Partagez
 

 « Regarde, il gèle ... » aaron et grace.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: « Regarde, il gèle ... » aaron et grace.   « Regarde, il gèle ... » aaron et grace. EmptyMer 7 Oct 2015 - 13:39

Grace W. Nolan
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui

« Regarde, il gèle ... » aaron et grace. Empty



Regarde il le ...
 
Grace et Aaron / Octobre 2015
J’observe mon reflet dans ce miroir qui n’est pas le mien, dans cet appartement qui ne me ressemble pas, appartient à mon cousin. Mes cheveux sont encore mouillés, tombent en baguette contre mes épaules, et je me fais cette réflexion étrange que cela fait trop longtemps que je ne les ai pas coupé, j’envisage de le faire, là, tout de suite avant de me rétracter, un sourire mesquin aux lèvres que je lance à cette Grace qui me regarde encore dans cette glace que je ne reconnais pas. Je sèche mon corps, et m’habille sans prendre le temps d’y penser encore et encore, je me suis levée ce matin, la tête pleine de remords. Une semaine que je suis rentrée, une semaine que je n’ai rien dit, si ce n’est à Kai, et à la faculté. Dans laquelle d’ailleurs je n’ai pas encore foutu un pied.

En arpentant l’appartement, je réalise bien vite que mon cousin n’a pas dormi ici, et je réalise que c’est surement une habitude à présent pour lui. Me fais une piqûre de rappel sur le fait que j’en ai loupé, des choses. C’est ça, quand on décide d’oublier le monde. Quelques minutes, je reste là, dans le canapé avant d’attraper les clefs de ma voiture qui m’a gentiment attendu ici le temps que je mette de l’ordre dans ma vie. Mon téléphone en main, je tapote vite fait, quelques mots qui je sais, feront plaisir à l’intéressé. « Je vais le voir. » Je l’ai supplié de ne rien dire, et malgré ses jérémiades au sujet de mes bêtises, il a accepté, parce que malgré ses différences, mon grand frère m’a compris. Comme il le fait depuis toujours en me bordant de son amour.

Elle met quelques minutes à démarrer, ma voiture, comme si elle aussi pouvait m’en vouloir d’être partie trop longtemps, d’avoir délaissé autour de moi les gens. Mais j’arrive à l’avoir, à l’usure, le moteur fait un drôle de bruit, mais il me rassure. C’est un son que je connais, que mon père lorsque j’étais petite m’a chanté. Et quand j’arrive devant sa villa, je me débine un peu, je crois. Je coupe le moteur, rassure mon cœur. Sors de l’habitacle rassurant, et m’avance vers sa porte les bras ballants. Mon index s’écrase sur sa sonne, un léger laps de temps, et se croise mes doigts pour qu’il ouvre la porte, et me prenne dans ses bras.




Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Regarde, il gèle ... » aaron et grace.   « Regarde, il gèle ... » aaron et grace. EmptyMer 7 Oct 2015 - 19:13

Aaron Campbell
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

« Regarde, il gèle ... » aaron et grace. Empty

L’horloge décorative, accrochée à l’un des murs blancs de la grande pièce à vivre principale, indique dix heures passées déjà. L’atmosphère est calme dans ce salon lumineux, et seul un léger fond de musique classique vient se supplanter à cette scène paisible. Seul, ou presque… Si l’on tend les oreilles, l’on peut entendre quelques babillages fréquents n’exprimant autre chose que la découverte du monde, ou bien quelques pages de journal qui se tournent au fil des minutes, signe que le lecteur feuillette activement son périodique.

Devenir père, ça change un homme. La plupart des hommes, en tout cas, et davantage ceux qui assument pleinement leur nouveau rôle. Aaron est de ceux-là. Mature et responsable, il a évolué avec sa fille et l’une de ces évolutions consiste bel et bien à avoir une horloge intégrée dans la tête. Ainsi, quand il sent le moment venu – et ça ne trompe pas – il abandonne sa lecture, quitte son fauteuil favori et va retrouver son bébé à quelques pas de là, occupé à assembler des formes les unes aux autres avec plus ou moins de succès. Assise avec le dos droit comme un I, Valentina cesse tout mouvement et lève son visage curieux vers celui de son père d’abord, puis vers ses grandes mains qui lui montrent une nouvelle fois l’exemple. Le cube dans le renfoncement en forme de carré. Comme ça, et pas autrement. Néanmoins, il n’est pas dit que l’enfant s’en fasse une propriété fondamentale dès aujourd’hui. Et puis, de toute façon, l’heure est la sieste. L’homme lâche bientôt le jouet ludique pour attraper sa progéniture dans ses bras et c’est avec sa tendresse habituelle qu’il la transporte jusqu’à son berceau. Là, bien à son aise, la petite fille continue de babiller un moment en attendant de trouver le sommeil – celui qu’elle va vite devoir trouver, elle le sait – pour satisfaire son père. Tout aurait pu se passer sans la moindre encombre si seulement la sonnette n’avait pas retenti soudainement.  

Sachant sa fille en sécurité dans son lit, le trentenaire descend au rez-de-chaussée et se dirige vers la porte en se demandant de qui il peut s’agir. Shaé aurait prévenu par un message ou un appel, une mystérieuse pudeur étant de nouveau de mise entre eux. Clarence, peut-être ? A travers le judas, c’est une toute autre personne qu’Aaron découvre. Une qui a disparu il y a de cela quelques mois, sans prévenir, avant de se plonger dans un silence radio aussi frustrant qu’inquiétant pour le photographe. Grace est de nouveau là, derrière cette porte. Aaron lui en a longtemps voulu, mais de quoi ? D’avoir été elle-même ? Fougueuse, entière, indomptée et libre. Il l’a toujours connue ainsi, et c’est à cette fille-là qu’il s’est depuis longtemps attaché. Quand il ouvre la porte, son regard dur et déçu se plante aussitôt dans celui de la brunette. Il ne bouge tout d’abord pas. Il ne dit rien non plus. Il la regarde juste ; ses yeux, son visage, ce qui a changé, ce qui est resté inchangé. Vivante, indemne. Elle est là, face à lui, et il sait que son cœur lui demande de la prendre dans ses bras, contre lui, pourtant… La peur et la rancune qui ont été siennes pendant de longues semaines à son sujet ne parviennent pas à s’effacer aussi rapidement. Ses doigts s’agrippent à la poignée de la porte et il inspire profondément avant de dire, sur un ton plus attristé que rancunier :

─ Tu pourras féliciter ton frère. Il a refusé de me dire quoi que ce soit à ton sujet. Enfin au moins je savais que tu étais en vie… quelque part.

Que dire de plus ? Son cœur a parlé. Il est possible qu’il en veuille un peu à la légendaire fierté de Grace.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Regarde, il gèle ... » aaron et grace.   « Regarde, il gèle ... » aaron et grace. EmptyLun 12 Oct 2015 - 19:39

Grace W. Nolan
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui

« Regarde, il gèle ... » aaron et grace. Empty



Regarde il le ...
 
Grace et Aaron / Octobre 2015
Les minutes me semblent des heures, des tortures, et je sais qu’elles pourraient parfaitement m’avoir, d’usure. Je me sens vieille devant cette porte, vieille comme je ne l’ai jamais été, honteuse aussi, je ne peux plus le nier. Parce qu’il a du s’imaginer le pire, devant le fait que personne n’ait rien voulu lui dire. Personne étant … Mon frère, évidemment. Mon sang. Et je sais qu’Aaron est celui qu’a bien voulu me donner la vie. Alors, je me dis, que j’ai fait une erreur, que j’aurai du écouter mon cœur. Ces nuits où lorsque j’étais au bout de monde, j’ai fait semblant de ne plus être en vie, ces nuits où j’ai voulu oublier tout de ma vie.

Puis enfin, elle s’ouvre, cette porte, et son visage s’offre à moi. Et sa peau, ses yeux, ses bras, qui ne me cajolent pas. Mes frissons qui m’emportent un peu plus vers le fond, et mon impudence, synonyme de ma triste assurance. Je garde la tête haute, quand je devrai la baisser, je fais semblant, et je jure, ne rien regretter. Jamais. Et je reste muette parce que son regard en dit bien assez des choses, parce que je ne saurai même pas comment ajouter un mot, ou plusieurs, d’ailleurs. Mais c’est lui qui le brise ce silence, c’est lui qui me permet à nouveau d’entrer dans la danse. « Tu pourras féliciter ton frère. Il a refusé de me dire quoi que ce soit à ton sujet. Enfin au moins je savais que tu étais en vie… quelque part. » Et ça brûle en moi, comme un serpent que je suis trop, que je ne suis pas. Ma langue tente mes lèvres une fraction de seconde, avant que je ne décide de faire un pas vers son monde. « Je peux entrer ? » M’excuser, te dire à quel point, je peux être désolée. T’expliquer, que j’étouffais, que j’avais cette impression de crever. « A moins que ton but soit de m’incendier dans la rue ? » J’y suis préparée, à la vérité, je m’y suis préparée au moment où j’ai décidé de rentrer.




Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Regarde, il gèle ... » aaron et grace.   « Regarde, il gèle ... » aaron et grace. EmptyMar 13 Oct 2015 - 15:39

Aaron Campbell
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

« Regarde, il gèle ... » aaron et grace. Empty

Il n’est même pas étonné de la réaction de Grace, suite à ses mots un brin rancuniers. Comme si rien ne s’était passé, comme si elle n’avait pas disparu du jour au lendemain, la jeune fille s’avance et a, au moins, la politesse de demander si elle peut entrer. Demande qui aurait pu être des plus correctes, si elle n’avait pas été accompagnée aussi vite de paroles réprobatrices. Comme toujours, le monde tourne comme elle veut qu’il tourne. Et pour ceux que cela pourrait déranger, ils n’ont qu’à se taire et à accepter en silence la tournure des événements. Malheureusement pour Grace, Aaron ne fait plus partie de ces gens-là, qui n’ont pas encore appris à apprivoiser le côté tumultueux et fier de l’étudiante. Lui au moins sait sur quel pied danser avec elle, et ses décisions ne vont pas toujours dans son sens à elle. Il ne manquerait plus que ça, pourrait-on l’entendre dire.

─ Au contraire de toi, je sais discuter calmement d’un sujet sérieux. Ne me la fais pas à l’envers Grace.

Comme reflet de ses mots, il adopte un ton plus sérieux et plus grave en s’adressant à elle. Durant un moment, il lui barre la route entre l’encadrement de la porte et la regarde longuement, sans rien ajouter. Un regard dur et moralisateur, ancré aux yeux plus sombres et rebelles de la brunette. Oui, évidemment il lui en veut. Pour avoir disparu ? Pas tant que ça. Plus pour l’avoir laisser s’inquiéter alors qu’elle allait sans doute bien et qu’elle menait simplement son train de vie ailleurs. Il sait qu’elle n’est plus une enfant et ne la traite plus ainsi, mais en retour, un peu de confiance et du savoir vivre serait de mise après tant d’années à s’être côtoyés, n’est-ce pas ? C’est probablement ce rappel à l’ordre qu’il tente de lui exprimer en l’observant un long moment et en lui bloquant le passage. Mais le prendra-t-elle en compte à cet instant-là, plus tard, ou bien jamais ?

Finalement, il s’écarte et la laisse entrer. C’est à la fois une décision rassurante et à contrecoeur pour lui. Il a peur de le regretter d’ici quelques minutes car la personnalité de feu de Grace est rarement prévisible et ça, il ne le sait que trop bien. Après avoir refermé la porte derrière lui, il se retourne vers l’impétueuse et lui adresse quelques mots sur un ton plus doux.

─ Valentina essaie de dormir en haut. Si tu as quelque chose à me dire, essai de le faire sur un ton calme.

Et il reste un moment planté là, face à elle, dans cette entrée de la taille d’une chambre, ne sachant quoi dire de plus pour l’inciter à parler. Car si elle est venue jusqu’à lui après autant de temps, c’est sans aucun doute pour parler. Elle ne serait pas assez idiote pour penser y échapper.


Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander. Maupassant
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Regarde, il gèle ... » aaron et grace.   « Regarde, il gèle ... » aaron et grace. EmptyMer 28 Oct 2015 - 17:40

Grace W. Nolan
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui

« Regarde, il gèle ... » aaron et grace. Empty



Regarde il le ...
 
Grace et Aaron / Octobre 2015
« Au contraire de toi, je sais discuter calmement d’un sujet sérieux. Ne me la fais pas à l’envers Grace. » Toute petite, réduite, à néant, et lui, bon sang, il me semble aujourd’hui si grand. J’en avale difficilement ma salive, et je n’aime pas cette idée, de me sentir comme une merdeuse et lui comme le grand frère que j’ai trahis alors que j’avais toujours chanté que jamais je ne le ferai. Quelques secondes de plus, je me hais, je me tais. J’attends simplement qu’il me donne le droit d’entrer, qu’il arrête de me lancer ce regard qui traduit à quel point il a pu m’en vouloir, de ne pas lui avoir parlé. D’être partie, sans même me retourner. Je m’en veux, tu le sais ? Mais le fait est que j’avais besoin, d’être déconnectée. Puis, tu me connais … J’en fais qu’à ma tête, ce n’est pas une nouveauté.

Puis le graal quand tout à coup, il se décale. Au moment même où je pensais devoir faire demi-tour, de ne plus pouvoir le regarder en face un jour. Il a cette force, de me faire ravaler ma fierté, d’avoir le pouvoir de me faire taire, et d’oublier mes manières. « Valentina essaie de dormir en haut. Si tu as quelque chose à me dire, essai de le faire sur un ton calme. » Je le jure, je n’avais pas prévu des cris, seulement quelques larmes. Puis j’ose faire le premier pas pour rentrer chez lui, difficilement, à dire vrai, cette impression dans les tripes que je ne suis plus que bonne à vaciller. Mes prunelles reconnaissent certains objets et pourtant malgré cela, ici, je me sens comme le plus idiot des étrangers. Je mords mes lèvres quand je sens mon nez me piquer, combien de temps, Aaron, combien, avant de t’avouer à quel point tu as pu me manquer ?

« Elle va bien ? » Sa fille évidemment. Je l’espère, je l’imagine grassouillette, rieuse, et heureuse. Et mes yeux s’accrochent à cet instant-là à quelques clichés, qui mettent en star le dit bébé. Elle est magnifique, comme chacune de mes pensées avaient pu l’envisager. Ca me fait sourire, de savoir que son père, déjà, à immortalisé ses plus beaux rires. Mon corps se retourne, se confronte au sien, quand je passe ma main sur mon visage et que je sais que c’est à moi de commencer, pas les hostilités, mais plutôt ce qui ressemble à des excuses détournées. « Je … » perds toute assurance devant ses yeux bleutés. « J’ai fait le tour du monde, tu le savais ? » Et moi, je suis consciente que non, il ne sait pas, mais je ne sais plus quoi dire, et mon cœur n’espère plus, de sa part, un sourire.





Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Regarde, il gèle ... » aaron et grace.   « Regarde, il gèle ... » aaron et grace. EmptyMar 3 Nov 2015 - 23:00

Aaron Campbell
Aaron Campbell
À votre service
À votre service
Age : 28
Date d'inscription : 09/05/2013
Prénom : Eugénie
Célébrité : Henry Cavill
Crédit avatar : Aurore ♥
Messages : 6116
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplomé en photographie à l'UCLA.
Job/Métier : Photographe en studio indépendant, au A. Campbell Photography.
Adresse de résidence : Villa luxueuse dans le Westwood, en bord de mer.
Autres comptes : Alice et Andreas
http://anothercastlebuilder.tumblr.com/

« Regarde, il gèle ... » aaron et grace. Empty

Il la réduit au silence, et Grace, face à l’autorité naturelle d’Aaron, ne sait plus vraiment sur quel pied danser. A l’époque, ce n’était pas comme ça. Les premières années, tout du moins, celles où il n’y avait que Micah qui comptait aux yeux du grand brun. Et puis aujourd’hui, la tendance s’inverse petit à petit. Il y a certes une amitié qui perdure entre deux hommes, mais il y a aussi et surtout cet attachement persistant entre un adulte déjà bien émancipé et une jeune fille qui regrette toujours son enfance… La maturité d’Aaron se confronte ce soir encore à la fougue de Grace. Il réalise à quel point ils ont évolué, chacun de leur côté. Qu’elle en a fait du chemin depuis ses quinze ans, mais qu’il lui en reste encore à faire avant de réussir à se stabiliser dans sa vie, à tout point de vue.

Quand elle s’inquiète de l’état de Valentina, les traits du trentenaire se détendent et ses yeux sur elle s’adoucissent aussitôt. Cette enfant a elle aussi davantage creusé le fossé qui se trouve entre eux aujourd’hui. Mais pour autant, Aaron ne se détachera jamais de Grace. Jamais, jamais il ne la laissera tomber.

─ Je crois qu’elle va bien. Elle n’arrive pas encore à me répondre quand je lui demande, fort malheureusement… répond-il alors, avec une douce complicité qui reprend vie.

Grace se retourne et va chercher le regard du photographe, prêt à écouter tout ce qu’elle aura à lui dire. A vrai dire, il n’attend que ça et ce serait une frustration pour lui que d’avoir affaire à une Grace mystérieuse.

Le tour du monde…
Ce bout de femme ? Ça a de quoi le surprendre sur le coup.

─ J’aurais aimé le savoir, finit-il par déclarer, sur une petite voix.

Puis il s’avance vers elle, sans la quitter du regard, car il y aura dans le sien des réponses à ses questions, peut-être.

─ Tu es partie avec ton copain ?


Vois-tu, mon petit, tout dépend de l'aplomb, ici. Un homme un peu malin devient plus facilement ministre que chef de bureau. Il faut s'imposer et non pas demander. Maupassant
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Regarde, il gèle ... » aaron et grace.   « Regarde, il gèle ... » aaron et grace. EmptySam 14 Nov 2015 - 17:50

Grace W. Nolan
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 28
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui

« Regarde, il gèle ... » aaron et grace. Empty



Regarde il le ...
 
Grace et Aaron / Octobre 2015
Je m’enlise et me perds dans tout ce que je voudrai lui dire, lui raconter, je me sens vide, et rien ne parait clair. Je cherche des couleurs que j’ai perdues il y a quelques mois quand j’ai oublié de vivre en accord avec mes croyances, mes envies, et chacun de mes désirs inavoués. Tu ne vois pas comme ça fait mal Aaron tout ça ? Tu ne vois combien le monde m’a paru grand, mais si petit à la fois. Parce que dans tout ce que j’ai vu, je n’ai pas appris, je n’ai pas réussi, à trouver la solution, dans chaque étoile, je voyais son prénom. Et revenir au moment où je pensais que ça allait, ça m’a fait comprendre, que de la plaque, j’en étais totalement à côté. Il me parle de sa fille et j’en souris, je me demande pourquoi ça ne me surprends pas de le voir aussi bienveillant envers elle, ou tout du moins, de le deviner, ce n’est pas comme si c’était quelque chose de compliqué.

Mes prunelles se perdent à mesure que je découvre par des photographies, ce que j’ai pu manquer, les bébés, qu’on se le dise, ne m’ont jamais attendris, mais la sienne, ça fait un peu mal d’en avoir loupé une partie. « Elle est magnifique. » Comme s’il ne le savait pas, ma gêne me dégoute, crois-moi. Alors je renchéris au sujet de mon voyage que je révèle enfin et attends sa réaction. Elle ne met pas longtemps à arriver, forcément, comment pourrais-je le blâmer. Des questions, il doit en avoir des milliers. « J’aurais aimé le savoir » Je le sais. Alors je soupire parce que je ne vois pas ce que je pourrai ajouter d’autre. Lui le fait pour moi et même si ce n’est pas ce que je voudrai en premier, je savais que je devrai y passer. « Tu es partie avec ton copain ? » Sonne le glas. Ma main va nerveuse se frayer un chemin dans ma tignasse épaisse quand retrouvant une habitude que je ne pense pas pouvoir revendiquer, je me laisse tomber dans son canapé. La tête entre les mains. « Après le mariage … » J’ai explosé, je ne savais plus quoi faire, je n’étais depuis le début pas douée pour une relation normale. « Je. » Je mordille ma lèvre parce que je tente de faire du vide dans mon esprit. « J’ai eu l’impression que mon enveloppe corporelle était la seule chose qui m’empêchait de m’éparpiller. » Je ne suis pas certaine qu’il comprenne quoi que ce soit, et je m’enfonce dans mes explications bancales qui ne ressemblent à rien, si ce n’est pas grand-chose. « Je suis partie seule. » Je ne m’en plains pas, c’était ce que je voulais, redevenir moi.




Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Regarde, il gèle ... » aaron et grace.   « Regarde, il gèle ... » aaron et grace. Empty

Contenu sponsorisé

« Regarde, il gèle ... » aaron et grace. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
« Regarde, il gèle ... » aaron et grace.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regarde dans ton jardin avant de regarder dans celui des autres.
» Mountain Trail - Grace W. Nolan & John D. Collins
» Regarde moi et dit moi que rien n'à changer. [Apple]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Aaron Dutra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers: