Partagez | 
 

 I met a godness and I like it. - Shawnbell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: I met a godness and I like it. - Shawnbell   Dim 22 Nov 2015 - 2:21

avatar
Jay Collins
Le destin entre les mains
Le destin entre les mains
Age : 25
Date d'inscription : 10/02/2014
Célébrité : Jake Cooper.
Crédit avatar : Odistole
Messages : 2020
Nationalité / origines : Américain
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Première année, Informatique & MicroTechnique.
Job/Métier : Vendeur dans un sex-shop.
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : M&G&L&H
Voir le profil de l'utilisateur



Changer. Du changement. C’est une bonne idée. J’ai envie de m’échapper de cette frustration, je n’ai pas envie qu’elle devienne une obsession, une déception… La perdre, non, je m’y refuse. Trop précieuse. Je me maudis de ce changement. J’ai envie de crier, de m’en aller loin. De provoquer le destin pour retrouver un état d’esprit plus serein. Je m’en retrouve incapable : j’ai l’impression de perdre mes esprits. Seul. Nu allongé sur un lit de feuilles gribouillées, déchirées…

Sortir…

Prendre l’air…

Parce que de toute façon, ça ne servira à rien se de lamenter. Elles nous font toutes du mal et il faut simplement apprendre à digérer les mauvais moments. Une femme nous abandonne, elle emmène une partie de notre cœur avec elle car incapable de tenir face à la tragédie. Puis celle à qui on l’offre et le refuse en toute amitié. Sans parler de celle qui nie le posséder, ce coeur. Celle qui vous offre la vie mais n’accepte plus de le dire.

Tout n’est que déception jusqu’à que le liquide alcoolisé parfume mes lèvres, enivre mon corps de nouvelles pensées.

Ses cheveux blonds, ses formes magnifiques, ses yeux envoutants… Une déesse danse dans la foule. Elle attire mon regard. Je la trouve belle. Et ce ne sont pas les verres de trop qui me donnent cette illusion. Elle est réelle.

Elle porte un nom de déesse : Athéna.
J’aime.

Je me sens comme un Dieu.

Sans me rendre compte, je vis une véritable synchronisation avec elle. Notre danse est harmonieuse et sensuelle. Elle m’attire autant que je ressens le besoin d’avoir cette femme à mes côtés. De la rencontrer, j’ai l’impression de ressentir des forces que j’avais eu l’impression de perdre depuis des jours voir des semaines. C’est donc avec un naturel que je me suis abandonné à l’idée de la séduire, d’être moi-même en prenant confiance en mes propres qualités.

Ça, c’est l’alcool qui m’aide.

Alors ce matin, quand j’ouvre les yeux, je reste surpris de la voir contre moi. Athéna dort profondément, mes bras l’entourant. Je ne pense pas que c’est le froid qui nous réunit. C’est autre chose. Pour ma part, sa présence panse mes blessures. Je continue à l’observer avec un petit sourire. Mes pensées sont encore flous, je me remets doucement de cette nuit comblée par l’alcool et la sensualité. Je ferme les yeux et dépose mes lèvres sur celles de la belle endormie. Un baiser volé pendant que mon esprit est plus « clair ». C’est différent.

J’apprécie encore plus.

Ma main caresse les courbes de la jeune femme au travers du drap en attendant qu’elle se réveille. Dix minutes ou une heure, si ce n’est plus, je m’en fiche. Je suis … détendu.



by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I met a godness and I like it. - Shawnbell   Ven 11 Déc 2015 - 18:53

avatar
Athéna J. Shawn
Engagé(e) passionnément
Engagé(e) passionnément
Date d'inscription : 16/11/2012
Prénom : Jade
Célébrité : Doutzen Kroes
Crédit avatar : (c) toxic heart
Messages : 2245
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Job/Métier : Journaliste au LA Times
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur



La chaleur d’un corps. La douceur des draps.

Une nuit de folie, d’envie, de sensualité. Une nuit où ses barrières sont tombées.


Elle voulait vivre différemment. Être une autre femme le temps d’une soirée. Laisser la charmeuse prendre le dessus. Elle avait toujours eu cela en elle, elle n’avait simplement jamais montré ce côté de sa personnalité. Mais elle n’en pouvait plus d’être la fille timide et réservée. La femme que l’on trouve belle mais que l’on n’oserait jamais approcher. Trop timide. Trop en retrait. Trop effacée. Elle voulait s’amuser. Ne plus penser. Vivre l’instant présent comme jamais auparavant. Sentir l’ivresse la prendre doucement et faire tomber le masque.

Elle voulait se sentir vivante…

L’espace de quelques heures. Le temps d’une soirée.
Elle se déhanche. Bouge au rythme entraînant de la musique. Elle ne se laisse jamais aller. L’alcool la pousse à se lâcher. Elle ne se soucie plus du regard des autres. Tout ce qui compte, c’est elle. Elle se sent bien. Il y avait longtemps qu’elle ne s’était pas sentie ainsi. C’est nouveau. Libérateur. Ça lui plait,  cette sensation de légèreté.

Puis il y a lui, au loin, qui la regarde.
Elle le voit. Elle sent son regard brûlant et frissonne. Il est beau. Mystérieux. Attirant. Elle n’attend pas longtemps avant qu’il vienne la rejoindre. Leurs corps se meuvent dans un mouvement régulier, comme synchronisés. Le temps ne semble plus avoir de limite. Il passe à une allure folle. Mais elle s’en fiche. Elle profite, savoure. Elle veut que cette soirée ne s’arrête jamais. Alors quand il lui propose d’aller chez lui elle accepte. Sans hésitation. Sans peur. Elle sait ce qu’il va se passer et cette idée l’attire. Elle n’est pas mal à l’aise ou réservée. Elle n’est pas la fille coincée de d’habitude. Cet homme a quelque chose de rassurant, de touchant. Elle ne le connait mais il y a ce feeling entre eux, cette connexion qu’elle ne peut expliquer. Et ça lui suffit…

Elle se réveille lentement, frissonnant aux douces caresses qu’il lui donne. Elle est bien là, contre lui. C’est une sensation étrange et agréable. Bizarrement, elle ne regrette rien. Elle ne se sent pas honteuse ou gênée face à lui. Elle lève la tête et le regarde, un fin sourire aux lèvres. Il est encore plus beau qu’hier. « Bonjour vous… » dit-elle à voix basse, comme pour ne pas briser cette bulle dans laquelle ils se sont enfermés. Elle ne sait pas vraiment comment elle doit agir ou comment lui réagira, elle sait simplement qu’elle ne veut pas fuir. Elle veut rester là, après de cet homme dont elle ne connaît rien.


men made madness
Found myself just the other day in the backyard of a friends place, thinkin' about you, thinkin' of the crowd you're in. What you up too where you been ?
Revenir en haut Aller en bas
 
I met a godness and I like it. - Shawnbell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fe] The World is Blue - Evénement #29

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les logements-
Sauter vers: