-58%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz L’Original
4.99 € 11.85 €
Voir le deal

Partagez
 

 together we have it all. - (sybil/isay)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: together we have it all. - (sybil/isay)   together we have it all. - (sybil/isay) EmptyLun 27 Juil 2015 - 13:49

avatar
Invité
Invité

together we have it all. - (sybil/isay) Empty

together we have it all. - (sybil/isay) Tumblr_inline_mojbvbgItR1qz4rgp together we have it all. - (sybil/isay) Tumblr_mgadyoJJ621qc4bg8o2_250

« Oh, tu baisses d’un ton trente secondes, t’es pas toute seule dans cette baraque ! », lança Isay à l’égard de sa sœur cadette, Sybil, alors que cette dernière venait d’entrer en trombe dans la salle de bains en pestant telle une gamine en pleine colère dans un supermarché après s’être vue refuser une vulgaire poupée. Le Russe coupe le jet d’eau, attrape la serviette perchée au-dessus de la cabine de douche afin de s’essuyer avant de l’accrocher autour de sa taille et enfin, il fait face à sa cadette, l’observant d’un œil mauvais. « Désolé, mais j’ai beau être un mec, j’ai aussi besoin de prendre une douche, même si elle dure une demi-heure. » Car oui, sur certains points, Isay est pire qu’une femme. Il adore prendre soin de son corps et de son apparence, souvent bien plus que sa jeune sœur et ce ne sont pas ses produits de beauté en tous genres, étalés dans toute la pièce, qui prouveront le contraire. Se positionnant devant l’imposant miroir situé juste au-dessus du lavabo, le grand blond observe les traits de son visage sous tous les angles, se ventant intérieurement sur son physique à en faire tomber plus d’une. Il passe une main dans sa barbe, soulignant le fait qu’elle soit taillée à la perfection pour la soirée qui les attend, lui et Sybil, et se contente donc d’appliquer une simple crème hydratante sur sa peau de bébé. Oui, même à trente ans passés, il considère avoir la peau d’un nouveau-né, sans la moindre trace d’imperfection. Puis le grand blond était exigeant envers lui-même, d’autant plus que dans moins d’une heure, le faux couple se trouverait au cœur d’un congrès de médecine, autant dire que ce n’était en rien le moment de négliger un physique qui se voulait constamment être parfait. « Je t’ai dégoté un patient en or, ce matin. Une vingtaine d’années, en parfaite forme physiquement, j’attends encore les bilans sanguins au courant de la semaine prochaine puis tu l’auras sans doute entre tes mains. » Isay allait oublier d’évoquer ce léger détail à sa cadette, mais ces temps-ci, il préférait attendre avant d’avouer à Sybil qu’il lui avait déniché un patient sur lequel elle pouvait exercer son travail de criminelle en herbe : il préférait être sûr de ses coups afin de pas se retrouver submergé de multiples problèmes. Les régler prenait bien trop de temps, et Isay préférait tout bonnement attendre sur des résultats de bilans ou d’examens en tous genres pour être sûr que les complications ne viendront pas à happer le peu de temps libre qu’il s’accorde. Leurs affaires criminelles se portaient après tout bien mieux depuis que le Russe avait quelque peu changé ses méthodes de travail. « Mais je préfère ne pas crier victoire si rapidement, les imprévus arrivent toujours au dernier moment et sans prévenir. » Ils en avaient assez eu jusqu’à présent, beaucoup trop, même. Remonter la pente restait cependant difficile, mais petit à petit, ils y arrivaient et le commerce familial n’avait jamais connu de jours aussi glorieux que ces derniers temps. Voilà des années déjà que frère et sœur menaient à la perfection leurs doubles vies, même si la tentation de faire quelques écarts était belle et bien présente, ils s’en étaient toujours sorti à la perfection, l’un pouvant compter sur l’aide de l’autre et vice-versa. Pour eux, et notamment pour Isay, en unique fils et aîné de la fratrie, la famille comptait avant tout et pour rien au monde, il ne viendrait à la trahir. Son père avait tâché à lui inculquer cette valeur dés le début de son éducation. Aujourd’hui, le Russe régnait comme un pacha dans cette imposante demeure, veillant sur ses sœurs comme un lion sur ses lionnes : tant qu’il sera vivant, aucun mal ne leur sera fait, de quelque manière que se soit.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: together we have it all. - (sybil/isay)   together we have it all. - (sybil/isay) EmptyJeu 30 Juil 2015 - 1:34

avatar
Invité
Invité

together we have it all. - (sybil/isay) Empty

« T’es pas en sucre Kons’, arrête de jouer aux chochottes, ça pourrait éveiller des soupçons sur ta sexualité. » lança Sybil à son frère, elle pour qui chaque détail comptait. Face au miroir de la salle de bain, elle contempla sa tenue de ce soir. Elle avait opté pour quelque chose de simple et élégant, une robe noire, moulante, tout pour plaire à un mari censé l’aimer depuis le premier jour de leur rencontre. Ses cheveux lissés pour l’occasion s’aventuraient par-dessus ses épaules tandis qu’elle colorait ses lèvres de rouge et assombrissait son regard grâce à un mascara hors de prix qu’elle avait acheté lors de sa dernière séance shopping. Son physique avait été mis en avant, comme toujours. Sybil appréciait le fait de se vêtir telle une star de cinéma, sa renommée dans le monde de la médecine commençait à se faire connaître, tout comme son caractère généreux et exemplaire. Bientôt elle servirait de modèle pour les étudiants des universités, elle qui avait eu un parcours sans fausse note lors de ses études à Oxford en Angleterre. Sybil sourit rien qu’en pensant à ce tissu de mensonges qui était désormais devenu une réalité pour les gens qui côtoyaient le couple. « C’est bien beau de prendre une douche interminable mais cela ne rendra pas à l’heure pour autant. Dépêche-toi. » soupira Sybil avant de lancer une chemise blanche à Isay. Parfois elle se demandait qui était réellement l’aîné du duo, Isay et sa petite personne avaient, d’après elle, encore une certaine maturité à atteindre.

La jeune femme s’empara alors d’un flacon de parfum de chez Guerlain qu’elle appliqua dans le creux de son coup. Elle restait silencieuse tandis que son frère lui exposait des nouvelles plutôt bonnes en ce qui concernait leurs affaires nocturnes. Elle se tourna alors vers lui, le regard plus vif qu’auparavant. « L’été n’est pas une bonne période pour nos affaires. Avec tous les touristes qui arrivent, les contrôles d’identités sont plus fréquents et plus violents que d’ordinaire. J’espère que tout sera ok pour ton patient, j’en ai assez d’opérer uniquement des pères de famille essayant coûte que coûte de sauver leurs progénitures. » Sybil s’avança vers son aîné et s’occupa de nouer sa cravate, un geste qu’elle avait pris l’habitude de faire en tant qu’épouse irréprochable. Elle sourit à Isay puis retourna près du meuble de salle de bain. Elle s’empara d’une boîte en velours contenant deux alliances, puis elle en passa une à son doigt avant de poser l’autre sur le coin du meuble. « J’envie notre chère sœur, cette étudiante en vacances qui n’a pas à affronter une horde de médecins prônant le progrès et la recherche pour le confort de tous. Quels idiots ces américains. » Critiquer le pays qui les accueillait si généreusement était devenu une activité fréquente chez les Flowers. Certes, ils n’avaient pas à se plaindre, eux qui étaient probablement la famille la plus riche de tout le quartier. Mais ce style de vie à l’américaine qu’ils avaient dû étudier, apprendre et reproduire était parfois trop dur à adopte de façon définitive. Ils venaient du Nord, d’un pays cachant ses inégalités et ses secrets les plus noirs. Les Etats-Unis, la ville de Los Angeles étaient quant à eux une vaste mascarade, un surplus de joie, de facilité et de droits dont il fallait tirer profit. C’était ce pourquoi ils avaient été envoyés : nuire aux autres et cueillir le meilleur du pays pour leurs propres intérêts.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: together we have it all. - (sybil/isay)   together we have it all. - (sybil/isay) EmptyMar 4 Aoû 2015 - 16:41

avatar
Invité
Invité

together we have it all. - (sybil/isay) Empty

together we have it all. - (sybil/isay) Tumblr_inline_mojbvbgItR1qz4rgp together we have it all. - (sybil/isay) Tumblr_mgadyoJJ621qc4bg8o2_250

C’est à peine si Isay écoutait les remarques de sa sœur, le tout paraissait tel un bourdonnement sans la moindre importance à ses oreilles. Il était comme ça depuis son arrivée à Los Angeles et il ne changerait sans doute pas de si tôt. « Dommage que tu sois ma sœur, autrement, je me serais déjà jeté sur toi. », avoua-t-il en tout simplicité après avoir jeté un bref regard sur la tenue que portait Sybil. Évidemment, ce n’est pas parce qu’il était son frère qu’il était aveugle face à la beauté de sa cadette. Après avoir fait tomber sa serviette, le Russe enfila rapidement un sous-vêtement et enfila la chemise blanche que la jeune femme lui avait donnée quelques secondes plus tôt. Alors pendant qu’il exposait à cette dernière les derniers détails sur un patient rencontré quelques jours plus tôt, il enfila son pantalon de costume gris ainsi que la veste l’accompagnant. Il posa ensuite sa cravate noire sur ses épaules, réajustant dans un premier temps les manches de sa chemise qui dépassaient un peu trop de la veste à son goût. Isay n’eut pas le temps de s’occuper lui-même de sa cravate que les mains de sa sœur s’afféraient déjà à la nouer autour du col de sa chemise, ce qui le fit sourire. Leur complicité était clairement indestructible. « Père de famille, étudiant à la rue ou clochard, qu’est-ce que ça change ? Je ne crois pas que nous sommes là pour faire attention à la population qui passe sur le billard. Les affaires sont les affaires et ce qui compte, c’est uniquement le pactole que nous empochons grâce à eux. » C’est ce que le médecin s’était toujours dit. Cela faisait bien des années qu’il ne se souciait plus tant de l’âge, de la couleur de peau ou des origines des patients qui venaient à franchir la porte de son cabinet. Finalement, le grand blond poussa un soupir lorsque son regard tomba sur l’alliance qui prônait sur le coin du meuble. « Cette horrible chose va encore finir par me boudiner le doigt. Je ne comprends pas comment certains font pour porter un anneau dans ce genre depuis des années et des années… D’accord, ça me rend plus irrésistible que jamais, mais quand même. » Heureusement pour lui, Isay n’était pas véritablement marié, mais qui dit faux mariage, dit devoir se plier à toutes les incommodités qui faisaient partie du véritable mariage. Ainsi, s’il aimait à charmer et à affoler les demoiselles en tous genres, il n’allait jamais plus loin et faisait preuve d’abstinence, ce qui était loin de lui convenir, mais il savait qu’il ne devait pas franchir cette ligne au risque de s’attirer sur lui bien des foudres. Un fin sourire étira ses lèvres en entendant les critiques portées par Sybil. « Et dire que deux parfaits criminels se pavanent entre eux depuis des années, incroyable qu’ils ne s’en rendent pas compte. Ils sont encore plus aveugles que ce que je pensais. Enfin, tout ça est à notre avantage. » Depuis le temps que le faux couple sévissait dans les environs… « Et s’il faut simplement se rendre à ces évènements et sourire afin de ne pas attirer les soupçons, mieux vaut se plier. Sourire, tu sais comment faire ? », ricana-t-il au nez de sa cadette. Sybil était connue pour être la princesse de glace de la famille tandis qu’Isay était du genre un peu plus fanfaron. Il n’en perdait néanmoins pas son sérieux lorsque la situation le demandait. Il jeta finalement un coup d’œil à la montre en or qu’il arborait autour de son poignet. « La limousine ne devrait à présent plus tarder. » Mais il avait encore un peu le temps de se pomponner avant, notamment en mettant une touche de son parfum Givenchy dans son cou et en arrangeant ses mèches blondes sur sa tête. Oui, cet homme-là est à deux cent pour cent hétérosexuel.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: together we have it all. - (sybil/isay)   together we have it all. - (sybil/isay) Empty

Contenu sponsorisé

together we have it all. - (sybil/isay) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
together we have it all. - (sybil/isay)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser