Partagez | 
 

 find the right place (clarence)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: find the right place (clarence)   Dim 4 Oct 2015 - 14:52

avatar
Shaé M. Antonelli
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/08/2015
Prénom : Elodie/Hush
Célébrité : stacy martin
Messages : 179
Nationalité / origines : Italienne
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Droit et sciences politiques
Job/Métier : Adjointe du Maire et responsable de la communication - Intervenante à l'UCLA en droit et sciences politiques
Autres comptes : Ayden & Riri
Voir le profil de l'utilisateur


Clarence et Shaé +

C’était tranquillement que Shaé avait fait les deux heures de route qui la séparait encore de Los Angeles. Il pleuvait aujourd’hui et l’italienne ne voulait pas se laisser surprendre par le manque de visibilité ou une glissade sur une fine pellicule d’eau avec sa fille à l’arrière. Et comme si elle ne voulait pas déconcentrer sa mère trop attentive à la route, Valentina avait été des plus sages dans son siège auto, gazouillant et vocalisant de temps à autres sans jamais s’agiter. Clarence avait bien proposé de venir les chercher mais Shaé n’avait pas voulu lui imposer des heures de route. Elle savait son emploi du temps chargé et au fond, ce chemin en solitaire lui avait permis de faire le vide avant les retrouvailles. Des retrouvailles avec le grand blond qu’elle n’appréhendait pas, au contraire, penser au visage malin de son ami l’emplissait d’une certaine excitation. Les retrouvailles qu’elle redoutait réellement, étaient celles avec cette ville, cet environnement si familier qu’elle avait pourtant l’impression de redécouvrir, comme si c’était la première fois, en arpentant les rues. Elle n’était partie que quelques mois, quelques mois qui lui semblaient être passés si vite, trop vite pour que les choses aient changé et pourtant, c’était bien une nouvelle ville qu’elle découvrait, de nouvelles boutiques, de nouveaux restaurants … Une fois arrivée dans le quartier du Northeast qu’elle connaissait bien pour y avoir vécu, Shaé chercha l’adresse de l’immeuble où se trouvait l’appartement qu’elle devait visiter. Après s’être garée dans un trou de souris, l’italienne attacha sa fille autour de sa poitrine grâce à une écharpe de portage et s’assura qu’il ne pleuvait plus dehors pour sortir et aller d’un pas pressé se positionner sous le porche de l’immeuble. Ses yeux bruns cherchaient à travers les rues grisonnantes, la silhouette immanquable de son ami mais sa fille parvenait toujours par gagner de nouveau son attention. Valentina avait levé ses yeux bleus sur elle, deux yeux bleus océans qui lui rappelaient chaque fois ceux de son père … Les deux femmes souriaient dès qu’elles croisaient leurs regards, comme s’il s’agissait d’un jeu. Shaé ne pouvait s’empêcher de sourire trop facilement contaminée par la joie de son bébé. En présence de sa fille, l’italienne présentait un autre visage, plus doux, plus tendre, bien loin de celui qu’elle arborait au quotidien, au travail ou avec de parfaits inconnus, plus froid, plus distant. La maternité l’avait changé, il n’y avait aucun doute là-dessus.



.
.
.
.
love is all a matter of timing
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: find the right place (clarence)   Mer 14 Oct 2015 - 17:35

avatar
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 25
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster
Voir le profil de l'utilisateur






UNDER THE RAIN, ONE SHELTER ROSE.

Si Clarence mettait un point d’honneur à arriver plus ou moins à l’heure lors d’importants rendez-vous, autant dire que lorsqu’il se garait devant le point de rencontre près de dix minutes plus tôt, l’heure devait être grave. Pourtant rien d’urgent à l’horizon, seulement l’euphorie d’être un ami fidèle et serviable auprès d’une jeune femme qui comptait énormément pour elle. Shaé visitait un appartement ce jour-là, après avoir trouvé un job qui la ramenait à Los Angeles. Depuis qu’elle avait quitté le domicile d’Aaron, ils n’avaient pas partagé de réel tête-à-tête léger où ils auraient le loisir de se côtoyer comme deux simples personnes qui tenaient l’une à l’autre. Il n’avait donc pas pu refuser la proposition de l’aider à trouver un logement et il attendait impatiemment dans le siège de sa Range Rover d’apercevoir la silhouette de l’italienne. Les places manquaient devant l’immeuble si bien qu’il s’était posté au coin de la rue, avec une pleine vue sur l’entrée de l’immeuble. D’ailleurs, il ne put manquer pour rien au monde Shaé accompagnée de sa fille Valentina, confortablement enrubannée contre sa mère. Cette vision suffit à susciter deux réactions simultanées : d’abord l’attendrissement de son cœur d’homme puis revint l’étau glacial sitôt que la parentalité effleurait son esprit. C’était très difficile pour lui ces derniers temps et il s’estima soulagé d’être ici finalement plutôt que chez lui. « Bonsoir les beautés. » glissa-t-il de derrière elles après s’être dépêché de traverser sous la pluie la distance qui les séparait. Ses cheveux blonds gouttaient légèrement mais il n’avait pas froid, protégé par un pull léger en coton bleu marine. Par habitude, il salua la mère par un baiser sur le bas de sa mâchoire et la fille par un bisou délicat sur le front. « Mama mia, on sent déjà le charme méditerranéen. Tu l’as prise pour avoir une ristourne sur le loyer ? » Clay laissa échapper un ricanement de ses lèvres avant de s’empresser de lui ouvrir la porte avant qu’elle ne le corrige. « Deuxième étage c’est ça ? Tu es sûre que tu veux pas que je prenne le petit monstre ? » Plutôt que de rendre service à Shaé, c’était un petit plaisir qu’il s’octroyait à lui-même. Finalement il appuya sur le bouton pour appeler l’ascenseur, premier bon point. « Fais-moi vite un topo que j’aiguise mon œil. » Durant ses années étudiantes, Clarence avait connu plusieurs déménagements, tout simplement parce qu’il ne pouvait pas tenir en place et qu’il lui avait fallu plusieurs années pour savoir ce qu’il voulait en matière d’appartement. Voilà plus de 5 ans qu’il était propriétaire et le prochain achat serait décidé pour une maison, éventuellement plus tard. Il pensait donc savoir reconnaître quelques vices et il était hors de question que Shaé ait des mauvaises surprises plus tard. Mais il avait confiance en le jugement acéré de la femme au gros caractère.


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: find the right place (clarence)   Lun 26 Oct 2015 - 21:53

avatar
Shaé M. Antonelli
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/08/2015
Prénom : Elodie/Hush
Célébrité : stacy martin
Messages : 179
Nationalité / origines : Italienne
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Droit et sciences politiques
Job/Métier : Adjointe du Maire et responsable de la communication - Intervenante à l'UCLA en droit et sciences politiques
Autres comptes : Ayden & Riri
Voir le profil de l'utilisateur


Les deux femmes n’eurent pas le temps de s’ennuyer puisque quelques secondes à peine après leur arrivée, la voix familière d’un homme résonna dans l’entrée juste derrière elles. Shaé se retourna pour lui faire face et scruter ce visage qui lui avait définitivement beaucoup trop manqué et qui lui arrachait instinctivement un tendre sourire. Assez proche, Clarence les gratifia chacune d’un baiser avant de démarrer les hostilités avec une boutade de son cru. « Tu penses que je suis le genre de mère à utiliser son enfant pour obtenir des avantages ? » Le ton de sa voix faussement outré laissait volontairement cours à l’interprétation. Shaé était loin d’être cette mère, ni même cette personne qui tirait avantage des autres, mais ça, Clarence le savait très bien. C’était simplement devenu commun entre eux, ce genre de blagues. D’autant plus que la présence d’un enfant pouvait être désavantageuse dans l’obtention d’un appartement. Il y’avait beaucoup de demandes et les agents immobiliers concevaient les enfants comme de potentiels destructeurs de biens. Elle espérait que celui qu’ils allaient rencontrer ce soir soit indulgent. « Je l’ai prise parce que je sais qu’autrement tu m’en aurais voulu toute la soirée ! » A nouveau elle plaisantait, elle savait que Clarence ne lui en aurait pas tenu rigueur mais elle savait aussi que l’homme adorait le bébé et qu’il était toujours infiniment heureux de pouvoir profiter d’elle - ce qui la ravissait en tant que maman. L’italienne franchit les portes que lui ouvrait son ami et s’engouffra dans l’ascenseur, confirmant l’étage. Là et avec précaution, elle détacha l’écharpe nouée autour de sa taille tout en maintenant le bébé à l’aide de son bras. « Tiens … » Murmurait-elle, laissant le bébé bien éveillé se fondre dans les bras du grand blond alors qu’elle repliait l’écharpe pour la fourrer dans le sac à langer qu’elle traînait partout avec elle. « C’est un vieil immeuble comme tu as pu le voir … » Comme le laissait aisément entendre la façade. L’immeuble n’avait rien à voir avec les buildings que l’on trouvait dans les quartiers d’affaires ou avec les nouvelles constructions qui pullulaient un peu partout à Los Angeles et en Californie. Il s’agissait d’un vieil immeuble de charme de quatre étage tout au plus mais qui par ses années pointait peut-être quelques failles. « J’ai beaucoup aimé l’atmosphère qui s’en dégage mais j’ai peur qu’il ne soit pas aux normes ou que les installations fonctionnent pas … Bref ce n’est pas le genre de chose dans lesquelles je suis experte, je me suis dit qu’un regard supplémentaire ne serait pas de trop. » Les portes de l’ascenseur s’ouvraient et Shaé s’avançait sur le palier qui ne comptait que deux appartements, se retournant pour croiser le regard de son ami et lui confier en chuchotant : « Je compte aussi sur toi pour grogner s’il m’annonce un loyer trop élevé … » Le doigt sur la sonnette, l’italienne gratifiait son ami d’un clin d’œil malicieux avant de détourner le regard vers la porte qui s’ouvrait sur un homme d’une trentaine d’année et qui les invitait chaleureusement à entrer. Tous trois pénétraient dans l’entrée qui donnait un aperçu de la pièce principale.
Spoiler:
 



.
.
.
.
love is all a matter of timing
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: find the right place (clarence)   Ven 30 Oct 2015 - 18:38

avatar
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 25
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster
Voir le profil de l'utilisateur






UNDER THE RAIN, ONE SHELTER ROSE.

Shaé n’était certainement pas le genre de mère à utiliser de son enfant pour obtenir des avantages. D’ailleurs, ça n’était pas le genre de femme à user de quoi que ce soit pour obtenir quoi que ce soit. Elle s’était toujours illustrée comment une femme déterminée et ambitieuse qui savait se débrouiller par elle-même. Si elle avait fait appel à lui, ça n’était probablement pas parce qu’elle n’en sortait pas seule mais parce qu’une seconde opinion était toujours plus sage en matière de location immobilière. L’italienne finit par lui révéler qu’elle avait emmené Valentina rien que pour qu’il ait le plaisir de passer un moment avec elle. Elle n’avait pas totalement tort : Clay l’aurait interrogé à propos de son absence mais n’aurait pas été déçu de ne pas la voir. Après tout, elle était encore petite – il se doutait même qu’elle resterait à jamais le premier bébé du groupe d’amis même quinze ans plus tard – et il n’y avait aucune utilité à la faire participer au choix du futur appartement où elle grandirait. L’homme trouvait évidemment triste que Valentina connaisse les peines et les rares joies d’avoir des parents séparés. Élevé dans la famille purement traditionnelle où ses parents continuaient de se prouver leur amour des décennies plus tard, Clarence avait du mal à concevoir une telle situation pour un enfant mais il respectait entièrement le choix de Shaé d’assumer seule son rôle de mère. Tandis qu’elle finissait par céder, il recueillit le bébé avec un empressement presque dévoilé.  « Et tu as fait le bon choix ! » S’exclama-t-il, un sourire déjà destiné à la progéniture entre ses grands bras. Il profita quelques instants de la chaleur émanant de la merveille tout en demandant plus de précisions au sujet de l’endroit qu’ils allaient visiter. Il tenait à être au courant des moindres détails, comme s’il avait consulté l’annonce avec elle, comme si c’était lui qui allait éventuellement s’installer en ces lieux. Déjà, il appréciait le cachet de l’immeuble qui n’était pas à l’image contemporaine et industrielle que renvoyait Los Angeles. Lui vivait dans un énorme building d’une dizaine d’étages, en plein cœur du centre-ville et même si son appartement lui convenait, il regrettait parfois de ne pas avoir une façade aussi charismatique que celle-ci. Ils montèrent à l’étage et Clay prit soin de guetter du regard la moindre anomalie qui pourrait être inhérente à ce type de bâtiment. « Pas de souci, je vais regarder ça. Je ne suis pas un pro mais on sait tous que Burns Senior aime déceler les vices cachés. » Il plaisantait mais il n’y avait rien de pire que son paternel comme compagnon de visite immobilière : c’était un vrai radar qui ne manquait rien, qui abreuvait l’agent de questions toutes plus pointues les unes que les autres jusqu’à ce qu’il ne trouve peut-être l’unique défaut du bien. En tout cas, le grand blond comptait bien ne pas se montrer aussi tatillon, juste minutieux afin que les deux filles puissent reprendre un bon départ à L.A.

« En fait, c’est moi qui vais le convaincre pour la ristourne c’est ça ? » A peine eut-il terminé sa phrase que la porte s’ouvrait sur l’agent immobilier. Fidèle à sa réputation, celui-ci leur offrit un sourire amical et des salutations professionnelles avant de les inviter à entrer. Déjà il commençait à énoncer les caractéristiques de la pièce mais Clay ne l’écoutait que d’une oreille. Tenant toujours aux bras Valentina qui avait décidé de se reposer contre sa nuque, il parcourut la pièce principale de long en large. Il jeta un coup d’œil à toutes les ouvertures, vérifia le vis-à-vis, inspecta les installations électriques. La pièce était lumineuse sans être énormément large et la cuisine aménagée ne coupait pas la surface de la pièce. Il laissa sa paume s’égarer sur le plan de travail qui avait été refait avant de demander : « En terme d’estimation d’énergie, vous êtes à combien ? » Une telle cuisine n’allait pas consommer beaucoup mais elle était certainement la zone qui allait consommer le plus d’énergie. Elles n’allaient être que deux, dont un bébé, et on ne pouvait pas dire que le chauffage tournait à plein régime à Los Angeles où la température demeurait relativement douce pour l’hiver. Se contentant d’acquiescer à sa réponse, il retrouva Shaé qu’il incita d’un geste de la main à la taille à suivre l’agent qui allait faire visiter les prochaines pièces.


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: find the right place (clarence)   Mer 3 Fév 2016 - 21:02

avatar
Shaé M. Antonelli
À votre service
À votre service
Date d'inscription : 23/08/2015
Prénom : Elodie/Hush
Célébrité : stacy martin
Messages : 179
Nationalité / origines : Italienne
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Droit et sciences politiques
Job/Métier : Adjointe du Maire et responsable de la communication - Intervenante à l'UCLA en droit et sciences politiques
Autres comptes : Ayden & Riri
Voir le profil de l'utilisateur


Avec précaution, l’italienne vérifia que sa fille était bien installée au creux des imposants bras de son ami, tirant légèrement sur le tissu en coton de son body pour le replacer correctement. Un réflexe qu’elle tenait de son nouveau statut de mère et qu’elle n’avait jamais eu envers quiconque auparavant. Trop pudique, trop réservée. Shaé avait beau ne pas tenir à grand-chose, Valentina était devenue ce qu’elle avait de plus précieux au monde, le bébé concentrait toute son attention chaque heure de chaque jour qui passait. Même si, en présence de Clarence comme en celle d’Aaron ou de Leaven, elle s’autorisait à être moins attentive, sachant pertinemment que ces trois personnes en prendraient tout aussi soin qu’elle.

Alors, elle se permettait de se concentrer sur l’agent immobilier qui leur ouvrait la porte sur un nouvel intérieur, tout un nouvel avenir pour elle, plein de significations et de symboles. Immédiatement, l’italienne se sentie à l’aise grâce à l’atmosphère chaleureuse qui se dégageait de l’espace et pour cause, l’entrée donnait directement sur un salon raisonnablement grand et sa cuisine ouverte. Les murs blancs laissaient libre cours à une décoration plus colorée que Shaé imaginait déjà. Influencée par ses nombreux voyages et objets rapportés qui s’accorderaient parfaitement à des couleurs chaudes.

Après quelques minutes passées près de la fenêtre à scruter une rue étonnement calme pour la ville californienne, l’italienne se dirigea vers la cuisine où se trouvaient les deux hommes et sa fille. Du bout des doigts elle effleurait le plan de travail pour se caler à côté de son ami qui prenait son rôle très à cœur en inspectant et posant les questions les plus pertinentes dans le cadre d’une visite d’appartement. Satisfaits de la réponse, Clarence glissait sa main à sa taille pour la guider à la suite de l’agent vers une autre pièce. La chambre qu’elle occuperait sûrement au vu de la superficie. « Je pense qu’il y’a assez de place pour mon dressing jusqu’ici tout va bien … » Ironisait-elle tout en jetant un regard espiègle à son ami. L’agent la guidait alors vers la salle de bain privative, un atout que Shaé appréciait particulièrement. Une douche à l’italienne trônait dans un coin, une baignoire dans l’autre le tout carrelé des sols aux murs, ce qui faciliterait grandement le ménage. Convaincue, elle glissait ses doigts autour du bras de Clarence pour le guider à son tour vers la dernière pièce qui deviendrait la chambre de Valentina.

Une pièce lumineuse qui accueillerait aisément un lit parapluie puis un lit d’enfant sans tenir plus de promesses pour d’autres âges. Mais c’était suffisant, Shaé ne se projetait pas plus loin. Pas pour le moment. Elle avait besoin d’un début, d’un commencement, elle ne voulait pas brûler les étapes, elle ne voulait pas devenir propriétaire surtout parce que cela semblait si … définitif. « Qu’est-ce que tu en penses ? » Murmurait-elle à l’oreille de son ami tandis que l’agent donnait ses derniers arguments. Shaé n’avait pas besoin de parler, ses yeux brillants même pudiquement traduisaient tout ce qu’il y’avait à savoir. Elle voulait cet appartement. Elle voulait revenir dans cette ville. Retrouver ceux qui lui avaient tant manqué et démarrer sa carrière. C’était tout ce qu’elle avait voulu durant ses derniers mois.



.
.
.
.
love is all a matter of timing
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: find the right place (clarence)   Dim 28 Fév 2016 - 23:32

avatar
M. Clarence Burns
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Age : 25
Date d'inscription : 11/03/2013
Prénom : Sonia
Célébrité : Chris Hemsworth
Crédit avatar : hepburns
Messages : 1106
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Leaven Campbell depuis deux ans.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé d'un Master en Zoologie
Job/Métier : Soigneur, responsable du secteur félin au zoo de L.A.
Adresse de résidence : Appartement 6859, Garland Avenue, Downtown
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Lysander E. Foster
Voir le profil de l'utilisateur






UNDER THE RAIN, ONE SHELTER ROSE.

Clarence avait l’impression d’être revenu une dizaine d’années en arrière, lorsque lui avait fait l’acquisition de son premier appartement. Lui avait reçu l’aide de son paternel, qui avait non seulement tenu à le lui payer – la seule chose à laquelle il n’avait jamais contribué – mais qui avait aussi exigé d’assister à toutes les visites. Autant dire que plusieurs biens n’avaient pas passé le test de l’œil affuté du militaire alors que lui, tout jeune étudiant, s’en serait bien contenté. Mais il remerciait cette exigence dont il avait hérité et qui lui permettait désormais d’apporter le meilleur pour son amie. A l’époque, ça ne lui avait pas semblé aussi important, aussi crucial pour son avenir que ça devait l’être pour Shaé. Mais il suffisait de jeter un coup d’œil à la merveille qui dormait royalement entre ses bras pour comprendre qu’elle n’était plus la seule personne qu’elle devait assumer. Il posait des questions précises qui n’autorisaient aucun écart à l’agent immobilier. Le regard peu crédule du soigneur aidait peut-être à dissuader l’homme de toute tentative de mensonge ou d’omission et c’était mieux ainsi. Tout lui semblait cohérent et surtout raisonnable. Les murs blancs étaient réellement immaculés, signe qu’aucune humidité ou vice caché n’était présent. Il semblait refait à neuf car l’immeuble datait un peu et n’offrait plus aucune zone à construire. Ce n’était pas du haut standing, du cher et du très moderne comme l’appartement de Clay en plein centre-ville. L’agencement de l’appartement était plutôt rudimentaire mais il y avait un certain potentiel pour l’atypique que Shaé saurait très aisément exploiter. Ils passèrent à la chambre principale qui avait le privilège d’offrir une salle de bains privative. C’était parfait pour Shaé car, elle avait beau être célibataire, c’était une femme avant tout et tôt ou tard elle aurait besoin de son intimité. Valentina allait grandir plus vite que prévu, c’était une vérité qu’il n’avait pas besoin d’évoquer avec elle, certain qu’elle le savait déjà. « Si on ne compte pas les chaussures, peut-être qu’il y a un peu d’espoir oui. » plaisanta-t-il avec un sourire détendu. Il était beaucoup moins circonspect qu’à son entrée, signe qu’il avait confiance en ce que proposait l’agence. A son tour, il laissa traîner ses doigts sur le carrelage sec de la salle de bains. Tout était parfaitement isolé et sur le coup, Clarence se surprit à avoir envie de prendre une douche. Ou de faire prendre un bain à sa nièce adorée. Il ne l’avait jamais fait ça non ? Il choisit de garder cette requête pour plus tard, excité d’arriver enfin à la chambre qui accueillerait l’ange entre ses bras.

La chambre était suffisamment grande pour une petite fille mais guère plus. L’homme ne l’interrogea pas à ce sujet, la laissant seule maîtresse de ses projets. C’était encore étrange de voir Shaé revenir pour de bon à Los Angeles, comme un rêve dans lequel on marchait sur la pointe des pieds de crainte de se réveiller. Il ne fallait pas la brusquer et ils auraient tout le temps d’aborder des sujets moins légers une fois qu’elle aura de nouveau trouvé ses repères. Il écouta d’une oreille distraite les dernières informations de l’agent car la bouche de l’Italienne s’était approchée de son oreille pour recueillir ses impressions. Un sourire en coin volontairement mystérieux apparut sur son visage avant qu’il ne dise, à voix basse : « Et toi qu’est-ce que tu en penses ? » Question rhétorique au vu de la lueur qui brillait dans ses prunelles. Soudain, une sonnerie résonna dans la pièce vide et l’agent s’éclipsa quelques instants pour aller répondre à un appel dans le salon. La main de Clay s’était égarée dans les cheveux de Valentina et il continua de faire le tour de la pièce. « Dommage qu’on ne puisse pas demander à la princesse son avis. » dit-il sur un ton complice. Il jeta un coup d’œil par la fenêtre qui donnait sur un petit parc au milieu d’autres immeubles. « J'aime bien. Ca dépend si tu m’exploites aussi pour l’emménagement ? » Il revint à Shaé pour entourer sa nuque de son bras. « Je pense que c’est parfait. Vous allez être heureuses ici. » Il feignit un profond soupir avant de dire : « Même si c’est pas la porte d’à côté de votre blond préféré. »


And all the helpless souls within her drowned. All save one. A lady. Whose soul is greater than the ocean, and her spirit stronger than the sea's embrace. Not for her a watery end, but a new life beginning on a stranger shore. It will be a love story. For she will be my heroine for all time.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: find the right place (clarence)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
find the right place (clarence)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]
» J'aurai tant aimé être à sa place [PV : Nami]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les logements-
Sauter vers: