Partagez | 
 

 QUINZIEME INTRIGUE ♨ UCLA sous les flammes (témoignages)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: QUINZIEME INTRIGUE ♨ UCLA sous les flammes (témoignages)   Dim 28 Fév 2016 - 15:13

avatar
Bad Teacher
Pour pimenter le jeu
Pour pimenter le jeu
Age : 92
Date d'inscription : 02/07/2012
Prénom : Dieu.
Célébrité : Personne.
Crédit avatar : #FRAT7YL.
Messages : 1025
Nationalité / origines : Aucune et tout à la fois.
Adresse de résidence : Derrière chez toi.
Dispo pour le rp : Non
Voir le profil de l'utilisateur


INCENDIE DE L'UCLA


Time to say goodbye


JE M’APPELLE ... MANA'ARII BALDWIN
Demat (bonjour en breton), moi c’est Liz, alias Razowski ! J’ai 19 ans et je fais partie de ces cinglés qui ont tenté la prépa lettres. Je pratique l’équitation histoire de montrer que j’ai encore une vie et je suis une passionnée de cinéma. Je rêve aussi de visiter le monde, parce qu’après tout on a qu’une vie, alors autant en profiter !




FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER


Vous y avez passé vos plus belles ou vos plus terribles années. Vous y avez rencontré vos meilleurs amis ou bien encore vos pires ennemis. L'UCLA, : University of California, Los Angeles est sous les cendres, étouffée par les dernières fumées de cet incendie qui, ce jour-là, a emporté la plupart de vos souvenirs. Tristesse, colère, incompréhension, tant d'émotions à la fois vous submergent, tandis que vous vous tenez là, devant ces ruines dignes des plus grands films apocalyptiques américains.

En hommage à cet endroit connu de tous, en hommage à ce lieu ancré dans la mémoire de chacun, laissez parler votre coeur et partagez avec nous votre chagrin -même le plus minime- afin que la grandeur de cette université reste intacte dans nos souvenirs et ne soit jamais oubliée.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Dans ce sujet nous vous donnons la possibilité de faire réagir votre personnage face à cette catastrophe qui touche presque toute la ville de Los Angeles. Votre personnage était-il présent lors de l'incendie ? Comment se sent-il aujourd'hui ? Quels sentiments éprouve-t-il ?
Que vous ayez fréquenté l'université ou non, tous les témoignages sont les bienvenus.


CE CONTENU EST LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DE
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER. TOUTE REPRODUCTION
NON-AUTORISÉE, PARTIELLE OU TOTALE, EST PROSCRITE.

TEXTE © RAZOWSKI
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: QUINZIEME INTRIGUE ♨ UCLA sous les flammes (témoignages)   Mer 2 Mar 2016 - 23:01

avatar
Calypso E. Rockefeller
Sage comme une image
Sage comme une image
Age : 19
Date d'inscription : 06/12/2015
Prénom : Lee | Aliena
Célébrité : Kaya Scodelario
Crédit avatar : (c) YOURDESIGNDIARY
Messages : 54
Nationalité / origines : Italo-Américaine
Situation : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétérosexuel(le)
Etudes/études passées : Politique (5E)
Adresse de résidence : GAMMA PSI HOUSE
Dispo pour le rp : Oui
Voir le profil de l'utilisateur








Une descente aux enfers
they tell us to see no evil, hear no evil,  speak no evil. but the problem is, the evil lives within us.

Le feu. Il avait pris comme une traînée de poudre. Elle l'avait senti bien avant qu'il n'envahisse le bâtiment principal. Bien avant que les étudiants ne se mettent à hurler, à piétiner, à tout bousculer sur leur passage. Bien avant de voir le visage de cette fille inconsciente, étendue sur le sol, écrasée sous le poids d'une centaine d'étudiants pris d'une folie soudaine.
Avez-vous déjà vécu cette impression de déjà-vu? Cette sensation étrange qui vous parcoure l'échine pour finalement apparaître pleine de clarté, comme un lointain souvenir brusquement ramené à la réalité?
Vous l'imaginez? C'est à peu près ce qu'avait ressenti Calypso en relevant le nez de son livre quelques minutes avant l'incendie.
Elle avait gardé les yeux grands ouverts, avec cette drôle d'impression qui lui brûlait la poitrine, puis elle les avait gardé baissés sur les pages de son livre, le cœur battant.
L'odeur de fumée s'était faite sentir, cette odeur âcre et épaisse qui s'insinuait par tous les pores de votre peau pour vous laisser fébrile, faible, impuissant face au rideau de flammes qui allait bientôt envahir la bibliothèque.
Comme un seul homme, tous les étudiants se levèrent et dans un grand cri se précipitèrent vers toutes les sorties possibles. Elle trébucha mais se rattrapa contre le bord d'une table et tenta maladroitement de se frayer un chemin parmi cet entrelacs de bras et de jambes, ce brouhaha impertinent de cris de terreur.
Elle croisa le regard de cette fille, étendue sur le sol juste avant qu'elle ne perde connaissance. Elle se sentit soulevée par la foule et sans vraiment comprendre comment, elle se retrouva dehors.
Et puis, elle se mit à courir, comme si quelque démon la poursuivait. Elle se laissa porter par les cris, par la foule qui l'entourait. Elle voulu crier, mais aucun son ne semblait sortir de sa gorge. Elle ouvrit grand la bouche, comme pour aspirer une grande bouffée d'oxygène après une séance d'apnée, mais l'air était irrespirable, encore chargé de cette fumée épaisse, encore chargé de la terreur croissante des étudiants.
Elle courrait comme jamais, les yeux fous.
Elle s'arrêta. Le feu avait envahit tout le bâtiment principal et s'étendait maintenant aux ailes Est et Ouest.
Il était terrible ce feu, absolument dévastateur. Et il détruisait tout ce que Calypso avait mis si longtemps à construire. Cinq années parties en fumée, une fumée qui emportait également les âmes de ceux qui n'avaient pas réussi à s'enfuir.
Elle porta la main à sa poitrine et caressa le pendentif qu'elle avait autour du cou.
Oh, mon dieu. Pourquoi? Pourquoi détruire ce lieu qui m'était si cher? S'entendit-elle prier, Je ne me sens nulle part à ma place. Pourquoi détruire le seul endroit où je pouvais enfin être moi-même, pourquoi?
Elle arracha le collier d'une torsion du poignet et le jeta au sol, ses grands yeux bleus remplis de larmes.
Personne ne me comprendra jamais, même pas toi.


Deux semaines s'étaient écoulées depuis le grand incendie de la UCLA.
Les informations diffusaient en boucle les images du feu ravageant les bâtiments.
Calypso s'était réfugiée dans un hôtel de la ville, où elle passait ses journées confinée dans sa petite chambre, le regard vide.
Ses parents envahissaient sa boîte vocale, ses amies Gamma Psi lui envoyaient leurs plus beaux messages de soutien, mais elle ne répondait jamais. Elle avait perdu la foi. Elle avait tout perdu.
Elle passerait deux autres semaines à se morfondre dans son chagrin, à pleurer sur chaque brique du bâtiment qui s'était effondrée ce jour-là.
L'incendie l'affecta plus que personne n'aurait pu s'y attendre. Après tout, elle était riche, encore toute pleine de cette jeunesse innocente que lui enviait sa sœur. Elle avait tout.
Mais décidément, personne ne la comprendrait jamais.
Elle venait de perdre le lieu dans lequel elle s'était cherchée, dans lequel elle s'était trouvée. Elle avait développé son moi, bien dissimulé derrière les apparences.
Elle s'était construit non seulement un présent mais un avenir dans cette superbe ville qu'était Los Angeles.
Mais que vais-je devenir? Se lamentait la misérable Calypso, pauvre petite héritière des Rockefeller.
Je suis perdue Pleurait-elle encore, entre deux coupures de journaux.
Vous pensez que c'est égoïste? Et bien, la malheureuse, la pitoyable petite Calypso n'effleura jamais cette pensée, car elle pensait avoir perdu bien plus que la vie. Elle s'était perdue.



(c) Nyyx | Never Utopia






Can we survive it out there? Can we make it somehow?
Will the past be a shadow that will follow us around?
I keep, keep thinking that it's not goodbye, keep on thinking it's a time to fly

Revenir en haut Aller en bas
 
QUINZIEME INTRIGUE ♨ UCLA sous les flammes (témoignages)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUINZIEME INTRIGUE ♨ UCLA sous les flammes (témoignages)
» [Intrigue V] Une bataille sous pression
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER :: Le parc-
Sauter vers: