Partagez | 
 

 Friendship than family [PV PYPER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Friendship than family [PV PYPER]   Mar 5 Jan 2016 - 19:35

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 24
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



Je sonne à la porte. Non je n’ai pas prévenu. Non, je n’ai pas demandé à venir. Mais oui, je suis là et je ne repartirai pas avant d’avoir vu Mademoiselle Pearson en personne, hors de question ! Après les sms qu’elle m’a envoyés, après ce qu’elle m’a dit, il n’était pas envisageable que je puisse laisser passer ça. Une telle annonce. Et surtout un tel mensonge. A moi. Elle m’a menti. A moi, son meilleur ami. Alors qu’on s’est toujours tout dit. Elle doit se douter que c’est moi. Elle a même dû attendre ma venue. Ce n’est que le lendemain. Je n’ai pas pu venir sur le coup, comme je l’avais fait croire. Il m’a fallu une nuit de repos, de réflexion. A me demander comment cela est possible. Comment j’ai pu laisser faire ça sans rien voir. Pyper et Logan. J’ai encore du mal à y croire. Je me le répète en boucle pour assumer le coup. Non mais comment elle a pu me mentir à moi ? J’abaisse les épaules en y repensant. Je me sens mal. Trahi. J’ai besoin de la voir. De lui parler. De lui balancer ce que j’ai sur le cœur. Je pense même que nous avons besoin d’une discussion à cœur ouvert. Et pour moi, il est bien impensable de rester dans mon coin, je n’ai pas réfléchi davantage et me voilà à sa porte juste après ma sortie de cours.

La porte s’ouvre enfin. Le visage de Pyper apparait et je ne peux m’empêcher de sourire malgré tout ce que j’ai sur le cœur, malgré la rancœur. Ça me fait plaisir de la voir. Je n’arrive pas à lui en vouloir, même si je dois lui faire comprendre que j’ai eu mal de ce qu’elle a fait. Ou plutôt de ce qu’elle n’a pas dit. Je m’en fiche. Je la prends dans mes bras. Il n’y a pas besoin de mots. Je croie bien qu’on s’est compris à notre regard. Un échange. Et pas un mot. Je la serre près de moi, ferme les yeux et chuchote tout bas. « On doit parler. » Elle le sait. Je le sais. C’est une évidence. Mais le dire marque un peu ma venue de sa signification. Je détache mon étreinte, me redresse et la regarde. Attendant un signe. Une invitation.




FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Friendship than family [PV PYPER]   Ven 8 Jan 2016 - 21:10

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Friendship than family
KAI & PYPER  


Je n'étais pas vraiment prête à assumer toutes les conséquences de ce que j'avais pu dire précédemment à Kai, j'étais juste..au pied du mur. J'avais fini par tout lâcher, le fait que je sois enceinte et surtout le fait que je puisse me taper mon frère, mon jumeau, ma moitié. Et dit comme ça, ça m'en donnait presque des frissons tout le long du corps. Kai, lui, il ne m'a pas tourné le dos, mais j'ai foutu le bordel dans notre relation, encore une fois et je l'ai foutu dans mes problèmes, dans ma vie et dans la confidence d'une relation interdite, proscrite. Je brûle d'instabilité totale, c'est malsain et pour moi et pour les autres.. J'ai bien cru l'espace d'un instant que Kai serait capable de se ramener devant la porte de l'appartement le soir-même, les sourcils froncés et le regard sévère comme il savait faire. Assise en tailleur sur l'une des chaises du salon, j'étais excessivement et intensément concentrée sur toutes les photos que j'avais pu prendre au dernier shooting. Je supprimais presque la moitié, comme si tout le travail que j'avais fait ne me plaisait plus dès lors. Je serrais mon T-shirt trop long qui m'arrivait à mi-cuisse, canalisant toute la colère interne que je pouvais avoir en moi. La sonnerie de mon appartement retentit dans mes oreilles, me faisant légèrement grincer des dents. C'est qui encore? « J'arrive ! » Je criai au loin et me levai enfin. Lâchant un baillement aigu, je tournai la clef dans la serrure. Je clignai lentement des yeux et ouvrai la porte. Merde putain, merde. Kai va sûrement s'énerver et je vais sûrement m'énerver à mon tour jusqu'à en péter quelque chose, et ça.. j'ai pas envie. Pas avec lui. Mais il a ses sourcils froncés, son regard sévère et sans appel. Je me mordillais la lèvre inférieure en enfonçant mes deux incisives sans rien dire, et me laissais attraper dans ses bras, sans bouger. Accolade terminée, je fis un pas en arrière. Ouais, faut qu'on parle.. « Entre. » Bien sûr, entre, comme si j'allais le laisser sur le pas de la porte en lui claquant la porte au nez. « Tu veux boire quelque chose ? Ou peut-être que tu veux juste me crier dessus, c'est une possibilité envisageable tu me diras. » Mes yeux le perçaient, le mettaient au défi, et c'est sorti tout seul. Peut-être faudrait-il que je pense à plus fermer ma gueule de temps à autres.





I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Friendship than family [PV PYPER]   Sam 9 Jan 2016 - 0:57

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 24
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



Je lui en veux. Tellement. Dans mon esprit je suis déjà en train de gifler pour la cinquième fois le visage de Pyper. Dans mon esprit seulement. Ça va que je ne suis pas violent pour aller jusque-là, pourtant je ne peux pas m’empêcher de me dire que cela pourrait peut-être lui faire un peu de bien. Qui sait ? On essaye ? Juste histoire de remettre en place deux ou trois neurones au passage et de bien lui faire comprendre que je ne suis pas content, pas du tout ! Mais le visage de ma meilleure amie totalement déconfit ne me donne aucune envie de la frapper, mais vraiment aucune. Justifiant mon étreinte avec elle. Me mordant les lèvres. D’énervement. De déception. De tellement de sentiments différents que je ne sais plus trop comment débuter la chose, comment lui faire la soufflante de sa vie sans la perdre. Sans voir notre amitié éclater. Alors que je ne voudrais jamais cela ! Je reste silencieux après mes quelques mots. Mon souffle, mon soupire en sa direction. M’inquiétant davantage, plutôt que m’énervant. Je rentre alors à sa suite dans l’appartement que je connais maintenant si bien, enfonçant mes mains dans les poches de mon jean.

La réflexion de la mini Pearson me fait lever les yeux au ciel et soupire encore davantage. Me devant de me mordre la lèvre inférieure pour ne pas l’envoyer valser rien qu’avec des paroles. Bon sang, mais elle cherche à m’énerver on dirait. Mon regard se posant dans le sien, je voie son air de défi et cela ne m’étonne pas. Elle ne sait juste pas du tout gérer la situation, alors elle attaque. Ah madame la princesse, je ne vous connais que trop bien. Je soupire doucement, pour désamorcer la bombe. « Je devrais ouais … » Sans aucune envie de le faire. Je me suis assez énervé pour l’instant je trouve. Et puis, hors de question de lui donner raison à la première seconde de notre explication, non, mais, franchement, je ne serai pas celui que s’avoue vaincu ! Alors je reprends, comme si de rien n’était passant mon regard sur les bibelots, vieille habitude. « Non merci, j’ai trop peur que tu m’empoisonnes. » Tentant un sourire à mon amie, histoire de détendre l’atmosphère. Est-ce que cela fonctionne ? Pas trop … Sans attendre plus longtemps, les lèvres pincées, je décide d’attaquer. Plus vite on en parlera, et plus vite on pourra se sentir mieux. « Pourquoi tu m’as menti ? Ça te sert à quoi de me faire ça ? » Je ferme les yeux une seconde, m’adosse contre le mur et croisant les bras sur mon torse. « Je suis déçu… » Je glisse ce dernier mot comme une confession.


FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Friendship than family [PV PYPER]   Sam 9 Jan 2016 - 12:05

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Friendship than family
KAI & PYPER  


Contrairement à d'habitude, j'étais loin d'être bavarde depuis que je lui avais ouvert la porte et les seules paroles que j'avais pu prononcer étaient de la haine pure et simple. Pas contre lui, contre moi-même. Ouais, c'est ça. J'ai la haine contre moi-même. C'était inexplicable, la seule chose que j'arrivais à faire était de devoir cracher toute ma colère contre quelqu'un, sauf que le quelqu'un en question ne le méritait justement pas. Il devrait me crier dessus, me remettre en place, m'en coller une, m'insulter, me dire de me la fermer, mais il n'en fit rien. Au fond, je ne savais pas si ce qui m'énervait le plus était la situation ou son incroyable calme qu'il gardait. Je restais stoïque, le visage impassible, même pas un seul sourire au bord des lèvres quand il tenta l'humour. Je ne faisais que serrer et relâcher ma machoire, me mordant l'intérieur des joues encore un peu plus fort que d'habitude. Mes sourcils se froncèrent et je grimaçai d'incompréhension en l'écoutant. Le nez retroussé, les poings serrés, je fis quelque pas vers lui, le souffle se faisant de plus en plus court. « Pourquoi je t'ai menti ? T'es sérieux là, Kai ? » Pourquoi je lui ai menti, ça me paraît pourtant bien évident. Je fis rouler mes yeux au ciel pour les reposer sur lui. « A ton avis pourquoi je t'ai menti ? Tu pensais franchement que j'allais te dire la vérité directement ? Si je te l'ai pas dit avant, c'est tout simplement parce que je trouvais ça impossible à dire, on parle de Logan là. LOGAN! » Et Logan, c'est pas n'importe qui.. Logan mon jumeau. « J'avais pas envie de te mettre dans cette situation, je voulais régler le problème seule. » Je pensais pouvoir en être capable, mais si ce n'était pas le cas, je pensais pouvoir réussir. J'en avais presque envie de pleurer. « Et t'as pas le droit de me dire que t'es déçu, parce que tu dois me comprendre Kai! » Non, il n'avait pas le droit de me sortir ça, pas le droit.. « Je vis pas sur un parfait petit nuage comme toi, à avoir trouvé la bonne personne qui sera toujours là pour toi et avec qui tu vivras une relation stable et solide, alors t'as pas le droit de me dire ça Kai, t'as pas le droit non! » Sans m'en rendre compte, je me retrouvais mon index posé sur son torse, je ne respirais même plus entre mes phrases, c'était automatique.





I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Friendship than family [PV PYPER]   Lun 11 Jan 2016 - 18:49

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 24
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



La tentative d’humour a été un échec cinglant. Du genre, l’effet d’une ceinture jetée en plein visage. Ah j‘aurai pu parler seul au mur derrière Pyper, l’effet aurait été le même, une totale absence de réponse. Je compris bien vite que la tension fût davantage élevée encore que ce que je pensais. Si cela est possible bien entendu. Laissant mon regard circuler autour de moi, à la recherche de mes mots. Il est compliqué de savoir employer les mots exacts dans un tel moment. La simple syllabe mal employée et vous pouvez vous retrouver à l’hôpital. Il faut y faire très attention ! Mais quand je tente de faire comprendre ma déception, le retour revient plus vite et plus fort qu’un frisbee mal lancé. Le mauvais quart d’heure débute.

Au début, ça va. Une question rhétorique, il suffit de se taire et faire comme si de rien n’était. Des fois, ça marche. Et d’autres fois … ça ne marche pas. Oui, comme le fait Pyper, exactement ! Ça ne la calme pas, oh non, ça multiplie par vingt son taux d’énervement et voici arriver une vraie tornade. Elle hausse la voix, à la limite de crier. Je la laisse faire, servant de pushing ball à ce moment-là. Observant sa colère. La laissant évacuer toute l’émotion qu’elle a en elle. Elle ne veut pas faire de sport, mais je pense que ça lui ferait du bien, il y a beaucoup trop de colère.

Je reste muet. La bouche close. Mes yeux plongés dans les siens à attendre le bon moment où j’aurai le droit de parler. Mais la tempête ne s’arrête pas. Non, pas encore. Son doigt heurte mon torse, mais je ne bouge pas, ne vacille pas. Reste debout, de marbre face à elle, quitte à recevoir un coup. Quand elle finit de parler, je ne dis rien encore un instant. De quoi laisser ses paroles en suspens, comme si elles étaient figées dans les airs. Je fronce les sourcils. Ce regard de défi qui s’immisce avant de disparaitre complètement quand je me force à décontracter mon corps. A calmer mon cœur. A ne pas répondre avec la même violence dont je viens d’être victime. Non, je ne dois pas entrer dans ce jeu-là. Je lui fais comprendre en étant muet. Quand je juge le moment opportun, je m’y risque enfin. « Si … » Commençais-je tout doucement. Elle semble bien vouloir me laisser parler, alors je continue. « J’ai le droit. » J’avance d’un pas vers elle, espérant la faire reculer et lui montrer que je ne vais pas m’en aller, que je ne vais pas la laisser tout en ajoutant. « C’est moi la bonne personne, j’ai toujours été là et tu le sais. Alors si, j’ai le droit de dire ça parce que si je ne le fais pas, personne d’autre ne le fera. » Elle sait que j’ai raison. Je le sais aussi. Je croie en mes paroles. Je respire fortement, me pince les lèvres entre les dents tout en écartant les bras. « Frappes si ça peut te faire du bien. » Je tente un sourire. Pas certain que ça fonctionne.



FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Friendship than family [PV PYPER]   Mer 13 Jan 2016 - 22:29

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Friendship than family
KAI & PYPER  


Je parlais machinalement, brutalement et sans réfléchir réellement à tout ce que je pouvais débiter en moins de quelques minutes. J'ai tendance à m'énerver vite. Très vite. Trop vite. Surtout quand je suis dans une position inconfortable qui ne me donne pas les pleins pouvoirs sur tout. Je pestais, j'extériorisais toute la colère que j'avais pu accumuler au cours de ces derniers mois, la rage au ventre. J'enlevais mon doigt de son torse pour le rabattre devant mes lèvres mordues, et j'inspirais un grand coup. Personne d'autre ne le fera ouais. Personne d'autre ne me remettra à ma place une bonne fois pour toute en me disant que je ne suis qu'une déception humaine. « Tu me fais chier Kai, vraiment ! » Il me fait chier à avoir tout le temps raison, mais j'avais moi aussi raison d'avoir conservé le secret pendant si longtemps. Personne sur cette putain de planète n'irait raconter directement qu'il s'est tapé son frère. Je me dirigeai vers une chaise et m'assis dessus, posant mes coudes sur la table en bois.

Je me frottai le front avec mon index et mon majeur, gardant mes yeux fermés. « C'est pas toi que j'ai envie de frapper, c'est moi et moi seule. » Je mordis l'intérieur de mes joues comme pour réprimer un sanglotement automatique. « Je suis perdue, je sais plus quoi faire, je foire tout, tout le temps. » Ca doit être naturel chez moi, une sorte de gène de Pearson qui me faisait faire absolument n'importe quoi. Avec Logan et avec n'importe quel homme que je pouvais fréquenter intimement. « Je suis un aimant à problèmes et je peux pas m'en empêcher. » Je me levai et pris un verre dans la main, le serrant de toutes mes forces. « Putain, fait chier ! » Je lançai le verre de toutes mes forces sur le mur d'en face, manquant de me prendre un bout. Encore une fois. « Casser des trucs ça me soulage pas, crier ça me soulage pas, je sais plus quoi faire, rien ne me fait du bien ! » Je me rapprochais doucement derrière Kai, faisant passer mes bras autour de lui. Je posai ma tête en collant ma joue sur son dos. « Je suis nulle. » C'était véridique, je ne savais absolument pas quoi faire de mes dix doigts sans foutre le bordel quelque part. Je ne savais même pas qu'est-ce qu'il faisait encore ici, ça ferait bien longtemps que je serais partie, moi. Parce que je suis nocive, instable, à la limite du dangereux. Et le seul moyen de protéger celui qui représentait une bonne partie de ma vie était de tout mettre en œuvre pour l'écarter de moi et de mes soucis. « Tu devrais partir. » Je me dirigeai vers la porte d'entrée, commençant à appuyer sur la poignet.




I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Friendship than family [PV PYPER]   Ven 5 Fév 2016 - 19:53

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 24
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



Laissant mes bras tomber le long du corps, je garde cet œil avisé sur Pyper, légèrement protecteur. La regardant alors s’asseoir sans pour autant bouger. Sait-on jamais, elle pourrait jouer au bélier et me faire un joli plaquage pour se défouler, tout est possible avec elle ! Elle parle, comme une délivrance. Ah ben il était temps ! La colère semble tout de même légèrement atténuée et je n’ai plus peur pour ma belle gueule. Ses quelques mots semblent vides de sens pour moi, je ne la connais pas ainsi. Okay, c’est vrai, elle a rarement de chances et bien souvent des problèmes, ça je veux bien l’avouer, mais tout de même, il ne faut pas dramatiser. C’est si facile à dire … Et bim ! « Hé ! Mais putain ! » Bon, j’ai de nouveau peur pour mon visage finalement avec ce verre fracassé sur le mur. J’hésite un moment pour lui attraper le bras, lui en foutre plein la gueule, lui redonner raison, je ne sais pas et puis, finalement je préfère ne rien dire. Et merde quoi, avec cette colère en elle, je suis presque certain que cela ne servirait à rien. Discrétion, discrétion. Je ne suis pas là. Ne me lance pas de verre dessus, non merci. Non mais ça coupe le verre ! C’est dangereux ! Elle vient se loger auprès de moi. Sentant son contact dans mon dos. Gardant le silence. La laissant juste profiter de ce moment, qu’elle puisse se calmer ne serait-ce qu’un instant. Et puis, si elle pouvait arrêter de caser des verres en même temps, cela ne peut être que bénéfique.

« Non. » Simplement. Sèchement. Elle est prête à ouvrir la porte, à me virer de chez elle. Elle n’a vraiment rien comprit. « Si je sors d’ici, tu sors avec moi. Je ne te lâche pas, hors de question. » Je m’approche d’elle, de quoi être assez près pour plonger mon regard dans le sien. Lui montrer toute la persuasion dont je fais preuve. Je ne bougerai pas. Je ne partirai pas. Je ne la laisserais pas. Non. Pas ainsi. Pas de cette façon. Pas dans l’état où elle se trouve. Et puis, non mais d’une moto un peu trop rouillée, je suis qui moi ? Meilleur ami ou pas ? Je me dois de rester, je me dois de l’aider. Peut-importe ce qu’elle fait ou ce qui a bien pu se passer. Elle ne va pas se débarrasser de moi. Point barre. Ma décision est prise. Et je ne changerai pas d’avis. Désolé Pearson. « Tu n’as pas intérêt à ouvrir cette porte. » Je la prends par les épaules, la tire vers moi et la prends dans mes bras tout en glissant une main dans ses cheveux. « Allez, calmes toi, ça va le faire, on va trouver une solution. » Est-ce qu’on a le choix de toute façon ? Je murmure doucement. Comme si le fait de parler plus bas aller changer quelque chose à son état. Le calme, il faut du calme. « On s’assoit et tu me racontes tout ? » J’attends qu’elle acquiesce pour prendre les devants. Me retirant doucement en reculant d’un pas. Mon regard dans le sien. « Je suis là, t’en fais pas. » Comme toujours.




FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Friendship than family [PV PYPER]   Lun 22 Fév 2016 - 19:33

avatar
Pyper Pearson
Belle et rebelle
Belle et rebelle
Age : 22
Date d'inscription : 13/06/2015
Prénom : Elise
Célébrité : Alexandra B.
Crédit avatar : eléa <3
Messages : 634
Nationalité / origines : américaine avec des origines irlandaises
Situation : C'est compliqué
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : 8 ème année en photographie
Job/Métier : modèle photos artistiques/nues
Adresse de résidence : Dans l'Eastside
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur


Friendship than family
KAI & PYPER  


Est-ce qu'un jour il va m'écouter ? Quand je lui demande de partir, est-ce qu'il peut juste prendre la porte et rentrer chez lui ? Non, bien sûr. Ce ne serait pas digne de monsieur Norton, virus en chef quand il s'agit de s'infiltrer dans ma vie. Certes, je faisais de même, j'avais peut-être trop tendance à me mêler de ce qui ne me regardait pas mais c'était pour la bonne cause, j'étais sa meilleure amie et parfois sa mère – mère indigne sur les bords. Les traits durs de son visage me faisaient presque flipper quand il s'approcha de moi, mais je ne me démontais pas pour autant. Fierté, quand tu nous tiens. Résigné à rester, il ne bougeait pas d'un poil et sa carrure imposante bien fixé devant moi ne laissait aucune place à la possibilité de le voir partir par la porte. J'avais presque envie de le pousser à bout en ouvrant cette porte qui m'appelait dans le creux de l'oreille, mais l'idée de l'énerver encore un peu plus me rendait étrangement coupable. Certes, je pouvais le pousser à bout (mes capacités en tant que chieuse étaient clairement affirmées et validées depuis le temps), mais je n'en avais clairement pas envie, je l'aimais trop pour faire ça. Je restais sans bouger, les bras tombant le long de mon corps et me laissais aller dans cette étreinte amicale. Elle redescendait enfin, la pression. Et la colère maladive qui m'habitait depuis plusieurs temps s'évaporait dans ses bras. Trouver une solution.. « Je sais pas comment me sortir de tout ça.. » Même accompagnée et soutenue je n'arrivais pas à voir l'issue de toutes ces histoires. J'acquiesçai en secouant légèrement la tête et l'amenai à la table. « Je vois pas par où commencer.. c'est arrivé comme ça et depuis c'est les montagnes russes, je fais n'importe quoi. Un jour ça va et l'autre je regrette et je suis au bout du rouleau.. Et pour lui.. Je suis une sorte de raison de vivre, et en le rejetant je le détruis encore un peu plus. » Je détruis mon frère un peu plus que la guerre, un peu plus que ses anciens démons. J'étais la fautive dans l'histoire, indirectement. J'appuyai sur mes tempes les yeux fermés et regardai Kai. « Ta meilleure amie est un gros cas désespéré. » J'esquissai un sourire, tentant la blague et l'espièglerie dans une situation inconfortable. « Je sais pas ce que je dois faire, si j'arrête, j'ai peur que derrière il fasse n'importe quoi.. » Terrifiée par ce qu'il était capable de faire, il avait déjà cogné auparavant. Je plongeais mon regard dans le sien et attendais une possible réponse de la part de Kai. Je l'ai coincé dans cette situation, obligé d'écouter sa meilleure amie déblatérer sur ses histoires de cul avec son frère, quelle vison.




I've got thick skin and an elastic heart
But your blade it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. I may snap and I move fast, but you won't see me fall apart, cos I've got an elastic heart
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Friendship than family [PV PYPER]   Sam 5 Mar 2016 - 17:38

avatar
Kai Norton
Dieu du stade
Dieu du stade
Age : 24
Date d'inscription : 16/04/2014
Prénom : Anaïs alias Nana
Célébrité : Adam Gallagher
Crédit avatar : Poetically Pathetic
Messages : 5264
Nationalité / origines : Américain
Situation : En couple
Avec qui ? : Gia Leonetti
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Sport-études basket ball + 6e année en Management
Job/Métier : Vendeur chez Foot Locker (Walmart) durant son temps libre
Adresse de résidence : Loft à Santa Monica, avec grace
Dispo pour le rp : Oui
Autres comptes : Eden
Voir le profil de l'utilisateur



M’asseyant à côté de Pyper, j’attends. Non pas qu’un acte divin apparaisse et sauve la situation, car cela ne viendra jamais. Surtout pas pour nous. Ce serait bien trop beau pour être vrai. Non, j’attends simplement qu’elle m’explique enfin. Qu’elle puisse se confier. Que je puisse comprendre et aider du mieux possible. Fini la colère. Fini de se gueuler dessus à tour de rôle. Ce serait bien aussi qu’on arrive à se parler calmement et normalement. Silencieux, les mains jointes appuyées sur les cuisses et les lèvres pincées, mon regard sur elle, je l’écoute avec grande attention. Je sais que c’est difficile pour elle de parler, de donner des mots sur ce qu’il se passe, mais j’en ai besoin et elle le sait. Elle fait l’effort. Malgré que ses yeux soient fermés. Malgré que cela fasse mal. Elle le fait, pour moi, pour elle, pour ce qu’elle veut bien en fait, je m’en contre fiche. Tout ce qui compte c’est que le résultat amène une solution à ce problème. Et quel problème !

Je soupire quand elle finit sa phrase. Je soupire d’exaspération, légèrement, peu satisfait de m’apercevoir que la situation est encore bien pire que ce que je pensais. « On dirait bien. » Dis-je en tentant à mon tour de sourire pour ne pas laisser sa tentative d’humour seule face au vent. Ses derniers mots et son regard dans le mien … Je comprends que c’est à mon tour de parler. De donner mon avis. De débloquer une situation. « Ce que je vais te dire ne va pas te plaire. » Mais bon, il faut bien que quelqu’un le fasse. Alors autant endosser la responsabilité.

« Et toi là-dedans ? » Je pose la question simplement. Comme si cette question si conne n’avait aucun impact et pourtant … Je reprends la parole sans vraiment lui laisser le temps de dire quoi que ce soit. Lui montrer ce qu’elle doit affronter. « Tu ne viens de me parler que de ton frère, sa raison de vivre, sa destruction, qu’il fasse n’importe quoi, et blabla, non mais t’es sérieuse ? » J’hausse les sourcils, garde mon regard dans le sien. « Qu’est-ce que tu veux ? Qu’est-ce que tu ressens ? On s’en fou de lui, là c’est toi et rien que toi qui compte. Que veux-tu Pyper ? » La question est posée. Je m’en fou moi de Logan, je m’en fou de ce qu’il ressent, de ce qu’il veut et je m’en fou encore plus de son appétit sexuel grandissant. La seule chose que je souhaite c’est le bien de Pyper, l’autre Pearson, il n’est pas grand-chose pour moi à part un mec complètement barré dans un hôpital psychiatrique. Donc, réellement, pas super intéressant le bonhomme. Et dire qu’à une époque il était un bon Delta. Appuyant mon regard sur ma meilleure amie, je pose une main rassurante sur sa cuisse et la pousse à me répondre. J'ai besoin de savoir.


FRAT LOVE:
 



CLIQUES SUR LE COW BOY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Friendship than family [PV PYPER]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Friendship than family [PV PYPER]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Phoebe ▶ Friendship and family are worth more than love
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» Montage débile : Family Sim Bower
» Family is all. {Mael - Liora}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Les logements-
Sauter vers: