Partagez
 

 Are you kidding me? [Jessper]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Are you kidding me? [Jessper]   Are you kidding me? [Jessper] EmptyMer 14 Oct 2015 - 20:30

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui

Are you kidding me? [Jessper] Empty

Are you kidding me?
JESSIE & PYPER  


« Carte d'identité mademoiselle. »
J'espérais sincèrement au fond de moi que ce n'était qu'une vaste blague. Est-ce que j'ai la gueule d'une fille qui n'a pas encore atteint la majorité ? Est-ce que sérieusement me demander ma carte d'identité pour une simple flasque de vodka est nécessaire ? J'avais la haine, j'avais envie de tout casser, j'avais cette irrépressible envie de tout envoyer valser. J'étais pas bien en ce moment, j'étais ailleurs, j'étais loin. Cet été, comme beaucoup, j'avais fait n'importe quoi au point de plus me retrouver moi-même, je suis perdue, complètement paumée. Alors si fuir les problèmes c'est fuir mon frère je l'ai fait : j'ai fui. Sans me retourner, trop occupée à me faire passer pour une pseudo-clubbeuse de bas étage qui passe son temps à faire le tour des bars tous les soirs comme une pochtronne. Mon rythme de vie avait pris une nouvelle dynamique, une mauvaise dynamique.

Une passade, simplement une passade, ça va passer.

Mais tout m'énerve putain, et ça, ça ne passe pas, ça passera peut-être sûrement jamais qui sait. Je tendis ma carte d'identité, les yeux pleins de colère, noirs de haine en attendant qu'on vérifie mon âge. Je me mordillais ma lèvre inférieure, jusqu'à mordre l'intérieur de ma joue. Quand le vendeur me rendit ma carte, je partis sans dire un mot, faisant claquer les talons de mes bottines sur le sol, pressant le pas en rangeant soigneusement l'objet de mes désirs du moment. Le vent fouettait mon visage, et la fraîcheur de l'automne refroidissait mon corps encore embaumé par la chaleur de ma rancœur. La seule chose dont j'avais envie c'était d'être seule, mais quand je le suis.. Je suis à ce moment-ci, faîte de contradictions qui me tourmentent et me piègent. Je pris alors une petite rue déserte pour commencer à rentrer chez moi, afin de débuter l'empaquetage de toutes mes affaires. Ouais, ça c'était l'une des meilleures choses que j'avais pu faire depuis juillet : déménager. Partir de cette maison qui me rappelait sans cesse les moments que j'avais pu y passer. Mes yeux bloquèrent sur une petite vitrine toute scintillante, rappelant les jours heureux de l'enfance. Mais je fus tirée de mon émerveillement quand je sentis mon sac me quitter sous la main d'une tierce personne. C'est quoi ce bord.. ? « Enfoiré, putain, mon sac! » Le temps que je puisse me retourner je vis  qu'il avait déjà pris quelques mètres d'avance en courant à toute allure. Je me mis à sa poursuite – déjà perdue vue les chaussures que j'avais aux pieds et le temps que je mettais pour arriver au bout de la rue.

Merde. J'ai tout perdu, mon portefeuille, mon téléphone, mes livres de cours, mon appareil. Tout.



Are you kidding me? [Jessper] 9gga
I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Are you kidding me? [Jessper]   Are you kidding me? [Jessper] EmptyMer 4 Nov 2015 - 0:31

avatar
Invité
Invité

Are you kidding me? [Jessper] Empty


Tu devrais vraiment penser à dormir de temps en temps, ton inattention t’as couté une cible facile, tu l’as laissé passer. Manger serait une bonne idée également, il faudrait déjà que tu arrives à faire une bonne journée de travail pour te l’autoriser. Ta  démarches est lente et décontractée, les mains dans les poches de ton bombers noir de marque, l’air fier comme toujours. Tout est calculé dans ton attitude, te fondre dans la masse est ton principal objectif lorsque tu es en recherches. Un simple regard suspect pourrait te couter plusieurs coups et tu ne peux pas te le permettre ces derniers temps. Plus personne ne veut t’héberger, ils disent que tu causes trop de problèmes, du déjà vu pour toi. Il semblerait que tu ais un don pour décevoir les gens, chose à laquelle tu t’es bien sur habitué au fil des années. En passant devant le tabac tu te sens obligé d’aller acheter un petit paquet de clopes, même dans ton boulot on a droit aux poses. Ton cul se pose lourdement sur le banc le plus proche et tu t’en grilles une en observant toujours la foule modérée qui t’entoure.  Quelques minutes de lèche vitrine plus tard quelqu’un pique enfin ton attention. C’est son visage qui t’a interpellé d’abord, puis tes yeux ont inévitablement glissé sur le reste de son corps. Elle n’a pas l’air pauvre et son sac semble plutôt lourd, deux points faisant d’elle ce que tu recherches. La chasse commence alors et tu presses le pas pour te retrouver quatre ou cinq mètres derrière elle, quelques piétons vous séparant. Elle s’arrête dans une épicerie, tu sais être patient et attend toujours en retrait. Mademoiselle se décide à reprendre sa route, tes pas s’emboitent dans les siens, jusqu’à ce qu’elle tourne dans une ruelle que tu connais. Le moment se rapproche rapidement, ton moment, cette seconde où tu dois être le plus rapide possible. Son attention est prise par la vitrine qu’elle contemple et tu te rapproches doucement. Ta main serre le sac sans l’alerter, tu le fait glisser un peu plus et prend tes jambes à ton cou. Tout ça en l’espace de quelques secondes. Le temps qu’elle comprenne tu es déjà loin. Au bout de la rue tu vires à gauche et regarde rapidement le contenu du sac. Une flasque sur des livres de cours et un appareil photo. Les talons de la fille claquent toujours dans la ruelle, si tu voulais partir tu serais déjà loin. La voilà qui arrive. « Hé c’est à toi ça ? » Tu agites l’alcool devant son visage. « Tu comptes te saouler pour aller en cours ou t’as un problème ? » L’éclat de ton sourire pourrait faire honte au soleil des fois. Mais elle t’a traité d’enfoiré quand même.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Are you kidding me? [Jessper]   Are you kidding me? [Jessper] EmptyDim 13 Déc 2015 - 12:30

Pyper Pearson
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 23
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui

Are you kidding me? [Jessper] Empty

Are you kidding me?
JESSIE & PYPER  


Le sport, j'avais tiré un trait dessus depuis bien longtemps, et essayer de courir derrière mon « voleur de sac » était tout simplement une simple erreur. On mettra ça sur le compte des talons, pour pas avoir trop honte. Mais mon sac putain, j'ai la haine, j'ai tout perdu, mon sac était mon fourre-tout et toutes les choses essentielles que je possédais étaient dedans. Même cette foutue bouteille que je venais de trimballer depuis le magasin ou j'étais précédemment. Alors je marchais, commençant déjà par composer le numéro de la police, bonjour les emmerdes, bonjours les papiers insipides à remplir, bonjour le porte-monnaie pour me racheter un appareil, outil essentiel dans ce que je faisais. Au coin de la rue bizarrement, mon nez se relève et mes yeux s'écarquillent en voyant qu'il ne s'était même pas sauvé. « Non, non c'est pas à moi, c'est pour ça que c'est dans mon sac, moi aussi j'aime bien voler. » répondis-je sarcastique en arquant un sourcil. Et peut-être même qu'il a un couteau sur lui ou quelque chose du style, j'en savais rien, je le connaissais pas ce gars, mais pourquoi il n'était pas parti ? Je mordillais ma lèvre presque de haine, j'ai envie de lui gueuler dessus, de lui arracher mon sac à mon tour, mais je ne faisais rien. Parce que quelque chose me retenait. La peur? La rage montait en moi, je voulais mes affaires. Agitant la fiole devant mon nez, je la pris dans la main. « Alors tu me voles, tu fouilles dans mon sac et tu te barres pas. Le principe de voler c'est de pas partir en courant sans regarder ce qu'il y a dedans ? » Je croisai les bras soucieuse de savoir, pourquoi s'arrêter maintenant ? « A moins que ce soit la nouvelle technique de vol 2015, faut me le dire que je puisse en parler aux autres. » Et il avait ce satané sourire faussement angélique qui ne faisait qu'accroître cette violence qui sommeillait en moi. Je fis un pas vers lui et tendis ma main. « Et maintenant monsieur je-vole-mais-pars-pas, tu peux me redonner ce qui m'appartient ? Parce que tout ce qu'il y a dedans je l'ai acheté avec mon fric dont je suis un peu à court en ce moment. » Sourire forcé au coin des lèvres, j'attendais patiemment qu'il se décide un jour à me donner ce que je voulais.

Spoiler:
 



Are you kidding me? [Jessper] 9gga
I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Are you kidding me? [Jessper]   Are you kidding me? [Jessper] Empty

Contenu sponsorisé

Are you kidding me? [Jessper] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Are you kidding me? [Jessper]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Sujets de RP-
Sauter vers: