Partagez
 

 « voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zayleen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: « voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zayleen.   « voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zayleen. EmptyDim 17 Fév 2013 - 19:20

avatar
Invité
Invité

« voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zayleen. Empty

Ce matin, Colleen avait ouvert les paupières en sursaut. La raison ? Pour le moins surprenante, était l’heure. Oui, l’heure. Son réveil affichait cinq heures et demi tapantes. Heure à laquelle l'étudiante ne se réveille, pour ainsi dire jamais. Seulement aujourd’hui, elle était contrainte de renoncer à de douces heures, niché dans les bras de Morphée pour retrouver un très bon ami, dans le parc de l’école. Avec Thaïs, elles se retrouvaient sur beaucoup de points, et s’entendaient à merveille ; elles faisaient autant de conneries que des gosses de cinq ans. Tout semblait dérisoire lorsqu’elles étaient ensemble, comme ces matins, où elles se retrouvaient sur le terrain, pour se défouler un peu -Colleen étant une grande adepte de footing et autres sports-. La seule chose qui contrait l’enthousiasme de l'américaine, c’était vraiment, vraiment l’heure. La preuve en est ; elle s’était levée en retard, malgré l’ardente sonnerie de son réveil. Les yeux mi-clos, sa crinière d'un blond cendré ébouriffée, Colleen se leva en trombe. Elle fit virevolter les draps de son lit, ôta la nuisette qu'elle portait en guise de pyjama, et courut dans la salle de bain pour y prendre une douche .. glaciale. Ce n’était visiblement pas son jour. Frigorifiée, elle se dépêcha de se préparer et de dévaler les escaliers, avant d'arriver non sans peine sur le lieu de son rendez-vous. Au final, même si le départ avait été abrupt, Colleen ne se sentait que mieux après les deux heures passées avec son amie. C'était une façon de prendre une sacrée dose d'oxygène avant de se retrouver dans un de ces cours d'anatomie qu'elle n'aimait pas particulièrement. En principe, la jeune fille se trouvait plutôt dans le fond de la classe, avec ceux qui désirent être au calme. C'était une place en or, puisque faire du zèle était presque l'hymne de ceux qui squattaient tranquillement ces bancs et a contrario, suivre le cours demeurait possible, encore faut-il que la motivation y soit. Et si quelqu'un comprenait très bien Colleen sur ce point, et sur tous les autres, c'était évidemment celui qu'elle considère comme son frère, Zayn. Un petit fou en herbe, au même titre qu'elle, et qui était un peu comme son double, son jumeau. Elle avait peu de temps pour elle mais quand elle en avait elle le passait toujours avec lui. Liés comme les deux doigts de la main, leur amitié avait survécu à tous les obstacles qu'ils avaient pu rencontrer au cours de leur vie respective. C'était donc tout naturellement qu'elle se retrouvait là, au beau milieu d'un cinéma. Elle souriait, heureuse de pouvoir revenir aux sources le temps d'une soirée, pouvant relâcher un peu la pression des cours qui pesait sous ses épaules, surtout ces derniers jours. Elle venait de se tournée, le regard vers les affiches postées aux murs. Elle ne savait absolument pas quoi aller voir d'autant plus qu'elle était plus sciences-fictions et que là... il n'y avait pas ce genre de films. Heureusement que c'était pour être avec Zayn ou elle serait déjà partie. Elle poussait un soupire alors que celui-ci arrivait derrière elle et se retournait furtivement par peur « Merci noble chevalier de venir me secourir pour trouver un film à la hauteur de mes exigences. » Plaisanta-t-elle avant d'attraper un gorgée du précieux coca qu'elle tenait entre les mains. Ceci dit elle n'en buvait plus autant qu'auparavant. Déjà parce qu'elle avait beaucoup de travail et ensuite parce que cela la rendez hyperactive alors qu'elle est naturellement très calme. « Non mais arrêtes de te foutre de moi ou je te ridiculise devant tout le monde et tu sais mieux que personne que j'en suis capable. » Souriait-elle, la voix arrogante.
Revenir en haut Aller en bas
 
« voilà qu'aujourd'hui il est le gardien du sommeil de mes nuits » ♦ zayleen.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» Bijoux d'hier, bijoux d'aujourd'hui...
» Statistique de gardien
» gardien prospect
» ❝aujourd'hui j'ai décidé d'être sociable ... ah tiens, salut connard !❞ ► BLYTHE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers: