-78%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
23.95 € 110 €
Voir le deal

Partagez
 

 Tema • Ohana means family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Tema • Ohana means family   Tema • Ohana means family EmptySam 8 Aoû 2015 - 22:13

avatar
Invité
Invité

Tema • Ohana means family Empty



Main dans les poches en mode décontracté malgré les revendications de ma fille qui ne voulait pas que je sois un papa « canapé » ce soir, mais merde, fait trop chaud, j’avance aux côtés de Teru. En regardant les quatre fantastiques devant, j’ai un petit sourire au coin des lèvres, j’adore avoir Siam et Levi à la maison, mais Lilo devient tellement Diva à la fin de leur séjour chez nous.

Baillant faiblement, j’observe les deux gays porter la petite et rire avec elle pendant qu’un des deux conseille Helo sur les tenues à porter en étant enceinte et les produits de beauté à utiliser (j’vous laisse deviner lequel….). Non mais, même ça il connait ? Désespérant. Puis merde, la super crème à l’orange dont il parlait la dernière fois, sur le site, y’en a plus en stock, il m’a frustré avec ses conneries l’enfoiré.

« Quoi tu penses ? » Je sors de mes songes et me tourne légèrement vers mon acolyte avant de rire doucement, gardant mes mains dans les poches. « J’me disais que si on regarde bien, avec Lilo qui tient la main de Helo, plus son gros bidon et le côté asiat, les gens doivent se dire qu’elle est sa mère. Après, on peut pas nier que Siam et Lee sont en couple, ils se touchent constamment le cul ou se tiennent la main… Et après, ça se voit que Lilo est ma gosse, donc que je dois être le mari d’Helo et le père du futur gosse… Et toi… » Je laisse ma phrase en suspend avant de m’arrêter de marcher. « Toi t’es le frangin, éternel célibataire qu’on doit se coltiner au cul. » Et j’éclate de rire en laissant des petits : kr kr kr kr s’échapper de ma gorge alors qu’il me donne un coup au ventre.

Je grogne faussement avant de grimacer quand Lilo se met à crier. « LES MINIIIIIIONS ON Y VAAAAAAA ? » Eh merde… Je grogne en faisant signe à Levi de couper court à la connerie, mais comme d’hab, pour me faire chier, il lui dit oui. « Une fois à la maison, je lui fais avaler son masque à l’argile par les trous de nez ! » Keunard.

Joyeusement, on avance dans le cinéma (moi je traîne des savates), alors qu’ils sont tous excités comme des canards boiteux. Grumpf. J’ai ma tête d’ours des mauvais jours et je les regarde tous se barrer quand il faut payer les tickets. « Et j’ai déjà payé le resto !! » Putain les trolls de mon cul quoi ! « J’vous jure, demain, je vous enferme TOUS à l’appartement et vous nettoierez les sols à la brosse à dents !! » Je grogne avant de payer le bonhomme qui se met à rire à ma menace. « Riez encore et je vous enferme avec eux pour faire la salle de bain et les chiottes ! »


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tema • Ohana means family   Tema • Ohana means family EmptyVen 28 Aoû 2015 - 13:33

Teru Natsugawa
Teru Natsugawa
Rêveur et non bagarreur
Rêveur et non bagarreur
Date d'inscription : 26/10/2014
Prénom : Natasha/[K]
Célébrité : Lee Seunghyub
Crédit avatar : Saku
Messages : 1048
Nationalité / origines : Japonaise et Coréenne
Situation : Célibataire
Avec qui ? : Mon fils *sigh*
Orientation sexuelle : Pansexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiant en musique, 1ère année de master
Job/Métier : Compositeur & Musicien / Vendeur-conseiller au magasin de musique "Jody's" a mi-temps
Adresse de résidence : Northeast
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Alexander Moon

Tema • Ohana means family Empty

Les petits moments comme celui-ci, ça faisait extrêmement plaisir. Maintenant que Toma avait suffisamment récupéré pour sortir de l'appartement plus de cinq minutes, la vie semblait avoir repris son cours pour de bon. J'avais envie de dire que tout allait bien... oui, vraiment bien. Si on oubliait quelques détails un peu plus sombres que l'on avait tous de notre côté dans le tableau familial (famille complètement recomposée pour le coup), il n'y avait pas de bonnes raisons de ne pas sourire aujourd'hui. Une équipe de bras cassés... reniés, abandonnés, blessés, laissés à leur sort ou malades, mais une belle équipe quand même. C'était notre petit groupe à nous... voila tout. « Quoi tu penses ? » Je levais la tête vers Toma, une main dans la poche de mon bermuda, en voyant qu'il semblait en pleine réflexion. Mais la question le fit rire. Et ça, c'était généralement pas bon signe. « J’me disais que si on regarde bien, avec Lilo qui tient la main de Helo, plus son gros bidon et le côté asiat, les gens doivent se dire qu’elle est sa mère. Après, on peut pas nier que Siam et Lee sont en couple, ils se touchent constamment le cul ou se tiennent la main… Et après, ça se voit que Lilo est ma gosse, donc que je dois être le mari d’Helo et le père du futur gosse… Et toi… Toi t’es le frangin, éternel célibataire qu’on doit se coltiner au cul. »

ESPECE DE SALAAAAAUUUUUUUUUUUD DE MES DEUX :ôô :  Son sale rire de hyène me poussa à lui balancer un coup dans le bide et a mon grand bonheur, Lilo se mit a hurler juste après, me décrochant un GRAND sourire à mon tour, surtout que mister Levi ne fit qu'enfoncer le couteau un peu plus profondément dans la plaie ouverte en entrant dans le jeu de la petite. « Fallait pas jouer avec ton mauvais Karma, frangin. » Et sur ce, je me glissais en avant pour aller rejoindre Helo en passant mon bras autour de ses hanches, lançant un dernier coup d'oeil à mon ami par-dessus mon épaule, ricanant intérieurement de le voir céder si facilement. Il avait l'air méchant, mais quand on apprenait à le connaître, c'était un vrai nounours râleur. La vie n'aurait pas été pareille, sans lui...

Bref, en arrivant dans le hall, Lee s'arrêta enfin de causer deux secondes pour attraper son téléphone qui vibrait dans sa poche et je penchais la tête sur le côté en le voyant hausser un sourcil d'un air hésitant, puis repartir vers le guichet pour s'approcher de son cousin. J'entendais pas ce qu'ils se disaient, de là où j'étais, mais dans tous les cas, il était parvenu à refiler son portable au grand du groupe.

/ / / Levi / / /
Ouuuuuh, je sais pas pourquoi, mais voir le prénom « Jesse » s'afficher sur l'écran, ça me fichais automatiquement sur mes gardes. Je les aimais bien, lui et son frère, vraiment, surtout de loin ou pas très longtemps parce qu'ils étaient quand même vachement spéciaux... mais là, une intuition m'avait bien dit de ne pas répondre parce que j'allais le regretter. Résultat ? J'avais au préalable décroché pour que le prénom disparaisse de l'écran, puis avais tendu le téléphone à Toma aussitôt, accompagnant mon geste d'un air sérieux et d'un simple. « C'est Melody... », autrement dit, notre cousine d'Hawaï qui avait plus ou moins son âge à lui. Okay, c'était un peu BAS de ma part, mais si je lui disais qu'il s'agissait de Jesse, il m'aurait dit de me démerder. /o/ Et donc, une fois débarrassé de la responsabilité de l'appel, je partis rejoindre le groupe en me glissant discrètement derrière mon Siam, tirant dans un même temps sa main pour l'entrainer vers la confiserie du cinéma un peu plus loin, très vite suivis d'une Lilo surexcitée. Et tout ça, histoire d'avoir un prétexte pour être ailleurs et occupé à acheté des ravitaillements. Ma technique d'opportunisme, je l'avais longuement travaillée au fil des ex dont j'avais un peu abusé financièrement tout en restant mignon, mais non, j'en n'avais pas honte du tout. C'était juste une forme de survie comme un autre, non ?


+ If I can go back again, if I can go back +

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tema • Ohana means family   Tema • Ohana means family EmptyMer 2 Sep 2015 - 17:36

avatar
Invité
Invité

Tema • Ohana means family Empty



J’adore tellement, mais tellement, mais tellement sa tête quand je sors ma connerie. Je l’entends hurler intérieurement et me traiter de gros bâtard, mais entre nous, c’est jouissif. Je n’ai jamais pu être autant moi que depuis qu’il partage ma vie, et… ouais, c’est cool, sincèrement. Mais je vais pas lui dire en face et vous non plus, alors tout va bien. Souriant comme un crétin, je m’étire un peu, mais pas longuement, sinon la cicatrice va me faire mal, elle est encore douloureuse par moment. Un moyen de bien « savoir que je suis en vie » selon les docs. J’ai pas besoin de ça. Il me suffit d’entendre le rire de ma fille pour ça. Bande de… Bref.

L’idée du film me rebute complètement, je n’aime pas les dessins animés qui dépeignent une fausse vision du monde et de la réalité. Je n’élève pas Lilo durement, mais même si elle est MA princesse, elle n’est pas une princesse. Elle sait ce qui est bien, ce qui est mal. Avec Siam, elle a eu le choix d’apprendre le véganisme et de le partager ou non. A mon grand malheur, elle le partage et je me fais engueuler pour chaque morceau de viande que je veux avaler, et elle s’est mise en tête de nous faire des gâteaux vegans que je dois abso-lu-ment goûter. C’est horrible quand une gamine de son âge veut cuisiner seule et que je ne suis pas doué pour l’aider. Quand il est là encore, ça va… sinon, c’est à se tirer une balle. M’enfin, j’admire sa prise d’initiative.

Pour le coup, j’ai envie d’égorger Lee avec la sienne. Ce sale nain blond… Et Teru qui s’accroche à Helo, fier comme un bébé panda arrogant pendant que je suis laissé à la traîne pour payer les places de tout le monde. Foiré…

Je range mon portefeuille et récupère le téléphone lorsqu’il parle de Melo, tirant un peu la gueule avant de mettre le combiné à mon oreille. « Aloha belle gosse ! » « Merci, mais je ne pense pas être une belle gosse. » En reconnaissant la voix de Jesse, j’ai un regard de tueur pour le nain blond. « Attends. » Je pose l’appareil contre ma poitrine et avance vers la troupe. « Ce soir, t’es mort. Siam, profite de lui, demain, tu l’enterres ! » Je grogne et reste en retrait, me foutant contre un mur. « Quoi de beau chez vous ? » « Euh, je sais pas vraiment, on est à L.A, on va à l’observatoire ce soir, on voulait savoir si tu étais dans le coin. » Dilemme. Voir les frangins croque-morts ou assister au film en déprimant ? Ah ah, l’un dans l’autre, ça fait aussi peur si vous voulez mon point de vue… Je choppe le bras de Teru et le tire en arrière avant qu’il entre. « Je viens vous rejoindre avec un ami. Levi et Siam vont au ciné avec Lilo. Vous aurez qu’à passer à la maison demain soir pour voir tout le monde. » Et j’aurai ma vengeance. « On vient. » Je raccroche et fais signe à Teru d’attendre avant d’aller rendre le téléphone à Lee et de lui glisser à l’oreille que la vengeance est un plat qui se mange froid. Puis de demander à Helo de bien garder la troupe, qu’on va ailleurs avec Teru. Je laisse mes clés à Siaminou avant de rejoindre Teru dehors en le prenant par les épaules. « Tu vas rencontrer les cousins croque-morts, t’as du bol ! » Je ris et l’entraîne vers un bus.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tema • Ohana means family   Tema • Ohana means family EmptyMar 27 Oct 2015 - 15:17

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui

Tema • Ohana means family Empty

La mission de demain était simple : trouver un garçon en couple, l'embrasser puis se barrer. Rien de plus, rien de moins, et honnêtement je rigolais d'avance de la connerie que je m'apprêtais à faire. Aller embrasser une personne déjà prise, c'était digne des salopes du coin habillées de tissus encore plus transparents qu'une vitre. Leurs défis étaient de collectionner les conquêtes avec un +10 dans la gueule s'ils étaient casés/fiancés/en couple. Au summum du ridicule ou du pathétique, et pour la première fois de ma vie je pouvais, et j'allais me glisser dans la peau d'une de ses filles. Je ne sais pour le coup pas comment prendre le fait qu'on m'attribue un tel challenge, mais la tournure des événements risquait d'être réjouissante. Il fallait juste que je trouve ma « proie » telle une bête enragée et que je fonce tête baissée sans réfléchir à la réaction de sa copine, à la sienne et à la mienne par la même occasion. C'était déjà le soir et j'avais une envie irrépressible de sortir. Encore une fois. C'était mal, je le savais mais je continuais, toujours dans cette spirale qui m'attirait peu à peu vers le fond, sans aucun moyen de remonter à la surface, de retrouver la lumière d'antan. Malgré moi et ce que je voulais. Ceci étant je n'y donnais pas du mien et je ne faisais aucun effort, nul besoin de se voiler la face, si un jour je voulais arrêter je le ferais d'une façon ou d'une autre. D'une façon brutale ou non. « On est jeune, faut profiter. » mais est-ce que profiter rime avec se bousiller ? Je terminai de m'habiller, puis je sortis pour me trouver un bar branché, histoire de danser, chanter, rentrer à perpette..boire. Dans la rue qui m'amenait de mon point A à mon point B je passais devant un cinéma et remarquai un petit groupe avec...Teru. Un gars avec qui je n'avais jamais eu l'occasion de parler mais dont je connaissais l'existence puisque tout un tas de rumeurs sur lui vont bon train sur toutes sortes de choses. A UCLA on aime parler, critiquer, extrapoler, exagérer et mentir sur le sujet d'une personne pour le plaisir, parce qu'on aime ça. Parce que les commérages ont de tout temps existé. Je m'avançai l'air de rien dans le cinéma, finalement peut-être que le défi serait avancé à ce soir. Il était accompagné et sans plus attendre je m'approchai innocemment, sans avoir froid aux yeux et en continuant d'être plus culottée que jamais. Je m'immisçai juste devant lui en lançant mon plus grand sourire. « "On ne peut pas aider tout le monde, mais tout le monde peut aider quelqu'un." Alors tiens, cadeau. » Je me mis juste devant lui, et furtivement je l'embrassais pendant cinq bonnes secondes. « A la prochaine. » je lui fis un clin d'oeil avant de partir hors du cinéma.
Jeu, set, et match.



Tema • Ohana means family 9gga
I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Tema • Ohana means family   Tema • Ohana means family Empty

Contenu sponsorisé

Tema • Ohana means family Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tema • Ohana means family
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser