Partagez | 
 

 [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous   Mer 29 Juil 2015 - 2:14

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur





TOUS POUR UN, UN POUR TOUS

ANDREAS, KAI, LIAM, TIMOTHY & ADELAIDE

Endormie, et même un peu ronfleuse, rien ne semblait pouvoir éveiller Adélaïde. La nuit dernière avait été mouvementée mais toujours dans le bon sens du terme. Il fallait dire qu'elle avait retrouvé Andreas, son meilleur ami depuis... autant dire toujours et qu'ils avaient bien fêté ça. Trop peut-être? Sûrement. C'est un coup de klaxon court mais sec et brutal qui la tirait de son sommeil sur fond d'alcool à haute dose. Elle grommelait un peu, se retournant brusquement pour échapper au soleil brûlant qu'elle sentait déjà sur son visage et qui devenait gênant quant à l'ouverture de ses paupières bien lourdes. « Ils font chier ces conducteurs. » Persuadée de parler des voitures qui circulaient dans les rues de Los Angeles et leurs klaxons incessants, elle avait pourtant conscience de ne pas être chez elle. Ce lit bien trop dur pour elle, pas assez moelleux pour être le sien... En réalité, elle était correctement - ou non - installée sur un brancard, lui-même dans un camion de pompier fraîchement garé cette nuit en pleine montagne hollywoodienne près d'un lac bordé d'une forêt.

Mais ça, elle n'en avait conscience que lorsqu'elle se redressait difficilement, engourdie et percutée par un mal de crâne carabiné. Merde... ils avaient vraiment abusés de l'alcool et ce n'était pas que le cas d'Andreas et d'Adélaïde. Lorsque ses yeux se posaient autour d'elle, c'est bien quatre hommes qu'elle voyait. Tous plus ou moins ses amis selon le degré sauf un, Timothy, dont elle avait oublié le prénom d'ailleurs. « Debout les princesses. » Disait-elle alors qu'elle ouvrait les portes du camion, se prenant le soleil en pleine face. Holy shit! Ca, c'était violent. Tellement violent qu'elle ne se rendait même pas compte qu'en descendant du camion, elle atterrissait droit dans le lac, les pieds - et ses précieux talons - recouverts par l'eau claire. « Merde. » Elle aurait peut-être du descendre par le côté et non par l'arrière... A croire qu'ils avaient tenté de garer le camion rouge dans la flotte... A vrai dire elle n'en savait rien et n'avait même aucun souvenir quant à la personne qui avait conduit le véhicule jusqu'ici, par miracle sans aucune casse.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous   Mer 29 Juil 2015 - 14:57

Invité
Invité


Tout en gardant ma bouche contre la sienne, je lui retirais son petit haut de soie et elle baissait ma braguette. J’avais bien fait d’aller à ce bal des pompiers finalement, ça m’aura permis de finir la soirée comme ça, en très bonne compagnie… La température montait rapidement, pas de temps de perdu avec des conneries romantiques, d’ailleurs… Tut! Hein? C’était quoi ça? Ça ressemblait à un bruit de klaxon, mais on n’était pas dans la rue à ce que je sache… « Ils font chier ces conducteurs. » Je grommelais un peu. Elle pouvait pas se taire et continuer ce qu’elle avait commencé?

Lumière aveuglante qui me réveillait en sursaut. « Debout les princesses. » C’est quoi le délire? Je me tordais pour faire craquer mon dos, les paupières à demi-closes le temps que mes pupilles s’adaptent au soleil violent. Je remarque que je suis allongé — enfin, recroquevillé comme je peux — sur un banc très dur, au sein d’un… camion de pompier. A croire que la soirée ne s’est pas terminée comme dans mon rêve… Malheureusement. Mais vu l’état dans lequel on est ce matin, elle a dû être terrible quand même. Oui, parce que je ne suis pas seul : je reconnais Kai et Andreas, mais il y également un autre mec que je ne connais pas et la nana qui vient de m’extirper d’un agréable sommeil. Je crois que c’est la fille que j’ai vu avec Andreas au début de la soirée, mais je ne la connais pas vraiment. Je soulevais avec très peu de délicatesse le bras du gars que je ne connaissais pas qui reposait lourdement sur ma jambe avant de le laisser retomber. « Merde. » Je tournais la tête vers elle, la voyant hors du camion. Et pour la première fois, je m’attardais un peu sur le paysage. Des montagnes? Putain mais jusqu’où on avait conduit? Je ne me souvenais pas avoir appris en cours de géo qu’il y avait des montagnes à LA. En tout cas, la vue était belle, quand même. Une chance qu’on ne se soit pas tués au volant… Qui avait conduit d’ailleurs? C’était pas moi, c’est certain, on ne serait pas vivants à l’heure qu’il est si ça avait été le cas. Je me levais difficilement, un mal de crâne aigu et le corps lourd, et rejoignais la blonde, cachant le soleil aveuglant de mes mains tendues devant moi. J’atterrissais les pieds dans l’eau également. « Et merde… » soupirais-je longuement. Je tournais la tête vers elle. « Dis, euh… » Je semblais réfléchir quelques secondes, mais abandonnais vite. « Ouais, non, en fait je connais pas ton prénom. » Monsieur Weaver, le retour, dans toute sa grâce et sa délicatesse ! « Tu te souviens de quelque chose, j’espère? » Oui, elle était un peu ma seule option, parce que moi, c’était le blackout total.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous   Jeu 30 Juil 2015 - 16:52

avatar
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 25
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
Voir le profil de l'utilisateur http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/


J’crois que je dormais paisiblement avant de me faire réveiller en sursaut. Même que je rêvais peut-être. D’être sur les vagues, ou alors dans un wagon de manège à sensations fortes… Un truc un peu fou mais tellement bien, quoi. Mais ça, c’était avant qu’un bruit assourdissant me fasse bondir de mon pieu. « HEIN? Qu… Putain c’était quoi ça ? » Le regard complètement flou, j’agrippe aussi bien que je peux mes mains au rebord du… brancard ? Bah merde, c’est quoi ce bordel ? Et puis je relève mon regard, constatant que je me trouve à l’intérieur d’un grand véhicule, sûrement un camion. Instant flash. Le bal des pompiers. La musique. Adélaïde. L’alcool. Les mecs. Oh seigneur, quelle connerie a-t-on fait cette fois ?

Une ou deux secondes plus tard à peine, je vois le dos de ma meilleure amie passer. De sa voix mal réveillée elle nous demande de nous lever et moi comme simple réponse je lui adresse un regard désabusé. C’est Tim que je vois ensuite. Il la suit et avant d’en faire de même, je remarque Liam et Kai pas loin. Ouais… sans trop de surprise, puisqu’on a terminé la soirée ensemble. Enfin “terminé”… Je ne pensais pas qu’on finirait carrément la nuit tous ensemble. D’ailleurs, ce n’est pas comme si je m’en souvenais.

Bon, je me lève quand même une fois que j’ai recouvré mes esprits et me dirige vers le bout du camion pour admirer la vue ou plutôt, me faire flinguer les yeux par le soleil de fou. Quand je compte descendre la marche, mon pied bloque sur un truc et me fait perdre mon équilibre. Résultat, je me casse la gueule en plein dans la flotte, face la première.



« Putain de merde ! » Je crie, en me redressant tant bien que mal, les manches de ma chemise désormais trempées. Mes yeux se posent ensuite sur Adé et Tim qui me dévisagent. « Quoi ? J’aime faire des entrées remarquables. » Je tente un sourire forcé de beau gosse auquel je ne crois moi-même presque pas et puis, une fois rapproché de la blondinette, je me permets de passer mon bras mouillé autour de ses épaules, comme si elle était d’une aide suprême pour m’aider à tenir debout après ce réveil mémorable. Jetant un coup d’oeil à l’intérieur du camion, j’ajoute ensuite : « Trois Delta et un Phi dans un camion de pompiers… Heureusement que t’es là Adé, ça aurait semblé suspect sinon. » Et j’en rigole aussitôt.



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous   Ven 31 Juil 2015 - 2:23

avatar
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 24
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H
Voir le profil de l'utilisateur


Au début de la soirée, j’ai fait la rencontre intéressante d’une petite blonde. Puis ça s’est avancé, j’ai bu… encore et encore sans vraiment me rendre compte en compagnie de personnes diverses et variées. C’est alors que la nuit est tombée, apparemment. Le soleil frappe mon visage et me plaint d’entendre des voix. Je ne discerne pas vraiment qui ça peut être, simplement que des gens parlent et que j’ai la tête qui tourne comme jamais. Je dois avouer que je ne me sens pas bien du tout, comme si on me compressait le cerveau, que l’on jouait avec mes tripes. Le soleil qui nous réveille aussi brusquement n’a pas aidé du tout.

J’ouvre enfin les yeux quand j’entends un énorme « PLOUF ». De l’eau ? Il y a de l’eau ? Je vois Adélaïde, Andreas, un Delta que je ne connais pas trop… Ils sortent… oh god… Je me retourne pour voir un Kai endormi au volant, génial, j’ai passé la soirée avec ce demeuré, manquait plus que ça. J’ai besoin de sortir, de l’eau, de l’air frais… Je tombe comme une masse sur le plancher du camion et tente de rejoindre l’arrière du camion. Manque de bol, les trois énergumènes bloquent le passage, j’ai besoin de sortir sinon je vais exploser…

Je cherche l’espace le plus suffisant pour passer et c’est sur le côté où est Adélaïde. Désolé mais plus une seconde à perdre sinon je sens que je vais tout lâcher. Je pensais largement passer entre les chevilles de la demoiselle, franchement, je pensais que c’était assez mais c’était sans compter que j’étais plus épais. Dans mon élan, j’arrive à me glisser dans l’eau entièrement mais je sens que je m’enfonce soudainement et violemment dans l’eau. Le poids de la jeune femme me tombait dessus, tous les deux mouillés de la tête aux pieds. Je lâche un énorme grognement à la fois parce que l’eau me fait du bien mais parce que ça fait mal d’avoir je ne sais combien de kilos qui me tombent sur le dos en manquant de me noyer. Au début, je n’ose pas bouger parce qu’Adélaide a été surprise et d’un sens, je préfère qu’elle tombe sur moi que mal tombé et se blesser.

Je finis par retrouver une forme de vie en ressortant de l’eau, ne me tenant pas debout. « Ah putain… le soleil… » ça tue… J’aimerais bien fermer les yeux et ne plus avoir mal à la tête. Sans parler du cœur que j’ai au bord des lèvres. Mais je suis bien obligé d’ouvrir les yeux en plein sur une Adélaïde trempée de la tête au pied, par ma faute. OOPS. Je sens que je vais me faire tuer mais au moins, elle m’achèvera !



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous   Ven 31 Juil 2015 - 17:36

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 23
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



Le bruit du klaxon me réveille soudainement. Relevant la tête en posant l’arrière de mon crâne sur le repose-tête du siège conducteur.  Je n’ouvre pas les yeux tout de suite, me sentant pas très bien et surtout ayant un mal de crâne affreux qui se met à taper sur les parois de ma cervelle. Toujours les yeux fermés je me passe une main sur le front, grimaçant en me massant les tempes. J’ouvre enfin les yeux en entendant une voix que je connais. Quoi ? Mais je suis où moi ? Au volant. Normal. Je ne comprends rien et c’est un regard dans le rétroviseur intérieur qui répond à la fameuse question, je me suis endormi sur le volant, une vilaine marque traverse mon front sur toute sa largeur. Ah ben voilà, il vient de là ce fameux bruit de klaxon, de moi. Ou plutôt de mon écroulement sur le volant. Mais, en fait, je fou quoi moi à dormir ici ? Je me retourne pour regarder ce qu’il se passe à l’arrière du camion de pompiers, j’aperçois alors Adélaïde, Andreas, Timothy et Liam. Génial … Ce dernier, j’aurai pût m’en passer. J’ai dû finir la soirée avec cette bande de fous. Sans grand étonnement en réalité. L’étonnement réside plutôt dans notre situation actuelle. Je les voies descendre tous du camion tour à tour, seul à l’avant, je me décide à les rejoindre.

J’ouvre la porte du camion et descend les marches d’un air non assuré. Evidemment, je me vautre d’une façon magnifique sur le sol, me mêlant à la boue par la même occasion. Et aller ! C’est cadeau ça ! Maquillage incorporé ! Bordel ! En parlant de maquillage. Je me relève et me regarde dans le grand rétroviseur extérieur du camion. Les yeux écarquillés je n’en croie pas mes yeux. Mais il s’est passé quoi hier soir ? Bordel ! J’ai besoin de savoir là ! Un rouge à lèvres rose pétant, du far à paupière, du mascara et même du blush harmonisent mon visage. J’ai même un tutu rose pétant par-dessus mon jean. Mais, je suis une fille ! J’ai perdu un pari, ce n’est pas possible autrement, en tout cas je l’espère. Encore bien trop alcoolisé pour avoir le réflexe de retirer tout ce qui me travestit, je n’ai pas d’autres mots pour décrire cela, je rejoins mes camarades à l’arrière du camion, restant les pieds hors de l’eau. Je suis déjà dans un sale état de cette façon avec mon déguisement et la boue qui vient sublimer le tout … Imaginez la gueule que j’ai à ce moment là ! Horrible. « Dites-moi que quelqu’un a des souvenirs, même un pauvre détail. » Dis-je sur le bord de l’eau et regardant mes potes un peu inquiet avant de me retourner vers l’immense camion de pompiers et de le désigner du doigt. « On a vraiment volé ce truc ? » Je commence à halluciner. Suis-je en train de rêver ? Je l’espère. Et putain, ce mal de tête qui reste avec moi, fais chier quoi.


FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous   Lun 3 Aoû 2015 - 21:35

Invité
Invité


« HEIN? Qu… Putain c’était quoi ça ? » A croire qu’on était tous dans la même situation… Et franchement, ce n’était pas pour me rassurer. Andreas arrive quelques instants après à notre hauteur et fait la même erreur qu’Adélaïde et moi avons commis juste avant. « Putain de merde ! » Et hop, un autre dans la flotte. Enfin, Andreas gagnait l’award pour l’instant, puisqu’il se rétalait de tout son long dans l’eau. « Quoi ? J’aime faire des entrées remarquables. » lâcha-t-il à notre attention en se relevant. Ouais, j’avais un peu oublié les bonnes manières — du moins, si on considérait que j’en avais en temps normal — et je l’avais délibérément fixé de mes yeux écarquillés et cernés. Il s’appuyait sur Adélaïde avant de jeter un coup d’oeil dans le camion, où Kai et Liam étaient toujours dans le coltard. « Trois Delta et un Phi dans un camion de pompiers… Heureusement que t’es là Adé, ça aurait semblé suspect sinon. » Il rit et je me mis à rire également. Andreas a toujours un humour admirable — et c’est même pas de l’ironie.

Un bruit sourd appelle mon attention et je pivote pour apercevoir un Phi étalé sur le sol dur du camion de pompier. Mais dis donc, on a tous un réveil en douceur à ce que je vois ! Je blâme un peu Adélaïde pour ma part. Je déteste me réveiller prématurément — et je déteste encore plus que quelqu’un me réveille. Alors en plus, le faire en m’appelant « princesse »… Ma virilité en prend un coup. En plus, moi qui d’ordinaire ne perd pas une occasion pour me regarder dans un miroir, là, j’aurais plutôt tendance à les fuir. Je n’imagine même pas la gueule que j’ai. Je suis bien amoché, j’ai mal au crâne, la tête qui tourne et envie de dégueuler mes entrailles. Je suis habitué aux grosses cuites, mais celle-ci a du être vraiment puissante.

Autre diversion : Liam se traîne comme une larve jusqu’à l’eau et pense apparement pouvoir passer entre les jambes d’Adélaïde, mais l’entraine malencontreusement dans sa chute. Je retiens un rire. Quoi, c’est toujours drôle quelqu’un qui se casse la gueule, non? Et encore plus quand c’est d’une façon aussi stupide ! « Ah putain… le soleil… » Eh oui… On ne pouvait pas bien tomber et avoir un Los Angeles nuageux et sombre aujourd’hui. Non non. Il fallait que le manque de chance nous poursuive jusqu’au bout, apparement. Putain, je crois pas au destin, au karma et à ces conneries du genre, mais là franchement, je suis sûr qu’on pourrait me convaincre !

Un autre bruit de chute à l’arrière : j’en déduis que Kai est réveillé lui aussi. D’ailleurs, quelques secondes plus tard je le vois nous rejoindre et là, j’éclate joyeusement de rire. Il est couvert d’une boue dégueulasse, mais en plus, sous cette couche, je remarque qu’il est maquillé grossièrement, sans parler du tutu autour de sa taille. « T’es belle Barbie, tu t’es fait combien cette nuit? » Une petite blague salace, c’est toujours bien placé, sans compter que je lui adresse un clin d’oeil rieur. « Dites-moi que quelqu’un a des souvenirs, même un pauvre détail. » Sans compter que… « On a vraiment volé ce truc ? » lâchait-il en pointant le camion rouge pétant du d’un doigt tremblant. Du coup, à voir sa tête, mon sérieux revient au galop. Putain, si on a volé ce véhicule, on est vraiment dans la merde, et ça ne doit être qu’une question de temps avant que les autorités ne nous retrouvent. D’ailleurs, on est même plutôt chanceux qu’ils ne soient pas encore là. Ça nous laisserait le temps d’élaborer un plan de sauvetage d’ailleurs, au lieu de se foutre de la gueule de tout le monde ou encore faire trempette dans l’eau. Je prends quelques minutes de réflexion silencieuse, avant de sortir de l’eau pour rejoindre la terre sèche. Je croise les bras, les sourcils froncés. J’essaye de me remémorer la soirée, vraiment, j’y mets toute ma putain de volonté et pourtant, rien ne me vient. Pas même un seul petit détail. Rien. Le black-out complet. Et ça commence sérieusement à me faire flipper. Je me retourne vivement vers ceux que je pense appeler mes « partners in crime » avant de les pointer tous tour à tour d’un doigt accusateur. « C’est vous ça ! C’est obligé que ce soit l’un d’entre vous. Qui m'a drogué? C’est quoi le plan, hein ? Vous vouliez faire un remake de Very Bad Trip à Los Angeles ou quoi?! Merde franchement c’est pas drôle ! Vous déconnez putain ! » En plus, ils le savaient tous ici que j’étais pas contre la drogue — même plutôt pour — mais bordel, pas à mon insu ! Fallait juste me proposer, j’aurais dit oui ! Quelle bande de cons !

Puis ça se trouve, ce n’était aucun d’entre eux… mais cette pensée là, elle était loin de me traverser l’esprit à ce moment même.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous   Mar 4 Aoû 2015 - 2:08

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur


Dehors, Adélaïde tentait de se remettre les idées en place malgré son cerveau qui devait probablement baigner dans un restant d'alcool ainsi que son estomac d'ailleurs. Alors qu'elle retirait ses talons aussi rouges que son haut pour les vider de l'eau, c'est l'homme inconnu au bataillon qui se présentait à elle en premier. La première des princesses à être debout. Gardant ses talons à la main du bout de ses doigts, elle cherchait en vain son foutu prénom et un souvenir logique à cette situation, mais elle n'en avait aucun à vrai dire. « Adélaïde et tu es? J'ai pas un seul foutu souvenir, pas un. » Et pourtant ce n'était pas faute d'essayer, peut-être que cela lui reviendrait plus tard. Pour le moment, toute son attention était attirée sur Andreas qui venait de les rejoindre et surtout de se ramasser comme jamais dans la flotte. Elle n'avait pas su empêcher un petit rire de traverser le seuil de ses lèvres dès l'instant où elle s'était assurée visuellement qu'il ne s'était pas fait mal, tout de même. « C'est froiiiiid! » Pestait-elle un peu dès l'instant où il glissait son bras autour d'elle mais elle ne le chassait pas pour autant. Un sourire aux lèvres, elle lui répondait sans attendre avec sa répartie légendaire. « Ce qui est suspect c'est que je me sois réveillée toute habillée. » Oh que oui elle sous-entendait que cela aurait été peu suspect qu'elle finisse à poil comme trois delta et un phi peuvent finir dans un camion de pompier ensemble.

Une blague néanmoins coupée par l'arrivée époustouflante - et trempée - de Liam qui, sans raison apparente ou simplement pour passer, avait décidé de se glisser entre les jambes d'Adélaïde. Alors forcément, c'est en perdant l'équilibre et en poussant un cri de surprise qu'elle se retrouvait à tomber sur lui avant de finir le cul dans l'eau, trempée totalement. Elle pouvait s'être moquée d'Andreas avant cela, la voilà dans le même état. « Non mais quelle idée franchement! » Si elle ne s'était pas cognée, en revanche son estomac s'était retourné et il fallait avouer que pendant un moment, elle préférait rester assise bêtement dans l'eau que de se lever pour mieux se concentrer à ne pas vomir. Une concentration mise à mal par l'arrivée de la dernière princesse - et c'était le cas de le dire à son accoutrement. Oh merde, alors là pour le coup Kai décrochait la palme du ridicule et de la personne qui devait probablement avoir le plus bu pour finir dans cet état et s'endormir surtout ainsi sans problème. « J'en ai pas le souvenir mais je t'imagine très bien l'enfiler ce tutu. » Un fou rire lui pendait clairement au nez. Adélaïde était ce genre de personne, à relativiser, même quand Kai pointait le doigt sur le vol du camion. « Visiblement oui. » Disait-elle en haussant un peu les épaules. C'est vrai que ça craignait un peu... beaucoup même. Mais ce qui était fait était fait et ils ne pouvaient pas revenir en arrière et visiblement personne n'était capable d'expliquer le pourquoi du comment, si ce n'est la présence de l'alcool dans tout ça.

D'autant plus que ce qui n'aidait pas à se souvenir de quoi que ce soit, c'était ce mec aux frisettes qui se mettait à flipper et à faire une crise de nerfs. Il était sérieux lui? Est-ce qu'il s'entendait parler au moins. « OH OH OH, calme. On est dans la même galère que toi je te signale. On aurait voulu te faire un mauvais coup, tu serais tout seul mon gars. » Non mais oh! Et puis qu'il arrête de crier merde, son mal de crâne était trop puissant pour qu'elle puisse supporter ça. Relevant ses fesses de la flotte pour mieux en sortir, son short blanc était devenu transparent, laissant savoir à qui posait les yeux sur elle qu'elle portait visiblement des sous vêtements eux aussi blancs, fort heureusement pour elle, opaques même trempés. Remontant dans le camion, elle se glissait entre les sièges pour finir à l'avant et fouiller un peu. Dans la boite à gants, une carte. Ressortant du véhicule, elle rejoignait les garçons sur la terre ferme tout en dépliant la carte. « On croise les doigts pour qu'il y ait pas 50 montagnes autour de Los Angeles. » Ca leur donnerait peut-être une chance de savoir où ils sont. Au moins ils savaient d'où ils étaient parti, c'était déjà un bon point. Relativiser vous dis-je.


Spoiler:
 



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous   Ven 14 Aoû 2015 - 21:13

avatar
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 25
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
Voir le profil de l'utilisateur http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/


Mon bras mouillé sur les épaules d’Adélaïde ne semble pas lui plaire mais moi, ça, je m’en fiche un peu. Je me contente de lui adresser un regard lourd de sens que l’on pourrait traduire par “commence pas à faire ta difficile de bon matin” et qu’elle saura très bien comprendre, j’en suis sûr. Quant à sa prochaine réplique, sur le fait qu’elle soit étonnamment encore habillée, je hausse les sourcils et soupire, en regardant Timothy. « Sa modestie la tuera. » Okay elle est baisable, même largement, mais quand même, on sait se tenir… Enfin je crois.

C’est le Phi qui nous rejoint ensuite, et c’est avec des yeux perplexes que je regarde son entrée, encore plus ridicule que la mienne. J’ai du mal à me retenir de pouffer de rire en les voyant s’étaler tous les deux par terre, et je me dis intérieurement que ce Liam doit être un peu désespéré pour ne trouver que ça comme moyen pour choper Adélaïde. Non parce qu’il la veut, non ? Qu’on soit clairs, entre nous, je l’ai vu assez souvent chez moi et j’ai en plus plusieurs fois entendu parler de lui par ma meilleure amie. Elle peut prétendre ce qu’elle veut, moi je me fie à mon instint de mec : ce mec veut se la taper. Et… Bah c’est pas moi qui vais l’aider. Faut pas rêver, même si son minois est des plus craquants.

Quand Kai apparaît dans sa tenue de danseuse étoile débauchée, je me demande si je ne suis pas en train de délirer. Tim et Adé se moquent, moi je reste choqué par cette vision affreuse. « Putain Norton. T’as l’alcool mauvais. Très, très mauvais ! … Retenez-moi de le prendre en photo, je crois que Swaggy Bitch aurait un orgasme en voyant ça. » Et puis je finis par éclater de rire aussi, malgré le trouble qu’il me fait avec son costume. Lui en tout cas ne perd pas son sérieux, surtout quand il comprend l’ampleur de la situation. Bah ouais, faut pas avoir un bac + 5 pour réaliser qu’on est dans la merde, quoi. Adélaïde répond avec une immense perspicacité tandis que je me masse les tempes, cherchant l’illusion d’un bien-être… impossible à trouver. Je crois qu’on est tous autant servis par le mal de crâne intempestif. Néanmoins, je n’en perds pas ma lucidité pour autant. Quand Tim se met d’un seul coup à paniquer, je fronce les sourcils comme pour exprimer le stress qu’il nous refile à tous là, et franchement c’est pas utile. Encore une fois, c’est Adé qui tranche, mais je retrouve aussi vite ma parole. « Tu serais même mort, dévoré par les loups qui habitent ses montagnes. » Que je lâche, pour plaisanter. Tout ça pour dire qu’on peut relativiser, non ? Pas de quoi faire une crise d’angoisse pour si peu. Okay on a volé un camion de pompiers, bon mais c’est la faute à ces pompiers aussi, fallait pas organiser des soirées avec distribution d’alcool à foison aussi, merde hein… C’est comme ça qu’ils montrent leur professionnalisme, eux ? A part montrer qu’ils sont super sexy… Ca c’est sûr… Enfin bref. Adélaïde sort une carte et je tente de mobiliser tous mes neurones pour y voir quelque chose. « On pourrait autant être ici que… ici, ou encore ici… » Je dis en pointant du bout de l’index les montagnes qui encadrent Los Angeles et celles qui sont à l’intérieur de la ville. Bon en gros, c’est vraiment, vraiment la galère. Me grattant un coin du crâne, je finis par proposer l’une des seules solutions qui s’offrent à nous. « Va falloir partir à l’exploration. » Et après avoir regardé si je captais quelque chose sur mon portable – à l’évidence, non – je reprends. « Tous ensemble, sinon certains pourraient y rester et finir par crever de faim. » Malgré mon sérieux, nul doute cependant sur le fait que je plaisante. « Et on laisse le camion ici… A moins que certains veuillent se rendre et ruiner leur réputation ? » Je me retourne avec une fausse innocence et, oh hasard, je croise le regard de Liam. La réputation d’un Phi, est-ce si précieux ? Enfin j’dis ça, j’dis rien… J’espère qu’il ne voudra pas se rendre le minet.

Spoiler:
 



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous   Mer 26 Aoû 2015 - 15:20

avatar
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 24
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis totalement mort ce matin. Je viens à me demander s’il y a que l’alcool qui me tue ce matin. J’ai vraiment l’impression de mourir sur place. Pour couronner le tout, je n’ai même pas la force de descendre normalement, je me laisse glisser dans l’eau en emmenant la grande blonde au passage. J’essaie d’émerger mais ce n’est pas vraiment facile. Au début, je tente d’apporter de l’attention sur Adélaïde pour vérifier si elle n’a pas été blessée quand je l’ai bousculé pour sortir. Faut dire que je n’ai pas la tête à réfléchir mais à en voir la demoiselle, elle n’a rien. Du moins, pas de blessures apparentes.

Ce qui attire évidemment plus mon attention, c’est l’apparition de ce connard de Norton. Putain, me dites pas que j’ai passé la soirée avec lui ? Sérieusement ? Je tire une gueule pas possible et l’ignore totalement. Après tout, je n’ai rien à me reprocher contrairement à lui. Et même si je l’aurais dragué son ex, il en a une autre, c’est bien l’hôpital qui se fout de la gueule de la charité. Enfin bref … Je suis bien trop mal pour participer aux discussions aussi variées que la tenue de Kai. Je glisse ma main dans mes cheveux puis la plaque contre mon crâne.

Quand tout le monde se rapproche de cette carte, ma curiosité est plus forte que ce maux de tête qui me donne envie de vomir mes tripes. Je m’affale sur le côté en essayant de voir la carte mais je viens à abandonner les armes pour les laisser décider du chemin. Mon regard se plante dans celui d’Andreas quand le mot « réputation » et « ruiner » sont dans la même phrase, j’ai comme l’impression qu’on me parle : « Mes parents sont juste les meilleurs avocats de Los Angeles, faut pas croire. Regarde Lysander… » C’est vrai, ce n’est pas sa réputation qui fait de lui le mec le plus romantique et stable des Phi. Et pourtant, tout le monde l’aime.

« Au pire, tu te repères au fait qu’on est dans l’eau, y’en a pas tant que ça des lacs près de la montagne, je pense… Sinon on va tout droit en tangente à la montagne, on trouvera bien quelque chose… » dis-je avant de retourner la tête dans les bras. Faut vraiment que je prenne un cachet pour mon mal de tête.


Spoiler:
 



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous   Jeu 3 Sep 2015 - 21:16

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 23
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



La situation, avant d’être inquiétante, est surtout très ridicule. Entre la femme qui s’écrase dans l’eau avec un des débiles de la bande, le beau gosse qui ne fait que se vanter et emmerder les autres, le mec qui panique en voyant la situation et … Moi. Je fais quoi ici d’ailleurs ? Je porte un tutu et je pose des questions connes. Le clown de service ? C’est bien ça comme titre ? Ou le bouffon du roi ! Je tourne autour du camion, regarde par les fenêtres, tente de trouver un truc qui pourrait nous aider, ou même un indice, aussi petit soit-il, qui me permettrait de retrouver ma mémoire, un souvenir, quelque chose de cette soirée. Alors je reste seul, à la recherche d’un quelconque trésor en laissant les autres mousquetaires à la recherche de notre position sur la carte. A quatre, ils devraient tout de même pouvoir réussir à savoir où nous nous situons et où on doit aller. Je l’espère en tout cas. Tout ce que je trouve … Ce sont des accessoires de premiers secours, une bouteille d’oxygène et … Des outils dont j’ignore l’utilisation. Je m’aventure un peu dans l’eau à la recherche d’indice, sans même trop savoir quoi d’ailleurs. Qu’est-ce que je cherche ? A quoi ça doit ressembler ? Je ne connais que la raison de ce soudain intéressement. Je me rapproche du camion en croyant avoir vu quelque chose briller et c’est en ressortant de l’eau qu’une de mes chaussures s’échappe et s’éloigne en suivant le léger rythme de l’eau. Le temps que je comprenne et la voilà déjà à plusieurs mètres de moi. Et merde !

Le temps est compté maintenant si je veux pouvoir  récupérer ma chaussure. La seule et l’unique. Plonger dans l’eau maintenant ? Avec mes mouvements je risquerai de l’éloigner et perdre ma seconde chaussure, en prime. Je connais mon degré de maladresse, je ne dois pas trop jouer avec le feu. Et là, l’illumination. Je monte dans le camion rapidement et cherche du matériel. Bien entendu, je ne fais absolument pas attention aux autres qui se prennent pour des gps vivants. Un tube, grand de deux mètres, facilement, c’est bien ça. Et de la ficelle … Longue ficelle ! Bon, rafistolage. Vite fait, bien fait. Je fais un nœud en bas du tube avec la ficelle et fais passer le tout sur toute la longueur en accrochant au bout de la ficelle un truc qui serve pour récupérer la chaussure. Pas un harpon, je n’en ai pas, mais un truc métal eux trouvé dans une trousse de secours. Je fais avec ce que j’ai. Et me voilà, muni de ma canne à pêche horrible sortant du camion et jetant dans un geste précis la ficelle en direction de ma basket. Le comble, c’est que j’y suis presque. Je me rends compte de la situation étrange et tente de rassurer mes amis. « Faites comme si c’était normal. » Après tout, vu comment je suis habillé, tout parait d’une banalité sans nom avec moi. « Et sinon, vous avez trouvez une solution ? » Demandais-je alors que je me concentre à sortir cette foutue chaussure à 400 $ de l’eau. Ben oui … C’est un véritable investissement ces baskets, hors de question de les laisser mourir.



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous   Dim 13 Sep 2015 - 17:29

avatar
Andreas Klein
À votre service
À votre service
Age : 25
Date d'inscription : 26/10/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Marcus Hedbrandh
Crédit avatar : Eléa
Messages : 4979
Nationalité / origines : Naturalisé Américain. Originaire d'Angleterre. Père allemand.
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Toutes celles qui le veulent...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en marketing à l'UCLA.
Job/Métier : Chef de publicité à Millenium Advertising.
Adresse de résidence : Appartement dans le Downtown, avec Adelaïde et Chloé. Ne soyez pas dég les mecs.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron et Alice
Voir le profil de l'utilisateur http://fyeahmarcushedbrandh.tumblr.com/


Liam semble ne pas trop apprécier ma dernière remarque sur l’éventuel mec qui pourrait souhaiter se rendre pour faire bonne figure auprès de la justice. Fait étonnant et rare : le Phi Epsilon rentre dans le lard avec un petit répondant adorable. Outre m'apprendre que ses parents sont les soit disant meilleurs avocats de L.A., il m’évoque aussi le cas de son chef le grand et vénérable Lysander Foster. Bon, je suis censé me taire et me replier après ça ou … ? « Lysander est un mec un peu fucked-up, je dis pas le contraire. Mais lui au moins, il l’assume. » Suivez mon regard… Il n’a pas quitté une seule seconde Liam et ne le fait qu’après m’être assuré qu’il a compris le fond de mes pensées. Ca va, j’ai au moins fait l’effort de dire tout ça sur un ton relativement léger et non pesant. Ca vaut encore un bon point ça, non ? Parce que le Liam, il faut bien qu’il comprenne qu’il n’est pas à sa place là. Et puis, dommage pour lui, la meuf qu’il veut brancher est ma meilleure amie. Encore plus dommage pour lui, elle préfère les durs qui en ont dans le fute.

Je vois Kai rentrer dans le camion à la recherche de je ne sais quoi, bon je m’en fous un peu, et écoute à nouveau ce que monsieur l’intello (Liam) en premier rang a à nous dire. Ce qu’il pense peut-être être du chinois pour nous n’en est en tout cas pas pour moi. Les maths, c’est mon truc. Too bad. Je vérifie donc ses dires sur la carte et après quelques brèves secondes d’observation, je me dis que, bah ouais, c’est pas si débile comme idée. Bon. J’aurais pu y penser, soit. « Éventuellement. » C’est ce que je me contente de dire, l’air de rien, ne souhaitant pas lui attribuer la médaille de la perspicacité sur ce coup.

A ce moment-là, c’est la voix de Kai qui s’élève. Je le cherche du regard et quand je tombe sur lui, ce n’est pas sa dégaine de travesti qui attire mon attention mais plutôt… cette canne à pêche étrange et … cette chaussure au loin sur l’eau, qu’il tente d’appâter à l’aide d’un harpon improvisé… ? What the fuck, dude ? Je le regarde pendant quelques secondes, le regard froncé, l’air de dire “c’est quoi ce délire ?” et à sa question je réponds : « Euh ouais, quand t’auras récupéré ta pompe on pourra partir par là à la recherche d’un peu de civilisation. » Je lui montre du bout du doigt la direction suggérée par le Phi Epsilon et, si j’ai supposé que j’allais attendre Kai, il se trouve qu’en fait je n’ai pas envie d’attendre une minute de plus ici. Du coup je replie la carte et la pose sur le torse de Liam en ne lui adressant un bref coup d’oeil en coin, puis je décide de me mettre en marche…



Je serais juste l'attrape-cœurs et tout. D'accord, c'est dingue, mais c'est vraiment ce que je voudrais être. Seulement ça. Salinger
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous   Lun 14 Sep 2015 - 3:40

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur


Tenter de rester concentrée sur cette foutue carte qu'elle tenait en main était presque impossible avec les mecs qui l'entouraient. Entre Andreas et Liam qui avaient tendance à se lancer des vannes à tort et à travers et Kai qui trafiquait le truc le plus WTF du monde, Adélaïde avait bien du mal à rassembler ses neurones pour un semblant de logique dans tout ça. Des montagnes, partout, elle ne voyait que ça sur la carte, ou était-ce son cerveau noyé dans le restant d'alcool et ses foutus cheveux mouillés et collés à la tronche qui lui jouaient des tours. C'était fort possible aussi. Tournant son regard vers Andreas, elle captait le sien, coupant le contact visuel entre les deux mecs probablement. « C'est bon t'as fini? Tu veux bien rester concentrer et réfléchir un peu? » Un combat de coqs entre Andreas et Liam, ils n'avaient clairement pas besoin de ça et elle savait qu'Andreas était du genre à mettre de l'huile sur le feu si on ne l'arrête pas. Finalement c'est Liam qui fait preuve de maturité. Si Andreas avait peut-être compris ce qu'il venait de dire, il fallait croire que la blondeur d'Adélaïde avait atteint son cerveau. « Tout droit en tangente à la montagne... Sinon dans un langage de non-matheux, ça donne quoi? »

Finalement, elle tournait son visage vers Kai, la carte repliée, elle le regardait faire presque avec un intérêt grandissant... m'enfin n'allez pas croire des choses, elle le regardait avec intéressement seulement parce que cela lui inspirait quelques conneries. « Ça serait plus simple si tu retirais ton autre chaussure pour la laisser là et aller chercher l'autre à la nage tu sais. » Une remarque comme ça, en passant. C'est à ce moment-là qu'Andreas visiblement moins patient projetait déjà d'aller explorer les lieux dans la direction logique, apparemment, que Liam avait nommée. Suivant le mouvement, elle comptait pourtant bien le ralentir et pour cause, c'est en s'approchant de lui et en se collant à lui, qu'elle lui disait. « Attends. » L'arrêtant dans sa marche, elle se mettait derrière lui et lui grimpait sur le dos, les bras autour de son cou et les jambes se refermant sur sa taille. « Toi tu marches, moi je dors. » Et pour cause, porter des talons jusqu'au point de dormir avec, bordel c'était douloureux. Un peu de repos n'était pas de refus.

Spoiler:
 



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
[RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous
» Départ pour la Guerre || PV Tous les Sang-Purs||
» Capturer tous les pokémon légendaires.
» LUCAS ☀ Pour séduire les filles, tout peut marcher sauf être un garçon bien.
» Je promet de t'aider pour ce que tu fais pour moi. ~ ['Nox ♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers: