ? » Au début, c’est timide, mais finalement, une demoiselle lève la main et je fais signe à la sécurité de la laisser monter sur scène.

La blondinette passe, elle doit avoir à peine 17 ans et je l’attrape pour l’aider à grimper. « On va éviter les câlins, je pue et je colle. » Ah non, elle me saute quand même au cou, faisant rire tout le monde pendant que je hausse les épaules. « Tu t’appelles comment ? » « Melissa….iiiiiih ! » Je ris un peu. « D’accord Melissa-iiiih, c’est quoi ta chanson favorite ? » Les autres rient, elle commence à sautiller sur place en comprenant. « Feeliiiiing ! » « Tu aimes les I ? » Je ris encore et pars lui chercher un tabouret pour qu’elle puisse s’installer à côté du piano. C’est la première fois que je fais ça, mais je crois que ça va avoir son petit succès. Après lui avoir donné mon serre-poignet et mon médiator, je file à ma place pour commencer Feeling en piano/voix, juste pour elle, pour eux.

A la fin de la chanson, on fait une photo ensemble, je remercie encore et encore le public, le staff, les musiciens, tout le monde et Teru de m’avoir accompagnés, d’avoir permis que ce moment soit magique et que j’ai hâte que demain recommence. Je descends vers eux pour des autographes, des photos, des bons moments avant de rejoindre les coulisses et surtout ma loge/caravane pour me coller sous une longue douche salvatrice. Ça fait vraiment du bien. J’enfile un boxer sur mon corps humide, serviette autour du coup et avance pour me poser enfin quelques instants, le temps de masser mes jambes, mes bras, ma taille, ma nuque pour soulager tous les points douloureux.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptyMer 22 Juil 2015 - 11:57

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty



Mi guapo, mi guapito, mi muchachito,
Mi guapo, mi guapito, que no eres mío
.


Bouteille d'eau en main, j'observais la scène avec amusement, incapable de retenir mes rires face aux réactions du public et encore moins de la Melissa qui semblait être au bout de sa vie face à Josh. C'est dingue, ça... voila comment te faire prendre conscience qu'un de tes meilleurs potes est vraiment une star qui a le droit a ses vraies groupies. Je ne doutais pas que d'ici cinq ans, les adolescentes continueraient de baver sur lui... ou même dans vingt. Y'avait qu'à voir comment les gamines à peine majeures mouillaient déjà sur Robert Downey Junior ou encore Collin Firth, même s'ils avaient l'âge de leur père... que voulez-vous y faire, c'était ça, le charisme. Au moins, ce genre de mecs me donnaient un idéal à atteindre d'ici mes cinquante ans.

Quoi qu'il en soit, le calme finit par revenir sur scène lorsque le piano repris la place qui lui était due et je me laissais alors aller avec l'épaule contre l'un des piliers tenant la scène debout, frissonnant légèrement face à l'émotion que le chanteur arrivait a placer dans sa voix. Il vivait le truc, il le vivait vraiment et... je ne sais pas trop pourquoi, mais j'avais fini par me sentir obligé de détourner le regard au bout d'un moment, gêné par le message de la chanson alors qu'il n'y avait pas de raison pour ça. Etait-ce égocentrique de me sentir concerné par les paroles ?

Le temps de me perdre un peu dans mes pensées, le public me ramena à la réalité a coup d'applaudissements incessants, nous obligeant à remonter sur scène pour des au revoir finaux très communicatifs après lesquels tout le monde retourna à ses affaires. Tandis que Joshua allait à sa loge privée, je suivis sagement Marius et Gary pour aller prendre une douche de mon côté, encore tout secoué par ce concert qui vibrait toujours dans mes os. C'était tellement dingue, tellement... wouah. Et surtout, c'était vraiment arrivé, bien que je restais encore dans un état second. Une fois changé avec des habits sommaires sur le dos, je sortis de la caravane et envoyais un petit message à la famille sur L.A. pour leur dire que tout s'était bien passé, mais dès que mon téléphone retourna dans ma poche, mes yeux se tournèrent vers la loge de Josh, un peu plus loin d'ici, puis, après une petite hésitation, je m'y dirigeais pour aller toquer à la porte en m'annonçant, entrant directement par la suite sans attendre d'autorisation. « Hey ! » Un immense sourire s'afficha sur mon visage rieur alors que je déposais mes pupilles sur lui pour constater qu'il était... bien lessivé et pas très... bref, il devait avoir chaud. Instinctivement, je m'avançais donc jusque derrière le sofa et posais immédiatement mes mains sur ses épaules pour prendre le relai du massage qu'il était en train de s'auto-procurer tant bien que mal. « Pas trop fatigué... ? »



+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptyMer 22 Juil 2015 - 14:26

avatar
Invité
Invité

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty



En général, ils me laissent une heure de tranquillité avant de commencer à dire qu’il faut aller à l’hôtel, à l’aéroport ou simplement quand les gars ont envie de tester une des dernières boites à la mode de la ville dans laquelle on se trouve, mais cette fois, j’ai prévenu que personne ne devait me faire chier pendant trois jours, que je voulais profiter de la présence de Teru et que je ferai mon propre programme. Forcément, le manager a râlé en me collant quand même une séance radio demain matin et un shooting entre midi, me laissant quand même un peu de temps avant les répétitions avec Teru… Ils font sérieusement chier quand on y pense. Et puis merde, quitte à me payer une nuit blanche, je profiterai du moment avec lui.

Ça frappe, il s’annonce et entre sans que j’ai le temps d’ouvrir la bouche ou au moins, d’enfiler un short. Je déglutis un peu, rougissant à peine face à ma tenue devant lui avant de me racler mollement la gorge en détournant le regard lorsqu’il vient se nicher derrière moi, me décrochant un bref frisson à ce contact, mais honnêtement, je ne vais pas cracher dessus et mes paupières se rabaissent automatiquement pour me faire profiter du moment. « J’vais bien… et toi ? Tu te sens comment maintenant ? » Un petit sourire s’immisce sur ma face de souris adorable. « C’est juste après, quand mes muscles se rendent compte de l’effort qu’ils ont fait et qu’ils me mettent la misère en mode : tiens connard, prends ça ! » Je ris un peu avant de déposer ma tête contre lui dans un mouvement de recherche de réconfort. On a pas le droit d’être proche comme ça hein ? Mais on savait que jouer ensemble sur scène allait forcément réveiller des choses interdites et intenses.

Je lève un de mes bras pour aller nicher ma main sur sa nuque et le tirer un peu vers moi, avant d’ouvrir mes yeux pour le regarder longuement. « BOUH ! » Je ris un peu, et me redresse pour aller enfiler un short en jean et un haut à col en V sans manche avant de revenir vers lui. « On fait quoi ce soir ? » Je reste devant son corps avec une envie de le coller contre le mur… Mais j’peux pas hein ?


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptyMer 22 Juil 2015 - 20:53

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty



Mi guapo, mi guapito, mi muchachito,
Mi guapo, mi guapito, que no eres mío
.


Le voir fermer les yeux sous le bien être me décrocha un petit sourire attendri avant que je tire à mon tour ma nuque à gauche, puis à droite pour la détendre, sans pour autant cesser ce que j'étais en train de faire. On ne dirait pas, comme ça, mais tenir une guitare de plusieurs kilos sur une épaule pendant deux heures, ça avait son effet. « Oooh, mieux ! T'avais raison, j'ai hâte d'y retourner, maintenant... mais tu verras, je vais être pareil demain, ahahaha. » J'écoutais ensuite ses explications quand à ses tensions avant d'étouffer un petit rire qui s'évanouit assez rapidement lorsqu'il vint coller sa tête contre mon ventre en me décrochant une sensation bizarre exactement à cet endroit là. Une partie de moi savait que je n'aurais pas du mettre les pieds dans cette ville seul ni même accepter la proposition de jouer avec Josh à nouveau. C'était trop dur... c'était trop dur de faire comme si de rien n'était dès qu'on créait ensemble... parce que c'était tellement naturel, tout ça. Très, trop naturel, comme si la vie nous avait mis respectivement sur le chemin de l'autre afin qu'on puisse se rencontrer lorsqu'on aurait suffisamment d'outils techniques en main chacun de notre côté afin de pouvoir collaborer sans avoir a réfléchir sur comment utiliser des instruments de musique. C'était facile avec lui, ça venait tout seul, l'inspiration. Les accords, les harmoniques, tout. J'en étais même venu à me demander s'il n'était pas l'autre moitié qui manquait à mon talent pour être vraiment quelque chose d'entier. Comme si... seuls, on était bons, mais ensemble, on était entiers. J'y pensais... parfois... mais je m'étais interdit de le ressasser trop souvent. C'était pas bien, je crois.

Alors que je baillais un peu de fatigue, une main tira tout à coup ma tête en avant et j'ouvris aussitôt de grands yeux hallucinés en me retrouvant avec le visage à l'envers face à celui du jeune homme rocker. Une seconde. Deux. Cinq. Pas de bruits, pas de mouvements chez aucun d'entre nous. J'ai froid. J'ai chaud. Je veux qu'il me lâche et en même temps, qu'il resserre sa prise.

Un rire.

C'est terminé. Il se relève, je respire, frissonnant néanmoins en me redressant, mon coeur se faisant finalement entendre dans ma poitrine d'une façon que j'aurais préféré éviter. Il fallait que je m'en aille... « Euh... on... » Je reculais d'un pas instinctivement lorsque mon ami s'arrêta face à moi, puis plantais sur mes talons fermement, à peine plus tard. Je serrais lentement le poing en redressant lentement mes yeux sur les siens une fois de plus, un voile d'eau salée brouillant quelque peu ma vision à cet instant. Je n'avais pas la moindre idée de ce qui était juste, à l'instant et pour être honnête, ça me faisait terriblement peur, l'avenir. « Joshua... » Susurrais-je faiblement, plus pour moi-même que pour lui, parce que dans le fond, je ne savais pas quelle place lui donner dans ma vie. Pourrait-on... juste se taire au sujet de ça ? C'était insupportable. Depuis un an... c'était aussi apaisant que déchirant à chaque fois qu'on se voyait et même si c'aurait été plus simple de couper le contact une bonne fois pour toutes, même ça, ça ne nous convenait pas. Je crois qu'on ne savait pas très bien ce qu'on se voulait, lui et moi... peut-être juste exister l'un pour l'autre. Et exister lorsqu'on était ensemble, malgré tout.

Alors que mes uniques larmes roulèrent au bas de mes joues, je finis par lever une main comme pour toucher son visage, puis par reculer à nouveau jusqu'à la porte, mais pas pour l'ouvrir et sortir. Non. Pas cette fois. Au contraire, je m'adossais simplement contre cette dernière et fis glisser ma main à la serrure pour verrouiller l'entrée a clé, reposant alors une dernière fois les yeux sur le musicien sans rien dire oralement.



+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptyMer 22 Juil 2015 - 21:17

avatar
Invité
Invité

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty



J’arrête de sourire, de rire et presque de respirer en voyant ses larmes. Pas ça, pas maintenant. La seule chose qui ne me fait pas basculer dans la folie, c’est Leo. Je ne veux pas être un enfoiré pour mon filleul et je veux encore moins que ce soit comme ça pour son père. Ils ne méritent pas ça tous les trois… Mais moi, je mérite les souffrances ? Et Teru ? Depuis un an, on se tait, on oublie, on fait semblant. Depuis un an… Depuis nos mains qui se sont entrelacées cette nuit au camping, depuis ce câlin après la session de piano. On se tait, on fait semblant… Ce soir, je n’y arrive plus et je repousse le moment aussi fort que je peux, mais ses larmes…

Je déglutis lorsqu’il caresse mon visage, j’ai le droit à un frisson intense mais trop bref. Tellement bref. C’est juste lui, c’est seulement lui et Dieu sait que j’ai essayé de passer plusieurs nuits avec des hommes, juste pour savoir mais rien n’y faisait, je me dégoûtais moi-même, j’avais l’impression de le tromper et de me détester. Je crois que personne ne peut comprendre à vrai dire. Sincèrement. C’est si… douloureux tout ça. C’est pas juste un homme, c’est pas juste l’expérimentation d’une nuit avec un mec, c’est pas juste de la jalousie… c’est juste LUI ! Je baisse les yeux faiblement en le voyant partir, je n’ai pas le droit de le retenir, pourtant, j’en crève d’envie.

Un pas en avant, le bras avec et je me fige en entendant le bruit de la serrure qui se ferme. J’ai le cœur qui bat si vite, les mains moites et les idées tellement embrouillées… Je rage, je colère. On peut pas. Pourquoi tu fais ça ? Je crispe ma mâchoire et les gouttes salines inondent rapidement mes pupilles, je me refuse à les laisser couleur pour autant.

J’avance rapidement vers lui pour le rejoindre.
Je plaque vivement ma main sur la serrure.

Mais j’hésite, tremble tellement.
Je suffoque intérieurement.

Son corps contre le mien.
Son souffle sur ma peau.

Je ferme les yeux.
Une larme roule.

Un regard.
Un pas.

Je le plaque contre la porte avant de venir prendre possession de ses lèvres dans une envie fiévreuse. Comme s’il était un remède à la maladie qui me ronge depuis trop longtemps. Je ne veux pas quitter son corps, sa bouche et je le prolonge jusqu’à ce que le manque de souffle nous prenne de court à tour de rôle. Je l’enlace avant de passer une main dans ses cheveux pour les serrer. Essoufflé, je l’embrasse à nouveau, l’insultant d’idiot, de crétin, d’enfoiré, me disant les mêmes mots tout en l’entraînant vers le canapé tout en libérant dans notre échange, ce que je retiens en otage depuis des mois.

미안해… 사랑해…

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptyMer 22 Juil 2015 - 23:23

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty


Mi guapo, mi guapito, mi muchachito,
Mi guapo, mi guapito, que no eres mío
.


Et donc, c'était vraiment arrivé, c'est bien ça ? Je ne le regrettais pas du tout, en fait. Le voir s'approcher m'avait empli de joie, aussi étrange que cela puisse paraître. La joie d'être enfin libérés du mensonge, malgré le prix à payer. Si ce monde était idyllique, alors ni lui, ni moi n'aurions eu besoin de finir en larmes pour un baiser, de finir avec les mains tremblantes et la gorge nouée dès l'instant où nos corps se collèrent l'un à l'autre. C'était « théoriquement » mal de faire ça, mais j'avais pourtant l'impression d'être enfin un peu honnête avec moi-même... et dans le fond, c'était peut-être le ressenti le plus agréable du monde à avoir dans un moment pareil.

Sans opposer la moindre résistance, je me laissais donc aller contre cette porte dans un long frisson qui électrifia ma colonne vertébrale sur toute sa longueur, puis fermais les yeux tout en agrippant peu à peu la nuque de mon ami avec fermeté, ceci jusqu'à m'y retrouver à moitié pendu, comme une âme désespérée ayant enfin trouvé un point d'ancrage. Un baiser. Long. Je n'avais plus de souffle, mais ça ne me suffisait pas, alors après avoir enroulé mon bras libre autour de lui, j'en engageais d'autres sans vraiment de retenue, puis-ce que c'était inutile vu le point de non-retour qu'on venait d'atteindre. Encore. Encore... je m'avançais enfin avec lui jusqu'au canapé, puis m'y allongeais automatiquement en le tirant à nouveau vers moi afin de pouvoir lui retirer rapidement son débardeur qu'il avait inutilement passé sur sa peau brulante tout à l'heure. Bon sang... ce corps. Ses yeux, son sourire, sa façon d'être, sa magie, tout. Tout ! Il avait tout pour faire craquer les gens et c'est moi qu'il voulait malgré tout, ce qui constituait un honneur en soi. Je pris donc un instant pour l'observer d'un nouvel oeil, puis me redressais en déposant mes lèvres sous son oeil humide, tandis que mes mains se baladaient quand à elles déjà librement dans son dos. Ca faisait longtemps... un homme. Oh, j'avais peur d'eux. Peur de leur brutalité, peur d'être instrumentalisé, peur qu'on... « sache » depuis ce qui m'était arrivé il y a un an et demi. Je ne sais pas pourquoi je pensais à ça, tout à coup... mais c'était qu'on détail sans importance ce soir.


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptyMer 22 Juil 2015 - 23:49

avatar
Invité
Invité

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptyJeu 23 Juil 2015 - 11:01

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty


Mi guapo, mi guapito, mi muchachito,
Mi guapo, mi guapito, que no eres mío
.



+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptyJeu 23 Juil 2015 - 11:38

avatar
Invité
Invité

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptyVen 24 Juil 2015 - 11:05

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty


Mi guapo, mi guapito, mi muchachito,
Mi guapo, mi guapito, que no eres mío
.



]


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptyVen 24 Juil 2015 - 13:51

avatar
Invité
Invité

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptyLun 27 Juil 2015 - 11:34

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty


Mi guapo, mi guapito, mi muchachito,
Mi guapo, mi guapito, que no eres mío
.


Je fermais les paupières, ma tête retrouvant le sol dans un dernier grand soupir servant à évacuer les restes de sensations tenaces dans mon corps, mais pas les émotions. C'était impossible, à ce niveau-là. Nous avions, je crois, dépassé un pallier relationnel qui empêchait les choses de faire un retour arrière entre nous et là, je ne parlais même pas d'acte physique. Je ne pourrais simplement plus ignorer ce qui se passait ou même faire semblant de l'ignorer, je crois. Vous ne vous rendiez pas compte de ce que c'était... et je ne m'en rendais pas compte non plus jusqu'à présent, parce qu'une intensité sentimentale pareille, on ne la retrouvait réellement que dans les livres. Tout du moins, c'est ce que j'avais conclut à force d'expériences. C'est bête, hein ? Mes ex, je les avais aimées, mais c'était pas pareil. Helo, je l'aimais, mais c'était pas pareil non plus. Comment dire... heureusement que j'étais conscient que Joshua n'assumerait pas totalement qui il était avant longtemps. Ca... simplifiait énormément les choses, pour lui comme pour moi. Il avait une image à donner au public et à lui-même, or, je la respectais totalement. C'était bien comme ça, n'est-ce pas ?

Remontant ma main dans les cheveux de mon aîné pour lui caresser la tête tendrement, alors qu'il reposait encore sur mon corps allongé sur cette simple couverture, je laissais finalement retomber mon bras lorsqu'il roula sur le côté pour se coucher lui aussi. Silence. Juste le bruit des respirations, des pulsations cardiaques. Silence. J'entrelaçais nos doigts sans me faire prier lorsqu'il rechercha le contact. Silence. Mon regard face au sien. Qu'est-ce qu'on fait, maintenant ? Quelle décision prend-t-on ? Malgré la situation, je me surpris à lui sourire, puis à me pencher un peu pour l'embrasser une fois de plus, en pleine conscience de ce qui se passait, cette fois-ci, avant de laisser mon front contre le sien. « Ca ira. » Je ne voulais pas regretter de me sentir aussi bien, à l'instant, alors ça irait. « T'en fais pas. » Personne n'aurait besoin de le savoir, que dans les coulisses de cette vie, j'étais à lui. Personne sauf nous. Peut-être qu'un jour, ça se clarifiera...


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptyLun 27 Juil 2015 - 12:13

avatar
Invité
Invité

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty



Je le laisse se poser sur mon corps dans un petit soupir de satisfaction. Je ne sais pas comment agir, quoi faire, quoi dire. Il a une compagne, un enfant, je devrai me sentir comme le dernier des salauds, mais je suis trop bien avec lui comme ça. J’ai juste envie de penser à ça, est-ce que ça fait de moi un monstre ? J’ai jamais ressenti ça encore, avec personne. J’ai aimé Riley à n’en plus finir, Ren, Aurore, pourtant, rien n’est pareil. Pourquoi ? C’est tellement troublant tout ça. J’accroche mon regard au sien un moment, caressant sa joue du bout des doigts. On a pleines consciences de tout ça. De nos corps encore nus et couverts de sueurs, on se regarde, on se sourit et je ne me sens pas coupable de le faire, ni mal à l’aise.

Il m’a en changé.


Je ferme les yeux quand il colle son front au mien et avant de mordre un peu mes lèvres. D’habitude, d’ordinaire… Je suis celui qui rassure, qui prend les devants. Je n’ai rien concrètement à perdre. Enfin, je sais que ma carrière pourrait en pâtir et je sais que j’aurai peur qu’il soit une cible des nord-coréens, mais concrètement, j’ai rien à perdre… alors que lui. Je crois que je me détesterai s’il n’y avait que du sexe. Je crois que je me haïrai si je ne voulais que son physique dans cette histoire. Si j’étais un homme à homme et qu’il n’était qu’un trophée. Là oui, je serai en mesure de culpabiliser. Mais quand de vrais sentiments sont en jeu, qu’on les a étranglé pendant une plus d’une année, est-ce qu’on est vraiment à blâmer ?

« Hn…. » Je l’embrasse à nouveau, longuement, sensuellement, amoureusement aussi, avant de me décider à reprendre un peu de contenance. « Dors avec moi cette nuit… toutes les nuits ici… » Il nous en reste deux ensemble, je compte bien en profiter. « J’ai vraiment envie qu’on passe un maximum de temps ensemble. » Avant qu’il ne retourne dans ses bras à elle et que j’ai mal de lui en secret à nouveau. « Tu veux bien ? » Je souris à mon tour, caressant sa joue encore, l’embrassant de plus belle avant de m’étirer un peu. Dire que c’est vraiment arrivé…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} EmptyJeu 27 Aoû 2015 - 22:31

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon
Voir le profil de l'utilisateur

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty


Mi guapo, mi guapito, mi muchachito,
Mi guapo, mi guapito, que no eres mío
.


Je pris appui sur mon coude tout en continuant de l'observer du coin de l'oeil, étirant quelque peu ma nuque avant qu'il prenne la parole pour me poser une question qu'il énonça comme une affirmation, ce qui attira d'autant plus mon attention sur lui. Rester ensemble, hein... ? Dormir ensemble... ça fera deux nuits. Deux nuits et un concert, un concentré d'émotions, en somme, et puis plus rien avant... avant longtemps. En ce moment, je ne réalisais pas tellement si oui ou non le retour à la normale allait être bien ou mal vécu, si mais je n'y pensais pas non plus. On verra bien quand on y sera, comme ils disent...

C'était tout de même une situation étrange, non ? Là, tout de suite, sur ce tapis, comment en était-on arrivés à nous retrouver ensemble ? Ca n'était pas faute d'avoir tenté de repousser ce moment... peut-être que ça devait arriver. « Hn... » Je hochais lentement la tête, me pinçais légèrement les lèvres, puis passais doucement le bout de mes doigts sur l'un de ses bras musclés. « Je reste avec toi... » Je déposais mes yeux sur les siens pour l'observer encore longuement, comme pour décrypter quelque chose d'impossible à voir. Le futur, peut-être. Sa place dans le futur, quelle serait-elle ? Il en avait déjà pris tellement dans ma vie et aujourd'hui, ça s'amplifiait encore... je n'étais pas certain de pouvoir revenir en arrière. Ou tout du moins pas sans en souffrir... c'était pareil pour lui, n'est-ce pas ? Lentement, je me rassis, puis me penchais pour prendre son haut qui trainait un peu plus loin, ceci afin de le passer par-dessus sa tête et en profiter pour l'embrasser brièvement en tirant sur le t-shirt pour attirer son visage vers le mien. Un sourire de plus, puis je partis me rhabiller aussi. Il était temps de profiter de ces heures sans personne pour nous rappeler à l'ordre et ô, pas question de les gâcher, chaque minute comptait.


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}   I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty

Contenu sponsorisé

I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I guess we know the score - ft. Josh {San Francisco, June 2016}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Josh Price [TERMINE]
» Josh Bailey à MTL
» Hight score
» Tamao no... BAKA! {T-d-T, libwe I guess...}
» MATCH #4 - SERPENTARD vs GRYFFONDOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: