Le Deal du moment :
Nike FR : 25 % sur tous les articles
Voir le deal

Partagez
 

 hit the road (hanna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: hit the road (hanna)   hit the road (hanna) EmptyLun 27 Juil 2015 - 10:15

Leonor I. Wayland
Leonor I. Wayland
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 01/03/2015
Prénom : sarah
Célébrité : sophie cookson
Crédit avatar : eugénie la plus parfaite ♥
Messages : 277
Nationalité / origines : mi américaine, mi danoise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : son ego. relation exclusive.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en littérature française et mineure en grec et latin, huitième année
Adresse de résidence : campus
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ex aurore i. carstairs

hit the road (hanna) Empty



hit the road

LOS ANGELES - JOUR UN


Elle avait toujours aimé les vacances d'été. Les vacances d'été, c'était le soleil, la liberté, et toute la vie devant soi. Et elle avait été privée de véritables vacances d'été l'année précédente, puisque tout avait basculé. Alors cette fois-ci, elle avait voulu tout bien faire dans les règles. Et un road trip entre amies s'était imposé de lui-même dans le programme. Enfin, même si Hanna et elle s'étaient heurtées à quelques problèmes mineurs. Un, elles n'avaient pas de voiture. Embêtant, pour un road trip. Deux, Hanna ne voulait pas conduire. Trois, elle-même avait le permis, mais elle avait une conduite disons... originale. Puis tout s'était arrangé - elles avaient loué une voiture, comme dans les films, une décapotable, en plus, et elle avait pris l'initiative de conduire.

Ensemble, Hanna et elle avaient potassé des dizaines et des dizaines de cartes routières, les barbouillant de traits rouges et les recouvrant de post-it pour tracer leur itinéraire. Californie, Nevada, Utah, Colorado, Nouveau Mexique. Une petite boucle qui promettait des merveilles. La veille du départ, elle n'avait pas pu dormir, tellement elle était excitée. Et le matin même, ce fut encore pire. Elle ne tenait pas en place, courant d'une pièce à l'autre en complétant les derniers oublis dans sa valise. Et elle avait bu plus de café qu'on aurait pu l'imaginer. Et, lorsqu'on lui amena enfin la voiture (disons qu'elles avaient harcelé le loueur jusqu'à ce qu'il accepte de la leur livrer), sa bonne humeur ne fut même pas entachée. Il s'agissait d'une vieille Ford Mustang décapotable de 1967 d'une atroce couleur marronnasse et qui semblait avoir fait le Vietnam. Mais elle s'en fichait. C'était leur voiture, leurs vacances. Et puis ces vieilles Ford Mustang, c'était comme dans tous les films de road trip. Une vieille voiture, certes, mais qui tenait bien la route. Il leur faudrait bien ça, si c'était elle qui conduisait.

Il ne lui fallut alors pas longtemps pour tout charger dans le coffre (ainsi qu'une réserve suffisante de biscuits et autres cochonneries, on ne plaisantait pas avec ça) et, abaissant ses lunettes de soleil sur ses yeux, elle s'installa à la place du conducteur. Avant de klaxonner joyeusement. D'accord, Hanna et elle étaient voisines, mais ç'aurait été tellement moins drôle d'aller tout bêtement frapper à sa porte. Alors, observant que la fenêtre de son amie était toujours ouverte, elle en profita pour l'interpeller. "Hé, Hani! Tu as vu notre magnifique carrosse?" Elle voulut alors démarrer, histoire de faire un peu rugir le vieux moteur. Et cala. Ahem. On y était pas encore.

© charney



invictus
beyond this place of wrath and tears, looms but the horror of the shade, and yet the menace of the years finds, and shall find, me unafraid. it matters not how strait the gate, how charged with punishments the scroll. i am the master of my fate: i am the captain of my soul. ©️ pathos
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: hit the road (hanna)   hit the road (hanna) EmptyMer 29 Juil 2015 - 13:32

avatar
Invité
Invité

hit the road (hanna) Empty

Assise sur sa valise déjà pleine à craquer, essayant vainement de la fermer, la jeune Smith se demandait si elle avait bien pensé à tout. Elle était restée debout une bonne partie de la nuit, plus excitée que jamais à l’idée de partir en road-trip avec sa meilleure amie. Ça faisait cliché dit comme ça, façon Thelma et Louise — si on enlevait les braquages et la fin tragique — mais elle n’avait qu’une hâte : partir. Il y avait bien longtemps qu’elle n’avait plus eu autant envie de poser ses fesses dans une voiture et de rouler. Aurore et Hanna avaient tout prévu depuis le début de l’été et le grand départ était maintenant plus proche que jamais. Ce n’était pas donné d’avance : sans voiture et avec le refus formel d’Hanna de prendre le volant, les choses s’avéraient quelques peu compliquées, notamment lorsqu’on connaissait le niveau de conduite d’Aurore. Finalement, elles avaient pris l’initiative de louer une voiture et, justement, la rousse venait d’entendre retentir un gros coup de klaxon dans sa rue. Quelques secondes plus tard, la voix de sa meilleure amie résonnait jusqu’à sa fenêtre, l’incitant à découvrir leur véhicule. Et quel véhicule ! Ne tenant plus en place, Hanna s’était ruée aux carreaux et observait à présent le petit bijou garé juste devant chez elle. Une Ford Mustang 1967, et décapotable en plus ! Bon, la couleur laissait à désirer, mais si l’envie leur prenait, elles pourraient bien lui redonner un petit coup de neuf avec une belle peinture rouge. "On s’est pas fait avoir sur ce coup-là, Rosie ! Elle est démente cette voiture ! Je descends mes affaires, attends." Juste avant de retourner dans sa chambre, elle vit que son amie avait calé en essayant de démarrer. Cel fit rire Hanna aux éclats et elle ne put s’empêcher de lancer une petite pique à Aurore. "On va pas aller loin, c’est moi qui te le dis. J’aurais peut-être pas du prévoir autant de fringues finalement." Un sourire au coin des lèvres, la rousse agrippa fermement la poignée de sa valise bien remplie, eut le plus grand des mal à la soulever, mais réussit toutefois à l’emmener en bas des escaliers. Et sans rien casser en chemin, s’il-vous-plaît.

Leurs valises étaient dans le coffre, leur route était toute tracée, c’était donc le moment de commencer l’aventure. Assise sur le siège passager, une carte routière recouverte de lignes rouges et de post-its devant elle, Hanna tentait de déchiffrer le parcours sur lequel elles avaient travaillé plusieurs semaines auparavant. Elles allaient réaliser une boucle en passant par le Nevada, l’Utah, le Colorado, le Nouveau-Mexique et l’Arizona pour finalement revenir à Los Angeles. Cette virée devrait leur prendre environ une semaine, si elles voulaient s’arrêter pour visiter quelques villes, aller faire un peu de randonnée et se reposer. Mais pour l’instant, elles allaient essayer de tester leur chance afin de baisser le coup du voyage. Louer une voiture, faire le plein, trouver des endroits où dormir… Les dollars allaient défiler plus vite qu'elles ne le pensait. C’est pourquoi leur première destination était la cité du vice et du jeu. "Je crois bien qu’on a des casinos à dévaliser. Prochain arrêt, Las Vegas baby !" s’exclama Hanna avec joie. Jamais elle n'aurait pensé être si heureuse de monter en voiture. Et pourtant…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: hit the road (hanna)   hit the road (hanna) EmptyMer 29 Juil 2015 - 16:24

Leonor I. Wayland
Leonor I. Wayland
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 01/03/2015
Prénom : sarah
Célébrité : sophie cookson
Crédit avatar : eugénie la plus parfaite ♥
Messages : 277
Nationalité / origines : mi américaine, mi danoise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : son ego. relation exclusive.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en littérature française et mineure en grec et latin, huitième année
Adresse de résidence : campus
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ex aurore i. carstairs

hit the road (hanna) Empty



hit the road

LOS ANGELES > LAS VEGAS - JOUR UN


Au moins, la voiture semblait plaire à Hanna, et c'était déjà ça. Elle-même l'adorait déjà. Même si l'auto-radio était... rustique. Elle s'en fichait, elle avait déjà mis de la musique, une compilation spéciale pour ce voyage. Et puis elle était aussi ravie et excitée que son amie semblait l'être. "On s’est pas fait avoir sur ce coup-là, Rosie ! Elle est démente cette voiture ! Je descends mes affaires, attends." Un grand éclat de rire lui échappa, et elle se sentit plus libre qu'elle ne l'avait été en une année entière. Rarement elle ne s'était sentie aussi bien. "On va pas aller loin, c’est moi qui te le dis. J’aurais peut-être pas du prévoir autant de fringues finalement." Ce qui lui valut de tirer la langue à son amie, comme une vraie gamine. La présence d'Hanna ne faisait qu'augmenter la joie qu'elle ressentait. Surtout vu le bruit que celle-ci faisait en descendant les escaliers avec ses valises. On aurait dit toute une famille éléphant qui prenait la fuite. Ce qui la fit encore plus rire. Puis elle eut pitié, et finit par aller l'aider avec tous ses bagages.

C'était Hana qui avait la carte. Elle, elle voulait bien conduire, mais il ne fallait pas en plus lui demander de gérer la route. Elle avait un sens de l'orientation encore plus désastreux qu'elle n'était nulle en conduite. Et puis après tout, elle n'avait passé le permis que six fois (même qu'elle était quasiment sûre que la sixième fois, on le lui avait donné par pitié), ce n'était pas si énorme. Par contre, elle était capable de se perdre dans son appartement. Elle l'avait déjà fait. Une fois. En pleine nuit. Entre son lit et sa cuisine. Et était restée installée en plein milieu du salon, dans le noir, où elle s'était ré-endormie par terre. Ahem.

Enfin, son job à elle, c'était de conduire. Alors, patiemment, elle mit le contact. Passa sa première. Desserra le frein à main. Et faillit hurler de joie quand la voiture démarra en toussotant - parce qu'elle ne voulait pas effrayer Hanna. "Je crois bien qu’on a des casinos à dévaliser. Prochain arrêt, Las Vegas baby !" Et elle esquissa un sourire de conquérante, comme si le monde leur appartenait à toutes les deux. C'était un peu le cas. Elle avait économisé pendant des mois pour ce voyage,et enchaîné les heures sup' au salon de thé. Elle avait quelques dollars en poche, alleluia. Suffisamment pour s'amuser un peu à Vegas. Et si elles se ruinaient, tant pis. Elles allaient bien trouver quelqu'un pour leur filer un coup de main, non? "Oh que oui, honey. Vegas est à nous." Puis dans un grand "vroum-vroum", elle appuya sur l'accélérateur, et la voiture s'engagea sur la route, se faufilant avec adresse (ahem) dans la circulation. Vegas n'avait qu'à bien se tenir, parce que Hani et Rosie débarquaient. Enfin, si elle arrivait à conduire jusque là. Il lui fallu un bout de temps pour réussir à quitter Los Angeles - les Angelenos étaient de vrais dingues au volant. Mais elle réussit à s'en tirer sans accident, et se lança sur l'autoroute, direction Las Vegas. Et le tout en chantant Party In The USA à tue-tête. Parce que.

© charney



invictus
beyond this place of wrath and tears, looms but the horror of the shade, and yet the menace of the years finds, and shall find, me unafraid. it matters not how strait the gate, how charged with punishments the scroll. i am the master of my fate: i am the captain of my soul. ©️ pathos
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: hit the road (hanna)   hit the road (hanna) Empty

Contenu sponsorisé

hit the road (hanna) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
hit the road (hanna)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser