Partagez | 
 

 RUN OR DIE (Grace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: RUN OR DIE (Grace)   Lun 12 Oct 2015 - 16:36

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur



Faire les boutiques. C'est une chose qu'Adélaïde avait l'habitude de faire et d'autant plus pendant le weekend. Elle avait beau ne plus être Jane, cette fille dont l'apparence était le principal atout, elle n'en restait pas moins coquette et friande de fringues, aimant prendre soin d'elle. C'est pour cette raison qu'elle était dans ce magasin aujourd'hui et pour une fois, c'était un magasin relativement accessible à tous. Non pas qu'elle n'allait plus dans les magasins de luxe mais elle arrivait dorénavant à se dire qu'on pouvait aussi trouver de jolies choses dans les boutiques plus classiques sans avoir à débourser un salaire entier d'un ouvrier pour une veste. Alors elle était là, à fouiller dans les vêtements comme n'importe qui le ferait, plus ou moins enthousiaste de ses trouvailles. Quelques vêtements en main, elle semblait concentrée sur le choix d'un vêtement mais ses yeux voguaient dans le magasin à la recherche d'un vendeur ou d'une vendeuse.

Pourtant, ce n'était pas sur une personne de l'établissement que ses yeux s'arrêtaient mais bien sur une silhouette qu'elle connaissait pour l'avoir croisée de nombreuses fois. Grace Nolan. Elle aurait pu l'ignorer, elle aurait pu la quitter du regard pour mieux trouver quelqu'un pour l'aider dans son choix mais ce n'était pas ce qu'elle avait fait. C'est d'abord son instinct qui avait agit et parlé, ses pieds qui l'avaient menée à côté de la brune de retour. « On fait un deal. Tu quittes la ville de nouveau et en retour, je te casse pas les dents pour lui avoir brisé le cœur. » Elle avait beau savoir qu'elle se mêlait de ce qui ne la regardait pas, elle s'en fichait. C'est son amitié et la peine qu'elle avait ressentie pour Andreas qui la poussait à agir de cette façon, c'est la rancœur qui la poussait à menacer Grace de ses paroles et de ce regard froid et noir qu'elle posait sur elle. Elle n'était pas ravie de la voir là.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: RUN OR DIE (Grace)   Lun 12 Oct 2015 - 19:59

avatar
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 25
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur




Run or die ...
 
Grace et Adélaïde / Octobre 2015
« Je n’en voulais pas. » Les choses n’ont pas changé, c’est tout ce que son acte me rappelle, que j’ai toujours autant besoin de son aide, qu’il coupe mes ailes, celles que j’ai voulu déployer, le jour où je me suis tirée. « Grace, tais-toi. » Mais je me soupire, parce que non, je n’en voulais vraiment pas de son argent. « Je vais le dépenser en connerie. » C’est tout ce que je trouve à lui répondre, par besoin de démontrer que j’en ai fini d’être aidée, assistée. Je veux vivre par mes propres moyens, je veux respirer, putain. « Profite pour t’acheter des habits dans ce cas. » Et là, je ne comprends pas, mais pour le connaitre, je sais, que ça ne va pas tarder à être expliqué. « Tu as minci, je sais pas ce qu’on bouffe au bout du monde, mais je veux pas d’un fil de fer comme sœur. » Je ne suis pas du genre à faire attention, mais quand je constate que mon t-shirt est un peu grand, je réalise qu’il a raison. « T’es con. » Oui, réellement. « Moi aussi je t’aime. » Oui, tellement. « Mhm. » Et c’est tout ce que je suis capable de lui sortir, en tant que merci, sachant pertinemment que je n’ai toujours pas grandit.

Alors je prends la direction d’un centre commercial, peu importe lequel, afin d’exécuter la demande de mon ainé. Mes yeux voguent ça et là, repèrent quand en fait je ne vois pas forcément les choses face à moi. Mes œillères non retirées et ce depuis bien des jours, et quand je commence à laisser aller mes pensées vers des ailleurs que j’ai visité cet été, une fille se plante devant moi. Un visage que je reconnais et qui à l’inverse des amis que j’ai laissé ici, ne semble pas enchanté de me voir sur le sol américain, à dire vrai. « On fait un deal. Tu quittes la ville de nouveau et en retour, je te casse pas les dents pour lui avoir brisé le cœur. » Mes paupières se relèvent vers elle, quand malgré moi, un sourire s’étend sur mes lèvres. Je n’ai franchement jamais su si on s’entendait bien elle et moi. Et toutes les réactions de l’univers tournent présentement dans mon esprit, j’avoue envisager tout et intérieurement, je ris. Parce que lui hurler au visage ne servirait à rien, parce que ça ne ferait qu’accentuer cette sensation de chagrin. Mes prunelles se détournent d’elle quand je prononce simplement « Fais gaffe, poupée, tu pourrais y laisser tes ongles manucurés. » Briser le cœur … Jane ou Adélaïde tu devrais être la première à savoir qu’on fait tous des erreurs.





Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: RUN OR DIE (Grace)   Lun 12 Oct 2015 - 23:51

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur



La voir ici, ça la répugnait plus qu'autre chose. Qu'est-ce qu'elle foutait là, sérieusement? Elle n'avait pas assez fait de dégâts pour revenir de la sorte tel un cheveu sur la soupe? Pensait-elle vraiment qu'elle pourrait les fuir éternellement et faire comme si de rien n'était? C'est l'impression qu'Adélaïde en avait lorsque ses yeux s'étaient posés sur elle. Faire les magasins, faire comme si tout va bien, comme si rien ne s'était passé de tragique dans cette ville si grande et pourtant si petite à la fois pour qu'elle la croise ici. Parce que oui, c'était tragique et surtout pour Andreas visiblement. Si à l'échelle mondiale, une peine de cœur n'a rien de tragique, de son côté Adélaïde avait vu son meilleur ami décliner, se détruire, en vouloir au monde entier à tel point qu'ils en étaient venu aux mains. La blonde tenait Grace pour responsable de tout cela et peu importe qu'elle ait raison ou tort, elle estimait qu'elle n'avait rien à foutre là et ne tardait pas à lui faire savoir à coup de menace. Sullivan était ainsi. Sa colère prenait souvent le dessus et sa façon de l'exprimer était toujours tranchante et percutante, d'autant plus avec des personnes qu'elle n'appréciait guère ou plus.

Elle aurait très bien pu aimer Grace, elles auraient pu être très amies, elle en était persuadée, si seulement cette dernière n'avait pas commis l'erreur de blesser celui qui compte le plus dans la vie de l'Argentine. Une seule erreur oui mais c'était celle à ne pas faire. « Je suis pas sûre d'être celle qui y laisserait quoi que ce soit si tu veux mon avis. » Et même si elle le voulait pas, elle lui donnait. Ça aussi c'était une spécificité de la jeune femme, dire ce que les autres ne veulent pas forcément entendre, s'imposer. Même Andreas avait subit cela, c'était pour dire. « J'aurais du m'en douter que tu reviendrais comme une fleur, telle l'innocente victime de l'amour que tu es. Les sentiments forts entraînent de forts regrets et remords, pas vrai Grace? » Parce qu'elle connaissait toute l'histoire, qu'elle n'en avait eu qu'une version, certes, mais qu'elle savait que l'excuse des sentiments trop forts effrayants ne pouvait être que vrai qu'ils soient dit par l'un ou pas l'autre des protagonistes. « Il y a pas que moi qui a compris que Grace et Garce avaient la même définition dans le dictionnaire, tu sais. Il a pas besoin de toi, tu ferais qu'empirer les choses alors casses-toi définitivement, il est bien mieux sans une abrutie qui a ruiné plus d'un an de sa vie en lui faisant croire qu'elle tenait à lui. » Parce que dans la version qu'elle avait eu, la vision du mariage de son cousin avait suffit pour qu'elle s'en aille et aux yeux de la blonde, c'était aussi ridicule que dégueulasse d'utiliser une excuse aussi bidon pour quitter quelqu'un.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: RUN OR DIE (Grace)   Mar 20 Oct 2015 - 21:34

avatar
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 25
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur




Run or die ...
 
Grace et Adélaïde / Octobre 2015
Et alors que je me retourne déjà afin de virer de mon esprit son intrusion, elle décide qu’elle n’en a pas fini avec moi … « Je suis pas sûre d'être celle qui y laisserait quoi que ce soit si tu veux mon avis. » Mes prunelles bleutées s’ancrent dans les siennes tandis qu’une pensée idiote me chante qu’elle semble réellement vouloir jouer à chat avec moi. J’étais pourtant persuadée qu’elle avait compris que cela ne m’intéresse pas. Que ce n’est pas devant elle que je dois me justifier de ce que j’ai fait à Andreas. « J'aurais du m'en douter que tu reviendrais comme une fleur, telle l'innocente victime de l'amour que tu es. Les sentiments forts entraînent de forts regrets et remords, pas vrai Grace? » Mes sourcils dans un automatisme se froncent, choquée des mots qu’elle utilise en guise de fronde. « Il y a pas que moi qui a compris que Grace et Garce avaient la même définition dans le dictionnaire, tu sais. Il a pas besoin de toi, tu ferais qu'empirer les choses alors casses-toi définitivement, il est bien mieux sans une abrutie qui a ruiné plus d'un an de sa vie en lui faisant croire qu'elle tenait à lui. » J’ai soudainement des envies de remettre les choses en place, de lui préciser quelques détails, qui sont, avouons-le, pas le genre qu’on doit négliger. C’est juste pour ça que je prends le temps, que je le perds, encore, pour une histoire de sentiment. « Otes-moi d’un doute … » Clairement. « Je suis en train de pleurer devant sa porte pour le voir me reprendre ? » Jamais, ô grand jamais, je ne le ferai. Plutôt vomir mes tripes dix fois, que d’aller présenter une quelconque once d’excuse à Andreas. Je ne suis la victime de personne, n’accepte aucun bourreau, je suis maitresse de mes choix, c’est ce que tout le monde ne comprend pas.

« Soit dit en passant. » Parce qu’elle croit vraiment que je vais la laisser m’insulter sans broncher ? « Quand on a couché avec … quoi ? La moitié des hommes de la ville ? Les trois quart ? » Je l’attaque sur un sujet que je ne connais qu’à moitié, mais elle a fait la même avec moi, alors je ne regrette même pas. « C’est pas terrible de traiter quelqu’un de garce, tu vois ? » Je ricane de moitié, en secouant le visage, parce que pour le coup, j’en ai déjà marre de nos enfantillages. Je suis déjà fatiguée alors que ça ne fait que quelques jours que je suis rentrée. Et j’en veux même à mon frère, pour son argent, pour son envie de me faire sortir et en même temps rester. Son fric, c’est au bout du monde que j’aurai voulu le dépenser. « T’en fais pas pour son cœur, je te le laisse. »  Et de notre amour, je m’en déleste.



Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: RUN OR DIE (Grace)   Mer 21 Oct 2015 - 4:20

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur


Aveuglée par la colère, elle avait des œillères. Non pour le plaisir, peut-être plus pour la punition, elle voulait intérieurement lui tuer sa journée, son moment de plaisir à faire du shopping exactement comme elle avait foutue en l'air sa relation avec son meilleur ami. Pourtant parfaitement consciente qu'elle n'avait pas à se mêler de cette histoire, elle n'arrivait pas à s'arrêter, comme poussée par une force intérieure, probablement celle de l'amitié, celle de venger Andreas d'une bien moindre façon vis-à-vis de l'acte d'abandon mais le principe était là. Ses mots s'alignaient, ne s'arrêtaient plus. Dans un sens elle voulait lui faire du mal et dans l'autre, plutôt inconsciemment, elle se sentait retenue. Ce n'était pas à elle de faire cela, d'autant plus qu'elle n'avait eu qu'une version de l'histoire et que sa curiosité piquée voulait connaitre l'autre son de cloche et pour ça, mieux valait éviter de l'envoyer paître trop fort. « Je t'ôte ce doute mais j'ai pas non plus parlé d'aller pleurer devant sa porte pour quoi que ce soit. Toi et moi, on a un point commun: on le connait très bien. Tu devrais savoir que d’apparaître dans son champs de vision suffirait à lui faire du mal et t'en as bien assez fait. Avoue que c'est pas très malin de faire les boutiques dans son quartier. » Parce que c'est bien à Downtown qu'il habitait et même qu'ils habitaient. Dans le genre provocant, elle pouvait pas mieux faire.

Un rire plutôt nerveux passait alors les lèvres d'Adélaïde à la prochaine réflexion de Grace. Elle ne riait pas jaune parce qu'elle était fâchée de cette remarque parce qu'elle avait loin d'avoir tort et elle le savait, mais elle riait plutôt parce qu'elle n'était pas la première et ne serait pas la dernière à lui dire ce genre de choses alors franchement, à ce niveau-là, elle n'en était même plus touchée. « Certaine assume plus que d'autre. » Le regard insistant, les mots n'avaient pas besoin d'être expliqués pour être compris, elle le savait. « Soit dit en passant, quand on ne connait absolument rien du pourquoi et du comment, on la ferme. » Qu'on la critique quand on connait son histoire, elle pouvait l'accepter mais là, non. Peut-être qu'Andreas lui en avait parlé, notamment lorsqu'elle s'était enfuie de l'hôpital et qu'il s'était inquiété mais il avait probablement parlé de maladie sans rentrer dans les détails. « Ce que tu as pas l'air de comprendre, c'est qu'il n'y a rien a laissé. T'as tout embarqué, que tu le veuilles ou non. » Le cœur d'Andreas, son sourire, sa confiance envers la gente féminine et les sentiments amoureux. Tout avait disparu, il ne restait que la méfiance, la colère et la rancune. A tel point, qu'elle ne préférait même pas se pencher sur ce que Grace avait sous-entendu quant au fait de lui laissé son cœur, à elle tout particulièrement, parce que connaissant sa relation avec Andreas, elle trouvait cela extrêmement petit et mesquin de sa part.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: RUN OR DIE (Grace)   Mer 21 Oct 2015 - 11:47

avatar
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 25
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur




Run or die ...
 
Grace et Adélaïde / Octobre 2015
« Je t'ôte ce doute mais j'ai pas non plus parlé d'aller pleurer devant sa porte pour quoi que ce soit. Toi et moi, on a un point commun: on le connait très bien. Tu devrais savoir que d’apparaître dans son champs de vision suffirait à lui faire du mal et t'en as bien assez fait. Avoue que c'est pas très malin de faire les boutiques dans son quartier. » Je hausse les épaules, et j’avoue intérieurement que je n’avais pas pensé à ce détail là, je voulais simplement m’ancrer dans une réalité qui aurait pu ressembler à ce qu’il y a trois mois j’ai quitté. Mais à l’évidence, j’ai eu tort, je n’avais pas pris en compte les gens et leurs remords. La rancœur à mon égard, qui les dévore. Mais comme en moi coule cette fierté, je me permets de lui rétorquer. « On est en journée, normalement, il est censé bosser. » Voilà ma seule justification et même moi je la trouve un peu con.

Lorsque je me permets ouvertement de la juger, comme elle le fait avec moi depuis de longues minutes déjà, elle se met à ricaner, et ça m’ulcère, me donne franchement de l’urticaire. « Certaine assume plus que d'autre. » Oui, d’accord, ok, j’ai assimilé, je suis la pute qui l’a brisé. Autre chose ? « Soit dit en passant, quand on ne connait absolument rien du pourquoi et du comment, on la ferme. » C’est alors à mon tour de rire, parce que c’est contre elle que je vais les retourner ses dires. Innocemment, je souris, au final, et déjà en pensées, trouve mes prochaines paroles d’un délice, à son égal. « Et si tu prenais tes conseils pour toi-même ? » Une simple idée, normalement pas trop difficile à effectuer. Je lève mes doigts pour ouvrir des guillemets imaginaire quand d’une voix se rapprochant de la sienne, je réitère. « Quand on ne connait absolument rien du pourquoi et du comment, on se la ferme. » Abaisse mes bras, la hais un peu, à ce moment là.

« Ce que tu as pas l'air de comprendre, c'est qu'il n'y a rien a laissé. T'as tout embarqué, que tu le veuilles ou non. » Et le mien de cœur, dans l’histoire, on s’en soucie ? Le mien, on le pleure ? On lui murmure que tout ira bien, quoi qu’il arrive ? Qu’il se réparera d’avoir trop aimé, et de ne pas avoir su le faire de la bonne façon ? D’avoir eu avec lui une centaine de contradiction ? Non, le mien on l’oublie, on se dit que je n’ai absolument rien ressenti. « Je m’en moque, tu vois ? » Je prends mon rôle, celui que le monde me donne, celui qu’on me doit. « Il a pas quinze ans, il s’en remettra. » Et je ferai semblant, d’aller bien, d’aller de l’avant.




Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: RUN OR DIE (Grace)   Mer 21 Oct 2015 - 22:03

avatar
Adélaïde J. Sullivan
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Date d'inscription : 06/01/2014
Prénom : Aurore
Célébrité : Nina Agdal
Crédit avatar : Cocaïne
Messages : 3254
Nationalité / origines : Argentino-Américaine
Situation : Célibataire
Avec qui ? : avec modération...
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Etudiante en dessin (3ème année)
Adresse de résidence : Dowtown avec Andreas. Habituellement au 92 Main St, Santa Monica; CA 90405; USA
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Leaven S. Campbell & Emma B. Castello
Voir le profil de l'utilisateur


Que voulez-vous qu'elle réponde à cela? Elle jouait sur les détails, elle jouait sur la situation. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien en savoir de toute façon si Andreas était au boulot ou non? Il était possible qu'il soit en congés ou autre. Elle n'allait tout de même pas lui dire qu'elle surveillait ses faits et gestes de loin? Secouant doucement la tête, elle ne répondait rien parce que c'était ridicule et qu'elle savait très bien que Grace elle-même devait se trouver bête à sortir ce genre d'excuse bidon. Elle avait fauté en venant traîner dans le quartier comme si de rien n'était, point final. En revanche, pour la suite, elle pouvait bien y répondre, levant même un sourcil, comme si tout cela était évident. « Allô, tu te souviens de moi? Tu sais à qui tu parles? Je suis sa meilleure amie, il m'a forcément raconté d'autant plus quand il s'en ait pris à moi par ta faute, j'ai forcément demandé des explications. Il y a un moment donné où il faut redescendre sur terre, cocotte. Alors non, mes conseils je les prendrais pas pour moi pour ce coup-là parce que j'en sais bien assez pour en parler contrairement à toi qui attaque sur un point dont tu ignores tout. » Ou presque, elle imaginait qu'Andreas lui avait peut-être touché un ou deux mots à son sujet mais sans plus.

« Je l'ai bien remarqué ça puisque c'est toi qui est partie. » Qu'elle s'en moquait, qu'elle n'en avait rien à faire. A vrai dire, elle se demandait même si elle s'en était soucié ne serait-ce qu'une seconde pour agir de la sorte, fuir et mieux revenir comme si de rien n'était, même si son retour n'avait visiblement rien à voir avec Andreas. « Continue de t'en moquer, c'est mieux. » Pour tout le monde, mais ça, elle devait s'en douter. C'est sur ses mots qu'elle lui tournait les talons, sur un regard peu enclin à l'amitié aussi. Cette fille, doucement mais sûrement, elle la haïssait.



- La beauté doit naître et mourir
chaque jour pour demeurer
digne d'être aimée. -
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: RUN OR DIE (Grace)   Dim 8 Nov 2015 - 11:34

avatar
Grace W. Nolan
Héros(ïne) d'antan
Héros(ïne) d'antan
Age : 25
Date d'inscription : 25/05/2013
Prénom : Lilou
Célébrité : Alexis Knapp
Crédit avatar : Eléa ♥
Messages : 2073
Nationalité / origines : Américaine
Situation : En couple
Avec qui ? : Ses regrets
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Architecture, athlétisme.
Job/Métier : A la recherche d'un emploi
Adresse de résidence : Chez Kai, pour l'instant.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur




Run or die ...
 
Grace et Adélaïde / Octobre 2015
En l’observant, je cherche dans ma mémoire à quel moment, à quel moment j’ai bien pu vouloir qu’elle me raconte les détails de sa souffrance et sa véhémence. Je suis presque certaine, de n’avoir rien demandé. Que ma bouche à ce sujet est bel et bien restée scellée. Cependant, elle ne semble pas encline à me laisser tranquille. Non bien loin de là, je réalise quand elle ouvre à nouveau ses lèvres pour une tirade sans intérêt, qu’elle est décidée, à – juste – me faire chier. « Allô, tu te souviens de moi? Tu sais à qui tu parles? » Je le sais, et ma jalousie maladive voudrait hurler, qu’elle est celle que je n’avais jamais pu égaler, dans son cœur, pas vrai ? Je vais vomir, si personne ne l’empêche de parler. « Je suis sa meilleure amie, il m'a forcément raconté d'autant plus quand il s'en ait pris à moi par ta faute, j'ai forcément demandé des explications. » Et là, je dois quoi ? Avoir pitié d’elle parce que sa souffrance s’est laissé transparaitre dans des gestes un peu trop lestes ? Moi aussi, quand je suis partie, il aurait bien aimé me frapper, je n’en fait pas toute une histoire. N’en broie presque pas du noir. « Il y a un moment donné où il faut redescendre sur terre, cocotte. » Et pourtant elle ne sait rien, elle n’a que sa version, ignore ce qui pouvait se passer en moi, lorsqu’il était proche de moi. Et sa suffisance, je voudrai la faire taire maintenant, parce qu’elle me fatigue, à l’usure. « Alors non, mes conseils je les prendrais pas pour moi pour ce coup-là parce que j'en sais bien assez pour en parler contrairement à toi qui attaque sur un point dont tu ignores tout. » Et je secoue le visage, négativement, en soupirant, parce qu’elle m’exaspère et je me demande ce que je fais encore ici. Alors pour mettre un terme à ses délires, je précise que « J’en ai rien à foutre. » Totalement. D’elle, de lui, de cette mascarade. Et de moi, aussi.

Et je me répète lorsque je lui dis que je m’en moque, au cas où elle n’aurait pas compris. « Je l'ai bien remarqué ça puisque c'est toi qui est partie. » Est-ce que je vais devoir y penser toute ma vie ?  Sérieux, je ne suis pas la première fille au monde à laisser tomber un garçon ? J’aimerai bien qu’on arrête de faire comme si j’avais provoqué la pire apocalypse de la vie. « Continue de t'en moquer, c'est mieux. » Mais quand ai-je laissé entendre que j’allais faire autrement ? Ils me fatiguent, ces gens. Ceux qui pensent tout savoir, ceux qui croient ressentir mieux. J’ai presque envie de lui faire part d’une de mes pensées. De lui demander, si elle sait ce que ça fait, d’aimer trop fort, au point de se dire qu’on va finir par crever. De se dire que si l’autre s’en va il n’y aura plus personne, plus rien à ramasser. D’avoir cette conviction étrange … Que l’autre ne vous aime pas de la même façon. De se penser en permanence, con. Mais au lieu de répondre, je répliquer, de vouloir choquer son âme si pure comparée au portrait de la pétasse qu’elle vient de me dresser. Je me concentre à nouveau sur les habits, sachant que je ne vais rien trouver de mieux ici. J’aurai voulu m’arracher la peau, pour ne plus ressentir tous ces maux.
Personne ne semble vouloir croire, que moi aussi, je souffre, dans cette histoire.

Euh ... Sujet terminé ? mdr Arrow



Tu vois ce moment entre le sommeil et le réveil,
ce moment où on se souvient d'avoir rêvé ?
C'est là que je t'aimerai toujours,
c'est là que je t'attendrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: RUN OR DIE (Grace)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
RUN OR DIE (Grace)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amazing grace
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» Grace Asthon
» Grace De Slewer
» Ho ! Bas sa alors ! Une nouvelle amie. {PV Thalia Grace}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP :: Terminés-
Sauter vers: