Partagez | 
 

 “... but i survived ... i'm still breathing, i'm alive” – sia furler, alive.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: “... but i survived ... i'm still breathing, i'm alive” – sia furler, alive.   Sam 26 Sep 2015 - 22:13

avatar
Oscar Luccheti
À votre service
À votre service
Age : 21
Date d'inscription : 12/02/2014
Prénom : Ferdi
Célébrité : Thom Morell
Crédit avatar : (c) FA
Messages : 1039
Nationalité / origines : Sicilien (Italien)
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Doctorat en exercice du droit. ("juris doctor" ; 7ème et dernière année)
Job/Métier : Bénévole à l'orphelinat et dans des associations diverses ; il assiste également son frère à faire les comptes pour son salon de tatouage
Adresse de résidence : Eastside, avec son grand frère, Fabio
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : MLTR, YBH, SCS, BSS, PLM, COK
Voir le profil de l'utilisateur


2 septembre 2015.

Bouger, bouger, toujours bouger. Dans la lumière aveuglante, dans la musique assourdissante, appartenir, faire partie de l'image, de l'ambiance, de l'atmosphère, devenir la lumière, l'expérience, l'aventure, le souvenir... S'oublier, toujours s'oublier...

Cela faisait longtemps que je n'étais pas sorti. Cela faisait longtemps que je n'étais pas venu ici. Dans la chaleur rafraichissante, parmi les corps ruisselants de transpiration.

Au départ, j'étais tendu et nerveux.

Je suis toujours tendu et nerveux, au départ.

Lorsque personne s'oublie, difficile de s'oublier. Lorsque personne ne danse réellement, difficile de vraiment s'y mettre, de vraiment danser. Les pieds tapent contre le sol, sans grande conviction, suivant distraitement le rythme des mélodies sans s'y engager pour autant. Les chansons défilent, s'enfilent, se succèdent, de façon presque trop parfaite, presque trop imperceptible... Tant et si bien que le temps continue de défiler sans que personne ne s'en rende compte, sans que personne ne le remarque. Chaque nouvelle mélodie rythme mes pas et informe mes mouvements. La sueur commence à monter, la nervosité s'accroît, ou disparaît... Je ne sais pas trop. Tout ce que je sais, tout ce que je suis, ce sont mes mouvements, et mon coeur...

Et mon coeur, qui, sans cesse, m'encourage à danser.

♪ I'm alive, I'm alive. ♬




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “... but i survived ... i'm still breathing, i'm alive” – sia furler, alive.   Jeu 8 Oct 2015 - 21:24

avatar
Ayden T. Wilson
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 03/10/2013
Prénom : Hush/Elodie
Célébrité : Will Higginson
Messages : 2014
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : 1ere année en Commerce et Marketing - Cours de découverte en musique
Job/Métier : Riche héritier ?
Adresse de résidence : Westwood
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : ShaSha & Riri
Voir le profil de l'utilisateur


Ne jamais arriver avant minuit.

Avant minuit, il n’y a personne et s’il n’y a personne, il n’y a pas d’intérêt. L’intérêt c’est de se fondre dans la masse, de remplir son cœur de musique et de corps. C’est de ne plus se sentir seul lorsque la solitude vous colle à la peau comme une combinaison dont on ne sait plus se défaire, dont on s’épuise à se débattre.

Ici quand l’alcool a assez coulé pour être sociable, pour s’abandonner, ici quand l’ambiance est à son paroxysme, c’est ici que je me sens entouré, réconforté.

Un réconfort temporaire, éphémère peut-être même … Illusoire.
Mais précieux.

Alors je me mêle à la foule, je vais au bar pour reprendre un peu de mon carburant fétiche et que je reviens à la foule.

Je reviens sur mes pas, je bouscule quelqu’un, « désolé » je suis vraiment, sincèrement désolé, toi sur qui mes yeux joyeux se posent et restent accrochés un instant.

Pourquoi ?
Je suis à peu près sûr que je ne le connais pas. Pourtant, je connais cette sensation. L’estomac qui s’échauffe, la respiration qui se coupe, qui se perd, qu’on oublie de reprendre.

Mais déjà, la foule m’entraîne, m’emporte et je le perds du regard. Je ne le chercherais pas.
Où est-il ?


Be honnest, be real ◇©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “... but i survived ... i'm still breathing, i'm alive” – sia furler, alive.   Jeu 8 Oct 2015 - 23:43

avatar
Oscar Luccheti
À votre service
À votre service
Age : 21
Date d'inscription : 12/02/2014
Prénom : Ferdi
Célébrité : Thom Morell
Crédit avatar : (c) FA
Messages : 1039
Nationalité / origines : Sicilien (Italien)
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Doctorat en exercice du droit. ("juris doctor" ; 7ème et dernière année)
Job/Métier : Bénévole à l'orphelinat et dans des associations diverses ; il assiste également son frère à faire les comptes pour son salon de tatouage
Adresse de résidence : Eastside, avec son grand frère, Fabio
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : MLTR, YBH, SCS, BSS, PLM, COK
Voir le profil de l'utilisateur


La foule danse. La foule est folle, incontrollable, incompréhensible. Endiablée. Mon corps, endiablé. Mes pas, endiablés. Tout se déchaîne comme des raz-de-marée. Je déteste la musique. Cette chanson ne bouge pas assez, le rythme n'entraîne pas assez. De la pop générique, de l'électro plastique. Avicii, Calvin Harris... Quelle est la différence? Tout se ressemble, et mes pieds continuent de danser, incapables d'accepter la vérité.

Aveuglément, je danse, je bouge, je disparais, dans mes pensées, un recoin sombre, l'abysse des rythmes de mon coeur et je m'oublie tellement que je finis par avoir l'impression de voler: je ne suis plus ancré au sol, je peux m'évader, mes pas se font légers, autour de moi, rien n'existe et tout disparaît.

Les corps bougent dans une masse arc-en-ciel, les cris embrassent les sons comme une amoureuse affamée, son corps me percute, je me retourne, perturbé. L'obscurité m'aveugle, l'étincelle de ses iris m'aveugle, ce bleu banquise nostalgique. Mes perles émeraudes tombent de leurs orbites.

Désolé.

Attends!

Mais trop tard, il est parti.

Mes yeux redescendent de leur rêverie, s'enfonçant dans la foule sans parvenir à l'y retrouver. J'attends en silence, qu'il revienne, qu'il me reparle... Que sa voix berce mes tympans et leur fait oublier le rythme abrutissant...

Mais rien. La foule, qui avale et engloutit.
Je me sens si submergé que j'ai du mal à respirer.
Au loin, une porte, une issue, la sortie.

Je la vois, mon regard s'y accroche, je m'y dirige, d'un pas féroce.
Je bouscule les gens, involontairement, j'essaie de partir, m'en aller, épouser la nuit, laisser le vent me briser.
On me laisse sortir, enfin, libre et libéré.

Je commence à marcher, à errer, à vagabonder. Sans réellement savoir où j'ai envie d'aller.

♪ I'm still breathing, I'm still breathing. ♬




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “... but i survived ... i'm still breathing, i'm alive” – sia furler, alive.   Dim 18 Oct 2015 - 19:18

avatar
Logan Pearson
En marge, toujours
En marge, toujours
Age : 25
Date d'inscription : 05/04/2014
Célébrité : Julian Schratter
Crédit avatar : Sweet disaster ;; ALASKA (signature)
Messages : 1323
Nationalité / origines : Américain
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : A interrompu ses études à la fin de sa 3ième année de journalisme à UCLA.
Adresse de résidence : Âme vagabonde, Coeur enchainé
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Gia & Madison & Jay & Heather
Voir le profil de l'utilisateur


Une soirée comme une autre. Loin d’elle. Loin de la vie. Loin de toutes logiques qui tiennent mes pulsions en retrait du monde. Ce soir, il n’y a plus rien d’important. Chaque objet, chaque être humain n’est qu’une poussière sur cette planète sordide.

Ce soir, j’ai décidé de me libérer à nouveau des chaines qui ont trop longtemps retenues cette folie. Elle avait un nom cette folie mais je ne m’en rappelle pas. Parce que sa chevelure blonde n’a été en ma présence qu’une petite demi-heure durant laquelle sa langue a déposé dans ma bouche un petit comprimé qui a libéré…

Le fou.

Danser, Boire… Je tombe dans tous les stéréotypes d’une soirée dont je vais devoir m’en remettre sûrement pendant une semaine. Je crois que j’ai changé de partenaire ou elle a fait une coloration en revenant des toilettes, je ne sais pas trop…

Autant dire que je suis dans un état second. A tel point que mon esprit croit voir Pyper. Je ne suis pas sûr alors je me rapproche. Je la vois avec un autre homme, l’embrasser… Je sens mon sang bouillonner, mes poings se serrent…

Puis le visage de la jeune femme se tourne.
Ce n’est pas Pyper.

Je ne vais pas casser ce qu’il se passe entre eux mais de repenser à elle ne me mets pas dans un bon état. C’est alors qu’un mec me bouscule sans même s’excuser ou même jeter le moindre regard sur moi pour montrer le moindre remord. Rien ! Quedal !

Quel fumier !

Je le suis jusqu’à l’extérieur pour lui montrer ce qu’est le respect. Très vite, je le rejoins et le pousse le mur avec une violence non maitrise : « T’as un problème là ?! Il est où le respect là hein ?! Hein ?! » Je me rapproche de lui et me montre d’autant plus menaçants que ma colère est immense. Une colère qui n’est pas forcément causé par l’inconnu… Mais Logan a comme besoin de se défouler et son esprit est inhibé par la drogue de toute morale…




smiling
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “... but i survived ... i'm still breathing, i'm alive” – sia furler, alive.   Mar 20 Oct 2015 - 2:06

avatar
Oscar Luccheti
À votre service
À votre service
Age : 21
Date d'inscription : 12/02/2014
Prénom : Ferdi
Célébrité : Thom Morell
Crédit avatar : (c) FA
Messages : 1039
Nationalité / origines : Sicilien (Italien)
Situation : Célibataire
Avec qui ? : /
Orientation sexuelle : Homosexuel(le)
Etudes/études passées : Doctorat en exercice du droit. ("juris doctor" ; 7ème et dernière année)
Job/Métier : Bénévole à l'orphelinat et dans des associations diverses ; il assiste également son frère à faire les comptes pour son salon de tatouage
Adresse de résidence : Eastside, avec son grand frère, Fabio
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : MLTR, YBH, SCS, BSS, PLM, COK
Voir le profil de l'utilisateur


« T’as un problème là ?! Il est où le respect là hein ?! Hein ?! »

Je cligne des yeux, et je ne comprends pas.

Ma tête tourne, et je ne comprends pas.

Il empeste l'alcool, et je ne comprends pas.

Contre le mur, dos au mur, ses questions, je ne les comprends pas. Et je ne sais pas quoi lui dire, quoi lui répondre. Il semble agité. Il pue l'alcool, ça se sent d'ici. Ses lèvres, si loin de moi, ne peuvent pas masquer l'odeur qui trahit toute son ébriété.

Moi, je ne bois pas.

Je n'aime pas comment les gens agissent, lorsqu'ils sont sous l'influence.

Sous l'influence, les gens perdent contrôle. Sous l'influence, les gens s'abandonnent. Sous l'influence... Les gens se laissent trop facilement aller.

Je n'aime pas perdre contrôle. M'abandonner. Me laisser aller. M'oublier.

– ... Quoi?

Je lui demande, sincèrement. J'essaie de paraître calme, parce qu'on m'a toujours dit que les gens se calmaient plus facilement lorsque la personne en face d'eux ne se mettait pas dans tous ses états.

En réalité, mon coeur bat, à deux cent à l'heure.

Tam... Tam... Tam...

Qui es-tu et que me veux-tu?
crient mes pensées, malgré le silence révélateur de mes mots. Dans l'obscurité, je peine à discerner ses traits. Son visage... Est-ce que je le connais...? Je... Je...

... Non, je ne crois pas, non, je ne le connais pas, non, je...

Qui es-tu?

Que me veux-tu?

Que me veux-tu, sous le voile ténébreux de la nuit?


♪ You lost your nerve and all control
I can feel it, I can feel it and it feels like waiting. ♬




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “... but i survived ... i'm still breathing, i'm alive” – sia furler, alive.   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
“... but i survived ... i'm still breathing, i'm alive” – sia furler, alive.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» anubis ▬ breathing doesn't mean you're alive ; u.c'
» Ethan Nightingal - My head's underwater but I breathing fine
» Kan Ley - Just beacause you're breathing doesn't mean you're alive.
» Mady Riley Rivers-Wilson ;; If you are still breathing maybe it is not such a bad day after all.
» Audrick Randall, Breathing in snowflakes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Il était une fois-
Sauter vers: