Partagez | 
 

 Pour le meilleur et pour le pire (William)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Pour le meilleur et pour le pire (William)   Sam 2 Jan 2016 - 10:13

avatar
Mia Summerfield
Sage comme une image
Sage comme une image
Date d'inscription : 24/08/2015
Célébrité : Elin Amos
Crédit avatar : Eugénie ♥
Messages : 53
Nationalité / origines : Américaine
Situation : Marié(e)
Avec qui ? : William Sorel, sans le savoir.Viva Las Vegas !
Orientation sexuelle : Bisexuel(le)
Etudes/études passées : Cinématographie 1ere
Job/Métier : Coach de foot
Adresse de résidence : Downtown, avec Yannick le BG
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Ansel & Alexander
Voir le profil de l'utilisateur


Un coup d’œil à l’heure et Mia se détend. Elle n’est qu’en serviette mais elle a de l’avance. Largement le temps de trouver une tenue convenable, de se maquiller et se coiffer avant l’arrivée de son époux. Cette pensée l’agite un peu. Son époux. Son mari. Elle ne s’y habitue définitivement pas à cette idée. Vivement qu’ils résolvent le problème. C’est d’ailleurs la raison de leur rencontre. Tant de formalités à remplir, de documents à récupérer et autres paperasses d’avocat. Son coloc étant absent, c’est la journée parfaite pour régler ses histoires de ménage.

Prenant donc son temps, la brunette se perd dans les méandres de son armoire. Elle a eu le malheur de tomber sur un débardeur datant de quelques années. Les souvenirs remontent et la chasse au trésor commence. Elle fouille au fin fond de ses tiroirs, sortant les vieilleries qui n’ont plus lieu d’être mais dont elle n’a jamais eu le courage de se séparer. Cette jupe qu’elle avait porté lors son premier rendez-vous avec son ex. Surement pas une très bonne idée de la garder mais la journée avait été si agréable que Mia n’avait pu se résoudre à la mettre à la poubelle ou à donner. Chaque vêtement semble se rattacher à un souvenir précieux où aucune photo n’a été prise pour en témoigner. C’est une façon de chérir des souvenirs.

Et puis, soyons honnêtes, certaines fringues, elle les adore juste. Comme cette robe. Ce genre de robe aux couleurs estivales qui tient sur le corps par magie. Pas de bretelle, pas de manche. Rien. Juste le pouvoir suprême du styliste. Amusée, elle se décide à la réessayer. Se glissant sans aucune résistante dans le vêtement, la footballeuse s’admire ensuite un peu devant le miroir. La coupe est toujours aussi belle. La longueur juste assez longue. Le genou est découvert mais c’est à la limite. C’est parfait. Par contre… le décolleté glisse un peu. Elle tire dessus pour le remonter. Il lui semblait aussi que ses hanches étaient plus moulées, son buste mieux mis en valeur. Là, la robe flotte légèrement. C’est étrange. Ça la surprend. Puis elle se souvient. Avant, elle faisait du sport. Avant, elle allait en salle de musculation. Avant, elle avait une masse musculaire plus importante.

Mais tout cela, c’était avant. Avec l’accident, avec les études qui débutent… Mia a perdu. Du poids, du muscle. Elle en a perdu. Et la robe flotte donc. Ça la désole un peu. Peut-être devrait-elle se remettre à davantage d’activités sportives ? Ou respecter davantage ses repas plutôt qu’en sauter certains pour juste boire beaucoup de vin et manger un peu de fromage. Pas très équilibré. Pas très sain. Loin de son régime alimentaire d’autrefois.

Heureusement, la sonnette la tire de ses pensées quelque peu déprimantes. Elle remonte encore une fois son corsage puis file ouvrir la porte.

William est là.
William est déjà là ?!

Elle n’est pas prête. Pas maquillée, pas habillée. Enfin si habillée, mais pas comme elle l’avait prévu.

« Oh bonjour William ! Je suis désolée, je pensais avoir plus de temps que ça avant que tu n’arrives. Entre donc. »

Elle se décale pour lui faire de la place non sans un sourire aussi désolé qu’accueillant. Elle le guide ensuite dans le salon, vers les canapés.

« Si ça te dérange pas, il faut juste que je me change et me coiffe un peu. J’en ai pour deux minutes. Tu veux boire quelque chose en attendant ? »

Deux petites minutes pour passer la brosser dans ses cheveux et retirer les épis rebelles qui essayent d’attraper le plafond. Deux petites minutes pour retirer cette robe pleine de mauvais souvenirs et enfiler quelque chose de plus simple, plus adapté.

Juste deux petites minutes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour le meilleur et pour le pire (William)   Mar 19 Jan 2016 - 17:43

avatar
William Sorel
À votre service
À votre service
Age : 26
Date d'inscription : 25/06/2015
Prénom : Eugénie
Célébrité : Mathias Lauridsen
Crédit avatar : Eléa
Messages : 234
Nationalité / origines : Français
Situation : Marié(e)
Avec qui ? : Mia, l'inconnue. Merci Elvis !
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Diplômé en littérature française.
Job/Métier : Professeur de littérature française à l'UCLA à partir de la rentrée 2015.
Adresse de résidence : Loft dans le Central où vous trouverez plein de livres, trop de livres, et un peu de désordre.
Dispo pour le rp : Non
Autres comptes : Aaron, Alice, Andreas & Reed
Voir le profil de l'utilisateur http://anothercastlebuilder.tumblr.com/


Il est muni de sa précieuse sacoche, plus lourde de sens aujourd’hui qu’elle ne l’a jamais été auparavant. D’ordinaire habituée à porter des livres, des copies et d’autres affaires inévitables typiques du professeur, elle tient cette fois entre ses parois de cuir couleur ambre des papiers bien plus officiels. Tout droit sortis de la mairie de Los Angeles où William s’est rendu, juste avant de prendre la direction de l’adresse indiquée sur son téléphone. On ne divorce pas toutes les semaines. Ces papiers, ils sont lourds, si lourds avant même d’avoir été noircis à l’encre. Le professeur rêve déjà du moment où il s’en libérera. Du moment où son nom ne sera plus partagé de façon aussi symbolique, aussi… étrangement intime.

Par chance, le contact est plutôt bien passé avec l’autre concernée, Mia. La situation est déjà bien assez compliquée entre eux pour ajouter une mauvaise entente, n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit, il est résolu à faire avancer leur cas aujourd’hui. Son allure décidée l’entraîne jusqu’à la porte de l’appartement indiqué et bientôt, celle-ci s’ouvre sur la jeune fille visiblement quelque peu chamboulée. Ses yeux captent ceux de Mia et dans chacun de leur regard on peut déceler une surprise, différente néanmoins. Répondant poliment à son “bonjour” sans ajouter davantage de vagues, il entre ensuite dans l’univers de son épouse du moment. Les murs, le sol, la décoration et le mobilier ne sont pas sans rappeler le style new-yorkais ; des détails qui n’en sont pas pour William, mais il se concentre néanmoins sur les propos de Mia. Ces derniers attirent l’attention du trentenaire sur la tenue de la brunette qui semble un brin capricieuse. Faire comme s’il n’en pensait pas grand chose, c’est justement quelque chose qu’il maîtrise particulièrement bien.

─ Une bière ou de l’eau simplement, ça pourrait nous aider à affronter la paperasse.

Il esquisse un fin sourire et décroche ses yeux d’elle au bout de quelques secondes pour les laisser voyager dans ce grand appartement. De haut en bas, de droite à gauche, et inversement. Il s’adapte à cet environnement, qu’il soit à son goût ou non. Sa sacoche sous le bras, il avance vers la fenêtre, puis revient vers le canapé qui lui a été montré du doigt. Son attention retourne sur Mia qui leur trouve de quoi s’abreuver. Concentrée sur sa tâche, elle ne remarque pas qu’il l’observe et à vrai dire, c’est peut-être mieux ainsi. La trouvera-t-il changée à chaque fois qu’ils se verront ? Elle n’est pas moche. Elle n’est même pas banale, contrairement à ce qu’il a pu penser la première fois qu’il l’a rencontrée. Puis elle n’est pas désagréable, au contraire. Si elle l’avait été, tout aurait pu être plus simple, non ? D’abord silencieux, William finit par prendre la parole en s’asseyant.

─ Tu ne vis pas seule ici, je me trompe ?


L'amour est une fleur délicieuse, mais il faut avoir le courage d'aller la cueillir. Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
 
Pour le meilleur et pour le pire (William)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'oscar de meilleure actrice pour Marion Cotillard
» Chambre n°4 : Quand quatre murs réunissent pour le meilleur et pour le pire deux étudiantes
» Pour le meilleur et pour le pire (PV : Joker)
» Apollon – dieu pour le meilleur et pour le pire
» Pour le meilleur et pour le pire [Hadès]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les logements-
Sauter vers: