Partagez | 
 

 I just met you and this is crazy (Kai)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: I just met you and this is crazy (Kai)   Jeu 23 Juil 2015 - 1:11

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur




I JUST MET YOU AND THIS IS CRAZY

Kai & Adélaïde

Il lui avait proposé sur un coup de tête, sans rien lui dire de ce qu'il en retournait, simplement qu'elle l'accompagnait quelque part pour faire quelque chose. Elle avait accepté, sur un coup de tête aussi, sans poser aucune question étrangement. Adélaïde ne savait absolument pas dans quoi elle s'embarquait et franchement, elle s'en fichait. C'était l'été, les vacances, ils étaient en plein dedans et c'était le moment de profiter, de se sortir les doigts du cul comme on dit. Kai faisait partie de ces nouvelles personnes entrées dans sa vie par hasard et qu'elle ne connaissait pas avant ce fameux hasard malgré leurs fréquentations communes, comme Andreas par exemple ou encore Charly, chef de la fraternité dont Kai faisait partie. Oui, c'était étrange qu'ils ne se connaissaient pas avant et dans l'autre sens, ça arrangeait la jeune femme. Il connaissait Adélaïde, pas Jane. Il l'avait invitée à l'accompagner en tant qu'Adélaïde, seulement cela, et ça lui faisait un bien fou de savoir qu'elle pouvait être appréciée comme telle. Et puis sincèrement, elle ne craignait pas grand chose avec lui, c'était un gentil garçon et elle se sentait à l'aise, là était le principal.

C'est ainsi qu'elle se retrouvait les fesses sur le siège passager depuis déjà deux heures de route. Elle ignorait la destination, elle avait pris quelques fringues au cas où ne sachant pas où et combien de temps ils allaient y rester. L'aventure, la vraie, c'était celle-là. Se redressant sur son siège, elle avait cette tendance a avoir le visage tourné vers le paysage. Un paysage de plus en plus sauvage, de moins en moins citadin au fur et à mesure qu'ils s'éloignaient de Los Angeles. Ils en étaient sorti depuis longtemps et ça la rendait de plus en plus curieuse. « En fait je croyais que tu étais un gentil garçon mais t'es en train de me kidnapper, avoue. » Disait-elle alors que son regard se tournait vers lui, rempli de malice et d'impatience.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Ven 31 Juil 2015 - 20:14

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 24
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



Cela faisait déjà deux bonnes heures que nous roulions. Et il nous restait encore deux longues heures à parcourir, si ce n’est pas plus si de la circulation venait à nous ralentir. J’avais tout prévu pour passer un week end hors de Los Angeles, loin des soucis, pour passer un bon moment sans prise de tête, sans arrière pensées, sans souhait d’autre chose que de s’amuser. Adélaïde et moi. Entre potes quoi. Et j’avais beau la connaître depuis peu, le fait qu’on s’entende aussi bien m’avait poussé à l’inviter passer ces quelques jours avec moi. En tête à tête.  Je ne comptais pas lui sauter dessus. Ouais, juste nous éclater. La main gauche sur le volant, l’autre sur le levier de vitesse, la Mustang vrombissait au rythme de mes accélérations, vitres ouvertes, de quoi profiter de ce moment, de cette route, de ce road trip tout simplement. La réplique d’Adélaïde me fait sourire et même rire légèrement. Ce ton de taquinerie me plait bien, je tourne mon visage vers elle et voie ce regard plein de malice. Elle a l’air bien curieuse la bombasse. Je me mords la lèvre pour ne pas éclater de rire, tenté de garder un léger sérieux pour ne pas me griller trop vite. « Et oui, en plus, je te kidnappe de ton plein gré, pour te dire que je suis doué. » répondis-je content du petit effet de curiosité manifesté. Resserrant le volant d’une main, je double une voiture qui semble ne pas vouloir avancer sur cette route, faisant vibrer la Ford par ses centaines de chevaux. Ce n’est qu’une fois bien calé sur la route que je reprends la parole. « A ton avis ? Qu’est-ce que j’ai prévu ? » Je n’ai donné aucun indice mais je suis curieux de savoir ce qu’elle imagine. Je la regarde un instant, le regard brillant, curieux.

Plus de deux heures après. Loin de Los Angeles. Dans un lieu non connu.
Le crissement des pneus sur le sol rappelle la lente allure à laquelle est propulsée l’imposante Ford Mustang. J’arrête alors ma voiture à côté de la seule voiture présente ici. L’endroit semble calme, presque désert. Je coupe le contact et regarde Adélaïde avec un sourire victorieux. « On est arrivés ! » Les lèvres totalement étirées j’admire la réaction que cette annonce provoque.



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Sam 8 Aoû 2015 - 0:40

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur


Calme et observatrice. Mais sincèrement, elle pouvait être tout l'inverse que cela reviendrait au même. La route qu'ils empruntait ne lui disait absolument rien et pourtant c'était loin d'être la première fois qu'elle sortait de Los Angeles. Lorsqu'elle avait accepté ce road trip, elle ne s'attendait pas à ce que la route soit si longue - et encore, ils n'avaient fait que la moitié mais ça, elle l'ignorait. C'était une surprise, agréable de surcroît. Cela dit, Kai n'avait peur de rien, la supporter en voiture pouvait parfois relever du miracle, surtout lorsque ce n'est pas elle qui conduit. La joie d'être une fille qui s'ennuie rapidement mais fort heureusement pour Norton, elle était aussi ce genre de fille que tout rend curieuse et là, c'était leur destination qui piquait sa curiosité et son empressement. « T'es comme un charmeur de serpent avec sa flûte, sauf que toi tu charmes les filles avec ta mèche et elles te suivent sans poser de questions. » Disait-elle pour plaisanter bien que personne ne pouvait ignorer que Kai avait beaucoup de charme et pas qu'avec sa mèche toujours bien coiffée. « Sincèrement j'en sais rien... Tu fais trop de mystère, tu prends des routes que je connais pas, je sais pas du tout. Je croise les doigts pour un hôtel par contre... je suis pas équipée du tout pour le camping. » En plus de cela, ce n'était pas son genre du tout bien que de temps en temps ça pouvait être drôle.

Ce n'est que deux heures plus tard, après des rires, un karaoké raté et un arrêt dans une station essence que la voiture s'arrêtait enfin et que les mots les plus attendus étaient prononcés. Enfin arrivés! Ni une ni deux, c'est avec un sourire de gamine à qui on autorisait enfin d'ouvrir les yeux qu'elle sortait de la voiture. Malgré le confort du véhicule, elle s'étirait un peu tandis que ses yeux balayaient la zone. Un bâtiment d'accueil et surtout une grande et grosse pancarte "Elastic Jump". Son regard brillant se tournait vers Kai, un sourire s'étirant sur les lèvres. « Noooon? Tu vas faire du saut à l'élastique? Trooooop bien. » Même si elle n'était pas concernée - du moins c'est qu'elle pensait encore - elle ressentait cette excitation et une certaine adrénaline à assister à la scène. D'autant plus qu'il fallait se le dire, c'était souvent dans des décors magnifiques que cela se déroulait. « J'ai bien fait de prendre mon appareil photo, je vais pouvoir faire la paparazzi quand tu seras en train de te pisser dessus juste avant le saut. » Disait-elle en se marrant. Si seulement elle savait...



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Jeu 13 Aoû 2015 - 22:55

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 24
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



Je souris et rigole tout seul dans la voiture quand je voie Adélaïde en sortir comme si on venait d’autoriser un gamin de se servir du fameux bonbon qui reste en vitrine, comme s’il s’agissait du dernier qu’elle ne pourrait jamais savourer dans toute son existence. Ouais, une gamine, mais j’adore ! Ça ne fais qu’amplifier mon effet de surprise, et ça, j’achète ! (référence de folie de danse avec les stars, je devais le caser quelque part). Je sors alors à mon tour, doucement, en profitant pour m’étirer sans inquiétude. Conduire aussi longtemps, ça vous casse les reins ! Mais genre pas agréablement, pas dans les situations que vous imaginez, bande de pervers ! Mais de façon à ce que vous puissiez plus bouger en souffrant. Enfin bref. Les mains sur les hanches, comme si le fait de les poser à cet endroit là aller suffire pour me dégourdir les jambes et ne pas sentir la fatigue de ma longue conduite, je rêve. Je vais rejoindre Adélaïde en faisant le tour de la voiture, juste le temps d’arriver et voilà qu’elle découvre la surprise. Enfin, la moitié. « Ouais, je vais sauter de tout là-haut. » Dis-je en montrant du doigt un sommet gigantesque. Aucune idée s’il s’agit réellement de l’endroit d’où je vais sauter, je sais juste que c’est haut, que c’est du vide, que ça fait flipper, mais que j’ai trop hâte de faire ça ! Et d’y jeter Adélaïde avec moi. Même si elle se fou de ma gueule, faut dire les choses comme elles sont. Rira bien qui rira le dernier, alors je rentre dans son jeu avec grand plaisir. « T’as intérêt à tout filmer, je ne saute pas tout seul d’un truc comme ça pour que tu te plantes. » Je la charrie. Mais qu’est-ce que je savoure d’avance ma victoire. J’ouvre la porte de la voiture, prend mon sac à dos et tend avec fierté la caméra sportive à ma camarade de folie du jour. « Tu vas filmer avec ça, j’en ai une deuxième dans le sac que je mettrais sur moi, histoire d’être certain d’avoir un truc à montrer, tu serais capable de te filmer toute seule. » Je ferme la porte et ajoute à moitié en train de rire. « Ne filme pas trop tes seins, j’aimerai être la star aujourd’hui. » Même s’ils sont très beaux … Enfin bref.

Comme deux compères, nous surmontons la hauteur pour nous hisser jusqu’au sommet souhaité. L’activité : du saut à l’élastique. La vue est splendide. Un truc qui vous coupe le souffle. Le vide. Une vision tellement magnifique. « Ouah. » Dis-je simplement, trop choqué pour ajouter quoi que ce soit d’autre. C’est le moniteur qui me coupe dans ma contemplation. « Monsieur Norton ? » « Oui, c’est moi. » Dis-je en serrant la main qu’il me présente, je jette un œil par-dessus son épaule et souris, satisfait d’apercevoir deux types d’équipements. J’ai bien l’impression qu’un mec va se régaler de sa surprise dans très peu de temps. Je laisse le moniteur présenter les lieux avant qu’il se mette enfin à parler de ce qui m’intéresse, l’activité. « Vous allez vous équiper là-bas, avec mon collègue. » Et ni une, ni deux, je rejoins le deuxième moniteur en tirant Adélaïde avec moi par le bras. « Alors ? Prête à sauter Madame je me pisse dessus et je filme les autres ? » Ma vengeance est terrible !



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Mer 19 Aoû 2015 - 18:08

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur


Clairement, Adélaïde ne s'attendait pas à cela. Pour une surprise c'était une surprise, et encore, elle n'avait rien vu probablement... Du saut à l'élastique. Définitivement, elle ne s'était pas trompée sur Norton, il était un peu fou, aventurier, avec un besoin certain d'adrénaline. Tout semblait clair et limpide comme de l'eau roche: Kai avait largement sa place chez les deltas. Entre leur rencontre à une vente aux enchères humaines, le vol de camion de pompier et ça... leurs diverses rencontres et entrevues n'étaient clairement pas sous le signe du calme, bien plus orientées vers la rigolade, les surprises et les bêtises, de nombreuses bêtises. Alors qu'elle observait le paysage, elle tournait instinctivement son regard vers le pic qu'il pointait du doigt, impressionnée tout de même par sa hauteur. « Si tu veux te suicider en sautant pour te crasher comme une crotte sur une façade, c'est l'idéal ouais. » Disait-elle en riant. A vrai dire, elle n'y connaissait rien en saut à l'élastique et pour le peu qu'elle en avait vu, c'était souvent des sauts à partir d'un pont ou une connerie du genre. Attrapant la caméra qu'il lui tendait, elle la retournait entre ses mains pour en comprendre le fonctionnement avant de rire de la connerie de Kai. « Je sais bien que je suis blonde mais quand même. Et si j'y peux rien si les yeux et les objectifs m'aiment au point de tous se tourner vers moi. » Disait-elle pour plaisanter. Appuyant les mots de son compagnon de route, elle glissait la caméra dans son décolleté, la calant clairement sur le rebondi de sa poitrine, sans pour autant l'allumer. « Voilà. Comme ça mes seins servent de trépied et peuvent pas être filmés. » Ce qu'elle pouvait faire la débile par moment quand même.

Fini les bêtises, il fallait monter maintenant. Fort heureusement, le chemin avait été aménagé de façon à ce que la montée soit bien plus simple et plus rapide qu'il n'y paraissait. Caméra de nouveau en main, c'est arrivé au point de rendez-vous pour le saut qu'Adélaïde l'avait allumée, filmant les alentours dans un calme olympien qui laissait savoir combien elle n'avait pas de mot pour décrire ce paysage de rêve. Occupée à filmer un peu après avoir serré la main du moniteur également, elle n'écoutait pas vraiment ce qu'il se disait jusqu'au moment où elle éteignait la go pro, ce même moment où le moniteur interpellait de nouveau Kai. Elle était prête à prendre des photos, à filmer un peu la mise en place mais ça, c'était sans compter sur le jeune homme qui l’entraînait avec elle. Pour le coup, elle mettait un peu de temps à comprendre ce qu'il lui arrivait soudainement. « Vous? Nous? Lui vous voulez dire non? » Des questions auxquelles le moniteur ne répondait pas et pour cause, c'est Kai et son petit sourire d'enfoiré qui lui donnait toutes les réponses. « Tu te fous de ma gueule pas vrai? T'es un grand taré hein, je pourrais être phobique du vide que t'en aurais rien à foutre. » Heureusement elle ne l'était pas... enfin... comme tout le monde, se jeter dans le vide attachée seulement à un élastique faisait forcément peur, bouillonnant son sang et lui donnait un coup d'adrénaline certain, d'autant plus quand le collègue du moniteur lui passait les harnais à son tour, bien que Kai semblait le premier à faire le saut. Tant mieux qu'ils ne sautent pas en même temps, elle pourrait tout de même prendre quelques photos et le filmer correctement. « Tu te sens prêt? » Elle trépignait d'impatience et de peur, mais elle avait tellement envie de faire une connerie...



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Mar 25 Aoû 2015 - 20:36

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 24
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



J’adore ! Oui j’adore ce genre de conneries ! Surtout quand je voie la réaction d’Adélaïde, je ne peux m’empêcher de sourire comme un gros bêta qui vient de réussir le plus gros coup foireux de tout les temps. Peut être que c’est le cas finalement. Les yeux brillants de malice, je rigole franchement quand je l’entends gueuler, allez vas-y, cries donc, plus rien ne pourra t’empêcher de sauter dans le vide ma belle. Qu’est-ce que je suis fier de ma blague ! C’est génialissime ! J’ai vraiment hâte de voir la tronche qu’elle va faire quand elle va se retrouver accrocher avec comme seule possibilité, de sauter dans le vide. J’en jubile d’avance dis donc ! « Mais oui mais oui, je suis un grand taré, oui, oui, d’accord. » Dis-je sans jamais la lâcher et en la tirant pour qu’elle me suive. J’acquiesce, histoire de lui faire comprendre que je l’écoute, mais qu’en réalité, je n’en ai strictement rien à foutre. Elle va sauter, un point c’est tout ! De toute façon, j’ai payé pour deux personnes alors qu’elle le veuille ou non, maintenant, c’est trop tard. Fallait râler avant, ah oui, zut, elle ne le savait pas avant de se retrouver ici. Que je suis vicieux ! « Je suis le plus gros connard de tous les temps et toi tu vas kifer ce qu’il va se passer. » Je sourie, avec le plus beau sourire que j’ai en stock. Le genre de sourire qui te fais dire « Tu as beau m’insulter, tu sais au fond de toi que tu me remercies. » Je ne sais pas, mais j’ai su rapidement que cette femme, elle allait adorer cette activité. Sûrement sa technique de drague avec le plat à faire déguster au restaurant. Je suis certain que c’est ça ! Quelle maligne !

Je saute le premier, histoire de montrer l’exemple et de garder le meilleur pour la fin. Le meilleur, dans le sens, la meilleure tranche de rigolade qu’il est possible d’exister. J’ai tellement hâte de voir la scène. Mais pour l’heure, c’est à mon tour de sauter, et je n’ai qu’une hâte, sauter dans ce vide et ressentir mon sang se glacer et mon cœur s’accélérer à l’idée d’une possible mort à cet endroit. Je ne suis pas suicidaire, mais les trucs d’action de la sorte, ça me fait palpiter ! Je termine de me munir de mon harnais, je laisse le moniteur vérifier toutes les attaches et lui demande de bien accrocher la caméra sportive sur le casque, pour immortaliser ce moment. Je me tourne vers la caméraman, tout souriant, lui adresser un signe heureux, le pouce levé. « Et c’est partit pour un moment de folie ! » Clin d’œil à la caméra. Qu’est-ce que je suis bon acteur quand je veux ! Un coup de tête vers le moniteur et c’est partit. Les bras en croix tel un ange, je me laisse partir en avant et me jette dans le vide … Mon cœur s’accélère et l’adrénaline monte en flèche.



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Ven 28 Aoû 2015 - 3:23

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur


Elle avait cette espèce de retenue dans sa marche, comme si Adélaïde tentait absolument d'éviter d'y aller mais connaissant un peu le moineau, elle n'avait pas le choix de toute façon. Si elle avait peur? Oui forcément. Si elle appréhendait? Aussi. A vrai dire, elle ne savait même pas elle-même si elle allait être capable ou non de sauter. Elle savait qu'on ne la forcerait pas, on ne force jamais quelqu'un à faire quelque chose qu'il ne peut pas accomplir. Au pire, Kai sautera deux fois, pas vrai? Mais pour le moment, l'heure était au premier saut du brun et c'est avec une envie de vengeance qu'elle assistait à la scène. On le préparait, on vérifiait les sécurités tandis que la demoiselle restait un peu en retrait, caméra à la main et appareil photo autour du cou. Observatrice, elle regardait les choses se faire mais surtout elle repérait cette corde, oui, là, juste là, celle qui sert à rien, tout à fait. Alors que Kai était bien trop concentré sur la contemplation du paysage ou sur sa préparation, elle n'en savait rien, elle chuchotait quelques mots à l'un des responsables près d'elle. Un accord fut donné, elle avait le droit de faire sa connerie. S'approchant de la corde en question tout en filmant Kai qui semblait bien heureux de faire le saut, elle ne pouvait pas s'empêcher de rire à son petit signe de joie. Quel abruti, je vous jure, jusqu'au bout. Et c'est lorsque enfin, il se décidait à se laisser aller dans le vide, qu'elle saisissait la corde pour lui lancer dessus en hurlant. « T'ES PAS ATTACHÉ. » Trop tard il avait sauté, bien heureuse de sa connerie pour lui foutre les boules tout de même, elle filmait toute la scène d'en haut... Merde, ça lui foutait encore plus les boules finalement.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Lun 31 Aoû 2015 - 14:16

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 24
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



Je me jette dans le vide alors que mon cerveau me crie de faire marche arrière, que je peux encore survivre, que la mort n’est pas prête à m’accueillir. L’instinct de survie serait capable de m’empêcher de m’éclater à trop grandes doses. Une fois que j’arrive enfin à combattre cet instinct je voie une corde qui descend à mon rythme et le cri d’Adélaïde comme quoi je ne suis pas attaché. « QUOI !??? » Non, pas tant que je n’ai pas entendu, mais c’est plutôt un cri de surprise et pour le coup, de peur. Et merde ! J’aurais peut-être mieux fait d’écouter mon cerveau. C’est trop tard ! Il m’est totalement impossible de faire marche arrière, de m’accrocher à quoi que ce soit. Je suis foutu ! Et je vois le sol se rapprocher si vite de mon visage. Je vais finir écraser dans cette étendue d’eau qui va plus ressembler à du goudron vu la vitesse à la quelle je vais. Adieu monde cruel ! Je tends mon bras vers la fameuse corde dans un dernier espoir … Et … rien ! Comment ça je ne meurs pas ? C’est plutôt le contraire, la corde me fait remonter dans un saut. Oh mon dieu mon estomac ! Merci l’élastique. J’ai presque envie de vomir. Ce n’est qu’une fois stable la tête en bas et que le moniteur commence à me détacher que je comprends enfin … Adélaïde m’a trompé ! Mais qu’elle connasse ! Elle va me le payer, j’en fais le sermon !

Nous arrivons tout en haut, au point de départ de ce saut à l’élastique et je vais voir Adélaïde sans réfléchir, dans un pas déterminé. Elle est déjà en train de se préparer. « J’espère que t’as tout filmé espèce de vicieuse ! » Je pointe un doigt vers elle avant de me reprendre et de poser les poings sur mes hanches, tel un super héros. « Je n’ai même pas eu peur de toute façon. » Est-ce réellement crédible ? J’ai dû crier comme une fillette, à part ça, je pourrais presque me faire passer pour un gros dur. Je regarde le moniteur qui commence à l’attacher, n’en profite pas trop pour la peloter mec, pas sûr qu’Andreas apprécie ce geste si je venais à lui raconter. Je prends une des caméras sportives qui était attaché à mon casque pour le saut et laisse le soin à Adélaïde d’attacher la sienne pour son saut. « C’est ton tour, t’es prête ? » Je lui fais un regard malicieux. Madame a voulu faire la maligne, mais maintenant c’est à elle d’y aller. Je mets en route la caméra. « Evite de te faire pipi dessus, ça pourrais te revenir en plein visage quand tu arrives en bas. » Juste de quoi l’embêter. Hop, petite blague. Je viens au bord pour filmer la profondeur du saut … Et dire que j’ai sauté là dedans moi, je suis un peu fou dans ma tête quand je voie ça. Je me retourne et voie Adélaïde beaucoup moins à l’aise maintenant que c’est à elle de sauter. J’ai déjà prévu mon petit coup à l’avance, lors de ma réservation de ce saut, c’est même le moniteur qui me l’a proposé. Pour dire que je suis impatient de me venger ! Je la regarde, pas trop à l’aise. « Respires, ça va bien se passer. Ça dure à peine une minute, pas de panique, tu vas adorer ! » Je la rassure pour que la blague soit encore meilleure. Elle semble réfléchir face au vide et je ne lui laisse pas une seconde de plus pour venir la pousser quand le moniteur m’indique que tout est okay. « Bon vol ! » Criais-je en la voyant dans le vide. Mouhahaha !



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Lun 31 Aoû 2015 - 19:19

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur


Fière de sa blague, clairement, alors qu'elle l'entendait hurler comme jamais tandis que de son côté, elle filmait toute la scène, clairement morte de rire. Autant dire que s'ils visionnaient les vidéos, le son a intérêt d'être au minimum sinon ils allaient s'éclater les tympans. Mais quelle fillette je vous jure! Adélaïde rigolait bien de sa connerie, de sa vengeance de l'avoir menée ici sans savoir qu'elle allait sauter aussi. Sauter... punaise, ça la stressait comme jamais. Ils jouaient clairement avec leurs vies et elle devait se réjouir de ça. Bordel de merde, c'était excitant et flippant à la fois. D'ailleurs son tour arrivait bien trop vite aux yeux de la blonde lorsqu'on l'attachait à son tour à ce foutu élastique. Et s'il était abîmé? Et si c'était avec elle qu'il allait craquer? Elle trépignait de peur, de stress. « Oh que oui j'ai tout filmé, du début à la fin. Et j'ai pris quelques photos aussi. » C'est une fille, que voulez-vous, elle pouvait bien faire deux choses en même temps, pas vrai? « A peine, vraiment. T'es le plus courageux des mecs que j'ai jamais connu. » Oui, elle avait beau stresser, ça avait beau se voir sur son visage et dans son comportement, elle était toujours capable de se foutre un peu de sa gueule. « Non je suis pas prête. J'ai pas eu le temps de me préparer pour le peu que tu m'as laissé à réaliser que j'allais sauté. » Elle s'abstenait mais... enfoiré! Accrochant la caméra sur son casque, elle soufflait un grand coup avant de grimacer un peu. Enfoiré et porc par dessus le marcher, bravo Norton!

Enfin face au vide... elle avait beau tenir la bonne position pour sauter, ses pieds n'arrivaient pas à se décoller du sol, son cerveau bloquait sur le balancement de son corps. « Je peux pas, j'y arrive pas, j'ai trop... » Une phrase coupée par un cri puissant, aiguë, entre la surprise et la peur. Ouais, putain, elle avait peur de sauter et ce morveux l'avait poussée dans le vide. Vol plané, c'était le cas de le dire. L'adrénaline, le cœur battant, le souffle court, elle gardait pourtant les yeux ouverts. Bordel, c'était bon malgré la remontée brutale. Une fois la jeune femme stabilisée, on la descendait jusqu'au sol, la détachant enfin alors que Kai l'attendait patiemment. Se redressant aussi tôt, elle courait vers lui, lui sautant littéralement dessus quitte à le faire tomber, tout droit dans ses bras pour un câlin plein de gratitude, enfin. « T'es qu'un bâtard mais j'ai kiffé, merci. » Se détachant de lui, elle retirait son casque, récupérant la caméra, sourire aux lèvres. « Je suis obligée de te payer un verre pour te remercier maintenant. » Disait-elle, le souffle un peu coupé, à peine remise de ses émotions. Pour sûr qu'elle recommencerait un jour ou qu'elle ferait une autre activité aussi folle que celle-là.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Lun 9 Nov 2015 - 14:30

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 24
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



Un sourire large sur le visage, je regarde le corps d’Adélaïde s’enfuir dans le vide de la montagne, pousser vers le bas par son poids et mon intervention dans le même temps. Quelle fierté je ressens en la voyant se balancer de la sorte et pousser ce cri tout droit sorti de ses poumons trop fragiles pour une telle expérience. J’adore ! Le moniteur m’indique d’un coup de tête qu’il est temps de redescendre pour rejoindre ma camarade aventurière du jour. Ce que je fis en le suivant dans le dénivelé sans jamais quitter des yeux la folle Sullivan. Elle doit être en train de me haïr. A chacun de mes pas, je vérifie sur la caméra que je ne rate rien de sa descente en toute beauté. De son rebondis magnifique. Et de son cri de pucelle en détresse. Je ne loupe aucuns détails que ce moment puisse m’offrir. J’ai un joli petit dossier avec tout ça, je vais pouvoir en profiter si un jour Adélaïde m’emmerde, par je ne sais pas quel hasard, j’ai un pouvoir maintenant ! J’arrive enfin en bas au moment où elle se fait détacher par le moniteur. Caméra en main, je film son visage pâle. Lançant un commentaire bien à moi. « Et voilà la flipette qui remets enfin les pieds sur terre, c’est qu’on l’attendait celle-là ! » Oh oh … Trop tard ! Je me suis trouvé un peu trop près de la folle dingue en saut à l’élastique et elle en profite alors pour se jeter sur moi. Recevant un joli coup de casque par la même occasion. C’est qu’elle veut m’assommer en fait ! Comment ça je suis un bâtard ? Non, je ne crois pas, pas de ce que je sache. « Je savais que t’allais kiffer ! » On ne peut qu’aimer ce genre de sensations. Et je suis heureux d’avoir pût partager ça avec elle. Une activité, une vraie ! Pas un truc de papi shopping ou une connerie du genre, non merci, pas pour nous.

« Un verre ? » J’hausse un sourcil de surprise en l’entendant dire ça alors qu’elle n’arrive même pas à respirer correctement. Ramenez nous la ventoline ! Non, carrément la bouteille d’oxygène, nous sommes en train de perdre la belle Sullivan, elle craque ! « C’est que tu veux un rencard avec moi direct, intéressant… » Je l’embête un peu, même si un fond de vérité pourrait se cacher entre quelques syllabes. Je remercie le moniteur et son assistant du moment avec qui nous avons passés ce moment ensemble et qui nous ont fait partagés de cette adrénaline de malade. Ainsi que pour les quelques blagues, au moins ça, ça aura eu le mérité d’être une super activité ! Je tape alors sur l’épaule de ma collègue de folie. « Allez, reprends ton souffle, ça va aller, ce n’est rien. » Me moquant d’elle par la même occasion en riant doucement. Je reprends la parole avec un sourire sur les lèvres, déjà fier de ce que je vais annoncer. « J’ai prévu bien mieux qu’un simple petit verre. » Non, mais oh, je suis Kai Norton moi, pas le clampin du quartier qui ne sait pas quoi faire. Franchement hein ! « Allez viens. » Lui dis-je en lui faisant signe de me suivre jusqu’à la voiture légèrement plus bas. J’ouvre le coffre pour m’emparer d’une glacière assez imposante et lourde par la même occasion. « Pique-nique ! » Et là vous ressentez toute la fierté dans ma voix pour avoir eu cette idée du siècle ! « On va aller se poser là-haut, il y a une vue magnifique ! » Je montre un point en hauteur dans la montagne du doigt et referme la mustang d’un coup de clé bien maîtrisé. En route !



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Mer 25 Nov 2015 - 22:53

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur


Pour la sensation, pour ce moment de quelques secondes, pour cette peur affolante, pour cette adrénaline requinquante, pour ce moment unique. Elle le remerciait pour tout ça et même si elle ne trouvait pas les bons mots selon son propre avis, son sourire parlait pour elle, sa respiration coupée laissait savoir combien elle avait adoré cet instant hors du temps et combien elle le remerciait pour tout ça. Si on lui avait dit le matin même qu'elle ferait du saut à l'élastique, elle n'y aurait jamais cru. C'était une expérience unique et pour sûr qu'elle en garderait un merveilleux souvenir toute sa vie et ça, ça valait bien un verre. Instantanément, c'est exactement ce qu'elle lui avait proposé, pour se poser, pour réaliser un peu ce qui venait de se passer. Une proposition tout à fait innocente que Kai se faisait une joie de détourner et qui faisait forcément sourire Adélaïde par sa connerie. « Je pense pas que ça te gênerait tant que ça d'avoir un rencard avec moi. Tu serais même très heureux je suis sûre. » disait-elle non sans un sourire de provocation, de ceux qui sont souvent visibles sur son visage parce qu'après tout, c'était son truc la provoc'.

A l'instar de Kai, elle remerciait les professionnels un à un avant de suivre son ami, curieuse de la suite qu'il semblait déjà avoir prévue. Décidément, c'est qu'il est plein de surprises le Norton. « Comment ça mieux qu'un verre? Deux verres? » se marrait-elle toute seule de sa blague pourrie. Si la provocation ça la connaissait, l'humour était une paire de manches qui ne lui allait pas des masses à vrai dire. Remise doucement mais sûrement de ses émotions, ils rejoignaient la Mustang que Kai ouvrait pour mieux en sentir une glacière. « Non mais t'es sérieux? Non mais toi franchement, tu me tues. Quand je pense en plus que tu as osé poster une photo sur twitter comme quoi c'était soit disant à l'arrache de road trip, hein. » Une façon bien à elle de dire qu'elle ne s'y attendait absolument pas. Il avait vraiment tout prévu, de A à Z, lui cachant tout parfaitement sans aucun problème. Non seulement il était plein de surprise mais en plus, elles étaient bonnes les dites surprises! Ravie, à en croire son sourire en tout cas, elle rajoutait quelques mots, rebondissant sur sa réflexion précédente tout en marchant vers la direction qu'il avait pointé du doigt. « Finalement c'est toi qui voulait un rencard, avoue. Tu me l'a imposé en faisant genre que tu avais une surprise en fait. » Et même si elle disait ça pour plaisanter, pour sûr que cela aurait été malin de sa part si c'était vraiment le cas. « T'as besoin d'aide pour la porter ou ça va? » Chacun un bout de la lance pour porter, ça pouvait être pratique s'il avait besoin de muscles en plus pour hisser la bête là-haut.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Mar 5 Jan 2016 - 11:49

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 24
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



Tête d’innocent, on fait genre que non, on n’a absolument rien prévu du tout, cette glacière s’est trouvée dans le coffre de la Mustang par une totale inadvertance, promis. Ou presque.  « Tout à l’arrache oui ! » A peine crédible.  Alors j’ajoute, comme pour me justifier et faire passer mon côté organisateur moins accentué que ce qu’il n’est réellement, même si la glacière en main prouve le contraire. « C’est juste que je ne pars jamais de chez moi sans être sûr d’avoir de quoi manger, ce serait bête de mourir de faim. » Excuse pourrie numéro trois cent mille, bonjour. Comme si les restaurants n’existaient pas. Comme si j’étais un si grand morfal que ça. Je me fais griller lamentablement malgré tout ce que je peux dire. Et encore, Adélaïde ne sait pas ce qu’il se cache dans cette glacière, elle risque d’être surprise. Je ne dis rien d’autre sur ce détail, voulant garder la surprise et éviter de lui donner ce plaisir de stupéfaction qu’elle risque d’avoir quand j’ouvrirais l’antre de nourriture et de boisson. Sa remarque me fait sourire et je décide de rentrer dans le jeu avec humour. « J’avais peur de me prendre un râteau, alors j’ai tout organisé en cachette pour avoir un rencard avec toi, je suis démasqué, tu as raison. » Le sourire sur le visage. Je ne sais pas pourquoi, ni comment. Mais le courant passe bien, il n’y a rien de ouah je te veux toi, mais, je ne sais pas, je sais que cela pourra devenir une amitié avec une grande facilité. Il y a des moments comme ça où le feeling passe sans aucune difficulté.

Nous commençons alors le chemin pour rejoindre le point que j’ai indiqué, acceptant alors sa proposition. « Tu prends un côté et je prends l’autre ? » Question rhétorique. Instinctivement nous portons la glacière à deux et arrivent en un rien de temps en haut de cette falaise, posant alors notre salut pour un repas sur le sol et s’arrêtant un moment pour contempler la vue. Oui, il n’y a pas à dire, c’est magnifique. « Ça claque ! » Dis-je les yeux émerveillés de ce que j’ai sous les yeux avant de me tourner vers la Sullivan. « Alors, tu veux boire quoi ? » Avec un peu de chance ce que j’ai caché là-dedans va correspondre à ce qu’elle va me dire. Attention … Suspens.



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Lun 18 Jan 2016 - 18:37

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur




« Ouais bien sûr, comme si j'allais te croire. » disait-elle, étouffant son rire et secouant légèrement sa tête comme pour montrer que ce mec était définitivement irrattrapable. Entre ses petits mensonges pour garder des surprises et ses conneries pour les justifier, il était clairement fait pour faire le clown en permanence et dans un sens tant mieux parce que non seulement il a la tête de l'emploi mais en plus Adélaïde s'assurait ainsi de ne pas s'ennuyer à ses côtés. Un sourire aux lèvres, elle ajoutait quelques mots. « Je te comprend, j'aurais peur de moi-même si je devais m'inviter à un rencard. » Quitte à pousser la connerie, autant le faire à fond non? Attrapant la glacière de son côté, comme elle lui avait proposé son aide et qu'il l'avait accepté, ils grimpaient alors à un endroit où la magnificence du paysage leur couper une nouvelle fois le souffle. Tout ici était fait pour être stupéfait et la jeune femme ne passait pas au travers des mailles du filet, profitant même d'un instant où elle pouvait enfin lâcher la glacière pour prendre quelques photos souvenirs. « Ramène ta fraise que je prenne une photo. » Un selfie avec lui devant un tel paysage, qui n'en faisait pas de nos jours?

Une fois prise, elle souriait malicieusement, prête à dire une autre bêtise. Comme quoi, même elle devait avoir la tête à dire des conneries. « Je suis une princesse moi, je bois que du champagne, avec des paillettes dedans si possible. Tu te démerdes, tu m'en trouves. » plaisantait-elle, jouant de nouveau avec l'image de petite fille de riche qui, pourtant, pouvait avoir des goûts simples parfois. Occupée à prendre un diaporama de la vue, elle ne s'occupait pas vraiment de ce qu'il faisait. « Sinon de la bière, c'est bien aussi. Je suis pas aussi difficile qu'il n'y parait. » Précisait-elle tout de même. La présence de bière était plus probable que celle du champagne et elle s'en contenterait très bien, pour sûr!



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Dim 15 Mai 2016 - 20:42

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 24
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



« Du champagne avec des paillettes, votre altesse n’a pas une idée encore plus merdique par hasard ? » Sait-on jamais, la femme aux goûts de luxe serait capable de me sortir une boisson dont seule ce bout de femme pourrait en connaître la composition. Mais je ne me laisse pas faire et profite qu’elle soit occupée à prendre quelques photos pour aller chercher ce que j’ai préparé. Ouvrant la glacière pour extirper les deux coupes que je tiens d’une main je ramène la bouteille de l’autre en rejoignant Adélaïde à un mètre de moi.  « Et voilà pour la princesse. » Lui dis-je en lui tendant les coupes que j’ai en main pour pouvoir ouvrir la bouteille. D’un tour de main, le « pop » significatif résonne et les bulles sont prêtes à pétiller dans nos verres. « Désolé, il manque les paillettes. » Ajoutais-je avec malice. On ne peut pas être parfait. Je verse le précieux liquide dans chacune des coupes et tend le mien en hauteur pour affirmer avec plaisir. « A notre réussite et notre survie à ce truc de dingue qu’on vient de vivre ! » On vient tout de même de réussir l’impossible. Ne pas mourir ! Un exploit vous dis-je ! Lorsque l’on connait ma chance légendaire, il était tout à fait probable que je m’écrase un millier de fois contre la roche. Mais non, je suis toujours là. Et ma camarade en conneries du jour aussi.

En trois gorgées, ma coupe de champagne est déjà vide. Décidemment, cette boisson se boit comme un petit jus de pomme. « Bon, c’est pas le tout, mais j’ai faim moi, allez, à table ! » Enfin à table, façon de parler. Une belle nappe sur l’herbe suffira amplement pour le repas improvisé. Je pose la bouteille et ma coupe en plein milieu avant de sortir ce que contient la glacière, pleins de choses en tout genre, plusieurs sandwiches, des fruits, de la salade composée, de l’eau, tout de même, un peu de boisson adéquat. Même si c’est vrai, il faut d’abord finir ce qui a été ouvert, j’en suis conscient. « Si Madame veux bien se donner la peine de prendre place. » Je me baisse dans une révérence la plus digne possible pour inviter la reine à mes côtés. Et m’assois à mon tour en présentant mon œuvre. « Désolée, je n’ai pas pris de frites ou d’hamburgers pour ton régime, tu vas devoir te satisfaire de produits bio. » Enfin régime, vous voyez la silhouette de la demoiselle ? Vous avez compris mon ironie et mon envie de la taquiner. Je resserre du champagne dans ma coupe et en profite pour en faire de même avec celle d’Adélaïde. « Alors ? Que penses-tu de cet inconnu ? » Quelle folle elle est de m’avoir suivi sans rien savoir de moi, de ce que j’ai prévu. Quelle folle vous dis-je !




FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Jeu 9 Juin 2016 - 19:04

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur


Elle avait balancé une connerie, une simple connerie et c'était parti en délire total. Voilà qu'il commençait à l'appeler altesse. « Bah quoi? Il existe bien des paillettes comestibles pour mettre sur les gâteaux, je suis sûre que ça peut se trouver dans le champagne. Ou au pire, il faut faire faire une édition spéciale "altesse." » Il fallait avouer que c'était un titre qui lui allait plutôt bien. Si elle était moins imbue d'elle-même que lorsqu'elle était Jane, elle n'en restait pas moins une demoiselle de la haute société, de celle qui aime les belles choses, les beaux vêtements, les accessoires qui vont avec, les beaux lieux et forcément, la nourriture et les boissons qui vont avec également. Alors oui, elle était friande de champagne et toutes ses conneries. Attrapant les coupes qu'il lui tendait, elle ne pouvait s'empêcher de secouer un peu la tête de droite à gauche, visiblement étonnée de constater qu'il avait bien pris du champagne ce taré. « T'es dingue. » et ça la rendait encore plus tarée de son côté de l'avoir suivi. Il était peut-être capable de tout, même de l'assassiner en douce avant le retour! « A notre folie tout court je dirais même. » Les coupes s'entrechoquaient avant qu'elle ne porte le liquide ambré clair à ses lèvres. C'est qu'il était pas dégueulasse ce champagne en plus.

Un peu à l'écart, elle le laissait sortir ce qu'il voulait de la glacière, toujours plus étonnée par le contenu qui se dévoilait sous ses yeux. Ce type était étonnant, vraiment. Clairement, elle s'attendait à tout sauf à manger sainement alors forcément, c'était une bonne surprise. Un sourire aux lèvres à sa révérence, elle prenait place sur la nappe et riait à sa réflexion. « Je suis déçue. Moi qui comptait sur toi pour m'engraisser, c'est rappé. Elle est trop dure la vie, vraiment. » Se contenter de produits bio... bah bien sûr. C'était les meilleurs du marché, elle en avait parfaitement conscience et forcément, ça lui faisait d'autant plus plaisir. Attrapant un pique, elle ne tardait pas à entamer le festin, en commençant par picorer quelques délicieux morceaux de melon. Putain, ce que c'était bon. « Hum... J'en pense qu'il est fou... un peu comme moi du coup on risque de très bien s'entendre. J'en pense aussi qu'il avait peut-être raison... s'il continue sur ce bout de chemin, c'est moi qui vait finir par tomber amoureuse avant lui... mais il craquera pour moi plus tard, je le sais. » Un regard appuyé à son égard, un sourire amusé, évidemment qu'elle plaisantait mais l'occasion était trop parfaite pour la laisser passer.

« Note que je suis un peu timbrée de t'avoir suivi alors qu'on s'est cotoyés qu'une soirée mais dans le genre chtarbé, t'es pas mieux. Tu m'as invité sans me connaître non plus. » Ils étaient fous, oui, mais elle ne regrettait pas le moins du monde d'être montée dans cette voiture. « Dis-moi comment te remercier pour cette journée, je peux presque tout accepter. » Oui, elle le connaissait pas beaucoup mais bien assez pour savoir qu'il était capable de lui demander tout et n'importe quoi, d'autant plus à cause du jeu qui s'était installé entre eux, alors forcément, elle s'octroyait un joker de refus.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   Lun 13 Juin 2016 - 18:07

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 24
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur




Assis sur la nappe, la coupe de champagne à la main et ce sourire, amusé, fier, débile un peu. J’écoute avec malice les paroles d’Adélaïde. Cherchant peut-être quelques compliments et admirations à mon propos. C’est toujours bon d’entendre de bonnes choses sur soi, de quoi me flatter, de quoi gonfler mon orgueil d’homme encore davantage. Oh ouais, j’aime quand on me vend si bien ! Certes, dire que je suis fou n’est pas un compliment, j’en suis bien conscient. Mais je sais bien qu’on ne parle pas là d’une folie typhique d’un malade mental, plutôt d’une folie à prendre des risques. L’amusement les amis, l’amusement. Oh, le plus important est là, madame va tomber amoureuse, attention. Son regard en dit encore plus long, je continue de sourire et rie doucement. N’importe quoi tout ça. Complètement tarées nous sommes. « Et ils vécurent heureux jusqu’à la fin des temps grâce à leurs conneries, ah l’amour … » Commentais-je pour conclure sa pseudo déclaration d’amour. Tout en ajoutant doucement. « Bon, s’ils ne meurent pas avant bien entendu. » Rien qu’avec un saut à l’élastique, on approche dangereusement du malaise cardiaque alors n’imaginons pas la suite. Un saut en parachute. Ou même, un saut … Sans parachute. La folie totale. « Ah mais je note, je note ! Je suis fou, tu es folle, on est fait pour être ensemble, que veux-tu, le destin nous a choisi ! » Encore et toujours des conneries. Comme une évidence voyez-vous. Mais le plus intéressant reste à venir.

Je peux demander ce que je veux. N’importe quoi. Comme si Adélaïde venait de se transformer en Mère Noël en plein été. Je l’imagine bien toute habillée de rouge avec une barbe blanche … Ou sans barbe. Oui, c’est mieux sans barbe finalement. « Es-tu sûre de toi ? » Demandais-je comme un gamin excité en reposant ma coupe de champagne et débuter ce moment de réflexion intense à la recherche du cadeau parfait. « Tu acceptes vraiment tout ? » Un haussement de sourcil interrogatif, cet air mystérieux. Soyons clairs, que ma demande ne soit pas refusée. Oh tout de suite je vous voie venir ! Non, je ne vais pas demander la réalisation d’un de mes fantasmes sexuels. Bon, quoi que, ce ne serait pas de refus quand on voie la beauté de l’engin ici présente. Une main sous le menton, je fais mine de réfléchir un instant avant de me servir une assiette de salade composée. Prenant tout mon temps. « Peut-être, non non oublies. » Le suspens, c’est toujours bon à entretenir. Allez, soyons honnête. Je la regarde dans les yeux. Pour ne pas être tenté de jeter mon regard vers une toute autre forme de son corps, si vous voyez ce que je veux dire les coquinous. Je choisi d’être honnête, finalement il y a bien que ça qui fonctionne dans ce monde. « Tu me prends au dépourvu, je ne sais pas du tout. T’as pas envie de me faire plaisir à ta façon ? » Tu prends le sous-entendu comme tu veux. Et comme pour changer de sujet, et parce que nous sommes tout de même en plein soleil sans parasol, c’est ainsi que nous voyons que je ne pense pas à tout. « Ne m’en veux pas, mais je crève de chaud. » Je retire le T-shirt d’un mouvement rapide pour le poser à terre. « Ah ça va mieux. » Bon je suis pas taillé comme un gorille, pas de commentaires, merci.



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I just met you and this is crazy (Kai)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
I just met you and this is crazy (Kai)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?
» - Gallery of a crazy newbie -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: L'Amérique-
Sauter vers: