Partagez | 
 

 Birthday revelation [GIA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Birthday revelation [GIA]   Lun 30 Nov 2015 - 14:10

Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 23
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur




 
Un bouquet de fleurs à la main, je marche jusqu’à la porte accompagné du gentil petit garde du corps qui est venu me chercher au portail. Oui, ce truc m’a toujours saoulé, ne pas pouvoir rentrer dans la maison de sa petite amie tout seul, par surprise, non, franchement, impossible. Je le regarde d’un air dépité. « Franchement, ça vous fait pas chier de faire des allers retours du portail à la porte ? » Il ne me répond pas. Manque de discussion en plus. Certes, ils ne sont pas recrutés pour leur capacité à communiquer amicalement, mais plutôt pour leur capacité à cogner férocement. Question con. Finalement, à force de lui jeter ce regard de dédain, il ouvre enfin la bouche. « Non quand je voie ça. » Me dit-il avec son sarcasme et son rire dissimulé. C*nnard va ! C’est bien connu hein. Les gros bras manquent de romantisme. En voilà un exemple. Nous arrivons enfin à la porte et je lui lance ce regard, sourcils levés. « Tu comptes rester planter là ou je peux ouvrir la porte tout seul ? » Il m’accompagnerait presque aux toilettes me la tenir à ce niveau-là. Fatiguant. Finalement il s’éloigne d’un petit mètre pour me laisser la possibilité d’être seul dans l’encadrement de la porte au moment où je sonne. Avoir un minimum de mise en scène, merci.

Mais bien entendu, il ne fallait pas compter sur la volonté des gardes du corps pour me laisser un tant soit peu la possibilité d’être romantique jusqu’au bout puise que c’est sans surprise, que le second garde du corps m’ouvre la porte. Baissant le bouquet  que j’avais laissé apparaitre devant mon visage et levant les yeux au ciel. « Vous avez décidé de me faire chier ce soir n’est-ce pas ? » Ils se regardèrent et rirent ensemble. Merci les mecs hein ! Me laissant entrer alors avec ce sourire un peu trop présent à mon gout. Bande de cons ! Surprise ratée, je viens dire bonjour à Gia, comme si de rien n’était, probablement informée de mon arrivée et coupant ainsi tout le romantisme dont j’avais l’habitude. « Joyeux anniversaire la plus belle. » Lui dis-je en l’embrassant avec attention et en lui offrant le bouquet de fleurs dans un même mouvement.



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Birthday revelation [GIA]   Mar 1 Déc 2015 - 21:41

Gia Leonetti
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Age : 24
Date d'inscription : 28/02/2014
Célébrité : Shanina Shaik.
Crédit avatar : ANOMIE (signature : LIZZOU)
Messages : 2942
Nationalité / origines : Américaine (nationalisé), Italienne (adoption) et Sicilienne (naissance).
Situation : En couple
Avec qui ? : Kai Norton
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : a fait une Licence en Langues (Italien/Anglais).
Job/Métier : Business-woman
Adresse de résidence : Santa Monica.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur



Quand on vomit, qu’on se sent pas bien, on se dit « Je n’ai pas digéré un truc pas frais » mais moi je pense directement à autre chose. Pas que ça m’obsède mais j’ai bientôt l’âge où il faut y penser quand même un peu. Le truc, c’est que ça m’angoisse d’y penser. Même si je connais Kai depuis longtemps, je ne me sens pas prête à réaliser ce genre d’aventure avec lui. Il est encore trop jeune, trop immature, trop… trop Delta pour assumer ce genre de choses. Et je n’ai pas envie de le perdre. Le perdre… Ce mot résonne dans ma tête, il en fait vibrer ma gorge jusqu’à ce que les larmes finissent par couler le long de mes joues. L’angoisse, la peur… C’est bien horrible de ressentir cela le jour de son propre anniversaire.

Recroquevillée dans la salle de bain, j’essaie de reprendre mes esprits. J’ai pris ma douche avant ce test mais depuis, je n’arrive pas à décoller. Je ne peux même pas me saouler pour me détendre, c’est interdit… Interdit quand on attend un enfant… Putain !

Je sursaute quand on frappe à la porte. La voix du garde du corps vient à m’annoncer la présence de Kai. Surpriiiise ! « Hein ? Noooon ! »  Oh MERDE ! Je ne suis pas prête DU TOUT ! J’essuie rapidement mes larmes et pousse le garde du corps pour me jeter sur mon dressing à la recherche d’une tenue convenable. Je pense qu’il vient pour mon anniversaire, après tout, il ne peut pas oublier ça après des années ? Si ? Oh god, j’espère que non ! « Restez ici ! » j’ordonne à mon garde du corps de façon un peu sèche. Loin de son regard, j’enfile une robe en cuir et m’approche de lui pour lui tourner le dos. « Refermez le zip, s’il vous plait ! »

Une fois fait, je sors de ma chambre et descend les escaliers. Je découvre Kai avec des fleurs, le comble du romantisme. La tristesse de mon visage s’efface pour exprimer le ravissement de la situation. Je réduis à néant les derniers mètres qui nous séparent et laisse à peine le Delta terminé sa phrase que je l’embrasse avec une passion non dissimulée. Du bout de mes doigts manucurés, je caresse sa barbe de quelques jours, savourant ce plaisir… ce soulagement. Je libère enfin ses lèvres pour reprendre ma respiration, tout sourire. « Merci, beau gosse. » Je congédie les gardes du corps pour qu’ils nous laissent tranquille.

Une fois seuls, j’attire Kai contre moi : « Tu sais que tu es le plus beau cadeau d’anniversaire ? » dis-je d’une voix enjôleuse. Mon regard le mitraille de désirs. J’ai besoin de lui ce soir. Je suis tellement angoissée par cette nouvelle. « Tu restes avec moi, ce soir, hein ? » J’ai envie d’une nuit magique… Une nuit qui me fait oublier pourquoi je pleurais il y a quelques heures…


J'ai décidé que ma vie était trop simple...  

Je veux vraiment la compliquer avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Birthday revelation [GIA]   Ven 11 Déc 2015 - 17:57

Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 23
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



 
Quelle arrivée ! Je suis à la limite de ne plus sentir mes lèvres, d’un coup, la question se pose, à qui est l’anniversaire ? Le sien ou le mien ? Des petites étoiles dans les yeux, je cligne plusieurs fois les paupières pour être certain de la situation. Non, c’est bien le sien, je ne suis pas fou encore. Un sourire béat sur les lèvres, elle me rend fou cette femme. « Non je ne sais pas ... » Répondis-je doucement. Si j’avais su que je suffisais comme cadeau, je n’aurai pas dépensé tout ce fric dans celui que j’ai acheté et dissimulé malicieusement dans la poche de mon costume. Je l’embrasse une nouvelle fois tout en posant le bouquet sur la table, sans prendre la peine de les mettre dans un vase ou dans quoi que ce soit, occupé par bien plus intéressant que de simples fleurs. J’en rachèterais, s’il n’y a que ça. Coupant le baiser, posant une main sur sa joue, l’observant une seconde pour lui demander, légèrement amusé. « On ne devait pas partager un dîner avant de penser à la nuit qui clôture la soirée ? » Simple question, en toute innocence. Comme si j’allais m’enfuir ? Jamais ! Surtout pas lorsque l’on me propose une soirée aussi chaude que ça ! Je me rends vite compte que je n’ai pas répondu à sa question, m’empressant de le faire. « Je reste tout le week end ... » Un dernier baiser, pour conserver le goût de ses lèvres sur les miennes. « Et tout le temps que tu voudras. » Ajoutais-je en me détachant d’elle, lui montrant que je ne compte pas partir en courant et qu’elle peut me lâcher.

Me pinçant les lèvres, le visage légèrement sur le côté, je l’interroge, sans arrières pensées, comme une mauvaise habitude de couple qui s’était déjà installée. « Ça va toi ? » Le fait de ne pas encore avoir pris la décision d’officialiser un emménagement ensemble nous donne l’occasion de ne pas être ensemble 24 heures sur 24 et pour le moment ce n’est pas plus mal, me laissant l’occasion de me consacrer encore au sport, aux études et à la confrérie. Mais en contrepartie, les retrouvailles sont toujours aussi intenses et je prends régulièrement des nouvelles, ne voulant rien rater d’important. « Tiens, voilà le gros. » Dis-je en voyant Attila débarquer, me regarder de ses yeux de chien … Même pas ravi de me voir et repartir en me montrant son gros cul. Sympa l’accueil !



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Birthday revelation [GIA]   Mar 5 Jan 2016 - 21:19

Gia Leonetti
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Age : 24
Date d'inscription : 28/02/2014
Célébrité : Shanina Shaik.
Crédit avatar : ANOMIE (signature : LIZZOU)
Messages : 2942
Nationalité / origines : Américaine (nationalisé), Italienne (adoption) et Sicilienne (naissance).
Situation : En couple
Avec qui ? : Kai Norton
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : a fait une Licence en Langues (Italien/Anglais).
Job/Métier : Business-woman
Adresse de résidence : Santa Monica.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur



Mon cœur bats à la chamade. Kai Norton… J’ai besoin de toi ! Mais je n’arrive pas à lui dire à ce moment-là, je l’embrasse, l’étreins. Ça me fait du bien ! Mieux encore : j’ai envie de m’abandonner dans ses bras une dernière fois avant de lui annoncer les nouvelles les plus choquantes de sa vie : Ma vie, la grossesse… J’ai peur de le perdre alors je savoure… au point de surprendre Kai qui pensait diner avant… « On peut voir pour un dessert, ça… ce n’est qu’un amuse-gueule ! » dis-je avec un sourire encore plus malicieux. Après tout, je suis une femme gourmande et je me sens encore plus coquine avec ces évènements. Rien que d’imaginer sa bouche sur ma peau, ça me donne des frissons alors faire l’amour… Acte qui m’a amené là, c’est vrai mais je n’y peux rien…. Ma passion m’a rattrapé.

Je me mords la lèvre : Tout le week-end… tout le temps que je veux ? Une phrase me vient en tête et j’ai une énorme hésitation à la dire. Parce que c’est une proposition plutôt engageante entre nous. Mais j’en ai envie ! Je connais Kai depuis des années et j’aime autant ses qualités que ses défauts. Pourquoi ne pas se lancer ? Après tout, s’il accepte ce qui se passe « dans mon ventre », il acceptera forcément de venir vivre ici… « Alors restes plus longtemps … Comme… très longtemps ! » Je fais une petite moue innocente pour essayer de cacher la proposition audacieuse que je venais de faire. Si c’était un autre, je n’aurais pas demandé, ça aurait été trop tôt. Mais Kai… c’est une longue histoire…

Une histoire de confiance ?

Seulement, il me fait tressaillir quand il se détache, s’éloigne sans m’inquiéter pour me demander une simple politesse. Le Delta n’y peut rien, il ne peut pas savoir. On ne peut pas lire ouvertement « femme enceinte » sur mon visage. « A vrai dire, je… » je commence à parler, j’essaie du moins. Mais ce n’est pas facile. Avouer à l’homme qu’on aime qu’on est enceinte et qu’on a peur de le perdre parce qu’on mène une double vie dangereuse. Nous sommes coupés par l’arrivée d’Attila qui vient sûrement voir qui est arrivé à la maison. Je ris nerveusement : « Je crois qu’il est jaloux de me partager ! » Ma main glisse nerveusement dans mes cheveux. Ma nervosité ne fait que grandir de seconde en seconde.

« Kai, je… il faut que je te parle. Je risque de gâcher ma soirée d’anniversaire mais c’est trop important pour faire attendre des minutes de plus, ça me rend folle ! » Je lâche soudainement cet aveu. Un appel du cœur. La respiration haletante, je me rapproche de Kai, sans le toucher, je n’ose pas. « J’ai besoin de te parler. » Je fais quelques pas en arrière et sans vraiment attendre une réponse de Kai que je sais déjà positive, je vais en direction du salon.

J’inspire longuement, je ferme les yeux…

« Je préfère commencer par le commencement. Tu te souviens de mon ‘accident’ à Cuba ? Je t’ai dit que je ne pouvais pas t’en parler mais maintenant qu’il m’arrive quelque chose d’important qui va changer notre vie, tu as le droit de savoir… sur ma seconde vie avant tout. » Mon regard se lève sur Kai. Je suis certaine d’une chose, c’est qu’il ne comprend pas ce que je viens de dire, du moins, « une seconde vie » sans détail, il n’est pas con mais il faut plus de détails.

Une petite inspiration…
Deux, trois, quatre…

« Je reste celle que tu aimes, si tenté que… simplement, ma famille adoptive sont les Leonetti… Depuis des générations, ma famille est connue pour appartenir à la mafia italienne… Et bien qu’aujourd’hui, officiellement, la famille appartienne au monde mafieux que par son histoire, officieusement, c’est moi qui tire les ficelles… » J’inspire un bon coup.

J’hésite à lui dire tout de suite que je veux arrêter tout ça à cause de l’enfant que je porte dans mon ventre. Je sais qu’il a besoin de temps pour digérer la nouvelle. La peur me prend le ventre, fait luire mes yeux de larmes. La dernière fois que j’ai avoué mon existence mafieuse, la personne que je pensais aimer m’a abandonné sans me donner la chance de construire un bel avenir…

J’implore les cieux qu’il ne s’enfuie pas.

« ça me fait tellement de bien de te le dire, enfin… » Au moins, je lui ai avoué… Je ne me suis pas cachée des années pour le décevoir.


J'ai décidé que ma vie était trop simple...  

Je veux vraiment la compliquer avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Birthday revelation [GIA]   Jeu 3 Mar 2016 - 22:33

Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 23
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



 
Je capte ses mots. N’y répond pas. Mes yeux la dévorant rapidement, mon cerveau enregistrant l’information pour pouvoir en parler de nouveau dans quelques temps. Rien n’est dit réellement. Rien n’est posé cartes sur table. Dit-elle cela sur un simple coup de tête ou le pense-t-elle réellement ? Je préfère ne pas douter, ne pas en remettre en question sa proposition. Juste profiter de sa soirée d’anniversaire, de notre soirée. Rien de mieux que des retrouvailles juste entre nous, un moment. Ce moment. Juste à nous. Le gros chien interrompt cet instant, juste histoire de montrer sa bouille et de repartir comme si de rien n’était. Ah quel gros ! Surtout quand il fait demi-tour et qu’il nous montre son gros derrière là, aucun charme ce chien ! « Il va devoir s’y faire je pense. » Déclarais-je doucement en appuyant mes lèvres contre celles de l’italienne pour un doux baiser. Je ne pars plus. Je ne partage pas. Même avec toi, Attila au gros cul.

Me parler ? Je me stoppe. La regarde en plissant les yeux. A moitié curieux. A moitié peureux. C’est étrange cette déclaration. Maintenant ? Réellement ? Je souffle, décidemment aucune envie d’affronter une nouvelle qui pourrait gâcher la soirée. Moi qui me faisais une joie de fêter cet anniversaire voilà que tout ce dont j’ai le droit au final c’est une discussion, une déclaration, une … Je ne sais pas à quoi en fait. Absolument pas. Que va-t-il se passer ? Mystère et boule de gomme. Je n’aime pas ça, mais alors, pas du tout ! Je la suis doucement vers le salon, marchant au ralenti, luttant contre l’envie de vouloir m’en aller. Si je pouvais y aller en moonwalk comme Michael Jackson, je l’aurai fait, cela aurait pu me faire gagner une seconde ou deux. C’est toujours ça de prit. Allez hop, on part affronter je ne sais pas quoi. Suivant Gia et m’arrêtant quand elle le fait, à un mètre d’elle, n’osant pas créer un contact entre nous, surtout avec la pression qui se trouve dans la pièce. Je serre des dents et l’écoute attentivement. Comme si le Père Castor allait me conter une histoire. « Oui … » Répondis-je à la question qui n’en voulait pas. Vous voyez la tête que fait un gamin qui a fait une bêtise et qui est en train de se faire engueuler ? Oui je fais la même, trop peur des paroles qui vont suivre. Je ne dis rien. Croise le regard de la Leonetti et attends. Enfin, l’explication tombe.

Enfin. Oui c’est ce mot qui me vient à l’esprit. Je m’en suis posé des questions. Des milliers. Mais je n’ai jamais trouvé d’explications rationnelles et maintenant je l’ai. Enfin. Ah depuis le coup de la prison, j’ai tenté tous les scénarios possibles, mais rien, absolument rien ne semblait logique. La mafia. Voilà donc le pourquoi du comment. Je croise les bras et tente un brin de sourire pour que la tension redescende. « Moi qui pensais que t’allais m’annoncer quelque chose d’important. » Un brin d’humour. Une tentative. Je n’arrive probablement pas encore à comprendre ce qu’elle vient de me dire. « Je comprends mieux le compte en banque bien rempli. » Dernière tentative d’humour avant de demander sérieusement, décroisant les bras avec ce regard plein d’interrogation. « Ma vie est en jeu avec toi ? » Il vaut mieux demander, ce serait con de mourir à cause d’une ignorance. Baissant la tête, passant une main nerveuse dans les cheveux et me mordant la lèvre inférieure, je relève mon regard pour le plonger dans celui de Gia. « Et maintenant ? On fait quoi ? » Pour la soirée. Pour l’instant. Pour demain. Pour notre vie. Je ne sais absolument pas comment réagir. Je ne sais pas quoi faire. Ou encore quoi dire. Je reste planté là en attendant que ce soit elle qui décide.



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Birthday revelation [GIA]   Dim 6 Mar 2016 - 21:26

Gia Leonetti
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Ambitieux(se) mais sérieux(se)
Age : 24
Date d'inscription : 28/02/2014
Célébrité : Shanina Shaik.
Crédit avatar : ANOMIE (signature : LIZZOU)
Messages : 2942
Nationalité / origines : Américaine (nationalisé), Italienne (adoption) et Sicilienne (naissance).
Situation : En couple
Avec qui ? : Kai Norton
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : a fait une Licence en Langues (Italien/Anglais).
Job/Métier : Business-woman
Adresse de résidence : Santa Monica.
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur



L’ambiance n’est plus vraiment à la fête maintenant que j’ai annoncé la couleur. Oh, je ne sais pas comment ça va se passer. J’ai tellement peur de le perdre, peur de perdre cet homme pour qui je suis tombée. Je ne pourrais pas lui en vouloir de me fuir mais j’aimerais qu’il reste après cela. Après lui avoir dit qui je suis en réalité. Mes pensées se perdent sur les réactions de Kai, il est si beau, si réel dans ses émotions…

Mais je reste stoïque quand je lui annonce la réalité de ma vie. De notre vie ? Bien que je fusse envahie par la peur, le stress, j’ai l’impression de m’être apaisée quand je termine de lui dire pour ce que je suis. La réponse de Kai me laisse, cependant, un peu confiance…

Quelque chose d’important ?
Plus important que le fait que je mène une vie dangereuse ?
Une vie au-dessus des lois ?

Bon, après, oui j’ai quelque chose d’autre à lui annoncer mais précédemment, c’était important ! « Cela me semblait important à énoncer… » Histoire qu’il ne se sente pas piéger ou quoi que ce soit.

Je me sens détendue, un peu plus du moins !
Même si…

Kai s’inquiète du danger de cette annonce quant à sa sécurité. Je lâche un petit sourire, parce que j’ai toujours veillé à le protéger. Quel que soit la menace.

« Pas vraiment. Enfin… De moins en moins… Je suis en train de faire changer les choses. Depuis que je suis avec toi, je commençais à m’en éloigner de tout ça. Mais depuis peu, c’est vraiment important que je me retire… »

Ne plus être une mafieuse.
Réaliser mon rêve : avoir une vie normale avec Kai et « lui ».

Je ris nerveusement quand Kai me pose l’ultime question : ce qu’on fait ? A vrai dire, tout dépend de lui et non de moi. Enfin, je crois ?
Je me rapproche du Delta, pose mes mains sur les siennes.

« En faite, ça dépend si tu as envie de rester en sachant… que je suis enceinte de toi. » En même temps, personne ne m’a touché en dehors de lui cette année et pour longtemps. Alors, ça ne peut qu’être lui mais autant le préciser.

« Surpriiiise ! » dis-je timidement sans effusion de voix joyeuse. Juste nerveusement, j’essaie de détendre l’atmosphère face à l’annonce que je viens de faire.

Putain, qu’est-ce que j’ai peur !

Je me retiens de serrer ses mains afin qu’il reste.

« J’ai envie de manger quelque chose avec toi sur la terrasse, dans tes bras, de faire un super anniversaire à tes côtés mais… pas sans que tu saches. Je le sais que depuis aujourd’hui et euh… je ne veux plus rien te cacher… Plus rien… »

J’essaie de lire ses réactions parce que franchement, j’ai très… trop… énormément … peur ! Imaginez, il s’enfuit ? Qu’il s’imagine que je le prenne au piège alors que ce n’est pas voulu ? Je n’ai pas cherché à le retenir avec un enfant, je suis aussi surprise que lui…

Je deviens parano là !
Inspiration…
1… 2… 3…



J'ai décidé que ma vie était trop simple...  

Je veux vraiment la compliquer avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Birthday revelation [GIA]   Lun 11 Avr 2016 - 14:57

Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 23
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



 
Pardon ? Retour en arrière ? Est-il possible de rembobiner les paroles qui viennent d’être dictées ? Juste une seconde. Juste un instant. J’aimerai m’assurer de ce que je viens d’entendre. L’histoire de la mafia qui me tombe dessus, je prends sur moi, tentant de ne pas montrer à quel point cela pourrait nous ruiner, me ruiner, de ma vie, de mon être. Mais là, si on ajoute cette annonce à toute cette situation, on est mal barrés. Pour être clair, dans la merde. Ce n’est pas possible. Oh, finalement, cela doit être une blague, rien d’autre. Alors je souris, pensant à coup sûr qu’il ne s’agit que d’une simple boutade ayant pour but de détendre l’atmosphère. Surprise, oui, on peut le dire que c’est une surprise. « Depuis quand tu as des blagues aussi recherchées dans ton répertoire ? » Demandais-je avec ce sourire amusé aux coins des lèvres, enveloppant ses mains des miennes et déposant un doux baiser sur son front avant de relâcher ses mains et de me diriger vers le bar. J’ai besoin d’un verre bien alcoolisé, un truc qui me secoue la tête une seconde. Ses dernières paroles me mettent le doute alors que je suis en train de verser le whisky dans le verre que je viens de sortir.

Me retournant vers elle, l’observant d’un regard inquiet. « Alors c’est vrai… » Pas la peine de proposer un verre de ce liquide que je décide de boire cul sec. Ne sentant plus ma gorge une seconde, brûlant délicieusement sous l’impact du degré qui fuse dans mon corps. « Tu es … » Je n’ose pas finir ma phrase. Comme si le dire rendait la situation plus réelle qu’elle ne l’est déjà. « Vraiment ? » Mon regard l’interroge et je comprends très bien que oui, ça l’est. Cela n’est pas un mensonge. Cela n’est pas une blague, comme je le pensais. Je vais être papa. Oh merde alors ! Ce n’était pas prévu ça, mais alors, pas du tout ! « Je ne sais pas quoi dire. » Aussi simplement, je me serre un second verre que je bois une nouvelle fois d’une traite. Tout cela est beaucoup moins drôle. Je grimace sous le coup de l’alcool, pose mon verre et retourne auprès de Gia, la prenant dans mes bras en glissant quelques mots, presque inaudibles. « Tout va bien se passer. » Pour la rassurer. Pour me rassurer. Pour que nous ne paniquions pas face à ce qui vient de nous tomber dessus.



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Birthday revelation [GIA]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Birthday revelation [GIA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» Happy Birthday Poils aux pattes!
» Nebby Birthday
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» ♪ Happy Birthday Sir ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les logements-
Sauter vers: