Partagez | 
 

 Move the world for you... + Adéliam.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Move the world for you... + Adéliam.   Mer 12 Aoû 2015 - 19:31

avatar
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H
Voir le profil de l'utilisateur



Une journée spéciale hein ? Une journée que je voulais rendre superbe pour Adélaïde. Je n’avais pas pu profiter de sa présence l’année dernière et pour cause… Ce soir, je comptais rendre sa soirée inimaginable. Quand je lui ai envoyé ce message, j’étais déjà en train de la préparer, j’ai pris un risque mais ce soir, elle viendra avec moi, on passera la soirée tous les deux. Ce qui me motive encore plus à préparer la surprise que je lui ai faite…

( )

On sonne à l’interphone. Je sais qu’elle n’a pas besoin d’être guidée parce qu’elle est déjà venue chez moi mais j’ai pris soin de décorer le chemin de pétales d’orchidées. Ses fleurs préférées. J’espère qu’elle ne s’attend pas à une situation romantique parce que ce n’est pas le cas du tout. Je l’attends dans une tenue « normale » devant une porte close, bien que le fait que je sois nu pied puisse lui donner un indice. Un sourire s’échappe de mes lèvres quand je la vois et je ne peux m’empêcher de la taquiner : « Je ne pensais pas que tu serais si sexy ce soir… dommage que cette robe sera inutile pour le reste de la soirée… »

Et ce n’est pas ce qu’on peut croire.

Je me rapproche d’Adélaïde et bande ses yeux pour lui faire une véritable surprise. Je prends sa main et pose mon autre main sur sa hanche pour la guider à l’intérieur de l’appartement. « Enlèves les chaussures. » Je lui ordonne gentiment. Je ris un peu parce que la situation est vraiment trop drôle. Nous faisons quelques pas et voilà que le sable s’immisce sous nos pas. « J’espère que tu es prête… » Ma main quitte sa hanche et libère Adélaïde du bandeau pour découvrir sa surprise…

« Je ne t’ai pas emmené aux Seychelles mais j’ai pensé amener les Seychelles jusqu’à toi… Bon anniversaire, Adélaïde... » dis-je d’une voix douce alors que le spectacle digne de l’île s’offrait sous nos yeux. Dans la pièce principale et le balcon, le sol était totalement recouvert de sable, les murs décorés pour faire croire à une île paradisiaque. Il y avait aussi un petit bar, deux transats, une table et deux sièges où un diner allait les attendre sans parler de la suite... D’ici on pouvait voir la petite piscine disposée sur le grand balcon. Pour une fois qu’il me sert à quelque chose, j’espère que ça plaira à la jeune femme. « J’espère que tu aimes… » dis-je avec beaucoup d’espoir. Je prends un sac en papier où il y a un maillot de bain (à sa taille, je la connais quand même !). « Va donc mettre ça pendant que je prépare nos cocktails… »




by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Move the world for you... + Adéliam.   Lun 17 Aoû 2015 - 18:50

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur



Mois d'août, beau milieu des vacances universitaires, milieu de semaine pour l'année 2015... autant dire qu'Adélaïde avait le droit à un jour d'anniversaire atrocement mal placé. Si la plupart de ses amis lui avait souhaité un joyeux quart de siècle, elle ne faisait pourtant rien de spécial de sa journée ni même de sa soirée. A vrai dire, elle préférait attendre le weekend de la semaine prochaine pour le fêter, quand ses plus chers amis seront rentrés de leurs vacances ou disponibles après leur journée de travail et enfin en weekend. C'était le meilleur deal à faire. Elle n'allait donc rien faire de spécial, ou peut-être souffler une bougie sur un cupcake en la présence de son papa... c'est du moins ce qu'elle pensait jusqu'à ce fameux message de Liam. En toute honnêteté, c'est toujours avec le stress au ventre qu'elle ouvrait ses sms ou qu'elle répondait à ses appels. Leur amitié était toujours présente, intense, réconfortante mais tout avait changé en très peu de temps, sans qu'elle ne puisse comprendre le pourquoi ni le comment. Tout était à mettre sur le compte de l'instinct, probablement. Mais ce soir, ça n'avait rien à voir. Il l'invitait à venir fêter son anniversaire avec lui. Comment aurait-elle pu refuser? D'autant plus qu'elle ne l'avait pas vu depuis qu'il était revenu des Seychelles et elle avait hâte de connaître ce qu'il avait fait pendant ses vacances avec une certaine Babylone d'après les photos qu'elle avait pu voir sur son twitter.

Elle avait donc accepté et c'est naturellement qu'elle avait sonné à l'interphone de chez lui, quelques heures plus tard. Ses talons claquant sur le sol, elle portait une robe noire qui répondait au dress code pour éviter de passer pour une salope. Décolleté ou courte, pour sa part, elle avait choisi le décolleté qui restait pourtant tout en subtilité bien que très échancré. Lorsque la porte de chez lui s'ouvrait, c'est avec un sourire qu'elle se présentait. « C'est pour mon anniversaire après tout. Même que tous les deux, faut bien que je sois présentable quand même et à la hauteur du jour. » Mais bientôt son regard n'exprimait plus la gratitude pour son compliment puisqu'il était obstruait par un bandeau, la plongeant dans le noir le plus total. « Tu me fais pas de connerie hein. » Ne rien voir, qu'on se le dise, quand on est pas habitué, ça n'avait rien de rassurant. Se laissant guider, elle retirait ses talons, la raccourcissant de centimètres considérables, féminine qu'elle était et ce jusqu'au bout des pieds. « J'ai pas trop le choix d'être prête je crois. » Hésitante un instant, elle fronçait le nez et les sourcils, ne s'imaginant absolument pas sur quoi elle était en train de marcher. Elle s'enfonçait dedans, un peu, ça avait tendance à gratter le pied lors du frottement du pas... comment aurait-elle pu deviner qu'il s'agissait de sable dans le salon d'un appartement? Elle ne pouvait pas, c'était donc avec un grand étonnement qu'elle découvrait cette surprise à la hauteur de la folie Winterbell dès l'instant où ses yeux s'habituaient de nouveau à la lumière.

Merde. Le souffle coupé, littéralement. Que pouvait-elle dire face à cela, face à tant de générosité, de folie, d'attention? Elle s'imaginait les heures à faire tout ça, les heures aussi que ça engendrerait derrière pour tout ranger. Cette attention toute particulière la touchait, réellement, sincèrement. Il l'avait mise sur le cul, elle était presque gênée qu'il ait pu faire tout cela pour elle et rien que pour elle. « T'es complètement taré. » Elle ne savait pas quoi dire, elle manquait cruellement de mots assez forts pour lui exprimer toute sa reconnaissance. Ses yeux balayaient l'appartement, toujours plus étonnés par chaque détail que son regard croisait d'un angle à l'autre de la pièce. Elle ne savait même pas si le mot taré était suffisant pour cette folie passagère. « Evidemment que ça me plait, c'est génial. Complètement fou mais génial. » Disait-elle avec un rire significatif tandis qu'elle saisissait le sachet qu'il lui tendait. Elle n'en avait pourtant pas fini avec lui, ne comptant pas encore s'échapper. Au lieu de s'en aller vers la salle de bain, elle s'approchait davantage de lui, glissant ses bras autour de son cou dans une accolade pleine d'amitié et de sentiments positifs. « Merci Liam, c'est superbe. Ça sent le très très très très bon anniversaire même. » Un sourire aux lèvres, elle se détachait de lui avant de s'échapper dans la salle de bain pour se changer, comme il lui avait demandé. Là-bas, elle ne s'étonnait pas du choix de Liam. C'était fin, délicat mais ça restait féminin. Un choix qui plaisait beaucoup à Adélaïde qui ne mit pas de temps à l'enfiler pour mieux revenir vers le salon non sans avoir jeté un coup d’œil dans un miroir. « T'as l’œil, il me va comme un gant. Merci. » Pour ne pas dire qu'il soulignait parfaitement ses formes tout en douceur et délicatesse. Liam n'était pas artiste pour rien, les proportions, ça le connaissait finalement. « Alors au fait, tes vacances. Raconte. » Assez parlé d'elle, elle voulait tout savoir.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Move the world for you... + Adéliam.   Ven 21 Aoû 2015 - 3:10

avatar
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H
Voir le profil de l'utilisateur



Adélaïde était sublime ce soir, je sais bien que c’est l’occasion qui fait ça mais là… j’avoue que j’apprécie sa robe. Pas seulement le fait qu’elle dévoile des parties de sa peau qui font frémir le bout de mes doigts ou languir mon regard quand je m’oblige à regarder la jeune femme dans les yeux ou autre part pour ne pas la regarder elle et son corps… Un corps que je connais par cœur, que je n’arrive pas à dessiner, un corps fabuleux… Elle me fait sourire, elle efface l’appréhension de la dernière fois que l’on s’est vu, l’appréhension de l’appel que nous avions eu. Je m’en souviens encore, je n’arrive pas à l’oublier. Je vis avec … Les yeux bandés, je laisse Adélaïde enlever ses chaussures, avant de lui répondre : « Tu me fais confiance, non ? » Prête alors ? Adélaïde l’est par obligation, toute façon, faut bien qu’on décolle sinon elle ne pourra pas profiter de la surprise. Ce serait dommage pour elle !


Quand je dévoile son regard, c’est le mien qui l’observe. Je n’ai pas besoin de mots pour décrire le plaisir qui s’exprime sur le visage de la jeune femme. Elle est comblée et c’est ce qui me réchauffe le cœur aussi. Les heures à déplacer les meubles, à protéger les murs et le sol sans parler de déposer la quantité astronomique de sable et tout préparer, ça vaut bien ce regard émerveillé. Moi ? Taré ? Ah ah, elle est loin de la réalité. « J’adore quand tu me parles comme ça, tu sais ? » Je voulais surtout savoir si ça lui plaisait. Entre surprise et réelle satisfaction, il peut y avoir une différence. J’avais tous les outils en main pour lui faire passer une belle soirée. « Je l’espère que ce sera une très belle soirée ! » Je serre la beauté contre moi alors qu’elle finit par s’éloigner, me laissant presque pantelant ici. Je passe une main dans mes cheveux et tente de me rappeler ce que je devais faire.

Ah oui, me mettre aussi en tenue ! Je me dépêche d’aller dans ma chambre pour retirer mes vêtements et enfiler un short de bain. Je termine de m’habiller avant elle et j’en profite pour aller jusqu’au bar pour préparer nos verres de cocktails. Sûrement pas les derniers de la soirée. J’allume même la chaine pour mettre une musique à un rythme soutenu. Oh non, ça n’a rien du chemin de pétales d’orchidées, c’est plus pour faire la fête. S’amuser. Sans me rendre compte, je me déhanche alors que je prépare les verres. Je les pose sur le comptoir alors qu’Adélaïde revient en maillot de bain. Je souris, ébahi de voir à quel point elle est magnifique. Je le savais mais là… c’est encore plus… J’ai du mal à mettre les mots dessus… « Tu es… Tu… C’est au-delà de ce que j’ai imaginé, en fait… » Je l’avoue, elle est encore plus magnifique. J’observe ses formes avec un vif intérêt, je profite même qu’elle porte ce nouveau « vêtement » pour la regarder encore plus.

Ce n’est pas très sage, hein ?

Je lui tends son verre alors qu’elle me demande comment s’était passé les Seychelles. En compagnie de Babylone, ce ne fut pas vraiment du repos mais j’ai bien aimé. « C’était sympa. Les paysages sont magnifiques là-bas, de l’avion, on était aux anges ! Et une fois sur place, je n’avais qu’une envie : me baigner ! Mais on est arrivés la nuit alors on en a profité le lendemain ! Baby était dans son élément. » dis-je amusé. Je prends mon verre pour en boire une gorgée puis j’attrape la main d’Adélaïde pour l’attirer à l’extérieur sur le balcon. Je pose mon verre sur la tablette qui est entre les deux transats et m’assoit sur l’un d’eux, invitant la grande blonde à en faire de même : « Mais parlons de tes vacances, ce soir, aux Seychelles. Tu as envie de faire quoi en premier ? Il y a détente dans la piscine olympique, cours de danse organisé par le champion du monde de Salsa, détente sur le bord de la plage, séance de massage offert par l’établissement pour ton anniversaire ? On peut tout faire mais tu as une préférence pour commencer ? »




by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Move the world for you... + Adéliam.   Lun 24 Aoû 2015 - 4:08

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur



Passer la soirée de son anniversaire en maillot de bain, c'est bien la première fois que cela lui arrivait. Elle n'était pas contre l'idée, bien au contraire, au moins ils auraient le mérite d'être à l'aise, mais il fallait avouer que ce n'était pas commun comme situation, elle qui s'attendait clairement à tout de la part de Liam sauf à ça. Il était surprenant. Il l'avait toujours été, au fond. Sans attendre un instant de plus, elle rejoignait son ami dans le salon où il était lui aussi en maillot de bain en train de préparer des verres. Son regard sur elle était flagrant, admirant l'achat qu'il avait fait enfin porté. C'est ce qu'elle aimait à croire, ce dont elle se persuadait, rien de plus, rien de moins. Pourtant, quelque part, elle savait que son regard signifiait plus que ça, plus qu'une simple observation pour savoir si oui ou non ça lui allait bien. Le brun confirmait vite les pensées de la blonde, bafouillant quelques mots flatteurs qui la touchaient plus que de raison droit au cœur. « Merci, c'est gentil. » Elle aurait voulu dire autre chose. Jane en aurait sûrement profité pour se lancer des fleurs en plus, le complimenter à son tour ou, au contraire et sans raison, le descendre avec son attitude écrasante. Ce n'était pas le cas d'Adélaïde qui se contentait de sourire et d'observer. Observer... elle le faisait bien plus qu'avant et avec Liam, elle constatait seulement que ses regards, parfois insistants, parlaient bien plus que ses mots, que ses gestes, posés et discrets, en disaient bien plus long que n'importe quelle tirade.

Attrapant le verre qu'il lui tendait, elle ne mettait pas de temps à le porter à ses lèvres pour une fois peu maquillées alors qu'elle l'écoutait parler des Seychelles. Non pas qu'habituellement Adélaïde était un pot de peinture ambulant mais il était clair que Jane portait toute son attention sur son physique et ses vêtements provocateurs en accord avec un maquillage qui l'était tout autant, tandis qu'Adélaïde se maquillait plus finement, moins intensément et préférait qu'on porte l'attention sur ce qu'elle disait plutôt que sur ce qu'elle représentait. « J'espère que tu as des photos à me montrer. » Arquant un sourcil, elle s'étonnait des mots qu'il lui disait par la suite. « Dans son élément? C'est-à-dire, c'est une femme-poisson? » Disait-elle avant d'éclater de rire comme une dingue... peut-être bien qu'elle l'était... un peu... beaucoup. Suivant Liam dehors sur le balcon, elle prenait place sur le transat, son verre toujours à la main, bordel c'était bon ce truc! Écoutant de nouveau son ami, elle ne pouvait s'empêcher de sourire, la paille de sa boisson entre les dents. Et plus il parlait, plus elle souriait. Il était à fond dedans, à fond dans le jeu des vacances en bord de plage et cela serait mentir de dire que ça ne lui plaisait pas. « Je dirais bien le cours de danse pendant qu'on est en forme bien que je doute en avoir besoin. Ensuite petit plongeons dans la piscine pour se rafraîchir, puis détente à la plage pour prendre un peu le soleil des Seychelles et enfin un super massage où je pourrais m'endormir comme une masse. » Oh que oui elle en serait capable si c'était bien fait. Décidée, elle l'était et c'est sur ses paroles qu'elle buvait un peu, levait ses fesses et se dirigeait vers le poste de musique à la recherche d'une Salsa. Quitte à avoir un cours autant bien faire les choses. Mais qui apprendrait le plus à l'autre?



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Move the world for you... + Adéliam.   Lun 24 Aoû 2015 - 20:52

avatar
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H
Voir le profil de l'utilisateur



Je ne suis pas sûr d’avoir pris le bon maillot de bain. Pas qu’il est moche, au contraire, il m’avait plus quand je l’ai vu. Il couvrait davantage qu’un bikini et pourtant, voir Adélaïde dedans le chamboule. Elle est magnifique dedans, c’est encore plus beau quand elle le porte elle. Je me sens bête de bégayer, de ne pas trouver les mots. Je n’arrive pas à comprendre cette perturbation… Je me sens gêné mais je tente de cacher ce sentiment pour ne pas charger l’ambiance de son anniversaire. Je dirige la situation sur nos verres, lui tend le sien pour essayer de plus la regarder, du moins, ne plus regarder tout ce qu’il y a en dessous de ses épaules. Puis, elle a un beau visage, de beaux yeux… Autant les regarder non ? Adélaïde m’a lancé sur le sujet de mon voyage avec Babylone, je me souviens de ce voyage car il est encore frais dans mon esprit. Ce fut un bon moment où j’ai pu côtoyer mon amie Babylone mieux qu’avant. Il faut dire qu’on n’a pas eu énormément d’occasions de se voir par rapport à avant. Notre relation est même devenue plus calme que par le passé. Adélaïde espère voir des photographies : « On peut s’organiser ça un soir, si tu veux, oui ! » Autour d’un verre ou même un apéritif dinatoire. Je continue mon discours et je ris un peu dans mon verre quand elle me demande pourquoi Babylone était dans son élément… Elle me tue cette fille ! « Disons ça, oui mais en plus sexy, quand même ! » J’ajoute cela avant qu’on se décide à sortir, aller sur le balcon pour profiter du reste de soleil avant qu’il ne tombe. Ce n’est pas comme s’il faisait super froid la nuit à Los Angeles toute façon.

Je décide de proposer plusieurs activités à Adélaïde, j’ai envie de la laisser faire ce qu’elle aime le plus au lieu de tout diriger. Plus je parlais, plus elle semblait à l’aise et bien, heureuse pourrais-je essayer de me dire. Et quand elle me répond, je la sens joyeuse et contente. Je ris quand elle m’énumère tout ce qu’elle souhaite. Je me dis que je ne vais clairement pas m’ennuyer avec Adélaïde. « Ce programme me plait bien ! » Même si dans un sens, elle oublie le « repas » mais je tenterais de lui faire manger quelques trucs quand nous serons dans la piscine, histoire qu’elle ne meurt pas de faim. Je tiens à ce qu’elle garde ses jolies formes… Quoi ?! Je viens de penser ça ?! Je me frappe mentalement, je suis désespérant… Je bois quelques gorgées de mon verre quand elle va en direction de la chaine hifi pour la laisser trouver une musique qu’il faut. Je n’ose pas lui dire qu’il y a une playlist prête sur l’ipod qui est branché à côté. Je bois encore un peu avant de me lever et venir à sa rencontre. Je me retrouve dans son dos, mon souffle venant frapper malgré moi et avec douceur son épaule. J’appuie son le bouton de l’ipod pour l’activer : « C’est là, j’étais trop bien préparé pour oublier de mettre de la bonne musique… »

La musique se met en route, les rythmes se font entendre dans l’ensemble de l’appartement. Ma main retombe avec lenteur, passant rapidement sur sa peau nue. Ça n’a rien de sensuel étant donné les mots qui allaient suivre : « On va voir si tu n’as vraiment pas besoin de cours… » dis-je avec un petit sourire, histoire de la mettre au défi… Mon autre main attrape la sienne alors que je m’écarte vers le balcon où nous avions l’espace qu’il fallait pour danser. Je n’attends pas son accord pour entamer la danse, j’espère qu’elle est joueuse…





by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Move the world for you... + Adéliam.   Mar 25 Aoû 2015 - 17:10

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur



Naturellement, elle parlait du voyage aux Seychelles de Liam avec Babylone, une grand blonde extrêmement belle qu'elle ne connaissait ni d’Ève ni d'Adam mais qu'elle avait pu apercevoir via le twitter du jeune homme et via le propre compte de la jeune femme qu'elle avait un peu regardé par curiosité. La curiosité... un jour ça finira par la tuer, mais ça, c'était une autre histoire. Munie de son verre et de son sourire, elle haussait doucement les épaules aux dires de Liam, tirant du liquide alcoolisé dans la paille pour quelques gorgées enchanteresses. « Je pense pas que ça prenne toute la nuit ce que tu as prévu tu sais. On peut les regarder pendant notre pause détente sur la plage si tu veux. » Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple? D'autant plus que regarder de réelles photos des Seychelles les mettrait probablement dans l'ambiance, encore un peu plus, pour imaginer y être. Suite à sa blague sur la femme-poisson et la réponse de brun, la jeune femme ne pouvait s'empêcher de hausser une seconde les sourcils, la tête légèrement penchée. « Tu m'étonnes! » Pour avoir vu la jeune femme en photo, elle pouvait confirmer les dires de Liam. Elle était carrément plus sexy qu'une femme-poisson et Adélaïde ne cachait pas qu'elle la trouvait belle. De toute façon, elle n'avait jamais caché sa bisexualité et ce n'est pas maintenant qu'elle le ferait, ce n'était pas comme si Liam n'était pas au courant de toute façon.

Déterminée à profiter de la soirée et à suivre plus ou moins le programme de son ami, elle se dirigeait vers la chaîne hifi dans l'objectif de changer la musique. Elle avait opté pour le cours de salsa en premier, bien que maintenant qu'elle y pensait, ça aurait pu être drôle de le faire une fois bien alcoolisés mais bon, au moins là, ils étaient assez en forme pour le tenir jusqu'au bout ce cours. Sa présence, elle ne la sentait que lorsque sa respiration calme et posée venait s'écraser contre sa peau mate devenue frissonnante à ce contact invisible. « Parfois ma blondeur atteint mon cerveau, je crois. » Disait-elle pour plaisanter... quoi que. Elle aurait dû se douter que l'IPod n'était pas là pour rien, d'autant plus qu'elle était quand même de la génération née dans la technologie et dans les avancées scientifiques mais parfois, il fallait croire que les habitudes de son adolescence prenaient le dessus. « Tu sais que c'est pas très malin de ta part de mettre au défi une fille qui fait de la danse depuis qu'elle est en âge de marcher. » Provocatrice, jusqu'au bout, tandis qu'elle se laissait guider par Liam vers le balcon. Elle faisait de la danse depuis qu'elle avait six ans, en plus d'être dans un monde mondain qui exigeait ce genre de connaissance. Elle était donc de ses personnes à qui il était rare d'apprendre quelque chose dans son domaine, même si elle était toujours plus friande de nouvelles techniques et de nouveaux pas.

Sans attendre une seconde de plus, elle se mettait à danser avec lui, jouant le jeu de l'élève et du professeur malgré tout. La salsa... une danse où les tourbillons de madame sont de mises et où le rapprochement physique est certain ainsi que la sensualité. Elle avait beau être en maillot de bain, ça avait beau être un jeu, c'est avec tout son sérieux qu'elle dansait, bien capable de distinguer cette parenthèse de la réalité. C'est ce qu'elle faisait, tout le temps, lorsqu'elle dansait. Elle était belle pour la danse, sensuelle à la limite de sexuelle pour la danse, concentrée pour la danse, proche pour la danse. Et pourtant, ses sourires, ses regards, c'était pour lui. Ses hanches qui balançaient, son ventre qui se creusait parfois, ses mains qui frôlaient ses épaules et son torse. Décryptés, ses gestes pouvaient être interprétés bien au delà de la danse et peut-être qu'ils devaient l'être...



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Move the world for you... + Adéliam.   Jeu 27 Aoû 2015 - 1:37

avatar
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H
Voir le profil de l'utilisateur



C’est vrai qu’on a le temps pour les regarder, je ne voulais simplement pas l’embêter avec mes propres vacances. Il faut dire que ce n’est pas non plus génial ce que j’ai fait, ça n’a rien à voir avec les véritables Seychelles. Je décide de secouer la tête positivement en guise de réponse quand elle propose que nous les regardions plus tard quand on se posera sur les transats de nouveau. La conversation défile et après avoir parlé de Babylone, je préfère entamer la discussion sur notre soirée. Je suis un peu à fond pour la soirée, j’ai envie qu’elle passe un merveilleux moment alors que je n’ai pas manqué d’idée pour lui réaliser des activités. La salsa… j’ai su en faire à cause de ma mère, elle a tenu à ce que je danse depuis que je suis tout jeune afin de plaire aux demoiselles, à ce qu’elle disait. Sauf que je n’ai jamais cherché à séduire et ça ne m’a servi que pour les galas ou à certaines occasions comme maintenant. Ce soir, je vais danser avec Adélaïde, j’espère que je n’ai pas perdu trop de notions de danse.

En parlant de ça, la musique vient à se faire entendre, Adélaïde a toujours cette petite phrase qui me fait rire. « Si c’était ta blondeur qui atteignait ton cerveau, je m’inquiéterais sérieusement pour toi ! » dis-je pour la taquiner avant que le jeu ne commence. Un défi, une provocation ouverte à la jeune femme de danser sur cette salsa. Un sourire sur mon visage s’agrandit au fur et à mesure que le défi prend forme. Parce qu’elle pense que je ne le sais pas peut-être ? Je sais parfaitement qu’elle est douée en danse. Je ne suis pas le meilleur dans ce domaine mais je prends des risques. « Je n’ai pas peur de perdre. » dis-je en tenant la main de mon amie alors que nous arrivons sur le balcon. La musique résonne jusqu’à l’extérieur. C’est un peu fort mais on s’en moque, c’est l’anniversaire d’Adélaïde, donc je ne me gêne pas du tout.

Au contraire, avec la jeune femme, c’est un véritable feu qui nait sur le sable. Je me rends compte que mes mouvements sont en parfait réponse à ceux de la jeune femme. Elle est totalement divine dans ses mouvements et j’ai du mal à ne pas être perturbé par son attitude. Ce ne sont pas seulement des mouvements qui se rapprochent et s’éloignent, qui frôlent ou caressent mon corps. C’est une torture que je vis et ça ne me rends pas du tout le meilleur danseur de tous les temps. Sans me rendre compte, la musique se termine pour faire place à une autre. Nous nous arrêtons enfin, le dos d’Adélaïde blottie contre mon torse, ma main sur sa hanche et l’autre tenant sa main. Je sens ma respiration être blindée par la danse rythmée que nous avons eu. Il faut dire qu’Adélaïde ne fait pas les choses à moitié.

J’ai le sourire aux lèvres malgré tout, c’était tout bonnement génial. « Je crois que j’ai perdu mon défi. » Je ris un peu avant d’abandonner sa hanche dans un frôlement pour me mettre en face d’Adélaïde. Je plonge mon regard dans le sien, mon sourire n’arrive pas à décrocher de mes lèvres tellement j’ai passé un bon moment. « ça te dit de boire un autre cocktail pendant que tu te prélasses dans la piscine ? A moins que tu aies envie de faire autre chose… ou de me provoquer à nouveau dans un duel hypnotisant de salsa… » Une petite moue sur mes lèvres trahit évidemment le plaisir que j’ai ressenti de danser avec Adélaïde. En fait, je n’arrive pas vraiment à comprendre ce qu’il s’est passé pendant cette danse. J’ai lu ses regards, ses gestes… Une femme ne m’a jamais regardé comme ça…



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Move the world for you... + Adéliam.   Ven 28 Aoû 2015 - 23:37

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur



Danser. Pour Adélaïde c'était comme marcher, voir, parler, respirer. Comme le cœur qui bat, les poumons qui se remplissent d'oxygène, la lueur dans un regard. Indispensable. Elle ne savait pas s'en passer à l'instar du dessin. Soit l'un, soit l'autre mais ces deux passions totalement différentes, elle arrivait à les équilibrer sans aucun problème. Autant vous dire que le choix de ses études avait longuement été réfléchi, parfois même changé avant de se conclure sur le dessin qu'elle pratiquait depuis moins longtemps que de la danse - et qui avait donc quelques lacunes à combler. Elle ne se considérait pas experte, loin d'être professionnelle mais elle était très bonne dans ce qu'elle faisait, sans aucun doute possible. C'est d'ailleurs ce qu'elle comptait montrer à Liam, lui qui lui avait lancé un défi. Un peu stupide pour le coup, mais tant pis, ce genre de bêtise et de pari perdu d'avance, ça faisait tout son charme quand ça n'arrivait que de temps en temps. Une salsa. Une danse parfois collée-serrée, aux mouvements rapides, endiablés. Elle s'était prêtée au jeu et avait dansé avec toute sa force, sa conviction, son cœur et son âme. Dire qu'elle n'avait pas fauté quelques fois, cela serait mentir. Mais elle s'était donnée corps et âme pour réussir. Essoufflée, collée à lui, la musique s'arrêtait. Son palpitant tambourinait à la porte de sa cage thoracique, prêt à exploser. Sa respiration saccadée était le témoin de cette danse rythmée terriblement bien menée.

Un rire passe le seuil de ses lèvres tandis qu'elle posait son regard sur son ami. « Tu t'es très bien débrouillé quand même, je te rassure. Sans toi, j'aurais réussi à rien. » Parce qu'à l'évidence la salsa était une danse qui se faisait en duo. L'un sans l'autre, ça n'avait aucun sens et ça ne rimait à rien. Elle ne pouvait donc que admettre que sans lui, elle n'aurait pas pu danser non plus. Hochant doucement la tête, elle soufflait un bon coup alors qu'elle relevait ses cheveux, les attachant en queue de cheval haute improvisée avec l'élastique qui trônait toujours à son poignet. « Oui je veux bien un autre cocktail s'il te plait. La piscine nous rafraîchira de l'extérieur et le cocktail de l'intérieur. » Disait-elle en riant. Mouais, c'était vite dit que ça rafraîchisse avec l'alcool mais bon, c'était histoire de dire qu'ils allaient boire quelque chose quoi. Grimpant à la petite échelle de la piscine en bois, elle entrait progressivement à l'intérieur, sourire aux lèvres. « Tu devrais te dépêcher, tu manques un truc, elle est trop bonne. » C'est dingue ce que ça faisait du bien, rendant sa peau légèrement frissonnante un petit instant. Tant pis pour son maquillage, elle s'autorisait à plonger quelques secondes la tête sous l'eau, un vrai bonheur qui se lisait sur son visage dès l'instant où elle remontait. Comme quoi, elle avait beau avoir un père riche comme Crésus, les plus grands plaisirs restaient parfois les plus simples.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Move the world for you... + Adéliam.   Jeu 15 Oct 2015 - 19:55

avatar
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H
Voir le profil de l'utilisateur



Je me crois encore aux Seychelles. Adélaïde dans un maillot de bain qui lui va plus que bien, le sable, la danse, tous les ingrédients d’une soirée digne de ce nom. Je tente de rester modeste sur la qualité de mes pas de danse. Après tout, je ne suis pas un danseur aussi chevronné qu’Adélaïde. La soirée ne fait que commencer…

J’observe la jeune femme encore essoufflée, comme moi, par la danse. J’observe subtilement ses cheveux, son cou, ses gestes. Je me surprends de « trop » la regarder et décide de poser mon regard sur le soleil qui commence à décliner. Elle accepte un nouveau cocktail tout en se dirigeant vers la piscine. Je pars dans le sens inverse pour refaire deux grands verres.

Je ris quand elle m’indique que je rate quelque chose : « J’arrive ! Laisse-moi un peu d’eau dans la piscine, heiin ! » Je laisse le bout de ma langue dépassée de mes lèvres pour la taquiner alors que je reviens vers elle. Je pose nos verres à côté de la piscine puis monte à mon tour sur l’échelle.

« Mince ! Tu t’es mouillée sans moi ! Je vais m’assurer que c’est bien fait ! » Un large sourire sur mes lèvres se dessine petit à petit que je me rapproche de la grande blonde pour glisser mes bras derrière elle pour la soulever et la faire retomber aussitôt dans l’eau. On comprend pourquoi je ne lui ai pas donné tout de suite son cocktail ! Je me cale contre le bord de la piscine avec un sourire à présent satisfait. J’attrape un des verres proche de la piscine pour en boire une gorgée.

« En effet, c’est parfait… » dis-je en me détendant. Pourquoi elle se vengerait hein ?



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Move the world for you... + Adéliam.   Mar 20 Oct 2015 - 3:39

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur



Deux amis, une soirée d'anniversaire, ce n'était que cela. Pourtant elle avait cette sensation d'entrée dans une autre dimension de leur amitié en même temps qu'elle entrait dans la piscine. Elle se sentait regardée, plus que d'habitude, de la part de Liam, elle se sentait même observée, étudiée d'un oeil qui n'avait rien à voir avec de l'amitié mais qui gardait tout de même ce respect certain. Si elle venait de lui lancer qu'il loupait quelque chose vis-à-vis de la piscine, c'est pourtant elle qui avait la sensation d'avoir loupé une étape et une énorme. En général, elle ne se posait pas trop de questions. Il fallait dire ce qui était, elle avait l'habitude d'être regardée, qu'on se retourne sur elle. Elle avait l'habitude d'être clairement et purement matée mais pour le coup, il s'agissait de Liam qu'elle considérait toujours comme un ami. A quel moment est-ce que c'était passé à autre chose? A quel instant dans leurs vies et dans leur amitié cela avait-il basculé? Si elle gardait le sourire, elle ressentait aussi une certaine gêne vis-à-vis de cela, ne sachant pas vraiment comment se comporter face à ses regards. « Non, je vais sauter dedans, faire la baleine avec une énorme bombe et BAM plus de flotte dans la piscine. » Disait-elle en riant un peu, se disant qu'elle aurait le temps de se poser des questions plus tard.

Liam ne mettait alors pas de temps à revenir avec deux nouveaux cocktails prêt à être dégusté! C'est ce qu'Adélaïde pensait en tout cas avant que le brun ne vienne vers elle pour l'attraper et la balancer dans l'eau. Ca, c'était fait... pour une seconde fois! Elle se souvenait très bien qu'il lui avait fait le même coup à la mer lors de la soirée naturiste. « Dit donc, c'est une sale manie de faire ça chez toi. » Disait-elle après être remontée, essuyant un peu son visage et plaquant ses cheveux en arrière. S'installant pas très loin de lui, elle prenait son verre à son tour, s'armant de sa paille pour en boire quelques gorgées. « Je peux te poser une question? » Têtue comme une mule, clairement. Les questions pour plus tard, même si elle se l'était promis, ce n'était pas son genre et elle ne résistait pas à l'envie de les énoncer. Sa curiosité et son envie de savoir étaient piqués à vif et il fallait rendre cette langue moins douloureuse en la débarrassant des questions qui y pendaient. « Je me fais peut-être des films, je deviens peut-être parano et j'ai pas envie de gâcher la soirée avec des questions bêtes mais j'ai l'impression qu'entre nous deux c'est différent depuis quelques temps et j'aimerais comprendre pourquoi et quand c'est arrivé. » Si la question n'avait pas été clairement posée mais elle était facile à deviner. Tout ce qu'elle voulait connaître c'était le déclencheur de ce changement, ce qu'il en pensait. Tout ce qu'elle voulait, c'était en parler pour se libérer, tout simplement.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Move the world for you... + Adéliam.   Dim 8 Nov 2015 - 19:27

avatar
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H
Voir le profil de l'utilisateur




Je lance un grand sourire à Adélaïde, un bien gamin mais démonstratif de mon esprit festif, quand elle parle de ma manie de la jeter dans l’eau. A vrai dire, je trouve ça tellement amusant de la taquiner que c’en est presque un plaisir à chaque fois. J’ai quand même un peu de remord… Un peu… « Le plaisir est pour moi ! » dis-je en riant. Je bois quelques gorgées de mon cocktail et profite de la soirée. Sérieusement, c’est son anniversaire mais moi aussi, je m’amuse bien. En plus, le temps est magnifique ce soir, il y a très peu de vent, juste assez pour qu’on ne meure pas de chaud.

Le silence vient à se faire mais il est vite brisé par la voix de la jeune femme. Elle vient à lui demander si elle peut lui poser une question. Je me serais bien amusé à faire un peu d’humour pour l’embêter mais il semble qu’elle est sérieuse dans sa demande. Mon regard se pose sur la jeune femme, intrigué par sa demande. « Oui, vas-y ! » dis-je naturellement. Je me demande ce qui peut bien la travailler pour prendre cette attitude si solennelle. Quand elle se lance, je me montre tout ouïe. Je ne peux m’empêcher de sourire au fur et à mesure qu’elle parle et même après…

Oui, ça a changé entre nous. Depuis ce jour où elle et moi avions failli coucher ensemble quand elle m’a sauvé de chez Margaux. Je dois dire que depuis, j’ai du mal à retenir qui s’est éveillé en moi. Un éveil qui démontre un attachement qui s’est fait petit à petit sans que je m’en rende compte. Seulement, je ne me sens pas à la hauteur avec Adélaïde. Je sais que ça ne marchera jamais et j’ai toujours essayé de faire l’autruche sur ce que je ressens pour ma part pour ne pas la perdre. Ce serait encore pire que de s’avouer et qu’elle me repousse…

« C’est évident… » dis-je calmement. Je pose mon cocktail sur le côté et je me rapproche d’Adélaïde pour la regarder dans les yeux. « Je serais honnête avec toi, même si je n’ai pas envie de gâcher cette soirée. Oui, ça a changé… Mais… je n’ai pas envie de perdre mon amie. Ce serait idiot pour moi de gâcher notre amitié alors que je sais que je n’ai aucune chance de te plaire… Et je pense que ça fait un moment que c’est ainsi mais que ça fait depuis quelques temps que je m’en suis rendu compte. » On peut mettre des mots là-dessus, non ?

« Tu m’attires Adé, tu es une fille géniale mais je ne pense pas être ton genre et je te mérite pas, c’est tout. J’ai envie de rester ton ami et un ami respectueux… » Je serais certainement envieux de celui qui saura lui plaire mais j’en suis incapable de mon côté. Si elle est heureuse avec lui, pourquoi empêcher son bonheur ?

Je n’ai pas le cœur à rester dans la piscine. « Je vais aller manger un petit truc, histoire de diluer tout ça. » dis-je avec un sourire en m’éloignant d’Adélaïde. J’ai envie de lui laisser un peu de quiétude pour digérer sa réponse. J’espère ne pas avoir gâché sa soirée.




by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Move the world for you... + Adéliam.   Mar 17 Nov 2015 - 22:01

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur



L'art de ne pas choisir les bons moments pour parler des choses, c'était tout Adélaïde. Elle était ainsi, a toujours vouloir connaitre la réponse à ses questions dans l'immédiat, peu importe le moment, peu importe l'endroit. Alors elle lui avait posé la question, elle avait ce besoin de savoir si elle se faisait des films ou non. A vrai dire, elle pensait que cela serait plus difficile à poser et que la réponse à cette question aurait mis plus de temps a clairement s'exprimer. Une fois de plus, Liam l'étonnait. Il jouait cartes sur table comme on dit, il avait opté pour la franchise et le direct et dans un sens, c'était tant mieux. C'était certes étonnant de sa part mais en même temps, ça arrangeait Adélaïde qui n'aimait pas ces personnes qui ont tendance à trop tourner autour du pot. La franchise avait au moins l'avantage d'être claire alors que l'hésitation mettait toujours un petit doute quant à la réponse.

Pour une fois dans sa vie, elle se contentait d'écouter, la tête vide, sans la moindre parole aux bords des lèvres. Elle écoutait, elle enregistrait et surtout, elle ne savait pas vraiment quoi répondre à cela. Quelle idée elle avait eu de poser la question, franchement. Liam était avant tout un ami et même s'ils avaient eu une parenthèse à la maison close, elle n'avait jamais vraiment regardé le jeune homme sous un autre angle et pourtant, même lui l'avait dit, c'était évident. Comme un nez au milieu de la figure, comme un sourire sur le visage de clown et elle, elle ne s'était rendu compte de rien, ou peut-être qu'elle s'aveuglait, allez savoir. Alors elle se taisait tandis qu'il sortait de la piscine. Il ne voulait pas gâcher cette amitié et pourtant, il la fuyait. Il s'éloignait, ne lui faisait plus face et préférait s'isoler, soit disant pour manger et diluer le peu d'alcool qu'ils avaient bu finalement. « Tu crois pas que c'est en fuyant que tu met le pied à l'étrier d'une amitié partie en fumée? » Une question qui n'attendait pas de réponse parce qu'en réalité c'était plus une remarque qu'une interrogation.

Se tournant dans la piscine, elle s'accoudait à son bord de façon à voir Liam sans pour autant sortir de l'eau, le tout après avoir posé son cocktail évidemment. Le sourire qu'elle arborait était doux, rassurant avant qu'elle n'aligne quelques mots. « Ce que je trouve profondément idiot pour ma part c'est que tu dises que je te mérite pas. T'es l'un des mecs les plus gentils et les plus doux que je connaisse alors sincèrement, arrête de te dénigrer, s'il y a bien quelqu'un qui mérite toutes les filles qu'il veut et tout l'or du monde, c'est bien toi. » Haussant un peu les épaules, elle continuait sur sa lancée. « Je peux pas te dire que tout ce que tu as dit c'est réciproque parce que j'ai pas envie de te mentir non plus. Alors je vais être franche. Certes, à l'heure actuelle tu n'es pas la personne qu'il me faut. C'est paradoxal, je sais, mais t'es justement trop gentil et trop doux pour mon caractère de cochon, et c'est peu dire. » Elle riait un peu, histoire de détendre l'atmosphère et surtout parce qu'elle se rendait compte que ce qu'elle venait de dire n'était clairement pas à son avantage mais ça, c'était une autre histoire.

« Mais les gens évoluent, tu es la preuve vivante de ça. C'est pas parce que tu ne me plait pas assez maintenant au point de pouvoir imaginer quelques chose entre nous que tu ne me plairas jamais pour autant. Evidemment, je veux pas non plus que tu fasses ton badboy juste histoire de me plaire, il en est hors de question. Tu es qui tu es et si c'est pas moi, ça sera une autre qui saura t'aimer comme ça et ça sera encore mieux pour toi, je t'assure. » Le pointant un instant du doigt, elle lui faisait soudainement signe de revenir. « En conclusion, tu viens remettre tes fesses dans la piscine. Ne dit pas que je te mérite pas, que tu n'es pas mon genre et encore moins que tu n'as aucune chance de me plaire, comme on dit, on sait jamais. Ensuite non, tu n'as rien gâché, ni la soirée, ni notre amitié, au moins l'abcès est crevé et tout est clair. M'enfin, t'as rien perdu sauf si tu continues à fuir, ça risquerait de me vexer, t'es prévenu. » Attrapant son verre, elle affichait un sourire de circonstances alors qu'elle le tendait vers Liam pour le faire teinter avec le sien. Elle n'avait pas envie d'être un monstre avec lui comme elle aurait pu l'être avec quelqu'un d'autre parce qu'il ne le méritait pas et parce qu'il était son... « Amis? » C'est ce qu'elle espérait en tout cas.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Move the world for you... + Adéliam.   Ven 15 Jan 2016 - 23:44

avatar
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H
Voir le profil de l'utilisateur




Une amitié partie en fumée ? Je me retourne aussitôt : « Elle est pas en fumée, mais un peu consumée ! NU-ANCE ! » dis-je, en essayant de garder un ton plutôt jovial. Je n’aime pas ce genre de discussions. A présent que je m’ouvrais, j’avais plus envie de vivre mes sentiments que d’en parler. Seulement avec Adélaïde, ce n’est pas la peine d’y penser, elle est plutôt farouche ! Je me tourne pour la regarder, accoudée à la piscine… Elle me sermonne ! La grande blonde avoue qu’elle ne voit pas en moi la personne qui lui faut. Trop cochonne … Je suis désolé mais là elle me tend la plus belle perche de l’histoire : « Tu te trouves trop cochonne mais je ne suis pas Musulman, j’aime bien les cochonnes ! » Je lui tire la langue avant de faire une petite moue pour lui montrer que je l’écoute encore. Je la laisse parler, après tout !

Son discours m’agace, m’angoisse, me fait mal et bien des choses encore. Mais j’essaie de rester impassible. Cette image de « trop, gentil trop doux » me colle à la peau quand on ne me connait pas tant que ça. Et je me rends compte qu’Adélaïde ne m’a jamais vu sous d’autres jours. Et il faut dire qu’ils se font rares puisque je ne suis pas quelqu’un de belliqueux. Je plante mon regard vers la grande donzelle et lui rétorque gentiment : « Il n’a pas été demandé que ce soit autrement ! » ‘Amis’ ! Mais je continue : « Justement, tu es juste une amie et je vais vivre une histoire passionnelle et amoureuse, bien que courte, avec ce qui est prévu pour le menu de ce soir ! » je rends cette phrase encore plus sadique quand je sors les quelques plats que j’ai prévu. Et plus je les vois, je les sens, beh… j’ai grandement encore plus faim !

« Tu sais, si tu bouges pas ton petit cul, je crois que je vais être vorace. J’ai trop géré, je crois ! » En toute modestie. J’emmène ma grande assiette dehors pour profiter des dernières chaleurs de l’été et entame mon assiette en piquant avec gourmandise dedans. Je pousse un râle exagéré pour démontrer que c’est encore plus meilleur qu’un bain. Finalement, on a réussi à ne pas reparler de cette histoire de sentiments durant le reste de la soirée. Je ne pense pas que j’aurais tenu si elle avait insisté. Mais je connais bien Adélaïde, elle sait quand il faut s’arrêter maintenant. Je savoure cette soirée bien qu’il y ait eu ce petit moment embarrassant…

FIN



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Move the world for you... + Adéliam.   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Move the world for you... + Adéliam.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Who run the World (girls)
» CNN: Food prices rising across the world
» MOVE SON NAN MIZIK LA
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: