-68%
Le deal à ne pas rater :
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
47.59 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Away from the city, close to each other + Aurore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Away from the city, close to each other + Aurore   Away from the city, close to each other + Aurore EmptyLun 20 Juil 2015 - 2:51

avatar
Invité
Invité

Away from the city, close to each other + Aurore Empty

Away from the city, close to each other
Nature provides exceptions to every rule
Aurore ✧ Lorenzo
L'été, c'était la parfaite occasion pour faire de nouvelles rencontres mais aussi pour passer du temps avec ses amis et sa famille. Et ce n'était pas Lorenzo qui dirait le contraire. Ce week-end, c'était camping dans les montagnes avec Aurore alors autant dire que ça promettait. Il ne savait même plus comment l'idée leur était venue mais s'éloigner de la ville et passer du temps à deux, même si ce n'était que pour deux jours, ça ne pouvait que leur faire du bien. Puis eux qui l'avaient l'habitude d'observer les montagnes de là où ils se trouvaient, ça leur permettrait de passer de l'autre côté du décor et de découvrir la ville sous un autre angle. De "changer d'air" comme diraient certains, enfin bref, un bon week-end en perspective.
Alors après s'être assuré que toutes ses affaires étaient bien dans la voiture, le Bowen-Rhodes démarra, d'abord direction le domicile d'Aurore qu'il prenait en passant. Une fois devant chez elle, il descendit du véhicule et décida d'attendre son amie, les bras croisés, appuyé contre la voiture. Mais comme il n'en doutait pas, la jeune femme ne se fit pas attendre longtemps avant d'apparaître sur le pas de la porte. L'italien esquissa un sourire avant de s'avancer vers elle : "Je vous emmène quelque part mademoiselle ?" dit-il sur un ton malicieux, une fois arrivé à sa hauteur. Il en profita pour s'emparer du sac qu'elle tenait, sans lui demander son avis, mais c'était presque automatique chez lui, naturel, alors il ne fallait pas lui en vouloir.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Away from the city, close to each other + Aurore   Away from the city, close to each other + Aurore EmptyJeu 23 Juil 2015 - 23:39

Leonor I. Wayland
Leonor I. Wayland
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 01/03/2015
Prénom : sarah
Célébrité : sophie cookson
Crédit avatar : eugénie la plus parfaite ♥
Messages : 277
Nationalité / origines : mi américaine, mi danoise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : son ego. relation exclusive.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en littérature française et mineure en grec et latin, huitième année
Adresse de résidence : campus
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ex aurore i. carstairs

Away from the city, close to each other + Aurore Empty



away from the city, close to each other
Aurore détestait son chat. Enfin, Chat n'était pas vraiment son chat - simplement un matou qui avait décidé qu'elle était tout à fait apte à lui offrir gîte et couvert et à la servir comme le petit prince qu'il était. Et, quand elle n'exécutait pas le moindre de ses caprices, Môssieur se vengeait. En dissimulant soigneusement ses chaussures de randonnée et autres baskets utiles pour marcher. Et, évidemment, Môssieur s'était sauvé avant qu'elle n'ait eu le temps de le transformer en pâté de chat.

Elle avait entendu dire que marcher pieds nus était bon pour la santé, et avait fini par partir tongs aux pieds. Pour marcher et faire du camping, oui. Avec Lorenzo. Pendant tout le week-end. Il devait venir la chercher, et il était en retard. En attendant, elle jeta un coup d'oeil à son sac à dos et à ses affaires, et inspecta une ultime fois son appartement. Avant de regarder par sa fenêtre et voir Enzo, tranquillement appuyé sur sa voiture - ce qui lui fit lever les yeux au ciel (ça l'aurait tué de prévenir qu'il était arrivé?) et sourire en même temps (juste parce qu'elle ne faisait quasiment que sourire en compagnie d'Enzo).

Il ne lui fallut pas longtemps pour dévaler les escaliers, son sac sur le dos, et le rejoindre. Ce week-end, elle l'avait attendu pendant des jours. Une bouffée d'air pur et frais dans cette existence qui l'étouffait un peu trop. Elle donna un coup de poing amical dans l'épaule d'Enzo à ses mots, et leva théâtralement les yeux au ciel quand il lui prit son sac. Gentleman jusqu'au bout des ongles. Puis elle sourit, d'un de ces sourires qui avaient fait la réputation d'Isabel. Hmmm. Où vous voudrez, monsieur. Je vous suivrais, évidemment. Autrement dit, il allait la déposer bien gentiment dans les montagnes qui environnaient LA, et tous les deux, ils grimperaient jusqu'au signe Hollywood et plus haut encore pour planter leur tente. Juste tous les deux, loin de tout. Alors elle s'installa à l'avant,côté passager, et tapota son impatience sur ses genoux.  En route, Enzo! Les montagnes n'attendent pas.

© charney



invictus
beyond this place of wrath and tears, looms but the horror of the shade, and yet the menace of the years finds, and shall find, me unafraid. it matters not how strait the gate, how charged with punishments the scroll. i am the master of my fate: i am the captain of my soul. ©️ pathos
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Away from the city, close to each other + Aurore   Away from the city, close to each other + Aurore EmptyDim 26 Juil 2015 - 22:56

avatar
Invité
Invité

Away from the city, close to each other + Aurore Empty

Away from the city, close to each other
Nature provides exceptions to every rule
Aurore ✧ Lorenzo
Lorenzo étira ses lèvres en un fin sourire malicieux à la réponse de la jeune femme avant de se diriger vers la voiture qui n'attendait plus qu'eux. Il déposa le sac d'Aurore dans le coffre dans lequel se trouvaient déjà ses affaires à lui, ainsi que la tente, puis il prit place côté conducteur, juste à côté d'Aurore qui s'impatientait déjà. La regardant d'un air amusé, il s'empressa de répondre : "Pour nous, elles peuvent attendre." Après tout, si les montagnes se déplaçaient, ça se saurait. Alors ils n'étaient pas à cinq minutes près, même s'il pouvait comprendre son enthousiasme. Attachant sa ceinture, il vérifia deux, trois trucs sur le tableau de bord et notamment la climatisation. Mais alors qu'il s'apprêtait à démarrer, le Bowen-Rhodes remarqua ce que son amie portait à ses pieds. "Des tongs ?" lâcha-t-il en la regardant d'un air mi amusé mi surpris. Sérieusement ? Elle comptait vraiment porter ça pour grimper dans les montagnes ? Ces trucs là étaient fait pour la plage et se la couler douce au soleil, pas pour faire une randonnée comme celle qu'ils s'apprêtaient à faire. Par moments, il avait du mal à comprendre ce qui lui passait par la tête, même si ça le faisait plus rire qu'autre chose. "Et à mi-chemin tu me supplieras de te porter, c'est ça ?" Parce que c'était pas ce qu'il y avait de plus agréable à porter, fallait se rendre à l'évidence... Elle qui était pressée, ils n'étaient pas prêts d'arriver en haut des montagnes...
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Away from the city, close to each other + Aurore   Away from the city, close to each other + Aurore EmptyLun 27 Juil 2015 - 12:18

Leonor I. Wayland
Leonor I. Wayland
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 01/03/2015
Prénom : sarah
Célébrité : sophie cookson
Crédit avatar : eugénie la plus parfaite ♥
Messages : 277
Nationalité / origines : mi américaine, mi danoise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : son ego. relation exclusive.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en littérature française et mineure en grec et latin, huitième année
Adresse de résidence : campus
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ex aurore i. carstairs

Away from the city, close to each other + Aurore Empty



away from the city, close to each other
Enzo était tellement lent, et elle était tellement impatiente qu'elle aurait pu se charger de tout faire à la place de son ami - histoire d'accélérer un peu les choses. Ce week-end, elle l'avait suffisamment attendu pour ne pas vouloir patienter ne serait-ce qu'une seconde de plus. Alors elle croisa ses bras sur sa poitrine et se mit à tapoter du pied contre le sol, tout en le toisant, vexée de son regard amusé. Non mais. Et lui décocha un regard noir quand il se mot à inspecter tranquillement sa climatisation au lieu de démarrer. Il le faisait exprès, et elle en était persuadée.

Lorsqu'il se décida enfin à mettre le contact, elle vit nettement le regard d'Enzo zoomer sur ses pieds. Elle leva les yeux au ciel en soupirant, se maudissant intérieurement. Tout en condamnant irrémédiablement son chat à une centaine de punitions différentes. "Mon chat." C'était tout ce qu'il y avait à dire, et qui voulait tout dire. Enzo connaissait Chat, évidemment. Il connaissait ce sale petit tyran félin à poils longs. Puis elle haussa les épaules. "J'ai une paire de ballerines dans mon sac, mais pas question de les abimer. Je préfère autant défoncer des tongs." Logique. Quoiqu'elle pouvait remercier Chat pour une chose - elle avait surpris Enzo, et ça ne lui arrivait pas tous les jours. Du coup, elle était contente. Un exploit dans sa journée.

Par contre, Enzo, lui, était totalement prévisible. Elle devina ce qu'il allait dire avant même qu'il n'émette un son. Et lui adressa un sourire charmeur dès qu'il le fit. "Et tu le feras de bon coeur, pas vrai?" Puis elle haussa un sourcil inquisiteur théâtral, comme si une pensée terrible venait de lui traverser l'esprit. "A moins que mon poids ne te fasse peur?" Après tout, il était connu de ne jamais parler du poids d'une fille - enfin, elle-même était petite et relativement légère, et elle s'en fichait royalement, mais au moins, Enzo ne pourrait pas se défiler. Hahaha. Puis, avec un sourire qui trahit le fait qu'elle plaisantait, elle lui tapota affectueusement la jambe. "Allez, L, démarre."

© charney



invictus
beyond this place of wrath and tears, looms but the horror of the shade, and yet the menace of the years finds, and shall find, me unafraid. it matters not how strait the gate, how charged with punishments the scroll. i am the master of my fate: i am the captain of my soul. ©️ pathos
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Away from the city, close to each other + Aurore   Away from the city, close to each other + Aurore EmptyMer 29 Juil 2015 - 19:09

avatar
Invité
Invité

Away from the city, close to each other + Aurore Empty

Away from the city, close to each other
Nature provides exceptions to every rule
Aurore ✧ Lorenzo
La patience n'était pas un fort chez la Carstairs et Lorenzo avait la chance - ou pas - de le remarquer aujourd'hui plus que n'importe quand. Tout dans son attitude chez la jeune femme montrait son impatience et son envie irrémédiable de partir, ce qui le faisait bien rire, intérieurement, lui. En réalité, un sourire amusé ornait toujours son visage mais il préférait ne rien dire et faire comme si de rien était. Au moins Aurore était contente de passer le week-end avec lui et ça, ça lui faisait plaisir. C'était toujours mieux que quelqu'un qui tirait la tronche, avouons-le. Ce qui ne risquait pas d'arriver avec eux deux, c'était certain. La route jusqu'aux montagnes tout comme l’ascension promettait d'être intéressante en tout cas. Surtout quand elle avait décidé de porter des tongs à ses pieds... La regardant avec ce même air qui ne le quittait plus, Lorenzo reprit de plus belle : "Ton chat." Très bien, puisque c'est ce qu'elle venait de dire, il ne pouvait que la croire. Même s'il voyait très mal comment son chat pouvait y être pour quelque chose, bien qu'il connaisse parfaitement la réputation de ce dernier. Aurore préférait défoncer ses tongs, certes, c'était un choix, mais savait-elle au moins qu'elle risquait aussi de se défoncer les pieds ? Haussant les sourcils, toujours en la regardant dans les yeux, il ajouta finalement : "Très bien. Mais laisse moi te soutenir en faisant de même au moins." Comme ça, ils seraient deux sur le coup. Ce serait plus drôle, plus "fun" et une histoire dont ils se souviendraient pendant assez longtemps. Non en réalité, puisqu'il avait aussi une paire de tongs dans son sac - pour quand ils seraient arrivés tout en haut - le Bowen-Rhodes pouvait bien accompagner son amie dans sa souffrance, elle se sentirait moins seule. Quoique, ce serait plus embêtant peut-être s'il devait la porter après. M'enfin, ils verraient ça tous les deux plus tard.  "Et tu le feras de bon coeur, pas vrai?" " Bien sûr. " répondit-il en la regardant du même air qu'elle le faisait. Son poids ? Lui faire peur ? Il ne put retenir un sourire moqueur tandis qu'il lui adressait un regard... qui parlait à sa place. Un regard du genre "T'es sérieuse ? Comme si j'avais peur de ça, MOI.". Sauf qu'il n'avait rien dit, juste le regard, ça suffisait. Tournant finalement les clés, faisant démarrer la voiture, il ajouta avant d'appuyer sur la pédale de l'accélérateur : " À tes ordres, A. " Et ils étaient partis. Ils roulaient, la musique résonnant dans la voiture. Il n'y avait pas beaucoup de temps de route, quinze, vingt minutes tout au plus mais autant se mettre dans l'ambiance tout de suite. Surtout qu'avec Aurore, il était certain qu'ils allaient bien s'amuser. Et que ça commencerait sur le trajet.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Away from the city, close to each other + Aurore   Away from the city, close to each other + Aurore EmptyMer 29 Juil 2015 - 21:10

Leonor I. Wayland
Leonor I. Wayland
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 01/03/2015
Prénom : sarah
Célébrité : sophie cookson
Crédit avatar : eugénie la plus parfaite ♥
Messages : 277
Nationalité / origines : mi américaine, mi danoise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : son ego. relation exclusive.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en littérature française et mineure en grec et latin, huitième année
Adresse de résidence : campus
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ex aurore i. carstairs

Away from the city, close to each other + Aurore Empty



away from the city, close to each other
Bêtement, elle fut soulagée lorsqu'il proposa de faire lui aussi sa randonnée en tongs. Ils auraient l'air idiots, tous les deux, mais au moins, ils auraient l'air idiots à deux. Sans parler du fait qu'il souffriraient ensemble. Et que ça partagerait la douleur, au moins. Enfin, façon de parler. Alors elle lui adressa un sourire reconnaissant, et lui pardonna d'être la personne la plus lente qu'elle connaisse. En fait, elle lui pardonnait même beaucoup de choses. On ne pouvait pas en vouloir à Enzo très longtemps. Il avait cette présence, ce charisme qui faisait qu'on ne pouvait rien faire, sinon tomber dans sa gravité, être attiré dans son orbite, et lui faire confiance. Alors même qu'elle en voulait au monde entier, qu'elle craignait le monde entier, elle avait réussi à lui faire confiance. Il était comme ça. Il offrait tout ce qu'il était, sans jamais rechigner. Exactement lorsqu'il accepta de la porter, si le besoin s'en faisait ressentir. Enfin, évidemment, il avait ce demi-sourire amusé qui voulait tout dire. Sans parler du regard explicite lorsqu'elle lui avait demandé s'il craignait son poids. Un sourire qui disait qu'elle était une petite comique, et qu'il ne craignait absolument pas de la porter pendant des kilomètres, en tongs, et en pleine montagne. Elle soutint son regard amusé avec sérieux, et haussa un sourcil, l'air de dire: "Ah ouais? Dégonfle-toi seulement, et tu vas sentir ta douleur."

Au moins, c'était clair. Puis il démarra enfin, et ils étaient partis. Le week-end en montagne s'offrait finalement à eux. En plus, comme c'était Enzo qui conduisait, elle avait tous les pouvoirs sur le choix de la musique. Alors elle passa son temps à sauter d'une station de radio à un CD, et d'un autre CD à une autre station de radio. Elle chanta Queen et ABBA à tue-tête - ce qui donna un truc du genre "LAAAAAY ALL YOUR LOVE ON MEEEEEEEE", "DON'T. STOP ME. NOOOOOOOW" et "THE WINNER TAAAAKES IT ALL" - et en fit de même pour des tubes du moment (en esquissant la micro danse en voiture qui allait avec). Autant dire qu'elle s'éclatait. Puis elle finit par se calmer, et tira un paquet de M&M's de son sac, et s'appliqua à n'en choisir que des rouges (dans son régime du moment, le samedi, c'était nourriture rouge, point barre). Et tendit ensuite le paquet à Enzo. Puis elle posa la tête contre la vitre et regarda le paysage défiler, la ville laissant peu à peu place à la nature qui reprenait ses droits. Puis elle finit par adresser un regard à son ami, admirant le calme avec lequel il conduisait. "Je suis contente de passer ce week-end avec toi, tu sais?" Elle avait eu besoin de respirer un peu, de se retrouver, loin d'Aurore ou d'Isabel. Et avec lui, elle y arrivait un peu. Et elle tenait à ce qu'il le sache, dans un sens. Parce que même si elle passait son temps à le charrier, elle tenait à lui. Il était l'un des amis les plus précieux qu'elle ait, à Los Angeles.

Puis la silhouette des montagnes se dessina devant eux, avant de leur apparaître dans toute leur splendeur et leur majesté. Au point qu'elle ne tint bientôt plus en place, dès lors qu'il s'engagea dans des petites routes, à la recherche d'un parking où se garer. Ils étaient arrivés. Ils y étaient. Les montagnes leur appartenaient.

© charney



invictus
beyond this place of wrath and tears, looms but the horror of the shade, and yet the menace of the years finds, and shall find, me unafraid. it matters not how strait the gate, how charged with punishments the scroll. i am the master of my fate: i am the captain of my soul. ©️ pathos
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Away from the city, close to each other + Aurore   Away from the city, close to each other + Aurore EmptyJeu 13 Aoû 2015 - 23:43

avatar
Invité
Invité

Away from the city, close to each other + Aurore Empty

Away from the city, close to each other
Nature provides exceptions to every rule
Aurore ✧ Lorenzo
Aurore avait toujours la bonne - ou pas - manie de le faire rire sans aucune raison particulière. En fait, il était certain que ce n'était même pas une volonté de la jeune femme mais c'était comme ça, dans sa manière d'agir, d'être. Ça n'avait rien de négatif, bien au contraire puisqu'il avait forcément du mal à être en colère avec elle plus de cinq minutes. Et même quand elle était chiante, il avait du mal à lui en vouloir. Comme en cet instant où elle ne cessait de changer de station radio pour trouver LA station. À vrai dire, il n'aimait pas trop qu'on touche au tableau de bord ou même à sa voiture tout court mais il se contenta simplement de lui lancer un regard du genre "Ça va, je te dérange pas trop ?", ses lèvres toujours étirées en un sourire qui laissait percevoir son amusement, avant qu'il ne se concentre à nouveau sur la route. Mais le plus drôle, c'était sûrement de l'entendre chanter et de la voir se dandiner comme elle pouvait sur le siège. Il était obligé de rire, c'était incontrôlable. Ah ça, pour mettre l'ambiance, elle savait le faire. Lorenzo était content de lui avoir proposé cette virée et encore plus maintenant qu'ils étaient sur la route. En fait, c'était peut-être sa joie de vivre qu'il aimait le plus chez elle, qu'elle n'avait besoin d'un rien pour s'amuser. Cette sortie risquait d'être encore mieux qu'il ne l'avait pensé, c'était une évidence. Attrapant le paquet de M&M's que son amie lui tendait, il lâcha un " Merci. " avant de doubler une voiture qui roulait un peu trop lentement à son goût puis il attrapa deux, trois petites boules de couleurs qu'il croqua une fois dans sa bouche. Le Bowen-Rhodes appuya davantage sur l'accélérateur en voyant le panneau qui leur indiquait qu'ils n'étaient plus très loin. Il tourna la tête vers Aurore lorsque celle-ci reprit la parole pour lui dire qu'elle était contente de passer du temps avec lui dans ces conditions-ci. Enzo sourit, non pas d'un air amusé comme c'était souvent le cas, mais simplement sincère. Juste un sourire. Bien sûr qu'il le savait. À la manière dont elle cachait son enthousiasme - c'est à dire pas du tout - il aurait fallu être aveugle pour ne pas le voir. " Moi aussi. " Plus calme certes, mais ça ne voulait pas pour autant dire qu'il ne disait pas ce qu'il pensait, bien au contraire. De toute manière, Lorenzo n'était pas connu pour être quelqu'un de très agité, même s'il détestait rester assis à ne rien faire, c'était un fait. Levant les yeux pour observer les montagnes qui, désormais, s'offraient à eux dans toute leur splendeur, il échangea un regard avec Aurore avant de reporter son attention sur la route jusqu'à enfin pouvoir se garer sur un parking qui se trouvait juste au pied de la première montagne. Un parking plus ou moins sécurisé, du moins il l'espérait. Parce que même s'il passait un super week-end en compagnie de la Carstairs, ça le ferait chier, c'est le cas de le dire, de retrouver sa voiture dans un sale état ou même de ne pas la retrouver du tout. Fallait quand même avouer que ça avait son prix, une voiture pareille. Mettant le frain à mains, Enzo enfila ses lunettes de soleil avant de se tourner vers la brune : " Et voilà, nous y sommes. " Un sourire pour accompagner le tout et hop, on descend de la voiture pour aller enfiler ses tongs - non, non, il n'avait pas oublié, une parole était une parole - et porter son sac sur ses épaules. Le plus dur restait à faire. " Prête ? " dit-il en tournant la tête vers son amie qui devait sûrement avoir le sourire jusqu'aux oreilles maintenant qu'ils étaient arrivés, enfin la première étape seulement.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Away from the city, close to each other + Aurore   Away from the city, close to each other + Aurore EmptyDim 20 Sep 2015 - 22:30

Leonor I. Wayland
Leonor I. Wayland
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 01/03/2015
Prénom : sarah
Célébrité : sophie cookson
Crédit avatar : eugénie la plus parfaite ♥
Messages : 277
Nationalité / origines : mi américaine, mi danoise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : son ego. relation exclusive.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en littérature française et mineure en grec et latin, huitième année
Adresse de résidence : campus
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ex aurore i. carstairs

Away from the city, close to each other + Aurore Empty



away from the city, close to each other
Un bonheur tout simple l'envahit lorsque Lorenzo lui déclara que lui aussi était heureux de ce week-end. Et elle n'en doutait pas une seconde. Parce qu'ils en avaient parlé pendant des jours, et aussi parce qu'Enzo ne lui mentait presque jamais. Pas comme elle, qui lui avait menti sur chaque seconde de sa vie, et ce, depuis le tout début. Et lui, qui était si franc et généreux, c'était tout ce à quoi il avait droit. Elle étouffa les remords qui l'envahissaient, bien décidée à ne pas se gâcher cette journée. D'autant plus que ladite journée ne commençait qu'à peine. La silhouette des montagnes se découpait nettement sur le ciel azur, dénué de nuages. Que ce soit clair: elle détestait toujours autant Los Angeles, la Californie, et cette fichue chaleur. Mais c'étaient des journées comme celle-ci qui la réconciliaient un tant soit peu avec cette ville qu'elle méprisait. Ca, et les gens qui y vivaient, comme Enzo. C'étaient bien les Angelenos qui faisaient remonter la ville dans son estime. En attendant, elle avait laissé Los Angeles derrière elle, et c'était très bien. La montagne leur appartenait, à tous les deux, et c'était à peine si elle ne trépignait carrément pas sur place lorsqu'Enzo se gara définitivement. Elle avait les doigts qui fourmillaient de ne pas pouvoir coucher toutes ces lumières sur le papier, de ne pas pouvoir retranscrire à travers le dessin tout ce qu'elle éprouvait. Tant pis. Elle devrait se contenter de les fixer dans son esprit. "Et voilà, nous y sommes." Merci Sherlock, elle avait remarqué. Alors elle décocha un regard moqueur à Enzo, avant de hausser un sourcil carrément amusé lorsqu'il enfila ses lunettes de soleil. "Avoue que c'est moi qui t'éblouis et que tu ne supportes pas ma vue, misérable mortel." Avec un autre regard malicieux à son attention, elle posa ses propres lunettes de soleil sur son nez - hors de question qu'elle effectue cette randonnée en tongs et SANS lunettes de soleil. Même pas en rêve. Et, malgré tout, un sourire lui échappa lorsque Lorenzo enfila ses propres tongs - gentleman jusqu'au bout des ongles, pas vrai? Elle le laissa récupérer ses affaires, et prit son sac à dos, tout en levant les yeux vers le sommet qu'ils comptaient atteindre, et où ils avaient l'intention de camper. "Prête ?" Elle nota le sourire immense d'Enzo, et sentit son propre visage s'accorder à celui de son ami, comme dans un miroir. "Prête, si tu es prêt."

Sans plus attendre, elle s'engagea sur les chemins caillouteux, s'arrangeant pour rester à l'ombre et prendre le rythme de la randonnée en tongs. Ce qui était plus délicat qu'elle ne l'aurait cru. Des petits cailloux fourbes avaient visiblement décidé de s'installer sous la plante de ses pieds, et ça faisait mal. Surtout que les vrais randonneurs expérimentés leur jetaient des regards de travers lorsqu'ils voyaient leurs chaussures. Ce qui la pliait de rire à chaque fois - au point que, après le passage d'un énième couple méprisant, elle fut obligée de s'effondrer sur un rocher pour rire de tout son soûl. Et boire un coup, tant qu'elle y était. Puis elle adressa un clin d'oeil à son ami, et lui tira la langue. "Avoue que tu ne t'attendais pas à ça et que c'est encore mieux."

© charney



invictus
beyond this place of wrath and tears, looms but the horror of the shade, and yet the menace of the years finds, and shall find, me unafraid. it matters not how strait the gate, how charged with punishments the scroll. i am the master of my fate: i am the captain of my soul. ©️ pathos
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Away from the city, close to each other + Aurore   Away from the city, close to each other + Aurore Empty

Contenu sponsorisé

Away from the city, close to each other + Aurore Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Away from the city, close to each other + Aurore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser