Partagez | 
 

 like a prayer (aurore)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: like a prayer (aurore)   Sam 29 Aoû 2015 - 14:08

avatar
Reese Wayland
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 27
Date d'inscription : 11/02/2014
Prénom : Anaïs/Madness
Célébrité : ANCIENNEMENT PHOEBE TONKIN
Crédit avatar : twisted lips
Messages : 581
Nationalité / origines : Australienne/Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 8ème année en Gynécologie
Job/Métier : Assistante de Paul Bitemignon au L.A Hospital.
Adresse de résidence : Résidence universitaire pour le moment.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Non
Voir le profil de l'utilisateur




Me voilà enfin devant mon lieu favori. Oui, je pense bien que c’est mon endroit préféré. Arrêtée devant la devanture de l’église, je l’observe en souriant. C’est bien l’un des seuls lieux où je peux me sentir en totale sécurité. J’entre dans ce lieu spirituel, en écoutant le bruit de mes pas résonnant sur le sol marbré. Silence total dans l’église. C’est l’endroit où je peux remercier Dieu d’être encore en vie. Même si à la base, je dois le faire en Australie… L’église de Los Angeles est la maison de Dieu, l’une des nombreuses.

Je fais le signe de croix habituel à l’entrée en trempant mon index dans le bénitier. A force, je commence à avoir les mêmes rituels lorsque je viens me recueillir dans cette église. J’allume une bougie, comme si elle représentait mon âme sauvée par le destin. Par Dieu lui-même. En observant les bancs de l’église, je remarque le confessionnal déjà occupé. Je n’ai pas de péchés à avouer aujourd’hui. J’ai déjà tout avoué à vrai dire. Je suis incapable de mentir devant un représentant de Dieu. Et pourtant, le mensonge est l’un de mes nombreux défauts.

Je m’installe au fond de l’église, prenant presque ma place habituelle. Enfin, lors des messes, j’essaie de me mettre un peu plus à l’avant. Je regarde les lieux et me demande comment cela peut être en pleine nuit ou au lever du soleil. Le vitrail réchauffant la froideur de cet endroit au petit matin. Je me sors de ma rêverie, commençant ma prière habituelle en remerciant le Seigneur d’être encore en vie aujourd’hui.






Hear the sirens in the air. All the warning signs were there. When I feel your touch it burns my skin, echoing sublime it spreads within and I should cut all the ties. Let it burn and walk away from you. This predator I let in knows my heart. There's nothing I can do.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: like a prayer (aurore)   Sam 29 Aoû 2015 - 22:33

avatar
Leonor I. Wayland
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 01/03/2015
Prénom : sarah
Célébrité : sophie cookson
Crédit avatar : eugénie la plus parfaite ♥
Messages : 277
Nationalité / origines : mi américaine, mi danoise
Situation : Célibataire
Avec qui ? : son ego. relation exclusive.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : doctorat en littérature française et mineure en grec et latin, huitième année
Adresse de résidence : campus
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ex aurore i. carstairs
Voir le profil de l'utilisateur


Elle n'avait jamais été vraiment croyante. N'avais jamais véritablement imaginé qu'il y avait quelqu'un au-dessus de sa tête, ou sous ses pieds, et qui attendait chacun de ses actes pour les juger. Même si elle croyait bien volontiers qu'il y avait, quelque part, un être omniscient et omnipotent, qui les dépassait tous et était capable de créer. De tous les créer. Après tout, elle voyait difficilement comment des civilisations qui avaient existé des millénaires plus tôt auraient pu croire en des entités, et qu'on se souvienne encore de ces croyances en des temps contemporains. Isis, Anubis, Zeus, Apollon, Diane, Vénus... Ils avaient tous représenté quelque chose pour ds peuples, à un moment de l'histoire. Alors, si désormais, lesdites croyances avaient changé, il s'agissait toujours de quelque chose qu'elle admirait. Respectait, aussi. D'autant plus qu'elle avait toujours apprécié les lieux sacrés, même sans pratiquer. Les églises, les temples, les synagogues, les temples taoïstes, les cimetières... Ils l'apaisaient. L'aidaient à se détendre, et à se vider l'esprit, surtout quand elle virait au noir, tellement la nostalgie l'envahissait. Ce n'était pas un de ces jours-là, même si elle virait au gris depuis son réveil. Elle avait simplement marché sans vraiment se préoccuper de l'endroit où l'emmenaient ses pieds, erré dans la ville sans but, comme elle avait pris l'habitude de le faire. Elle n'aimait toujours pas Los Angeles, mais elle reconnaissait certains charmes à cette cité.

Un peu gauche, elle finit par entrer dans l'église devant laquelle elle s'était arrêtée, et nota qu'elle était presque déserte. Ca lui convenait. Elle ne tenait ni à se confesser, ni à débarquer en plein office, ni à se faire incendier du regard par une vieille mégère qui n'apprécierait pas qu'elle ne respecte pas toutes les rituels de la religion. Tout ce qu'elle voulait, c'était s'installer, et réfléchir en paix. Alors elle s'assit paisiblement sur un banc dans le fond, et se perdit dans ses pensées. Un bref instant, seulement. Parce que son âme d'artiste admirait le jeu de la lumière dans les vitraux, et son esprit curieux observait une jeune femme qui était elle aussi dans l'église, juste à côté, et qui priait. Elle-même n'avait jamais vraiment su comment prier. On lui avait raconté qu'il n'y avait pas besoin de mots; elle avait du mal à saisir comment s'y prendre. Les rares fois où elle avait vraiment essayé, ça avait plutôt tenu en une discussion-monologue. Du genre "Hé, salut Dieu! Comment ça va, aujourd'hui? Tu t'amuses bien, là-haut? Ça doit être long, l'éternité. Si tu as un peu de temps pour toi, et je n'en doute pas, ça te dérangerait de veiller sur ma famille? Histoire qu'ils ne viennent pas te rejoindre tout de suite, tu vois?" Assez risible. Alors elle observait la fille, se demandant comment elle s'y prenait. C'était si fascinant qu'elle n'osait pas aller la déranger dans sa prière. Tellement vrai, contrairement à certaines personnes qui feignaient tout. Admirable. Alors elle laissa ses pensées dériver.


invictus
beyond this place of wrath and tears, looms but the horror of the shade, and yet the menace of the years finds, and shall find, me unafraid. it matters not how strait the gate, how charged with punishments the scroll. i am the master of my fate: i am the captain of my soul. ©️ pathos
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: like a prayer (aurore)   Lun 14 Sep 2015 - 18:27

avatar
Reese Wayland
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 27
Date d'inscription : 11/02/2014
Prénom : Anaïs/Madness
Célébrité : ANCIENNEMENT PHOEBE TONKIN
Crédit avatar : twisted lips
Messages : 581
Nationalité / origines : Australienne/Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 8ème année en Gynécologie
Job/Métier : Assistante de Paul Bitemignon au L.A Hospital.
Adresse de résidence : Résidence universitaire pour le moment.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Non
Voir le profil de l'utilisateur




Prier auparavant, ce n’était pas quelque chose qui était ancré dans ma tête. Mais depuis mon crash d’avion, quelque chose me rapprochait de cet être céleste. Aujourd’hui, je ne peux imaginer une semaine sans passer dans sa « maison » pour lui remercier de cet immense cadeau. Je me vois encore les images de l’avion perdant de la vitesse, puis mon réveil à l’hôpital. Des images que je veux chasser de ma tête pour toujours. Voilà pourquoi je prie toutes les semaines ici. J’ai besoin de sentir ce lien que j’ai crée après ma sortie de l’hôpital. Je suis un miracle j’en suis consciente.

Je termine ma prière par un signe de croix, embrassant le collier que je portais autour du cou et que je ne quitte jamais. La croix du Christ, qui me porte chance depuis ce jour maudit. J’observe l’Eglise, croisant mes mains sur mes cuisses lorsque j’entends un bruit qui me perturbe. Quelqu’un vient d’entrer dans ce lieu céleste probablement pour se recueillir. Ou tout simplement admirer son architecture. Je continue à parler spirituellement au Seigneur, avant de sentir le banc craquer sous un nouveau poids. Une jeune femme vient de s’installer à mes cotés, silencieuse. Cela ne me perturbe pas d’avoir quelqu’un à mes cotés. Au contraire, je suis ravie de voir que de plus en plus de jeunes viennent dans les églises.

Pourtant, je ne sais pas pourquoi mais je sens son regard sur moi. Je me sens observée comme un rat de laboratoire. Embrassant une nouvelle fois ma croix, je stoppe mon recueillement et tourne la tete vers la personne qui continuait de m’observer silencieusement. Bizarrement, je lui trouve un air de ressemblance. Je dois peut-être délirer. Je me laisse glisser sur le banc, pour venir à ses cotés. Avec un sourire un peu moqueur, je lui adresse la parole.

- Vous n’êtes pas une habituée des lieux, je suppose ?





Hear the sirens in the air. All the warning signs were there. When I feel your touch it burns my skin, echoing sublime it spreads within and I should cut all the ties. Let it burn and walk away from you. This predator I let in knows my heart. There's nothing I can do.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: like a prayer (aurore)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
like a prayer (aurore)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» CADEAUX POUR AURORE
» [Cimetière] Funéraille d'aurore
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» Découvert d'une sœur (PV Aurore sanglant)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: